Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Hollande a lié sa candidature à une baisse du chômage

3 millions de chômeurs pour Libé, 6 millions (!) pour Pôle Emploi

Les mauvais chiffres du nombre de demandeurs d’emploi au mois d’août arrivent comme une douche froide pour l’exécutif, à sept mois de la présidentielle. Surtout que François Hollande a, à plusieurs reprises, conditionné sa candidature pour 2017 à une baisse du chômage.

 

 

Un coup d’arrêt à l’embellie ? Alors que ces derniers mois, la tendance à la baisse du chômage était encourageante – l’indicateur était notamment reparti à la baisse en juillet –, le nombre de demandeurs d’emploi a très fortement augmenté en août, grimpant de 50 200 inscrits supplémentaires. Annonçant ces chiffres ce lundi, le ministre du Travail, Myriam El Khomri a reconnu un résultat « nettement moins favorable que ceux des mois précédents ».

Si le nombre de demandeurs d’emploi reste en baisse depuis le début de l’année (-23 700 sans activité) et sur un an (-10 900), ces mauvais chiffres arrivent comme une douche froide pour l’exécutif à sept mois de la présidentielle, alors que François Hollande a, à plusieurs reprises, conditionné sa candidature pour 2017 à une baisse du chômage.

 

Le 18 avril 2014

C’était une promesse de campagne : inverser la courbe du chômage. « Le chômage n’est pas une fatalité. Et j’inverserai la courbe », déclare-t-il au JDD le 15 avril 2012. « J’accepterai d’être jugé sur cette promesse », ajoute-t-il, le 25 avril 2012, lors d’une conférence de presse. Mais le candidat Hollande ne fixe pas de date, et ne dit pas qu’il n’acceptera pas d’être candidat s’il échoue. Élu, il réitère cet engagement le 9 septembre 2012, au 20 heures de TF1 :

« Nous devons inverser la courbe du chômage d’ici un an », dit-il. Un objectif qu’il ne parviendra pas à réaliser.

[...]

Le 19 février 2016

« Je n’ai de ce point de vue-là qu’une seule parole. J’ai été candidat pour que nous créions les conditions pour qu’il y ait une baisse du chômage et il doit y avoir une baisse du chômage. Et s’il n’y a pas de baisse du chômage, vous savez quelles conclusions j’en tirerai », martèle François Hollande sur France Inter, le 19 février 2016.

Le 14 avril 2016

« Ça va mieux », fait désormais valoir François Hollande sur France 2, le 14 avril 2016. « Il y a plus de croissance, il y a moins d’impôts, il y a plus de compétitivité, (...) il y a plus de pouvoir d’achat pour les salariés ».

Lire l’article entier sur bfmtv.com

 


 

Pour ne pas sombrer dans la critique stérile, voici un article de L’Express qui a trouvé un coin en France à le chômage n’excède pas 5%. ON vous concède que c’est exceptionnel. Gageons que tous les politiques vont se précipiter dans le Pays Houdanais pour aller chercher de la solution miracle.

 


 

Des villages sans chômage, le miracle du Pays Houdanais

JPEG - 418.4 ko
La mairie d’Houdan (Yvelines), une des villes de France où le taux de chômage est le plus faible de France

 

Ce lundi, le ministère du Travail publie ses chiffres mensuels du chômage. Dans les Yvelines, des villages près d’Houdan affichent le taux de demandeur d’emploi le plus bas du pays. L’Express a cherché à percer les secrets de ce miracle.

Dans une France toujours en panne de reprise économique franche, où la courbe du chômage peine à s’inverser, il existe des villages irréductibles qui défient les statistiques. Ou plutôt « un bassin d’emplois » comme aime à le rappeler le député-maire (LR) d’Houdan, Jean-Marie Tétart. Parce que si cette petite bourgade des Yvelines (3400 habitants) et ses environs affichent un insolent taux de chômage de 4,6% (en hausse de 1,4 point depuis 2008), le plus bas de toute la France, la commune à elle seule ne fait pas de miracle avec ses 8%.

En somme, c’est une dynamique collective, sur tout le territoire, qui permet un tel score.

 

40% des habitants résident et travaillent sur place

Mais peut-on parler pour autant de plein-emploi ? « La notion est très relative. C’est en effet la zone qui possède le plus faible taux de chômage de France, mais d’un point de vue statistique on se rend compte que les gens ne travaillent pas forcément là où ils habitent », précise à L’Express Olivier Léon chef du service Études et Diffusion de l’Insee Ile-de-France.

D’après les chiffres officiels consultés par L’Express, le bassin d’emplois d’Houdan (soit 24 128 habitants au total) compte environ 40% de personnes dites « stables », c’est-à-dire qu’elles résident et travaillent dans la même zone. Lors du dernier recensement effectué en 2013, on dénombrait ainsi 17 000 travailleurs actifs pour seulement 11 500 emplois sur la zone.

