Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Condamnation d’Alain Soral : l’AFP et les médias aux ordres mentent

Et minimisent les persécutions contre l’écrivain pour empêcher la solidarité des Français à son égard

Le Monde, L’Express, Libération et d’autres médias reprennent aujourd’hui en chœur les « informations » de l’AFP sur le procès opposant Alain Soral à Frédéric Haziza pour un article publié sur le site d’Égalité & Réconcialiation le 29 mars 2014. Alain Soral a été condamné aujourd’hui en première instance.

L’AFP fait mention d’une condamnation à « 10 000 euros d’amende », assortie de « 5 000 euros de dommages et intérêts » et « 3 000 euros de frais de justice » à verser à Frédéric Haziza, ainsi que « 1 000 euros de frais de justice » pour quatre associations qui s’étaient constituées parties civiles, ce qui porterait le total à 22 000 euros (un montant que l’AFP n’indique pas, bien entendu).

Mais c’est de toute façon un mensonge : d’après le jugement, que nous avons pu consulter, le montant total que la justice a décidé de faire payer à Alain Soral aujourd’hui est de 33 000 euros.

Alain Soral est donc condamné par la justice française à payer une somme exorbitante pour un article dont il n’est pas l’auteur et des commentaires qu’il n’a pas écrits, publiés sur un site dont il n’est pas le directeur de publication !

- La rédaction d’E&R -

 

L’article de Libération

 

Injure raciale, c’est le motif pour lequel l’essayiste d’extrême-droite Alain Soral a été condamné aujourd’hui à 10 000 euros d’amende. Il avait qualifié le journaliste Frédéric Haziza d’« éternel juif errant ».

Le tribunal correctionnel de Paris a, à titre de peine complémentaire, ordonné la publication d’un communiqué judiciaire, aux frais du prévenu, dans quatre journaux, décision qui doit être exécutée même s’il fait appel. Les juges ont aussi ordonné le retrait des propos litigieux.

Sur son site, Alain Soral avait publié le 29 mars 2014 un article dans lequel il s’en prenait au « petit Frédéric » qui « trimballe sa triste silhouette d’éternel juif errant, dos voûté, oeil inquiet, quasimodo d’un malheur millénaire, de salle de rédaction en plateau télé, de salle de presse en studio radio. Ses épaules ploient sous le poids de sa charge, qui est immense... »

« Le caractère antisémite des propos poursuivis n’est pas à démontrer [1] », ont estimé les juges de la 17e chambre du tribunal correctionnel.

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

Notes

[1] Nous nous sommes permis de souligner cette pépite. (Ndlr E&R)

Pour mesurer l’ampleur des persécutions contre Alain Soral :

 

Voir aussi :

Les analyses que le pouvoir veut vous empêcher de lire,
chez Kontre Kulture :

Vous appréciez le travail d’Alain Soral ?
Remerciez-le en faisant un don par PayPal :

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis

 

Suivre Alain Soral sur Facebook et Twitter :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est leur propre tombe qu’ils creusent par ce type d’acte et de condamnation. A chaque sanction, c’est dix, vingt, cinquante ou cent "dissidents" de plus.
    Ne l’oubliez pas, ça aide à tenir.

     

  • « éternel juif errant au low kick sournois, à l’injure publique facile dans l’enceinte du tribunal de Paris »


  • Honteux ! Tout mon soutien à Alain Soral. Hop, je fais un don de 50 euros pour faire chier Frédéric Haziza qui lira ce commentaire.


  • Rappelons que le qualificatif de "juif errant" n’est aucunement injurieux, puisqu’il s’agit d’une figure mythique et "archétypale" comme on dit, et passée aujourd’hui dans le langage courant ....

     

  • Voir sa tronche en pleine digestion, c’est jamais bien bon...


  • Quoi de plus normal qu’une justice "française" sioniste au ordres du crif pour condamné un gaulois français qui défend les valeurs de la fronce, alors qu’on est en israel, au fait, combien pour haziza pour avoir insulté Soral d’enc... et d’avoir dit "notre justice t’aura" ? et combien pour l’avocat adverse pour avoir diffamer maître Viguier en le traitant d’antisémite ? et tout ça dans un palais de justice.
    Quand vas t’on ce reveiller bordel.


  • Qu’Alain ne s’inquiète pas. On paiera. Nous sommes tous les jours plus nombreux. Si nous sommes 100.000 à donner 1 euro par ci par là, leur tribunaux de merde peuvent toujours se brosser. Ras le bol de ces roitelets indignes et de ces usurpateurs.


  • Bingo, et quelques dissident de plus, merci haziza, sans rancune.


  • Toute dictature ne dure qu’un temps, mais ce temps est déjà trop long !


  • Courage à Alain SORAL

    Une décision de justice d’une telle médiocrité, et partisane d’un lobby ....aux ordres, allégeance exacerbée au système qui n’a plus conscience de son système de valeurs(principe de séparation des pouvoirs de Montesquieu) .....le peuple s’émancipe et voit clair

    On continuera à payer les vidéos, à adhérer, et essaimer le discours vrai....

