Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Zidane quitte le Real Madrid en pleine gloire et met la pression sur Deschamps

On ne va pas vous reraconter la vie de Zizou, le conte de fées a été étalé dans tous les journaux depuis 20 ans, depuis cette fameuse finale du 12 juillet 1998 où le Marseillais a marqué deux buts de la tête aux Brésiliens. La tête et le pied gauche étaient pourtant les deux faiblesses du jeune Yazid à 16 ans... avant que Zizou n’éclose et n’explose à travers trois clubs : l’AS Cannes, les Girondins de Bordeaux et la Juventus de Turin. Pour devenir immortel au Real de Madrid, ce club immortel.

 

Le 1er juin 1998, L’Express était bien inspiré de titrer « Zidane le Magnifique ». Un article très complet qui montre un champion gravissant en silence une à une les marches de la gloire.

« Au départ de cette belle aventure, une scène de routine : un gosse qui joue à la brésilienne sur une dalle de béton. À la cité de la Castellane, dans les quartiers nord de Marseille, ça tape le ballon jusqu’à la nuit. "On délimitait le terrain avec des bacs à fleurs." Quatre frères et une sœur : Zizou est le petit dernier d’une famille d’origine kabyle. "Ma grand-mère vit encore là-bas, du côté de Bejaïa", dit-il, en se dépêchant d’ajouter son "voilà". Le père, Smaïl, est magasinier à Casino. Une famille unie, modeste ; éducation stricte, à l’ancienne. Dans les années 70, les parents ont refusé de lâcher Nordine, l’aîné, alors contacté par Saint-Étienne. Ils céderont sur Yazid. Pourquoi ? Des gens formidables vont entrer dans leur vie.

Deux noms : Jean Varraud et Jean-Claude Élineau. Deux dirigeants bénévoles de l’AS Cannes. Deux dingues de foot. Le premier repère le mioche dans un match de cadets, à Aix-en-Provence. Il a 13 ans. "Ce n’était pas le plus costaud ni le plus rapide, se souvient Jean Varraud, 80 ans. Tout le monde lui gueulait dessus : "Fais des passes !’’ Et moi, je voyais quoi ? Un môme qui ne pensait qu’à dribbler : un, deux, trois, cinq, six joueurs. C’était sublime. Ses pieds parlaient avec le ballon." Il propose alors aux parents de l’emmener à Cannes. Plus qu’inquiets, ces derniers le laisseront partir pour une semaine. Pas une heure de plus. À son retour, Malika, la maman, constate que son linge est lavé, repassé, plié. Qu’il a été hébergé par la famille Élineau. Et adopté comme un fils. Maman tranche : le petit pourra tenter sa chance "là-bas".

[...]

Sur sa famille, il ne plaisante guère. Charly Loubet, ex-international et conseiller technique de l’AS Cannes, se souvient de ses premiers pas dans le championnat de quatrième division. Des matchs dans la zone marseillaise. Des combats de rue sur des champs de cailloux. La suite, Charly la raconte : "Zizou a entendu des spectateurs insulter ses parents, qui étaient venus le voir jouer. Il a quitté le terrain tel un fou furieux. S’est mis à balancer des gifles, à en recevoir. La castagne générale. Je savais que c’était un artiste. J’ai découvert un caractère."

Qui dit virtuose dit agressions. Très vite, on s’aperçoit que pour lui subtiliser le ballon il n’y a pas 36 façons de s’y prendre. Il faut lui cisailler les jambes. Le tacler jusqu’aux genoux. Le faucher par derrière. Il y a juste un problème : Zizou rend les coups. C’est un sanguin. À Montpellier, à l’âge de 16 ans, il envoie une "poire" magistrale à un défenseur qui lui avait labouré les mollets. Carton rouge. Viré. Quatre matchs de suspension. Cela ne peut plus durer. Guy Lacombe, directeur du centre de formation de l’AS Cannes, lui fait alors la leçon. Explication de texte : "Les gnons, fiston, tu n’as pas fini d’en manger. À chaque match. Et jusqu’à la fin de ta carrière. C’est la règle pour des joueurs aussi doués que toi. Alors, si tu veux jouer les justiciers, tu passeras ta vie sur la touche. À regarder les autres. C’est ce que tu veux ?" En prime, Guy Lacombe lui suggère, s’il a envie de se défouler, de récurer les vestiaires après chaque entraînement. "C’était juste une phrase en l’air..." Le lendemain, après le footing et la douche, tout le monde s’en va. Sauf Zizou. Qui prend le seau et la serpillière. Nettoie tout, de fond en comble. Et il répétera la manœuvre pendant un mois. Comme le note Guy Lacombe : "Zizou, c’est un exemple : discipline et responsabilité. Il parle très peu. Il écoute. Et il agit." »

Après Cannes, Bordeaux, Turin. En Italie, alors premier championnat européen, rien n’était gagné. Au début, Zidane passe même pour une chèvre !

« C’est Michel Platini, au printemps 1996, qui en a touché un mot à Giovanni Agnelli. Et un mot du Maestro à l’Avvocato suffit amplement. Le voilà donc Piémontais. Pour le meilleur et pour le pire. D’abord, le pire. L’équipe de France a raté son Euro 96. Tous nos Bleus ont été sinistres, Zizou inclus. Agnelli se pince : "Mais on n’a quand même pas acheté ce truc ?" Dès son arrivée, on lui fait subir un entraînement de légionnaire. On le casse. On le fait jouer défensif. Les ballons volent au-dessus de sa tête. Il est perdu. La presse l’assaisonne. Platini, à nouveau, intervient. En public, il dit en substance que c’est du gâchis. Que ce n’est pas un cheval de trait. C’est un meneur et non un soutier. À Turin, la parole de Platini a valeur de décret. Le coach, Marcelo Lippi, s’incline. Et fait du Français un électron libre, porté vers l’attaque. Les résultats de la Juve suivent. Championne d’Italie. Finaliste de la coupe d’Europe. En 1997, Yazid Zidane est élu meilleur étranger du Calcio. En 1998, sa Juve fait la course en tête du championnat. "Ici, confesse-t-il, j’ai appris à gagner. Le fait de perdre un seul ballon m’est devenu insupportable." Même l’intraitable Lippi lui envoie des brassées de roses : "Ce joueur est un don du ciel. Sur un terrain, il a l’art de rendre simples les situations les plus tordues." L’Avvocato, lui, a prolongé son bail jusqu’en 2004. Le plus long contrat signé par la Juve. L’un des plus chers, aussi : près de 12 millions de francs par an. »

Où l’on saisit déjà l’influence de Michel Platini, qui à part ça vient d’être innocenté par la justice (suisse) dans l’affaire des 2 millions de francs suisses. Quatre ans de purgatoire pour le Français qui lorgnait sur la place de Sepp Blatter, le grand manitou du football mondial. Et du passe-droit.

 

JPEG - 14 ko
M’sieur l’juge...

 

En parlant de Platini dans un article sur Zidane, Michel vient d’en lâcher une sévère en évoquant la petite magouille de l’organisation de la Coupe du Monde 1998, où tout a été fait pour que la France et le Brésil se rencontrent en finale, selon les vœux même du président de la République Jacques Chirac. Emmanuel Petit, un des 23 champions du monde, aura un doute sur l’attribution de la coupe Jules Rimet, mais les matches des Bleus ne laissent aucun doute : ils ont ramé pour passer les 4 tours à élimination directe. D’abord contre les Paraguayens, avec ce match étouffant et le but en or de Laurent Blanc, puis l’Italie avec la séance de penaltys, les rusés Croates avec la pourriture Bilic et enfin la finale. Dans le tas, les Bleus auront fini deux fois à 10, Zidane et Desailly écopant d’un carton rouge. On a vu pire comme Coupe du Monde volée !

Voilà, c’était pour faire taire les sceptiques et les anti-Français.

Après avoir gagné ses trois Coupes d’Europe d’affilée, Zidane jette donc l’éponge aux pieds de Florentino Pérez, le puissant président du Real de Madrid, qui a plus de pouvoir qu’un ministre. Rajoy passe, Pérez reste... Mis en difficulté en janvier 2018 après les piètres résultats du Real en championnat, totalement distancé par le rival barcelonais, Zidane a serré les dents, laissé passer les critiques (et les insultes du public), pour finir par mettre une belle quenelle à tous ses détracteurs en raflant sa troisième coupe aux grandes oreilles. Dans sa conférence de presse du 31 mai 2018, il annonce son départ en termes polis, mesurés, politiques.

Avant même la conférence de presse surprise, Dugarry, qui devait être au courant en tant que premier lieutenant de Zidane, lance la première attaque sur Deschamps... qui doit sentir au-dessus de sa tête l’ombre et le poids de l’homme de tous les exploits. Deschamps que Platini appelait le « porteur d’eau » en équipe de France, terme indélicat pour le job ingrat du capitaine des Bleus qui consistait à servir les autres, et surtout Zizou.

 

 

L’intervention de Dugarry sur RMC, qui se prend déjà pour le sélectionneur en second :

« Il faudra que Didier Deschamps aille très loin en Coupe du Monde. Parce qu’il faudra assumer son choix. Parce qu’on prend en otage en Équipe de France et c’est peut-être au détriment de l’intérêt collectif. Quand on a un avant-centre qui remporte 4 ligues des Champions qui ne joue pas en Équipe de France parce qu’il a mal parlé de Deschamps. Des joueurs qui ont mal parlé de Deschamps, il y en a eu un paquet qui ont fait des Coupes du Monde et des Championnats d’Europe. Il nous explique que c’est dans l’intérêt de l’Équipe de France. Je pense que c’est plus dans l’intérêt de Didier Deschamps que de l’Équipe de France de ne pas le prendre, mais c’est comme ça, je valide la liste des 23 mais je trouve ça dommage que Benzema n’en fasse pas partie. »

 

La politique et le rapport de force sont partout, on dit ça pour ceux qui se foutent du foot. Car là, il y a non seulement l’aspect sportif, mais aussi financier : gérer les Bleus, choisir untel plutôt qu’untel, c’est prendre une importance capitale sur le marché et la cote des joueurs. Ainsi, si les Bleus de Deschamps se vautrent en Russie, on peut être sûr que Benzema reviendra dans la valise de Zidane, à condition que ce dernier devienne le sélectionneur national. Mais qui pourrait le lui refuser ? Personne à la Ligue et à la FFF. Tous sont à genoux devant lui.

Car Zidane n’est pas qu’un géant du foot français, il est aussi un représentant des grandes marques à qui il a prêté son image en tant que joueur, ce qui explique qu’il a toujours eu un comportement irréprochable. En apparence. Car personne n’est parfait : nos cousin allemands rappellent que pendant la Coupe du Monde 2006, le « champion du monde de l’humilité », comme le surnomme la presse, avait défoncé une porte et laissé la marque de ses crampons sur le vestiaire des Français. Énervement passager ou effet d’un produit... énervant ?

Personne n’osera lever la question du changement physique de Zidane à la Juve, ce qui vaut pour tous les joueurs, étrangers ou italiens, qui y sont passés. Il partira à temps, avant que le club ne sombre dans les affaires de dopage généralisé et les affres de la seconde division italienne. Zidane finira sa carrière au Real de Madrid, le club le plus « capé » du monde, où il assurera sa reconversion en passant discrètement ses diplômes d’entraîneur, avant de prendre en charge l’équipe première, celle de toutes les stars, considérée comme ingérable. On a vu le résultat : une pluie de titres internationaux.

 

JPEG - 177.7 ko
Une des suites du Crillon, le palace où certains Bleus avaient l’habitude de se reposer (après leurs exploits)

 

Il y a 10 ans, une journaliste, Besma Lahouri, osera un livre non footballistique sur l’intouchable, Zidane, une vie secrète. Elle se fera cambrioler pendant son enquête, dézinguer en plateau télé pendant un débat sur les biographies non autorisées, et subira une bonne petite omerta de la part de la presse française. Tous ceux qui se sont attaqués éditorialement à Zizou l’ont senti passer, et on ne parle que des journalistes, pas des admiratrices...

Bon, maintenant, un peu de foot :

Pourquoi le nationalisme français n’est-il autorisé que dans le foot ?
Lire sur Kontre Kulture

 

Zidane, Deschamps, Benzema, la tragédie est en place !
Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

154 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bon le foot ne m’intéresse pas, il est vrai. Mais si, sans que ça soit polémique, je puis donner un avis... À l’époque du « coup de boule », en parlant avec un ami (immigré), j’avais été interpellé par son point de vue : « D’un âne tu feras pas un cheval ! »
    Pour moi, en dehors des qualités de footballeur et d’entraîneur de ce Monsieur, c’est la faille.
    On « retranche » Benzema (une merde à mes yeux, encore une fois hormis son talent de footballeur) mais on « oublie » pour un ZZ ?
    Sportivement (dans ce cas, pur et dur), je ne comprends pas le 2 poids 2 mesures.
    Encore une fois, RAB du foot.

     

    • merci d’avoir montre que tu n’y connaissais rien...


    • Ah bon, Benzema, une merde ? Vous le connaissez personnellement ?


    • @observateur

      Sans vouloir soutenir Zidane dans l’affaire du coup de boule où il a justifié son geste par le fait que l’italien avait insulté sa soeur et sa mère, il faut savoir que Marco Materazzi s’est pris un coup de boule quelques semaines plus tard (et cette fois en peine figure) par un autre joueur italien pendant le championnat d’Italie. Ce type est un as de l’insulte et de la provocation. Je ne sais pas si Zidane rime avec âne, mais Materazzi semble rimer avec abruti........


