Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ligne Azur : quelle approche de la sexualité M. Peillon propose-t-il à nos enfants ?

Par Henri R.

Dans une lettre du 4 janvier 2013 (voir annexe en fin d’article) adressée aux « rectrices et recteurs », M. Peillon, actuel ministre de l’Éducation nationale, nous faisait savoir que dans la mesure ou nos mentalités lui déplaisent, il se propose de les changer en s’appuyant sur la jeunesse par l’intermédiaire, entre autres, du dispositif « Ligne Azur ».

Cet innovant dispositif, à destination de tous dès le collège, se décline sous plusieurs formes : il existe un site Internet [1] qui permet aux jeunes internautes de poser des questions élémentaires et de trouver des liens vers les organismes associatifs ; si des interrogations demeurent, les jeunes visiteurs du site sont invités à se rapprocher d’interlocuteurs dédiés, par téléphone, e-mail ou courrier.

Le site propose aux enfants (à partir de onze ans donc, l’âge normal d’entrée au collège) de chercher à se définir, par rapport à leur « vécu » propre, en suivant ainsi avec rigueur la démarche type de la théorie du genre [2], qu’il est convenu officiellement d’appeler avec pudeur « études de genre ».

 

 

PNG - 77.5 ko
Le contenu très éloquent du tableau de Ligne Azur, première étape pour « se définir ».
Non, la théorie du genre n’existe pas !

 

 

Si toutefois l’internaute se retrouvait face à des termes dont il ne maîtrise pas le sens, innocence de l’enfance oblige, le site propose un dictionnaire [3]. On notera d’ailleurs que celui-ci fait une distinction nette entre « l’identité de genre », qui serait déterminée socialement, ou « choisie » (se sentir homme ou femme) et « l’identité sexuelle », caractéristique indépendante de la précédente et correspondant à une réalité physique (être homme, femme, ou « trans »). Cette distinction, justifiant d’ailleurs les « études » de genre, est aussi le postulat de la théorie queer [4].

Par le passé, Ligne Azur proposait en téléchargement la brochure « Tomber la culotte ! ». Celle-ci s’est vue supprimée suite à l’indignation de diverses associations [5]. On la retrouvera cependant sur sos-homophobie.org [6] ou le site du planning familial [7], sites associatifs soutenus par des fonds publics et auxquels Ligne Azur renvoie. Dans cet exposé se présentant comme un contenu pédagogique pour de jeunes lesbiennes, on découvre des conseils concernant l’utilisation de sex toys à plusieurs, le dessin d’un entrejambe féminin décrivant les zones érogènes, des photos de diverses parties de l’anatomie féminine, quelques conseils pour réussir des « jeux » BDSM, et diverses mises en scènes de comportements plus ou moins sexuels.

 

 

PNG - 237.2 ko
Mots mêlés de la brochure Tomber la culotte ! destinés à « changer les mentalités » comme le souhaite M. Peillon

 

 

Pour revenir à Ligne Azur, on s’étonnera de l’absence de contenu rappelant la nature criminelle de la pédophilie. Cette « orientation » est brièvement définie, et dans les références juridiques du site [8], on trouve seulement des renvois vers des lois sur l’hébergement de mineur, les mesures d’assistance éducative, les relations sexuelles... mais rien au sujet des abus sexuels, de la corruption ou du détournement de mineur.

D’ailleurs, lorsque une conseillère conjugale peu à l’aise sur la définition de la pédophilie interroge les interlocuteurs du site [9], l’empressement de ceux-ci à faire la distinction entre homosexualité et pédophilie n’est pas suivi, là non plus, de précisions sur la nature criminelle de cette dernière. La lutte contre « l’homophobie » reste la priorité.

 

 

PNG - 108.6 ko
La pédophilie, bientôt une orientation sexuelle « normale » ?
(couleurs ajoutées)

 

 

Ainsi, une lecture concrète et approfondie du dispositif « Ligne Azur » fait apparaitre une démarche d’exposition précoce, brutale, luxurieuse des enfants à la sexualité, sur un fond d’existentialisme poussé à l’absurde et de promotion de l’homosexualité. Pour quels buts et quelles conséquences ? Une question à méditer pour comprendre le fameux « combat pour l’égalité » et les « valeurs de la République » chers à M. Peillon et Mme Vallaud-Belkacem.

 

Annexe

  Lettre de Vincent Peillon adressée aux recteurs le 4 janvier 2013 :

Sur la pédocriminalité, chez Kontre Kulture :

Sur l’Éducation « nationale », chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

143 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et voilà ! rien pour les nécrophiles !

    Ah ! il est beau le Peillon !
    Sans rancune, Vince, viendez dans ma veuca, on va s’émerveiller dans l’éveil !
    Les asticots comptent sur ta présence.

    Par contre on écoutera pas Mylène Farmer, ma "tolérance" a des limites !

     

  • Outre le fond qui est scandaleux et insupportable, cette facon d’ecrire "le/la", "un-e", "mineur-e" est insupportable a lire.


  • je commence vraiment a avoir peur de ce Vincent Peillon .les élections approches et je me pose la question si je vais pas voter FN même si j’avoue j’en ai franchement peur.Mais la normalisation de la pédophilie me fait encore plus peur.

     

    • Il n’y a pas à avoir peur du FN, dans le pire des cas ils feront ce que font l’UMPS. On ne peut de toute façon pas faire pire, si vous voulez comprendre et savoir vers quoi ils nous dirigent lisez le Meilleur des mondes de Aldous Huxley. Pierre Hillard a bien expliqué que c’est le programme politique que nous réserve les mondialistes. Et malheureusement le temps lui donne raison.


    • @Sonia.
      Alliot ?, moman j’ai peur ! La Marine débarque avec le capitaine Leborgne et ses pirates bachi-bouzouks, trompe-la-mort pour nous violer, nous piller, nous....nous.....enfin tout quoi !

      Soyons sérieux, @Sonia : après tout ce que la Droite et la Gauche nous ont fait pendant plus de 40 ans, peut-on descendre plus bas ?! Mais pourquoi donc toujours ce procès d’intention envers un parti qui n’a jamais été au pouvoir ?! On ne juge un arbre qu’à ses fruits, non ? Et les fruits des sagouins qui nous trompent joyeusement, sont amers.


    • Dans le pire des cas, si vous n’avez pas envie de voter FN (ce que je peux comprendre, après le matraquage qui a été fait pendant toutes ces années), il vous reste encore un homme politique très valable, qui n’a jamais déçu personne & pour lequel vous avez encore le droit de voter : A. Bstention.
      Voter pour lui ou pour Le Pen, c’est glisser la même quenelle au système.
      Et puis, je ne vous conseille pas de voter blanc (ce que j’ai fais au second tour de la dernière présidentielle), car il est compté dans le suffrage mais pas pour ce qu’il est...mon vote a compté comme ayant participé à la dernière mascarade électorale...alors, autant ne pas voter du tout.

      A bon entendeur Sonia !


  • Sodome et Gomorrhe...souvenez-vous du sort de Sodome et Gomorrhe.

     

  • Freud toute sa clique de psy dégénérés, me donnent envie de gerber, j’en ai marre de supporter ces odeurs nauséabondes de dépravés, j’en ai ras le bol de ces franc-mac qui s’approprient tout, nos pensées, nos enfants, nos ovules (pour les femmes), tout ils veulent tout. Ces questionnaires abjects ils peuvent aller se torcher avec.

     

    • @Leîla
      La Franc-maçonnerie et la mutation culturelle et sociale. Le RENVERSEMENT .
      - EFFACER le nom de DIEU.
      - SE RÉAPPROPRIER L’HOMME .
      - CRÉER Un HOMME NOUVEAU.
      - Tout DÉTRUIRE . Tout CHANGER . Tout RECOMMENCER .
      - Tout DISSOUDRE (Solve et coagula),
      - Faire TABLE RASE de l’ancien-monde.

      — " Nous voulons DETRUIRE la civilisation judéo(? !)-chrétienne. Pour la DETRUIRE , nous DEVONS DETRUIRE la famille. Pour DETRUIRE la famille, nous devons l ’ ATTAQUER dans son maillon le plus faible : l ’ enfant qui n’est pas encore né. Donc nous sommes pour l’avortement. ».

      - (Dr Pierre Simon-Nahum (1), co-fondateur et vice président du Mouvement Français pour le Planning Familial, ancien président de la “ Fraternelle du Planning Familial ” collaborateur direct de Robert Boulin puis de Simone Veil au Ministère de la santé, et plusieurs fois grand maître de la Grande Loge de France, il fut à l’avant garde du combat pour la légalisation de l’avortement.(2)

      Sources :

      (1) Pierre Simon - Son maitre ouvrage « De la vie avant toute chose ». Editions Mazarine . 1979 . Hélas !, le livre a été retiré de la vente quelques mois après sa parution.

      (2) http://henrivedas.blogspot.fr/2006/...
      ( http://notredamedesneiges.over-blog.com/
      http://notredamedesneiges.over-blog...


    • Quel détournement de perspectives que ce schizophrène patenté : La vie avant toute chose tout la supprimant par tous les biais. C’est un escroquerie manifeste. La manipulation est tout aussi manifeste. Immonde penseur à soumettre au fer de son imposture. Ils retournent tout et à tout va. C’est très énervant.


  • "Pédophilie : attirance sexuelle (d’adultes) pour les enfants, quelle que soit l’orientation sexuelle de l’adulte."

    Les ordures ! "quelle que soit l’orientation sexuelle de l’adulte". Foutage de gueule total.
    Déresponsabilisation, infantilisation. Peillon.

