Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Coup d’État en Turquie : l’analyse d’Alexandre Douguine

Il y a trois explications principales possibles à la tentative de coup d’État qui a eu lieu en Turquie dans la nuit du 15 au 16 juillet et qui a été rapidement contenue par le pouvoir.

La première, la plus « premier degré » et très « printemps arabe », est qu’il s’est agi d’un coup d’État spontané de l’armée, voire du peuple, qui voulait renverser le pouvoir en place pour rendre la Turquie plus « démocratique ».

La seconde est celle d’un faux coup organisé par Erdogan et son entourage pour s’autoriser, par la répression, un verrouillage accru de la société turque et un musellement de la contestation.

Une troisième, à ne pas négliger, émet l’hypothèse d’un coup fomenté par les États-Unis et leurs relais au Proche-Orient afin de chasser un pouvoir turc qui a commencé à se rapprocher de la Russie. C’est l’hypothèse d’Alexandre Douguine (mais aussi d’Erdogan), qui développe une analyse centrée sur la possibilité d’un État parallèle en Turquie.

- La rédaction d’E&R -

 

 

Retranscription de la vidéo

Fin de semaine dernière, une tentative de coup d’Etat militaire a eu lieu en Turquie. Une tentative de putsch préparée en dehors des frontières de la Turquie.

Par coïncidence, je me trouvais à Ankara le 15 Juillet où je commentais l’attentat à Nice en direct sur « Tzargrad ». Personne ne se doutait que quelques heures plus tard débuterait le coup d’Etat.

Voilà ce qui s’est passé. Dans le cadre de ma visite en Turquie, j’ai rencontré des personnes haut placées, y compris le maire d’Ankara Melih Gökçek, qui a pu me confier son opinion sur la situation politique en Turquie à la veille du putsch. Lors de notre entretien Melih Gökçek, qui est très proche du président Erdogan, parlait d’un état parallèle en Turquie crée par la secte de Fethullah Gülen.

Cette secte est basée aux États-Unis, en Pennsylvanie, d’où elle dirige son réseau d’agents d’influence qui se répandent dans la société turque.

Melih Gökçek a avoué n’avoir pas compris tout de suite que, sous couvert de programmes humanitaires et de bienfaisance, se cachent des structures dirigées par la CIA.

Lors de cette conversation privée Melih Gökçek avait exprimé l’idée, qu’il a ensuite exprimé publiquement pendant le coup d’Etat, que c’est la secte de Fethullah Gülen qui a abattu l’avion russe et a tué son pilote. Car le but des États-Unis était de brouiller Ankara et Moscou au moment où nos pays étaient proches d’une collaboration. L’avion et la mort du pilote sont devenus le point de départ de cette intrigue géopolitique. Les américains ont prévu que le boycott russe affaiblirait les positions d’Erdogan et qu’ils pourraient ensuite le remplacer par Ahmet Davutoğlu. C’est pourquoi en Turquie se sont formées deux forces : d’un côté les kémalistes et les patriotes qui voulaient rétablir les relations avec la Russie - ils poussaient même Erdogan à présenter des excuses officielles. Et de l’autre, la secte de Gülen et les structures proaméricaines qui, au contraire, voulaient aggraver la situation.

À la fin de notre rencontre, deux heures avant la révolution,Melih Gökçeka dit : « Nous avons sous-estimé la puissance de l’État parallèle crée par les américains et les partisans de Gülen. C’est notre faute. Mais désormais nous corrigerons notre action, la priorité c’est le nouveau rapprochement avec Moscou ».

À l’aéroport d’Ankara, pendant que j’attendais le vol pour Moscou, j’ai entendu des coups de feu et des explosions. L’aéroport était cerné par les militaires. Les départs ont été annulés.

Nous avons été informés du coup d’Etat des militaires insurgés contre Erdogan. Mais pour moi ilétait clair que c’était le réseau d’agents qui occupaient les postes influents dans l’armée. C’était leréseau de Fethullah Gülen qui a mis en pratique le plan final de déstabilisation.

C’était la dernière chance de renverser Erdogan, qui, avec le soutien des kémalistes, a décidé de rompre avec Washington et se tourner vers la politique eurasienne, c’est-à-dire vers Moscou. Plusieurs politiques turcs m’ont même fait savoir que la Turquie examinait sérieusement la perspective de sortir de l’OTAN et de se rapprocher de Moscou pour les questions militaires. Le réseau d’agents américains avait pour seule issue le coup d’Etat, et les forces proaméricaines ont tenté de le réaliser.

Cette nuit-là était pleine d’incertitude. Mais vers le petit matin les forces patriotiques nationales de la Turquie ont réprimé la révolte. Et tout ce dont l’on discutait en chuchotant la veille, était prononcé ouvertement sur les tribunes publiques – non seulement par le maire d’Ankara ou le premier-ministre, mais aussi par Erdogan lui-même : le putsch a été fomenté par les mêmes forces qui ont abattu l’avion russe : l’État parallèle.