    • On a tous nos failles ... une dernière coupe du monde, buteur sur un penalty tiré en panenka, son dernier match une tête sortie par miracle par Buffon 5min avant ce geste ... et Materazzi cette p... qui insulte sa mère sa famille pendant 110min ... et’la Il craque.
      personnelement je me régale actuellement de voir les ritals se faire malmener à la mi temps


    • Le coup de boule a une autre cause : l’opposition de l’entraineur à Zidane. Le commentateur allemand du match que nous écoutons beaucoup en Alsace car beaucoup plus professionnel, tactique et strategique expliquait avec scènes à l’appui durant le match que Zidane ne recevait pas assez de ballons car les milieux du terrain étaient trop faibles. Quand Domenech a rajouté encore un Avant en double de Zidane, le commentateur a crié à l’erreur capitale car dorénavant Zidane devra s’exténuer à chercher lui-même des ballons en milieu pour les ramener devant . Et peu de temps après Zidane échauffé, donne son coup de boule (qui était donc plutôt destiné à Domenech). Depuis Raymond Domenech bien appuyé politiquement, a été le fossoyeur du foot français


    • Jules a raison. Je me rappelle aussi cette remarque du consultant technique Allemand qui commentait le match (Günter Netzer si mes souvenirs ne me trahissent pas, qui lui était un génie tactique).
      Quant à Zidane, tout le monde semble aussi avoir oublié qu’il s’était pris un rouge en 98 pour s’être essuyé les pieds sur un joueur Saoudien dans un match au premier tour. Une faute bête et méchante qui dévoilait son caractère douteux. Un grand joueur ne se laisse pas entrainer sur des coups pourris comme ça, surtout si l’équipe mène déjà 2 à 0.


  • Zidane : ce mec a décidément la gagne en lui.

    Il ne fait pas la saison de trop au Real ce qui est sage.
    Dans le sport un Grand

     

  • “Tous ceux qui se sont attaqués éditorialement à Zizou l’ont senti passer, et on ne parle que des journalistes, pas des admiratrices...”
    Celà veut-il dire que sa femme possède des cornes ?


  • Rappelons la très peu célèbre phrase de Benzema : "Non, Deschamps n’est pas raciste, mais il a cédé à la pression d’une partie raciste de la France".

     

  • Zidane ne met pas la pression sur Deschamps. Ce sont les pompiers pyromanes qui la lui mettent. Et certains d’espérer un échec en Russie pour que Benzema le bon footballeur mais néanmoins caïd revienne en équipe de France. À gerber


  • Je ne suis pas un pro du foot mais j’ai des doutes sur son départ volontaire...
    Une victoire en demi-finale contre la juventus grâce à un heureux concours de circonstances, une victoire en finale grâce à deux énormes erreurs du gardien de Liverpool, une troisième place de liga avec 17 points (!) de retard sur Barcelone, une élimination de la coupe du roi par une petite équipe (1/4 de finale 1-2 pour Leganes) et CR7 qui laisse planer le doute sur la suite dans le club juste avant la décision de Zidane.
    Perso, je penche plus pour un licenciement élégant pour ne pas salir l’idole.

     

    • Pour quelle raison ? Il a remporté les 3 derniers championnats de ligue. C’est historique.



    • Je ne suis pas un pro du foot mais...



      9 titres gagnés en 2 ans et demi dont 3 champions league. Aucun autre entraîneur n’a fait ca.

      Le seul problème de Zidane c’est qu’il n’y a personne devant lui a battre.

      La France ne re-gagnera la coupe du monde qu’avec lui.


    • Il savait pertinemment que l’équipe allait entrer dans une période difficile de fin de cycle avec des joueurs qui allaient partir, à commencer par Ronaldo. Ça plus certainement des raisons plus personnelles. Quelle que soit la suite pour lui, c’est un bon choix pour ne pas risquer d’écorner son image pour la suite, à savoir la succession de Deschamps en tant qu’entraîneur de la sélection nationale. À mon avis, c’est aussi simple que ça.


    • Les clubs sont des entreprises qui regardent le court terme.
      Oui une CL cette saison mais dans des conditions chanceuses sur les deux derniers matchs et pour le reste le bilan est moyen et c’est un club qui impose l’excellence par rapport à son budget : 3éme à 17 pts de Barcelone et éliminé de la coupe par le 17ème du classement, je ne pense pas que se soit secondaire dans les attentes du club.


    • le Réal s’est débarrasse de plusieurs entraineur alors qu’ils sortaient de saison couronné de succès (Heynckes, Capello, Ancelotti), et l’on assume sans aucun problème.
      Regarder la tête d’enterrement de Florentino... Il est au 36eme dessous.

      Croyez-en l’expérience de quelqu’un qui s’y connait vraiment en foot (ce qui est tres peu le cas sur ce site je suis dsl), ZZ est parti de son propre chef, et as mis dans l’embarras sa direction.


  • J’aime bien Zidane ,parle peu ,discret ,ne fait pas de polémiques.. il a ses colères comme tout le monde tout cela loin des caméras des médias..

    Et puis lui au moins a réussi sa vie de famille quatre beaux garçons , toujours avec la même femme ,connue à l’adolescence( d’origine modestes tous les deux) , 25 ans de mariage qui peut se targuer d’une telle réussite familiale ,ce qui est le plus important dans la vie bien au delà des richesses matérielles.C’est ça la vraie réussite ! Au moins lui a gardé des valeurs traditionnelles héritées de ses parents .Je le vois mal s’exhiber avec des poules de luxe ..comme le font la génération d’aujourd’hui, qui collectionne les filles comme ils collectionnent des voitures .
    Discrétion ,humilité ,modestie..

    Quant à Platini lorrain comme moi je n’ai jamais cru à cette affaire, on lui a sorti une affaire douteuse pour qu’il n’accède pas au poste suprême.C’est cousu de fil blanc. Quand on veut éliminer un concurrent on lui colle une affaire sur le dos ,Fillon en sait quelque chose..

    La Blatte de Sepp que connait t-il au monde du foot lui le technocrate ..Platini lui au moins est légitime connait ce monde là ayant été footballeur capitaine meneur .Il aurait fait du très bon travail dans la Fifa.
    Mieux que ce cafard Blatter le corrompu.

    Dugarry jamais pu l’encadrer celui là.. il a un peu existé parce que c’était le copain de zizou..

    Je ne comprendrai jamais ces personnes qui fusillent, critiquent, minent le moral des troupes.. au lieu de les soutenir.. Aymé Jacquet en avait fait les frais.
    Dugarry ferme la physiquement à tout jamais.

     

    • D’accord pour Zidane, mais pas pour Dugarry. Dugarry était un très bon joueur, assez technique. L’un des moins bons dans l’équipe de France c’était Deschamps, mais il était capitaine car grande gueule postée à l’arrière, bon qu’à faire des passes. Espérons qu’il soit meilleur en entraîneur qu’en joueur.


    • Zidane parle peu mais ça ne l’empêche pas de prendre des gros chèques du Qatar, lui qui a été décisif dans l’attribution du mondial 2022 à ce pays de merde. Zidane n’est pas un grand homme, c’est un homme normal qui connaît le foot. Et les hommes normaux sont corruptibles, autant que Blatter et Platini. Vous verrez....


    • @Tariq

      Lol. Non mais arrêtez s’il vous plait. Je veux bien que Deschamps ne soit pas comparable à Zidane (mais peu de joueurs le sont) mais de là à faire passer la Deche pour une tanche faut pas déconner. Si il était titulaire et capitaine à la Juventus, croyez que c’était pas pour ses beaux yeux.

      Deschamps c’est un leader qui est très bon tactiquement. On met pas un gars titulaire à chaque match si c’est une brêle.

      C’est bien beau de faire le connaisseur de foot mais le foot n’échappe pas non plus à la logique ;)


    • Pour avoir bossé dans la presse foot, tout le monde m’a expliqué que Dugarry aurait dû devenir un énorme joueur...
      De source interne aux Girondins de Bordeaux, il avait les capacités pour devenir une star du même niveau que Zidane ou Lizarazu qui, lui aussi, a été un cador à son poste. Certains, au club le voyaient même comme un "futur Van Basten français" ! Seulement "il a préféré faire la fête et courir les filles"...
      Véridique...


    • On reconnait les footix à ce qu’il ne voient pas le sacrifice et le sale travail de l’ombre des milieux défensifs qui maintiennent l’équilibre de l’équipe, en vérité Deschamps et Petit gagnent plus la coupe du monde que Zidane...


    • @Tariq

      Je ne sais pas si c’est la "haine" de DD qui vous faire dire ça mais Deschamps était un grand joueur à son poste de milieu à vocation défensive.


    • Salut Tariq
      Un bon joueur qui aurait pu avoir une très belle carrière mais à part l’épopée 98 il n’a pas brillé beaucoup footballistiquement parlant ..au moins Deschamps a réussi sa reconversion .Dugarry finit sur canal + à commenter et critiquer comme si lui a été un grand champion , il n’est pas légitime. Ce type a eu la grosse tête ça se voit ,pas constant du tout.Un commentaire a apporté cette info comme quoi il pensait plus à la fiesta et aux filles ..
      Au lieu de se la boucler il polémique sur Deschamps .. pour qui il se prend ?


  • Zidane est un exemple pour les cassos, surement pas pour moi. Le foot c’est pour occuper les prolos, il suffit de regarder en Espagne. Les classes populaires sont au fond du trou mais le plus important pour elles c’est l’avenir du real. En France c’est pareil mais dans une moindre mesure, mais ce sera de pire en pire avec le grand remplacement. Au fond, ce que les maîtres du monde reprochent au peuple français, c’est de ne pas être assez con.
    J’ai joué 10 ans au foot, en niveau ligue régionale, si je devais reprendre ma vie, j’échangerais chaque minute passé sur un terrain contre une minute d’apprentissage du piano. Apprendre à mon âge est bien plus difficile.

     

    • Magnifiquement dit


    • J’ai un peu plus de chance, ayant "les pieds carrés" comme on dit dans le jargon j’ai pas perdu beaucoup de temps à y jouer.
      Mais j’échangerais bien chaque minute à avoir regarder les matchs, contre une minute à plus discuter avec les "anciens" que j’ai pu connaître, de ma famille ou pas ....surtout de la période 39-45, mais pas que ...
      Je me serais "réveillé" bien plus tôt encore.

      Dire qu’en plus j’ai eu la chance d’en avoir croisé qui étaient particulièrement bien placés pour savoir des choses qu’il n’y a pas dans les livres d’histoire ou les journaux et que j’en ai pas profité... pas comme j’aurais pu et du en tout cas.
      Qu’on est con quand on est jeune.... heureusement j’ai pas tout raté avec ces "dîners chez untel" qui m’emmerdaient de devoir y aller à l’époque.
      Bah oui je vous l’ai dis ....qu’on peut être con à certains âges ....


    • Ce commentaire d’aigri.
      Va voir un match du Real et regarde un peu la population dans le stade, tu serais surpris par le nombre de personnes issues des classes supérieures...


    • humilité, excellence et réussite... tu as raison c’est tout sauf un exemple...
      Ce qu’il ne faut pas lire tout de même, autant l’idolâtrie autour de sa personne est stupide, mais a bien des égards ce type est plus qu’exemplaire.


    • @Nile, j’ai déjà été voir un match justement et je connais le public du real. D’aillers qu’est ce que le real sinon le club le plus endetté du monde, fer de lance du capitalisme sportif, et représentatif de l’espagne soumise aux usa. Je rappelle que c’est le club du roi et de Franco, et que Franco a été placé en Espagne pour éviter une révolte du peuple espagnol... Zidane ne sait pas tout ça.
      @coincoin, chacun ses exemples, il y a des gens qui trouvent Hanounz génial.
      Moi je préfèrerais passer une soirée à echanger avec des génies de l’intelligence et non du ballon. Mais vous allez me dire qu’il est intelligent et on n’en finira pas....


    • Je ne suis pas footballeur et n’ai nul besoin de modèle mais dire que Zidane est un exemple pour les cassos résonne un peu comme un commentaire de cassos tout de même, dans le sens d’absurde et d’excessif. C’est dommage.


    • Très joli ...Merci.


    • Le piano ? En somme, tu regrettes de n’avoir pas été préparé dès ton plus jeune âge à acquérir l’habitus bourgeois. Sombre est ton regret.


  • Zidane est extrêmement intelligent et il a beaucoup été sous-estimé à ce niveau là. Il a aussi une très bonne éducation en termes de valeurs comme le travail. Les parents Zidane ont fait un excellent travail. Sinon sa vie est un film, son histoire est juste incroyable.

     

    • C’est au moins du troisième degré, j’espère ? Pour moi, Zidane est une racaille, comme il l’a prouvé avec son coup de boule en finale de la coupe du monde en 2006.

      Il ne mérite pas que l’on prononce son nom.


    • J’aimerais que toutes les racailles soient comme lui. La France serait sacrément belle !

      Loin de moi l’idolâtrie mais je pense qu’il est idiot de nier une vérité aussi évidente que cette homme mérite le respect dans son domaine. En dehors de son domaine ça reste un homme et il n’a jamais prétendu être plus. Vos goûts ou les miens importent peu.


    • Taratata : Il a défendu son honneur insulté avec noblesse et force. A ce que je sache, il ne choppe pas de grognasses vulgaires, ne joue pas au docteur avec la belle-fille de Berlusconi et je ne l’ai jamais vu en grosses lunettes-veste-de-mannequin a deux balles dans des soirées vulgos. Non, il n’est pas une racaille, et tu es aussi libre de te laisser insulter sans broncher, mais on appellera ça du ressentiment intériorisé, ou de l’indifférence.


  • L’homme du Qatar 2022.

