Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

Propos recueillis par ERTV

Retrouvez Marion Sigaut chez Kontre Kulture :

Sur la pédocriminalité, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

216 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est intéressant mais je ne pense pas que l’impact du rapport Kinsey ait été aussi déterminant que ça.

    Le film "Les Tricheurs" de Carné date de 58 et on constate déjà l’évolution des moeurs après guerre.

    Et puis il suffit de lire les grands romans Français d’avant Guerre pour constater que même si la morale était plus stricte, ça n’empêchait pas la transgression. Céline dans Mort à Crédit nous file ses combines pour éviter d’engrosser ses partenaires. Gide faisait déjà l’apologie de la pédophilie. Georges Bataille etc.

     

    • La grande différence entre les références que vous citez et les exemples de la pornographie à l’heure actuelle est l’immense capacité de diffusion qu’a représenté au fil des décennies le progrès technique à travers tv, vidéo et internet. Lire Céline ou Gide, aller voir un film ce film de Carné (et bien d’autres encore dès la fin des années 50, vous avez raison de le noter) demeure bien différent de la consommation d’une pornographie qui n’a même plus nécessairement besoin d’être transgressive pour s’afficher.


    • Ce rapport n’arrivait pas seul.
      Il était attendu par les pervers institutionnels pour être mis en valeur et exploité.
      Comme de nos jours les fausses statistiques utilisées pour justifier la destruction du mariage traditionnel et demain la commercialisation des enfants et la location des utérus en attendant le Meilleur des Mondes avec la fabrication de l’homme par l’homme artificiellement, chose qui en l’état actuelle de la technique peut devenir une réalité industrielle avant la fin du siècle, ce que la plupart des gens ignorent. Lire le Docteur Dickès sur ce sujet avec sa synthèse sur les recherches techniques et leurs "avancées"...
      Madame Sigault pose la bonne question à la fin, mais il faut encore faire œuvre de pédagogie pour que les peuples révulsés éviscèrent ces ordures et les pendent avec leurs propres tripes !
      Il faut lire Dickès !


    • #738810
      le 24/02/2014 par Gerard John Schaefer
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @ Bb74

      Lorsque Céline parle de certaines pratiques sexuelles, il entend bien qu’elles sont intemporelles autant que particulières. Elles ne concernent pas forcément la majorité, en pratique.

      Qu’il y ait un plus grand accès à la "pornographie", oui, si tu veux, mais enfin, Marc Dorcel, ça excite qui ?
      Je ne pense pas que ça ait beaucoup changé depuis Krafft-Ebing et son Psychopathia Sexualis http://fr.wikipedia.org/wiki/Psycho...
      Le sexe qu’on nous vend dans les journaux, avec un sex-toy éventuellement en "cadeau", non mais, lol...
      L’imagination, le psychisme sexuel et les capacités physiques qui l’accompagnent ne sont pas du ressort des "journalistes" du magazine Elle.
      Sinon, tu peux toujours aller voir à quoi correspond mon pseudo, hein...


    • @ Nomos
      Comment peux- tu comparer un Céline qui cherche tout bonnement à éviter les avortements à une époque où ils étaient souvent très nombreux, qu’ils se faisaient à coups d’aiguilles à tricoter et au péril de la vie des femmes, sans oublier les mariages forcés qui en découlaient parfois, et un André Gide, grand pédocriminel revendiqué devant l’éternel, se faisant l’apologiste d’abus sexuels sur des enfants appartenant à la population indigène d’Algérie, donc sans moyen de défense face au "puissant colonialiste" du début du 20 ème siècle ?! "Comparaison n’est pas raison" et la tienne me met particulièrement en en colère ! Un "Nomos", des Zomos... ???


    • @ Gerard John Schaefer
      Vous voulez dire que cet homme vous inspire ???


    • #739503
      le 25/02/2014 par Gerard John Schaefer
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @ Kat-o

      En tant que raclure abyssale assumée au bel éventail pathologique, je trouve le prédateur sexuel Gerard Schaefer très intéressant, et même -c’est le risque- "attachant", lol.
      Au reste, il est mort violemment assassiné en prison, où il était probablement une sombre petite balance, ce qui lui permettait d’entretenir l’illusion d’un pouvoir de nuisance et de contrôle sur son environnement.

      Là où la plupart des autres tueurs en série sont plutôt rébarbatifs, n’éveillant de l’intérêt que par ce qu’ils révèlent de leur époque, leur environnement et des moeurs courantes y afférant, ceci par contraste, Schaefer se suffit à lui-même, Stéphane Bourgoin en a témoigné, qui dit avoir ressenti un "viol psychique", être en présence du Mal absolu, face à Schaefer.
      C’est en tous cas un génie de l’horreur, et au-delà, qui bien que se déclarant innocent, a laissé des textes indiquant potentiellement le contraire. J’ai rarement lu une prose aussi vertigineusement puissante.
      Tu peux en trouver traduite par Nicolas Castelaux dans le livre "Je tue donc je suis", publié chez Camion Noir.

      L’Art n’est pas affaire de "beau", de Bien ou de Mal. Je ne sais pas si les oeuvres les plus puissantes de Goya sont "belles" ; on peut effectivement trouver les tableaux de Georges de La Tour empreints de calme, de douceur, invitant à la méditation...l’homme était paraît-il extrêmement violent et brutal.
      Jacques Vergès aurait peut-être pu développer ces questions. Il est mort.

      Les étudieront ceux qui s’en sentent le courage, l’endurance et les affinités.


    • @ GerardJohnShaefer
      Pour ce qui est de la prose de Gerard Schaefer, je ne voudrais même pas y rentrer, je ne peux m’empêcher d’imaginer ce que ressentent les gens physiquement, mentalement... Et je pense qu’on est tous perméables à des degrés différents.
      Sinon, je peux comprendre la fascination des gens pour les choses extrêmes qui leur semblent très étrangères ou éloignées de ce qu’ils sont, et qui peut-être liée à la question de savoir s’ils ont des germes de ces choses en eux (aussi bien du côté du perpétreur que de la victime).... mais cela devient une sorte de culture aujourd’hui, ou de culte.
      Je suis fatiguée de voir des cadavres autopsiés, d’entendre qu’on leur a fait des trucs et des machins. On baigne dedans, et les gens s’habituent. Le tueur est admirable d’intelligence et d’ingéniosité, et la victime ou bien grotesque et méritante, ou bien tellement belle morte....
      Il n’y a pas pire mort à mon avis que celle provoquée intentionnellement par un autre... j’ai toujours pensé qu’une mort par grizzly ou requin est sans doute beaucoup plus saine ou paisible en comparaison (et rapide), car somme toute innocente.

      Je ne savais pas que Latour était violent.
      Mais je ne suis pas sûre que l’on puisse deviner toute la personnalité d’un artiste à travers son travail, surtout en peinture... et comme on a plusieurs facettes, et qu’on ne les montre pas toutes forcément.
      Enfin, j’ai l’impression que les écrits dont tu parles sont quand même assez explicites sur la personne.
      Tu t’y es plongé par courage, endurance, ou.... affinité ? La dernière raison serait moins glop.....


  • #738374

    Entretien exceptionnel. Madame Sigaut, soyez bénie.

    Hors émotion, je dirais : documentaire incontournable.
    Factuel, précis, clair, seulement 30 minutes. De quoi retrouver le chemin de la vérité et de l’humanité, en leur sens le plus profond. Et si le mot sacré fait fuir, vérité et amour suffiront.

     

    • La dernière référence Marion Sigaut (24:47)

      The Kinsey Institute for Research in Sex, Gender, and Reproduction

      The Kinsey Institute for Research in Sex, Gender, and Reproduction at Indiana University in Bloomington. ... The Kinsey Institute Student Research Grants program confers sexuality research grants to

      Source


  • Bravo marion de mettre en avant les valeurs chrétiennes ! (J’ai conscience qu’elles existent aussi dans d’autres religions...)

     

    • Pour avoir cotoyé certains enfants de la famille R-thsch-ld (et plus) dans une école catholique du 7eme arrondissement de Paris, je peux vous assurer que pas question de théorie du genre pour eux.

      Projet Educatif : « Sans Amour, pas de confiance et sans confiance, pas d’Education » Don Bosco

      L’Ecole entend affirmer sa vocation d’école catholique, lieu de pastorale et d’apprentissage du respect mutuel.

      Parents et enseignants s’associent pour construire l’avenir de leurs enfants, faire grandir leur foi et les former à la liberté dans un climat d’ouverture et de dynamisme.

      Résistons à ces menteurs


  • Merci Madame Marion Sigaut. Qu’est ce qu’on fait ?En premier, on informe très très rapidement le plus de monde possible.Comme vous le faites !On relaye l’information par tous les moyens .On envoie des textes par sms Faites nous un petit texte explicite de kinsey financé par les rockfellers pour pondre un rapport fallacieux dans le but de promouvoir les perversions pédocriminels en vue de fabriquer des dégénérés criminels à la solde des plus pervers qui n’ont qu’un but !Dominer le monde !Et nous ferons passer cela de sms à sms.Les gens ouvrent les yeux à vitesse grand V.Le complot satanique sera stoppé,ne leur en déplaise.La victoire du Bien contre le mal doit se faire et se fera !


  • Pour pouvoir faire subir toutes ses perversités à ses centaines d’enfants, il a fallu complicité à tous les niveaux de l’administration et peut-être même de certains parents...

    Cette société est bien plus malade qu’elle n’y paraît en réalité !


  • Bonjour,
    c’était la première fois que je voyais le visage de Marion Sigaut.
    J’avais bien entendu parler d’elle sur E&R mais ne m’étais pas encore intéressé à ses combats.
    Je dois dire que cette vidéo m’a scotché !
    J’avais déjà ma propre opinion sur la théorie du genre, mais après avoir écouté cette femme, j’ai compris que j’étais loin du compte.
    Je ne pensais pas à quel point cette théorie avait été pensée, organisée, orchestrée puis donnée si pernicieusement au médias et au peuple Américain il y a 60 ans !
    Merci mille fois Marion pour cette vidéo que je vais m’empresser de faire connaitre.


  • On se lève ! On les arrête ! On les enferme à vie, entre eux, pour ne pas infliger ça à des détenus "normaux". Et leurs "bienfaiteurs" avec eux. Les philanthropes eugénistes pervers qui font rêver tant d’abrutis dans leurs journaux à scandale ou leur forbes.

    Ils sont puissants mais nous sommes le nombre, ceux qui n’ont rien voulu entendre jusqu’à maintenant, ne peuvent plus fermer les yeux.

    Nombreux sont morts dans cette lutte, ou disparus à cause de la masse qui ne voulait rien entendre, et pire encore, adulait ces monstres, au lieu de soutenir les hommes et femmes justes qui les dénonçaient.

    On écoute enfin Karl Zéro, Jacques Thomet, les enfants Roches, Marcel Vervloesem, Marion Sigaut, Farida Belghoul, Salim Laibi, Alain Soral, Dieudonné M’bala M’bala, Laurent Louis, etc, etc, et sans oublier Le gendarme Stan Maillaut dont on n’a plus de nouvelles depuis près d’un an et demi et sa chère compagne.

    On voit aujourd’hui que par le biais de l’école ce sont tous les enfants qui sont en danger, allez vous tous bouger ? j’ai honte du fait que l’humanité a attendu si longtemps en se disant je vais protéger les miens, et c’est tout, je ne veux pas savoir, pendant que tous les jours des enfants sont torturés, voire tuer par ses réseaux sans nom. Certains se sont levés, certains ont essayé de parler à leur entourage en pensant que personne ne peut rester indifférent, je l’ai fait, je le fais, lorsque je vois les réactions, j’en suis malade. On m’a même très souvent demandé pourquoi je ne m’occupais pas tout simplement de ma vie. Il est temps de prendre chacun ses responsabilités, la seule chose qui leur permet de continuer, c’est notre peur, notre inaction.

    Oui, se sont des monstres, ils tiennent à leur position et ils ont des chiourmes à leur services. C’est pourquoi, les petites gens qui travaillent pour eux, policiers, journalistes en premier, vous avez une immense responsabilité à continuer à les protéger, et un choix à faire. Sauvez nos enfants ou continuer à défendre l’indéfendable.

    Pour une marche rouge qui serait là dernière ! En avant !

    Gilbert Abas ancien RG
    http://gilbertabas-contrelesatanism...
    A toi Stan, message aux forces de l’ordre de la part d’un ex gendarme intègre, poursuivi par toutes les polices et aujourd’hui malheureusement disparu. J’espère de tout mon coeur que tu es en vie.
    http://www.youtube.com/watch?v=w-Tt...

    Alors regardez les choses en face et levez-vous ! Levons nous enfin tous ensemble.

    Merci Marion.


  • Bravo Mme.Sigaut ! Cette petite demi-heure est vraiment intéressante, qui résume assez bien cette sinistre "révolution sexuelle". On pourrait en complément de cette vidéo rajouter le travail de David Duke, où l’on voit que cette idée de révolution sexuelle existait avant dans la tête de Freud, Wilehm Reich (qui ne sont pas catholiques !). L’Allemagne de Weimar était déjà sous expérimentation, ce qui explique pourquoi l’Allemagne était le pays le plus immoral d’Europe.
    http://www.youtube.com/watch?v=xFcv...


  • Je suis bouleversée par votre recherche Mme SIGAUT et bouleversée par le lien entre la communauté " gay " et la pédophilie. Cette brève allocution devrait être connue de l’ensemble des parents qui estiment que la théorie du genre prônée actuellement n’est pas intrinsèquement liée à cette étude pédocriminelle.

    Je vous remercie Madame, d’étudier ces aspects sombres de la libération sexuelle, et de mettre au jour la montée du lobbying pédophile amorcé par le lobby gay.

    Moi-même connaissant de très près cette communauté, je ne suis pas sûre que beaucoup accepte le lien, qui malheureusement, existait, existe et existera si on ne fait rien.

    Respectueusement,
    Emmie


  • #738518
    le 24/02/2014 par Liberté Egalité Fraternité
    Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

    J’adore la personnalité douce de cette très grande pédagogue. Si je peux utiliser une métaphore, je dirai que votre exposé se pare des plus beaux attributs dont on aperçoit la minutie du chef d’oeuvre sur une dentelle de Marloie. Merci à vous, Madame SIGAUT,, de nous donner les clefs de la compréhension de cette dérive malsaine qu’est la pédophilie.


  • Merci pour cette intervention nécessaire. Concernant la pornographie, elle n’a jamais été destinée à une large diffusion avant les années 70 car les films étaient projetés aux clients des maisons closes. Certains notables pouvaient acquérir au prix fort ces mêmes pellicules à titre privé. C’est la raison pour laquelle il est très difficile de savoir qui finançait et réalisait réellement ces films assez courts. L’émergence de la pornographie (telle qu’on la connait actuellement) a débuté dès la fin des années 60 et a connu un boom conséquent avec l’apparition de la vidéo à domicile dans les années 80. Comme pour le Hollywood mainstream, la plupart des producteurs de films pornographiques étaient issus de la communauté juive ; certains, comme Al Goldstein (éditeur du magazine Screw) ont justifié leur action de cette façon :

    "The only reason that Jews are in pornography is that we think that Christ sucks. Pornography thus becomes a way of defiling Christian culture and, as it penetrates to the very heart of the American mainstream"


  • On fait quoi ?
    J’ai brusquement eu envie de hâter leurs fins prévisibles, en les émasculant comme Kinsey.

