Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
          Contact | Forum | Boutique | Atelier
A A A
imprimer

Comment le Qatar est devenu un pays francophone

Traduction E&R par Romain R.

Il fut un temps où la plupart des Français ne pouvaient pas placer le Qatar sur une carte. Maintenant, ce petit État du Golfe – qui a des liens marginaux avec la culture française – est membre de l’Organisation internationale de la francophonie. Certains ont sourcillé à la nouvelle identité francophone du Qatar, puisque celui-ci vient d’expulser le directeur d’un lycée laïc français hors de ses frontières.

Au début de 2010, un prince du Qatar décide de rénover un hôtel parisien du 17ème siècle qu’il venait d’acheter. Cependant, après quelques mois de travaux, une organisation qui protège le patrimoine français traîne le Qatar devant les tribunaux pour arrêter ce projet.

Il s’avère que le prince du Qatar voulait faire des changements radicaux dans ce bâtiment historique, comme la construction d’un ascenseur allant du parking jusque dans les chambres. Le plan de rénovation avait également pour but de supprimer un appareil de chauffage du 18ème siècle pour le remplacer par des salles de bains modernes.

La rénovation n’a pas été complètement arrêtée, mais le ministère de la Culture, un groupe de préservation du patrimoine ainsi que les tribunaux ont conclu un accord avec le prince afin de tempérer ses plans de rénovation ambitieux. Pourtant, à la fin, les directives officielles françaises ont imposé que le projet du prince soit satisfait.

Ce n’est qu’un petit exemple de ce qui se passe aujourd’hui entre le Qatar et la mission éducative française qui a été envoyée dans le petit État du Golfe pour gérer le nouveau lycée français à Doha. Les tensions entre les administrateurs français et leurs homologues qataris sont montées lorsque les autorités locales ont fait pression pour des changements dans le programme et ses principes, qui ont été mis en place depuis 1902.

Cette école – le lycée Voltaire – a été inaugurée en 2008 par le président d’alors, Nicolas Sarkozy, sous les auspices de la Mission laïque française (MLF), une organisation à but non-lucratif qui établit et gère des écoles françaises à l’étranger en coordination avec le ministère de l’Éducation.

À l’époque, les Français ont accepté – avec la bénédiction de Sarkozy – les conditions du Qatar que l’école soit gérée par des administrateurs des deux pays, avec un Qatari nommé président du conseil d’administration de l’école. Cependant, après quelques années – lorsque le corps étudiant a atteint 700 élèves – les Qataris ont commencé à s’immiscer dans les programmes scolaires, d’une façon qui s’oppose à l’identité et à la mission du MLF.

En 2011, par exemple, les troubles ont commencé avec l’enlèvement d’un livre d’histoire utilisé dans certaines classes « en raison de la contenance d’un chapitre sur le christianisme au Moyen Age », selon des responsables qataris.

Plus récemment, le manuel de langue arabe utilisé dans toutes les classes a été retiré et remplacé par un livre qui enseigne l’arabe et l’Islam. Lorsque les enseignants et les autorités scolaires françaises se sont plaints au ministère de l’Éducation, celui-ci a décidé de relever le directeur français, Frank Chouinard, de ses fonctions.

L’hebdomadaire français Le Nouvel Observateur a confirmé que le MLF va quitter l’émirat à la fin du mois prochain. Le Figaro a ajouté : « Les complications financières entre les parties qatarie et française ont conduit le Qatar à mettre fin à l’autorité financière et administrative du MLF il y a un mois. »

Pour sa part, l’ambassade française au Qatar a publié un communiqué publié mardi, en déclarant : « Le directeur du lycée Voltaire a quitté son poste de directeur après un différend avec la partie qatarie de l’administration et quittera bientôt l’émirat. »

La déclaration poursuit : « L’école va continuer ses opérations à Doha, avec le soutien de la France, en coopération avec les responsables qataris. »

L’affaire du lycée Voltaire arrive au moment d’une escalade de la controverse en France sur l’ensemble des relations franco-qataries, surtout après que l’émirat riche en pétrole a été intronisé dans l’organisation culturelle internationale de la France, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

S’acheter une identité francophone

« Il y a quarante ans, le Qatar n’était rien de plus qu’un tas de sable avec un peu de pétrole aux yeux des Français » a rappelé un diplomate dans une interview avec le magazine Le Point. « Il y a cinq ans, la plupart des Français ne savaient même pas où se trouvait le Qatar sur une carte », dit un autre.

