Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais

 

 

On ne l’a pas fait exprès. On voulait parler – et là on vous emmène dans le making of d’UJEF – des personnalités médiatiques qui cherchent à réparer une image flétrie par des choix préjudiciables à coups de « com » médiatique et plaf, on tombe sur une récurrence politique antifrançaise. Eh oui, pourtant on aime le foot, on aime la déconne, mais le vice oligarchique antiraciste se glisse partout. Démonstration.

 

Cantona, l’homme pur, le purhomme, sort un carnet de dessins d’enfant et de pensées (d’enfant). C’est lui l’enfant, car il a conservé sa pureté alors que nous, nous tous sommes impurs. Cantona c’est celui qui est venu à la Pensée par le Foot. On a le droit, pas de raison de respecter les cloisonnements culturels. Cependant, quand on veut faire profession de penser, on se met au niveau. Car si Canto a joué au plus haut niveau du foot bristish, il est redescendu en 4e division de district dans ce sport cérébral qu’est la pensée.

 

« Moi je suis athée et j’ai pas de pays... Je me sens pas français... Je viens de l’univers moi... J’ai mes souvenirs, je me suis construit ici mais chuis pas français, j’ai vécu en Angleterre, j’ai vécu en Espagne, aujourd’hui je vis au Portugal et demain je vivrai ailleurs. »

Cantona, l’homme qui voulait s’opposer au lobby bancaire en demandant aux Français de retirer leur cash pour provoquer un crash, cet homme-là, ce révolutionnaire en crampons, trouve que Macron est le « Mbappé » de la politique, et qu’il « a de bonnes idées ». L’interview de la très chatte Léa Salamé se termine sur un appel du pied aux autorités du pays qu’il n’aime pas :

« J’ai envie de voir Benzema mais à mon avis je suis pas le seul ».

Pourquoi pas ? On a le droit de chier sur la France, merde ! Si Cantona suivait un peu l’actualité, en retirant son monocle de millionnaire d’extrême gauche, il verrait que Benzema a toujours craché sur le drapeau national, au sens propre et au sens figuré. On n’y peut rien, c’est acté. Il est possible que cela ait été une posture, parce qu’à l’époque, vers 2010, dans l’équipe de France sous la férule de la bande à Ribéry, il fallait être racaille et antifrançais.

Ribéry, souvenez-vous, c’était le joyau de l’équipe de France 2006, celui qui devait prendre la relève mais qui n’a pas eu les qualités morales d’un chef, plutôt celles d’une chèvre. Aussi rapide sur le terrain que lent dans la tête, Ribéry fera une jolie carrière en Allemagne mais dilapidera son capital sympathie en France. Son colieutenant Evra, l’autre caïd de Knysna, finira à l’OM puis sera mis à pied pour avoir tatané un supporter avant un match. Gallas, lui, s’exprime avec disgrâce sur SFR Sports dans l’émission Le Vestiaire, où il diffuse à grand peine sa science du football défensif.

Pour son malheur, Benzema sera associé à cette génération sacrifiée, bourrée de talent et de connerie, à cause de cette mentalité racaille que Deschamps a heureusement éradiquée chez les Bleus.

 

 

Aujourd’hui, poussé par des réseaux très actifs (Benzema a été défendu par Me Jakubowicz, l’ex-président de la LICRA), Benzema revient dans le champ médiatique français, jouant au gentil et à la victime (du racisme), pour faire oublier sa participation à la ténébreuse affaire Valbuena. C’est du travail d’image, et on sent le think tank velu derrière.
Malheureusement, Benzema est très mal défendu en dehors de ça, on pense à la chanteuse à texte Booba :

 

 

Confirmation dans L’Équipe TV par l’ancien sélectionneur national devenu chroniqueur (dans l’émission de sa femme), Raymond Domenech, celui-là même qui dut subir la bande de racailles au mois de juin 2010 en Afrique du Sud :

 

 

Moralité : il est difficile de se débarrasser d’une mauvaise image, surtout quand elle est objectivement justifiée. Car toute la France aimait Franck et Karim, en se foutant complètement de leur QI ou de leurs origines, pauvres pour tous les deux, ch’ti pour Franck, algérienne pour Karim. Les Français adorent les pauvres qui réussissent (pas les riches qui réussissent), donc le racisme ou la mongolophobie n’ont rien à voir avec ce rejet.