« En fait, Houdan est assez peu peuplé, même si le secteur est très résidentiel. On y trouve beaucoup de cadres qui ont choisi de s’installer ici et partent travailler tous les jours à l’extérieur de la zone, à Saint-Quentin-en-Yvelines, Versailles voire Paris », indique Olivier Léon. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si Jean-Marie Tétart a mené d’importantes discussions il y a trois ans avec la SNCF pour augmenter la fréquence des trains qui desservent la gare parisienne de Montparnasse en moins d’une heure. Les infrastructures et l’accessibilité sont souvent la clé de l’attractivité.

 

Des terrains « trois fois moins chers » pour les entreprises

Tout comme le prix des terrains. Et sur ce plan, l’édile sait y faire. Les entreprises qui s’installent sur l’une des cinq zones d’activité du bassin, se voient proposer des tarifs très avantageux. « Grosso modo, le foncier est entre deux et trois fois moins cher que dans certaines villes voisines », précise à L’Express Patrick Mitchell, le patron de l’entreprise Satinox Assemblage, qui a créé un réseau associatif de chef d’entreprises locaux (APHIE) rassemblant aujourd’hui plus de 120 entrepreneurs du Pays Houdanais.

Lire la suite de l’article sur lexpress.fr

 


 

Dernier, point, la peur de l’embauche, qui est souvent avancée par les employeurs, et qui serait responsable d’un bon million de chômeurs. Le site de gauche alterecoplus.fr, avec son approche économique et sociale non libérale, s’est intéressé, en dessins, à ce sujet.

 


 

La peur de l’embauche est-elle justifiée ?

« Désormais, la règle sera compréhensible par tous et lèvera la peur d’embaucher, qui est une des causes du recours excessif aux contrats courts. » Le 17 février 2016, alors que la loi travail n’en était qu’au stade de l’avant-projet, la ministre du Travail, Myriam El Khomri défendait la barémisation obligatoire des indemnités prud’homales en cas de licenciement abusif. Depuis, l’eau a coulé sous les ponts. Cette disposition polémique a finalement été retirée du texte promulgué le 8 août dernier. Mais d’autres sont restées pour assouplir les conditions du licenciement économique. Car c’est l’un des postulats forts de la loi travail : une entreprise qui se sépare plus facilement de ses salariés serait plus prompte à recruter.

Ce présupposé ne cesse d’être martelé par les économistes néoclassiques. Lors de ces longs mois de discussions autour du texte, une tribune signée par Jean Tirole, Pierre Cahuc ou encore Philippe Aghion assurait ainsi que le projet de loi serait une «  avancée pour les plus fragiles », qui cumulent les contrats précaires. En réponse, 80 économistes plutôt hétérodoxes, dont Philippe Askenazy ou Xavier Timbeau, prenaient eux aussi la plume pour «  sortir de l’impasse économique ». À leurs yeux, « dérigidifier  » le code du travail n’a pas d’effet sensible sur le chômage, dont les causes principales sont ailleurs.

 

 

Dans une « adresse  » à la jeunesse publiée dans Le Monde, Agnès Verdier-Molinié, directrice de la fondation Ifrap, un think tank libéral, renchérit :

 

Lire la suite de l’article sur alterecoplus.fr

 

Des solutions non libérales chez Kontre Kulture

Chômage, un mal français ou un mal ultralibéral ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quel est l’atout n°1 de Hollande ? On n’a rien à lui reprocher sur le plan judiciaire . Quel est le premier atout de Sarko ? Les impôts étaient bien plus faibles sous son quinquennat .


  • #1566215

    Bonjour,

    Pour ceux qui sont un minimum informé, on voit bien que Hollande n’est qu’un pantin de l’oligarchie financière et qu’il ne peut rien faire pour l’emploi.

    Cependant,étant assez novice dans ce domaine,je souhaiterais être éclairé sur les termes libéralisme et capitalisme ainsi que la différence entre les deux.

    J’aimerais également savoir,si théoriquement dans une économie vertueuse, l’homme travaille moins qu’à notre époque ?

    J’ai aussi vu beaucoup de théoriciens de la valeur d’un bien (Marx,keynes,Ricardo,Smith,l’école autrichienne...).Quelle est la théorie de la valeur la plus proche de la réalité ?

    Je vous remercie.

    Cordialement.

     

    • Relativement peu de libéraux ici. Posez-la question sur contrepoints.org.
      Sinon je vous recommande la lecture de Pulp Libéralisme, une sorte de BD très bien faite et qui détaille de façon sourcée ce qu’est le libéralisme d’origine et pourquoi cet avorton raté que l’on subit depuis le 18ème est un capitalisme d’état très semblable à un autre avorton raté du marxisme, le communisme.
      Une caste d’apparatchick dirige une foule de moutons apeurés. Le reste n’est que logistique et habillage. Au final, de grandes idées toujours détournées et en dernière instance nuisibles.
      Lisez aussi la critique de Burke sur la révolution française pour connaitre aussi le libéralisme conservateur.