    Mais bon j’ai raisonné et je me suis, non pas ça ! de peur de leur donner du plaisir. Rappel ce sont des pervers.

    Plus sagement, ils faut les écarter de toutes responsabilités point.


  • Marion Sigaut : " alors maintenant qu’on sait, on fait quoi ?"
    On descendra dans la rue par millions et on repoussera la chienlit hors du pouvoir.
    Il le faut, c’est impératif, et c’est maintenant car la gangrène progresse et il ne faudrait pas que nous ayons à couper des pans entier de notre culture et moralité avant tout chrétienne.


  • On fait quoi ?
    C’est sincère...on fait quoi ?

     

  • Il y a un film américain a la gloire de kinsey.
    http://www.allocine.fr/film/fichefi...

    Je me souviens d’un passage ou ses enfants s’enervent parce que leur père ne parle que de cul à table.


  • C’est une juive Judith Reisman qui défend les valeurs de la famille et la fondation du presbytérien Rockfeller qui la détruit.Je souligne ce fait , pour ceux qui aime ranger tous le monde dans les mêmes cases.

     

    • #740673

      Je salue ce souligné qui est trop rarement exprimé ici, dans E&R.

      Mais AS nous a appris qu’il fallait, derrière les faits, chercher qui est à leur origine.
      Or donc, parmi ceux de "la même case" (du même ghetto ?) qui défendent les valeurs de la famille, quels sont ceux qui sont entré en Résistance ?

      Pourquoi y a-t’il aussi peu de candidats Résistants issus de la case, alors que par leur passivité ils sont tous potentiellement les premières victimes promises au climat malsain instillé par leurs coreligionnaires qui dirigent les médias ?
      Les leçons de l’Histoire ont montré que cette attitude passive n’est pas la solution.
      Il leur faut rejoindre la Résistance (par exemple E&R), ne pas rester isolés, s’organiser en mouvement autour d’un chef charismatique.

      Qu’attend donc Gilles BERNHEIM pour les appeler à Résister ?
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles...
      Je ne développerai pas comment ses faiblesses ont été instrumentalisée dans l’affaire qui mena à sa démission forcée en 2013. Il était, pour ceux du Système, le “rabbin des goyim”.

      G.Bernheim a à la fois autorité dans sa case et la confiance qu’il faut au yeux de la case E&R :
      - En 2003, il manifeste son hostilité au PACS homosexuel :
      « La législation d’une union homosexuelle fraude le sens de la vie, sa direction comme son enjeu »
      - En octobre 2012, il prend clairement position contre le mariage pour quelques homosexuels dans un essai intitulé "Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption : ce que l’on oublie souvent de dire" où il déclare notamment :
      « Ce qui pose problème dans la loi envisagée, c’est le préjudice qu’elle causerait à l’ensemble de notre société au seul profit d’une infime minorité, une fois que l’on aurait brouillé de façon irréversible trois choses :
      *les généalogies en substituant la parentalité à la paternité et à la maternité,
      *le statut de l’enfant, passant de sujet à celui d’un objet auquel chacun aurait droit,
      *les identités où la sexuation comme donnée naturelle serait dans l’obligation de s’effacer devant l’orientation exprimée par chacun, au nom d’une lutte contre les inégalités, pervertie en éradication des différences. »
      Et sur ce dernier point, quelle lucidité ! C’est LE seul argument qui reste aujourd’hui au couple diabolique Najat/Vincent pour convaincre les parents d’abandonner leurs enfants à la RaiePublique.

      Finalement, je ne salue pas ce souligné non constructif qui n’a pas sa place dans E&R.


  • Merci madame !


  • De mieux en mieux, magnifique. Cette fois M. Sigaut donne des noms et touche en plein dans le mille.
    Cette fois Marion est presque au cœur du mal... Le rapport Kinsey n’est évidement pas sérieux, qu’importe, il est la pierre angulaire de la théorie du genre et les Rockefeller ont modifié les lois en fonction de ce rapport !
    Les familles qui dirigent, qui tiennent les rênes de ce monde, ne sont bien sur pas "Judéo-Chrétiennes" puisqu’elles combattent ses valeurs.
    Leur but est la glorification universelle de leur Dieu Satan.
    Le nouvel ordre mondial sera le moment où ces familles choisies par Satan lui-même auront en rapport avec ce culte réaliser le projet de soumettre la terre de la même manière qu’elle l’été au temps du roi Nimrod.
    Il reste encore des choses à venir qui dépasse et de loin l’entendement pour la grande majorité des humains donc je m’arrêterai là.
    Mais nous pouvons être sur d’une chose, aujourd’hui tout s’accélère.
    Gare aux grandes religions, car ils ne leur restent plus beaucoup de temps...


  • #738668

    Le souci et j’en ait fait l’experience tout recemment, jai essayé de parler de la théorie du genre et du danger que cela represente pour nos enfants à d’autres parents. Je suis tombée face à des gens qui preferent faire confiance à des proviseurs, des enseignants, eux mêmes larbins de l’education nationale Madame Peillon et Monsieur Belkacem (n’est ce pas Farida Belghoul ?) Ils preferent gober tous les mensonges des médias plutot qu’envisager qu’ils sont dans l’erreur complet. Je me suis prit ça en pleine poire, il y a des gens qui prennent la pilule bleue et ne veulent pas entendre parler d’une quelconque pilule rouge de peur de déranger leur petite vie bien rangée. c’est juste terrible donc du coup tu peux rien faire pour ces gens. A un moment donné la vérité il faut la vouloir, l’accueillir pour ce qu’elle est même si elle peut faire très mal. La vérité pour la vérité. Merci à Madame Sigaut et à Egalité et Reconciliation. On a besoin d’avoir les yeux en face des trous.

     

    • @veritaseternam,

      C’est bien là le drame, mais en même temps aussi notre liberté : la vérité il faut la vouloir. Elle peut faire très mal, mais elle rend libre. En acceptant la vérité, une fois le moment de souffrance surmontée, on devient plus fort intérieurement, surtout si on prie. Plus on accepte de vérités dérangeantes, plus on sent notre dignité se redresser à l’intérieur de nous, on se réveille, et moins on se laisse influencer et manipuler. Donc merci à tous les combattants de la vérité, dont Marion Sigaut qui a été très percutante cette fois !


  • Quelqu’un a t-il plus d’infos sur ce fameux Nick Rockefeller ?..
    Ce mec reste quand même un mystère, certains prétendent même qu’il n’existe pas (invention de Russo ?)
    Bref, si quelqu’un à des infos je suis preneur !

     

  • On fait quoi ? tout comme Noé qui vivait dans un pays où les parents marié leur enfants et se marièrent entre eux, on se construit une arche et on attends la justice divine.

    Non bref, mais avec cette révélation je n’ai plus envie de faire des enfants. Je suis bouleversée et je n’ai que 24 ans...

     

  • Le premier problème dans le "on fait quoi", c’est que les gens ne veulent pas voir et pas entendre.
    Faites vous même l’expérience : Dans une conversation, amenez le sujet sur Zandvoort ou Marc Dutrou et commencez à placer, juste quelques mots légers en dénonçant ce qui existe :
    Vous verrez les gens baisser la tête, être génés, ne pas relever, changer de sujet etc .... Les pédophiles sont tranquilles parce-que le sujet est tabou ! Et ce tabou, c’est nous tous qui l’entretenons. J’ai mis longtemps à le comprendre

     

    • " Les pédophiles sont tranquilles parce-que le sujet est tabou !
      Et ce tabou, c’est nous tous qui l’entretenons."
      Je suis en entièrement d’accord avec toi.C’est vraiment une des clés de compréhension de ce merdier sans nom .


    • Tu as raison Camarade Renaud29, je l’ai déjà faite l’expérience de parler de la pédophilie, devant les bouches bées et l’air gêné, voir énervé, à chaque fois, je me demandais à chaque fois pourquoi les gens ne sont pas horrifiés !! Une fois y’a un mec de 60 ans qui m’a répondu avec un sourire narquois en plus, "moi si je sais que dans mon entourage il y a de la pédophilie, je ne dirais rien ! ça ne me regarde pas." J’ai eu envie de lui lançer la tasse de café que j’avais à la figure. cela fait quelques années, et je ne savais pas qu’autour de moi tous était frangin(es). Ils sont liés par la dégueulasserie. fraternité de beaufs abjects.


    • Renaud, j’ai cessé depuis peu d’aborder le sujet qui tue... Ca n’intéresse, je dirais, absolument personne tant de l’entourage proche que les copains ! Aucun retour des articles que je partageais encore récemment par mails ou sur facebook : j’ai arrêté les mails, me suis barrée de fb et je n’aborde plus le sujet avec personne... sauf ici et sur qq blogs

      J’habite dans le var. Il s’y passe des choses atroces dénoncées par des enfants victimes, leur mère et le grand-père. Aucune enquête, la mère et le grand-père menacés condamnés pour dénonciation mensongères par une magistrature pourrie (des articles sur E&R). La réflexion qu’une personne m’a faite la dernière fois ou j’ai abordé ce sujet d’actualité : t’es une éponge, tu prends tout ce qui passe...

      Sentiment très désagréable que de passer pour naïve, influençable et surtout ennuyeuse... évidemment on ne me le dit pas, c’est juste sous-jacent dans les silences ou les regards... Je n’exagère pas, les "gens" s’en contrefoutent, se sentent pas concernés ou n’y croient pas. Ca me choque que ça ne les choque pas !


    • C’est pas le genre de sujets pour dîners en ville. C’est normal puisque c’est pas un sujet léger. C’est évident que tu passes pour un fou si tu ignores le contexte, et encore plus si tu maîtrises mal le sujet. C’est pas en papotant qu’on lutte, de toute façon, et on parle pas sérieusement avec des fiottes, faut en parler avec des personnes capables de parler virilement. Après, c’est sûr que ces personnes sont rares et parfois on ne peut tout simplement pas en parler. Sur ce sujet, on vous demandera pourquoi vous vous intéressez à ça, qu’est-ce que ça cache, etc. selon les mécanismes psychologiques habituels des demeurés (confondre enquêteur et criminel, etc.)
      Moi j’ai l’habitude de ne pas aborder ces sujets avec n’importe qui vu mon positionnement politique et religieux. ça doit faire un choc aux gauchos retournés.

      La vieille merde qui prétend que ça ne le regarde pas est un exemple typique d’individualisme crasse, mais il a tort : c’est au minimum de la non-assistance à personne en danger, avec une circonstance aggravante puisque ça concerne des enfants. Donc si, ça le regarde.


  • La Nambla fut fondée en 1978 par le Juif David Thorstad. En 1970, il est un activiste politique du mouvement des droits homosexuels aux côtés d’Harry Hays, membre du Communist Party USA. Les deux hommes suscitent l’attention des forces de l’ordre. En 1977, à Boston, la police fait irruption dans un de leurs sièges, et arrête vingt-quatre suspects. Une centaine d’autres personnes furent inculpées les jours suivants pour viol sur des garçons âgés de huit à quinze ans.

    En 1995, des agents infiltrent les organisations implantées à San Francisco et New York. Le journaliste Mike Echols réussit à pénétrer ces cercles. En 1991, il publie, dans son livre I Know My First Nameis Steven (Je sais que mon prénom est Steven), les noms, adresses et numéros de téléphone de quatre-vingts membres de Nambla.

    En 2000, un couple de Boston, Robert et Barbara Curley, poursuit en justice Nambla pour l’homicide volontaire de leur fils Jeffrey, en octobre 1997. Charles Jaybes et Salvatore Sicari, condamnés pour ce meurtre, avouèrent avoir torturé et mutilé le jeune homme. Le jugement mentionna que « Nambla servait de canal pour un réseau souterrain de pédophiles aux États-Unis, qui utilise les associations et leurs contacts sur Internet pour obtenir et promouvoir l’activité pédophile ».


  • Madame Sigaut
    Connaissez-vous un moyen, pour celles et ceux qui pleurent d’avoir niaisement, débonnairement défendu les justes causes qui cachaient un poison, qui pleurent et n’osent plus regarder leur figure de pantin écervelé, qui pleurent et se découvrent submergés par l’excès unanime de leur ignoble sottise, connaissez-vous un moyen pour qu’ils ne succombent pas aux violentes gifles que chaque jour vient leur infliger ? Se peut-il qu’il y ait tant d’aveuglement et de candeur sur terre, tant de cruauté inexplicable ? Se peut-il que Kinsey ait menti à tout un continent, à des continents, des pays qui construisent des universités et se piquent d’intelligence ? Se peut-il que sans une brave femme américaine et quelques citoyens dévoués jamais on n’aurait su que les rapports Kinsey étaient indéfendables scientifiquement et moralement ? Se peut-il que ce monstre ait été encensé et n’ait jamais été inquiété pour les supplices qu’il a infligés à des centaines d’enfants ? Nul pathos d’emprunt : vous bouleversez par le simple énoncé des faits, et votre sentiment blessé, contenu avec rage et dignité, m’a fait pleurer.

     

    • Ha ha, bienvenue dans le vrai monde.

      Ne vous inquiétez pas, la perte de vos illusions est accompagnée d’une période de deuil obligatoire dans le cas d’un décès. Ensuite vous relèverez la tête et porterez un regard neuf et déterminé sur le monde.

      Par contre, n’oubliez jamais votre état actuel de détresse. Car c’est aussi par cet état qu’auront à passer tous les moutons qui tardent à se réveiller, et que vous devrez aider dans ce difficile moment.


    • @ Auditeur,

      La recherche de la vérité est toujours un chemin de croix. Ce n’est pas pour rien que le Christ a dit : "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie." (Jean 14:6).

      A un moment dans la vie, il faut choisir, entre son petit confort et ouvrir les jeux.
      Quand à Kinsey, il n’aurait jamais pu agir seul, s’il n’a avait pas eu le soutien d’abord de la fondation Rockefeller et d’autres qui étaient et sont intéressés à détruire la famille et l’homme en tant créature de Dieu, afin d’asseoir leur pouvoir satanique. Ne connaissez-vous pas le Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley, écrit en 1932 ? Dedans il y a déjà tout le programme de ce monde satanique, et il fut écrit avant Kinsey... donc Kinsey a bien été un agent de groupes occultes, donc protégé par eux. Il n’a pas agit seul !


  • Ca me rappel une intervention de Maitre Soral dans une émission sur le machisme d’Evelyne Thomas ! Toujours aussi visionnaire , il avait déjà compris d’instinct que l’égalité des sexes était une très bonne chose pour le grand patronna.