     

  • Rien à "foot" ! Depuis le heysel ce "sport" ne m’intéresse plus !

     

    • 100% d’accord !
      Juste bon à divertir le peuple...


    • Ce sport ne m’a jamais intéressé comme tout autre sport de masse servant à divertir le populo...toutefois il y a des personnalités intéressantes comme Zidane dont le parcours, l’intelligence...est une inspiration. Par exemple j’avais lu qu’il avait fait des études et obtenu des diplômes après sa retraite sportive afin de devenir coach et gérant de club, or je ne pense pas vu son parcours que cela fut une nécessité administrative, ce qui montre l’intelligence et l’humilité du personnage.


    • C’est effectivement admirable de voir qu’il avait une totale confiance en la possibilité d’une formation (ses formateurs et ses participants) de pouvoir lui apporter une connaissance désirable.

      Il n’est pas donné à tout le monde de reconnaître certaines qualités. La plupart des joueurs avec un parcours bien moins prestigieux n’auraient pas eu l’intelligence de chercher les compétences à acquérir plutôt que du qu’en dira-t-on... L’orgueil mal placé est souvent un plafond de verre...

      Je suis persuadé qu’il l’a fait tout en se disant que cela serait une leçon à retenir pour ses enfants... Un bon coach quoi ?...


  • "Voilà, c’était pour faire taire les sceptiques et les anti-Français." Donc apparemment on est anti-Français si on ne gobe pas l’arnaque de 1998 qui a été un gros coup politique pour nous servir de la "diversité" pendant 10 ans ... Et 20 ans plus tard, les banlieues en sont au même point ...

     

  • Le modèle de réussite par excellence du maghrébin de France a opté pour l’assimilation, un exemple à suivre.

     

  • petit rappel : les "bleus" n’auraient jamais dû être champions du monde en 1998 : au cours du match qualificatif contre l’Irlande Patrick Henry a fait une "main", l’arbitre (acheté ?) a laissé jouer . Les Irlandais ont voulu réclamer, pour qu’ils la ferme on leur a donné l’équivalent d’un million d’euros .

     

    • Tu confonds tout.

      1) le pays organisateur est dispensé de matches éliminatoires. Or en 1998 la France organisait la coupe du monde..

      2) le match en question se déroulait en novembre 2009 ( match qualificatif pour la CDM 2010)


    • La main de Thierry henry c’était pas en 98.
      Et ensuite les erreurs d arbitrages sont dues aux arbitres. A partir du moment où elle était involontaire et où elle a été suivie d’un but, Thierry henry était bloqué et ne pouvait pas se dénoncer.
      Jamais un anglais , un italien ou un allemand ne reparlerait de ce type d’erreurs d’arbitrage (qui arrivent si souvent en foot) pour sautoflageller, et près de 20 ans apres qui plus outre. Mais quelle est le nom de notre maladie mentale nationale ?

      Là il est question de Zidane et il n’est plus un modèle depuis l’affaire du coup de boule où il a montré que c’était un instable débile. Etre incapable de se contrôler et laisser tomber l’équipe en pleine finale. Certains osent parler d’humilité à son sujet..mouais. on n’est pas sorti de l’auberge.


    • Tu melange tout mec, les années, les joueurs, les noms.


    • Qu’est-ce que 98 vient faire là-dedans ?! La rencontre contre l’Irlande dont vous parlez était un match qualificatif joué en 2009 pour se qualifier pour la coupe du monde ... 2010 ! Vous en avez d’autres comme celle-là ?! Lol.


    • Thierry Henry, pas Patrick... Et ce n’était pas pour les qualifications de 98, puisque le pays organisateur est qualifié directement.
      Quant à l’arbitrage, essayez-vous y un jour, vous compremdrez pourquoi ils font des erreurs...


    • Et Patrick Henry n’était pas vraiment un joueur de foot ! La totale.


    • Un « instable débile » avec un beau palmarès en tant que sportif. Puis recruté par le Real Madrid qui regrette de voir partir ce débile instable après trois titres de ligue des champions. Bref. Ou comment raconter n’importe quoi en réduisant la carrière d’un sportif à un geste de colère comme en connaissent tous les sportifs de haut niveau dans certaines circonstances.


    • Patrici Henry le criminel est sorti de prison pour jouer un match de foot de qualification ? Et la justice elle fait quoi la bordel ? C’est scandaleux autant de laxisme laisse sortir un criminel pour se pavaner sur un terrain aux yeux de tous incroyable !!


    • Ça n’a rien à voir , la main de Thierry Henry c’était pour la qualif 2010 .
      Coupe du monde 2010 ou d’ailleurs ont fut nullissime , incapable de sortir de la phase de poule !
      Comme quoi , comme dirait Alain Soral , il y a bien une justice immanente ...


    • Oui eric. L embêtant c’est que c’était en finale de coupe du monde, la finale avant sa retraite, devant 100 000 spectateurs et 1 milliard de téléspectateurs et que cela a coûté la coupe à son équipe.

      C’est justement pas un "geste de colère" que l’on doit accepter comme cela mais bien une réaction d’instable débile. Et il faut pas être très fut-fut pour réagir comme cela dans ces circonstances.

      Il est absurde d’essayer de l’excuser surtout que lui même n’a pas demandé pardon et réellement fait amende honorable.


    • @Zuleya, votre commentaire qui résume un sportif et sa carrière à un geste d’énervement qu’il aurait dû contenir. D’autant qu’il est plus facile de ne pas faire de commentaire excessif à froid (et d’insister de manière peu avisée) comme vous le faites que de ne pas réagir dans le contexte d’un match de très haut niveau à des provocations et des injures (même s’il aurait dû se contenir et si il est certainement le premier à le regretter). Par ailleurs :
      1 ) Le nombre de spectateur ne change rien au jugement que l’on peut porter
      2 ) Sur cette coupe du monde, c’est très largement lui qui emmène l’équipe en finale, et ça les joueurs le savent.
      3 ) Si ce comportement avait été une habitude chez lui, il n’aurait pas été le joueur qu’il a été avec le palmarès qui est le sien et sa réputation aurait été tout autre, en tout cas il n’a jamais été délibérément provocateur ou agressif sur le terrain. Les joueurs d’une telle technicité n’ont pas besoin de ça pour avancer.
      4 ) Vous ne savez pas ce qui a pu être échangé entre lui et les joueurs après cette triste sortie. Mais peut-être devait-il des excuses à la nation tout entière, en commençant par vous :-)
      Enfin, je crois plutôt que c’est votre commentaire excessif qui n’est pas fut-fut comme vous dites (comme le fait d’insister) pour autant il ne me viendrait pas à l’idée de vous réduire à ce seul commentaire, et encore moins d’employer les termes de « débile instable ». Mais sans doute avez-vous déjà vécu ce genre de chose pour juger avec pertinence de ce « genre de circonstance ».


    • "Faire amende honorable" c’est dire qu’on a merdé et demander pardon publiquement, pas dans le secret d’un vestiaire où d’ailleurs rien n’a eu lieu jusqu aux dernières nouvelles. C’est un signe de respect du groupe et des règles. Et entre nous si il avait voulu casser la figure à materazzi après le match, ça m’aurait pas choqué un brin.

      C’est assez marrant de vouloir l’excuser, alors que tu as des bonnes âmes (pas toi à priori, en tout cas j espere), qui se plaignent encore aujourdhui que thierry henry a fait sa main, sur un article concernant Zidane... D’un côté on excuse l’inexcusable, sur un geste parfaitement volontaire qui a coûté la victoire en finale de coupe du monde, et de l’autre on en veut à thierry henry sur une malheureuse main involontaire qui a été suivie d’un but et d’une qualification ulterieure, et la faute au final incombant aux aléas de l’arbitrage en foot. Le niveau pathétique de notre pays. Tout ça pour faire du "virtue signalling " comme disent les anglais, c’est à dire pour proclamer sa supériorité morale...

      Mais merci du fou rire, comme dhab tu te surpasse. Tout est bon pour trouver des excuses à ce geste minable. La pluie est seche, la neige bouillante, et le soleil si froid... si tu ne portes pas un jugement sur un geste aussi excessif, a un moment aussi capital de la carriere de zidane, et face a tant de personnes quil aurait du se tenir, alors on ne peux plus rien pour toi. Après 15 ans tu en es encore à une défense primaire ridicule ?..la vache....enfin heureusement ce n’est que du foot.


    • Mais enfin eric c’est l’évidence qu’il devait des excuses publiques. C’est l’exemple type du cas ou des excuses publiques sont de mise. Et après on pouvait effectivement passer à autre chose.

      Et cela aurait été exigé par la population française ne serait-ce que 10 ans plus tôt. Malheureusement du temps de ce scandale, on était déjà dans la décomposition avancée de notre société, sous le régime sarkozy.

      Que tu ne te rende pas compte de cela serait risible si ce n’était pas si symptomatique de ce monde aux valeurs inversées.


    • Mais enfin c’est sûr ! :-) On lui transmettra cette évidence qu’il devait des excuses publiques, évidence si évidente que vous seule l’avez formulée. On lui dira que c’est surtout à zuleya qu’il les doit, mais à travers lui à toute la nation dont il est l’évident porte-voix. Et surtout que personne n’aie l’outrecuidance de demander des explications puisque l’évidence en est pas essence dispensée. Lol. Tout cela est tellement évident que personne jusqu’à vous n’y avait pensé, mais que voulez-vous le propre du génie est d’être solitaire ! On a vraiment raté le coche, la faute à la décadence c’est sûr, c’est exactement ça ! C’est du lourd. Et de parler de se surpasser et de ce qui est risible ou pas. La paille et la poutre.


    • Pas à moi personnellement les excuses nullos.
      A quoi reconnaît on la décadence si ce n’est a l’absence de moralité, l’absence de sanction après une faute morale évidente ?

      Quand on porte le maillot de l’équipe de France on se tient correctement. Et arriver à ce résultat qui était exactement l’endroit où materazzi voulait l’emmener c’est assez fort de bêtise. N’importe quelle personne sensée se serait morfondue de honte, le lendemain, et aurait d’elle même cherché à demander pardon en réalisant la portée et les conséquences de sa bêtise.

      Tu as dit une bêtise de plus quand tu as prétendu que ce n’était pas dans sa personnalité. Ben non. Il a joué à Turin où ce type de comportement a été repéré par les italiens et ils l’ont transmis à materazzi pour le faire dérailler le jour j.

      Mais décidément tu es le fanboy à la vie à la mort. Purée. Impressionnant.


    • Je vous charrie. En même temps temps, c’est d’un ridicule. À qui devrait-il donc présenter ses excuses pour avoir précipité la décadence ? :-) Concernant « la bêtise de plus » (lol), vous analysez encore de travers puisque l’article explique bien que, Zidane étant quasiment injouable, ses adversaires essayaient de jouer le bonhomme, soit en lui faisant mal (comme ce fut le cas pour Maradona qui s’est fait massacrer en arrivant en Italie) soit en jouant la carte de la provocation pour qu’il s’énerve. D’ailleurs l’article montre bien également que Zidane est resté un enfant qui pète les plombs quand on insulte ses parents. Et ça tous les joueurs devaient le savoir.
      « Mais décidément tu es le fanboy à la vie à la mort. Purée. Impressionnant. »
      Ben tiens ! Ce qui est impressionnant c’est votre niveau d’incompréhension ou de malhonnêteté (je pencherais pour la malhonnêteté surtout). Retour au fameux excès d’interprétation pour arranger vos petites affaires à deux balles. Ni fanboy ni juge à la petite semaine. J’ai dit, et je le répète donc, que ce geste aurait dû être évité mais que Zidane n’était pas un sportif délibérément agressif dans le jeu car il n’en avait pas besoin. Je crois que comme dans beaucoup de familles kabyles comme la sienne, la famille est un sujet sacré voire viscéral et qu’il n’a pas toujours pu contrôler ça face à la provocation dans le feu de l’action et du jeu. Mais dans le fond c’est estimable même si ça lui a sûrement coûté un deuxième titre mondial. Il a payé cash en étant sorti sur ce geste terminant sa carrière. Là voilà la sanction.
      En résumé, je dirais qu’en plus d’être excessif vous êtes d’une intransigeance assez puante.
      @ladko, il est toujours préférable d’exposer des arguments comme je fais (assumant donc la contradiction quand je ne suis pas d’accord et que l’on ne me convainc pas, où est le problème ?!) plutôt que de faire sa pleureuse. Zuleya vanne , je vanne, personne ne va en mourir. Vous y trouvez à redire dans un cas mais pas dans l’autre, soit ! mais assumez au moins votre partialité. Et si vous êtes adulte, ces petits commentaires bilieux de type qui coince peuvent être évités facilement. De même si si vous trouvez ça pénible et que vous êtes fragile vous savez ce qui vous reste à faire. Je plaisante mais bon.


    • À mourrir de rire... La France que je connais dix ans plutôt aurait affirmé qu’insulter sa mère et sa sœur était le genre de choses inacceptables... et aurait de ce fait refusé de l’accabler plus que mesure... Y’en a qui non jamais pris des tartes dans la gueule par des adultes... les années 70-80 avaient ça de bon car la tarte à la gueule cela t’apprends qu’il y a des gens qui malheuresement dépassent les limites et qu’il y a aussi des limites.. Une sorte de thermomètre pas toujours utilisé à bon escient certes... mais un thermomètre de la limite.

      Ps : un pédé te mets une main au cul dans l’ancienne France tu lui mets ta main dans la gueule... Aujourdhui on t’accuse de mal prendre un signe d’affection et qu’il faudrait faire des excuses car ça va à l’encontre de l’esprit du sport ? Excuse my french : et ma mère la « pute », c’est dans l’esprit du sport ? Ça sert à quoi un carton rouge si ça n’est pour exprimer sa colère hors des limites du sport ? Les gens qui on fait les règles, ne sont pas des cons !