     

  • cette dérive ci me met particulièrement hors de moi, j’espère qu’un jour nous pourrons faire payer chère à ces gens ce qu’ils essayent de faire.

    Une preuve flagrante qu’un petit groupe de personne organisées (azur Lgbt SNUipp FSU etc....) peuvent avoir une grande influence sur un pays et imposer sa vision du monde à la majorité.
    Une majorité franchement en pétard !

    Messieurs si vous lisez ceci sachez que ce ne sera pas gratuit


  • Que dire, entre deux spasmes nauséeux ? Ignoble ? Immonde ? Gerbant ?... je crois qu’il n’y a pas de mots assez forts !


  • Quelle horreur... je vais vomir.


  • Vomitif, mais tellement représentatif de cette volonté d’horizontaliser la société. Ces gens veulent créer une société sans Dieu ni morale. Une société de consommateurs tafiolisés uniquement soumis a leurs pulsions, sans ce référent inhibiteur, ce compas moral qu’est Dieu.

    "Enculez vous. Au moins, pendant que vous vous enculez, vous ne vous occuperez pas des affaires de la Cité. Laissez faire les professionnels."


  • Les Juifs comme les Africains ayant une sexualité plus précoce que les Blancs, on cherche à hater la maturation sexuelle des Blancs pour que les Juifs et les Africains puissent en "profiter" plus tot . L’idéal étant de les prostituer , la Synagogue fait tout pour y parvenir .

     

    • Lol, tu te bases sur quoi pour affirmer ça ?
      Et quand bien même, ça n’a pas de sens, étant donné que des esprits malades peuvent rechercher des victimes "innocentes" à ce niveau là.
      Et puis, tout le monde n’est pas porté sur le sexe, pour diverses raisons.

      Par contre, instinctivement, du fait de la circoncision, je pense qu’il y a une érosion de la sensibilité.
      Les types qui sont circoncis n’ont d’ailleurs pas leur avis à donner, nul, non avenu.
      L’article Wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Circon...
      Je suis bien aise d’avoir mon prépuce, dans ce monde de dingues...
      J’ai pas tout lu, j’ai "L’affaire Clément Méric" de Serge Ayoub qui m’attend.
      Bonne soirée !


    • @Haman tu fais de l’humour ?
      Je suis noires et restée vierge jusqu’au mariage. Je pense qu’il y a juste une différence entre ceux qui ont eu au minimum éducation religieuse et les autres.
      Le monde est tel que tu ressens une certaine pression de tes amis, de la télé quand tu es encore vierge à 20 ans en étant plutôt jolie... C’est affligeant

      PS : Je sais pas trop pour les Africains d’Afrique, mais ils ne vivent pas dans les conditions que nous. SI, ils sont plus précoces, c’est peut-être parce qu’ils ne vivent pas aussi longtemps que nous en bonne santé, ils doivent grandir psychologiquement plus vite que nous (guerre, famine, maladies...), bref un gamin de 12 ans la-bas t’as l’impression qu’il rentre d’Irak

      PAIX


  • Je peux pas croire que les mots mêlés aient étés proposés en réel, "bondage" "fouet" "cravache" pourquoi pas "scato" "zoophilie" , ce serait pour des adultes je dit ok, chacun son délire mais des jeunes de 12 ans ? je ne peux qu’imaginer la déception des créateurs : "mince, c’est encore trop tôt"...

    Sinon le "tableau du genre" est débile, plusieurs catégories sautent par le bon sens et puis toujours cette ambiguïté, faire ça c’est pas forcément gay...une sorte d’invitation a essayer au moins que les futures générations aient pu y goûter de n’y soit pas rebuté dans le futur pour facilité l’arrivé de la masse homo...

    Je finirais sur la réponse "illisible" façon féministe ou il faut systématiquement accorder au féminin le texte avec des "-e" "-le" (entre la fin du mot et le pluriel de celui ci...) etc, a ce niveau là c’est plus du français, je trouve ça particulièrement désagréable à lire. C’est vraiment un truc de femmes ça.

    La conclusion de l’article est très bonne et dans le sens de cette surexposition, je rappel que la gauche voulait (si c’est pas déjà fait) absolument mettre en avant l’homosexualité des grands noms historique (je sais pas combien ça représente...), c’est a dire que si il existe un personnage gay qui a marqué l’histoire, il faut mettre ses pratiquent déviante au même niveau que l’événement qui l’a fait connaitre...En gros, au lieu de considérer le mec comme quelqu’un de normal, appuyez bien sur sa différence...


  • Est ce que fister c’est tromper, Madame la conseillère conjugale ?

    Et aussi, est-ce que se faire palper la prostate est une activité sexuelle normale ou bien le comportement déviant d’un individu resté au stade anal  ?


  • Très bon travail de synthèse camarades, votre travail est salutaire ! Si E&R continue sur cette voie, nous auront un dossier complet à présenter aux directeurs d’école pour démasquer cette supercherie. Bordel, va falloir se défendre face à l’absurde ! Le plus formidable c’est que les directeurs de crèche et d’école me disent ne pas être informé !


  • Quand le pouvoir s’intéresse de trop près à nos désirs, à nos sexualités, nos intimités, notre créativité, nos valeurs sacrées, c’est qu’il fomente ! Si ce n’est d’un ordre totalitaire phallocratique d’un nouveau genre : celui d’un esclavage sexuel pour tous, au lieu et place d’une véritable et authentique initiation aux Mystères dits "occultes", lesquels fondent le Sacré de la Vie ! Amour, Sagesse et Puissance !
    ATTENTION DANGER ! Pour qui ? Nos enfants, nos femmes, nos jeunes filles, nos jeunes hommes ! Pour atteindre les âmes, il convient de corrompre en amont - donc de tromper - les corps, les personnalités ! Ils s’en prennent à cette génération d’après l’an 2000 en les conditionnant dès l’école ! Comme si un gamin ou une gamine de 10 ans connaissait déjà ses désirs ! De qui se moque-t-on ? Lorsque les générations de nos parents, grands-parents seront éteintes, hélas, il n’y aura plus personne pour témoigner que le corps et l’âme humaine ne se marchandent pas !
    Quid de leur sexualité à ces hommes et femmes de pouvoir dits de gouvernement ? Et celle de leurs enfants quand ils en ont ???? Qu’ils commencent par eux ! Se prépare depuis plusieurs décennies un conditionnement idéologique visant à soumettre les esprits à la violence institutionnelle notamment sexuelle. Pasolini, visionnaire dans son dernier film sorti en mai 1976 : Salo ou les 120 jours de Sodome !
    Son film traite de la toute-puissance, de la jouissance immédiate et instinctive, voire puérile, acquise par l’autre disponible, de la disposition du corps du soumis, déshumanisé, objetisé. Le film traite avant tout du pouvoir absolu. La mise en situation en période fasciste est pour en faciliter la lecture, mais Pasolini dit avoir traité de l’argent qui peut tout et du pouvoir nouveau d’après guerre, le consumérisme, qui efface toutes les cultures et toutes les valeurs en les marchandisant. Y compris les valeurs humaines et la valeur de l’humain (extrait Wikipedia). Des films de science-fiction récent traitent aussi de ces questions.
    Car il s’agit bien d’un monde totalitaire qu’il nous prépare et dont nous observons et décodons les avancées ! Le règne d’un Moloch dont la technologie s’infiltre déjà entre les règnes minéral et végétal (Rudolf Steiner) à savoir le contrôle de la pensée de chacun immédiatement repérable et décodée !
    Voilà à quoi servent leurs messes noires, leurs sacrifices humains : faire apparaître une incarnation de Lucifer !


  • Il est effrayant de constater que l’Education nationale semble moins s’intéresser a la formation intellectuelle de nos enfants qu’a leur braguette. Tout simplement révoltant ! Immonde, pervers, scandaleux ! L’Education Nationale est entrain de devenir, aux frais du contribuable, un sex-shop pédophile. Qu’en pensent les enseignants ? Qu’en pensent les parents ?


  • Le plus effrayant dans ce bazar, ce n’est non pas l’idéologie distillée mais la manière de la distiller. Le gouvernement soit-disant libéral fait ici directement de "l’interventionnisme" et ne recommande effectivement plus de faire appel aux parents en cas de souci. C’est... C’est... Beh, totalitaire.

    Encore une fois, on le savait déjà ; mais avoir des preuves formelles et plus seulement des interprétations du réel, aussi fines soient-elles, c’est "parfait".


  • Les moyens que déploie le system pour faire baisser le niveau deviennent de plus en plus terrifiants ! Cette Ligne Azur fait vraiment penser au "meilleur des mondes" d’Aldous Huxley dans lequel la déshumanisation de la sexualité est utilisée comme un outil de contrôle des "masses", qui pour le coup portent vraiment bien ce nom ; il s’agit de nous renvoyer à notre animalité, nous recalibrer sur nos comportements primaires pour pouvoir nous manœuvrer comme du bétail ; sauf que là, il en est question dès le jeune âge, ce que même l’auteur n’osa pas traiter, ou n’y pensa pas... De ce point de vue, le system de M. Peillon débute sur de "meilleurs" bases, bien que l’enfance ait depuis longtemps déjà été attaquée de bien des manières. Les Nazis voulaient une race de surhommes, notre gouvernants, eux, une race de dégénérés.


  • Moi je suis content car grâce à eux, on apprendra à ma fille de 15 ans à avoir le pénis de son copain dans la bouche et peut-être à se servir de sa bouche comme calice à remplir de semence !