  • J’espère qu’après avoir visionné cette vidéo les catholiques cesseront de se moquer de ceux qui leur parlent du Kali-Yuga, l’âge sombre ou de fer, qui constitue la quatrième et dernière phase temporelle d’un Manvantara. Je rappelle que René Guénon est le métaphysicien qui fut un des premiers à en parler aux Français. Il a calculé que la durée du Kali-Yuga est de 6480 ans et a écrit que plus on a approche de sa fin, plus les événements sataniques se multiplient.

     

  • J’ai un léger sentiment de nausée en voyant ce reportage, il est difficilement discutable par l’enemi... Je ne pensais pas que le mal étant tant implanté dans notre société... C’est en tout cas un superbe travail tant il est clair, concis et complet.


  • Il n’est plus si éloigné ce moment ou la contestation de la pédophilie sera taxé de fascisme ! avec des antifas qui viendrons tabasser les quelques manifestant anti pédophilie dans le manifs


  • Merci mais on avait compris. Tous les extraits diffusés dans cette interview ont déjà été relayées sur ER et sont dispo sur le net depuis longtemps.

    De toute façon, il est clairement stipulé dans la Bible (Corinthiens entre autres) que la fornication était un péché mortel.
    Comme d’habitude, les cons ont écouté les sirènes du diable et les autres n’ont pu que subir et constater le naufrage de la société.

    Au sujet du "rapport kinsey", il est évident qu’une telle merde n’aurait jamais eu aucune influence sans le pognon de rockie mais surtout pas sans les directives qu’il a du donner aux médias de relayer ces conneries comme des faits avérés.

    Non seulement le "rapport kinsey" est une aberration au niveau des statistiques puisqu’il ignore le hasard, tout son échantillonnage est biaisé, mais en plus il n’indique rien de la partie matériel et méthode. Il y a deux parties à son pseudo rapport : 1. description faussée des moeurs de l’époque 2. partie expérimentale où il viole des gosses.
    Le coup d’aller se servir de données dans les prisons est intentionnel, évidemment. Dans les prisons, non seulement il interroge des psychopathes, mais surtout il y a des "comportement socialement imposés", notamment l’homosexualité.
    Il faut souligner que normalement, jamais un "rapport" n’est publié comme ça. Normalement, il aurait du publier un article dans une revue à comité de relecture. S’il a outrepassé ça et si des lois ont été modifiées sur la base d’un truc pas fiable du tout, c’est qu’il y avait un lobby derrière : le fric de rockie.

    De plus, la description pseudo-sociologique ne peut se fonder que sur des sondages. Or, la marge d’erreur doit être augmentée à cause de la possibilité de mentir. Il est connu que les hommes maximisent leur activité sexuelle et les femmes la minimisent dans leurs propos. Je dirais même qu’une étude ne peut pas se prétendre scientifique si elle ne se fonde que sur des sondages car un sondage n’est pas une donnée mais une parole.

    Sur la prétendue sexualité des enfants : cette affirmation contredit toute la biologie évolutive, la physiologie, etc. Déjà, un juvénile ne peut pas procréer, par définition, il n’a donc pas de raison d’être "sexuel" comme il dit. C’est pareil pour toutes les espèces animales.

    Bref, ce "rapport" n’est que l’oeuvre d’un dangereux psychopathe. Il faudrait enquêter sur lui, je pense qu’il y a des choses à découvrir, notamment son implication probable dans des programmes de type mk-ultra.

     

    • #738880

      Merci mais on avait compris. Toutes les informations de ce commentaire sont dispo sur le net depuis longtemps.


    • MagnasVeritas,
      de nouvelles personnes s’intéresse à E&R chaque jour, et parmi elles, encore beaucoup méconnaissent ce sujet.
      De plus votre commentaire n’est en fait qu’un résumé de la vidéo, donc inutile.
      Merci mais on avait compris.


    • Je sais bien que les éternels jaloux, envieux et hargneux ont du mal avec l’excellence, mais non, je vous corrige : l’analyse de cet apport n’est ni "présente sur le net depuis longtemps" ni "en fait qu’un résumé de la vidéo".
      Pour qui sait lire, c’est une analyse et une critique de la part d’un scientifique envers un imposteur. Que les incompétents ingrats restent à leur minuscule place.


    • Cf. réponse précédente.
      Il y a vraiment des personnages qui ont des problèmes, ici.
      Pas de temps à perdre avec géraldine-qui-se-prend-pour-une-tueuse-mais-qui-n’a-jamais-eu-le-niveau-et-qui-ne-l’aura-jamais-et-qui-ne-cesse-de-se-ridiculiser. Content pour cette paumée qu’elle aie trouvé un papa en ma personne, mais j’ai pas le temps, ya des assistants sociaux pour ce genre de specimens.
      Je le précise pour tous les clones, randoms et autres pièces de la Machine qui ne cessent de me tenir la jambe dans les commentaires afin d’exprimer leur frustration : je fais de temps en temps une bonne action en vous accordant ma charité par une réponse, mais là j’ai pas le temps, allez essayer d’attirer l’attention de vos congénères du marais.

      Les autres, ceux qui ont réellement quelque chose d’intéressant à dire, sont lus tant que je le peux, mais il ne m’est pas toujours possible de répondre et mes réponses ne passent pas toujours la modération.


    • #740261

      « Que les incompétents ingrats restent à leur minuscule place. » En effet, oui.
      Merci pour le fou rire Ô grand maître.


    • Aveux bien reçus : tu n’es qu’un rieur.


  • Technique apparement très usité dans notre monde moderne.
    La société se prétend rationnelle donc tu lui pond des rapports (biaisés) !
    C’est pas le seul, je me souviens de celui la que j’avais lu dans le genre fémisnites http://fr.wikipedia.org/wiki/Rappor...

    Je me rappelle de LLP qui montrait le carte mondiale de l’homosexuelité, je veux bien que dans certains pays elle soit un peu réprouvée, mais n’empeche quand dans d’autres ne serait elle pas encouragée ?

    Oui déchristinaniser pour dominer :
    Toujours sur LLP je me souviens de cette vidéo sur la religion des peres fondateurs dont T.Paine (haut participant de 1789 aussi), j’y ai reconnu la voix américaine qu’on entend ici aussi, surement celle d’un chrétien des USA dégouté de la maconnerie ambiante de son pays
    http://www.youtube.com/watch?v=teez...


  • Je remercie infiniment Marion Sigaut pour cette compilation de vérité.

    J’ai moi même eu vent de tout ça vers 2001 et commencé à le dénoncer. Seulement j’ai vite compris que pas mal de personnes en étaient parfaitement conscients et l’acceptaient.

    Si j’ai un conseil à donner aux nouveaux arrivants, ce serait de sonder leur entourage avec intelligence afin de déceler de quel côté se situe l’opinion de chacun.

    J’ai commis l’erreur de me scandaliser de ces choses à l’université et je me suis retrouvé, à ma grande surprise, attaqué par des gens dont je n’aurais jamais soupçonné qu’ils donneraient crédit à de telles âneries ; si bien que j’ai dû rapidement m’éloigner de cette ambiance ambigue.

    Et second conseil : une fois les gens de bonne volonté trouvés, continuez de vous informer entre vous des avancées de ces plans et de préparer à la réinformation des jeunes qui vous sont proches et autres.

    Bon courage à tous !


  • Personne n’a écrit les "Protocoles des sages de Sion", c’est un myhte !
    En tout cas tout le monde en aperçois les résultats, et ça c’est un fait.

     

    • De ce que presque toutes les inventions décrites par Jules Verne soient sous nos yeux, il ne s’en suit nullement que Jules Verne ait été un scientifique : c’était un romancier, et du genre plus prolifique et commercial que réellement talentueux et connaisseur de ses sujets. En fait la réalité a dépassé de beaucoup sa fiction. Idem pour les Protocoles : ce fut une oeuvre de fiction du même genre, bien en deça de la réalité qui allait suivre. Les Protocoles parlent d’un pouvoir juif mondial qui s’en tient aux moyens connus au XXIXème siècle, comme la banque d’affaires, le chemin de fer, et ne déborde pas du cadre européen. Pas question non plus de la technologie, pas de l’électronique qui allait servir si bien les médias. Les Protocoles ne parlent que des journaux et des romans, du théâtre. Il est question de spectacles licentieux, pas de néo-paganisme. Autre lacune : la magie noire n’y est pas mentionnée, alors qu’elle est plus importanteque la finance et va lui survivre.


    • Oui tu as raison du point de vue des méthodes utilisées, mais du point de vue des objectifs poursuivis, ce sont les mêmes quelques soient les techniques ; c’est à dire détruire les mœurs des peuples pour mieux les contrôler par le biais de leurs bas instincts, de leur arrogance, de leur ignorance, et ceci par tout les moyens à leurs disposition, c’est cette "mission" qui les animent, n’empêchent qu’il peut y avoir plusieurs pistes à suivre, sans oublier qu’elles mènent toutes à "Rome".


  • je n’ai pas pu voir ce document jusqu’au bout . C est insupportable !!!!!
    Merci Mme Sigaut , je vous suis gré ,du fond du coeur , merci pour tout !!!!


  • Vidéo de Arnaud Dumouch explique très bien comment on est arrivé à cette société du plaisir et du refus de vieillir par l’euthanasie :
    http://www.dailymotion.com/video/xm...

    Depuis la révolution de 1789, nous sommes la proie des sept péchés capitaux et plus nous avançons et plus ça devient flagrant. Combien de fois faudra-t-il répéter aux matérialistes que l’homme n’est pas un robot ?


  • #738829
    le 25/02/2014 par Gerard John Schaefer
    Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

    Jusqu’à quel point peut-on prétendre qu’Alfred Kinsey a falsifié son rapport ?
    Les Etats-Unis sont bâtis sur un génocide, ont un socle culturel violent, et une partie non-négligeable de sa population derrière les barreaux.

    Du reste, il y a tous les tarés qui n’ont pas été repérés, et qui sont en liberté, arborant un gentil masque de normalité. Alors, qui doit-on interroger, en fin de compte ? Bill Clinton, qui s’est fait éponger dans le bureau ovale, par la p’tite stagiaire ? En jurant publiquement n’avoir jamais eu de relations ?
    Gary Ridgway, qui a tué majoritairement des prostituées sur 20 ans, des victimes qui n’étaient même pas considérées comme des êtres humains par les enquêteurs de police ?

    Alfred Kinsey a le mérite d’avoir levé des tabous. Ensuite, à chacun de prendre ses responsabilités, de comprendre son environnement, et d’éventuellement, contempler l’abîme.

     

    • Aux USA la prison est un business si bien qu’une proportion très importante des détenus sont enfermés pour des motifs futiles qui ne vaudraient pas l’emprisonnement ailleurs dans le monde notamment en Europe, Russie comprise et même en Chine !
      Le petit peuple américain était, et l’est encore dans une certaine mesure, une société conservatrice à cheval sur les principes moraux. Kinsey est un pervers, il n’a levé aucun tabou, il a été un des agents actifs ayant travaillé à la corruption progressive de la société américaines. A vrai dire les "tabous" n’existent que dans la tête des pervers. Refuser une pratique déviante n’est pas un tabou mais une attitude raisonnable de préservation de son hygiène mentale et physique et en dernière instance de l’espèce.
      Quant aux Indiens leur sort était inévitable ! Le paradigme occidental et indien ne pouvait pas coexister, l’un devait disparaître et c’est le plus fort qui a survécu. Deux visions du monde radicalement incompatibles qui ne pouvaient que s’affronter jusqu’à la mort de l’un des deux ! C’est la cruauté anglo-saxonne/franc-maçonne qui suscite en nous de la compassion pour les Indiens, cruauté dont nous, petit peuple d’Occident avons également été victimes et sommes encore victimes ! Pour le rappel le massacre des Vendéens, la Terreur...les dizaines de millions de morts des première et seconde guerres mondiales...les réseaux pédocriminels assassinant nos enfants, la pollution massive de notre environnement, la médecine conventionnel qui nous tue à petit feu...nous sommes également des victimes, il est vrai plus ou moins consentantes moralement et physiquement ramollies par le confort moderne, de la barbarie judéo-maçonnique.


    • #739000

      Kinsey était un faussaire et un pédophile !!! ses études sont bidons de A à Z : comment croire que,dans l’ Amérique d’alors, près de 9 femmes sur 10 auraient subi un avortement ? de plus, dans ce genre d’études, les gens sondés racontent des fadaises aux enquêteurs- soit pour se faire valoir, ou pour suivre une stricte observance des normes sociales...il est impossible de se fier à ces études-ci, d’ailleurs orientées selon le pays qui les produit et selon l’époque...ce Kinsey fut pistonné au plus haut sommet de l’état pour perdre le peuple américain et le "libérer" des tabous sexuels de son temps...aujourd’hui l’Amérique ne ressemble plus du tout à celle des années 50....on peut dire la même chose de la France d’ailleurs !!!


  • J’en ai pleuré de rage... Merci Madame Sigaut. C’est douloureux mais nécessaire.
    On fait quoi ? Je ne sais pas pour vous, mais je suis une future Maman de 23 ans (oui, il est en route :) ), et je m’organise déjà avec mon Mari et ma famille pour l’instruction à la maison, et nous déménageons à la campagne dans peu de temps. C’est le mieux que je puisse faire pour l’instant.

    Merci à vous, de tout Coeur, Madame Sigaut, ainsi qu’à Madame Belghoul.

     

    • Des parents avertis sauront mieux protéger leurs enfants de la perversité du système !

      Bravo pour votre courage et persévérez dans votre voie ! Il y en a eu d’autres avant vous et il y en aura d’autres après vous.


  • #738893

    Rapport kinsey ( Jusqu’a 20 orgasmes par jours provoqué chez des enfants de 2 à 5 ans )

    Ames senseble s’abstenir
    http://www.youtube.com/playlist?lis...


  • On identifie, mais D’abord on se remet... mort, presque ! suite l’écoute. Donc, on se remémore, à savoir qui est ce Maudit foutu mec ?

    Kinsey pas ? Se Wikipédialise, tombe sur sa photo, recherche le trait ou l’expression, par laquelle M le Maudit, à fini par s’auto-arracher les Couilles... ouille !

    Puis en conjuguant sa vie mode d’emploi (exemplaire) & la pointilleuse précision statistique de l’orgasme avant maternel, il semblerait que la matrice du Genre prend l’origine de sa Théorie dans le cerveau de ce Maudit, la Source. C’est tellement évident que ça en couille de source.

    Marion-Sigaut, comme David Lingstone qui à découvert la Source du Nil, M.S. a découvert la Source du Vil. Bien vu ! Bien identifié ! Bien développé ! Cela s’inscrit instantanément dans toutes les cellules...

    Q’attendre du Politique et du Mediameanstrean Kinsey rien. Ne veux rien savoir tous genres confondus, sauf d’utiliser en activant tous les moyens, la force de l’enseignement pour faire valoir en priorité ce Genre de théorie à la maternelle.

    On fait quoi alors ? On attend que le Politique s’auto-arrache les parties ? On laisse continuer à leur laisser faire le Genre qu’il n’y a pas de Genre ?

    Faut améliorer tout simplement, la manière de dire NON, comme Farida Belghoul le préconise, puis connaissant maintenant la Pré-Source du NON, grâce et comme Marion-Sigaut nous l’a révélé dans cette vidéo, d’une manière TOPGUN ! On fait quoi.. ?