Idem pour Jamel, qui a été la star de l’humour de la fin des années 90 et des années Canal. En 2017, après avoir fait des films supernazes pour les 5-8 ans, le comique trappier, qui a quand même 42 ans, a vu sa cote se péter la gueule en France. À cela deux raisons essentielles : son acoquinement avec la gauche caviar socialiste, vomie par tout un pays pour ses mensonges meurtriers et sa dilapidation de l’argent public, et son éloignement du roi de l’humour Dieudonné, l’un n’allant pas sans l’autre. Pour entrer dans le Temple des Pourris, il fallait un signal fort contre la résistance dieudonnienne, et Jamel donna des gages. Mais il perdit une bonne partie de son public.

Et les révélations récentes (dans le milieu, tout le monde savait depuis le début) sur ses plagiats récurrents n’ont pas amélioré les choses. Alors il a fallu réagir, et ce fut « Jamel chez Drucker », Drucker le grand blanchisseur de réputation ! Jamel se laissa aller à évoquer son enfance pauvre, et les nombreux Français devant leur télé ce dimanche-là, tout en rotant leur gigot et en pétant leur champagne (c’est une émission de 3e et 4e âges), verseront leur larmette sur le petit Arabe souffreteux qui a réussi et qui représente aujourd’hui la preuve éclatante que l’antiracisme peut faire des miracles.

 

 

Où l’on comprend, en élargissant le tableau, que la télé sert à protéger une certaine caste, celle qui vole et qui ment.

Voir aussi :

17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22
9 novembre
Un jour en France : jeudi 9 novembre 2017
Charlie Valls contre Mediapart, Haenel Médicis, 6 millions de chômeurs gattazés
7
8 novembre
Un jour en France : mercredi 8 novembre 2017
Ben Laden prend 6 mois ferme, Webedia balance, Kouchner & BHL s’enkurdent
12
7 novembre
Un jour en France : mardi 7 novembre 2017
Vuillard prix Goncourt-Shoah, doléances de France, Depardieu le cochon
10
6 novembre
Un jour en France : lundi 6 novembre 2017
Le Renaudot à Mengele, Karin Viard porno, son altesse Gérard Collomb
20
3 novembre
Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017
Un FN anti-social, France Inter adore Pierre Bergé, adieu le bac
16
2 novembre
Un jour en France : jeudi 2 novembre 2017
Le Clézio shoatise les migrants, légions d’honneur, festival familial de Karl Zéro
15
1er novembre
Un jour en France : mercredi 1er novembre 2017
Spécial Propagande des morts : Ali Baddou, Yann Barthès, Nadia Daam
14
31 octobre
Un jour en France : mardi 31 octobre 2017
Monte Ta Croix !, Le Monde illisible, Les Femen contre Polanski
23
30 octobre
Un jour en France : lundi 30 octobre 2017
Le Sauvageot de Mai 68, Ardisson et les Beurettes, Macron et les maîtres du Monde
22
27 octobre
Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017
Imposteurs & imposteuses, profiteurs & profiteuses du harcèlement sexuel
16
26 octobre
Un jour en France : jeudi 26 octobre 2017
Élisabeth Lévy contre France Inter, France Inter contre Élisabeth Lévy (mais pas trop)
24
25 octobre
Un jour en France : mercredi 25 octobre 2017
Harcèlement sur smartphone, sport extrême à Paris, bœuf couillonné
13
24 octobre
Un jour en France : mardi 24 octobre 2017
Bizutage & délation à Caen, Boutin harcelée par la gauchosphère, al-Sissi à Paris
35
23 octobre
Un jour en France : lundi 23 octobre 2017
Le Monde assassine JFK, LCI délire sur le chômage, Cohn-Bendit refait Mai 68
15
20 octobre
Un jour en France : vendredi 20 octobre 2017
Sexe, drogue et rock and roll avec des Rolling Stones à 254 euros l’entrée
29
19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
25
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26