    C’est pas un beau destin ça ? Que les filles soient manipulés par des êtres pervers à utiliser, avilir et détourner des parties de leur corps pour satisfaire des besoins pervers de porcs sexuels ?


  • bienvenu sous les lumières de satan.


  • Bien avant la naissance du mot « homophobie », il y a eu l’invention du mot « pédophilie », actuellement accepté par tous, même par les gens de bien ! Le terme exact, antique et parfaitement approprié est pourtant : « pédéraste » qui vient des mots grecs « pais, paidos » (enfant) et eros (amour charnel). Le mot « nouveau » « pédophile » est donc totalement inutile et inapproprié puisque la racine « phile » signifie « amitié », SANS LA MOINDRE CONNOTATION SEXUELLE : l’on peut et l’on devrait, dans une société "normale", s’exprimer ainsi : « Jésus était pédophile » ou « L’un des axes principaux de l’apostolat de Saint Jean Bosco fut la pédophilie ». Hélas, ces gens ont tout souillé, même les plus belles et saintes choses… Mais pourquoi donc ? J’ai mon explication : lorsque j’étais jeune et que le mot « pédophile » n’existait pas, on parlait de « pédés » pour désigner les homosexuels ; ce mot était inapproprié car il désignait indifféremment les véritables pédérastes et les homosexuels masculins. Et le populaire, qui avait alors d’autres chats à fouetter ne faisait, en pratique, aucune distinction entre homosexuels et pédérastes ! Dans un souci de se démarquer, au moins verbalement, de la PEDErastie, encore très mal acceptée par le bon peuple, les lobbies homos ont donc créé ce néologisme absurde : « pédophile ». Quant à moi, simple citoyen de base, même si cette manière de faire suggère une certaine accointance entre les deux choses, je continue et continuerai à utiliser jusqu’à ma mort le terme « pédéraste » à la place de pédophile car je refuse qu’une prétendue autorité "morale", autre que l’Eglise dont je suis un fidèle, me dicte ma manière de m’exprimer dans les questions morales !

     

    • Catholique & Français@
      Merci pour ce rappel sémantique, hé oui on nous abuse et nous viole avec les mots depuis toujours (les mots démocratie et antisémite en sont de très bon exemples). Pour ma part, les pédérastes je préfère les nommer VIOLEUR D’ENFANTS c plus direct, plus percutant, plus violent, plus électroCHOCKétisant !!!


    • Bonsoir,
      Vous avez totalement raison de remettre en lumière l’utilisation des mots : on voit bien ici que le suffixe "phile" (qui aime, amateur, aimant -et non pas amant, ...) est utilisé pour masquer le vice et le crime. De cette façon, le violeur ou abuseur d’enfant peut clamer son amour.
      D’ailleurs, le mot même "pédophile" est plus joli (au niveau sonorité) que "pédéraste"...
      Nous avons la chance d’avoir une langue, le Français, d’une précision chirurgicale ; utilisons-là à bon escient. Faisons la chasse aux amalgames, aux raccourcis et aux mensonges, d’abord par les mots.


  • Le tequste du ministaire est plin deux fôte.
    Ou alors c’est traduit d’une autre langue peut-être. Celle de l’occupant...

     

  • on devrait fabriquer en masse et distribuer un petit badge rouge en forme de main où serait inscrit "TOUCHE PAS A MES ENFANTS" !
    on est en plein cauchemar éveillé !
    Peillon juif par sa mère ( juive d’Alsace) a quatre enfants Salomé Maya, Elie , Izaak !
    Comment peut-on faire l’apologie du satanisme alors qu’il a quatre enfants ayant des prénomsqui ne sont pas été choisis au hasard ( nom hébraique et/ou biblique) ! Elie et Izaak ce ne sont pas des prénoms de n’importe qui,QUAND MEME !
    Cet être de la communauté élue a pour mission de détruire la France catholique via la promotion du laicisme( maçonnerie ),de la perversion ,du satanisme ... ! Mais pas touche à sa religion d’origine..... !Qu’il ose faire cela en Israel ,il se fera bouffer tout cru !

     

    • "il se fera bouffer tout cru !"
      Ça c’est l’étape suivante dans le plan satanique, l’anthropophagie, les élites gourmet pourront se farcir un "bébé à la broche" et le trafic d’organes "légal" des miséreux ! Puisse Peillon se faire ... par un de ses enfants : Mâle ? Femelle ? Gay ? Bi ? Trans ? Palette ?


  • Jamais l’expression "bande de dégénérés" de llp n’aura si bien convenue..

    On dirait des classements de sites pornos.. banalisation de l’homosexualité, de la transsexualité..
    Ils préfèrent faire croire à la masse qu’être transsexuel c’est normal plutôt que de faire comprendre à ces gens qu’ils sont une infime minorité de déviants à laquelle la majorité n’a pas à s’adapter..


  • sur leur site
    http://www.ligneazur.org/?page=frise

    Il y a tout... les Grecs pédérastes, la diabolisation de la méchante église, le moyen âge obscurantiste, les nazis etc...


  • Si ça ne change pas, les Français l’ont bien profonde la "quenelle"...

     

    • Il va bientôt falloir faire le grand ménage si nous ne voulons pas sombrer complètement... - Alain Soral sur Twitter

      Mais Soral nous dit "pas de pu-putsch" dans la vidéo conférence assemblée générale.

      Que faut il en penser alors ? Pourquoi souffler ainsi le chaud le froid ?

       

    • Je vais surement dire une bétise mais bon. Un des buts inavoués de cette horreur ne serait-il pas de susciter la colère et la prise à partie violente du corps enseignant par des parents d’élèves ulcérés et de certains élèves eux meme....oui, mais alors pourquoi ?
      - faire accepter l’idée et installer la police à l’école comme aux usa.
      - faire revenir les profs dans le droit chemin du vote socialiste (vous voyez, on vous l’avait dit qu’il y a plein de faschos et nous on vous protège..votez pour nous !)

      Oui, cela parait trop simpliste mais plus c’est gros....et la peur aidant.

       

      • Pourquoi pas ? On pourrait même imaginer qu’ils font ça pour forcer les gens à déscolariser leurs enfants pour :

        - 1 : pleurer aux prochaines élections sur l’inconscience crasse du pEUple, de la populace, du piteux troupeau de péquenot que nous sommes à leurs yeux & qui ne sont pas capables de comprendre leur vision éclairée des choses.
        - 2 : augmenter les rentrées d’argent en faisant payer encore plus d’amendes aux "parents irresponsables".
        - 3 : alléger les classes, donc diminuer le nombre d’enseignants, dégraisser le mammouth tel que n’avait pas pu le faire Allègre pour pouvoir payer la dette en transformant les écoles en désert.

        Ils sont tellement pervers ; d’autant que ce serait faire d’une pierre deux coups : marquer de leur emprunte socialope le pays (comme Mitterrand l’a marqué en déféquant l’opéra bastille & la pyramide du Louvre, ou comme l’a fait Chirac avec le musée des peuples premiers) & humilier le populo dont ils connaissent à l’avance la trahison électorale qui vient tout en assurant le calendrier européen de mise en esclavage des peuples par paiement de la dette.

        Malheurs à vous français qui avez élu Sarkhollande : j’espère que vous vous en mordez les doigts ! Et joyeux Noël ! ;-)


    • Ces documents ont visiblement été conçus par des tordus. Un enfant a plus besoin d’être aidé, quand il y a problème, a accepter son déterminisme biologique et des moeurs saines, qu’a vouloir se définir dans une identité bancale qui ne lui apportera rien si ce n’est plus de souffrance encore.

      Le problème de cette théorie du genre, bien plus que la sempiternelle question de l’inné et de l’acquis, est qu’elle ne remet en cause dans ce qu’elle croit être des acquis purement culturels que ce qui a trait au caractère sexuel, faisant par la même du sexe, qui n’est qu’un loisir, un facteur social déterminant.

      Mon avis, très simple, est que ce n’est pas la mission du politique de s’occuper des moeurs. Ou plutot, le politique doit protéger le cadre de la majorité de la population face à des minorités agissantes. Et qu’on ne nous fasse pas croire que s’enculer est signe de progrès. L’antiquité avait déjà son florilège de pédérastes.

      Face à l’abomination que représente la mise en contact de collégiens avec cette "Ligne Azur", la colère du peuple est des plus saines.


    • et bien je dois reconnaître qu’après avoir lu tout çà je suis vachement rassuré sur les trucs supers intéressants qu’on apprendra à l’avenir à mon fils dès ses 11 ans (11 ans ? pffuu largement suffisant pour leur parler de se définir comment déjà ? ah oui ! par des injures ! ou encore par quelles pratiques ? ah ! oui ! j’ai failli oublier (non je déconne çà risque pas ...) par des relations anales ou buccales etc etc ) bref nous sommes tous rassurés en constatant que seuls les animateurs professeurs etc (enfin les gens ayant autorités sur nos enfants quoi !) ne peuvent pas les sodomiser (sauf si ils ne se font pas prendre en fait ..) sinon tous les autres peuvent y aller gaiement et encore plus de savoir que l’homosexualité n’a rien à voir avec la pédophilie (parce que çà c’est vrai que nous sommes tellement cons qu’on a besoin de M.Peillon petit fils de L.Blum pour qu’on vienne nous le rappeler ... Mais sinon à part ces conneries qu’est ce qu’ils vont lui apprendre à mon fils à l’école ? que les chambres à air n’ont jamais existé ? que la FED est une arnaque un repère de faux monnayeurs ? que la loi "Pompidou-Rothschild-Giscard" a créée la dette publique dans le seul but de nous foutre les deux genoux à terre ? que la zone euro est la pire escroquerie du siècle ? tout çà ils vont lui dire à l’école ou il va devoir se faire enfoncer à coups de bottes nazies dans le crâne que les conneries écrites dans les "torchons" de Fernand Nathan sont la seule vérité admissible dans notre société et la seule religion acceptable est la sainte shoah nanas ? ne me répondez pas je crois hélas que je connais la réponse à toutes ces questions ...mais mon fils va avoir à domicile de sérieuses remises à niveau et des cours de soutient non pas scolaires mais de survie intellectuelle ....