Beaucoup de gens en France – qui ne bénéficient pas financièrement des largesses du Qatar – se rendent compte que l’invasion de leur pays par cet émirat riche en pétrole aura inévitablement une sorte d’impact négatif sur leur république.

Le Qatar est aujourd’hui l’un des plus importants investisseurs en France, et achète des parts importantes dans une grande variété de secteurs, y compris les médias, le sport, la communication, l’énergie, et les marques de luxe. Il s’est aussi lui-même acheté un siège à l’OIF.

Le Qatar est devenu un pays francophone en un clin d’œil. Sans remplir aucune des conditions pour faire partie de l’organisation, l’OIF s’est volontiers contrainte à la demande de l’émir du Qatar et a officiellement intronisé le Qatar comme « État associé » le mois dernier.

Cela a provoqué un tollé au sein de l’OIF et des médias français, en particulier à la lumière du fait que le Qatar a été immédiatement accepté comme État associé, sans avoir à passer par la « case observateur » par laquelle la plupart des nouvelles recrues doivent passer.

Certaines sources d’information ont signalé que le Qatar « a créé un groupe de pression au sein de l’OIF – en particulier dans certains pays africains – afin d’appuyer sa demande d’adhésion ». Pendant ce temps, des responsables frustrés de l’OIF soulignent que le Qatar n’était au départ même pas un pays francophone et ne méritait donc pas de devenir directement un État associé.

Mais un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères pria de différer. « Il y a des raisons fondamentales pour inclure le Qatar dans l’OIF », dit le porte-parole, comme celle de « l’inclusion de la langue française par Doha dans son programme scolaire officiel au début de cette année, en plus du lancement d’une station de radio de langue française ».

Certains experts français ont lié les deux controverses ensemble, avec un commentateur qui résume toute l’affaire de la façon suivante : « Le Qatar expulse une mission d’enseignement française laïque du pays et se réserve un siège à l’OIF avec le soutien de certains pays africains, où le Qatar crée des écoles religieuses qui prennent la place des écoles françaises. »

 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #278608
    le 08/12/2012 par Magnaveritas
    Comment le Qatar est devenu un pays francophone

    Le grand Emmanuel Ratier l’a déjà signalé.


  • Ce qui me perturbe, c’est qu’alors qu’on dénonce, à raison, la main-mise du Qatar sur certains secteurs de la France, on s’est bien gardé de le faire s’agissant des Etats-Unis. Me trompé-je ?


  • #278743

    "To beg to differ" traduit par "prier de différer" ? C’est sacrément vilain...
    http://www.linguee.fr/francais-angl...

    Pour revenir sur le sujet, je dirais simplement que c’est affligeant de voir à quel point les têtes dirigeantes sont corrompues et qu’à leurs yeux l’argent peut tout acheter, même l’immoral.

     

  • #278887

    Le Qatar violeur des droits humains, finance à grand coup de pétro-gros lard des écoles coranique dans le monde au détriment des écoles françaises comme en Afrique de l’Ouest...
    La cupidité de certains est telle que celui qui fait allégeance aux ennemis de l’humanité , sont excommuniés, profanateur et apostat complice avec ceux qui commettent des crimes contre l’humanité . vendant leur âmes impures pour trente pièces d’argent ..
    à force de génufléxion ils avalent tout sans laisser une goutte, le temps c’est de l’argent...entre putes l’argent n’a pas d’odeur aussi répugnante soit-elle.
    Tout cela est une mystification grotesque !


  • "Il y a des raisons fondamentales pour inclure le Qatar dans l’OIF »
    Libye, Qatar,Emirats Arabes et la France, donateurs du Conseil National Syrien
    On savait les monarchies pétrolières du Golfe particulièrement mobilisées dans leur soutien à la rébellion syrienne contre le pouvoir de Bachar el-Assad. Mais contre toute attente, le principal contributeur financier du Conseil national syrien,est la Libye post-révolutionnaire,dont les membres sont actuellement réunis à Doha (Qatar).
    La France apporte depuis plusieurs mois déjà, une aide financière à l’opposition syrienne. Depuis fin août, 1,5 million d’euros ont ainsi été mobilisés pour aider une quinzaine de ces conseils locaux.« La France a pris l’initiative d’aider concrètement ces conseils », a expliqué Laurent Fabius(vrai F de souche...ashkénaze) à FRANCE 24 à l’issue de la réunion. Selon lui, la France « remet en marche des boulangeries industrielles pour que les gens puissent manger du pain tout simplement. Nous aidons au ramassage des ordures, à la voierie mais aussi à la remise sur pied d’une police. Nous faisons cela à partir des comités élus par la population ».
    Or, en réalité les experts arabes et occidentaux affirment que ces aides ne sont pas destinés aux civils, mais au financement de la rébellion armée.