    Gauchisme de merde ...quand tu nous tiens !


  • je consulte des fois les infos sur la page de gauche de mon smartphone. je n’était pas encore venu sur e&r, et j’ai vu la tête du patron avec 10000 euros en titre. il y avait en tout quatre titre avec les deux premières lignes.

    le premier titre c’était pour le boss
    le deuxième on s’en fout
    le troisième ? devinez ! Cahuzac voit son procès reculer à septembre pour vice de forme .

    C’est à madame justice que je dédie ce concerto, en l’honneur des vacances qu’elle semble avoir prises très loin d’ici et en reconnaissance de l’imposteur qui se dresse à sa place.

    Courage Mr Soral.


  • "éternel Juif errant" n’a rien d’une insulte et Eugène Sue n’était pas antisémite .

     

  • 20€ pour toi Alain... Le prix de la dissidence...
    "D’abord ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, puis ils vous combattent et enfin, vous gagnez." Gandhi...
    Bon ils en sont à la phase 3 depuis quelques années...

     

  • Vous vous souvenez sans doute de cette ignoble interview de Jacques Cheminade faite par ce "journaliste", une interview débordant de haine et de bassesse. J’ai compris à partir de ce moment là. Cheminade aurait dû se lever et lui en mettre une !


  • j’espère que ces"juges" auront à répondre un jour de leurs jugements quand leurs maîtres auront fui à tel aviv et que c’est autre chose que leurs "tifs" qui tomberont.


  • On va rire. Porter cette affaire par la voie d’une "QPC" au conseil constitutionnel présidé par ..Laurent Fabius ! L’homme du sang contaminé et de la loi Fabius-Gayssot dont il est si fier ! C’est vraiment la fin de ce régime pourri.


  • « Le caractère antisémite des propos poursuivis n’est pas à démontrer [1] », ont estimé les juges de la 17e chambre du tribunal correctionnel.

    N’est pas a démontrer ?! On croit rever .
    Je croyais que tous ces bouquins avec plein de lois à l’intérieur étaient justement fait pour aider à résoudre des situations tellement subtiles qui fait que la justice parfois libère un condamné pour vice de forme simplement pour un fax non envoyé dans les délais prévus par la loi .

     

  • Eux souffrent du délire de persécution tandis que d’autres sont réellement persécutés. Alors qui est qui ? et qui doit être soutenu face à l’injustice ?
    Je vous laisse deviner.


  • Je ne connaissais pas Haziza avant la célèbre chanson. Soral devrait lui demander des royalties, je ne sais même pas à quel heure passe son émission et il en joue. Le seule souvenir de lui c’est quand il transpirer de haine et de peur lors de l’affaire Dieudonné ; pendant les voeux de Hollande à la presse en 2014. Sa question été du genre : que faire contre les méchants pour nous protéger des bêtes souvages !


  • Haziza l’avait bien dit : " NOTRE justice va passer " .

     

  • En fait l’afp annonce des chiffres hors taxes... plus sérieusement, c’est une honte, y a t il un moyen légal de les contraindre à écrire les véritables montant de votre procès ?


  • Que disait Philippe Tesson à la radio déjà ? Ah, oui que "les musulmans amènent la m.... en France aujourd’hui". Et qu’en a pensé la "Justice" républicaine ? Que cela relevait de la liberté d’expression.
    Pour résumer :
    - s’attaquer à l’arrière garde de la République (musulmans, catholiques, etc), c’est de la liberté d’expression
    - s’attaquer à l’avant-garde de la République, c’est de l’incitation à la haine raciale

    Il existe même un terme spécifique pour désigner les attaques dont serait victime cette "avant-garde" : l’antisémitisme.Attention l’antisémitisme ne saurait être confondu avec un quelconque et banal racisme. Le racisme, c’est tout juste bon pour la première catégorie (celle des goyim). C’est pour cela qu’existent les deux termes. L’antisémitisme c’est une sorte de racisme puissance dix, qui englobe tout et n’importe quoi. S’attaquer aux opinions politiques de l’ "avant-garde" (en l’occurrence, le sionisme) c’est de l’antisémitisme. S’attaquer à ses croyances religieuses (le judaïsme), c’est de l’antisémitisme.
    Les musulmans comme les catholiques ne bénéficient pas, eux de cette protection spéciale de leurs opinions politiques ou de leur croyance religieuse. Au contraire, c’est le pouvoir républicain qui leur envoie les Femens perturber leurs manifestations et profaner leurs lieux de culte.
    Laïcité avez-vous dit ?


  • C’est vrai que Hazziza me fait penser à Calimero. J’espère que cette pensée ne tombe pas sous le coup de la loi...


  • Antisémite est l’anathème qui permet d’infliger à celui qui en est frappé, une souffrance qui n’est plus à démontrer !