       

    • Et pourquoi pas les films de Gaspar Noé dès la maternelle...comme dit Dieudo : "va-y vomis !"
      Dire qu’à l’âge où je voulais tranquillement jouer aux châteaux-forts et chevaliers l’école me saoulait déjà (11 ans) en me faisant la promotion du préservatif alors que je n’en avais rien à foutre si j’ose dire....
      Comment fait-on pour préserver l’innocence des enfants aujourd’hui ?


    • AFP 20 mai 2017 : "Dès la rentrée les CE1/CE2 iront en classe d’ouverture à l’autre à la Fistiniere" a declaré le ministre de l’Education


    • à onze ans à mon époque on commençait à peine à s’intéresser vraiment aux filles et à vouloir s’embrasser. Je suis outré de voir un tel programme. C’est une honte.


    • Mais c’est une atteinte au respect de l’enfant. 11 ans ! N’y a-t-il pas un avocat pour nous dire que ce texte de Peillon est illégal ? Ma fille de 11 ans (21 aujourd’hui) ne connaissait aucun de ces termes (liste des pratiques). Pourquoi avec ce gouvernement de gauche, tout tourne autour du sexe ? Ils ont un problème là ou quoi ?
      Une fois que les gosses auront bien intégré ces notions, la pédophilie légalisée est sur la voie … A quand la manif à Paris pour tous les écoeurés du système ? 80% du pays sur les champs, ce serait beau, non ?


    • Je veux jouer, je veux jouer !!!

      je suis né MALE (mes parents m’ont choisi dans un eprouvette)
      j’ai été déclaré SEXE FEMININ (parce que ma circoncision s’est mal passée)
      je me sens ECUREUIL (chacun son truc merde !)
      je suis percu comme COCHON DINDE (c’est pas la meme chose merde !)
      j’ai des relation sexuelle avec DES DAUPHINS (parfois des REQUINS quand j’ai bu)
      ce que je fais MA BITE DANS L’EVENT (ca fait des bulles c’est marrant)
      je me definis RONGEUR DELPHINOPHILE (je suis un rat de marée)
      on me definis VERMINE ANITSEMITE (pierre bergé est dans le coup)

      chacun son truc, soyez tolerant et baisez des chevres bonsoir !

       

    • Ceci dit, ce genre de chose peut être une bonne chose. Lorsque l’occident sera un champs de ruine où des bobo e*culeront des enfants au milieu de millions de clodo...cela ne pourra que constituer un parfait exemple aux autres peuples du globe sur ce qu’il ne faut pas faire :

      - laisser le pouvoir aux Inhuits & aux FM
      - faire du sociétal
      - unifier son pays & se gommer toute différence pour faire une seule monnaie
      - baser son économie sur la dette mortifère & son remboursement encore plus mortifère.

      Le libéralisme effréné & mondialisé avait réussit à faire oublier ses excès et l’impasse de son système en déclenchant la 2ème guerre mondiale.
      Mais cette fois, il n’est plus possible de déclencher une guerre mondiale car le feu nucléaire consumerait le monde entier y compris les libéraux...tout ce qu’il peuvent faire c’est déclencher des vagues d’anarchie généralisées, de semer le chaos, de faire de la terre brûlée (ce qui est le cas en Libye, en Syrie...et peut-être en Ukraine bientôt).

      Ce libéralisme-libertaire si on lui survie, il ne réapparaîtra pas une seconde fois lorsque l’on calcule tout le mal qu’il a fait.


    • Sans surprise cela correspond totalement au "Meilleur des mondes", livre de Aldous Huxley. Le livre va même plus loin puisque dedans il y est très mal vu de refuser un rapport sexuel. Donc la suite logique c’est la dépénalisation du harcèlement et du viol. Il est d’ailleurs étonnant qu’il ne propose ce dépliant qu’à partir de 11 ans, pourquoi pas dès le cp au moment de l’apprentissage de la lecture puisque dans le "Meilleur des mondes" les enfants doivent avoir des rapports sexuels entre eux et sont punis s’ils ne veulent pas ou se mettent à pleurer. Sans nul doute la prochaine étape dans 10 ou 20 ans.


    • C’est la stratégie extrêmement la fois grossière et sophistiquée du Diable qui se déroule en direct sous nos yeux, c’est l’avant-goût de l’abomination finale, effrayant...

      Le libertarisme sexuel orgiaque, pornographique, pédophile, dépravé et totalitaire du "Meilleur de Mondes" d’Huxley est vraiment tout proche...

       

      • le problème avec la recherche historique, c’est que quand on cherche, on trouve.

        [quote]
        Ce qui est encore plus incroyable, c’est que les données de Kinsey sur la sexualité infantile provenait de ce qui paraît être des activités criminelles déguisées en recherches.

        Il semble, que Kinsey ait dirigé des expériences sexuels sur plusieurs centaines d’enfants âgés entre 2 mois et 15 ans. Ces enfants furent stimulés oralement ou manuellement jusqu’à l’orgasme par un groupe de 9 criminels du sexe, dont quelques-uns uns avaient reçu un entraînement technique. (S’ils n’étaient pas des criminels avant, ils l’étaient après). [/quote]

        [quote]Afin de miner les fondements de l’Occident, Georges Lukács, fils d’un banquier juif hongrois et compère du chef communiste Bela Kun, avait proposé, dans la cadre de ce qu’il appelait le Terrorisme Culturel, qu’une sexualité dévoyée soit enseignée dés la petite école. Cette idée, considérée comme une arme de destruction massive contre la Chrétienté, fut reprise par Herbert Marcuse dans son ouvrage Éros et Civilisation publié en 1955. [/quote]

        maintenant les enseignants sont devant un choix tres grave : acceptent ils de relaiyer cette propagande et de ce fait de ne plus etre de simples fonctinnaires mais de devenirs les commissaires politques de ce qu’il faut bien appeller une campagne terroriste contre les enfants ?


    • L’école : un lieu ou on apprends le cul au lieu d’apprendre le Français ou les Maths...
      Ca n’a pas l’air de les déranger que les petits sixièmes ne savent pas lire et compter en début l’année.
      Puis comme certains l’ont remarqué, cette manière d’écrire avec un (e) a chaque nom/adjectif pouvant être accordé au féminin me crève les yeux : c’est illisible !
      Quand j’ai appris la grammaire on m’a toujours dit que le masculin l’emporte sur le féminin lorsqu’on parle d’un groupe mixte.
      Ex : Ils ont acheté des vêtements au supermarché. reste masculin pluriel même si il y a neuf filles et un garçon...
      Encore une fois quand le féminisme se mêle de quelque chose c’est le foutoir absolu...

       

      • Ha moi aussi, mon Dieu que ça m’insupporte cette nouvelle tendance grammaticale ; ça rend la lecture particulièrement laborieuse et indigeste. L’avantage avec elle, c’est que tu sais instantanément à qui tu à affaire. On retrouve naturellement souvent cette "tendance" sur les sites féministes/antifa/LGBT.
        Récemment alors que je m’amusais à lire les inepties de l’un d’entre eux (un site de syndicat étudiant), je tombe là-desssus : "Collectif de femmes contre l’expulsion des sans-papier(e)s."

        Oui, tu as bien lu : sans Papier(e)s !!! J’ai failli m’étouffer....


    • Je remarque que dans le document intitulé « Homosexualité/Pédophilie », nulle part il n’est mentionné que les actes de pédophilie sont une perversion et qu’ils sont condamnés par la loi.
      En revanche, on y trouve bien ce que précise la loi concernant la majorité sexuelle, et qu’il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir 15 ans pour en avoir, des relations sexuelles.
      Je préfère m’abstenir d’en dire plus, mes propos seraient trop violents…

       

    • Je suis allé voir labrochure Tomber la culotte ! heureusement retirés du site ligne azur car elle est ouvertement pornographique mais toujours accessible via des liens où on y voit sex-toy, vagin....etc. J’ai parcouru les 40 pages il n’est question nulle part d’AMOUR mais que SEX ,SEX, SEX, SEX...etc. Je me rends compte qu’on est dirigé par des véritables obsédés sexuels dont le monde se résume à des nichons, des vagins et des pénis et c cette vision du monde qu’ils veulent mettre chez nos gamins dès l’âge de 11 ans !

       

      • Le but est de foutre en l’air ce qui reste de décence , d’amour chez tous les gamins de Goy alors que les autres iront dans leurs écoles religieuses où ils étudieront correctement contrairement aux études imposés aux Goys ( de plus en plus d’activités sans aucun sens) jusqu’à ce que le Goy soit réduit à de la merde, et là effectivement il vas devenir tellement con, que même un Mikaël Youn pourra passer pour un grand philosophe, là, avec BHL qui est appelé ’philosophe’ on est déjà à mi-chemin vers la réalisation de ce but ultime. Au prochain Polanski personne ne s’étonnera de rien, ne trouvera cela choquant , voilà vers où on va.


    • Pour eux, nous ne sommes que déjections !...

      Lui, pour ses gosses, dont aucun ne porte un prénom laïc... voilà comment il favorise l’avenir !

      http://pbs.twimg.com/media/Bb0n8_tC...