    • D’accord avec vous @Peter. Mais malheureusement, même la morale dévoyée a aussi ses pères :-)


    • Peter, tu confonds la France avec un autre pays.

      Dix ans plus tôt, imaginons platini par exemple, le capitaine de l’edf aurait sourit à une tentative d’intimidation aussi puérile et fait un clin d’oeil pour signifier que cela marcherait pas, et éventuellement aurait donné rdv à materazzi après le match pour s’expliquer et parler famille si il avait été vexé comme un minaud. Mais je doute meme de cela parcequil aurait du écourter les celébrations de victoire et aurait très vite oublié et pensé à autre chose. Bref avec platoche c’était inimaginable.

      C’est un pseudo comportement de racaille qui voudrait faire croire que c’est de la virilité de péter les plombs de façon hystérique. Et surtout ensuite de ne jamais exprimer de remord face à l’équipe où le pays et de n’avoir aucune responsabilité.

      Déracinement culturel.
      Mon dieu, il lui a dit "ta mère la P×TE et ta soeur la trainée"...Ou lala... c’est du jamais vu sur un terrain de foot...Et ça justifie tout...

      J’étais à l’étranger lors de ce match et tous les étrangers ouvraient des yeux incrédules face à ce comportement et personne n’a trouvé que cela rehaussait l’image de la France. Il fallait ramer pour essayer de soutenir zidane et les gens étaient sidérés (et mort de rire) que l’on essaye de défendre cela.


    • @zuleyla, non pas d’un autre pays.. Tu m’avais d’ailleurs déjà donné l’impression de ne rien connaître à l’Angleterre, alors c’est peut-être toi qui a des problèmes ?

      Tu as une dent en céramique contre Zidane ?

      Zidane n’a pas perdu ses contrats de publicité avec les marques. Son excès de colère, tout de même contrôlé, à nuit à son image ? Il lui a tapé dans le thorax et non pas dans le nez.

      Pour l’ensemble des gens, rien à lui reproché... c’était même paradoxal au niveau des enjeux. Mais contrairement à ce que tu dis, il a regretté son geste, a tout de suite dit que c’était une erreur. Il a même expliqué que sa mère était entrée à l’hôpital ce jour-là et que ça l’a fait basculer.

      Tu fait semblant de ne pas comprendre : je n’ai rien justifié, j’ai juste dit que l’époque n’aurait certainement pas accepté les insultes aux mères et en conséquence, ils auraient partagés les responsabilités. Tous les cartons rouges dans sa carrière était suite à son tempérament à cause de provocations. 99% des français l’ont bien compris... ils ont aussi compris qu’il ne souhaitait pas pardonner au provocateur mais qu’il regrettait son manque de sang froid !!! Il a toujours présenté cet épisode comme une erreur.

      Je suis dans la campagne des Yvelines et j’attends d’être contredit. J’ai vu avec les années cette campagne s’embourgeoiser et les authentiques culs terreux disparaître.. Effectivement, impossible pour les nouvelles générations sans le sous de s’y installer. Jusqu’à la fin des années 80, j’ai vu des bagarres dans les bals et fêtes foraines. Des mecs qui débarquent avec des fourches pour intimider l’équipe adverse. Après la disparition des premiers qui balançaient souvent des baffes, j’ai vu l’apparition de la délinquance de banlieue débarquer dans des soirées ; et leur petites histoires... Alors je ne sait pas de quoi a été fait ton monde, mais celui que j’ai connus était particulièrement violent lorsqu’il s’agissait de manque derespect. Presque toujours un accrochage sur la route, se terminait sur le bas-côté avec un amical rappelle des règles de la bienséance avec une tarte au doigt comme entrée et désert. Il était de bon aloi de ne pas frapper et de ne pas se faire frapper... Trop paradoxal ?

      Ps : Zidane vu de l’étranger ? L’élégance ? À Manchester, kung-fu Cantona (ouh, ah, Cantona !!) ne s’est pas fait virer lorsqu’il s’est fait insulter sur son pays et sa mère... Le fair-play habituel, mais tu me dira que les patriotes anglais sont des hooligans ?


    • Évidemment, L’arme fatale de l’accusation de racisme.
      On t’explique un problème d’attitude spécifique et c’est parce qu’on a "une dent en céramique contre zidane". T’as pas honte non ? A force tu devrais savoir que ça ne marche pas sur moi...Ceci dit beaucoup de gaulois se sont interdit de dire ce qu’ils pensaient pour ne pas être accusés de racisme.

      Je vais te donner un autre exemple sans magrebin pour ne pas faire resurgir ton communautarisme : à la même epoque, le président sarkozy a lui aussi été emmerdé et il a rien trouvé de plus malin que de dire "casse toi pauvre con".
      Ben cela ça choque car ce n’est pas la tradition française. C’est un déracinement complet et cela heurte les francais.

      Que zidane n’ai pas perdu de contrat n’a rien détonnant. Qui contrôle la.pub ? Le Vatican ? C’est comme le gangsta rap. Cela montre que la france ne s appartient plus. Je peux te dire que les etrangers (brésiliens, américains, australiens) avec qui je regardais la finale ont tous été désagréablement surpris du geste. Je te parle d’un public adulte et pas de racailles de pacotille qui n’arrivent pas à voir le problème de ce genre d’attitude.

      Il n’y avait pas d’anglais autour de moi ce jour là, mais ils ont du bien savourer l’élimination de la France.


    • « Il n’y avait pas d’anglais autour de moi ce jour là, mais ils ont du bien savourer l’élimination de la France. »
      Les vrais qmateurs de foot ne savourent pas de voir un tel joueur finir sa carrière sur un tel geste, quand bien même ce joueur serait d’une autre nationalité que la leur. Se réjouir de cela n’est pas le fait de gens qui apprécient le foot, mais d’une éventuelle poignée de beaufs, qui en l’occurrence ne devaient pas être bien nombreux. La réaction majoritaire était sûrement la déception et un sentiment de gâchis.


    • Eric je suis d’accord avec toi. Mais je te parle des anglais...



    • Que zidane n’ai pas perdu de contrat n’a rien détonnant. Qui contrôle la.pub ?C’est comme le gangsta rap. Cela montre que la france ne s appartient plus. Je peux te dire que les etrangers (brésiliens, américains, australiens) avec qui je regardais la finale ont tous été désagréablement surpris du geste. Je te parle d’un public adulte et pas de racailles de pacotille qui n’arrivent pas à voir le problème de ce genre d’attitude.

      Il n’y avait pas d’anglais autour de moi ce jour là, mais ils ont du bien savourer l’élimination de la France.




      Le rap en France, c’était une seule radio... uniquement Sky Rock comme loco-motive...
      La pub à ses impératifs... Ils ont bien sûr reconsidérés leur positions. La pub c’est quoi ? Vous mélanger allègrement, les agences de pub, les clients et les régies publicitaires... Un client retire immédiatement ses billes dès qu’il y a atteinte à son image. Dans le cas de Zidane, il y a eu un consensus bien explicable pour lui pardonner son faux pas... D’une le fait que c’était un joueur exemplaire qui ne faisait pas parler de lui sur et hors du terrain et de deux le fait qu’il y a un côté conservateur à faire respecter son honneur. De toute façon les faits parlent d’eux mêmes...

      Si ce jour là, il n’y avait pas d’anglais autour de vous, peut-être le lendemain ou la semaine d’après ?... Etant français entouré d’anglais, vous avez bien eu des conversations avec vos hôtes pour connaître leur opinions sur la question ? Je ne comprends pas pourquoi vous êtes en mode spéculatif les concernant, tout en affirmant qu’en France vous avez une connaissance précise de la réaction du public...

      Mon souvenir, je le rappel, c’était une condamnation unanime par rapport aux valeurs du sport mais aussitôt relativisés au vu des qualités humaines et sportives du personnage. Si la colère est un sentiment qui s’avère problématique tout le monde avait renvoyé ça aux insultes du joueur italien qui cherchait à piéger le joueur et faire gagner son équipe de façon déloyal... C’est pour ça que Zidane fut perçu comme avant tout victime de sa propre colère... Pour la majorité de la population pas le mauvais protagoniste que vous essayez de dépeindre. Et c’est bien pour ça qu’il ne fut pas lâché par ses sponsors.

      Ps : une dent en céramique, c’est une dent artificielle... l’accusation c’était que vous surjoué l’indignation... je ne vois pas pourquoi une énième fois vous sortez l’argument que j’essayerai de vous faire passer pour un raciste.


    • Peter, je connais suffisamment les anglais pour savoir que si les francais se font virer d’une compétition, surtout sur une telle betise, cela fait leur journée.

      Le fait que tu prétende que ce n’est pas son action que je dénonce mais zidane pour ce qu’il est me fait dire que tu es dans une accusation de racisme. Je n’ai rien contre zidane. Je l’aimais même beaucoup jusqu’à ce geste. Depuis je me fiche de lui comme de ma premiere chemise , mais c’était l’occasion de crever l’abcès. Il n’y a pas eu sur le plan national de résolution de cette affaire. Un jour peut être.


    • Une dernière chose Peter : "victime de sa colère" que tu dis ?
      Tu en as d’autres des comme ça ? C’est beau comme du bhl...
      Le coup de boule sans l’aimer...


    • J’avais compris merci. Comme vous auriez pu comprendre que ce que je dis vaut pour les anglais également qui ne sont pas plus des beaufs et n’avaient pas plus de raisons de se « réjouir » que les autres, hormis la poignée évoquée donc. Cette histoire sent vraiment le vécu et la sincérité, c’est impressionnant.


    • Rien à voir avec la beaufitude.
      Disons que je connais mieux les anglais que toi probablement. Et c’est les anglais au sens large. Je parle pas des minorités.
      Mais tu es aussi "obsédé " par cette histoire au vue du nombre de tes messages. Ne fais pas le modeste. Mdr.


    • Nan, vous avez raison... il ne faut surtout pas rentrer dans des contradictions qui font mal à la tête (un pti’ cacheton padalmagam) et demander à l’autre tâcheron (qui a une dent « naturelle » contre les anglais car il les connaît bien) si Soral fut « victime » de sa colère... ou si il a malhabilement piéger l’autre con d’identitaire qui s’est fait un nom en se présentant comme une « victime » d’une raclée tant espérée ?
      Y a vraiment de l’intelligence derrière tout ça...


    • Hehe, bien sûr,
      Il me semble pas que soral était capitaine de l’edf lors de son face à face avec conversano...
      Ni président de la République....Et que c’était pas au milieu d’une finale de coupe du monde... On te parle d’un problème de représentativité. L’" honneur de ce que c’est que de représenter la france "...pour paraphraser tonton. Toujours pas Capito Peter ? Comme je l’ai déjà dit, si il avait été vexé il fallait attendre la fin du match et s’expliquer avec materazzi. Il y aurait rien à dire la.dessus

      Sur les anglais, je n’ai dit qu une évidence et étant à moitié anglais tu ne peux pas ne pas le savoir (ce qui montre bien ta propre allégeance car on ne peux pas avoir 2 patries ainsi que ta mauvaise foi) : les anglais sont antifrancais de façon beaucoup plus aggressive de ce que l’on peut voir en france où cela ne dépasse pas le niveau de la boutade , et ils sont les premiers écroulés de rire face a un spectacle de type coup de boule et du psychodrame nous impliquant. Ils sont par exemple allés jusqu’à dire (blair et son ministre jack straw), que la guerre d irak de 2003 devait avoir lieu car la france s’y opposait. Pour dire le niveau de mépris. Et la réciproque est inimaginable en france.

      Mais c’est bien, à chaque fois qu’ils sortent leur attirail antifrancais, ce qui est tres fréquent (comme tout français ayant vécu en Angleterre le sait) Je suis sûr que tu les traite de tâcherons et que tu leur fais la morale....Et tu leur parle de leur hygiène dentaire...mdr...ah lala le niveau...antifrancais jusqu’au bout...hahaha...


    • Mais sinon peter, "Victime de sa colere" est une ânerie talmudique. C’est du pilpoul. Faire passer un agresseur stupide pris en flag par les cameras pour la victime. Nimportnawak.

      Tu as aussi "le violeur victime de ses pulsions" dans le même genre...

      N’arrête pas les cachetons padamalgam...

      Rolala le niveau...


    • Misère. Ce n’est pas un concours pour savoir qui connaît plus les anglais que l’autre. Il n’en est de toute façon nullement besoin pour savoir qu’ils ne sont pas plus beaufs que les autres. Il est assez marrant de prendre à témoin des exemples ultra minoritaires lamentables en guise d’argument. Mais qui se ressemble s’assemble comme on dit.
      « Mais tu es aussi "obsédé " par cette histoire au vue du nombre de tes messages. Ne fais pas le modeste. Mdr. »
      Au vu du nombre de vos messages, vous n’avez pas l’impression de cracher à la face du vent avec ce genre de remarque ?! :-) MDR, comme vous dites.


    • @Zuleya,
      Selon toi, il s’est fait berner comme un bleu.. Il est donc bien une victime de sa colère... Concrètement, malgré son expérience il s’est fait piéger ce qui fait de lui, en français ce qu’on appelle une victime, non ? C’est ce que les gens ont retenu d’ailleurs... par excès d’orgueil, il a cédé aux provocations de l’adversaire, victime de sa colère. La colère, c’est jamais positif. Je n’invente rien. Et je ne fait pas dans le pathos.