    On améliore ! On ajoute !

    On ditNON avec Pré-NOM. Le pouvoir est dans le NON. et le Pré-NON, sauf ! Exception à la règle, si les donneurs d’ordre de ce Genre de théorie s’arrachent en pratique les Coconuts ! Pauvres Bande de TDC !!!

    Bravo à Marion-Sigaut pour son exposé, son développé, de la haute voltige... Cela ressemble fortement à la goutte qui fait déborder le vase, mais c’est surtout la goutte qui manquait pour une meilleure compréhension de la mécanique du Genre.

    PROPAGEZ ! Laissez coulez l’eau vive, chantez l’eau vive et canalisons les sales eaux.

    Ecoutez ! Pour arrêter le Genre & sa matière :< www.youtube.com/watch ?v=Ltzb... >
    Çà change des propos de la Belkasem... (sème quoi la Belle en fait ? Le genre de théorie qui fait que matière fait cale.) Stop !


  • #738901

    On fait quoi ?

    Le geste de la quenelle de Dieudonné est plus dangereux que le rapport Kinsey.

    A partir de ce moment là , que peut-on faire ? Que peut-on faire face à la TV qui chaque jour lave les cerveaux ?

    J’ai bien une solution mais .. celle-ci ne passera pas sur ER, modération oblige.


  • Kinsey est devenu un cliché ; faudrait aussi éplucher Margaret Mead, l’école de Franckfurt, le freudo-marxisme en général, bien d’autres foutaises.

     

    • #739015
      le 25/02/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @ bernamej

      Vous êtes dans le vrai, simplement et comme toujours, l’efficacité prime. Jamais la pédophilie n’avait été aussi ouvertement promue que par ce désaxé. Nous sommes dans une phase de reconstruction des esprits et il faut avancer en ordre. Les "foutaises" portées par Freud et Marx sont liées à leur origine "tribale", mais il faut remonter à la source pour comprendre. Cela demande un effort surhumain pour celui qui n’a pas encore pris pour acquises les premières phases de la ré-information. Comment expliquer aux non-initiés qui jugent les psychopathes qui nous gouvernent qu’il leur faudra faire preuve d’empathie pour espérer apprendre ? Comprendre les névroses, le symbolisme et la mystique des pédophiles de la communauté organisée des "satanistes" impose de remonter loin, très loin, dans une Histoire... qui n’existe pas encore aux yeux des ignorants. Difficile, alors, de s’en tenir à ce que l’on voit lorsqu’on est programmé pour interpréter faussement ce qui pourtant est évident.


  • Particulièrement intéressé par ce long et très brillant développement de Madame Sigaut, sur le rapport Kinsey, car j’avais été très frappé par sa remarque, à ce sujet, au cours de sa remarquable émission sur Radio Courtoisie, le 16 Février dernier, en compagnie de Madame Farida Belghoui et de Madame Claire Séverac.

    Incroyable, toute cette histoire ! Il y a vraiment un travail énorme à faire, pour lutter contre le Mensonge, et la désinformation, sur des sujets qui pourtant semblent anodins et classés depuis longtemps ! Bravo Madame Sigaut, et merci !


  • Je suis donc pas la seule à n’avoir pas pu le voir jusqu’au bout !!! J’aime bien écouter Marion Sigaut mais je trouve MALSAIN de faire la conversation sur ces dépravés qui somme toute ne sont même pas inquiétés, alors où est l’intérêt ? Wallah une raclure pareille on en entend parler sur une terre d’Islam et tout père de famille brûlera les étapes pour en libérer l’humanité. C’est une des raisons pour lesquelles ils y vont à coups de torpilles et dictatures sur nos sociétés car question moeurs on est des irréformables et nos croyances (Islam et Orthodoxie) soi-disant archaïques n’admettront JAMAIS d’innovations.

     

  • Il faudrait quand même expliquer à Marion Sigaud que les actes pédophiles pratiqués sur les mineur(e)s sont commis par autant d’hétérosexuels que d’homosexuels... l’attirance pour les enfants n’a initialement rien à voir avec l’orientation sexuelle de base... ça s’appelle de la pédophiles et cela n’a rien à voir, de près comme de loin, avec l’homosexualité à proprement parler !
    Il faut garder à l’esprit que Les associations comme le NAMLA, LGBT ou même le travail de KINSLEY sont aux homosexuels ce que le CRIF, la LICRA ou la LDJ sont aux Juifs...
    Il faut faire une distinction quand même !!! Tous les gays ne sont pas des pervers ou des pédocriminels ! C’est insupportable de voir faire le procès de l’homosexualité dès lors qu’il s’agit de pédophilie, ça n’a rien à voir bon sang !!!
    L’une est une orientation sexuelle entre personnes adultes consentantes, et l’autre, une perversion abjecte commise sur mineur(e)s manipulé(e)s et/ou non consentant(e)s ...donc du viol !!!!!!!! Merci de faire un peu + le distinguo, Mme Sigaud, car ça peut porter à confusion parfois, à part cela, je trouve votre travail remarquable...

     

    • #739075

      Alors si vous trouvez mon travail remarquable, écoutez bien ce que je dis, ça vous évitera de me critiquer à mauvais escient.
      L’homosexualité existe indépendamment du lobby gay. Et la promotion de la pédophilie est arrivée en même temps que le lobby gay.
      Je vous souhaite une bonne journée.


    • Désolé mais ce que vous dites est faux. La pédophilie et l’homosexualité ont toujours été lié.
      Et arrêtons les chichis, OUI l’homosexualité est une perversité.


    • C’est un amalgame facile à faire, tu as raison. C’est ainsi que l’on fait le lit de la VRAIE homophobie. Ce qui est intéressant, c’est de voir comment les gens se présentent. La plupart se définiront vis à vis de la société par leur nom, leur profession. Ce sont les gens normaux. Ces derniers ne mettront pas en avant ,qui leur religion, qui leur ethnicité, qui leur sexualité. J’ai dans mes relations quelques homosexuels. Or, ces derniers ne se définissent pas en tant que tel mais en tant que chef monteur, électricien, aide à domicile ...

      Et il y aura les communautaristes. Par exemple les LGBT qui se définissent en tant qu’homosexuel. Ils ne semblent n’avoir que ça comme définition sociale. Ils font la promotion de l’homosexualité, prosélytisme cherchant à entraîner les autres dans leur déviance. Ce sont ces gens qui sont à l’origine du mariage pour tous, pied dans la porte visant à entraîner dans son sillage la PMA/GPA, le genre et la pédophilie comme ultime but. Pas pour assouvir des envies perverses, pas que, mais dans un but de destruction de l’autre, de destruction de la progéniture des tenants de la famille normale. Et le besoin de destruction est aussi une caractéristique de la perversion.

      Ces gens sont effectivement minoritaires parmi les gays/lesbiennes mais ils sont éminemment dangereux et doivent être dénoncés et combattus. Ce qui ne veut pas dire que tous les gays/lesbiennes sont dangereux (ce sont pour la plupart des gens très corrects qui ne se réduisent pas leur identité à leur sexualité)


    • #739170
      le 25/02/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @ Chantal

      Ce qui serait remarquable, car déjà respectueux, c’est d’orthographier correctement le nom de notre intervenante !
      Pour le reste, vos affirmations ne reposent sur rien et, par conséquent, ne valent rien.
      Oui, et que cela vous plaise ou non, les pédomanes sont presque toujours issus de la "communauté homosexuelle" refoulée ou revendiquée. C’est un fait, et je vous laisse trouver les véritables statistiques pour ne pas avoir à vous en convaincre.
      Je ne vous ferai pas non plus un cours d’histoire authentique de l’humanité car vous n’êtes visiblement pas prête à en assumer la portée sur la déconstruction de votre paradigme. Soyez assurée que pour nos "élites", l’homosexualité et ses formes les plus perverses ne sont en rien une orientation sexuelle. C’est dans une mystique très lointaine et rituelle qu’il faut aller chercher l’explication de leurs crimes ignobles. Vous remarquerez qu’ils sont toujours le fait de nos "élus" et qu’ils ne concernent les "producteurs sédentaires" qu’à la marge, mais cela vous échappera sans doute complètement...


    • Je pense que Mme Sigaut n’a pas de leçon à recevoir de vous.
      L’émergence des deux lobbys est synchrone, c’est un fait important à souligner. Le lien est que les homos comme les psychopathes pédocriminels sont utilisés par le Système (par rockie et rotschie, on va dire) pour dominer les humains par l’avilissement, par la normalisation de pratiques déviantes.

      Ensuite, évidemment qu’il y a un lien plus direct puisque de nombreux homosexuels ont été abusés durant leur enfance, comme le révèlent certaines études, bien qu’il y aie aussi des explications alternatives dans certains cas.

      Quant à votre parallèle avec les juifs, désolé mais je n’ai vu aucune désolidarisation massive des "juifs du quotidiens" envers le lobby. Ceux qui le font sont des exceptions. M. Cohen en a expliqué les raisons.


    • Le fait est que les pédocriminels utilisent le lobby LGBT afin d’avancer cachés pour leur plan d’acceptation par le peuple de leur déviances, de marchandisation de l’humain (bergé et les ventres des femmes dont le compagnon YSL à "créé" la vilaine lulu, pour lucifer certainement). Ils tentent depuis des années de décriminaliser leur perversion et là, sans la dissidence, la majorité n’aurait rien vu, rien compris. D’ailleurs combien répète le prémaché quand vous osez être contre le mariage pour tous déjà, (Homophobe, et tutticuanti), la barbe, faudrait passer une heure à se justifier pour encore voir dans le regard des restes de suspicion, merde basta ! Même effet qu’antisémite... les toutous bien dressés à patrick cohenandco, donc parler de la théorie du genre, il a fallu montrer des preuves et des preuves et subir les injures, les mensonges etc.. et les menteurs en face eux sont sur toutes les télés. Et pire !Ils sont encore ministres en attendant.

      Bonsoir Marion, merci infiniment !

      Pour ceux qui découvrent E&R, vous devriez lire Marion Sigaut ou écouter toutes ses conférences hyper intéressantes, qui remettent la tête à l’endroit concernant les lumières, la révolution française, et ce que Damien à subit et pourquoi ! Après ils suffit de suivre leur protocole pour comprendre que tout est à jeter, ONU, OMC, Droit de l’homme et mon cul sur la commode, etc. Détricotez Messieurs Dames et nous aurons peut être une chance. Oui vous me direz, il y a des gens bien dans ces organismes, c’est là que le bas blesse, comme pour la franc maçonnerie, ceux d’en bas on s’en sert, le plan, il ne le comprennent même pas. Ils font bien ce qu’ils ont à faire, ensuite ils couvrent les frangins. beurk. Et pis autre chose, les pervers qu’on attrape, en général, leur voisin ils disent, on aurait jamais cru, il était très gentil et serviable. Vous croyez quoi ? Pervers c’est pervers.

      Bon courage et ne vous détournez pas, on est trop près de les montrer dans la lumière, et ça, c’est leur plus grande peur.

      Merci Alain, et merci tous les E&R
      Vidéo du mois où Alain en parle.
      http://www.youtube.com/watch?v=S5d7...


  • le cynisme pervers est à l’oeuvre
    "et maintenant on fait quoi ? demande Marion Sigaud......

    "La Route" de Cormac Mc Carthy financé par ....
    je vous le donne en mille........
    La fondation Rockfeller
    donc ce qu’on fait après est bien inquiétant
    à moins d’éliminer ces prédateurs physiquement


  • On fait quoi ? Ben on éduque nos gamin(e)s et on fait tourner cette parfaite vidéo dans laquelle tout se trouve. Tout.


  • Jack Kerouac mentionne Alfred Kinsey d’une façon laudative dans son célèbre roman intitulé Sur la route (1957). Cela ne m’étonnerait pas que le chef de file de la Beat Generation eût approuvé la méthodologie antiscientifique de Kinsey.

     

    • Et ça ne vous étonnera pas qu’en tapant "Jack Kerouac" dans le moteur de recherche de Google, on tombe sur un pseudonyme acteur pornographique homosexuel tchèque sachant très bien pourquoi il l’a choisi.


  • Le prénom de Rockfeller : Nick ou DICK - ? -Dick peut être David


  • Après deux générations successives de vie de famille bâclées, la nature reprendra ses droits et le souhaits de nombre d’enfants aujourd’hui sera d’avoir un vrai cocon familiale, havre de tranquillité, de repos, de sérénité et de sécurité.

    Aujourd’hui je me retrouve seul à courir tous les 15 jours pour récupérer les enfants que j’ai eu avec 3 femmes différentes. Ma vie familiale est l’échec le plus énorme que j’ai eu à essuyer et si des jeunes me lisent aujourd’hui je prie le ciel pour qu’ils m’écoutent.

    Mariez vous et ne quittez jamais votre compagne ou votre compagnon. La famille et les enfants sont la chose la plus précieuse au monde, les seules personnes sur lesquelles vous pourrez compter en cas de coup dur, les seules personnes qui vous aimerons sincèrement. Si un orage traverse votre vie familiale, accrochez-vous et sachez que la vie de couple connait des hauts et des bas, que ça se mérite.

    Le divorce et toutes les apparentes facilitées qu’on nous a offerte pour échapper à nos responsabilités (pilule, avortement) ne sont en réalité que des boulets pour nous enchainer au monde marchand, nous faire payer pour compenser les frustrations qu’entrainent le manque d’amour que nous fournissait le cocon familiale.

    Aujourd’hui quand je n’ai pas le moral, la seule chose qui me remonte le moral c’est de penser à mes enfants, penser à leur petites manies, à leur petits défauts de langage, leur façon de protester, de me tenir tête, de réclamer un câlin. Bref tout le bonheur simple et non marchand, l’immense et incommensurable joie de l’amour.

     

  • C’est bien évidemment atroce ! Surtout, l’"interprétation" des cris et des pleurs des enfants violés ! Il est vrai, qu’un petit garçon de 4 ans, ça pleure d’un rien : un sexe l’homme qui lui écartèle l’anus, par exemple ... Il ne peut qu’y prendre son pied ! (vas-y, vomis !)

    Ce qui est intéressant, c’est quand on recherche ce sinistre Sire d’Alfred Kinsley sur Wikipédia. Il est dit :

    "Les rapports Kinsley ont ouvert la voie à ceux de William Masters et Virginia Johnson ainsi qu’à toute la sexologie clinique" c a d que la sexologie repose sur des rapports bidonnés d’un pervers notoire.

    Wikipédia émet toutefois quelques réserves sur la sélection de l’échantillon qui ne serait pas tout a fait représentatif ! (Tu parles !)

    Mais c’est ensuite la vision de ce site sur les attaques dont à fait l’objet ce rapport qui est particulièrement parlante :

    "Au XXIe siècle, des voix religieuses, comme le docteur Judith Reisman et Susan Brinkmann, affirment que Kinsey était l’auteur d’actions inexcusables et révoltantes, comme l’utilisation, dans ses recherches, de séquences filmées d’abus sexuels sur des enfants. Les allégations de Reisman ont été déboutées par la justice américaine."