  • Sacré Holland il arrive encore à faire rire les sans dents...Il va falloir qu’il en distribue pas mal des cartes d’identités aux migrants pour espérer passer le premier tour.
    Et sinon pendant qu’on nous occupe avec la loi travail , il en est où le TAFTA ?


  • Je ne lirai pas ces articles qui proviennent notamment de bfmwc et l’express. Les relayer c’est déjà leur donner trop d’importance alors que nous savons que ces medias mentent et s’ils ne mentent pas ils choisissent les éléments de l’actualité qui aident à leur agenda mortifère (...à ce propos regardez bien la fréquence à laquelle marc touati est dorénavant invité sur bfmwc).

    Si nous voulons réellement changer le cours des événements que ces gens nous préparent, il faut en premier lieu se distancier de ces menteurs télévisuels / merdiatiques en ne les relayant plus. Certes il y a des intervenants intéressants qui passent de temps en temps, je pense particulièrement à M. Delamarche. En coupant court à la diffusion de ces programmations telles que celles auxquelles M. Delamarche participe, nous leur rendons service en leur évitant de passer pour les idiots utiles du système.

    Il faut dorénavant se tourner vers une information décentralisée, locale où les personnes qui vivent un événement qui mérite d’être relevé puissent être interrogé par une personne qui partage la même culture. Les menteurs seront aussitôt débusqués. Sur ce principe ce site représente un exemple puisqu’il permet un foisonnement de débats entre des personnes qui n’hésitent pas à affirmer leurs expériences (lectures, expériences sociales....la vraie vie en somme). Mais cela ne suffit pas.

    Pour créer une alternative forte, il faut s’associer à des personnes qui ont créé des sites tels que lapravda.ch ou visegradpost.com où les événements vécus localement sont relayés par des personnes de même culture. De cette façon les menteurs sont aussitôt débusqués. Surtout il faut couper court avec les menteurs merdiatiques.

    Merci à l’équipe de E&R de leur travail époustouflant.


  • J’ai juste lu le titre, car provenant de BFM WC, je n’y accorde AUCUNE importance.

    Mais pour répondre à la question : ils truqueront les chiffres, c’est tout. Sans pression.


  • #1566313

    Dire qu’il y en a encore qui vote LRPS, sadisme ?


  • Chose Bizarre :
    Ce matin en regardant LCI, Arlette Chabot et plusieurs "experts" ont insinué que le gouvernement a été très surpris de ces chiffres catastrophiques d’Aout et s’attendait a de bons chiffres et qu’ils ont du étudié leur "Com" en urgence.
    Comme il me parait évident que le gouvernement ne découvre pas les chiffres en même temps que nous, je pense qu’il y a eu quelque chose qui s’est passé au niveau de l’INSEE. Peut être quelqu’un a refusé de truquer les chiffres ce mois ci


  • Hollande n’a plus aucune crédibilité ,absolument aucune .Il est tenu à bout de bras par le système oligarchique pour aller au bout de son manda .Cette débandade dure depuis cinq ans ,plus cinq ans "nabo" ,dix ans qu’on se trimbale ces baltringues .Encore combien de temps les Français vont-ils comprendre que ces gens la n’ont plus rien à faire au pouvoir ,et qu’il est temps de faire le ménage et changer les tapisseries et les moquettes .Il faut que les Français tournent le dos à cette politique une fois pour toute ,ne serait-ce que pour leurs enfants.


  • #1566444

    Oh non, non et non ! Arrêtez de critiquer, soyez compréhensifs puisque François Hollande nous dit qu’il a "pas eu de bol". Et puis de toutes façons notre avenir s’annonce radieux avec toute cette immigration créatrice de grandes richesses. Avec un Bac+4 on pourra toujours espérer devenir Dame Pipi dans une de ces nouvelles jungles qui vont être créées dans tout le Royaume de France et de Navarre.

    Positive attitude, merde ! Nous vivons une époque formidable et vous êtes tous négatifs !


  • #1566715
    le 27/09/2016 par Godefroi de Javron
    Hollande a lié sa candidature à une baisse du chômage

    et 9 millions en réalité .. et encore, je suis en dessous


  • 2 jours après le magnifique reportage sur le magnifique organisme pole emploi diffusé sur la magnifique m6, ou l’on voyais des conseillers payés 2600 euros, qui enfoncaient portes ouvertes sur portes ouvertes, mais qui ont quand meme trouver un poste de magasinier en interim à un bac +2 !!!

    comme quoi la propagande est deja en marche pour les éléctions


  • #1567062

    Flamby a lié sa candidature à la péremption de ses promesses périssables !!!...


  • "En tout cas, je ne vais pas attendre de savoir si ’Tartemolle’ y va", aurait lâché l’ancien ministre de l’Économie, ciblant de prime abord François Hollande.
    http://www.rtl.fr/actu/politique/em...


Commentaires suivants