      Et à aucun moment, je n’ai justifié le bien fondé d’une explosion de colère sur un stade comme tu le prétends, en essayant de me faire passer pour une racaille ; racaille allogène qui plus est....

      Vu que tu es racialiste (théorisant la supériorité de l’ethnie européenne) et que tu as comparé Platini à Zidane, j’ai cru que tu nous ressortait ta grille de lecture favorite. L’autre exemple que tu as pris ensuite, c’est Sarkozy, lui aussi un corps étranger à la France, selon un vocable que tu ne renierai pas ? J’ai été induit en erreur, voilà tout...

      Ps : j’étais en déplacement en France lors du match, puis de retour en Angleterre, j’ai eu un feed-back très concret des gens qui connaissaient mon déplacement récent. Je ne sais toujours pas très concrètement, ce que t’on dit les anglais sur son lâcher prise. As tu évité la conversation avec eux par honte ou embarras ? N’ayant pas une bonne appréciation des anglais, je peux comprendre que tu ai éviter d’évoquer le sujet, mais tu as bien dû entendre des choses ?

      Ps : je ne crois pas qu’il y a une banalisation de la violence en France... j’ai connus bien plus violent en milieu populaire... Bien plus de respect et bien plus de violence au moindre dérapage verbal. Après, je ne parle que de ce que je connais. Et d’une certaine façon c’est bien mieux d’ailleurs .. je n’ai jamais encouragé personne ici à avoir recours à la violence mais plutôt de prendre de la hauteur. Pour moi, virilité ne rime pas avec domination.


    • Non Peter pas victime. Ils connaissaient son tempérament d’idiot incontrôlable et ils l’ont provoqué. Ils est tombé dans le panneau comme un idiot incontrôlable. J’appelle pas cela être victime. Pas plus que le violeur est victime de ses vices.

      Pour les anglais je te rappelerai que c’est toi qui les as mis le premier sur le tapis . Tout ce que j’ai dit c’est l’évidence : Les francais en tant que groupe ne sont pas aimés et une tuile qui nous arrive les réjouis, grosse merdo. Et d’ailleurs tant pis pour les anglais. Ils n’ont pas à nous aimer et aussi on n’a pas à les aimer à priori nous non plus. Je ne me plaignais pas de ça, je constatais juste une évidence que tu ne peux pas ne pas connaître. Cela n enlève rien à leurs grandes qualités par ailleurs.

      Sinon là tu parles franco de mon racialisme (à la limite admettons, je pense effectivement quil y a des differences entre les peuples) et de ma vision supremaciste. Là par contre c’est le délire sos racisme qui Reprend le dessus. Tu as pas honte non ? Non, je suis pas "supremaciste". Séparatiste tout au plus. Qu’on arrête de nous emmerder avec la mixité et la promotion de l’immigration de masse et ça ira. Il y a aucune volonté de ma part de "régner sur des peuples que je considérerais comme inférieur". Je veux juste que l’on nous foute la paix.

      Pour voir que cette situation à fait des dégâts, regardes cette page les commentaires admiratifs qui associent de la virilité à ce dérapage. S’il s’était excusé et avait expliqué (éventuellement avec sa mere et sa soeur a ses côtés) à la jeunesse qu’il avait fauté on n’en serait pas là. Mais cela ne lui est pas apparu comme evident.

      Au petit roquet eric : relis tes propres messages et tu comprendras que je répondais à ta réflexion sur ma prétendue obsession, alors que tu es de toute évidence aussi intéressé par cette affaire que moi. C’est pas bien sérieux tout ça.


    • Étant interpellé en tant que « roquet », j’aimerais pouvoir répondre par un minimum d’ironie, si la modération m’autorise ce qu’elle autorise aux autres. Un message de notre petite zuleya a disparu, ce qui est dommage car il y avait une sorte de belle cohérence avec ce qui reste.
      Vous vous êtes relu ou pas ? J’espère que non, personnellement je me relis toujours donc n’hésitez pas à préciser les choses si vos incompréhensions persistent. Je vous avais pourtant dit de ne pas cracher à la face du vent ni de verser dans l’autoportrait, c’est pas grave mais comme vous le dites il faut laisser ça aux enfants. Vos conseils sont très inspirés et savoureux. Juste une question : vous êtes née l’année des z ? :-) Trêve de plaisanterie, détendez-vous un peu, et assumez au moins le choix de la médiocrité en évitant de la coller sur le dos d’autrui.
      « Non Peter pas victime. Ils connaissaient son tempérament d’idiot incontrôlable et ils l’ont provoqué. Ils est tombé dans le panneau comme un idiot incontrôlable. J’appelle pas cela être victime. Pas plus que le violeur est victime de ses vices. »
      Quelle pénétration ! Quelle finesse d’analyse ! Et quel art consommé de la comparaison ! Pas de doute, on a réellement affaire à une esprit supérieurement élevé. Lol.


  • #1977607
    le 01/06/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Zidane quitte le Real Madrid en pleine gloire et met la pression sur (...)

    Dans la série "transferts", je vous informe que Bernard Monot quitte l’ex-FN pour DLF....
    L’hémorragie continue...

     

  • Le foot restera toujours le sport le plus populaire, des règles assimilables par tout un chacun, un équipement rudimentaire. Au niveau amateur, le pied !
    Mais pour le monde pro, actuellement à peu près tous les clubs sont en déficit chronique vu les salaires des joueurs qui se sont envolés depuis l’adoption de la monnaie inique européenne et les droits télés en Grande-Bretagne. Ils sont renfloués en toute opacité par des fonds publics ou privés très douteux.
    La France a les meilleurs joueurs mais depuis 18 ans (!) c’est la dèche* question titres. Car la FFF ne veut pas faire appel à un sélectionneur étranger, alors que beaucoup d’équipes nationales le font...
    Concernant les querelles de personnes, le seul bon gars que vous présentez c’est Michel, vraiment très simple et pas fait pour ce milieu hélas.

    * c’est devenu le surnom du responsable actuel de la maison France !


  • Je ne pense pas qu’il y ai une pression sur Deschamps, le sélectionneur et le président de la FF forment un duo et sont assez insensible à ce genre de chose.
    Concernant le départ de Zizou je pense qu’il est effectivement intelligent de sa part car malgré la victoire en C1 la saison reste très mitigé sur les autres compétitions notamment la liga où ils ont fini 3e derrière le Barca et l’atlético, en ayant perdu 1 fois et fait 1 matchs nul lors du classico.


  • Ce sont les sponsors qui mettront la pression sur la FFF afin de promouvoir un sélectionneur plus célèbre et plus bankable...


  • K. Ben Zema

    "Mon pays c’est l’Algérie, la France c’est sportif ( entendre c’est pour l’argent, les sponsors, la visibilité médiatique...)", ça il faut le savoir...

     

    • @lil bourn propos que Benzema a tenu quand il avait 19 ans... T’en a pas dit des conneries à 19 ans ?


    • Oui et alors ?? vous venez de comprendre l’issu du déplacement des populations ???? Pourtant les dirigeants de ces pays avait prévenu la France à l’époque de l’orchestration de ces déplacements. Buvez dans ce verre que vous avez versé vous verrez le goût amer de cette orchestration en fin de bouche. L’immigration coloniale et le regroupement familiale deux grands crus. Arrêtez un peu de chialer tout acte à des conséquences à justement souligné poutine sur la colonisation et en ce moment la France paie tristement sa dette. Ainsi va la vie


    • Au lieu de réciter une citation complètement déformée de Benzema, sur un article sur Zidane, vous auriez aussi pu citer celle de Griezmann selon laquelle il se sentait plus espagnol que français... sans que cela ne lui soit jamais reproché !!! Ah oui, au passage c est le seul joueur français (Benzema pas Griezmann hein) qui paie ses impôts en France alors même qu il réside en Espagne et qui si il le voulait pourrait faire se sacrées économies !!!


    • @Mustapha
      "c est le seul joueur français (Benzema pas Griezmann hein) qui paie ses impôts en France alors même qu il réside en Espagne"
      Si c’est exact, félicitations à Benzema !


    • où est le problème ? De par le nombre d’unions mixtes, de plus en plus d’enfants sont issus de deux nations, de deux cultures...et encore une fois’ il n’a tué personne, ni violé qui que ce soit...


    • @Mustapha
      T’es sûr de ce que tu dis à propos de Griezmann ?
      Déjà pour commencer il est à moitié portugais par sa mère et à moitié Alsacien par son père.
      Il aurait pu dire qu’il se sentait plus portugais que français (comme Dieudo se sent plus Camerounais) mais certainement pas espagnol.
      Bref, un commentaire à l’emporte pièce, un de plus...


    • @Thorfinn
      apparemment ce n’est pas si vieux puisqu’il a arboré le drapeau de l’Algérie après la victoire du Real cette année. On pourra dire que ce n’est "que" de la provoc, mais le mec n’en finit pas de s’enfoncer dans son délire.

      @Mustapha.
      ce que dit Griezmann, c’est comme si Benzema était parti très jeune de France pour aller vivre en Algérie, et y avait vécu depuis. Se sentir plus algérien que Français serait alors un ressenti "pratique", qui ne fait qu’expliciter son histoire. Or ici Benzema n’a jamais vécu en Algérie, mais il place par principe ce pays au-dessus du pays où il vit (sacralisation). C’est tout de même plus fort, et plus vindicatif presque, on sent que rien ne peut changer cet état de fait, puisque c’est acté ("mon pays c’est l’algérie"). Cette phrase n’a fait mouche que des années plus tard, au moment où ce pays a commencé a retrouvé un peu de fierté (en gros après Kryshna), et a décidé de ne plus supporter les écarts des racailles de l’EDF
      PS : ça ressemble un peu au syndrome Henry, qui s’est toujours "senti" américain, et d’ailleurs les français ne l’ont jamais trop senti non plus, sans le détester, mais on sentait qu’il y avait un océan entre lui et nous. Cantona, et sa façon de s’opposer comme un anglais depuis son île, n’est pas tellement apprécié non plus. Les gens peuvent vivre leur truc et l’affirmer haut et fort, mais il faut pas se plaindre et ensuite traiter de raciste. Ribery est blanc, mais à sa façon de vouloir faire plus arabe que l’arabe, ben il est devenu imbuvable, et ce n’est pas une question de race.

      Sans le savoir, l’égo du Basque fait un bien fou, car il permet, en ces heures de soumission et de honte agravée, de faire rejaillir un peu d’honneur. Ce qu’aucun éducateur n’ose plus faire pour l’honneur de la France et des français, lui le fait par orgueil personnel. Benzema insulte "une partie" du public (mais sans en dire les proportions...). Pour la première fois la France ne se couche pas, et tient tête à qui la méprise, quitte à perdre sur un autre plan. Si Deschamps saute (ça arrivera) et que son successeur reprend Benzema, il refera de cette histoire un compte personnel (alors que c’était plus que ça) et tout sera parterre : la France sera à nouveau la catin qui n’a que le droit de dire merci quand on lui crache à la gueule.


    • Zidane est le meilleur joueur européen de l’histoire selon la BBC et selon l’Uefa mais y’a qu’en france où tout le monde est spécialiste dans la négation des évidences.


    • non non ya plein d’endroits ; il faut juste sortir de Kabylie pour le savoir.


    • @Kabyle
      il n’y a pas d’évidence quand il s’agit de comparer des individus dans un sport collectif, et encore plus à des époques différentes, sans parler des bons/mauvais choix de carrière, des nationalités pas toujours valorisantes, etc.

      la plupart des classements mettent Pelé N°1, et pourtant je connais des récalcitrants qui ne veulent rien lâcher, et persistent à penser que c’est Maradonna le N°1.
      Ou d’autres, que Ronaldinho sur sa courte période, fut meilleur que Messi sur la longue. D’autres que Romario était plus grand que Ronaldo, etc.

      Perso je ne sais rien de rien, je comprends les préférences, mais pas les arguments d’autorité.
      C’est un sport collectif, il est impossible d’isoler outre mesure tel ou tel joueur, surtout un Zidane dont l’influence était plutôt diffuse, et qui ne brillait pas forcément en stats, mais plutôt par des aspects esthétiques et une certaine aura. Choses tout à fait comptabilisables, mais là encore pour le moins subjectives.

      Zidane a mis trois buts en finale de CM, ça compte ! mais peut-être que si vous ne vous appeliez pas le Kabyle mais l’Italo-français, vous me feriez remarquer que :
      - 2 têtes sur corner dont une sans sauter avec un marquage de CFA
      - 1 pénalty chanceux
      Et vous n’auriez pas raison pour autant !


  • Le dernier match en équipe de France que j’ai vu, durant lequel jouait Benzema, je crois que c’était contre l’Allemagne, enfin bref, la France perdait, mais c’était encore jouable.
    J’y ai vu des touristes sur le terrain dont le roi était KB, il n’a pas risqué l’essoufflement, ni la goutte de sueur, fini avec un maillot impeccable.
    Valbuena par contre s’était défoncé.
    KB n’a qu’à rester dans les clubs à millions, ou postuler dans une autre équipe nationale.

    Quant à ceux qui nous les cassent avec leur prétendu et sempiternel racisme, c’était un régal d’avoir des Marius Trésor, Jean Tigana, Janvion. De toute façon, globalement jusqu’en 1990, c’était des hommes, plus mûrs et classe.