Mais maintenant, plus rien ne retient la Turquie de totalement rompre ses relations avec les instigateurs du renversement du pouvoir légitime par la force, sortir de l’OTAN et se rapprocher de la Russie réellement. L’avenir c’est l’Axe Moscou-Ankara, comme j’avais intitulé mon livre, publié en Turquie il y a dix ans. A l’époque j’ai pris les devants, mais maintenant l’Histoire a rendu possible cette idée stratégique.

Depuis des siècles la Russie et la Turquie s’empêchaient l’un et l’autre d’atteindre les buts souhaités. С`était la raison de nombreuses guerres.

Si nous bâtissons une stratégie commune, nous réglerons ensemble tous nos problèmes, avec la paix et le partenariat stratégique. C’était la prophétie du grand philosophe russe, slavophile et conservateur Konstantin Leontiev.

 

À lire également : « L’un des leaders du coup d’État en Turquie est un ancien attaché militaire à Israël » (alyaexpress-news.com/)

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Après le Brexit, le Turkxist...Une sortie de l’OTAN de la Turquie ainsi que le passage de la Confrérie des Frères Musulmans (dont Erdogan est la vitrine et de facto le leader...) dans le camp de l’Axe Moscou-Pekin serait une situation Historique, Inédite, aux conséquences sans précédent qui risque de bien rebattre les cartes dans la région et surtout risque de donner beaucoup de cheveux blancs dans les États major de l’Ouest....


  • Comme quoi parfois il vaut mieux se taire et attendre pour comprendre avant d’agir...

    Ceci vaut pour les "petits" camardes ER qui s’etonnaient que V Poutine n’aille pas règler son compte à Erdogan apres l’assassinat du pilote russe...
    C est que Poutine savait certainement déjà - et ce bien avant cet evenement - qu’il existait un pouvoir parralele en Turquie et qu’Erdogan cette fois n’avait rien à y voir...

    Il en est de même aux US ou l’etat profond dirige ce pays en même temps que l’etat officiel.
    Tout commence à devenir clair dans ce bas monde (bon ça toujours été ainsi depuis César et sans doute avant...) mais peu de gens le voyaient et le vivaient en temps quasi réel.
    Internet le permet aujourd’hui...

     

  • La Russie, l’iran, la Syrie, la Turquie et la Grèce (il va falloir être intelligents les gars), l’Italie, la France, l’Espagne et le Portugal et nous pouvons laisser le reste de l’Europe à leurs affaires. Voilà un projet de basculement d’alliance qui mérite d’être posé.
    C’est le genre de changement qui ne s’annonce pas.


  • completement sur la meme longueur d’onde,l’interet des turcs est dans l’eurasie,et ca signifie accord politico-commercial avec les russes,ils resteront dans l’otan car les ricains ne peuvent s’en passer,a moins que la population desire la quitter,la turquie est a un moment clé de son histoire,quelle prenne le bon chemin.


  • Heureusement que E&R,en mettant en exergue trois possibilités sur les raisons du coup d’état (même si la première est complètement risible,et n’est absolument pas évoqué par qui que ce soit ),émet des doutes sur la vision naïve et facile d’un Douguine qui,depuis 2002, n’a cessé de défendre de façon confuse et maladroite des forces politiques antinomiques de la région (PKK ; BAAS ; Erdogan ; Perinçek..).


  • Bien malin celui qui ,par le petit bout de la lorgnette,saurait trier dans le panier de crabes !


  • Intéressant, ce serait sur ordre des américains et non d’Erdogan qu’auraient été abattu l’avion russe !?

    Si tel est le cas, ça change pas mal de choses en effet.


  • Ce qui reste curieux dans cette histoire, c’est si les EUA ont aidé ou participé indirectement dans cette histoire, alors pourquoi ce coup d’état a été si mal organisé. Ce manque de "professionnalisme" me parait très suspect, à moins qu’il y est une autre explication valable.


  • Douguine ,l’homme qui monte.....

    Soral n’a pas rencontré un second couteau à Moscou !


  • #1515169

    Tout s’éclaire. Détail non négligeable : Selon le Times of Israel, le meneur du coup d’État raté était un ancien attaché militaire en Israël :
    http://www.timesofisrael.com/allege...

     

  • Magnifique analyse. Douguine se differencie clairement des faux analystes qui voient le complot et les mises en scene partout.

     

    • Pourtant cet évènement est réellement une ’’aubaine’’ pour Erdogan qui peut maintenant purger intégralement la société turc pour y asseoir définitivement ses fesses de frère musulmans !
      Cui Bono !?


  • #1515182

    C’est là que cela devient intéressant ?

    Je connais des membres du groupe de Fethulla Gulen, toute personne ayant fréquenté des universités en Europe du Nord, Allemagne ou pays anglo-saxons (présence d’immigrés turcs) connaissent ces étudiants... Les Gulenistes pieux musulmans ne font pas de politique.. à l’époque Gulen à trouvé refuge aux USA car les possibilité d’expansion pour ces religieux prosélytes y été très encourageantes..
    La Turquie et son armée cela à toujours été l’OTAN ? eRDOGAN COMME TOUS LES FRÈRES MUSULMANS :c’est la CIA...
    Gulen c’est aussi de nombreuse écoles dans les anciennes républiques de l’URRSS et en Russie.. d’excellents rapports avec le peuple russe... Qui vivra verra.. et qui a vu, verra...

