Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

États-Unis : Kissinger accusé de crimes de guerre en pleine séance sénatoriale

Des militants de l’ONG pacifiste Code Pink ont fait irruption au Sénat des États-Unis à Washington ce 29 janvier pour dénoncer l’ancien secrétaire d’État de Richard Nixon, Henry Kissinger, comme criminel de guerre.

Ce happening bon enfant s’est déroulé lors d’une séance de la commission des forces armées du Sénat sur les changements mondiaux et sur la stratégie en matière de sécurité nationale, où intervenaient également George P. Shultz (secrétaire d’État sous Ronald Reagan) et Madeleine Albright (secrétaire d’État sous Bill Clinton).

Le sénateur républicain John McCain, qui présidait la séance, a donné l’ordre à la police d’évacuer les manifestants avant de s’excuser devant Henry Kissinger, et de déclarer n’avoir « jamais vu de manifestation aussi ordurière, outrageuse et méprisable ».

Lorsque Kissinger a commencé son discours, d’autres manifestants de Code Pink ont fait irruption dans la salle en scandant des slogans en rapport aux « crimes de guerre » commis par Kissinger comme conseiller à la Défense nationale de l’administration Nixon entre 1969 à 1973. Kissinger avait notamment pris la décision de bombarder illégalement des positions du Vietcong au Laos et au Cambodge. L’ordre de l’assassinat par la CIA du président chilien démocratiquement élu, Salvador Allende, est également à mettre à l’actif de son bilan.

John McCain a prétendu que les manifestants de Code Pink avaient menacé physiquement Kissinger, ce qu’a vivement démenti la co-fondatrice Medea Benjamin, qui a par ailleurs rappelé qu’ « Henry Kissinger est responsable de la mort de millions de personnes. C’est un meurtrier, un menteur, un escroc et un voyou. Il devrait être jugé à La Haye. »

 

(Vidéo non-sous-titrée.)

Voir aussi, sur E&R :

Étudier l’histoire de la politique étrangère des États-Unis avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Enfin Excellentissime !


  • Un ancien criminel de guerre défendu par un nouveau qui a serré la main du chef de l’EIIL.

     

  • Le vieux raciste en a entendu d’autres...


  • Nous savons tous que Kissinger est un criminel de guerre, un menteur, un manipulateur, etc. — bref, une ordure.

    En revanche, ce qu’on sait moins, il me semble, c’est qu’il méprisait carrément les soldats qui allaient faire son sale boulot. Voici sa haute et patriotique opinion des soldats américains :

    "Les soldats sont des animaux bêtes et stupides, bons pour effectuer la politique étrangère."

    (“Soldiers are dumb, stupid animals for the conduct of foreign policy.” Cité en page 194 de l’édition brochée (1995) du livre de Bob Woodward and Carl Bernstein, The Final Days, chapitre 14.

     

  • n’oublions jamais que les USA n’ont pas signé la convention qui permet de juger pour les crimes contre l’humanité.
    Techniquement ils peuvent tuer qui ils souhaitent sans être jugés.

    En somme, il faut comprendre que le mal qu’ils ont fait et font à certaines démocraties ne peut que leur être rendu, ils leur suffit ensuite d’invoquer le droit à la défense et pourquoi pas d’invoquer ou inventer un pseudo dictateur pour envoyer leurs femmes de ménages armés, d’armes trop souvent non reconnues par la convention de Genève.
    Pour ceux qui croie que Dieu N’existe pas, dites vous que s’il existe il ne faut surtout pas qu’il habite aux USA où alors il a intérêt à être un élus ou avoir un bon avocat , car faire le bien dans ce pays est plus facilement punissable que l’inverse !

     


    • n’oublions jamais que les USA n’ont pas signé la convention qui permet de juger pour les crimes contre l’humanité.
      Techniquement ils peuvent tuer qui ils souhaitent sans être jugés.



      oui, mais c’est a double effet :

      les états unis ne peuvent pas porter plainte contre auprès de cette cour pour des désagréments que subiraient leurs citoyens .

      exactement comme l’union soviétique au début de la seconde guerre mondiale qui n’avait pas ratifié la convention de genéve et ne pouvait donc pas s’en prévaloir.


    • Les crimes contre l’humanité ne sont pas prescriptibles.
      Convention signé ou non, un criminel génocidaire théoriquement ne peut pas échapper le Cour International. Théoriquement, je dis, car Kissinger le juif, appartient au Peuple Elu, donc - intouchable.
      Tout comme Netanyahou, BHL Botul, Yenoch Yehouda (alias Genrikh Yagoda) Beria, Lazar Kaganovitch , Bela Kun. Pas seulement il n’a jamais eu un procès "Nuremberg" au moins symbolique contre ces monstres, mais ils ne sont JAMAIS mentionnés dans les livres d’histoire , ni dans les manuels scholaires comme comme tueurs de masse et destructeurs des Nations.

      Par contre ; Slobodan Milosevic, qui défendait légitimement sa patrie et son peuple était jugé comme criminel de guerre !
      Je crois qu’ils veulent faire cela à Vladimir Poutine, le condamner et emprisonner pour "crimes contre l’humanité" en Ukraine, crimes qu’il n’a jamais commis.

