Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’autre avant-guerre (1871-1914), partie XII – "Le Socialisme : Jaurès"

"Les dossiers de l’Histoire" de Henri Guillemin

Qui était Jean Jaurès (photo ci-contre) ? Pour cette avant-dernière conférence télévisée consacrée à l’avant guerre de 1914, Henri Guillemin présente cette grande figure du socialisme français qui n’a eu de cesse de défendre le camp de la paix.

Ses détracteurs accusaient Jean Jaures d’être un mauvais patriote préparant l’invasion allemande.

Le 31 juillet 1914, il est assassiné à Paris par un militant nationaliste…

Mais Jaurès, c’est avant tout ce philosophe éclairé qui osait dénoncer, au XIXe siècle déjà, l’absurdité des conquêtes coloniales.

Partie 12 : "Le Socialisme : Jaurés"

Demain, dernière partie : "L’explosion de 1914"

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il existe également des conférences audio de Monsieur Henri Guillemin sur la révolution de 1789 et le rôle de Robespierre.
    Monsieur Henri Guillemin, né en 1903, jamais honoré, pour cause d’intégrité, par les institutions académiques et qui pour certains, nous arrive avec son honnêteté, son courage et son intelligence grâce à E&R. Mort en 1994, on peut se demander ce qu’il pensait de ce peuple Français détruit à petit feu par 200 ans de prédations et de trahisons de ses "élites" gouvernantes et liquidé par le métissage organisé par le grand patronat économique et financier avec le soutien actif de la LICRA+ligues droits de-l’hommisme et consorts.

     

    • je découvre aussi cet homme qui mérite d’etre reconnu, et dont on entend jamais parler...
      il y a une interview tres intèressante de lui et il fait même quelque analyse sur la chute de de gaule a la fin, passionnant, touchant, cet homme m’inspire le plus profond respect et redonne un sens au mot "honnête".
      http://www.rts.ch/archives/tv/infor...
      Aurais tu les liens des conferences sur 1789 et Robespierre ?


    • Sur le site du CERN document Server : "Robespierre par H.Guillemin. Conférences audio qui sont une révélation sur la révolution de 1789 de la même clarté que toutes les autres conférences de cet homme que Pompidou appelait" fouilleur de merde" ce qui venant de la bouche de ce scélérat était un honneur et qui aide à comprendre pourquoi il n’eut jamais accès à la reconnaissance des universitaires.
      Non seulement Monsieur Henri Guillemin détruit avec courage et probité toute l’historiographie dominante qui nous trompe depuis si longtemps, mais il fait du bien au coeur grâce à sa belle âme.
      Merci pour le lien, je suis preneur de tout ce qui pourrait éclairer une lanterne obscurcie par des années de propagande et de mensonges.


    • Merci beaucoup ! je ne sais pas si on peut parler d’heritage, mais je crois qu’Annie Lacroix-Riz est assez proche de lui, de ce que j’ai vu, notamment sur le choix de la défaite, des élites, des financiers et des grands industriels en 39-45 preuves a l’appuie, vu que les archives s’ouvrent petit a petit, et dont personne ne parle jamais, alors que c’est clairement d’actualité.


    • Merci infiniment pour ces podcasts de Mr Guillemin sur la révolution... Si jamais je te croise dans la rue, je te chope et je te fais une grosse bise bien baveuse ! ^^

      J’ai cherché cela pendant des semaines sans pouvoir mettre la main dessus, mille merci.


    • @juju
      Effectivement la vérité se recoupe avec les écrits et conférences d’Annie Lacroix-Riz, néanmoins la divergence se fait sur la position d’Henri Guillemin adversaire du communisme, bien qu’il ait nuancé son propos en soulignant que le système capitaliste était plus mortifère que le système soviétique.
      Quoiqu’il en soit, ces deux historiens sont incontournables pour une compréhension non faussée de l’histoire. En dehors d’eux, à mon humble connaissance, on peut trouver des vérités ailleurs, mais moins condensées et moins directes. Un petit faible pour Domenico Losurdo (Staline) et pour Soljénitsyne(deux siécles ensemble).
      Quelques historiens plus consensuels ou médiatisés valent la peine d’être lus : Christian Petitfils(Louis XIII-XIV-XVI), Pétré-Grenouilleau (la traite négriére), Silvain Gugenheim (Aristote au mont Saint Michel qui traite de l’idée fausse concernant les découvertes scientifiques et philosophies et leur transmission des grecs par les arabes musulmans au détriment des arabes-Chrétiens) Philippe Erlanger et Joseph Pérez sur Isabelle la catholique et les juifs d’Espagne ainsi que le mythe de la période arabo-andalouse, Jacques Frémeaux "de quoi fut fait l’empire" qui traite de la conduite économique et militaire des guerres coloniales, René Grousset sur "l’épopée des croisades" sans concession pour aucune des parties.
      C’est là où je me rend compte que les 3/4 des livres d’histoire de ma bibliothèque peuvent aujourd’hui être jetés au pilon car mensongers, anecdotiques ou insipides.
      Petite mention spéciale pour Madame Marion Sigault, qui avait encore une fois raison sur Robespierre, et qui est dans la veine des historiens intègres.
      Si vous ne les connaissez pas déjà, quelques conférences intéressantes sur le site des films de l’an II et je suis preneur de vos suggestions.


  • Trés étonnante la fin : Barrés faisant l’éloge de Jaurés