      Mais voilà, tout était dit, nulle interprétation ne s’imposera, il suffisait au temps, qu’il soit !

      Apocalypse :

      Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent juifs et ne le sont pas, mais qui mentent. Voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé.

      « Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. »

       

      • il faut rappeller que quand la hongrie était sous la botte du psychopathe bela kun (aaron cohen a l’état civil) et sa bande d’inuits, les fillettes des écoles privées catholiques furent souvent violées en cours sous couvert de "leçon d’hygiène" ...
        etre commissaire politique donnait certains privilèges.


    • Convention Internationale des Droits de l’Enfant
      La Convention a été adoptée par les Nations Unies (ONU) le 20 novembre 1989 pour protéger les droits des enfants dans le monde et améliorer leurs conditions de vie.
      Article 19 – Le droit d’être protégé contre les mauvais traitements
      1. Les pays doivent te protéger contre toutes les formes de mauvais traitements, que tu sois sous la garde de tes parents ou de toute autre personne. Tu as le droit d’être protégé contre la violence, l’abandon, la négligence, l’exploitation et la violence sexuelle.
      Article 28 – Le droit à l’éducation
      1. Les pays te reconnaissent le droit à l’éducation, comme à tous les autres enfants :
      2. La discipline scolaire doit respecter tes droits et ta dignité.
      3. Les États doivent travailler ensemble pour lutter contre l’ignorance et l’analphabétisme (ne savoir ni lire ni écrire) dans le monde et pour améliorer l’accès aux connaissances scientifiques et techniques. Les pays en développement doivent être aidés.
      Article 29 – Les objectifs de ton éducation
      Ton éducation a pour objectif :
      a. De favoriser ton épanouissement personnel et le développement de tes capacités ;
      b. De t’apprendre à respecter les droits de l’homme et les libertés fondamentales ;
      c. De t’apprendre le respect de ta culture d’origine et du pays dans lequel tu vis  ;
      d. De te préparer à assumer tes responsabilités dans une société libre, dans un esprit de compréhension, de paix, de tolérance, d’égalité et d’amitié entre tous ;
      e. De t’apprendre à respecter le milieu naturel qui t’entoure.
      Article 34 – Le droit à la protection contre l’exploitation sexuelle
      Les pays doivent te protéger contre toutes les formes d’exploitation ou de violences sexuelles.
      Les pays travailleront ensemble pour établir les mesures nécessaires pour empêcher :
      a. Que quelqu’un t’encourage ou te force (l’Education Nationale) à faire des activités sexuelles illégales ;
      b. Que tu sois exploité(e) à des fins de prostitution ;
      c. Que tu sois exploité(e) dans des productions pornographiques (photos ou films).

      Ne pourrais-t’on assigner l’Etat pour non respect de ces droits ?


    • Mais que se passe-t-il ? Ils devraient être mis en prison les gens qui ont conçu cela !!!

       

    • Je ne suis pas calé en symbolique, mais le logo du site me semble suspect en lui même. Si quelqu’un à un avis éclairé sur le sujet je suis preneur.


    • Une copine m’a invitée à jeter un coup d’œil sur le facebook de l’une de ses anciennes élèves, avec laquelle elle est amie. Et bien cette jeune fille échange avec d’autres étudiants des photos de sexes (masculins mais surtout féminins). Le propos semble t-il consiste à en mettre plein la vue aux camarades.
      Une quête/enquête/quéquette sur le beau sexe visiblement.
      Avec les programmes scolaires qui s’annoncent les prochaines générations s’ échangeront des vidéos érotiques ou pornos tournées vite fait entre un cours de bio cellulaire et un TP de génétique appliquée.


    • Le logo ressemble étrangement à un anus ... comme dans la série Community (voir "Pluribus Anus") !!

      https://www.google.fr/search?q=anus...

       

    • Au nom de l’EGALITE, les homosexuels exigent que l’etre humain devienne BIsexuel, afin que le CHOIX de l’homosexuel soit aussi vaste que celui de l’hétéro . Et bientôt, toujours au nom de la sacro-sainte égalité, les délinquants passibles de la correctionnelle seront considérés comme les EGAUX des non-délinquants . Pour les criminels, il va falloir attendre un petit peu, mais au rythme endiablé où vont les "réformes", en fait la destruction de notre société, cela ne saurait tarder .


    • Je suis très choquée par le témoignage d’un récit de pédophilie que l’on peut lire sur le site Ligne Azur :

      « Je pense être hétérosexuel. Mais, il y a plusieurs années, pendant une colo, on s’est touchés avec un des moniteurs. Aujourd’hui je me pose des questions. Je crois que ça m’a plu et j’ai envie de faire des expériences."

      http://www.ligneazur.org/mon-orient...

       

    • Ce n’est qu’une ébauche de la loi d’amnistie qui se prépare pour ces pédocrimminels bienpensants !


    • Sympa le logo ... une belle croix du chaos... https://www.google.fr/search?q=croi...

       

    • Il est temps de réagir...l’éducation nationale s’en mèle...c’est insupportable

      http://citizengo.org/fr/1021-non-di...

      Pétition à signer sans modération


    • Appel à la solidarité des familles contre la nouvelle "religion maçonnique" enseignée à l’école.
      Avec nous, signez cette pétition contre la non diffusion du film "Tomboy" dans les écoles :

      - 16.336 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre à 20.000 signatures.

      - Non à la diffusion du film _Tomboy_ dans les écoles !

      - Dans le cadre du programme Ecole et Cinéma, mis conjointement en œuvre par le Centre national du cinéma et le Ministère de l’Education nationale, certains élèves ont d’ores et déjà, au cours du deuxième semestre 2013, assisté au visionnage du film Tomboy, relatant l’histoire de Laure, une petite fille se faisant passer pour Michaël auprès de ses nouveaux voisins.

      Laure a choisit ce nom en référence à Michael Jackson, « le chanteur pop androgyne ». Non seulement le film nous montre une fille empêtrée dans le mensonge (Laure se fait passer pour Michaël, elle utilise des subterfuges pour déguiser sa vraie identité), mais encore il nous plonge dans le monde de l’homosexualité (premiers baisers entre Laure et sa copine Lisa) et invite les spectateurs, selon les mots de la réalisatrice Céline Sciamma, à « l’identification et l’empathie ».

      L’objectif affiché dans le cahier des charges du dispositif Ecole et cinéma de « favoriser la formation du jugement, du goût et de la sensibilité » ressemble plutôt, dans les faits, à du prosélytisme en faveur de l’idéologie du genre. D’ailleurs, Le film a remporté lors de la Berlinale 2011 le Prix du jury aux Teddy Awards, (prix récompensant les films traitant de sujets LGBT).

      Or, l’école n’est pas et ne doit pas être un lieu de diffusion de l’idéologie du genre auprès des élèves. Nous demandons la cessation immédiate de toute projection du film Tomboy dans les écoles.

      - http://citizengo.org/fr/1021-non-di...

       

    • Regardez ce que je viens de trouver, ça vient de tomber :

      http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18629670.html

      Là ça y est, la France est foutue ! C’est décidé je me casse d’ici...


    • La ligne AZUR est conseillée pour les ados et préados qui se posent des questions sur la SEXUALITE... Donc oui évidemment ça parle de sexe ! Qu’est ce qu’il faut pas lire ici des fois... C’est un numéro qu’il FAUT APPELLER on ne force personne à contacter la ligne AZUR, on permet juste a des jeunes qui auraient besoin d’informations ou qui se poseraient des questions, au lieu d’aller chercher ces réponses sur le net ou c’est un foutoir pas possible, d’appeller une ligne gérée par le gouvenrement qui donne des réponses médicales. Car oui que vous le vouliez ou non, l’hygiène sexuelle, l’éducation sexuelle sont des disciplines médicales, tout autant que le sont les problème de dissociation de genre qui sont reconnu par la médecine. Les gamins de 10/11 ans qui ont accès au net (et un bien grand nombre d’eux ONT accès au net) peuvent aller voir tt les pornos qu’ils veulent donc c’est pas si mal que de l’autre coté ils puissent avoir accès a un discours médical, laique. Ce que je ne comprend pas c’est que pendant longtemps Alain Soral lui même a mit en avant la drague, le sexe assumé voir libertin et la gaudriole franchouillarde.... Perso j’ai eu des cours d’éducation sexuelle à l’école très tôt, dans lesquels on nous apprenait à mettre un préservatif sur des "manèges enchantés" ac des sexes en plastique, on nous parlait du danger des drogue, du danger de faire l’amour sans capote (alors qu’évidemment à notre age personne n’avait encore rien fait) mais c’est GRACE à CELA que les PAYS OCCIDENTAUX ne se retrouvent pas avec des taux incroyable de GROSSESSES in désiré et de mères femmes/ familles monoparentales... Si votre modèle c’est les USA, pays dans lesquelles les organisation ultra radicale chrétienne on réussi à pénaliser l’avortement, à enlever les fonds pour l’éducation sexuelle dans les plannings familliaux... Résultat dans certaines villes les populations black ou hispano sont littérallement pourries par les naissances non voulues, les histoires glauques de gamins abandonnés, les maladies sexuellement transmissibles etc... Je ne parle même pas des discours anti préservatif et de ce que ça donne en Afrique

       


      • on ne force personne à contacter la ligne AZUR




        Non, on impose juste au corps enseignant d’encourager la consultation du site à leurs élèves, très jeunes, qui leur font confiance, facilement manipulable...



        au lieu d’aller chercher ces réponses sur le net ou c’est un foutoir pas possible




        Si les enfants veulent un approfondissement sur des sujets comme Gay, Lesbienne ou simplement sexe ils tomberons respectivement sur des sites de rencontre, des sites de rencontre et des sites pornographique... On avance bien sur ce point c’est vrai... Je passe sur les résultats de google image, ou simplement des résultats de recherche avec le mot clé "vidéo" à côté... N’oublions pas que les enfants n’ont pas un goût très prononcé pour la lecture... C’est la ligne azur qui fourni ce vocabulaire, alors que la prévention devrait simplement consister à inviter les parents à être vigilents, à installer des contrôles parentaux...



        l’hygiène sexuelle, l’éducation sexuelle sont des disciplines médicales




        OK... Alors pourquoi le faire à l’école ? Jusque là, c’était mon travail d’éducateur pour les enfants dont les parents ne parviennent pas à le faire...D’où le mot "éducation" sexuelle... Si des médecins ont écrit ça pourquoi aucune ligne sur les changements physiologiques ? Les question des hormones ? Des phéromones ? Leur rôle ? Pourquoi ne pas dire que la pédophilie est pathologique puisque c’est une attirance pour des personnes prépubères ou en début de puberté ? Donc consentement de l’enfant physiologiquement impossible...