      S’ils arrivent à condamner Kissinger tout comme Netanyahou, c’est une excellente nouvelle. Dommage que Sharon meurt en liberté.


  • Ce genre d’actions filmées et mises à la disposition du public à la vitesse de la lumière sur internet est à mon goût d’une efficacité remarquable. Les ordures ne sont plus du tout seules face à une caméra et à un journalope complaisant. On peut alors découvrir qui ils sont vraiment en lisant leur langage corporel et les écouter parler spontanément.
    - George Schultz : On dit que la majorité de la communication est non-verbale. Son geste pour signifier "Cassez-vous" aux protestataires m’a fait penser à El Blanco dans son discours de La Rochelle pro-Haziza et anti-Alain / Dieudo. Le type parle de défendre la république, la démocratie et la liberté de la presse mais si on le connaît pas, qu’on coupe le son et qu’on regarde sa gueule et ses gestes, on le prendrait pour un psychopathe échappé de l’asile.
    - John McCain : " Je suis membre de ce comité depuis de nombreuses années et je n’ai jamais rien vu d’aussi honteux, scandaleux et méprisable … Il va falloir la fermer ou je vous fais arrêter … Sortez d’ici, racaille / lie de l’humanité … " Risible et pitoyable. Lui et Lindsay Graham, pour lécher les boules des sionistes à un tel point, doivent avoir de méchantes casseroles qui traînent et qui permettent de les faire chanter. Je ne vois pas d’autre raison à leur zèle.


  • C’est pas Albright qu’on voit pas loin de cette cra...ule ?
    « 500.000 enfants irakiens tués en 10 ans : oui ca valait le coup... »
    Une bien belle brochette quoi...


  • L’américain est un criminel de masse de père en fils et ce depuis 1492.


  • Aux États-Unis Kissinger n’est pas un homme, c’est une institution, voir même l’un des piliers sur lesquels sont construits les actuels États-Unis... et même sur lesquels est construit le monde actuel lui-même... Il suffit de creuser un peu pour lui en trouver des "dossiers" à notre très cher Heinz Alfred... (né en Allemagne, pour ceux qui par la suite veulent gratter un peu sous la surface).

    Sans pour autant succomber au conspirationnisme (aussi appelé le conspi-faites-moi-rire), les origines des virus Ebola et SIDA seraient elles aussi liées à la politique menée para notre très cher Heinz Alfred du temps où il était aux affaires d’état (les années 1970 : la période de départ d’Ebola et SIDA)... et si on continue de creuser un peu plus, on découvre qu’avant cette période il était déjà au service des Rockefeller (dans les années 1950-1960) au sein de leur fondation destinée au support des affaires étrangères des États-Unis (les années 1960 c’est la période où l’avortement a été dépénalisé aux États-Unis). Et toujours pour les Rockefeller, et dans ces déjà lointaines années 1960, notre Heinz Alfred adoré aurait aussi participé aux programmes de "birth control" de la Rockefeller Foundation...

    Les bombardements pendant la Guerre du Viêt Nam, ça c’est facile à vendre à l’opinion publique comme accusation contre notre très chouette Heinz Alfred. Ces personnes, qui ont mené cette "action coup de poing" au sénat US, sincèrement... je ne sais pas trop quoi en penser... ça sent le coup monté, non ?


  • Tous ces criminels contre l’humanité ne méritent pas d’êtres sur terre ,comme l’a dit si bien un de leurs membres !!


  • Bien ! et bravo ! Ça fait du bien de voir des gens courageux pour qui c’est encore important de ce battre pour ce qui est juste !


  • Cômment ????...Mais vous parlez d’un prix Nobel de la paix,monsieur !...Une pointure,une épée,un type insoupçonnable qui n’a fait qu’obéir à un goy vicieux et menteur ci-devant président des états-unis,Richard Nixon.... !!


  • j’espère que la même équipe reviendra lorsque Netanyahu fera son discours au Congrès.


  • la même chose en France, les policiers de la garde républicaine vous emmène au violon, là bas on demande aux manifestants d’aller gentiment se rassoir sur les bancs .

     

  • Est ce le plus vieux, encore en vie, Prix Nobel de la Paix ?


  • Ca ne changera pas la vie dorée de cette ordure, mais ça fait plaisir quand même de savoir qu’il ne passera pas sa fin de vie sans savoir ce que le peuple, quand il peut s’exprimer, pense de lui.
    Après, viendra le jugement de Dieu.


  • Kissinger et ceux de son espèce savent qu’il mourront sans être inquiétés, çà doit plutôt les distraire ce genre de surprise !


  • Sincèrement ne vous inquiétez pas sa place en enfer l attend très chaudement ! Que Dieu nous protège de ce genre de personne !
    Au faite de quel communauté appartient il ???


  • #1107952

    Rappelons que ce fut M. Henry Kissinger qui convainquit M. Jimmy Catrter d’armer les rebelles afghans en 1978, assurant que l’U.R.S.S. réagirait par une intervention directe, ce qui permettrait de lui infliger de l’épreuve qu’avait été, pour les États-Unis, la guerre du Viêt-Nam.

    En fait, Léonid Ilitch Brejnev et le Parti communiste d’Union soviétique choisirent de ne pas intervenir, mais Iouri Andropov, alors chef du K.G.B., parvint à impliquer directement l’U.R.S.S. en les trompant.

    Le coût de cette guerre devait achever l’U.R.S.S.

    À noter : Andropov fut le parrain en politique de M. Mikhaïl Serguéiévitch Gorbatchev, fossoyeur de l’U.R.S.S.

    Quant à l’Afghanistan, il est toujours en guerre. Depuis 1978...


  • Au vu de ces nombreuses décorations que ce vieux débris psychopathe a reçu le long de sa funeste vie !Il n’y a pas de doute ,nous sommes dans l’air satanique !Kissinger à RDV avec La JUSTICE DIVINE !des millions de morts témoignerons contre lui !Il aurait fuit l’ Allemagne nazi,ne serait ce pas pour fuir la Justice Allemande plutôt !Et commettre en toute impunité son projet diabolique !semer la mort à grande échelle !Il ne peut plus fuir sa mort !Et que Justice Divine se fasse !Bravo de lui rappeler qui il est !Un criminel de la pire espèce !Maudit soit il !


  • Kissinger comme BHL ont du sang sur les mains,il n’y a rien d’autre à ajouter.
    Que cela leur déplaît, personnellement je n’en ai cure...


  • C’est courageux. Mais cette merde mourra quand même tranquillement dans son lit...


  • Inoubliable journée mémorielle pour ce Kissinger et ses copains assassins !


  • Salauds d’antisémites qui s’attaquent à un pauvre vieillard qui a survécu aux camps de la morts et qui a ensuite consacré toute sa vie à défendre les libertés et les droits de l’homme partout sous la bannière de la démocratie américaine. Mon dieu, pardonnez leur ils ne savent pas ce qu’ils font !


  • La réponse du berger à la bergère.

    Est-ce la réponse sur les recommandations du Council on Foreign Relations, qui sonnent plutôt comme un ultimatum de remplacer l’équipe de conseillés stratégiques par des personnalités fortes et des stratèges expérimentés comme Frank Wisner, Henry Kissinger, Zbigniew Brzezinski ?
    Une bataille au sein du gouvernement US, atteint son paroxysme, Obama n’a que quelques semaines pour se positionner. Qui va l’emporter ?
    Nous voyons Obama perdre de plus en plus d’autorités notamment dans les renseignements.
    Ne joue t il pas son mandat ou sa vie ?

    Nous sommes à une croisée des chemins, ce qui ce joue est d’une importance majeure pour l’avenir du monde.

    Car si cette équipe est mise en place, il y aura une grande probabilité d’un conflit nucléaire à très court terme. Ce sont des partisans ultra sionistes, qui souhaitent un remodelage complet du moyen orient, que ce soit la dislocation de la syrie, d’attaque de l’iran par le nucléaire ainsi que des premières frappes nucléaires en Russie.

    Le mois de février/mars, sera décisif.


  • Klaus Barbie, Ok pour le retrouver, extrader et le juger de crimes. Mais Kissinger, non pas possible.


  • Le début de la fin ! Les vérités de toutes sortes apparaissent ici ou là et c est incontrôlable. Bientôt ils vont commencés à se dénoncer les uns les autres de toutes sortes de délits du plus petit au plus ÉNORME.


  • Cela est un témoignage des scissions existant au sein de l’état profond étasunien. Sans des complicité ces joyeux lurons n’auraient jamais pu faire irruption au sénat.


  • Vu la Madeleine Albright au fond, elle aussi ira en enfer.


  • "you low life scum" en français ça donne quelque chose comme "bande de sous-merde" ! Dans la bouche d’un politique, je trouve que ça sonne comme une fausse note : ça choque ! En tout cas on voit tout de suite à quel genre de personne on a affaire !
    vous rappelez vous de cette interview de Albright qui par ailleurs jouait les clowns à l’onu avec ses pins noire, rouge, ou vert qui indiquait qu’elle était de très mauvaise humeur, irritable ou dans de bonnes dispositions
    Journaliste :’ est ce que vous regrettez cette embargo que vous avez décidé contre l’Irak et qui est le cause DIRECTE de 500 000 morts d’enfants irakiens"
    Albright :"non je ne le regrette pas, c’était nécessaire" ! sic
    Donc Kissinger, Albright, Mc Cain : avec de pareils cyniques, on comprend tout de suite les raisons de la brutalité américaine dans le monde !


  • L’article ne mentionne pas en effet les derniers mots de McCain "Get out of here you low-life scum" (dégage d’ici espèce de misérable déchet") En plein "power trip" on sent qu’il a envie de l’étrangler lui-même. Quant à l’autre héraut de la guerre totale, sans horloge ni frontière, on s’étonnerait presque qu’il ne se retourne même pas, probablement un mécanisme de défense instinctif (ou plutôt de fuite) révélateur de son encéphalogramme plat. Froid comme un serpent.


  • C’est un sioniste… ! Rien d’étonnant…


Afficher les commentaires suivants