Trois leçons d’amour de la France – qui les a faits rois – pour les ingrats,
à lire chez Kontre Kulture

 
 






Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1839959
    Le 15 novembre à 10:17 par dixi
    Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

    Putain ! retenir quoi de ses trois zozos, mais à part leur médiocrité intellectuelle ,il sont la part accident et en plus viennent jeter leur crotte de nez sur la France qui les a mené au pinacle .Ils viennent dans des émissions collabos pour que l’on puisse croire que la réussite ce n’est pas l’intelligence ni la culture .Ça on avait remarqué ,surtout à notre époque .
    Booba dit qu’il est payé pour "chanter", (déjà là c’est un oxymore) et que Benzema est payé pour jouer au foot et pas pour chanter la Marseillaise .Je ne vois pas le rapport .En tout cas une chose est sur ,si le sieur booba a réussi dans son domaine ce n’est surement pas par la réflexion .
    Lorsqu’on voit le niveau des émissions télés et radios de ce type, on comprend que les audiences se cassent la gueule

     

    Répondre à ce message

  • #1839987
    Le 15 novembre à 11:24 par Camille
    Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

    Cantona : être athée c’est débile, mettre de l’énergie à croire en rien c’est débile. La France ? elle vous à enrichie et nous Français on vous a aimé. Vous faites du dessin maintenant ? Je vous souhaites de vous trouver ou plutôt de vous rencontrer afin qu’une intelligence puisse révéler qui vous êtes !

     

    Répondre à ce message

  • #1840002
    Le 15 novembre à 11:58 par frederic
    Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

    « aujourd’hui je vis au Portugal » ben et ses migrants, il les héberge au portugal alors ?

     

    Répondre à ce message

  • #1840009
    Le 15 novembre à 12:08 par JL29
    Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

    Moi je suis athée et j’ai pas de pays... Je me sens pas français... Je viens de l’univers moi...
    Malheureusement, ce chapelet de conneries ordurières n’est pas proféré seulement par Cantona et donne une petite idée du boulot qui reste à faire pour changer la vie dans notre beau pays, qui a su développer un art de vivre que le monde entier nous envie.

     

    Répondre à ce message

  • #1840010
    Le 15 novembre à 12:08 par Pépé le Moko
    Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

    " Moi je suis payé pour chanter, lui est payé pour jouer au foot "

    Moi , il faudrait me payer pour dégueuler alors !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1840092
    Le 15 novembre à 13:53 par Nono
    Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

    Les mecs ce sont des footballeurs point barre !
    Ils doivent être philosophe en sus ?
    C’est marrant, vous chiez sur des jeunes qui ont un putain de talent au ballon (on ne leur demande rien d’autre, c’est du football non ?). Mais par contre un Domenech complètement ridicule et nul qui tient la baguette, pas un mot...
    On retient le coup de boule de Zizou en finale, et on oublie dans quel état l’équipe était avant qu’il revienne, et Trezeguez la merguez qui a raté le penalty ultime... c’est pas de sa faute ?...
    Et je ne parlerais pas du cas Ben Arfa... un génie du ballon complètement défoncé par la FFF et le gouvernement français, même Neymar l’appelle El Phenomeno.
    Mais Didier Deschamps c’est bien. Mon cul !!!
    On a un putain d’effectif dans ce pays, remplacez Deschamps par Cantoche, et on les défonce tous.
    Ça reste du football, mais faut savoir s’y on veut gagner ou pas.