        Perso j’ai eu des cours d’éducation sexuelle à l’école très tôt...




        Moi, au collège, j’ai appris les changement physiques, c’est quoi la puberté... Au lycée, discours plus préventif lié à la sexualité et ses risques. Jamais on à tenté de m’orienter, à l’époque on avait droit au libre arbitre...

        Le reste n’étant pas sourcé, je ne contre-argumenterais pas... Quoiqu’il en soit, je m’en fou de savoir comment il gère l’éducation aux États-Unis, ce qui m’intéresse c’est de savoir comment on s’occupera de mon enfant ici si toutefois l’envie d’en faire me reprend...

        En conclusion : tu peux déchirer ta carte UMPS et passer de l’autre côté de la force, mais en avant il va falloir jeter tes oeillères...


      • N’est-il pas étonnant que le rôle des parents dans l’éveil de la conscience et de l’identité des enfants ne soit jamais abordée par la ligne Azur ? Si les parents sont exclus du débat, il est possible, alors, de parler de captation psychologique des enfants par une institution éducative, que les parents fiancent par leur travail et leurs impôts, qui semble d’avantage s’intéresser a la braguette des enfants qu’a leur éveil intellectuel. Il s’agit ni plus ni moins d’une dérive perverse et ignoble qui, sous couvert d’égalité, constitue un crime contre l’humanité.


      • Je suis d’accord avec le message précédent. A l’époque on ne cherchait pas à orienter la sexualité des jeunes. Car en lisant entre les lignes, on comprend : "devenez homosexuel ou bi, c’est un ordre, il y a trop d’hétéro ici !"


    • Jean Pic de La Mirandole
      Discours « De la dignité de l’homme », (1486) (extrait) :
      "Je t’ai placé au milieu du monde", dit le Créateur à Adam, " afin que tu puisses plus facilement promener tes regards autour de toi et mieux voir ce qu’il renferme. En faisant de toi un être ni céleste ni terrestre, ni mortel ni immortel, j’ai voulu te donner le pouvoir de te former et de te vaincre toi-même ; tu peux descendre jusqu’au niveau de la bête et tu peux t’élever jusqu’à devenir un être divin. En venant au monde, les animaux ont reçu tout ce qu’il leur faut, et les esprits d’un ordre supérieur sont dès le principe ce qu’ils doivent être et rester dans l’éternité. Toi seul peut grandir et te développer comme tu le veux, tu as en toi les germes de la vie sous toutes ses formes".
      (Traduction Burckhardt)

      Est-ce vraiment la mission de l’Education Nationale de faire, au nom de l’hygiénisme, descendre les enfants au niveau de la bête ?

       

    • Putain les colonnes de droite du tableau, les catégories, on se croirait sur un site porno. Quelle bande de dégénérés. Quand même !
      C’est le progrès ! A 12 ans, si t’as pas fisté un copain et sucé un poney, t’es un hasbeen !

       

      • Le tableau en question n’est pas particulièrement destiné aux gamins. On rappelle que la circulaire fait la promotion de la Ligne Azur, qui est un service téléphonique, et non pas du site web de l’association. On peut supposer que les réponses apportées seront circonstanciées en fonction de l’âge de la personne qui appelle.

        Si vous avez une critique à faire, qu’elle porte sur le contenu des entretiens téléphoniques. Mais pour l’instant personne ne semble s’être donné cette peine…


      • mdr le coup du poney ! petit poney...petit poney...tu es tout gris et tout pompé petit poney..


    • A terme il faudra améliorer la définition du recteur. Fonctionnaire situé au-dessous des partis à l’intersexion du pouvoir politique et du corps enseignant en matière de rectum.


    • Deux affirmations sont à l’origine de ces saloperies : " L’enfant est un pervers polymorphe " pour le juif Sigmund Freud : cela signifie que l’enfant est prêt à tout, et bien évidemment à se faire sodomiser . On est fondé à lui présenter l’échantillon des toutes les perversités, puisqu’il est un pervers polymorphe ! L’autre affirmation, c’est celle de l’inénarrable semi-gouine semi-frigide Simone de Beauvoir, révoquée par Vichy car elle couchait avec ses élèves de philo : " On ne nait pas femme, on le devient " ; c’est à dire qu’à la naissance la fille a une bitte et que petit à petit sa bitte se transforme en trou ! Grotesque . Mais les ordures d’aujourd’hui généralisent la formule de Beauvoir , ils y ajoutent cette formule complémentaire : " On ne nait pas homme, on le devient " , c’est à dire que les petits garçons à l’origine étaient des filles et qu’il leur a poussé une bitte !... Mais meme avec un zizi ils peuvent faire la femme si ça leur chante... Il aura fallu quand meme quelques dizaines d’années pour que ces deux formules immondes soient appliquée aux enfants sans défense . Soyons vigilants et portons plainte au commissariat si nos enfants nous rapportent des exemples de ces monstruosité, n’hésitons pas à attaquer ces couilles molles d’enseignants pour incitation de mineurs - et d’enfants - à la débauche . L’opinion publique commence à s’émouvoir et il y a eu des interpellations aujourd’hui à l’Assemblée Nationale .


    • Ils auraient trop à perdre s’ils devaient laisser venir au Père les petits enfants.

      Dès le plus jeune age les gens se collent déjà tant d’étiquettes sur le dos dans les sociétés modernes, pour le seul bénéfice idéologique d’une minorité de bobos.

      A mon avis tout cela sent pas bon pour le pays, encore un autre signe eschatologique des mauvais temps que nous traversons, en plus c’est le genre de choses qui risquent de faire partir les investisseurs étrangers qui sont plus à cheval sur ces choses-là.


    • Ce n’est parce que la France est un nom féminin qu’il faut la baiser à mort ! Vous les français, les organes de cette dame qui souffre, débout pacifiquement pour en finir avec les violeurs ! Décidément la France a pris l’habitude de se délivrer par un être du même sexe qu’elle !


    • "et ce, dès le plus jeune age".

      Tout est dit.


    • pour le moment c est déjà open bar dès 15 ans,il va falloir revoir tout ca et descendre a 4 !

      incroyable le foutage de gueule !!!!

      n ayant pas lu le dernier tweet de dieudo,j ai regardé une partie du grand journal ce soir,

      ils ont fais passer la petite farida pour une extremiste dangereuse pour la sainte laicité !
      allucinant le discour moralisateur

       

      • Oui j’ai vu le même sujet que toi sur Farida Belghoul (dsl Madame si j’écorche votre nom !) un ramassis d’amalgames nauséabond, c’est abusé ! D’ailleurs le 1er argument contre elle est une photo aux Quenelles d’Or de l’été dernier ! Rien sur le fond, surtout pas, des fois que le petit français s’intéresse à ce qu’elle dit !
        Même si je ne suis pas d’accord avec elle sur toute la ligne, je trouve qu’elle envoie du pâté !!!

        et pour ne pas être totalement HS :
        Moi même je n’ai pas d’enfants, mais je dois avouer que cela fait peur de voir l’évolution récente de l’éducation nationale. Les gosses d’aujourd’hui, c’est simple ils ne savent même pas écrire ni lire correctement, mais par contre on leur apprend de drôles de choses... ? Quels sont les intérêts de leur inculquer ces valeurs ? Apprendre à donner du plaisir à son partenaire OK, mais surement pas au sein de l’école et encore moins à 11 ans...

        PUTAIN MAIS OÙ ON VA BORDEL ????


    • L’hétérosexualité ne serait pas plus normale que l’homosexualité ou la bisexualité... mais comment peut-on oser affirmer cela , surtout à des enfants ! bande d’ordures !
      Et pour chaque forme "d’orientation sexuelle " il est proposé la variante à plusieurs ! (une/des autres ). Partouze, voire polygamie....
      De 7 à 77 ans le sentiment amoureux, c’est bien autre chose que la volonté de procéder mécaniquement à un exercice physique comme proposé dans le tableau.
      Le but de l’oligarchie sioniste est de supprimer la différence sexuelle, donc l’attraction entre un homme et une femme à l’origine de la cellule familiale, lieu de contre-pouvoir à l’Etat.


    • Je trouve assez important d’envoyer ce genre d’article à quelques associations de police et de gendarmerie, pour qu’ils comprennent bien (surtout ceux qui ont des enfants ou l’intention d’en avoir) qui sont les gens qu’ils protègent, et en même temps comprennent enfin qu’ils ne sont pas si privilégiés que cela par rapport au peuple (à moins que leurs enfants aillent dans des écoles différentes). Il y en a peut-être encore quelque-uns qui savent encore réfléchir par eux-mêmes sur les conséquences de tout cela.