     

    • Ça fait déja un certain temps que ces écoles ont été fermé en russie et certains autres pays ex- soviet.


    • Gülen ne fait pas de politique ? Merci pour ce fou rire.

      Il suffit juste d’écrire Gülen sur youtube, d’admirer n’importe laquelle de ses vidéos (hors conférence religieuse), comme tout ses derniers interviews post-coup et vous verrez que ce M. gülen fait plus de politique que n’importe quel politicien.

      Vous croyez vraiment à ce que vous écrivez, ou bien avez vous vous même étudiez dans une de ses université ?


  • #1515192

    C’est très convaincant comme explication


  • Donc les militaire qui ont participé à ce coup d’état savez que c’est un complot mais ne savez pas qu’ils risquaient la peine de mort. Quand j’ai vu tous les médias occidentaux, au lieu de saluer le courage du peuple turc et de reconnaitre qu’il est vraiment derrière son président (c’est la réalité pas un complot), là j’ai compris que aucune des pays occidentaux ne veut du bien pour la Turquie. Et pour vous répondre, j’aurais aimé être turc avec ces braves hommes qui ont arrêté les militaires.
    Si le coup d’état avez réussi, les médias nous aurez fait comme avec Al-Sissi à qui la France a déroulé le tapis rouge alors qu’il a massacré des milliers et distribué des milliers des peines de mort.
    L’ennemi numéro un de l’humanité, c’est les élites occidentaux.


  • Mensonge.
    C’est un faux coup d’etat organise par erdogan.

    Les equipages de chars croyaient a un exercice. C’est pour cela quil se sont rendu si facilement.

    Les loups gris, qui ont tue les pilotes russes, sont proches d’erdogan.
    Pourquoi la turquie financerait daech si ils etaient pro russe ? Le meurtre des pilotes etait aligne sur la politique americaine, et fu commi par erdogan.

    Il s’agi tout simplement d’une manipulation afin de reorienter la politique de la turquie vers la russie.

     

    • Cher pseudo mime,
      Dans un putch, le "piou piou de base" n’est jamais "mis dans la combine", c’est inimaginable !
      Il croit toujours se livrer à un exercice ou défendre le régime en place.


    • ..."Pourquoi la Turquie financerait daech si ils étaient pro russe ?"
      Ça c’est une bonne question qui ne rime pas très bien avec ce que dit Alexandre Dougine (que j’apprécie du reste).
      Récapitulons un peu certains détails :
      - il volent toutes les machines dans les villes de Syrie et détruisent ce pays, à cause d’un pipe-line ou d’un autre agenda invisible.
      - Ils veulent créer un nouvel état à partir de la Syrie pour pour déplacer les populations turques qui ne sont pas d’origine turque et faire un nettoyage ethnique.
      - Ils appuient et sont appuyés les EUA d’une façon plus ou moins discrète.
      - La Turquie utilise l’émigration comme une arme contre les citoyens l’Union Européenne (avec la connivence active de ces élites).
      - En général, les turques sont les musulmans issus de l’empire Ottoman qui ne sont pas comme les autres, du reste, ils ressemblent un peu aux Wahhabites de l’Arabie Saoudite.
      - Ils ont été soutenus discrètement par l’état d’Israël, actuellement ils envisagent des relations diplomatiques. L’histoire des bateaux pour la Palestine fut de la Com destiné à transformer le Président Erdogan comme Sultan (chef religieux) de tous les musulmans (mais ça n’a pas très bien marché)
      - Ils soutiennent activement le terrorisme depuis des années qui pratiquent les pires horreurs sur le peuple Syrien et d’autres.
      On peut dire qu’il y a comme par magie une coïncidence qui fait que tout cela fonctionne dans la bonne direction pour l’oligarchie mondialiste et les EUA.
      Donc je ne crois pas que la Turquie va jouer contre les EUA ou contre le mondialisme (comme les vrais musulmans, chrétiens et juifs le font).

      Mais d’un autre côté, on peut aussi penser que la Russie défend plus ou moins discrètement l’agenda du mondialisme (Pierre Hillard), mais ça c’est une autre hypothèse qui ne faut jamais oublier, et placer au repos dans un coin de notre cerveau jusqu’à voir.
      Voyez le changement qui se passe depuis quelques mois dans Sputnik.fr. Les nouvelles débiles (mélangés à d’autres intéressantes) que l’on y trouvent maintenant, font réfléchir (Ex : les hommes vert, les OVNI, du cul pour nous distraire, "la science" a découvert ci et ça (qui correspond plus à un agenda d’intoxication qu’à autre chose), et d’autres nouvelles dignes de l’occident malade.
      Aussi, juste une parenthèse, je ne vois pas tellement ici, la dite bonne influence de l’église Orthodoxe Russe à partir d’une certaine échelle politique ("glissement de terrain")...
      C’est du billard à plusieurs bandes...