    Et voilà ! Ca ne vous rappelle rien ? La disqualification des critiques vis à vis de la théorie du genre par exemple ? Citons un syndicat :

    "Une « campagne mensongère et réactionnaire qui vise à effrayer les parents d’élèves [et qui] a malheureusement eu des premiers effets dans quelques écoles avec des chiffres d’absentéisme importants. » [...] « Or, rien ne peut justifier une telle déscolarisation, même ponctuelle ! » avertit le syndicat et « personne ne peut accepter que l’école publique soit le terrain d’une instrumentalisation des élèves à des fins partisanes, religieuses et extrémistes. » "

    Et là, on est en plein dans les mécanismes de la perversion. Je rappelle l’artiste peintre Pablo Picasso, pervers narcissique notoire. Ce peintre, certes génial (quoi que la déstructuration de ses œuvres témoigne de la déstructuration de sa pensée), a proprement bousillé ses compagnes successives, en particulier Dora Maar. Picasso a fait passer cette femme pour folle auprès de psychiatres reconnus. Ce qui veut dire que les pervers refusent tout dialogue en disqualifiant d’office leurs contradicteurs, en les faisant passer pour fous, fous de Dieu, ou bien antisémite. CQFD

     

    • Wiki a été identifié par certains groupes malveillants comme un nouvel outil d’influence de l’opinion publique. Je peux affirmer avec certitude que ce site n’est pas du tout impartial et qu’il est extrêmement procédurier. L’une des graves failles de ce site est l’obligation de sourcer (mais dans le même temps, il ne hiérarchise pas du tout les sources : Elle ou Science, c’est pareil pour lui). En effet, il ne reconnait même pas les observations directes, comme tous les petits académiciens poussiéreux, d’ailleurs.
      Il faudrait apprendre à s’en servir afin de contrecarrer la propagande mais ils font exprès d’avoir un protocole précis et lourd, pour décourager.


  • Marion Sigaut : " alors maintenant qu’on sait, on fait quoi ? "

    On protège nos enfants, c’est sacré.
    A bas toutes ses notions de genre et d’éducation sexuelle pour les tout petits. Dehors les protagonistes de la décadence !

    Les enfants c’est sacré, protégeons les !


  • Monstrueux programme ,les prophètes de satan pavent sa venue par souillures, abominations . Toutes ces circonvolutions pseudos intellectuelles planifiés ,ne sont que messes noires , devant servir à corrompre le plus sacré , l’enfant . Les survivants à ces traitements ne seront qu’esclaves ou démons .


  • #739159

    Il faudrait traduire et éditer le plus vite possible ces livres de mme Judith Reisman sur Kontre Kulture : histoire de remettre cette fameuse "révolution sexuelle" commandée par nos Elites à sa juste place : au niveau du bas ventre et très loin du cerveau...


  • #739184

    Madame,

    Mon message s’adresse à vous uniquement.

    Merci pour vos infos capitales que je vais faire tourner. Pour le reste, je me tiens à votre disposition à l’instant ; la joie de l’âme est dans l’action, et je ne sais pas que ce combat est impossible à mener. A vous lire très rapidement.

    Bien cordialement,

    Hubert LENGLET.

     

  • Première vidéo de Mme Sigaut que je voie et comme par hasard j’ai vu la vidéo sur Kinsey une semaine avant, comme quoi les grands esprits se rencontrent ^^.
    Eh oui comment faire une pseudo révolution sur un mensonge, enfin comme beaucoup de ces pseudo révolutions.

    J’interviens pour remercier Mme Sigaut d’avoir répondu à une intervenante pour bien signaler que l’homosexualité peut se séparer des lobbys gays et des groupuscules pédophiles. Eh oui je suis bisexuel et ça me ferait mal qu’on me rapproche de près ou de loin des pédophiles. Je connais pas mal de gays qui on en horreur les pédophiles et leurs feraient un châtiment à la hauteur des horreurs qu’ils ont commis si la loi leur permettaient.Donc quand je voie l’homosexualité va de paire avec la pédophile ça me en rogne .
    Mme Signaut je vous soutiens dans votre combat pour la protection de la famille, dernier rempart contre les maux qui submergent cette pauvre planète.


  • On fait quoi ?

    On offre au corps constitues une détaxation totale a vie en échange du bon débarras.

    Après ça on devrait déjà y voir plus clair.


  • dans une chaine tunisienne privée, on a fait un sujet sur homosexualité où on a sorti les même statistiques du genre 1 homme sur 10 est homo...
    Maintenant on sait d’où viennent ces méthode et par qui ces affabulateurs sont influencés


  • Pourquoi ce Kinsey a t’il falsifié la nature de son échantillon (des prisonniers en lieu et place d’hommes "normaux", des prostituées en lieu et place de ménagères) et non pas uniquement et finalement les chiffres et les résultats d’une enquête respectant le cadre annoncé ? Est-ce tout simplement parce qu’un type tordu le reste quand il décide de manipuler les foules ?

    Il me semble en tout cas que la supercherie eut été plus difficile à déceler s’il avait fait "plus simple".

     

    • Peut être avait-il besoin de noms, de signatures ? Mais je pense que "les échantillons" devaient rester anonymes.
      Peut être que ça lui plaisait d’aller voir des prisonniers et des prostitués sous couverts d’études ?
      Peut être qu’il pouvait par là même se poser comme quelqu’un de charitable ?
      Et peut être que pour avoir du matériel documentaire, il devait viser des populations fragiles ?

      Des personnes discrètes ou pudique (traduisez en novlangue prude ou cul-serré) éprouvent de grandes difficultés à parler de sexe avec des inconnues. Même si la tendance s’inverse en ce moment.

      Je parle en connaissance de cause. Je me suis aperçue que parlez sexe sans aucune difficulté pour un homme était valorisé. Cela montrerait implicitement au femmes qu’on s’y connait et donc de les rassurer même si cela n’a rien à voir. En adoptant cette attitude qui n’est pas naturelle, et quand on aime faire des phrases on finit par paraitre superficiel. Alors qu’il faut juste assumer sa réserve. Mais c’est plus facile quand on est en couple d’assumer sa véritable personnalité.

      Désolé pour cette digression, mais je pense que pour qu’un homme se construise, il doit avoir de bons modèles masculins (et pour respecter les femmes et donc les apprécier à leurs justes valeurs : il faut des bon modèles féminins). Je dirais qu’ils manquaient de visibilité pour moi il y a 20 ans et que maintenant "le panthéon" s’étoffe.


    • @ Saratogagy

      Effectivement cette fastidieuse enquête lui a permis de se rapprocher de toute une frange de la société vivant par ou pour le sexe, ce qui devait fasciner l’homme passablement pervers qu’il était. De ce point de vue il est rassurant de se dire qu’il était trop perturbé pour être compris par un esprit raisonnable.

      Nous tentons tous de nous adapter au milieu et aux circonstances, selon nos attentes et nos manques. Ce n’est pas parce qu’une personne est en couple qu’elle est épanouie et tranquille sentimentalement, la vie privée est souvent moins simple qu’il n’y parait même pour les "casés".
      Dans tous les cas il est réconfortant de savoir que des hommes et des femmes conservent en eux une droiture dont, en plus, ils font bénéficier autrui. A commencer par vous et moi visiblement.


    • #754853

      « la vie privée est souvent moins simple qu’il n’y parait même pour les "casés". »

      Personne n’a envie de se "confier" à propos de sa vie privée, sauf à un ou deux amis proches, car elle se construit au jour le jour et ce que l’on en dit à l’instant t peut ne plus être totalement vrai un instant plus tard.
      Mais surtout parce qu’elle s’inscrit dans ce qui constitue nos vies au sens large, professionnelles, familiales, affectives....la vie privée témoigne plus que le reste de nos travers et de nos démons. Ceux que la vie a mis dans nos pattes et pour lesquels sans prise de conscience et effort délibéré il est impossible de s’immuniser. En tant que citoyens mais plus encore en tant que parents et époux (et amants) nous sommes soumis au dictas du système et donc de l’ingénierie sociale qui s’appuie sur nos failles psychologiques. Tenter d’être au clair et d’être clair avec ceux que l’on aime, si on les aime, est une priorité me semble t-il pour avancer sur le chemin de la vie belle. A laquelle en principe (le principe divin s’entend) chacun a droit.


  • #739273

    Énorme ! Juste énorme. C’est une des vidéos les plus importantes de ce site, et elle devrait être fixée sur la page d’accueil ad vitam.

     

  • Comment ont été reçus les travaux de Mme Reisman ?


  • L’horreur absolue je n’ai pas de mots assez durs pour exprimer mon profond dégoût envers ceux qui ont utilisé ces malheureux enfants comme cobayes et les ont torturés abominablement physiquement et psychologiquement ... !Mais où étaient passés les parents de ces bambins ??
    Dans une société saine de corps et d’esprit les travaux de recherches de ce suppôt de satan n’auraient jamais dû être pris en compte !Comment se fait-il que les travaux de kinsey ont-ils influencé et bouleversé à ce point les mentalités,l’état,la justice,les sciences ... ?? Comment se fait-il qu’une société aussi puritaine comme l’était les Usa a fini par dégénérer dans l’immonde ? comme bien souvent ces abominations proviennent du monde protestant ( du moins de certaines branches) .Si on creuse un peu on découvrira que les "talmudistes" ne sont pas très loin... !

     

    • Les bambins, ils les ont pris dans des orphelinats ou autres institutions. Ils n’ont évidemment pas pu commettre leurs horreurs sur des enfants encadrés dans une famille saine.


    • Ca ne les arrête pas forcément, Cassandre. Voir le livre de Thomet et les témoignages trouvables ailleurs.
      Mais oui, les orphelinats sont une réserve pour les pédocriminels (voir l’affaire savile) sans compter qu’ils aussi leurs "pondeuses" dans leurs sectes abominables.

      Le pseudo-rapport du monstre kinsey a influencé la société à cause des merdias et sans doute à cause du show business (il suffit de voir son soutien à la quasi unisson pour le pédocriminel polanski).
      Je suis certain qu’il n’a eu aucune influence en sciences dures car n’importe quel vrai scientifique peut voir en un coup d’oeil qu’il ne vaut strictement rien, ce pseudo-rapport. En revanche, que des lois aient été modifiées sur cette base est à peine croyable.

      Le protestantisme est intrinsèquement sataniste puisqu’au final, si on comprend bien, il nie le Jugement Dernier. Ainsi, puisque tout le monde ira au paradis, pourquoi se plier aux dogmes ?
      Le seul vrai christianisme est le catholicisme de l’Eglise apostolique romaine, sous occupation ennemie depuis vatican 2. C’est un coup dur, mais ce n’est pas la première fois dans l’Histoire que l’Eglise est occupée par des imposteurs. Certains papes n’avaient même pas été élus selon les protocoles (c’est ce qu’on appelle un coup d’état) mais se sont finalement fait dégager par les vrais papes.


  • Un seul mot : BRAVO !


  • J’ai vu le film sur le dr.Kinsey avec Liam Neeson, ils parlaient pas de tout ça. Ils présentait juste Kinsey comme un précurseur incompris et combattu par des arriérés. Et moi j’y avais cru ! Merci Marion de remettre les choses à l’endroit pour nous.

     

    • Je l’avais vu aussi quand il était passé à la télévision, du temps où je la regardais encore.
      Je ne connaissais pas le personnage, mais les "chevaliers" anti-tabous sexuels (toujours arrogants) m’agacent en général. Je n’avais pas aimé.

      Et je n’ai jamais aimé Liam Neeson, que je trouve ni chair ni poisson.

      Mais comme vous, je croyais ce que l’on racontais dans les films..... duh.


  • Cette video est une bombe ! Je n’ai pas l’habitude d’employer cette expression, mais là c’est justifié. Merci au passage à Marion Sigaut, toujours aussi clair.

    C’est vraiment à vomir : un rapport truqué, réalisé par un pervers, financé par la fondation Rockefeller (des protestants, enfin presque....), afin de détruire la Famille et bientot banaliser la pédophilie. On est en plein dans Comprendre l’Empire....

    Que faire ? La JRE me parait être un bonne chose, mais informer autour de soi l’est également.


  • Tres heureux que ER continue et accentue sa denonciation de la pédophile et ses reseaux occultes, bonne intervention de mme Sigaut, mais surtout video qui m etait inconnu mais d une importance capitale sur le Mind control etc...


  • Merci Marion Sigaut pour cet exposé.....
    Je ne trouve pas les mots .....

    Tout est dit sur l’inversion des valeurs dans notre société.... nous sommes tous concernés

    Si vous le permettez, je vous écrirai sur le site


  • Je suis pas anglophile, mais faut reconnaitre que hétérosexuel se dise " Straight " c’est quand même Decker !!


  • #739730

    La sexualite est une chose sacree, la sexualite est une chose de l’Amour. Bravo de l’Angleterre. Bravo de denoncer Kinsey et Rockfeller Institute de NYC.

    Oh oui, Bravo pour cette video emouvante. On comprend enfin ce monde terrible dans lequel nous vivons. J’ai une question. Je suis Anglaise et en Angleterre il ya un phenomene inquietant que nous appelons
    " Kids have kids" ( "les enfants ont des enfants") et on a cette sensation que nos gouvernements veulent cela, ils veulent que nos enfants ont des enfants. La preuve, depuis Tony Blair , les differents gouvernements donnent des maisons gratuites a des enfants qui font des enfants. Pourquoi ? Quel est le but de cette diablerie ?

    Je vous precise que cela enfante des immenses drames : education mauvaise, alcoolisme jeune, enfants battus jusqu a la mort par leurs parents de 16 ans qui ne peuvent pas prendre soin de ces enfants...Car ils sont des enfants.

    Je sais pas comment est la situation en France, mais ici nous vivons des temps de l’hypersexualisation. Et ce phenomene " kids have kids" est une consequence terrible de cette hypersexualisation. Mais pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

     

    • #740154

      Quelle horreur ! Je ne savais pas...


    • Bonjour chère Louve, je reconnais toujours vos messages, dès la première ligne, à présent ! C’est très intéressant, cette particularité anglaise, que vous nous apprenez. Malgré les graves inconvénients que vous nous signalez, n’est-ce pas préférable à un avortement, la solution préférée, j’imagine, sur "le Contînent" (comme disent vos compatriotes ! lol).

      Toujours un grand plaisir de découvrir vos interventions, qui nous honorent, et ont un "cachet" (ici = marque de fabrique mais ce mot signifie aussi médicament) qui n’appartient qu’à vous !


    • Par définition, le puritanisme est ce qu’on appelle la doctrine d’épuration de l’Angleterre de toutes ses traces catholiques laissées par les Stuarts une fois renversé par le prince d’orange qu’on appelle Cromwell ensuite.

      Justement, le protestantisme est beaucoup plus permissif que le catholicisme d’un point de vu sexuel... Et c’est à tord qu’on parle de puritanisme pour parler d’interdit sexuel...