     

    Répondre à ce message

    • #1840135
      Le 15 novembre à 14:47 par Tetar 1er
      Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

      Et je ne parlerais pas du cas Ben Arfa... un génie du ballon complètement défoncé par la FFF et le gouvernement français, même Neymar l’appelle El Phenomeno.



      effectivement tu aurais mieux fait de ne pas en parler.
      Rien qu’avec cette saillie tu montres que tu ne connais rien sur Ben Arfa, rien au foot, au sport en général, et même sans doute à la vie (le rapport entre l’élément collectif/individuel, les questions d’homme, etc). ça fait beaucoup de certitudes de ma part, mais qu’est ce que tu veux, il y en a qui ont le "talent" de renseigner sur leur niveau en très peu de mots.

       
    • #1840242
      Le 15 novembre à 16:39 par Bernard Henri Lénine
      Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

      Benzema combien de sélections en bleue, combien de but, rien à rajouter, si ce n’est ces fréquentations, ces mises en examens, c’est histoires, ces sorties télé, c’est rappeurs, etc... , c’est une racaille de banlieue, en aucun cas une image saine à véhiculer (que ce soit pour l’équipe de France, la Nation ou les enfants) une merde reste une merde, même emballé dans du Louis Vitton et parfumé au Christian Dior ,Quant à Cantona, hors mis son capital sympathie de l’abrutie de base, celui qui au bistrot fait rire toute la sale et le joueur qu’il fut en Angleterre , c’est pas non plus une référence, bagarre , vulgarité j’en passe et des meilleures, alors je sais que l’on va me sortir (la logorrhée habituelle) on lui demande de jouer pas de citer Joseph de Maistre dans le texte , certes
      Mais comme dirait si justement Bossuet
      Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.
      Actuellement on a une société qui prône, l’oisiveté, la drogue, les déviances, le fric, la négation de la morale, de la famille ,de l’honneur , de la patrie, qui prône le porno, du vil, du laid, etc...
      Alors on attend quoi d’un Benzema (affaire Zahia, protitution mineure, drogue, détournement, blanchiment ), Godwin Okpara (Viols, torture et asservissement) Souleymane Diawara (mis en examen pour extorsion et tentative d’extorsion), Julio Colombo (condamné à six ans de prison pour trafic de drogue), Brandao (violence aggravée), sans parler des stars Polanski, 50 cent, des ecrivains Michel Polac, Gabriel Matzneff ou des politiques Cohn-Bendit , Maurice Gutman (conseiller municipal UMP chargé d’Internet du Mesnil-Saint-Denis Yvelines membre du CRIF), Florence Lamblin, etc, etc..
      Je veux bien que l’on soit tous des pécheurs , mais est-ce que la télé, le sport, le cinéma, la littérature, la politique , l’art sont des vitrines pour ce genre de crimes et delits, pour ces déviances ?
      Voulons nous transmettre cela comme valeurs aux generations futures
      Faut pas s’étonner après de la LDJ, de Daesh, de Azov, de Tsahal, Boko Haram, les Saouds, des Kaaris, Bohemian Grove, Skull & Bones, des Jimmy Savile, affaire du Coral, j’en oublie volontairement trop peu de place et trop de prétendants à la médaille
      Merci

       
    • #1840284
      Le 15 novembre à 17:57 par Mami Wata
      Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

      @Nono
      C’est clair que vous ne connaissez rien au foot ! Ben Arfa el phenomeno ? Je suis plié de rire ! Ben Arfa avait un certain talent ; c’était un bon joueur, pas un grand joueur mais un bon joueur ; technique, habile en trible, un bon passeur...Mais le problème c’est que, physiquement, c’est une vraie porcelaine, mes potes et moi l’avions d’ailleurs surnommé "Incassable" (lol ! tout le contraire !!!) en référence au film. Il se blesse 362jours/365 ! A peine a-t-il touché le ballon qu’il se blesse...il s’échauffe et paf il se blesse ! J’ai entendu dire qu’il se blessait même dans son lit étant endormi ! C’est peut-être le "phenomeno" des blessures !