    • #1515919

      Trois possibilités : 1) Le coup d’État a surpris Erdogan qui a tout de même repris le dessus. 2) Erdogan savait que le coup d’État se préparait et l’a laissé faire jusqu’à un certain point (voire secrètement encouragé), pour emprisonner les putchistes avec un prétexte en béton et le soutien de la population. 3) Erdogan a simulé le coup d’État pour neutraliser cette opposition "potentiellement putchiste".
      La Seconde possibilité me semble la plus probable. Mais peu importe, au fond, si le but d’Erdogan est de basculer de l’atlantisme à l’eurasisme.


    • Selon toute vraisemblance, nous devrions effectivement assister à un rapprochement Ankara-Moscou, à une diabolisation de la Turquie et à sa déstabilisation avec l’aide de Guen, tenant, nous dit-on, d’un "islam démocrate".
      Mais l’option de l’extradition de Gulen, transformant la victoire - acquise - d’Erdogan en triomphe, du moins pour l’opinion publique Turque doit être envisagée.
      Les purges ne vont pas manquer de radicaliser l’opposition Turque. La nomination d’un successeur à Gulen et un changement idéologique de la "secte" passant d’un islam modéré (sic) à l’islamisme présenterait l’avantage, pour certains, de constituer un réseau-paravent utile pour mener des opération sur le territoire turc.


    • #1516996

      La Seconde possibilité me semble la plus probable. Mais peu importe, au fond, si le but d’Erdogan est de basculer de l’atlantisme à l’eurasisme.




      Aucunes preuves à l’horizon ?....

      Il faut prendre conscience que le puissant mouvement kemaliste en Turquie à été évincé par des islamo-conservateurs... Qui sont-ils ?

      D’un coté une présence politique à travers les frères musulmans avec Erdogan....

      ....de l’autre à travers les héritiers de Said Nursi en la figure de Fethula Gulen. Une confrérie pas totalement soufie car traditionnellement les disciples sont autour d’un maître ; là les « élèves » sont plutôt en chaperonnage par des mentors, des aînés et ils s’entraident collectivement. L’accent est mis sur l’éducation comme moyen d’émancipation d’ouverture d’esprit et sur les autres... Le paradoxe c’est que collectivement ce groupe incite à une réussite individuel afin de servir au mieux la société... Il y a quelque chose de très occidental (individualisme ?) et pourtant très musulman à la fois...

      Vous ne réalisez pas l’importance du mouvement guleniste dans l’ascension d’une classe bourgeoise affluente conservatrice (!) tout en étant pleinement européenne....
      Les gulenistes sont très « prosélytes » (à la manière de soufies) mais ne font pas de politiques... les preuves de corruptions du clan d’Erdogan, son double jeu signifiait que son mouvement était en bout de course et que les Gulenistes s’apprêtaient à rafler la mise et encore plus gagner les cœurs...

      Je conseil de rencontrer ces soufies.. Les (médiocres) frères musulmans opportunistes sont de l’histoire ancienne... la répression est dure mais les admirateurs de Said Nursi n’en sortiront que plus populaire... Le comble du complot aurait été de rendre martyr ce mouvement et de lui assurer une hégémonie total dans un futur très proche.. je pense que les choses sont plus simple : les frères musulmans travaillant pour l’OTAN s’accrochent de la meilleur façon au pouvoir et je ne les voient pas vraiment trahir leur « tuteurs » américains... si ils prennent certaines liberté c’est qu’être assis entre l’atlantisme et l’eurasime est possible sans encourir véritablement la colère de Washington....

      PS : La guerre froide à toujours eu des accents de Gog et Magog, une hostilité bien réelle et pourtant la même volonté de sucer le sang du peuple.. Les mensonges de la Nasa, les différents complots qui semblent servir les belles apparences pour tout le monde...


  • Quelle belle analyse de ce Monsieur Dougouine. C’est ce que j’essayais de faire comprendre à certains sur E&R qui n’aime pas Erdogan. Erdogan a certainement fait des erreurs mais qui n’a jamais fait. Mais là il s’est rendu compte à quel point il a été trompé et a quel point la pourriture yankee à infiltré les corps constitués en Turquie. C’est pour cela qu’il agit actuellement sans pitié. Il a constaté qu’il a échappé de peu à une probable mort. On peut aussi constater toute l’hypocrisie des occidentaux qui demande à Edogan de ne pas être injuste contre les putschistes. J’espère de tout coeur que la Turquie se rapproche de la Russie, c’est la seule solution pour une paix durable dans cette région. On peut aussi constater que seule la Russie qui a pourtant eu des tentions avec la Turquie a été la seule à apporter leur soutien à Erdogan. Alors que la vermine occidentale, pourtant allié de la Turquie, faisait silence radio pendant des heures avant d’apporter hypocritement leur soutien à Erdogan après avoir eu échos de l’échec du coup d’état.