     

  • Une très belle histoire de la rencontre d’un homme et d’un pays. Qu’on le veuille ou non Zidane est devenu un personnage historique de premier plan. Il est le parfait exemple et le résultat de l’idéologie anti-raciste des années 80. Jamais personne dans la période récente n’a rassemblé autant toutes les composantes de la France. Riches et pauvres, femmes et hommes. Noirs et Blancs (il est lui-même ni vraiment noir ni vraiment blanc). Jamais personne avant lui n’avait réussi à faire chanter la marseillaise à des racailles de banlieue.
    Alors oui il y a le foot business et ses milliards, oui Zidane est multi-millionnaires, oui il n’a pas été un entraîneur parfait au real, mais le peuple s’en fout et pardonnera toujours tout à Zidane car la France aime Zidane d’un amour fusionnel.
    Zidane est son héros moderne absolu.
    Zidane finira au panthéon.

     

    • "il est lui-même ni vraiment noir ni vraiment blanc"

      J’espère pour vous que c’était une métaphore, sinon faites vous aider pour régler le contraste sur votre écran.


    • @slim..........." ni vraiment noir ni vraiment blanc " ( transparent ?..translucide ? ), qu’est que c’est que cette magouille...Zidane ou pas,il a l’air de ce qu’il est : blanc .


    • Pour moi, Zidane et son coup de boule, c’est tout le personnage. Et en Coupe du Monde encore. Et c’est l’image de tout le football, une grande arnaque d’ingéniérie sociale, encore plus truquée que l’Eurovision de la Chanson. Parlez donc à quelques arbitres et entraîneurs...
      Et le nombre de Français remplacés dans les équipes par .... merde, quand même. Les autres pays européens s’en tirent autrement, et nettement.
      Non, franchement, que cela passionne des gamins, passe encore, mais des gens de +50 ans qui regardent le foot sans être profondément choqués par la plus grande monstruosité médiatique du temps sont très souvent des gens qui ont des Q.I. à voter Macron.
      Ce que vous voyez sur le stade, c’est la Fronce dans 15 ans.
      Et je suis sûr que vous trinquez au Champagne, et sans rougir, quand "votre" équipe gagne.


    • Zidane a la peau plus blanche que Platini, que Micoud, Djorkaeff, Durragy alors qu’il a vecu en Espagne et en Italie endroit tres ensoleiller. Je te conseil de rapidement faire un tour chez l’Ophtalmologue si tu vois toujours pas que Zidane a la peau bien blanche.


    • Zidane a la peau blanche et les yeux vert.


  • Même si je suis un grand fan de foot , fcn periode 93 2003, 18 ans en 98, je ne vois pas trop l intérêt d un tel article sur ER.
    Surtout que ça finit soit en "je m en tape du foot" ou en "Zidane racaille ".
    Zidane est un faux calme il a des origines algériennes et modestes mais ce n est justement pas une racaille, jamais ds le bling bling, n ecoute pas de rap de zyva , marié 4 enfants , humilité, travail malgré son don .
    J ai vu aussi un com d un gars qui regrettait d avoir fait du foot , il aurait du apprendre le piano a la place, j ai le meme regret pour la musique mais je ne regrette pas le foot pour autant, faire du sport est excellent pour la forme et le développement du corps, ne dit on pas un esprit sain dans un corps sain ?


  • 98 c’était le bon temps, l’équipe de France aimait la France, la France aimait cette équipe multicolore et multi raciale, et le match France Bresil n’était pas truqué, l’équipe de France était dans un état de grâce que je vois comme une grâce "Divine" avant ce qui allait nous tomber sur le coin de la tronche 3 années plus tard. Zidane était écouté et respecté, Lizarazu le basque lui a offert de nombreux ballons sur un plateau, Henry et Petit étaient magistraux aussi, une équipe de France qui méritait ses victoires car une vrai équipe oeuvrant pour le bien commun pour la coupe de leur sport voir de leur "art" organisé dans leur pays. Même les non fan de foot étaient derrière eux, toute la France en réalité, on parlait pas encore de "muses" ou de français de souche versus le reste des races. De très loin la plus belle équipe que le monde du foot est connu , le monde entier nous l’enviait. Vouloir voir autre chose aujourd’hui est de la mauvaise foi, pire c’est s’enlever un souvenir mémorable nous protégeant encore un peu du chaos annoncé. Merci l’équipe de France de 98, elle était 100 pour cent E&R compatible, J’ai aimé avoir vécu cette victoire française. Chirac dernier président oeuvrant pour l’honneur de la France et son peuple, Zidane plus grand footballeur sorti du peuple de France.

     

    • Il n’est pas Français il est kabyle


    • 98, c’est le moment où j’ai cessé de suivre la France. J’ai compris que mon peuple n’était plus autorisé à se représenter par une équipe qui lui ressemble. Si la France joue l’Irlande ; l’Autriche ou le Danemark, je supporte les miens, c’est-à-dire l’Irlande, l’Autriche ou le Danemark.


    • Merci 100% d’accord avec vous, j’avais 10 ans en 98, j’etait pas fan de foot, mais merci aux bleus de 98 de nous avoir fait rever !!!!! J’ammais France n’avait connus d’evenement aussi clivant que cette coupe !!! 100% ER !!! Me rappelle à l’ecole, Zidane était dans la tetes de tout les garçons et etait devenus Le heros national du moment !


    • la plus belle équipe de France est évidemment celle de Platoche, et dans un monde normal, l’Allemagne exclue de la CDM 82, la France eût été la première EDF à remporter le fameux trophée ( malgré une très belle équipe d’Italie )...à l’époque on était encore moins sujets aux arnaques de tout poil, antiracisme de pacotille, rap et gangsta-rap de merde, il y avait largement plus de gens normaux dans la société ( cités comprises )...et Platini, trésor, Giresse, Tigana..etc...c’était déjà 100% E&R compatible .


    • À Taratata...

      tu es donc mondialiste ! Avec de tels propos, tu avalises la dissolution de la France dans un grand ensemble européen...mais je suppose que c’est un réflexe naturel de considérer que la race est un projet politique en soi...


    • Karimbaud@ Regardes sur youtube les vidéos de Platini tu verras qu’il ne méritait aucun ballon d’or et si les ballon d’or était remis aux extra européen Maradona les aurait eu tous les ballons d’or. Tu parles de parcours mais l’Allemagne était la meilleur équipe et si l’Allemagne n’avait pas participer une autre équipe aurait éliminer Platini. J’ai remarquer que Pelé et Platini sont deux joueurs largement surcoté leurs parcours avec leurs équipes n’est dû qu’a leurs collectifs. Les 3 meilleurs joueurs de l’Histoire sont Zidane comme meneur de jeu/millieu offensif certainement le plus complet des footballeurs, Ronaldo comme buteur/finisseur et Messi comme attaquant.


    • Ce que je voulais exprimer c’était que cette équipe de France "vendait gratuitement" un rêve français... Aimé Jaquet était un entraîneur qui faisait lien avec toutes les générations et il avait réussit à mettre en cohesion des caractères très différents, liés aux origines diverses et aux différents styles de cette equipe. Certes Zidane est Kabyle, mais il a eté éduqué aux lois du foot par des entraîneurs "bien français" qui ont su lui prodiguer les bon conseils à des moments charnières et fragiles de sa carrière débutante, on ne l’a pas jugé et mis de côté à cause de son caractère sanguin de kabyle, au contraire on l’a compris et permis de canaliser ce caractère pour en sortir la quintessence, et c’est bien en France que ça s’est joué pour lui dans ses jeunes années, ensuite il a déroulé l’expérience aquise et cette mise en confiance, il est le modèle même de réele intégration lui permettant de développer et d’offrir son potentiel hors du commun. Combien n’ont pas eu cette "chance" de vivre cette adéquation miraculeuse permettant de saisir les opportunités. Imaginons que le jour où il a explosé de rage en mode castagne on l’est mis de côté en lui disant tu ne fera jamais rien dans le foot t’es un cogneur fait plûtot de la boxe... On aurait eu un excellent boxeur de plus mais il ne serait jamais aujourd’hui l’homme que l’on connait avec toutes les victoires d’équipe qu’il a offert â la France. Dans ce sens, c’est une forme de commune guerison du lourd passif entre la France et l’Algérie, transcandant les clivages et les pré-jugés, quand je vois Zizou je vois pas un kabyle, je vois un génie du football aux couleurs de la France, un modèle d’humilité rassurant permettant un rapprochement culturel entre le petit français de parents de souche que j’étais et un autre français au nom d’une autre culture, qui apporte des victoires et de l’honneur d’être français. En ce sens le "multuculturalisme" à la française a eté parfois, dans le cas de l’équipe de France de foot mais aussi parfois de boxe, très inspirant. Un souvenir d’un ami boxeur cambodgien"me racontant l’honneur qu’il avait ressenti en se battant aux couleurs de la France dans un championnat en Thaïlande et en remportant la victoire qui l’avait le plus
      touché, il ne faignait pas le plaisir d’avoir eu sa chance en France et aimait sincèrement la réussite que l’immigration de ses parents lui avaient permis, il est lui aussi un model d ’intégration, Albert Vierra Chey...merci à eux.


    • Des millions de Francais sont entrainé par des coachs Francais mais aucun d’entre est un Zidane, la genetique a un role bien plus important que l’influence culturelle. N’oublions pas que Hanibal Barca, Septime Severus, Spartacus "citoyen Thrace de race numide " selon Platarque étaient des génie de la stratégie tout comme Zidane est un génie de la strategie du football et tous ces individus étaient de race Berbère. Meme Napoléon est selon le geneticien Lucotte d’origine Berbère, le grand père de Napoléon etait appellé "el mauro" par les Corse.


  • Rectification :
    Ce n’est pas Platini qui nomma Deschamps le porteur d’eau , mais Eric Cantona .


  • Pardon mais question importance d’actualité,rien à foot !
    Je n’ai jamais aimé ce sport(pas pour rien que l’entraineur m’appelait "mains dans les poches") encore moins ces journaleux bedonnant ou taillés comme des cintres refaisant le match sans une goutte de sueur avec leurs palettes de conseils d’après coup.Et pourtant,quel plaisir à lire "Ma vie pour une étoile " d’Aimé Jacquet que la presse et certains guignols s’étaient fait un plaisir de dézinguer pour dézinguer.
    Un grand sens moral,une conscience professionnelle,un homme exemplaire.
    Alors les turpitudes de fédérations...


  • Zidane est le meilleur joueur de foot que la France est connu, point barre !

     

    • @Ray,
      Sans vouloir vous contredire , le meilleur c’était le plus efficace et le plus efficace de tous les temps c’était monsieur Michel Platini qui en plus , a toujours eu un comportement exemplaire ce qui n’est pas le cas de Zinedine Zidane .


    • Platini n’a jamais gagné de coupe du monde et ces ballons il les a eu que parce que Maradona était Argentin donc non eligible au ballon d’or. L’equipe de France sans Zidane avec la meme equipe que 98 et 2000 a etait eliminer dès le 1er tour en 2002 et en ne marquant aucun but sans Zidane blessé. En 2006 avec un effectifs totalement nouveau à l’exception de Barthez, l’équipe de France est aller en finale de la coupe du monde et si ce n’était pas les insultes de materrazi Zidane aurait remporté deux coupe du monde alors que Platini avec de grand joueur avec lui n’a meme pas depasser les demi finale. Zidane en 2006 a eliminer le bresil de (ronaldo, kaka, rivaldo, carlos et ronaldhino) puis l’espagne qui a etait championne en 2008 et 2010, puis le portugal de (figo et christiano ronaldo). En 2010 avec la meme equipe que 2006 sans Zidane l’equipe de France a encore etait eliminer au 1er tour. La dernière ligue des champions gagner par le réal c’étais avec Zidane joueur en 2002 puis Zidane entraineur adjoint en 2014 puis la dernière c’est en 2018 avec Zidane entraineur. Murinho, benitez, Cappello, Ancelloti, etc... Aucun de ces plus grand entraineur n’on fais ce que a fais Zidane comme entraineur au Réal. Contrairement à Platini, Zidane est poli, honnete, serieux, travailleur, gentil e mais aussi brave car il se défend quand on insulte sa famille c’est tout a fait normal.


    • Commentaire plutôt très juste dans l’ensemble @Le Kabyle.


    • Ce ne sont pas les titres qui font la qualité d’un joueur. Diomède et Leboeuf sont champions du monde, et même Dugarry...

      George Best ? Un génie ! Jamais Champion avec l’Irlande du Nord.
      Baggio !
      Cruyff ! Cruyff !!! CRUYFF !!!!
      Eusebio ! Zico ! Van Basten !!! Putain ! Van Basten les mecs !!
      Di Stefano !! Puskas ! L’immense Puskas qui faisait des trucs de dingue avec un ballon en cuir marron de 5 kg !! Oh !! Oh !!

      Celles qui ne connaissent rien au foot en dehors de CR7 ou Messi (excellents joueurs au demeurant) doivent se cultiver.

      Alors, pour ma part, les plus grands joueurs de l’EDF de tous les temps sont, sans l’ombre d’un doute :

      1) Platini
      2) Zidane
      3) Kopa


    • Je ne sais pas qui est meilleur, mais au contraire d’Eric je trouve le commentaire de Kabyle à l’image de l’autre un peu plus bas, un peut trop en mode fan-club communautaire, donc plutôt excessif.

      il y a plein de joueurs champions du monde qui sont sans doute infiniment moins bons que Platini. Si Maradona avait joué à l’époque de Zidane (et pourquoi pas remporté la CM98), quid du ballon d’or de Zidane ? Cela étant, le ballon d’or ne dit pas grand chose non plus, les critères d’attribution ayant bcp évolué.