      Je pense que c’est justement cet excès de permissivité qui a provoqué une sorte de retour de bâton dans l’histoire... Un peu à la manière du Code Napoléon durant la période de débauche post-révolution... Mais bon il faut bien se rendre compte que ce qu’on appelait débauche à cette époque est de la petite bière à la vue des standard de la française moyenne...

      De plus, il ne faut pas oublier qu’il est difficile pour nous d’imaginer l’état d’esprit des anciens avant nous ! Il ne faut pas oublier par exemple que malgré la troisième République fut une république Franc-maçonne, féministe... A l’époque, l’homosexualité était classée comme une " perversion " et la masturbation condamnée, au moins moralement...

      Il est inquiétant de remarquer le nombre de psychologue vendu par les médias, sexologue, devrais je dire qui disent que c’est tout à fait normal d’être addict à la masturbation ( tous les gosses d’aujourd’hui, dès l’âge de 13 ans vont sur des sites pornos ) alors qu’il y a encore 1 siècle, on vendait des ceintures anti-masturbation pour les garçons...

      Inquiétant aussi de ne plus avoir le droit de dire que l’homosexualité soit une anomalie pour rester dans l’euphémisme... afin d’éviter les procès d’act up... Même que Freud, malgré toutes les conneries qu’il a pu raconter, ce qu’il dit que l’homosexualité garde du sens...


    • #740429
      le 26/02/2014 par Gerard John Schaefer
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      Salut, Louve !

      Je suis né et je vis dans la banlieue de Paris, un département considéré comme un des pires en termes de délinquance, criminalité, etc...
      Lorsque j’étais au collège, ma ville était jumelée avec Hackney, dans la banlieue de Londres. Dans la misère, j’ai constaté des différences, le phénomène des filles-mères, notamment, c’était différent dans nos quartiers, peut-être du fait de l’immigration,et de certaines valeurs maintenues par celle-ci. Les musulmans ont apporté un code strict, un respect de valeurs fondamentales.

      En Angleterre, j’ai vraiment constaté le "white trash", des Blancs incultes, des esclaves à la consommation abrutie.
      Ici, j’ai l’impression qu’on est moins exposés à cette misère, qu’il y a encore des barrières morales, une volonté de survivre avec un minimum de dignité.

      Pour répondre à ta question, c’est un problème d’éducation, de perspectives d’avenir à envisager à travers un chaos organisé. La religion, musulmane ou catholique, bien observées, sont effectivement des remparts.

      La lutte est quotidienne.


    • Déjà, "sexologue", c’est pas un métier. J’ai toujours trouvé ça ridicule et ils sont tous cons comme des balais. Je crois que la seule formation de sexologue est au canada. ça doit être les mêmes qui font les cours d’éducation sexuelle avec des godemichés et en faisant des contorsions les jambes en l’air sur des tables, comme relayé par Civitas.

      @ Louve de France
      Je pense que l’intérêt pour l’Empire du "Kids have kids" est la destruction de la transmission, qui ne peut être effectuée que si l’on a du savoir et de l’expérience, ce qui est rare à l’âge de 16 ans. Ainsi, pas de transmission alternative, tout passe par l’école et la télévision.
      Je ne connais pas la situation mais l’interprétation "officielle" est sans doute que c’est de l’aide sociale, ce qui peut être vrai aussi. Mais en même temps, c’est aussi un encouragement à ce type de comportements.


    • #740557

      Bonjour a Tous,

      je voulais vous remercier tous de vos reponses. Merci Madame Sigaut ,merci Lindia Song et Ton Dieu. Il ya ce phenomene "des enfants qui ont des enfants" de plus en plus present en Angleterre, les rues deviennent tristes et nous voyons des enfants de 15 ans qui poussent des poussettes. Meme dans des villes importantes comme Colchester ou Norwich. A Londres cela existe pas encore mais...les banlieues de Londres oui ( comme Romford ou Shenfield). Notre television est envahie par des emissions qui s’appellent "Teen Mom" qui veut dire " Maman enfant" . Vous pouvez voir les full episodes de "Teen Mom" sur internet. Ces emissions sont tres choquantes et font une propagande scandaleuse pour vanter le phenomene. Les chaines Anglaises parlent beaucoup de ce phenomene en accord avec nos gouvernements successifs qui donnent des aides financieres et des maisons a ces enfants....qui font des enfants. Ils donnent ces petites maisons aux enfants, des petites maisons pas cheres et tres typique de l’Angleterre Victorienne et Edwardienne.

      Vous devez savoir que en Angleterre, les ecoles ne gardent pas les mauvais eleves. Ils envoient les "mauvais enfants" au travail. Et ces tres jeunes travailleurs de 15, 16, 17, ou 18 ans font logiquement des enfants.

      L’internaute qui porte le pseudonym "Ton Dieu" parle de puritanisme Protestant en Angleterre. Je dois vous dire que nous appartenons presque tous a "Church of England". C’est une Eglise universelle avec des ordinations particulieres que vous ignorez en France. Nous sommes au milieu. Ni Protestant, ni Catholique. Nous sommes Anglicans. Notre puritanisme orginel est tres different de puritanisme Americain.


    • Le but est beaucoup plus simple que cela : faire de tout le monde des "enfants perpétuels". Sous le prétexte fallacieux de gommer les différences liées à l’age, pour tendre à "l’égalité"... Infantiliser les gens sans qu’ils s’en aperçoivent, les faire régresser, leur faire accepter qu’ils ne sont pas encore des "élites", sauf dans un rêve éveillé où ils sont "élus" par l’élite... puisqu’ils ne seront de toute façon jamais des adulte, tout au plus, selon la philosophie Voltairienne* "des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin."

      Nous ne sommes pour ces "élites" que des enfants qui ont des enfants, des enfants qui n’ont que des besoins et incapables de les assumer, qui ont besoin que l’élite s’en occupe... et si c’est pas le cas il faut qu’on le devienne...



      * petite citation :

      "Vous me parlez de ce Voltaire ! Pourquoi le nom de ce baladin souille-t-il vos lettres ? Le malheureux a perdu ma patrie ; je le haïrais davantage si je le méprisais moins. Je ne vois dans ses grands talents qu’un opprobre de plus qui le déshonore par l’indigne usage qu’il en fait. Ses talents ne lui servent, ainsi que ses richesses, qu’à nourrir la dépravation de son coeur […] Ce fanfaron d’impiété, ce beau génie et cette âme basse, cet homme si grand par ses talents, et si vil par leur usage, nous laissera de longs et cruels souvenirs de son séjour parmi nous. La ruine des mœurs, la perte de la liberté, qui en est la suite inévitable, seront chez nos neveux les monuments de sa gloire et de sa reconnaissance. S’il reste dans leur cour quelque amour pour la patrie, ils détesteront sa mémoire, et il en sera plus souvent maudit qu’admiré."

      J. J. Rousseau, œuvres complètes, éd. Dalibon, 1825, t. 23, p. 116,170



    • #740726

      Encore une fois merci et bravo a tous. Je conseille aussi les travaux de Henry Makov , un Americain qui parle tres bien de cette hypersexualisation destructrice. Un cancer dans nos systemes. Une hypersexualisation precautionneusement organisee par nos gouvernements. Comme souligne tres justement Madame Sigaut a la fin de cette video, la sexualitee est une chose precieuse , amoureuse et privee.


    • J’ai peut-être trouvé un élément de réponse dans l’interview d’Aaron Russo par Alex Jones, où ce dernier dit : "il y a 15 ans il y avait 10 % d’enfants illégitimes dans la communauté noire, contre 90 % actuellement. L’assistance soclale leur donne l’argent, à condition de ne pas avoir d’homme à la maison et dans l’ensemble de la population il y a plus de 50% d’enfants illégitimes. Le but est de saper la famille." Maintenant, je comprends mieux pourquoi on fait tant de tapage pour soutenir les familles monoparentales. En fait c’est pour les promouvoir, et je n’y ai vu qu’un écran de fumée... Leur objectif est vraiment la destruction de la famille, dernier rempart de protection de l’enfant contre l’État. Détruire l’être humain à l’image de Dieu, pour le remplacer par des larves dociles et esclaves ; détruire toute spiritualité dans l’être humain et en faire un animal domestique semi-intelligent, corvéable et jetable à merci.

      pour la vidéo de l’interview d’Aaron Russo, vers la min 36 :
      http://www.youtube.com/watch?v=owXt...


  • Merci AS, ER et Marion Sigaut, mille mercis : vos travaux sauvent des vies, que Dieu vous garde.


  • Merci Marion, merci merci merci merci..


  • Bonjour Madame SIGAUT. Que faire maintenant ? Et bien apporter à l’ONU, l’OMS et l’UNESCO, ains qu’à notre gouvernement décérébré, les rapports de nos meilleurs chercheurs en psychologie du développement. Les remettre à chaque membre. Et avant cela, traduire votre intervention au plus vite et idem, le transmettre à tous les membres de ces organisations internationales. Il y a urgence. Et demander des débats contradictoires.

    Décidemment le peuple américain est bien naïf car il n’y a pas de fumée sans feu. Je savais que tout ce que nous vivions en France était voulu car tout se ressemble structurellement. Or les différences culturelles auraient dues bloquées le développement de ces dysfonctionnements.

    Merci pour votre engagement. Nous tous à E&R nous le sommes localement.

     

    • ce genre de sujet n’est pas a debattre. onu et consorts sont des pieges a cons si vous n’etes pas au courant. Et fournir des rapports intelligible a des gens decerebres serait un comble non ?
      Il n’y a rien d’interssant dans tout cela ormis les remerciements.
      Ce sujet doit etre mediatises au maximum, ils touchent aux enfants du peuple, ils meritent la corde.
      Debattre ? Vous avez le cul entre deux chaises ? chapeau.


    • Ils vont se torcher avec, tout comme ils le font sur des sujets de santé de première importance afin de protéger big pharma.


  • Entièrement d’accord , et ça donne envie de vomir 24/7 , mais n’oublions pas
    que ce sont les excès puritains de l’église qui ont , en majeur partie , crée ce
    retour de manivelle typique à l’occident , c’est à dire ... toujours trop ... ou
    pas assez !!!

    Par exemple , on n’a pas le droit de marier plus qu’une femme , mais elles courent
    dans les rues à moitié à poil , l’adultère et la promiscuité sont monnaie courante ,
    et la porno la plus dégueu est partout , même devant le nez de gosses !!!

     

    • #740006

      Quels excès puritains de quelle Eglise ?
      Merci d’être précis.
      La France est, historiquement, catholique, et n’a pas connu (détrompez-moi si nécessaire) d’excès puritains qui ont été plutôt le fait de pays protestants.


    • Je pense qu’il est effectivement bien de rappeler les excès qui ont pu exister aussi dans le sens inverse.

      Ma référence est plus l’équilibre ou avoir en mire le "juste milieu".

      Le problème ici est surtout un attaque masquée visant à nuire à autrui, de ce fait il est dans l’obligation de chacun de se défendre.

      Cependant, je considère que cela a pu mettre en lumière une/des visions du monde, qui existaient déjà, mais qui pour la plupart étaient inaccessible ou bien taboues.

      Sinon, je fais bien aussi le distinguo entre homosexualité consentante et abus sexuels sur enfants, le seul rapprochement que je ferais est une forte tendance à la projection narcissique sur autrui, autrement dit, une auto-sublimation en "aimant"une personne qui nous ressemble ou bien en dominant "l’enfant que nous étions" (par la force : corporelle, mentale,émotionnelle, le viol y étant tout à fait adapté), tout ceci soutenu par une "sublimation concrète" des choses que procure l’orgasme physique (qui, faut-il le rappeler, est bien différent de l’orgasme spirituel).

      Bref, il serait bon aussi de comprendre vraiment le fonctionnement et les quêtes réelles de personnes qui agissent de la sorte ( je parle de ceux qui ont besoin de ces abus évidents pour donner plus de sens ou de valeur à leur vie, ce qui semble, vu de l’extérieur, bien pathétique quand on en est donc réduit à se "valoriser" en abusant de ce qui est le plus faible et fragile dans le monde humain. Mais on peut considérer que de dominer et/ou souiller le "sacré" pèse dans la balance de la fuite de leur frustration existentielle).


    • L’Eglise catholique a bien essayé de codifié strictement les rapports sexuels dés le haut moyen âge. (Jours d’abstinence, positions etc.) Les historiens de la famille en ont parlé comme Ariès ou Burguière. Et le sexe et l’occident de Flandrin.


    • @ Dattatreya
      le puritanisme na rien à voir avec l’église catholique et orthodoxe ! le puritanisme né en Angleterre a justement voulu se "purifier "de l’église romaine catholique...le puritanisme ça a voir avec l’anglicanisme, le protestantisme le calvinisme...et non avec le catholicisme ! vous constaterez que la majorité des déviances proviennent des pays protestants et anglo-saxons...ces déviances ensuite se propagent à travers le monde !Nous vivons sous l’influence chronique et désastreuse de ces pays ... ! et il n’est pas très étonnant que "la communauté élue"s’est alliée à ce protestantisme dégénéré( ou plutôt s’en est servi ; je ne mets pas tous les protestants dans le même sac bien entendu ).


  • On fait quoi ?

    Plein de choses anti-68 :

    Dejà arrêtons de multiplier les partenaires, une femme pour la vie suffit, et stop au concubinage, et marions nous ! Une telle mentalité serait un pied de nez au système voulue par les Loges.

    Faire comprendre que la Famille, il n’y a que ça de vrai ! Si demain il y a un cataclysme mondiale vos voitures, vos euros, partiront en fumé... mais il restera l’amour et l’amitié. La seule valeur fiable et la seule "entreprise" qui survit c’est la Famille. Donc pour moi, oui élever des enfants, en faire des adultes responsable et travailleurs, est le plus important des boulots.

    Enfin, accepter que le safe sexe c’est n’importe quoi, c’est de la drogue qui vous amuse au départ... passé un certain âge, vous finissez en déchet abandonné de tous. Ne pas être pas puritain, mais aimer la sexualité dans un contexte d’amour et monogame, c’est l’intimité du couple et il doit être préservé.

    Aussi, et c’est accessoire, limiter la télé et les films quand on est avec des enfants, pour éviter les scène de gymnastiques. Ça évitera qu’il posent des questions ou que ça les perturbe. Mais s’ils posent des question sur les choses de la vie, toujours mettre en avant l’Amour et la fidélité.

    Avec des parents modèles, les enfants reproduiront ce modèle.


  • #740024

    ERREUR DE TRADUCTION !
    A la minute 22 environ, "they fainted" a été traduit par "faisaient exprès" au lieu de "s’évanouissaient".
    Errare humanum est : en bon français, "se tromper est le propre de l’homme".
    Pardon au vaillant traducteur qui a fait de son mieux, mais "to faint" c’est tomber dans les pommes.
    Sursum corda !

     

  • #740076

    Pauvres enfants !