     

    • Tout comme H. Clinton (dans la mort en 2012 de son ami l’ambassadeur J. Christopher Stevens à Bengahzi, qu’elle a laissé tomber), avec des amis comme Clinton/ R. Erdogan, on n’a pas besoin d’ennemis. Cet homme a du sang PKK et syriens sur les mains. Je le compare à un pompier pyromane malade compulsif qui cornaque son peuple à ses fins d’enrichissements personnelles. H. Clinton et R. Erdogan sont les 2 faces d’une même pièce, ils sont aussi nuisibles au monde voire mythomanes l’un que l’autre en se revendiquant des frères musulman (l’une, sa première conseillère Huma Abedin en est une ; l’autre ne se cache pas de son appartenance à ces fanatiques). Tous les deux agissent pour les intérêts occultes agissant sous faux-drapeaux. Clairement aucune confiance ! je n’accorde aucun crédit à ce genre de personnage même si Dougine dépeint la situation différemment. Il faut se rappeler le discours d’Erdogan à Strasbourg en octobre 2015, cet homme est simplement fou.


    • Tout comme H. Clinton (dans la mort en 2012 de son ami l’ambassadeur J. Christopher Stevens à Bengahzi, qu’elle a laissé tomber), avec des amis comme Clinton/ R. Erdogan, on n’a pas besoin d’ennemis. Cet homme a du sang PKK et syriens sur les mains. Je le compare à un pompier pyromane malade compulsif qui cornaque son peuple à ses fins d’enrichissements personnelles. H. Clinton et R. Erdogan sont les 2 faces d’une même pièce, ils sont aussi nuisibles au monde voire mythomanes l’un que l’autre en se revendiquant des frères musulman (l’une, sa première conseillère Huma Abedin appartient à cette mouvance ; l’autre ne se cache pas de son appartenance à ces fanatiques). Tous les deux agissent pour les intérêts occultes ou missions sous faux-drapeaux. Clairement aucune confiance ! je n’accorde aucun crédit à ce genre de personnage même si A. Dougine en dépeint la situation différemment. Il faut se rappeler le discours d’Erdogan à Strasbourg en octobre 2015, cet homme est simplement fou et dangereux.


    • #1517011

      Ce qui est marrant chez ceux qui défendent Erdogan « le musulman » c’est qu’ils ne s’appercoivent pas que la purge est celle d’autres musulmans qui ont énormément contribués à l’essor économique de la Turquie...

      La pouriture yankee qui aurait infiltrée la Turquie devrait être en toute logique le relais de l’OTAN en la figure du président ?...

      C’est une farce de croire en Gulen tirant les ficelles de Pensylvanie lorsque la société turque possède (rien que ça) une communauté Domneh (crypto juif) qui noyaute le pouvoir depuis des siècles ?..

      Quant à l’amateurisme de ce coup d’état (c’est pas comme si l’armée turque ne savait pas comment faire hein ?..) ça prouve une instrumentalisation par le pouvoir... et avec toutes les bases américaines et ses bombes nucléaires l’oncle Sam savait ce qu’il se passait à l’avance.. alors au minimu on a un scénario à la : IL-FAUT-SAUVER-LE-SOLDAT-ERDOGAN...


  • Il faut dire que chacun a son opinion. Mais cela ne veut absolument pas dire que ce que raconte ce monsieur est la réalité. Et cela ne veut pas dire que c’est faut ; Mais une chose est sûre et personne ne peut la nier : Erdogan est soutenu par son peuple


  • J’aimerai tellement que ce que dit Douguine soit vrai, mais je préfère garder le doute et ne pas trop m emballer.. sa serait le scénario idéal


  • Qu’on l’aime ou pas, Erdogan est l’homme de la situation !


  • Il y a un parlementaire français qui est entrain de se faire déchiré sur Al-Jazeera. Les positions hypocrites de e la France sur la question des droits de l’homme.


  • C’est facile pour Erdogan et sa clique de faire porter le chapeau a son rival et de tout lui mettre sur le dos incluant l’avion russe abattu !
    Pendant ce temps, cet évènement profite a qui !? Qui est en train de purger l’intégralité de la société turc et d’y asseoir son pouvoir ?

     

  • Troublant parce que je viens de voir un débat sur Al-jazeera, dont un parlementaire français faisait partie et s’est fait déchiré sur la question des droits de l’homme et la religion avec les putschiste d’Egypte, et un ministre du l’AKP, partie d’Erdogan parlait de sortie de l’OTAN et changé les alliances en se penchant vers la Russie. Certains points coïncide avec ce que dit ce monsieur. d’Ailleurs, je vous rajoute une info, les deux pilotes qui ont abattu l’avion turc font partie des putschiste. C’est officiel


  • #1515346

    Erdogan va vous la faire à l’envers...les russes vont se faire baiser

    certains ont la mémoire courte https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerr...

    La Turquie c’est le cheval de troie de l’Empire en Europe et CONTRE la Russie

     

  • Vous allez un jour comprendre pourquoi Erdogan et Morsi ont été présenté par nos médias comme les diables absolus
    Les diables ne sont pas toujours là on croit. Ils sont peut être là où sont les anges


  • Vous savez ce qui va se passer maintenant ? Les américains vont tuer Gullen ou vont faire croire qu’il a été tué par fanatique turc


  • #1515462

    Pour les raisons invoquées plus haut la théorie du complot selon laquelle Erdogan aurait laissé se dérouler ce coup d’Etat pour exposer les brebis galeuses au sein de l’armée et de l’administration, et pouvoir ainsi liquider les dernières traces d’opposition (notamment laïque) en profitant du plébiscite dans l’opinion me paraît hautement crédible, au regard également de l’amateurisme surprenant des putschistes, de la réaction rapide et organisée du régime et le fait que certaines ambassades ont été fermées quelques heures avant la tentative de coup d’Etat.