  • Bon moi je vais faire un don à Alain Soral mais je ne dirai pas exactement pourquoi.. Ah oui parce que je l’apprécie beaucoup voilà.



  • Injure raciale, c’est le motif pour lequel l’essayiste d’extrême-droite Alain Soral a été condamné aujourd’hui à 10 000 euros d’amende. Il avait qualifié le journaliste Frédéric Haziza d’« éternel juif errant



    Voici le concept du mot "juif" selon le " Huffington Post" :

    ...."



    nous nous arrêtions sur un concept qui relève ni plus ni moins que d’une véritable mystification : le fait d’être d’origine juive.

    Laurent Fabius, Guy Birenbaum, DSK, etc ne sont pas plus "d’origine juive" que je ne saurais être "d’origine chrétienne" ou "musulmane".

    Etre juif renvoie à une filiation spirituelle et non à l’appartenance à un groupe ethnique. Et l’ethnicisation du mot "Juif" est une véritable escroquerie intellectuelle et idéologique qui perdure depuis des siècles et qui ne trouve nullement ses fondements dans la Torah, livre sacré des Juifs !

    En effet, il n’existe aucun verset qui mentionne que les Juifs forment une communauté ethnique. De la même manière qu’il n’existe aucun verset dans la Torah qui dit que pour être juif, il faut être né de mère juive. Je dis bien aucun verset et je mets au défi n’importe quel rabbin de m’apporter la preuve contraire..."



    http://archives-lepost.huffingtonpo...

    Soral pourrait, et doit faire appel sur le fondement d’escroquerie intellectuelle et morale. l’expression "injure raciale" , "antisémitisme" est totalement infondé.

    Je ne vois pas le problème si Soral, un jour décide de me critiquer et m’appelle "l’orthodoxe chrétien errant" (connotation spirituelle) ou bien "le Slave /le Yougoslave errant" ( connotation ethnique) Et alors ? Oui, je suis orthodoxe Chrétien (errant), oui, je suis d’origine Slave (errant ) . Les deux premises sont vraies et je ne vois pas ou est l’injure RACIALE à mon égard.

    Leurs condamnations sont nulles autant que dans le sens moral (Aziza) que dans le sens déontologique pour les juges. Honte à eux !

    Cela a été fait par pur sadisme . Franchement. Le pire est, qu’ils ne se rendent même pas compte.

     

    • Il s’en foutent, ils ont tous les droits, la justice, la banque, les medias, la politique... tout est entre leurs mains. Pour eux l’essentiel c’est de détruire Soral en le faisant payer... Il pourrait même le faire condamner parcequ’il a acheter une baguette. Le but c’est d’essayer de le détruire à petit feu pour éviter d’en faire un martyr et de créer encore plus de vocations. L’insulte ’Antisémite’, si l’on peut encore considéré que ça en est une, sert au mauvais berger à cadrer les bêtes. Le reste, la nuée des articles mensongers, c’est le lavage de cerveaux qui permet au mouton de se sentir bien dans son troupeau.


  • Quel est le problème exactement, le mot "juif" ou le mot "errant" ?

     

  • D’aucun pourrait croire que Frédéric Haziza est un faucon. Ben, moi pas.


  • Je trouve ce Mr Soral très beau et très intelligent, je m’empresse donc de lui faire un don...Nul doute que je ne serai pas le seul.

    Par contre, qui est donc ce petit monsieur à lunettes ? Comme il a l’air charmant, a t-il besoin d’aide ? Je suis médecin......

     

    • Ce petit monsieur à lunettes souffre de son vivant depuis 3 000 ans : le guérir est un véritable défi pour toutes les médecines conventionnelles, alternatives, traditionnelles... Nombreux ont échoué. Cela dit, ne préjugeant en rien du résultat de votre thérapeutique, j’ai plus l’impression qu’il aurait besoin d’un prêtre de la fraternité Saint-Pie X accompagné d’un très bon psy pour soulager ses nombreux tourments.


  • Quatre associations se présentent comme parties civiles et quatre fois Soral est condamné à leur verser mille euros !

    Ces associations agissent comme des auxiliaires de justice sans qu’aucun mandat ne leur ait été confié par le peuple français. Pire, à partir du moment où elles sélectionnent de façon arbitraire les personnes qui sont conduites devant la justice, ces associations se comportent en milices politiques.

    Quand un délit est commis, si nos gouvernants considèrent qu’au delà du tort fait à la personne c’est la République et l’ensemble des citoyens qui sont victimes, alors n’est-ce pas à l’État de prendre ses responsabilités pour se défendre ?

    Quid de l’égalité des citoyens devant la justice quand une organisation ou personne morale porte plainte contre un individu qui doit répondre corps et bien de l’accusation dirigée contre lui ?

    Voilà, la question que je pose ici n’est pas de savoir si Soral doit être condamné pour ses propos (c’est une autre question intéressante...) mais de savoir quelle est la légitimité des personnes qui conduisent Soral devant la justice....

     

  • Commentaires suivants