      En 2002 il me semble que Zidane a joué au moins un match, et qu’il a été aussi transparent que les autres. C’est toute l’équipe qui n’y était pas

      L’influence de Zidane en 2006 est franchement exagérée. En poule on le voit pas. Face à l’Espagne il marque un beau but symbole en toute fin de match mais d’autres joueurs ont été plus "transcendants" à mon avis dans ce match. Sa prestation globale ne m’a pas marqué.
      Face au Brésil il fait un super match, rien à dire, même si en face on a un Brésil en mode EDF 2002. Ensuite le portugal honnêtement c’était une purge (toute l’équipe). La finale, face à une des plus faibles équipes d’Italie de l’histoire (à ce stade de compétition), énorme coup de ch** sur le pénalty. Pour le reste, le match n’était pas très animé. Mais 2 jolies têtes de sa part (sur Buffon et Materazzi..). De sa CM je retiens plutôt des faits de jeu, mais pas un rayonnement aussi fou qu’on a bien voulu dire.
      Idem en 98, rien avant la finale. Idem en 2000 : un beau coup franc contre l’espagne, des éclairs contre le portugal (son meilleur match), et transparent en finale. Je ne l’ai jamais vu survoler les débats et être un patron en courant continu comme les anciens ont pu le dire de Platini. A trop de moments il disparaît. C’est son style, on peut aimer, mais ça n’en fait pas le N°1 indiscutable.

      Une chose que je reconnais à Zidane (en plus d’avoir été un très grand joueur), c’est son Karma. Une chance incroyable qui appartient aux grands champions... et qui, sans vouloir polémiquer, ne fait pas très "français" bizarrement.


    • Equipe de France
      Platini 72 selections 41 buts
      Zidane 108 selections 31 buts
      Et si on pouvait comptabiliser les bonnes passes zizou serait encore à la ramasse.

      Zidane est le joueur le plus élégants balle au pied que j’ai jamais vu, absolument magique et magnifique mais question efficacité il est toujours resté loin du maitre


    • Si ce n’est à la fin, où effectivement égrener les qualités humaines d’une personne que l’on ne connaît pas est en effet un peu too much, le commentaire d’@Le Kabyle n’est pas excessif au plan sportif. Je dirais plutôt que vous l’êtes en minorant l’importance de ce joueur et son influence déterminante dans le jeu (sans lui, ils ne sont pas en finale en 2006, et j’en passe). Pour la petite histoire, il faut savoir que deux des joueurs brésiliens lui avaient même demandé à la mi-temps de ce match s’ils pourraient récupérer son maillot à la fin de la partie. Sur le communautarisme, c’est bien de le pointer du doigt mais c’est surtout mieux de ne pas y sacrifier soi-même après avoir invité les autres à ne pas le faire (voir la toute fin, étrange, de votre commentaire).


    • « Et si on pouvait comptabiliser les bonnes passes zizou serait encore à la ramasse. »
      C’est donc que ça est possible et que vous les avez comptées ? :-) Il s’est plutôt pas mal débrouillé aux yeux de pas mal de spécialistes, du moins il me semble !
      Et pour ce qui est des buts directs, plus important que leur nombre en soi est dans quelles circonstances et à quels moment ils ont été marqués. C’est ça qui fait toute la différence. Et loin de moi l’idée de vouloir déprécier le grand Platini.


    • C’est le meilleur joueur joueur et point barre...
      Ha bon ? est on est obligé de s’incliner ?
      Zidane est certainement le joueur offensif le plus influent de la période 98-2000 et de la Cdm 2006.
      Pour le reste, vouloir à tout prix distinguer le meilleur joueur Français, ou du monde, de tout les temps, tout comme le meilleur joueur de l’année c’est irrationnel et surtout un truc de marchand relayé par des plumitifs. Anti-sport co.

      Pour le reste, à chacun ses idoles ses référence et à chacun les raisons de son choix. Pour Kabile j’ai comme ma petite idée... Pourvu qu’elle soit positive.

      Au jeu du sélectionneur à postériori et à travers les générations, sans donner plus d’arguments qu’un Deschamps qui compose son EDF, juste pour être dans la peau du technicien, je choisirai Platoche à Zizou dans mon équipe, puisque je ne peux pas prendre les 2. C’est subjectif forcément, générationnel certainement, émotionnellement orienté, mais, c’est aussi le ressenti honnête d’une force footballistique plus dense, plus variée plus collective et réaliste. La supériorité du chef d’orchestre.

      @ Eric, Platini de 78 à 86 c’était fort et tconstant. En 84 c’était monstrueux. Un feu d’artifice uniquement fait de "bouquet final"


    • « C’est le meilleur joueur joueur et point barre...
      Ha bon ? est on est obligé de s’incliner ? »
      Non vous n’êtes pas obligé @sermanu, ne vous inquiétez pas :-)
      « @ Eric, Platini de 78 à 86 c’était fort et tconstant. En 84 c’était monstrueux. Un feu d’artifice uniquement fait de "bouquet final" »
      Évidemment. Par contre au niveau des phases finales de coupe du monde, le « bouquet final » plaide pour Zidane. Vous avez raison de noter la dimension générationelle qui doit certainement jouer pour partie dans les inclinations de chacun.


    • Eric, la Zidanemania m’exaspère quand elle est excessive (on peut avoir préféré Zidane à PLatini, mais dire que c’est incontestable traduit la superficialité de l’avis).
      J’ai développé mon ressenti, mes souvenirs, j’ai remis en perspective.
      De votre côté, qu’avez-vous apportez ? voyons voir :



      en minorant l’importance de ce joueur et son influence déterminante dans le jeu (sans lui, ils ne sont pas en finale en 2006, et j’en passe).




      à quoi rime cette affirmation ? vous n’en savez rien, personne n’en sait rien. Et sans Barthez ? ou sans Vieira ? si je mets un plot à la place de Ribery ? ça veut dire quoi "sans untel on ne va pas en finale" ? qu’on perd 2-0 contre la Suisse au lieu de faire 0-0 ? phrase toute faite, qui pourrait tout aussi spéculativement être apposée à n’importe quel autre joueur qui a tant soit peu fait son taf, et qui sort d’un chapeau bricolé par les faiseurs de légende, sans doute plus pour enfoncer Domenech que pour sauver le soldat Zidane.
      C’était une belle histoire, un beau parcours, mais avant que la presse ne fasse son matraquage mon ressenti n’était pas le même (beau symbole tout de même que ce Zidane sortant d’une saison plus que moyenne, et qui finit sa carrière en participant à cette aventure.. mais justement parce qu’il n’était pas au top de sa carrière, on doit pouvoir se souvenir de son impact à l’époque, et éviter de tomber dans la louange excessive)



      Pour la petite histoire, il faut savoir que deux des joueurs brésiliens lui avaient même demandé à la mi-temps de ce match s’ils pourraient récupérer son maillot à la fin de la partie.




      Il y a plein de joueurs qui s’échangent des maillots en fin de match, et Zidane a une notoriété. Quel rapport avec la question ?
      vous devriez aller faire un tour sur Lequipe, il y a une petite vidéo duel entre 2 journalistes sur le même débat. L’un met en avant Platini avec des arguments, l’autre met en avant Zidane avec de l’anecdotique ou de l’argument d’autorité peu réfléchi (il a gagné une CM... il y a plein d’argentins moins bons que Messi qui ont gagné une CM, où ça mène ce genre de raisonnements ?)



      Sur le communautarisme, c’est bien de le pointer du doigt mais c’est surtout mieux de ne pas y sacrifier soi-même après avoir invité les autres à ne pas le faire (voir la toute fin, étrange, de votre commentaire)



      étrange pour qui ne comprend rien, car en l’occurrence, c’est plutôt une petite pique à la fierté nationale, Mais savez-vous lire ?


    • « dire que c’est incontestable traduit la superficialité de l’avis) »
      Je ne suis pas l’avocat de ce commentateur, son commentaire n’ayant pas besoin d’avocat. C’est catégorique mais pas superficiel dans le fond même si discutable évidemment. Si ce n’est pas lui, c’est Platini, et inversement donc :-) Et si Zidanemania il y a, l’essentiel est que vous n’en soyez pas atteint, inutile donc de d’exaspérer pour si peu. Perso je distingue les joueurs des médias qui en font des tonnes. J’ai apporté juste mon opinion de mon côté avec quelques éléments, rien de plus, tout comme vous.
      « A quoi rime cette affirmation ? ». On va faire comme si cette question était sérieuse : c’est un joueur majeur et concernant la coupe du monde en question c’est un fait avéré que sans lui l’équipe ne serait pas arrivée en finale. Maintenant, s’il faut préciser que le foot est un sport collectif et que Zidane n’y serait pas arrivé seul, c’est exact ?! Je n’ai pas pensé que l’on pouvait être grave au point d’interpréter mes propos en ce sens, mes excuses. Par ailleurs, je suis contre la louange excessive mais on peut aussi y échapper sans minorer les choses pour autant.
      Pour l’anecdote évoquée, c’était juste une parenthèse sans importance et drôle de mon point de vue simplement pour illustrer l’aura de ce joueur même dans un contexte de tension lié à la compétition (surtout après la victoire contre le Brésil moins de dix ans auparavant). On vous sent inutilement tendu pour pas grand chose.
      J’ai vu le débat dont vous parlez et j’ai entendu des deux côtés des choses intéressantes, même s’il est difficile de comparer des joueurs à deux époques différentes tant le foot a changé (de même que l’importance des médias sans commune mesure). Mais bon, si l’un des deux commentateurs faisait l’éloge de Zidane avec des arguments anecdotiques, c’est sûr que là ça change tout ! C’est une sacrée remise en perspective.
      Je ne ne comprends rien, ça doit être ça. Au rang de mes nombreuses incompréhensions, il y a d’ailleurs aussi celle qui consiste à ne pas saisir le lien entre une soi-disant « pique à la fierté nationale » et votre gloubiboulga final qui se terminait avec un « ce qui ne fait pas trop français ». Je n’ai pas compris encore ce qui ne faisait pas français dans « cette chance incroyable » et pourquoi. Deux possibilités autre que mon illettrisme : 1) Vous ne vous exprimez pas de manière compréhensible, 2) Vous ne vous exprimez pas franchement.


    • Eric
      Je te rejoins, ce n’est pas superficiel le mot. C’est plutôt « leger ».



      c’est un fait avéré que sans lui l’équipe ne serait pas arrivée en finale.



      Et bim rebelotte. On n’en sait rien, c’est une question de foi. A quel point Zidane a été catalyseur au point d’arriver en finale, chacun aura son ressenti, en fonction d’éléments très subjectifs, et très peu de données objectives. Ce n’est donc pas "avéré". Et merci de ne pas faire semblant de ne pas comprendre la portée d’une telle phrase. Dire « sans lui l’équipe ne serait pas arrivée en finale », c’est effectivement oublier l’élément collectif. Avec ce genre de raisonnement, càd en tirant des plans sur la comète, on pourrait tout aussi bien dire : sans Henry, on n’est pas en finale (pénalty contre le Portugal, but contre le Brésil). Dire « sans Zidane on ne va pas en finale », alors qu’il n’est franchement pas à l’acmé de sa carrière, c’est assumer une forme de religion qui ne vaut pas le coup d’être brûlé vif. Contentez-vous de dire qu’il fait une belle CM, ça suffira. Avec lui on a fait un euro 2004 assez pourri. Pourtant il met 2 buts à l’Angleterre dès le départ. Visiblement ça ne suffit pas d’avoir un GRAND joueur dans ses rangs, il faut quelque chose de plus. Alors vous pouvez citer l’entièreté de l’équipe de 2006, et dire que sans chacun d’eux on ne fait rien, puisque c’est l’osmose entre chacun + staff technique (Préparateur physique..) + une part de mystère (réussite, parcours, ... ).



      Je n’ai pas compris encore ce qui ne faisait pas français dans « cette chance incroyable »



      Historiquement, en foot, les français ont souvent déploré leur manque de réussite. Notre histoire est celle d’un panache pas toujours payant, avec quelques « drames » (1982…), des échecs, des poteaux carrés, etc. En ce sens, Zidane ne fait pas très français. Pour le coup, ça aussi c’est une remarque « légère ».


    • Rebelotte, comme vous dites. On ne se rejoint pas, ce n’est pas une question de foi (sic) ni de légèreté, mais plutôt de mauvaise foi, la vôtre en l’occurrence. Idem s’agissant de l’interprétation de certains de mes propos. Comme je vous l’ai dit dans mon commentaire précédent Il est évident que l’influence et le jeu de ce joueur ont été décisifs à certains moments. Alors il n’y a pas un mec en blouse blanche et muni d’une éprouvette qui va venir vous prouver ça scientifiquement ni un type qui va vous emmener visiter une réalité parallèle où la CM 2006 se joue sans Zidane, mais disons qu’avec des yeux et une tête à peu près en état de marche, on peut convenir de très fortes probabilités au vu de ses prestations, bien réelles elles (voilà qui devrait moins vous heurter). Et le degré d’influence dans le jeu, c’est ce qui distingue les très bons joueurs des joueurs exceptionnels. Et je précise à nouveau en disant qu’évidemment joueur exceptionnel ne signifie pas pour autant joueur pour qui chaque minute de jeu a été exceptionnelle tout au long de sa carrière. Et évidemment qu’il était entouré de bons voire d’excellents joueurs, vu que l’on parle de la crème du foot professionnel. Bref, ce n’est pas ainsi que l’on juge la carrière d’un joueur, sans quoi ils seraient tous disqualifiés à cette aune. C’est absurde. Il n’est donc pas le seul joueur de cette envergure mais il en est. Et je suis persuadé comme beaucoup que les joueurs qui l’ont côtoyé le savent. Tous le reconnaissent d’ailleurs.
      « Dire « sans Zidane on ne va pas en finale », alors qu’il n’est franchement pas à l’acmé de sa carrière, c’est assumer une forme de religion qui ne vaut pas le coup d’être brûlé vif. Contentez-vous de dire qu’il fait une belle CM, ça suffira »
      Je ne vais pas m’en contenter, car je vais même répéter qu’en 2006 il a eu plus que sa part en effet. Non mais. De son propre aveu il s’était préparé pendant un an pour aider l’équipe à aller le plus loin possible avec le retour aussi de quelques cadres de 98, pour effacer l’humiliation de la sélection en 2002. Une forme de religion ?! Vous pouvez donner des leçons de mesure avec des sorties pareilles. Mais heureusement vous ne vous prononcez pas pour le bûcher. Quelle magnanimité tout de même, très cher ! :-)
      Pour votre conclusion, nous sommes d’accord sur la légèreté par contre.