    Selon moi voir dans cette affaire un rapprochement géopolitique avec les Russes est peut-être un souhait de la part des eurasistes et de leur fan-club dans la dissidence, mais sans doute pas la réalité...

     

    • D’autant que les pays de l’otan ont immediatement affirmer leur soutien a Erdogan


    • #1517637

      Surtout que la purge de 60 000 « opposants » n’est pas celle de Kemalistes laïques (la fameuse menace venant de l’armée) mais l’élimination de musulmans conservateurs appartenant au mouvement inspiré par Fethulla Gulen : Hizmet, le « service »...

      Par le passé une ancienne « analyste » de la CIA (deux à trois mois LOL..) avait prétendue que Gulen était un agent de l’Otan, un membre du stay behind...

      Il ne reste plus qu’aux Usa à livrer Gulen, le disciple de Said Nursi, afin que Erdogan lui applique la peine de mort pour enfin laver le sheikh soufie de tout soupçons....


  • Hahaha, merci Alexandr de toujours utiliser la langue française (comme à l’évoque où la France représentait quelque chose pour nos frères russes). Sans compter l’analyse...


  • #1515510

    Je viens de lire les commentaires, et bien évidemment, je constate que les mêmes qui voient des opérations sous faux-drapeau partout et surtout là où cela n’a pas lieu d’être ( par exemple quand il s’agit de dédouaner leur religion de tueries commises en son nom par un islamiste, au hasard hein ), ne voit rien quand un autocrate islamiste prétend avoir été victime d’un coup d’état de la part d’un obscur soufi exilé et en profite pour nettoyer toute trace d’opposition laïque. Un véritable "don du ciel" pour le sultan néo-ottoman ce "coup d’état" du pépère Gulen, non ?

     

    • On rappelle que dans ces coups là les instigateurs sont sincères mais infiltrés et/ou manipulés.
      Ca parait tout à fait crédible et ça s’appelle leur faire à l’envers.


    • #1517050

      et en profite pour nettoyer toute trace d’opposition laïque.




      C’est une blague ?!... Les Gulenistes ne font pas de politique mais sont des hypers musulmans spirituellement parlant...

      PS : j’ai jamais dédouanée le catholicisme des crimes de l’ira parce que les gens savaient faire la part des choses...


    • #1518346

      j’ai jamais dédouanée le catholicisme des crimes de l’ira parce que les gens savaient faire la part des choses...




      Ni les crimes du Ku-Kux-Klan, des soit disant chrétiens fondamentalistes... Qui accuserait pour autant le christianisme ?


  • Erdogan sur le tard a compris que l’avenir était vers la Russie, l’Iran, la Chine, l’Inde...et non pas du côté de l’Occident moribond. J’explique cette erreur d’appréciation d’Erdogan par le fait qu’il est en fin de compte un "paysan", c’est à dire loin d’être stupide, doté d’une bonne dose de bon sens pragmatique...mais comme tout paysan il est aisément séduit par la "haute société", les gens dits du monde...l’Occident a sur la Turquie et les Turcs ancien peuple nomade sédentarisé, ayant développé un complexe d’infériorité par rapport à l’Europe, un fort pouvoir de séduction. L’Occident c’était le modèle suivre, la sainte modernité afin de dépasser l’arriération passée...et puis récemment Erdogan a probablement pris conscience la réalité présente de l’Occident : dégénérescence anthropologique, décadence morale, ruine économique...un "allié" sans foi ni loi qui trahi systématiquement...Erdogan a aussi compris que l’Empire avait l’intention de se débarrasser de lui en raison de ses inacceptables prétentions de souveraineté...que lui restait-il à faire ? Renouer des liens avec des gens sérieux et fiables comme les Russes ! Il a compris un peu tard qu’entre la Turquie, la Syrie, l’Irak et l’Iran il y avait un grand nombre d’intérêts stratégiques convergents, notamment le refus de ces pays de ce voir amputer d’une partie de leur intégrité territoriale au bénéfice de la création d’un état kurde fantoche.

     

    • #1516319

      Très très très mauvaise analyse à mon avis...
      je dirais plutôt qu Erdogan à toujours eu les mêmes objectifs mais il a dû faire parfois des consessions, slalomer entre les obstacles (trop souvent ces 2-3 dernières années sur 14 au total) ce qui veut dire faire parfois le sale boulot de l’empire pour s’en sortir dans cette jungle politique e avant de pouvoir s’imposer à l’arrivée et vous qui lisez uniquement les articles l’incriminant vous n’avez aucune idées de tout ce qu’il a fait pour la Turquieet des projets qu’il a pour les années à venir. ...l’empire doit absolument détruire la Turquie avant 2023 et le seul qui peut lui rlsisiter et Erdogan....2023 renseignes toi


    • #1517021

      Assez parlé d’Erdogan...

      Qui est Fethula Gulen (dont peu de personne semble se soucier) ?