       
  • #1840253
    Le 15 novembre à 17:01 par JOHNNY EDDY DICK from ELVIS
    Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

    TRES bon coup de loupe sur ces stars(caca) racaille ou analphabète qui pullulent le show bizz et le show bizz foot : oui cantona que j’ai pu apprécier a une époque : je ne le supporte plus:d’accord avec vous pour le nommer LE MILLIONNAIRE EXTREME GAUCHE donneur de leçon et anti-francais.
    Et que dire de Benzema :rien sur ce qu’il represente, etant donné qu’il représente rien : juste une racaille qui a réussi (comme Ribéry) et cela fait un adulte avec des valeurs a deux balles.
    JAMEL la bouze, humoriste a 1 euro 50 cts : j’ai jamais aimé ce mec, des vannes foireuse, je préfère encore eric et ramzy (c’est dire) au moins eux ce sont des clowns avec un humour con et foireux : mais ils en sont conscient.
    OUI les médias ont donné leurs cul a ses branleurs venu des quartiers (dit sensible) car apres le trip "touche pas a mon pote" et l’importance du fn qui grandissait GRACE A MITTERAND/ il fallait contrer cela, avec un discours anti-francais et victimaire caché avec de l’humour digne d’une cour de récréation de collège.
    OUI loin des bedos, Desproges,coluche et evidemment Dieudonné : sans oublier un mec tel pierre péchin qui a en 1975 fait ses fables de Lafontaine en arabe et en africain : mais putain ! c’etait con et drole:oui je le dis haut et fort : c’etait une France que j’aimais, car nous étions encore en majorité d’idéologie : mitterand a commencer a foutre le bordel des 1983 : le debut de la déconstruction de la France.

     

    Répondre à ce message

  • #1840410
    Le 15 novembre à 20:18 par Anonyme
    Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

    C’est surtout toujours les mêmes qui en profitent réellement....la télévision, les merdias, le merchandising....etc etc... À part ça... c’est pas donné à tout le monde d’évoluer socialement malgré tout le pognon qu’ils peuvent toucher et les fréquentations social qu’ils ont pu rencontré... Ils sont restés racailles dans leur comportement....

     

    Répondre à ce message

  • #1840535
    Le 15 novembre à 22:45 par Emmanuelle
    Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

    Dans l’antiFrance qui a pignon sur rue, Karim n’est pas pire que Valls et Habib pourtant démocrassiquement portés au pinacle !
    Alors, lâchons un peu les baskets au fils de Zema et plaidons plutôt pour son retour dans nos Bleus, en vertu de la réconciliation, et réconcilions-nous avec nos talentueux enfants prodigues de nos périphéries !
    En plus d’être lui-même descendu des Cieux pour les brebis perdues, Jésus enseigne de rechercher la brebis égarée du troupeau (Luc 15 et Matthieu 15). Toujours dans la Bonne Nouvelle, le retour de l’enfant prodigue est plus que festoyé.
    On te kiffe ici aussi, Karim, adhère et nous serons de vrais camarades.

     

    Répondre à ce message

    • #1841634
      Le 17 novembre à 13:30 par Tetar 1er
      Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

      Si il faut vous parler dans ce langage pour que vous comprenez, je m’y colle :

      il n’y a pas de réconciliation sans pardon, et pas de pardon sans confession et pénitence.

      Karim n’est pas allé voir le prêtre pour demander pardon,
      il a usé de ses réseaux pour faire une déclaration sur la place publique, en expliquant qu’il ne comprenait pas pourquoi le seigneur ne le convoquait plus aux armées, et qu’il n’avait pas à s’excuser de quoi que ce soit.

      A partir de là, le mieux qui peut faire le Seigneur c’est d’ignorer définitivement ce chevalier impénitent et de continuer ses batailles avec des hommes sûrs.

       
  • #1840896
    Le 16 novembre à 12:50 par Marthe
    Un jour en France : mardi 14 novembre 2017

    Cantona, mais il y a quelques années il appelait les Français à retirer tout son argent des banques ! ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents