Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Extrême gauche impérialiste

Thierry Meyssan revient sur le soutien de l’impérialisme US aux extrêmes gauches durant la Guerre froide et à ses conséquences actuelles. Les groupuscules qui ont travaillé avec Social Democrats USA ont par la suite constitué aussi bien le mouvement néoconservateur que la caution progressiste des Frères musulmans et du « printemps arabe ». En outre, ils forment des espions de choix pour la NED.

 

Sous les présidences de Lyndon Johnson et de Richard Nixon, la CIA tenta de débaucher des militants communistes, partout dans le mode, et de les retourner contre Moscou et Pékin. C’est ainsi que, durant la guerre civile libanaise, Riyad el-Turki se sépara du Parti communiste syrien avec une cinquantaine de militants, dont Georges Sabra et Michel Kilo.

Ne restant pas isolés, ceux-ci prirent contact avec un petit parti d’extrême-gauche états-unien, Social Democrats USA, auquel ils s’affilièrent.

Durant les « années de plomb » que la Syrie a connue de 1978 à 1982 avec la campagne terroriste des Frères musulmans, George Sabra et Michel Kilo furent chargés par le leader de Social Democrats USA, Carl Gershman, de soutenir la Confrérie. Ils publièrent un texte assurant que la révolution mondiale était en marche, que les Frères musulmans étaient l’avant-garde du prolétariat, et que le « Grand Soir » viendrait grâce aux États-Unis. Ils furent alors arrêtés en raison de leur liens avec les terroristes.

En 1982, le président Reagan créa avec ses partenaires des « Cinq yeux », c’est-à-dire l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni, une nouvelle agence de renseignement chargée de soutenir les oppositions internes des États communistes, la National Endowment for Democracy (NED).

Il maquilla cette agence intergouvernementale en « ONG » et la fit financer directement par le Congrès, et non par le gouvernement fédéral, quoique sur la ligne budgétaire du département d’État. Il en confia la direction à Carl Gerhsman.

Lire la suite de l’article sur voltairenet.org

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Thierry Meyssan, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1572646
    le 05/10/2016 par Dan
    Extrême gauche impérialiste

    Extrême gauche impérialisme ? LOL c est un oxymore de dire cela, c est nul. Extrême gauche aux USA ? savent-ils seulement ce que sont les valeurs de Marx ou de Jaurès ? sinon pour mieux les combattre. Les américains de façon constante sont anti communistes ils les confondent même today avec les russes blancs affidés de Poutine (lequel critique Lénine en parlant de sa trahison en 14/18.BHL dit qu il se sent de gauche, vous le croyez peut- être ?
    Please ne canardez pas tout azimut
    PS on va voir si vous avez les c...de passer mon commentaire

     

    • #1572702
      le 05/10/2016 par spiritof76
      Extrême gauche impérialiste

      Par extrême gauche on doit comprendre Trotskysme... Et le trotskysme est une école dialectique très puissante, qui a toujours suscité l’intérêt des universitaires et des dirigeants américains. Car ils ont parfaitement compris qu’avec le fonctionnement de cette école de pensée on pouvait tout faire passé et tout justifier :

      Une vraie martingale en matière d’inversion des valeurs.

      Trotsky a d’ailleurs séjourné à New York, avant d’être évacué dans l’arrière cour mexicaine...

      Beaucoup des inspirateurs du Manifeste pour un Nouveau Siècle Américain, sont des trotskards pur sucre !


    • #1572738
      le 05/10/2016 par ursus
      Extrême gauche impérialiste

      L’extrême gauche internationaliste et le capital international s’entendent plutôt bien... les faits le démontrent aisément, il suffit de faire les liens qui s’imposent.
      Le multiculturalisme forcé largement promu par l’extrême gauche (mais pas que) est un des pendant au mondialisme économique et financier, et ils y en a bien d’autres.


    • #1572882
      le 05/10/2016 par alter monde
      Extrême gauche impérialiste

      Beaucoup des inspirateurs du Manifeste pour un Nouveau Siècle Américain, sont des trotskards pur sucre !

      Le parapluie trotskyste des faucons républicains...cela me rappelle quelque chose !


    • #1572957
      le 05/10/2016 par Johann
      Extrême gauche impérialiste

      La gauche n’a pas de valeur. Historiquement la gauche, c’était l’aile la plus destructrice à la Convention ; et la droite, c’était la réaction, c’-à-d la réaction à la destruction.
      Le marxisme feignait de défendre les "prolétaires" comme les gauchistes d’aujourd’hui feignent de défendre les LGBT. En fait, il s’agit de trouver des clivages sur lesquels s’appuyer pour détruire la civilisation, c’est à dire la civilisation chrétienne.
      L’opposition droite-gauche est un mensonge qui vise à brouiller l’opposition morale entre le bien et le mal.
      Et ceux qu’on appelle les néocons aux US sont presque tous issus du trotskysme. Ces néocons sont bien évidemment des faux-cons, c-à-d de faux conservateurs, qui entendent dominer en répandant le chaos.


    • #1573060
      le 06/10/2016 par Francois Desvignes
      Extrême gauche impérialiste

      E&R a eu les couilles de passer votre commentaire qui démontre que sur vos couilles on ne peut pas trop se prononcer mais sur votre cerveau, si : vous l’avez mis en "off" juste avant votre commentaire !

      Je vais vous aider mais à la condition que vous remettiez votre cerveau en "on" :

      - on peut être de gauche par engagement politique et être gauchiste par engagement religieux.

      -’Empire est religieux ; pour la victoire de ses idéaux religieux, il est de tous les partis concourant au chaos, chaos qui est la pierre angulaire de sa dialectique et de son sacerdoce.(l’anti ordre Divin)

      - Et vous savez quoi ? C’est une "religion" antérieure à la pomme ! Comme ça vous connaissez son auteur.


  • #1572718
    le 05/10/2016 par anonyme
    Extrême gauche impérialiste

    je crois qu’il y a eu beaucoup d’infiltration, par exemple dans mai 68. Comme ça pouvait affaiblir voire faire tomber De Gaulle leur grand ennemi les "services" de l’OTAN ont infiltré et manipulé le mouvement. Un de leurs agents a plus tard retourné sa veste et parlé, il était infiltré dans les groupuscules d’extrème-gauche de mai 68. c’est Gonzalez-Mata. Lisez ses mémoires parues en 1976 "Les vrais maîtres du monde" chez Grasset pages 61 à 67.