      Que représente ce musulman devant cet opportuniste d’ERDOGAN dont la famille semble mêlée à un juteux trafic de pétrole (rien que ça !!) ? Erdogan devrait être fini politiquement parlant ...et pourtant...

      ...Qu’en serait il d’une lutte fratricide entre turques : les plus médiocres craignant ceux qui ont les mains propres ? C’est une logique implacable.. mais comme personne ne connait les Gulenistes....


    • Peter, vous m’avez l’air d’être un fort adepte du mouvement güleniste pour quelqu’un qui "connaît juste quelques étudiants par ci par là". Tu peux dire à ton leader (qui ne fait pas de politique, qui est un trèèèès bon musulman, un hyper musulman mais qui à surtout obtenu sa carte verte en 99 suite à son exil grâce à M. Graham Fuller, agent de la CIA) de rentrer chez lui au lieu de pourrir sur les terres américaines.


  • Vu comment libération de Drahi a réagi contre le putch.Vu comment Merkel donner son aide a Erdogan.
    C’était pas bon pour eux (les sionistes) donc je penche vers la première explication possible.


  • J´ai passé deux ans en Turquie sans comprendre grand chose du pays, pas faute d´avoir essayé. En 6 minutes de Douguine, qui n´est peut-être pas parole d´évangile, il y a des éclaircies salutaires qui s´imposent dans la géo-politique de la région. Douguine en impose.

    C´est vrai que la relation Russie-Turquie, pourrait aller bien au-delà des Natacha.


  • Les Etats parallèles ont toujours un coup d’avance dans la prescience des événements.
    Ainsi donc l’Etat parallèle de France a tôt fait de fermer ses représentations diplomatiques en Turquie, dès le mercredi 13 juillet à 13h, jusqu’à nouvel ordre (d’ouverture), pour des "raisons de sécurité" préventives évidemment :
    http://www.lorientlejour.com/articl...

     

    • #1516539

      Tellement "parallèle" que c’est le FISTON d’Erdogan lui-même qui s’occupe du bizness avec DAESH

      Mais je suppose que dans l’actuel hystérie pro Erdogan...papounet n’est pas au courant non plus
      d’ailleurs on me souffle à l’oreille qu’Erdogan voudrait faire fusiller son fils pour intelligence avec l’ennemi...


  • Du coup c’est aussi l’Etat parallèle achète le pétrole des groupes armée, qui envoi du matériel et laisse passer les djihadistes européens en Syrie ?

    Plus c’est gros plus ça passe.


  • Dans ce cas, pourquoi Erdogan arrête les kémalistes ?

    j’opte donc pour la seconde version...


  • #1515904

    Ces observateurs (de propagande ?) ont une mémoire de canari : déjà oublié le soutien indéfectible de la Turquie d’Erdogan aux mercenaires islamistes qui ont mis la Syrie à feu et à sang pendant cinq ans, tout comme l’alliance avec les pétro-monarchies islamistes du Golfe dirigée contre la Russie de Gazprom ou le discours enflammé d’Erdogan au stade de Strasbourg rappelant le glorieux souvenir de Mehmed IV, tombeur de Byzance et vainqueur de la Serbie.Tout d’un coup, Erdogan se jette dans les bras de son rival Poutine, après lui avoir adressé une lettre manuscrite, où il se confond en plates excuses pour le pilote russe abattu. Du jamais vu au pays des fiers conquérants turco-mongols ! La Turquie semble suivre une trajectoire analogue à celle empruntée par l’Egypte des Frères Musulmans conduite par Mohamed Morsi à la ruine. Même si les Occidentaux ne sont pas étrangers au coup d’Etat raté , on ne peut que se désoler devant un pays ruinant ses chances de décollage économique. La résurrection du serpent de mer gazier que Gazprom souhaite relancer en collaboration avec les Turcs semble mort-née, au moment où le Qatar accroît ses exportations de gaz liquéfié vers la France (cf. le nouveau terminal gazier de Dunkerque) et la Russie termine le gazoduc North Stream II avec l’Allemagne, alors que la Pologne reçoit ses premières livraisons de gaz américain. Et que pèse le gaz à côté de l’effondrement des secteurs d’excellence de l’économie turque ? Même si Erdogan s’enflamme pour une alliance régionale avec la Russie et l’Iran, on ne peut que se perdre en conjectures devant les chances de succès d’un rapprochement entre des rivaux de toujours. Surtout au moment où les revenus des rentes tirées des hydrocarbures sont au plus bas, tandis que s’accroît la pression terroriste sur des régimes dictatoriaux aux abois incapables de trouver des solutions de rechange pour faire vivre décemment leurs populations, autrement que par l’aventure militaire pour des motifs douteux.


  • Je ne crois pas une seconde à cette explication ! Ce coup d’Etat a été conçu par des amateurs, sinon sa conclusion eut été fort différente...

     

    • Vous oubliez qu’une donnée a changé, depuis quelques années.

      Avant, l’Etat profond était seul face à des peuples abrutis et désorganisés.
      Aujourd’hui, parfois, il y a tout l’appareil d’Etat russe, en face.