    Des comptes,tot ou tard,sont demandés,d’autant plus quand on a disposé de pouvoir sur l’innocence ...et la mort physique n’est nullement un échappatoire
    A travers ce rapport,c’est un plan à grande échelle qui se dévoile,puisqu’il s’étale sur plusieurs générations
    Je suis soufflé par cette intelligence mise au service de la destruction du sacré à travers l’intervention dans le champ social ,au nom du progrès des droits , et qui vise la place de l’homme,de la femme,de l’enfant
    Cette vidéo rejoind ,hélas ,ce qui a été -et l’est encore-dénoncé par David IcKe


  • #740132

    Rockefeller, à l’instar des Rothschild ne sont pas juste une famille ou une dynastie, ce sont une entité qui n’a pour but que de nuire à ce monde et au peu de bien qu’on peut y trouver. L’Usurpateur a bien trouver ces lieutenants sur Terre pour voir se construire le Troisième Temple, et voir son Engeance prendre la place de Dieu, et écrire la Loi à sa place et en son nom.

    Brûle en enfer Kinsey, dévot du Dragon Rouge.

    Merci Mme Sigaut, Merci Mme Reisman, merci M. Rousseau, merci à ER qui se donnent tant de mal, qui endurent tellement pour nous alerter quant aux agissements de ces traîtres et ces démons faits hommes.


  • Un grand bonjour et mille merci a Marion Sigaut.
    Je vous ecoute et vous suit avec ATTENTION.. (desole mais certains commentaires me laisse perplexe)
    Je fais suivre beaucoup d’articles d’ ER notemment sur la theorie du genre, a des parents delegues,dans les ecoles.(bcp ne connaissait pas)
    Je suis ts les jours un peu plus révolté de voir dans quel decadence le monde va !
    Sachez que beaucoup de monde vous soutien et vous encourage dans votre lutte.


  • M aternelle
    A typique
    R adieuse
    I nsoumise
    O bjective
    N aturelle

    Vous êtes un modèle pour moi et toutes les femmes dignes de ce nom.

     

  • il me semble que le problème est vraiment mal abordé ici. La pédophilie devrait etre liée au pouvoir, bien plus qu’à l’homosexualité.

    La pédophilie et lorsque cela va plus loin, la pédocriminalité (snuffs movie, caves, et tout) est la jouissance que procure le controle, le pouvoir sur l’autre. Les enfants sont toujours faibles, mal armés, incapables de déceler des schémas pervers, et par conséquent des cibles de choix.

    On peut faire le lien avec la sorcellerie, pas celle des Sisters Hallywell, en fait traditionnellement faire de la sorcellerie cela signifie prendre le controle sur les autres et c’est pour ça que ça a été de tout temps interdit et que seules les élites s’y livrent. Pourquoi des jeunes garçons : parce qu’ainsi on leur prend leur virilité, et il suffit de voir les problèmes que cela provoque dans leur vie sexuelle à l’age adulte. Qu’est-ce qui fera plus plaisir à un pédophile que de savoir qu’une de ses victimes est finalement devenue homosexuelle voir mieux, transexuelle ? cela signifie alors que le pédophile a réussit à absorber la virilité du jeune garçon jusqu’à la moelle.

    Prendre aux autres leur virilité, leur capacité à se battre et à se défendre, cela me semble bien plus lié à l’exercice du pouvoir qu’à l’homosexualité.

     

    • #740880
      le 27/02/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @ Rodrick

      « Prendre aux autres leur virilité, leur capacité à se battre et à se défendre, cela me semble bien plus lié à l’exercice du pouvoir qu’à l’homosexualité. »

      Vous y êtes ! mais il faut remonter loin, très loin dans le temps pour espérer comprendre. Et comme en toute chose il faut faire preuve de pragmatisme pour être efficace, montrer que pédophilie et homosexualité des élites sont liées permet de déjà limiter la casse.
      Seriez-vous prêt à accepter toutes ces vérités que l’on vous cache et déconstruisent totalement votre paradigme sans considérer celui qui vous les dit comme délirant ? A votre avis ?


    • Il est vrai que les pédophiles n’entretenant jamais de relations homosexuelles à la base, il nous est interdit de faire le lien...


    • je vois plus cette pédophilie et pédocriminalité comme la conséquence d’un système intrinsèquement psychopathe, où les personnes qui ont le plus de chances d’y arriver sont hautement psychopathes.

      Les psychopathes n’ont plus aucune morale, plus aucun tabou, et par conséquent plus aucune limite, ils se contentent juste de cacher ce fait parce que c’est plutot mal vu.

      Plus aucune limite, cela est vrai aussi sexuellement, c’est à dire qu’ils auront les pratiques sexuelles qui leur apporte le maximum de jouissance, sans considération morale. Alors que beaucoup d’hommes n’ont pas laissé tomber le tabou de l’homosexualité, les psychopathes ont laissé tomber ce tabou, mais aussi celui de la pédophilie et bien d’autres. Je crois qu’il est là le lien entre pédophilie et homosexualité chez les élites.

      Pragmatiquement l’exercice du pouvoir ne concerne pas seulement les élites. Le père de famille autoritaire exerce le pouvoir, le pretre exerce le pouvoir, moi, en tant que professeur, j’exerce le pouvoir. C’est pour cela selon moi qu’on retrouve cette perversité dans toutes les classes : dans l’exercice du pouvoir et pas seulement LE pouvoir (des élites), il y a des grands maitres du satanisme et il y a des petites mains comme Dutroux.


  • Merci Madame... "La Vérité rend libre" dit le Christ.
    A 63 ans, je comprends le pourquoi de mon refus de transmettre la vie. Je voie "la justesse" de mon mal-être à vivre dans un tel cloaque... qui nous sert encore de société. En fait, je le sais depuis ma jeunesse : les valeurs sont inversées depuis longtemps :
    c’est le mal qui règne sur notre pauvre monde en souffrance.
    Je pense aussi à tous ces gens que j’ai croisé et qui étaient tellement mal en eux-mêmes : se culpabilisant de ne pas "être à la hauteur" ; d’être des "perdants..." en regard à toutes ces idéologies matérialistes maçonniques ou venant des Etats-Unis d’Amérique.
    Pour eux aussi, nous "devons" aller jusqu’au bout & rétablir La Vérité. Oui, on ne peut pas être vraiment heureux dans un monde pervertis ! Nous avons le devoir de tout faire pour sauver l’avenir de nos enfants & protéger leur innocence... L’amour est sacré. Je l’ai toujours su.

     

    • "ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’etre bien adapté à un monde malade" - Krishnamurti

      Le système entraine les gens à se sentir mal : "tu n’es qu’un loser", les dépossédés ne demandent pas leur reste, ils ont perdu toute confiance en eux-meme. Pas besoin d’interdire le spectacle de ces personnes, pas besoin de limiter leur expression, elles s’auto-censurent.


  • Absolument effrayant. Du début a la fin. Si nations perdent face aux usuriers, le monde d’après sera totalement abjecte, les pédophiles écriront les lois au niveau mondial, disposeront probablement d’armes surpuissante et traficoteront l’ADN.
    Le monde va devenir un véritable enfer.


  • #740498

    Il va nous falloir mettre beaucoup d’eau bénite dans notre vin... et vite fait !


  • #740639
    le 26/02/2014 par Raphaël Zacharie de IZARRA
    Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

    Société sans honneur 1

    L’honneur a de moins en moins de sens dans cette société où les valeurs s’inversent, les moeurs se corrompent, le vice devient vertu...

    Les hommes qui ont de l’honneur et tiennent à le conserver sont persécutés, bafoués, vilipendés par un système putride, c’est à dire non seulement par l’Etat mais aussi par une partie des citoyens eux-mêmes contaminés par la peste de ce régime anti-honnêteté.

    La police est aux ordres de l’officielle corruption, la justice tombée dans la fosse de l’iniquité, le pouvoir au service non pas des citoyens équilibrés mais d’idéologies perverses qui dénaturent l’humain. Et les médias complices -par intérêt purement crapuleux ou doctrinal- entretiennent consciencieusement ces miasmes politico-sociaux.

    Comment dans ces conditions défendre le sens de l’honneur, la probité morale, la vertu ?

    Laissons tomber l’honneur.

    A quoi bon faire preuve de hauteur, à quoi bon s’évertuer à nager à contre-courant d’une société vouée à la ruine, à quoi bon s’ingénier à demeurer debout, digne, propre, intègre, quand tout autour de soi se vautre religieusement dans la fange ?

    Au contraire entrons dans la déchéance avec elle sans état d’âme, profitons de la corruption républicaine pour mieux jouir des noirceurs de la décadence qu’elle nous offre en guise de lauriers car, de surcroit, nous serons applaudis, respectés, valorisés pour avoir contribué à répandre un peu plus de merde dans cette France vouant un culte suprême au déshonneur.

    Jetons l’honneur dans les tas de purin de nos porcheries.

    La pureté est une notion ringarde pour les pauvres arriérés qui croient encore à la grandeur de l’homme. L’honorabilité à l’ancienne, cela ne vaut plus rien dans ce monde où le bien est devenu le mal, où le péché s’est transformé en bénédiction. Ce que nos aïeux, et pas si loin, nos parents, appelaient sacrilèges, blasphèmes, profanations, ce sont aujourd’hui des “droits pour tous”. Autrement dit des biens de consommation élémentaires.

    Envoyons l’honneur jusqu’au fond des trous de nos chiottes.


  • #740640
    le 26/02/2014 par Raphaël Zacharie de IZARRA
    Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

    Société sans honneur 2

    Si vous promouvez l’honnêteté, le bon sens commun, le respect de vous-même et d’autrui, le salut moral, la bienséance, bref si vous suivez les mouvements de votre coeur imprégné de principes sains et sensés, la voie droite de votre conscience éclairée par la charité universelle, les élans de votre âme animée par le souci du bien commun, alors vous serez harcelés, ostracisés, persécutés, voués à l’opprobre générale et finalement condamnés.

    L’honneur ne servant plus à rien, laissons-le pourrir dans nos esprits et déposons ce fumier nouveau au pied de la république afin de mieux faire fleurir le VICE OFFICIEL qui désormais sert de référence morale à notre société.

    VOIR LA VIDEO :

    http://www.dailymotion.com/video/x1...

     

  • Salam aleykoum ! Paix sur vous !
    Cette après-midi, j’ai emmené mon fils Ayoub, 5 ans, à la médiathèque de Vandoeuvre. Quelques minutes après notre arrivé, mon fils m’apporte un livre pour enfant en me demandant de le lui lire. Quel livre ?

    "JEAN A DEUX MAMANS" par Ophélie Texier !

    Résumé de l’ouvrage que le lobby LGBT place dans les mains de NOS enfants :

    « Jean a deux mamans.

    Mes deux mamans s’aiment comme un papa et une maman.
    [ILLUSTRATION : Une des louves offre un bouquet de fleurs blanches à la seconde louve.]

    "C’est Maman Jeanne qui m’a porté dans son ventre.
    Pendant ce temps-là, Maman Marie faisait des travaux dans la maison !

    Maman Marie m’a appris à pêcher !
    ...et Maman Jeanne à cuisiner les petits poissons !

    Maman Jeanne m’a cousu un costume d’Indien. Alors Maman Marie s’est changée en cheval !

    Chaque fois que j’ai du chagrin, Maman Jeanne me prend dans ses bras...
    Maman Marie arrive à grands pas...
    Et on fait un gros câlin, tous les trois ! »

    http://www.ajib.fr/2013/08/papa-por...

     

    • Salam le Lorrain ,
      Vous êtes de Vandoeuvre,je vais souvent dans cette médiathèque que je trouve très agréable.Effectivement les livres lgbt se sont infiltrés dans les bibliothèques- médiathèques !C’est en s’infiltrant partout que la normalisation de l’idéologie satanique se fait , au point où un jour la lobotomisation ,l’acceptation de ces abominations deviennent effectives !Les parents doivent se battre chaque jour contre le rouleau compresseur diabolique des élites corrompues à la solde du malin !comme le dit si bien un proverbe chinois" le poisson pourrit toujours par la tête" et le corps( le peuple ) fini par être contaminé... !


    • #741212

      Ca c’est la sournoiserie satanique dans toute sa splendeur sordide. Le serpent Nahash conseillant de goûter le fruit de la dégénérescence.


    • Le livre "JEAN À DEUX MAMANS" est très soft, je n’ai pas eu l’occasion d’en li_re d’autre du "lobby LGBT" mais bon...

      (-Et ce n’est pas parceque je suis gay que je dis que le livre est soft, il l’est vraiment)


    • Tameoele dit :
      "Le livre "JEAN À DEUX MAMANS" est très soft"
      Et je dis que c’est pour mieux faire passer la pilule. Il ne faut pas oublier qu’il s’adresse aux enfants et que les agents sataniques savent s’y prendre.

      Il est clair que ce livre est conçu de façon à ne pas choquer les enfants, tout en les préparant au libertinage sexuel et à faire le deuil de la famille classique.


  • Citation de Mme Sigaud :
    "L’homosexualité existe indépendamment du lobby gay. Et la promotion de la pédophilie est arrivée en même temps que le lobby gay."
    En quoi la concomitance de deux phénomènes permet-elle de les relier essentiellement ?
    L’emploi de la conjonction de coordination "et" accrédite singulièrement l’impression que l’on cherche à suggérer une telle chose.
    La rigueur du travail de l’historien est-elle vraiment compatible avec de tels raccourcis ?
    C’est à l’aide de logiques similaires que des journalistes confrontent en permanence Marine Le Pen avec le passé sombre du mouvement créé par son père - celle-ci il est vrai n’y mettant pas du sien tant il est vrai qu’elle ne s’en est toujours pas distancé clairement par une proclamation officielle.
    Il serait peut-être plus productif d’interroger les "Lobby Gay" ou LGBT pour avoir si eux se distancent officiellement de ce mouvement Men/Boys des années 50, ce qui, si c’était le cas, s’avéreraient embarrassant pour tous ceux qui s’empressent d’essentialiser.
    Mais certains et certaines ont pour fâcheuse habitude d’accorder des entretiens volontairement dénués de contradicteurs depuis leur canapé ou leur bibliothèque, ce qui est bien plus facile.

     

    • #741245
      le 27/02/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @ quidam

      Vous vous êtes trompé de crémerie, votre numéro de FM mal dégrossi, allez le faire ailleurs, sur JSS News par exemple ! Vous leur apprendrez au passage à écrire aussi mal que vous le faites...
      Si vous vous sentez d’humeur à aller interroger les "lobbies gay", personne ne vous en empêche, sauf qu’ici, les "lobbies" n’étant pas considérés comme relevant d’un exercice normal de la démocratie, leur avis, nous sommes nombreux à considérer qu’ils peuvent bien le garder...
      Vous qui semblez attendre le contradicteur comme d’autres attendent leur correction en voulant boxer dans une catégorie qui ne leur est pas accessible, venez à nous avec vos arguments, et nous débattrons...
      Ce sera très intéressant de démontrer comment le Diable avance masqué en utilisant les quelques homosexuels "malgré eux", et bien inoffensifs il est vrai, comme écran de fumée à son sinistre plan.
      Car voyez-vous, si nous sommes bien conscients que l’homosexualité "du pauvre" existe, nous savons que son "lobby" est bien pédocriminel par essence.
      C’est le saut qualitatif porté par E&R, ne pas confondre le "juif du quotidien" et le "CRIF" ni le pédéraste et le pédomane. La preuve en est que les homosexuels et les juifs qui ne sont pas les "élites", n’ont jamais voulu ni souhaité le "mariage pour tous" et n’aspirent qu’à vivre dans la discrétion et le respect de l’autre.
      Pour le Front National aussi, sachez que monsieur Philippot à récemment précisé que le modèle familial demeure le foyer constitué d’un père, d’une mère, et de leurs enfants. Oh le vilain réac’ d’homophobe, quand même !
      Un dernier point, Sigaut prend un "t", cela vous évitera de citer quelqu’un qui n’existe pas et de passer pour un... nigaud.