    Pour faire plaisir au Qatar,Nos nouveaux manuels d’histoire de France (ShoaNathan) Edition 2013
    "La France , un Grand pays au origine Protestante"

    Source article :http://mediabenews.wordpress.com/20...


  • #278961

    hypothèse :
    Le Qatar a a partagé la plus grande réserve de gaz naturel avec l’Iran (frontière commune). Et quand on a une armée de 5000 milles hommes en gros, vaut mieux avoir des copains costaux.
    Le Qatar paye une protection.

     

    • #278992

      Sur parce que , quand on voit la prestation effectuée par le fils du prince à Saint CYR...ou le commandement se demandait s’il tiendrait la distance au défilé du 14 juillet...Ils ont intérèt à avoir des alliés pechus !


    • #279347

      Pas de frontière entre l’Iran et le Qatar, désolée.

      Ces histoires d’investissements sont peut-être simplement du racket de la part de la France envers un pays débordant de devises. Je vois mal comment un minuscule pays arabe peut mettre la France à l’amende, même avec des masses de fric. Kadhafi aussi avait les poches pleines, ça n’a pas empêché sa fin tragique.


    • #280263

      même pas une frontière maritime ? Vous en êtes sur ?


  • #279267
    le 09/12/2012 par PierreGaulois
    Comment le Qatar est devenu un pays francophone

    Déjà, Il faudrait écrire"Comment le Qatar est devenu un pays"


  • #279396

    répugnantes courbettes !


  • #280850

    C’est positif pour la francophonie, surtout si le Qatar décide de développer ses relations avec l’Afrique francophone. Evidemment la francophonie politique y perd là où la francophonie économique y gagne...


  • #280916

    Juste une petite anecdote, je suis déjà allé au Qatar où j’ai des amis expatriés, là-bas l’éducation est privatisée. Et bien figurez-vous qu’au Qatar, pays prétendument "wahabite", la direction du lycée français se permet de refuser le port du voile qui est une obligation religieuse et que 100% des qataries portent ! Question : qui fait de l’impérialisme ?

     

    • #282952
      le 13/12/2012 par Moi, Peter Sellers
      Comment le Qatar est devenu un pays francophone

      Okay avec toi si la question est ouverte... Le Quatar joue de son influence de partout, mais vu les grosses bases américaine sur place faut vraiment être une grosse dinde de Noël et Thanksgiving pour ne pas soupçonner que cet état vassal roule pour les zaméricains et les zionistes...




      Il n’y as pas un lien (quelconque) entre le Quatar et nos ancêtres les cathares du sud de la France ?
      Pas besoin de me répondre, j’ai ma petite idée (c’est où la porte de sortie ?).


  • #281625

    Typiquement le genre de choses qui font se dire que vraiment, la France, aujourd’hui, n’est plus rien ...
    ... comment peut-on avoir autant de pleutres, de lâches, et de traîtres, aux postes de décision français ?


  • #283764
    le 15/12/2012 par Paris Sophia
    Comment le Qatar est devenu un pays francophone

    Dans un autre genre, cette affaire m’évoque aussi celle de la franchise "Louvre" d’Abou Dhabi dans les Emirats Arabes Unis...

    Détail amusant par ailleurs que la Mission Laïque Française partage le même acronyme avec le Mouvement de Libération des Femmes. Dans le genre coïncidence grandiose.
    Et puis ce directeur qui s’appelle Chouinard, je trouve ça aussi fantastique... Il y a des choses comme ça, on voudrait faire exprès, on y arriverait pas.

    Au delà de ces contrats félons et assassins bien temporels, cette spoliation à coup de pétro-devises est peut-être un dessein supérieur pour nous faire expier notre karma Françafricain, qui sait ? Le battement d’aile du papillon tout ça...


Afficher les commentaires suivants