    • Mais celui qui scandalisera un de ces petits enfants qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui suspende une meule à âne autour du cou et qu’on le précipite au fond de la mer.
      Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits c’est à moi que vous l’avez fait.

      Jésus - Matthieu 18-6
      Peillon, tu peux braire voilà ce qui t’attends, suppo de Satan !


    • Une chose me paraît devoir être soulignée qui peut être à l’origine du sentiment d’angoisse qui a saisi des parents devant la théorie du "genre" et justifie un tel sentiment : ont été lancées des choses invraisemblables avec une légèreté incroyable dans la mesure où ces choses émanaient précisément d’un ministre..

      Il s’agit d’abord avant tout examen du fond du problème, du caractère ouvertement "expérimental" du projet "ABCD égalité ! Un ministre qui est l’organe juridique, inséré dans le droit, du pouvoir exécutif, qui est là pour prendre des décisions, ne peut se livrer à des expérimentations ainsi sur des êtres humains. Des enfants ne sont pas des rats de laboratoire. L’expérience suppose en effet une possibilité d’échec, c’est l’essence de la méthode expérimentale. Or le droit est radicalement contraire à cela et exclut précisément toute possibilité d’expérience puisqu’elle ne supporte pas l’erreur ! Aucun des pouvoirs organisés (législatif, exécutif et judiciaire) n’est en droit d’user de méthode "expérimentale". Le droit à l’erreur n’existe pas dans le droit, lequel est un discours positif. Si ce droit à l’erreur existait pour le pouvoir, le monde deviendrait fou, en tous les cas très angoissant. C’est ce que démontre cette affaire.

      Les parents ont instinctivement compris cette aspect des choses : celui du droit positif. Lorsqu’un ministre propose des fascicules évoquant des changements dans l’habillement des garçons et des filles, et autres vésanies vicieuses, cela est pris par les parents sérieusement et sans aucune légèreté, comme le veut le droit (on retrouve un instinct très juste quand vos propres enfants sont cause). Il s’agit donc d’une nouvelle norme devant s’appliquer ! Ce n’est pas une "blague" ! Un ministre ne blague pas. En raison du caractère nécessairement positif des actes d’un ministre. Il ne peut proposer quelque chose "en l’air", pour voir, pour tenter, pour expérimenter. Il décide et c’est tout. S’il évoque l’homosexualité à l’école, c’est qu’il a décidé de changer la norme et que l’homosexualité est la norme. Un point c’est tout.

      Il faut que Peillon se réveille.


    • #706422

      Cette abominable tournure de l’éducation scolaire nous pousse à nous intéresser de plus prêt à ce que font nos enfants à l’école. Il faut savoir qu’à partir de l’école primaire, les parents n’ont plus le droit de rentrer dans l’école à part à de rares occasions. Comme on dit, c’est open bar pour l’éducation nationale. Du coup, va falloir avoir d’intéressants échanges avec nos enfants, et commencer sérieusement à leur transmettre ce que nous savons être important et ce qui fait partie des fadaises et des mensonges que l’école colporte.
      Un équilibre pas facile à trouver afin de les garder éveillés, pas dupes, mais surtout pas désabusés. Soyons aimants et plus proches d’eux.


    • Ce peillon a une signature de psychopathe... Voir de vrai faux cul ! Un enfumeur gribouille à l’éducation ... Merdre !

      Mettons qu’on appelle tous le numéro écrit en bas de page au moins une ou deux fois demain rien que pour leur dire notre sentiment ou leur demander s’ils ont besoin d’aide (?) qu’est ce qui arriverait ? 100 000 appels ç a leur remonterait le moral...
      Le mercredi l’education, le jeudi ... L’intérieur ! le vendredi Bercy le samedi le concierge de l’Élysée...

      Très joli coup ce texto de farida ! Chapeau bas.


    • Ce qui est frappant dans ces textes, c’est l’absence du mot AMOUR.

      S’aimer pour se marier et procréer, voilà le projet de toute une vie, qu’il convient de cacher aux enfants, leur rendre inconcevable d’abord puis impossible ensuite, à l’âge adulte.


    • Tout en observant le contenu pervers de ce site internet, le « petit dico » est délirant et tendancieux, par exemple : « Identification -> Être reconnu-e ou se sentir soi même comme appartenant à un groupe, une communauté. »

      Les enfants doivent donc entrer dans des catégories stéréotypées, des groupes, des communautés, les stéréotypes étant les images dominantes d’une époque, les images du spectacle dominant. Le stéréotype est le modèle du rôle, le rôle est son comportement modèle. La répétition d’une attitude crée le rôle, la répétition d’un rôle crée le stéréotype. Le stéréotype est une forme objective dans laquelle le rôle est chargé d’introduire. L’habilité à tenir et à traiter les rôles détermine la place occupée dans le spectacle hiérarchique. La décomposition spectaculaire multiplie les stéréotypes et les rôles, mais ceux-ci tombent dans le dérisoire et frôlent de trop près leur négation. La spontanéité disparait sous le joug du rôle, et génère une séparation d’avec soi. « L’identification » est le mode d’entrée dans le rôle . La nécessité de s’identifier importe plus pour la tranquillité du pouvoir que le choix des modèles d’identification.

      Or, l’identification est un état maladif et seuls les accidents d’identification tombent dans la catégorie officielle appelée « maladie mentale ». Le rôle a pour fonction de vampiriser la volonté de vivre. Le rôle représente le vécu en le transformant en chose, il console de la vie qu’il appauvrit. Il devient un plaisir substitutif et névrotique. Nous avons par conséquent devant les yeux un des rouage primaire de la constitution esclavagiste du système en place, de la division semée parmi les populations par le pouvoir des maîtres de l’imposture.

      De nos jours, les consciences évoluant de concert vis à vis de cette dégénérescence globalisée et savamment cultivée par les eugénistes « communautaires » au pouvoir, et par ailleurs, se soumettant de moins en moins à l’imposture manifeste, ces « sinistres » technolâtres déshumanisés ciblent les plus faibles, nos enfants. Ce n’est pas une nouveauté. Seules les techniques changent pour diminuer la force vitale d’un être humain, pas le but primaire ancestrale : ASSERVIR.

       

    • Tout ce qu’écrit V. Peillon est (presque) acceptable compte tenu des réalités concrètes que vit la société française à notre époque (mais qu’il faut bien se garder de qualifier de bonnes ou mauvaises).

      A notre avis,ce qu’il faut à tout prix refuser, c’est l’entrée des associations LGBT dans les écoles.

      Si ce ministre maintient cette décision, il faudra alors exiger l’égalité de traitement entre la discrimination homophobe et la discrimination religieuse.

      Autrement dit, exiger que prêtres, rabbins et imams viennent aussi dans les écoles expliquer aux enfants qu’ils ont le droit de vouloir rester des garçons et le droit de vouloir rester des filles selon les modalités que leur enseigne leur religion.


    • Ils vont trop loin !

      En même temps, je ne suis pas un blanche colombe ...

      Même si il m’est arrivé à faire la grève du porno, je ne peux m’empêcher d’aller jeter un oeil sur internet, les filles y sont extrêmement jolie et "facile" ...
      Et pourtant je ne vois pas comme une bête à sang chaud, alors j’imagine les autres ...

      Le sexe est vraiment un point d’attaque facile pour l’homme ...


    • Il suffit de mélanger les choix dans le tableau pour voir que c’est le chaos complet qu’ils proposent.
      ex :
      je suis née mâle, j’ai été déclarée sexe féminin, je me sens homme, je suis percu androgyne, j’ai des relations sexuelles avec les 2, je pratique la pénétration buccale, je me défini trans, on me définit homo...

      C’est n’importenawak, aulieu de montrer le choix clair et simple aux enfants, ils veulent une marginalisation de la sexualité qui n’a plus de limites...


    • Le grand verrouillage est entrain de se mettre en place. Tous les commentaires que je poste sur France Info TV dans lesquels j’insère des liens qui prouvent que la théorie du genre n’est pas une rumeur ne sont jamais acceptés. Pourtant je ne suis ni vulgaire, ni insultant. Je ne fais que mettre le lien vers le site du gouvernement.
      L’heure est grave.

       

    • J’aimerai préciser une superbe déformation qui a été faite à l’un des textes de l’article : une première phrase précise la loi concernant la majorité sexuelle. Après quoi la phrase (...)sans que l’une soit plus normale que les autres, fais directement référence à ce qui suit !! à savoir la définition des termes homosexualité/hétérosexualité/bisexualité.

      Il n’est a aucun moment dit dans ce texte que la pédophilie est une orientation "normale" !

      C’est sûr qu’en prenant les textes à l’envers on peut se convaincre de n’importe quoi...