    • #1517041

      Prises de quelques ponts en fin de soirée... pendant que les artères principales elles sont laissées libres et permettent à l’état de s’organiser... Aucune tentative de brouiller les antennes des télévisions pro-erdogan ou internet...

      Effectivement à trois heures du matin les putchistes auraient euent au moins un chance plutôt que de parader devant la foule de ce soir d’été... Cinq coup d’état de l’armée par le passé.. faut vraiment prendre les militaires pour les charlots bidasses en vacances...

      vraiment à d’autres..


    • #1518305

      Tiens, pour une fois je suis parfaitement d’accord avec vous.


  • #1516089

    Ne perdez pas de vue le Caucase...et le conflit armé du Haut Karabagh qui a repris il y a trois mois

    Et où les "nouveaux amis turcs " de la Russie soutiennent qui ? A votre avis



     : La Turquie prend le parti de l’Azerbaïdjan, le président Recep Tayyip Erdoğan déclare : « Nous prions pour que nos frères Azerbaïdjanais triomphent de ces combats avec le moins de pertes possibles » et assure que la Turquie soutiendrait l’Azerbaïdjan « jusqu’au bout » Les incidents interviennent en pleine crise russo-turque, bien que la Russie entretient de bonnes relations à la fois avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie, elle est l’alliée historique de l’Arménie où elle dispose de deux bases militaires.



    http://www.rfi.fr/europe/20160405-h... ?


  • Je suis un partisan de Vatan Partisi et je suis %100 d’accord avec monsieur Douguine.

     

    • #1517628

      Selon vous c’est un coup des pieux musulmans d’inspiration soufie de la confrérie de Gulen ? Soixante mille « opposants » mis à disposition du gouvernement es-ce bien suffisant ?

      Les gentils c’est donc les frères musulmans de Erdogan, la CIA et l’Otan ?

      La Turquie néo-ottomanesque est truffée de bases militaires otanesque américaines ; ça va les fils se touchent suffisamment ?!


    • #1518345

      J’ai énormément de mal à croire que les Gulenistes (qui n’ont fait que du bien : RENSEIGNEZ VOUS !!!) soit un réseau stay behind... tout simplement car ils mettent en application les enseignements de Said Nursi...

      ...possible qu’ils soient à leur corps défendant (ou pas d’ailleurs) des agents américains, tout est possible... cependant comment ne pas croire dans ce cas que Erdogan est un agent de l’OTAN ??


    • Peter vous êtes lourd. Nous disons que l’Otan et les US sont derrière tout ça, et on utiliser votre maître comme torche-cul. D’ailleurs, pourquoi se dernier pourrirez en pensylvannie à votre avis ? Je ne sais pas de quel coin de la France tu écrit mais crois moi, une fois mis les pieds en Turquie, on te coupera l’herbe comme tes 60000 frères :)


  • #1518311

    J’ai beaucoup de mal à croire cette version idyllique et hollywoodienne.
    N’étant spécialiste en rien, et certainement pas de la Turquie, je me contenterai des faits et de l’observation.
    Premier constat : le reformage complet d’Erdogan en pauvre petite victime. A d’autres monsieur Douguine.
    Deuxième constat : le récit de Dougine semble parfait : présent par coïncidence à ce moment-là, il rapporte (avec son autorisation ?) l’explication du coup d’Etat PAR UN PROCHE D’ERDOGAN, deux heures avant le début de celui-ci. Grandiose.
    Troisième constat : on évacue l’incident de l’avion russe sur les mêmes têtes de turc (fallait que je la fasse).
    Non, franchement, dans un remake de "l’Homme qui en savait trop", ça passe comme une lettre à la Poste.


  • #1518316

    Suite de mon commentaire.

    Maintenant, si Douguine nous raconte cette version, la question est de savoir pourquoi ?
    1- Les Russes aident Erdogan à se sortir de toutes les casseroles qu’il traine. En échange de quoi ? Et effectivement, les américains peuvent prendre des mesures de rétorsion, A CONDITION DE CONNAITRE PARFAITEMENT LES PLANS DES TURQUES ET DES RUSSES A L’AVANCE.
    2- Poutine veut profiter de l’occasion pour charger le Titanic Ami-requin©. Et là, il peut y avoir effectivement une main américano-sioniste derrière tout çà, Erdogan et Poutine en étaient informés et ils ont piégé les putschistes en retournant la situation. Banal en géo-politique mais brillant si cela fonctionne.

    Autres hypothèses et motivation non exclues.

     

    • #1520019

      Gog et Magog... prenez ça pour une simple comparaison instructive ou de l’eschatologie. En tout cas l’idée est que malgré qu’ils se battent entre eux ; ils (une élite ?) ont la même volonté asservissement des peuples... Dougine est bien gentil... les russes sont évidement bien plus gentil que les ricains, bien que les américains soient gentils aussi... au final... il est toujours question de domination ? Objectivement les américains sont gentils et pourtant c’est des vrais salopards...

      L’Atlantisme et l’Eurasisme ne sont que des leaderships différents pour un même mondialisme.. notre faiblesse est de croire que l’Eurasime serais moins pire ?


Commentaires suivants