Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

Permaculture, écologie et autonomie

Note de la rédaction

Rediffusion

Pour Kontre Kulture, Nicolas Fabre revient sur son parcours, ses expériences, sa philosophie et délivre de nombreux conseils quant au « retour à la terre ».

Le DVD « Mon retour à la Terre » sera prochainement disponible chez Kontre Kulture

 

 

À ne pas manquer, Nicolas Fabre à Grenoble
ce samedi 11 mars 2017 :

 

Retrouvez Nicolas et son guide néo-rural chez Kontre Kulture :

Lire également chez Kontre Kulture :

Retrouvez Nicolas Fabre, sur E&R :

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1573791
    Le 7 octobre 2016 à 07:28 par tradi
    À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

    j’ avoue, très sympa , ça fait rêver. Il se dégage de ce bonhomme une plénitude.

     

    Répondre à ce message

  • #1573917
    Le 7 octobre 2016 à 12:03 par kribe
    À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

    Son visage d’arthur Rimbaud, nicolas Fabre, relaps de notre enfer citadin, héraut d’un possible renouveau..

     

    Répondre à ce message

  • #1573955
    Le 7 octobre 2016 à 12:43 par Muriel
    À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

    Je suis tout a fait d’accord avec Nicolas concernant les fruitiers. Un arbre produit beaucoup et quand on a déjà plus besoin d’acheter de fruits, on régle une partie du budget. Sans compter le gout et l’absence de pesticides.
    par contre il faut etre patient au debut car il faut que les arbres se mettent en place. Malheureusement, je me rend compte que j’ai beaucoup d’arbres qui sont souvent malades ou dont les fruits ne sont pas sur une tres grosses duree et j’aurai voulu savoir si on pouvait deja acheter a Nicolas des plants arbres dont il parle (productifs et resistants a nos climats) ?

     

    Répondre à ce message

  • #1574469
    Le 8 octobre 2016 à 07:28 par alinea bis
    À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

    On a beau savoir être méfiant vis à vis de la nature humaine, il est bon de conserver une certaine insouciance/confiance pour avancer sur son propre chemin de vie.
    Faire une pause pour rencontrer des citoyens sains et vigilants, quelle aubaine !

     

    Répondre à ce message

    • #1679923
      Le 7 mars à 23:53 par homme_des_forêts
      À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

      @alinea bis,

      Oui, tout à fait, nous vivons tellement dans le faire, prévoir, anticiper, calculer, ..., que l’on ne prend même plus la peine d’accueillir la magie de la vie, les imprévus, tout ce que l’on ne contrôle pas !
      En ayant également l’esprit présent pour apprécier la vie en toute simplicité.

      Nos démons intérieurs nous ramènent sans cesse vers le narcissisme, comment contrôler, être dieu à la place de dieu d’une certaine manière, et finalement on s’enferme dans des cadres de pensées fermés, emprisonnant l’esprit.

      C’est marrant que vous parliez de pause, car dans ce même esprit, j’eus écrit une chanson dont le titre est « La Pause » concernant l’esprit.

       
    • #1680638
      Le 9 mars à 00:30 par Alinéa bis
      À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

      Surement une bien belle mélodie. Je vous félicite.

       
  • #1574563
    Le 8 octobre 2016 à 10:45 par KNB
    À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

    Bonjour Nicolas

    quand vous parlez d’élevage de crustacés, de quoi s’agit-il précisément ?

    Merci

     

    Répondre à ce message

  • #1575281
    Le 9 octobre 2016 à 10:15 par Jean
    À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

    C est exactement ce “qu’ il faut faire enfin quelque chose de comparable, c est très bon pour la santé, entretien physique adapté, une nourriture digne des meilleurs médicaments de prévention contre des maladies graves, cet homme est heureux de vivre à tous les points de vu...bref la liste de points positif est long. Bon moi j ai 56 ans peut etre c est un peu tard ,mais j ai décidé de préparer une max autonomie pour tout de construir un raiseau de gens comme moi. De fabriquer concevoir, organiser les choses pour en effet un minimum de maintenance et même de travail comme les carrés potager moyen âge très astucieux.... Qui évite un bêchage forcené bref il y a tant de choses....Barvos pour l exemple, c est un homme extrêmement intelligent, visionnaire, Il est remplit d or. (Sa position géographique est privilégier et sa sécurité en bénéficie.) oui il faut aussi penser hélas sécurité pour tout.

     

    Répondre à ce message

  • #1679437

    Incroyablement charmant ce jeune homme. La voix posée, aucun mot parasite, le regard doux, c’est un régal de l’écouter.
    Merci pour tous ces conseils, effectivement ça donne envie !

     

    Répondre à ce message

  • #1679504

    Découverte pour moi au début.

    Comme dit l’adage : "dans le cochon tout est bon", même la laine apparemment.

     

    Répondre à ce message

  • #1679543
    Le 7 mars à 15:36 par homme_des_forêts
    À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

    Bonjour,

    Est ce que chez moi que le son déconne au moment ou Nicolas s’exprime svp ?
    Et puis je trouve étrange également que les commentaires sur youtube soient désactivés !

    Si quelqu’un a récupéré la vidéo avec le son en bon état, et qu’il aurait la gentillesse de bien vouloir l’uploader sur un site de partage tel que mon-partage ou wetransfer par exemple et indiquer ici le lien de téléchargement, ce serait très aimable.

    Grand merci d’avance.

     

    Répondre à ce message

    • #1679859

      Moi aussi j’ai eu ce problème, une espèce de grésillement ! Mais j’ai réessayer aujourd’hui avec un casque et ça a fonctionné.

       
    • #1679908
      Le 7 mars à 23:29 par homme_des_forêts
      À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

      @Demian,

      Merci pour l’info.

      C’est étrange, chez moi c’est l’inverse !
      J’ai débranché le jack de l’ampli relié au pc portable, et les hauts parleurs du pc mon donné le bon son.
      Ce qu’il y a de plus étrange, c’est même en passant par un site de téléchargement de vidéos youtube, et même là, son grésillant !
      C’est une erreur cosmique et à rien y comprendre.

      En tous les cas, si quelqu’un en passant sur cette drôle d’erreur aurait une piste pour comprendre la source de la problématique, je suis preneur.

       
  • #1679810
    Le 7 mars à 21:24 par Hoplapomme
    À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

    Très inspirant !

    Quelqu’un saurait-il m’expliquer le processus derrière le greffage ? Est-ce naturelle ? C’est différent des OGM, je ne pense pas qu’on touche au code génétique mais juste qu’on accélère le croisement de deux espèces qui aurait été amené à former s’unir naturellement, c’est bien cela ?

    Merci :)

     

    Répondre à ce message

    • #1680473
      Le 8 mars à 19:36 par Nicolas Nguyen
      À la rencontre de Nicolas Fabre, le guide du néo-rural

      Le greffage n’est pas vraiment naturel, bien qu’utilisé depuis l’antiquité. Ça n’a rien à voir non plus avec les OGM. En fait le greffage aide à sauvegarder et multiplier une espèce car à partir du pépin du fruit on obtient jamais exactement les mêmes caractéristiques. C’est une sorte de clonage semi-naturel.
      Le greffage permet d’adapter certaines espèces à des climats délicats grâce au porte greffe. On peut obtenir aussi des arbres plus petits. Enfin, la fructification est plus rapide sur porte greffe.

       
Afficher les commentaires précédents