    • Le "ministre" évoque le taux élevé du suicide chez les jeunes à comportement homosexuel ( c’est plus une pratique qu’une identité)...il pourrait s’interroger sur le caractère dépressif de l’homosexualité et non rejeté la faute sur les autres.

      avoir des pratiques homos, c’est clairement se couper de l’autre moitié du monde, celle de l’autre sexe

       

      • Excusez moi si je suis légèrement impoli mais ce que vous dites est tellement absurde que cela fait presque peur. Je me demande même si ce n’est pas un "troll". C’est si stupide que contrairement à mon habitude je me sens littéralement obligé de répondre.
        Déjà je suppose que vous n’êtes pas homosexuel. Si tel est le cas, au nom de quoi pouvez vous dire que ce n’est pas une identité mais une pratique ? Une partie très majoritaire des homosexuels pensent être nés ainsi. Ce n’est dès lors PAS une pratique mais bien une identité.
        Si vous êtes homosexuel alors franchement je ne vois pas quelle est la logique dans votre cerveau et je vous souhaite bien du courage à vous discriminer tout seul.
        Les propos que vous tenez sont franchement homophobes monsieur. Cela ne fait même pas partie de la version politiquement correcte de l’homophobie, puisque ce que vous dites laisse à penser que vous croyez que des soi-disant "pratiques" homosexuelles sont néfastes pour la santé puisqu’elles conduisent au suicide et à la rupture avec l’autre sexe, donc vous le rapprochez à la maladie.
        Apprenez, cher monsieur, que des scientifique autrement plus qualifiés que vous ont prouvé que l’homosexualité n’est pas une maladie mentale contrairement à ce que vous sous-entendez, et qu’être homosexuel n’exposait pas plus à des tendances suicidaires qu’être gaucher par exemple. Par ailleurs, votre remarque sur les homosexuels qui seraient coupés de l’autre sexe est stupide : c’est comme si on disait que, parce qu’une femme aime les hommes, elle se coupe d’une moitié du monde, son propre sexe auquel cas il faudrait que tout le monde soit bi ce qui est sans doute une des "pratiques" que vous réprouvez.
        Je pense qu’il est évident de devoir rejetER la faute sur les autres comme vous le dites puisque dans la rue on entend un certain nombre d’insultes comme "pédé" ou "tapette" qui peuvent en effet provoquer la peur chez de jeunes homosexuels. Il doit être possible de faire disparaître ces insultes avec le temps, prenez l’exemple des noirs : rares sont les gens aujourd’hui qui insultent les autres de "sale nègre", à part Jean Marie Le Pen et Rivarol peut être.
        C’est donc pourquoi nous pouvons approuver les actions de Ligne Azur qui, nooon, ne disent pas que la pédophilie est normale, et nooon ne proposent pas de pénétration vaginale aux enfants de onze ans et qui fait de la propagande pour une minorité dans un pays respectant les Droits de l’Homme.


      • Vous avez raison, l’homosexualité n’est pas une identité sexuelle mais bien une pratique sexuelle. point. Et si un jour une minorité de gens réclament une identité sexuelle au nom de la masturbation : "les Masturbationistes" (en voulant faire le jeu de mot), que ferait-on, on leur accorde aussi un statut social et juridique ?


    • N’oublions pas que c’est le même peillon qui veut instaurer une "nouvelle religion" d’État, en agissant sur les mentalités dés le plus jeune âge.

      Voici donc posée la première pierre de l’édifice : déconstruire le schéma usuellement accepté du couple, de la famille et de l’amour (vision classique catholique, entre autres) pour les remplacer par une version décomplexée, désacralisée de sexualité de "plaisir", de "jeu" avec partenaires multiples et ustensiles divers.

      Monsieur peillon devrait sans doute prochainement s’associer à son homologue de la santé pour nous proposer, toujours par souci de lutte contre les inégalités et pour éviter les suicides chez les plus malheureux, une substance qui rendrait tout le monde heureux et que nous pourrions avantageusement utiliser comme complement de bonheur lors de nos diverses et variées séances de plaisirs sexuels...

      Bien entendu il faudra lui trouver un autre nom que SOMA, c’est déjà pris.


    • Tiens, c’est amusant, Zemmour avait ce document dans son émission sur I Télé et il l’a utilisé comme source.

       

    • A force, je n’arrive plus à être choqué, surpris ou outré... non, maintenant, quasiment systématiquement je pense à une chanson de Lofofora... "Envie de Tuer"... C’est chaud... j’vais m’trouver un psy ashkénaze j’crois... c’est mieux...

       

      • ce gouvernement est et idéologiquement "révolutionnaire " , il veut finir 1789 ! , il est franc-maçon et veut détruire la famille et " éduquer les enfants dès le plus jeune ! , car on est plus maléable à cet age ! , mais il vient de faire marche arrière pour 1 an ! , à cause des municipales prochaines et les européennes !, un méga tsunami pour eux ! .


    • Ligne Azur ne s’adresse pas à des enfants, mais à des adolescents. Alors vous n’êtes peut-être pas très bien renseigné sur les choses de la vie à egaliteetreconciliation, mais il se trouve que les adolescents ont une vie sexuelle. Cette révélation va sans doute choquer beaucoup de parents...

       

      • A partir de 11 ans ? si il y en a c’est une infime minorité. A cet age là, ils se prennent la main. Et leur parler de félation, ne peut que les dégouter de l’acte d’amour et c’est dommage. chaque chose en son temps


      • Pensez-vous que nous ignorons ce qu’est un adolescent ? Pensez-vous que nous soyons nés adultes et n’avons jamais été nous-mêmes des adolescents ?

        Eprouver des pulsions sexuelles à l’adolescence, c’est une chose, mais se trouver poussé par l’école à affronter à un questionnaire obscène qui présente crûment des comportements débauchés comme de gentilles banalités, en prenant bien soin d’affirmer que ces comportements sont tout aussi "normaux" qu’une sexualité normale, comment peut-on croire après cela que nous ne sommes pas au sommet de la décadence, et d’autant plus qu’il y a des milliers de gens pour trouver qu’il n’y là rien de choquant !


    • Peillon, quand je vois sa signature, je me marre j’ai toujours l’impression de voir un bonnet d’âne à l’envers (sataniste ?) ...


    • Partenaires sexuel le -s vu sur le tableau de Ligne Azur 2013 en cache

      Hommes
      Femmes
      Les 2
      Autres !!!??
      Aucun-e

      http://img15.hostingpics.net/pics/8...


    • Le tableau ou l on distingue sexe biologique et indentité sexuelle n a pas de rapport direct avec la theorie du genre. Pour la plupart d entre nous les deux se confondent. Mais les transgenres et transsexuels, ça existe, ce n est pas une invention des theoriciens du genre. Et surtout ce tableau montre que certains à la naissance n ont pas un sexe tres bien determiné, on peut comprendre que ceux là est ensuite des doutes sur leur sexe. Pour ceux qui ont un sexe biologique bien determiné, mais se considèrent de l autre sexe, je pense qu il s agit d un trouble mental et l exception qui confirme la regle.


    • En plein soleil, les artisans de la décadence, les désaxés, les mous, les pleutres, en un mot les socialistes : pauvre de nous, plaignons nos enfants.


    • Pedophilie/pederastie ?
      Je suis d accord pour dire que le sufixe PHILIE est mal choisi, un cinephile, un philateliste n ont pas de relations sexuelles avec l objet de leur passion.
      Etymologiquement PEDERASTIE conviendrait, mais historiquement non. La pederastie antique designait une relation entre un homme adulte et un adolescent. Ni un enfant, ni une fille. Or ce qu on appelle aujourd hui pedophilie designe l attirance sexuelle envers des enfants stricto sensu, garçons ou filles. Je sais que la limite enfance/adolescence est floue mais parler de pedopornographie si les modeles ont 16/17 ans c est stupide.
      En tout cas un type qui viole des gaminEs est tout sauf un pederaste.
      Certaines associations de protection des enfants ont proposé "PEDOCLASTE" plutôt que pedophile, etymologiquement "briseur d enfants". c est mieux mais on peut briser un enfant par maltraitances diverses, pas seulement sexuelles.
      Je propose de parler de PEDOSEXUEL, ça me semble plus clair.

      Sinon tout depend qui est l adulte : un curé qui caresse un ado c est un pedophile, un cineaste qui viole une fille de 13 ans c est une victime des affreux juges americains , et puis elle l avait bien cherché la petite s*l*pe ...


    • Autant, je peux être d’accord avec pas mal de trucs d’ER, autant j’ai l’impression que sur le sujet de l’article il y a une grande confusion.
      Le dispositif "ligne azur" existe depuis 1997 (avant Peillon en ministre donc), il a pour but premier d’être une ligne d’écoute et de communication pour les homosexuels qui auraient peur d’être mal perçus. L’intention est bonne et en aucun cas de l’incitation à l’homosexualité.
      En lisant l’article, j’ai l’impression que vous pensez que le questionnaire serait distribué aux enfants dans les collèges (à partir de 11 ans donc). L’information ayant entre autres été relayée par Eric Zemmour. Et bien qu’il lui arrive d’énoncer pas mal de vérités au risque de paraitre choquant, je crois que sur ce sujet il fait fausse route.
      De ce que j’ai compris de cette situation, l’EN veut lutter contre l’homophobie (louable aussi) en disant que ceux qui s’interrogent peuvent aller consulter le site de la "ligne azur", mais en aucune façon il ne s’agit de distribuer pareil questionnaires aux gosses.
      Si d’aventure cela devait arriver, je pense qu’il serait judicieux de réagir. Mais en l’occurrence je vois beaucoup de personnes se monter contre ce dispositif en lui prêtant des buts et des objectifs "inventés".
      J’invite chacun de vous à vraiment s’informer sur ce sujet, qui n’est pas aussi "grave" qu’on peut bien le prétendre.
      Notez que ça ne veut pas dire que je crois que l’EN joue bien son rôle non plus, mais il convient d’examiner les faits et non ce qu’on croit que ça dissimule. Quand Soral dit que le crime d’arrière pensée n’existe pas, il a raison, mais ça ne doit pas être appliqué à sens unique.
      Une bonne journée à tous.


  • Afficher les commentaires suivants