    • Ouh je sens que c’est parti pour 2 mois.



      Alors il n’y a pas un mec en blouse blanche et muni d’une éprouvette qui va venir vous prouver ça scientifiquement ni un type qui va vous emmener visiter une réalité parallèle où la CM 2006 se joue sans Zidane



      donc c’est une question de foi personnelle, relevant d’un grand nombre de facteurs (ressenti personnel, éléments de doctrine plus ou moins assimilés, influence des prêcheurs, etc). On est dans le spéculatif, pas la certitude, contrairement à ce que laissait entendre votre tournure.

      Pas la peine de revenir dessus puisque vous êtes d’accord, en vous contentant finalement de dire qu’il a eu une grosse part dans le parcours, ce qui me va très bien.

      Vous faites l’innocent car mon reproche qui tient juste à cette phrase : "Sans Zidane on ne va pas au bout", qui est bien de vous (idée qui sous une forme ou une autre a été répétée par beaucoup, depuis des années, et dont je profite ici de l’occasion pour un tant soit peu la réviser) cette phrase donc, n’est pas innocente, elle.
      elle ne veut pas dire : "Zidane est un élément d’une aventure, et en tant qu’élément il ne peut pas en être enlevé car il a forcément sa part, et que l’on ne peut garder le tout en modifiant les parties" ; elle signifie "Zidane est le seul qu’il ne fallait pas enlever pour espérer faire ce parcours" (puisqu’on n’a jamais entendu dire une telle chose pour un autre joueur de l’équipe, malgré que d’autres aient été décisifs en leur temps, à un moment ou l’autre de la compétition).

      Donc oui : grosse part de Zidane dans cette aventure collective. Inutile de dire "sans Zidane blabla" car c’est une question trop compliquée, ou alors on dit toute la vérité (la moitié ne serait qu’un mensonge) et on applique ça à chaque acteur (sélectionneur compris, même si ça fera mal au c** de certains). Mais là évidemment, on est bien avancé ! on s’aperçoit tout simplement que ça n’avait aucun intérêt de réfléchir à ça. Et on gagne du temps du coup.

      Maintenant, libre à vous de continuer à assumer ce phrasé. Simplement, inutile d’ajouter "c’est avéré". Vous saurez désormais que "ah non yen a un là au fond qui n’est pas au courant", et si vous pouviez le crier sur tous les toits, comme ça au moins je ne serai pas brûlé vif quand il faudra répondre de ces assentiments "légers" fondés sur pas grand-chose et que tout le monde aime répéter ; Sait-on jamais, s’il y a un Dieu que ça énerve.


    • Vous semblez plus endurant qu’avisé, donc en effet ça peut durer. @Sermanu ne s’est pas obstiné dans cette impasse lui, vous devriez prendre exemple :-) Beaucoup de bruit pour rien encore une fois. Je ne retiendrai que deux choses :
      1 ) « donc c’est une question de foi personnelle, relevant d’un grand nombre de facteurs (ressenti personnel, éléments de doctrine plus ou moins assimilés, influence des prêcheurs, etc). On est dans le spéculatif, pas la certitude, contrairement à ce que laissait entendre votre tournure. »
      Non puisque j’ai dit par ailleurs avant ça que pour quiconque disposait d’une paire d’yeux et d’une cerveau à peu près fonctionnel, mes propos sur Zidane étaient une évidence pour tout le monde, à l’exclusion bien sûr de ceux qui ne se nourrissent que de contradiction stérile. Ce n’est pas très honnête de retrancher un élément qui n’est là que pour illustrer par l’ironie que ce n’est pas prouvable au sens terre-à-terre. D’ailleurs à ce titre, on pourrait aussi bien dire que l’inverse ne l’est pas non plus.
      2 ) « Vous faites l’innocent car mon reproche qui tient juste à cette phrase : "Sans Zidane on ne va pas au bout", qui est bien de vous (idée qui sous une forme ou une autre a été répétée par beaucoup, depuis des années, et dont je profite ici de l’occasion pour un tant soit peu la réviser) cette phrase donc, n’est pas innocente, elle. ».
      Si répéter ce que je dis et que j’assume parfaitement (comme s’il y avait lieu de devoir assumer un truc pareil !) revient à faire l’innocent (!), alors soit ! Passons. Ici, il est possible que ce ne soit pas ça qui soit à « réviser » mais tout simplement votre jugement, allez savoir.
      Un lien qui m’a fait marrer parmi beaucoup d’autres. A écouter à partir de 3mn20, le chroniqueur puis surtout Larqué (j’ai bien ri en repensant à votre histoire d’acmé). Mais bien évidemment ils ne peuvent savoir ce qu’ils racontent puisque catégoriques et donc fanatiques. Lol.
      https://m.youtube.com/watch?v=WKAo-...


    • Et j’ajoute une remarque d’ordre plus général. Il est quand même marrant de lire des gens se mettre dans tous leurs états au simple énoncé d’évidences. « Comment, c’était un joueur supérieur et déterminant ? À quoi rime cette affirmation ? ». Je serais bien tenté de dire à rien puisque c’est évident, sauf qu’il faut bien constater qu’il y a toujours des gens pour nier les évidences. Parce que convenir de certaines évidences c’est évidemment et forcément sombrer dans l’idolâtrie, c’est bien connu ! Et l’on préfère donc les nier en racontant n’importe quoi, c’est beaucoup mieux. On se distingue comme on peut. Bientôt on va demander aux gens qui affirment que deux et deux font quatre de le faire sur un ton bien moins catégorique parce qu’il y en a qui le vivent comme une violence personnelle et un outrage à leur libre-arbitre :-)


  • En ayant collé l’étiquette raciste sur le dos à Deschamps , Benzema fait coup double ! (1)Fallait bien remercier Zidane pour l’avoir maintenu à sa place au Real , (2) il aura un nouvel espoir de rejouer en équipe de Fronsse . On souhaite quand même bon courage à Zidane , qui ne sera pas insulté de raciste et qui sera mieux compris et respecter d’une majorité noire africaine .


  • le foot n’est qu’un symptome de la maladie du monde "moderne" ou plutôt de sa faillite morale et civilisationnelle au profit d’une religion de la spéculation et du cosmopolitisme, bref rien de nouveau...
    entrer en discussion pour savoir s’il faut défendre tel joueur, entraineur...n’est que perte de temps et crédit donné à ce système.


  • C’est la plus belle évolution d’un joueur sur son mauvais pied, je rappelle que c’est un droitier. Messi du pied droit ne fait pas ce que Zidane a pu faire.

    Zidane c’est aussi le joueur le plus beau à voir avec un ballon.

    Enfin 1m85 donc centre de gravité plus haut que Messi et donc faire ce qu’il faisait avec le ballon est exceptionnelle.

    Le meilleur pour moi.


  • Zidane est est un des meilleurs,voir le meilleur joueur de tout les temps. Allié de telles niveaux de technicité et de visions de jeux en un seul joueur est très dur à trouver. En France on devrait être fier d’avoir pût produire un tel génie du football au lieu de chercher ces défauts non footballistique.
    Et ceux qui crient Zidane racaille parce qu’il a mis un coup de tronche ( dans le torax et non en pleine poire, je le rappelle, sinon il lui aurai explosé le tarin) à un mec qui insulte sa sœur et sa mère depuis près de 2heures mais qui jubile devant la virilité de Cantona quand il décroche un coup de savate à un mec qui lui sort un mot de travers me fait doucement marrer.


  • Une censure ? Autour du foot ? Dit "de compétition internationale et de haut niveau" pour que ?
    Les happy few restent entre eux ?
    Les polices sont elles intimidées en leurs interventions et conjectures car sinon et bien ?
    Le rêve brisé par un tel ou un tel !
    En ce qui concerne les dessous de tout ceci et bien ?
    La Suisse ? Quelle base pour une sorte d’omerta ?
    Le label "neutre" en un pays encore moins regardant sur tout ce beau monde va t il encore durer longtemps pour que Sepp Blatter reste en une sorte de professionnalisme pour des trucs hyper faciles à organiser au début du moins avec ensuite ?
    "Le regard du spécialiste" avec l’olympisme de suite, enfin bref !
    Le label made in Switzerland permet il aussi .... une base arrière bancaire au travers de l’ONU et de tous les machins classés hyper importants en Suisse comme justement la Fifa intouchable en ses mallettes peut être comme le CIO ... enfin bref. Puis donc ?
    Les gloires nationales inamovibles sans concurrence et justement ? ... ?
    La France ?
    Zidane ? Un abbé Pierre ??? ..
    Pour ce qui est de la suite et bien ? Ce Mondial plus les autres qui suivront sur quelle base totalement irréprochable car sinon ? Et bien comme un château de cartes car les titres et résultats d’avant ... pas validables maintenant et donc ... ?
    Des frais sempiternels encore et re encore pour que ? Des présidences de clubs prestigieux puissent le rester ?
    Où ?
    Un début de remise en cause de tout ça ?
    Didier Deschamps nommé !
    Par La République ou du moins les instances officielles et néanmoins .... les grandes pointures la ramènent quand même au dessus de ? Emmanuel Macron et son gouvernement voire d’autres responsables !
    Quand une condamnation de ces prétentions peut être abusives et donc illégales ??


  • « Découvrir ou revoir “Le Triporteur”.
    De René Fallet.
    Réalisé par Jacques Pinoteau.
    Avec Darry Cowl.
    De 1957.
    Adry de Carbuccia à la production.
    On est sur du Tati.

    _ »

    Karim Benzema,
    Lundi 16 Juillet 2018,
    Villa de Roland Courby,
    En présence de Madame La Ministre Marlène Schiappa,
    Sous l’égide.


  • Pour moi les plus grands entraîneurs, sont ces hommes qui trois fois par semaine sur leur temps libre et bénévolement apprennent à jouer aux enfants dans de petites équipes locales. Ils est rare qu’ils tombent sur un bon joueur, mais avec peu de moyens ils font courir les enfants. Voilà, chapeau bas à tous ces inconnus, qui de plus se ramassent les critiques des parents, des enfants indisciplinés. Les millionaires du foot biz, heureusement qu’ils sont bons vu les sommes énormes qu’ils gagnent. Comme pour les femmes, il y a les joueurs et les professionnels. Quand à Zidane, s’il était resté en Kabylie, il aurait été commerçant ou garagiste mais certainement pas milliardaire. Il a été exceptionnellement chanceux dans son parcours de vie. Sinon Zidane a été très bon pour Zidane, il se respecte beaucoup, c’est un homme normal qui a une bonne intelligence relationelle et une intuition pour le foot. Les madrilènes n’en ont rien à faire de Zidane, car ils pensent qu’au prix où sont leurs joueurs n’importe qui doit gagner.


  • Certains faits sont inaudibles quand Zidane est le sujet :

    1. Sa transformation physique à la Juve et ses aveux en tant que témoin dans l’affaire du dopage à l’EPO, entre autre

    2. Son coup de boule qui est tout simplement impardonnable car il coûte un titre majeure à l’EDF (faut-il rappeler que les finales ne comptent pas ? La Juve à fait 6 finales de LdC pour une victoire...)

    3. Rien sur ses conquêtes (on dirait un moine...)

    Son talent exceptionnel lui épargne tout. En tout cas ce qu’il a accompli avec le Madrid CF est tout simplement époustouflant.

    PS : c’est Cantona et non pas Platoche qui a qualifié le gros DD de porteur d’eau.

    The water carrier, as he was flippantly known after one of Cantona’s choice expressions to describe a playing style based on doing the leg work for those with more creative talent, now holds the hopes of his nation in his hands.

     



    • 3. Rien sur ses conquêtes (on dirait un moine...)




      Des conquêtes extra-conjugales ??!!! Et ceux qui seraient fidèles à leurs femmes (et leur enfants) seraient des « moines » ?!...

      Depuis quand tout le monde baise à droite et à gauche en France ? Éteignez la télé...

      Et bien sûr systématiquement la vie privée des grands joueurs est scrutée à la loupe ? Les journalistes sont vraiment mauvais, mais cela n’est pas encore le cas des lecteurs qui acceptent difficilement que des articles raclent les fonds des chiottes ou filtrent les eaux usées des égouts, en France en tout cas...

      Il y a de nombreuses stars du showbiz connus pour fréquenter les clubs échangistes sans que leur vie privée soient étalées dans les journaux... sûrement parce que les français s’en foutent de la couleur de la culotte des voisins...

      Vous en profitez du coup pour fabriquer de la rumeur sur l’absence de rumeurs, vous êtes vraiment un bon...

      L’inaudibilité est souvent une question de distance... À tout hasard, si vous vous entendez des voix : essayez de les congédier quand elles sont trop bavardes. Dites leur (pour les esquiver) que vous voulez dormir et que vous leur repparlerez demain, sans faute...


  • L’article n’a pas parlé de la reoxygenation du sang


  • En pleine gloire et la liga


  • N’oublions pas l’empoisonement possible de Ronaldo lors de la finale 1998.


Commentaires suivants