    • dis donc kiki "quidam ".. Celui qui parle tout seul sur son canapé ne demande que ça, de débattre avec des "pointures" ... Or personne n’ose s’y frotter. Vérifie tes dossiers avant de faire tes insinuations plus que douteuses ...


    • Cher Ulysse, vous me semblez aveuglé par un faisceau de parti-pris.
      Je me contente de pointer un manque de rigueur logique dans une réponse quelque peu impérieuse de Mme Sigaut à un intervenant lui signalant un amalgame possible, et vous vous lancez tout de suite dans une équipée Don-quichotesque !
      1) Qu’est-ce qu’un "numéro de FM" ? Pardon, mais je ne comprends pas l’abréviation.
      2) Le terme de "lobby" n’est pas juridiquement défini. S’il veut dire "tout groupe exerçant systématiquement des pressions sans enfreindre la loi mais en pouvant heurter la morale", alors une association loi 1901 telle E&R elle aussi est un lobby.
      3) Qu’appellez-vous "exercice normal de la démocratie" et en quoi celui-ci selon vos critères exclut-il l’action militante d’associations diverses, dont justement E&R, dans le cadre de leurs statuts ?
      4) La croyance en une quelconque entité nommée "Diable" et censée faire exécuter par un groupe de conspirateurs un agenda maléfique n’engage que vous, elle ne saurait donc avoir valeur d’argument.
      4) De même, asséner votre conviction selon laquelle "son "lobby" (celui de l’homosexuel "du pauvre") est bien pédocriminel par essence" ne prouve pas sa vérité.
      5) J’avoue ne pas bien savoir ce qu’est un "juif du quotidien". Tout ce que je connais, c’est "l’être humain du quotidien", ne me posant pas la question d’une quelconque appartenance confessionnelle, sectaire ou autre a priori. Beau "saut qualitatif" en vérité que l’aveu d’un préjugé, tel celui de ces racistes wasps se prétendant non racistes "puisque leur bonne est noire"... ou celui de ces "musulmans patriotes" militant... pour que la république ne reconnaisse aucune communauté ! La prochaine étape est certainement la quadrature du cercle ;)
      6) Je n’ai jamais remis en cause le modèle traditionnel de la famille nucléaire occidentale, merci de ne pas me faire de procès d’intention.
      7) Pour finir sur une touche de bienveillance, je vous suis reconnaissant de ne pas avoir évoqué les reptiliens dans votre diatribe.
      Allez en paix.


    • Cher Chris 777, au risque de me faire caviarder en étant forcé pour vous répondre de m’exprimer sur A.S, accordez-moi de ne pas partager votre avis.
      Je ne crois pas une seconde que de solides contradicteurs éventuels redoutent la confrontation avec A.S. sur quelque sujet que ce soit. (Peut-être votre engouement pour un style d’improvisation rhétorique dont vous ne vous sentez vous-même pas capable vous pousse-t-il à surestimer celui-ci ?).
      J’ai bien plutôt l’impression que la pratique du monologue sur canapé sert délibérément à ancrer une certain pouvoir. En effet, les rares fois où, lors de conférences, certains se sont timidement hasardés à émettre des réserves par le biais du micro-public, ceux-ci se sont fait vertement remettre à leur place au prétexte d’une jeunesse et/ou inexpérience supposées ou réelles, au besoin à coup de "c’est marrant comme c’est toujours les mêmes petits cons qui...". Les preuves sur vidéos ne mentent pas. Quoi qu’il en soit, le ton et la mimique manifestement très exaspérés de l’orateur dès lors qu’un quidam se permettrait de l’interpeller sur un quelconque syllogisme, sophisme, ou raccourci critiquable, etc... ne laissent pas de doute quant à la volonté d’intimider, invitant tacitement celui qui ne laisserait pas tomber à s’exposer à un pugilat des plus désagréables. Autre exemple récent, lorsqu’un journaliste d’un média mainstream, honni par principe mais dont on n’a pas dédaigné l’invitation, ose une simple question, il se fait illico accuser de n’être que le relais d’une question qu’on lui aurait imposé (traitement similaire à celui, tristement mémorable, employé par Mélanchon envers un journaliste débutant il y a deux ans).
      Et pourtant, les occasions de déceler les abus de la rhétorique de A.S ne manquent pas. Mais peut-être veut-on éviter à tout prix de fragiliser l’édifice, alors on monte la garde devant la niche pour dissuader le chaland.


    • Bonjour,
      Je pense qu’elle fait référence au fait que le groupe "nambla" (pedophile) est né du rapport kinsey comme le lobby gay ! dans leur promotion bien évidemment (les 2 phénomènes existant depuis bien plus longtemps)

      Ils sont d’ailleurs tous les deux d’origines gay (hommes avec hommes et hommes avec garcon)...

      C’est comme cela que je l’ai compris... ça ne m’a pas choqué

      Sinon j’ai bien aimé vos 2 réponses à ulysse et 777. c’est fatiguant le fanatisme envers Soral.


    • #742107
      le 28/02/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @ quidam

      Merci, déjà, de me confirmer que je ne me suis pas trompé sur votre nature de FM.
      Merci, aussi, d’avoir fait l’effort d’écrire mieux, vos aînés avaient au moins ce mérite, il faut dire que votre école "laïque et républicaine" n’avait pas encore achevé son entreprise.
      Merci, surtout, de me permettre de montrer à ceux qui liront ces lignes comment vous travestissez tout propos et vous vous appuyez sur la sophistique de bazar pour tenter de brouiller la pensée de ceux que vous choisissez pour cible. J’adore l’exercice !
      Ainsi, et comme je sais que rien ne vous ferait plus plaisir que de me voir entrer dans votre jeu, je préfère conserver un discours argumenté et clair, dans l’intérêt général et pour la salubrité publique.
      En revanche, et parce que je suis moi-même un authentique humaniste, je vous invite à ne pas trop en faire avec le couplet juridique, les gens qui viennent ici ont pratiquement tous compris que vos lois iniques sont écrites pour vous protéger de la colère du peuple et que par conséquent, elles n’ont aucune valeur car toute notion de justice leur est étrangère.
      Où je vous rejoins en revanche, c’est sur le fait que tous n’auront pas forcément ma sagesse et risquent de faire l’amalgame entre tous vos magistrats autoproclamés le jour venu, je crains même que tous les appels sur E&R visant à dégonfler la "pensée génocidaire" ne suffisent pas. Vous devriez dès maintenant, mais ce n’est qu’un avis qui ne repose sur rien, préparer votre plaidoirie pour affronter les justes.
      Prenez soin de vous donc, et vive les philosophes grecs !


    • chère quidam. merci de m’avoir répondu. Je vois là où vous voulez en venir.
      Cela dit je n’ai pas la même sensibilité que vous, donc on arrivera pas a se mettre d’accord.
      Ce n’est pas bien grave. Je pense que je m’en remettrai et vous aussi.


    • @ Vinnie

      Êtes vous sûr de ne pas vous trompez de site ? Ici vous ne trouverez essentiellement que des pro-soral.
      De plus vous "aimez bien" la réponse de quidam ? Ce n’est pas youtube ici, nul ne propose de divertissement donc ce que vous aimez bien ou pas n’a aucune forme d’importance et n’engage que vous donc nul besoin de vous exprimez sur le sujet. le but de ce site est d’informer.

      De plus il faudra que vous m’expliquiez en quoi Ulysse et Chris manifestaient leur fanatisme envers Soral (ne prenez pas la peine de répondre, ce n’est pas arrivé). Vous êtes presque aussi stupide que ceux qui n’ont qu’antisémite ou homophobe comme défense rhétorique car incapables de formuler un quelconque concept intellectuel valable.
      Ce n’est pas parce qu’on est d’accord avec Soral ou qu’on dit la même chose que lui sur certains sujets qu’on est automatiquement sur sa ligne.

      Donc si vous n’êtes pas d’accord avec ça je vous invites à ne plus consulter ce site, car vous ne semblez pas bien saisir les fondement de celui-ci qui ne vous sera donc d’aucune utilité.


    • @Quidam,

      "Et la promotion de la pédophilie est arrivée en même temps que le lobby gay
      En quoi la concomitance de deux phénomènes permet-elle de les relier essentiellement ?"

      Vous avez raison, mais encore faut-il se poser la question...ce que vous ne faites pas. J’ai pour ma part une hypothèse, pas vérifiable à 100%, mais vous conviendrez que le travail d’historien, ou de toute personne qui prétend à l’intelligence est d’établir, de supposer, de spéculer sur l’existence de liens, parfois confus, parfois évidents, parfois invisibles, entre deux, ou plusieurs phénomènes.

      Le lobby gay n’est peut-être pas responsable de la promotion de la pédophilie, mais ces deux phénomènes peuvent être selon moi les effets d’une même cause. En l’occurrence, l’idéologie de la libération sexuelle, la désacralisation du sexe. Et en pensant volontiers que cela n’a pas été forcément nuisible, il me paraît fort probable qu’à vouloir briser les chaines de la morale, on finisse par n’en n’avoir plus du tout.
      C’est ainsi qu’après que la morale chrétienne nous ait enseigné que le sexe servait uniquement la procréation, certains mauvais esprits, profitant de la lutte légitime contre une aliénation de notre humanité et un déni de la chaire, ont pu trouvé un terreau favorable, une opportunité pour pousser la logique jusqu’au bout : Tout se vaut, interdit d’interdire, rien n’est sacré, même l’enfant.

      Sachez cependant, que parmi la plupart des cas de pédophilie dans l’Eglise, pour 80% d’entre eux les prêtres étaient homosexuels et non hétérosexuels. Tout cela n’a pas valeur de preuve évidemment, mais il me semble légitime de s’interroger, sans à priori.
      Si vous pouvez me démontrez en quoi consiste psychologiquement le phénomène de la pédophilie et pourquoi il est impossible de le relier à l’homosexualité, je vous écouterais avec grand plaisir. Je vous dis cela sans aucune ironie, je cherche la vérité tout simplement.

      Cordialement.


    • @quidam, vous pouvez bien sûr critiquer cette vidéo. Madame Sigaut ne fait pas un cours, ni une conférence mais explique rapidement les changements dans le comportement sexuel, familial et sociétal des américains, dus en partie aux résultats des recherches du docteur Kinsey dans les années 1950.
      Ce qu’il faut retenir :
      1) Le rapport Kinsley est frauduleux, ce qui est reconnu aujourd’hui.
      2) le Dr Kinsey (entomologiste, zoologiste) était un pédophile avéré.
      3) Ce rapport a été financé et appuyé par les grandes fondations liées aux banques.
      4) Ce rapport montre clairement l’association de la pédophilie et de la pédérastie.
      5) Ces déviances et aberrations sexuelles américaines veulent s’imposer en France.
      6) Il y a bien un plan de destruction de la famille et de l’unité des nations et des états.


    • « Et qui sont d’autant plus crispés qu’il n’y a rien derrière.. »

      D’autres y voyaient des peuples écrasés sous la domination de blancs implacables.
      Mais le terme de coquille vide est assez judicieux, ces américains là devraient rembourser les européens, hommes d’exception qui savent remplir leur vie et celle de leurs élus.


  • Pour moi le sexe n’est pas sacré, mais je considère que cette question relève de la sphère privée, et qu’elle n’a donc par conséquent rien à faire à l’école.

    Le sexe peut être un art, un moyen d’apprendre à connaitre l’autre et soi-même. Mine de rien faire bien l’amour n’est pas si simple, et cela demande un apprentissage. Mais ce n’est évidemment certainement pas à des adultes d’enseigner ces choses à des enfants.

    La perversion nait je le rappelle de la frustration. De plus la libido n’est pas égale chez tous les individus. Il y a des gens qui n’ont pratiquement aucun désir, et d’autres qui ont un fort besoin de sexe.

    La vérité, c’est que je pense qu’on a jamais si peu "baisé" dans cette société de la misère du désir. Pour étayer cette thèse, je donnerais un simple exemple. La plupart des jolies femmes sont urbaines, elles fuient les campagnes, les petites provinces pour travailler, faire des études et trouver un garçon riche. On trouve les femmes les plus belles dans les mégalopoles où elles se font tirées à la chaine par de riches séducteurs, des fils à papa, et des dragueurs vétérans avant de trouver un bon parti.

    Je vis dans une petite ville de 5000 habitants, à partir de 20 ans, les filles partent à Paris ou à l’autre bout du monde faire leurs études. Les femme qui habitent ce genre de ville sont mariées et ont des enfants. Il n’y a pas d’endroit pour faire des rencontres. Je vis certainement la même situation que des tas de banlieusards et/ou provinciaux marginalisés.

    Le sexe sacré ? Quand je croise le regard d’une jolie femme, à peu près tous les deux mois, je suis déjà un peu content :-).

     

    • #741862

      J’ai trouvé ton message très sympa. Je suis une vieille déjà, mais je comprends ce que tu peux éprouver. A ton âge, on regarde l’autre sexe et on se prend à rêver, peut-être même la nuit, dans son lit, on se fait la rencontre et le reste...Qu’est-ce c’est bien !!!
      L’imaginaire, ça t’aide aussi à vivre, même si la réalité, c’est bien aussi.
      J’aime bien Marion SIGAUD, je l’ai écouté à Aix, mais là je trouve qu’elle déconne un peu.
      Le sexe, c’est sacré oui, mais ça se fait avant le mariage, pendant, après....Et c’est quelque chose de joli, de léger, de bien...
      Je te souhaite de rencontrer une jolie fille qui restera pour toi dans ta ville de 5000 habitants.


    • Merci à vous pour votre message ! Oh oui cela fait travailler l’imaginaire... J’aime bien Marion Sigaut également. Je tenais à relativiser ses propos, car le sexe n’est pas quelque chose de mal. On vit dans une société hypersexualisée, où le désir est partout, mais où peu de gens finalement le concrétisent. L’ultralibéralisme, la lutte de tous contre tous, l’atomisation des individus, la concentration des pôles de travail et de richesse ont des conséquences sur nos relations.
      Je pense la question du sexe sans aucun tabou, si ce n’est celui du respect, du consentement, et du plaisir partagé.
      L’éducation, la civilité, la politesse, la courtoisie diminuent partout. Ce n’est pas propice aux rencontres. Les jeunes hommes sont souvent agressifs, stupides, les filles hystériques, provocatrices...
      Je me plais à imaginer parfois qu’une jolie petite campagnarde d’il y a 100 ans était peut-être plus disposée à l’amour charnelle que toutes ces petites pétasses branchées, string dans les fesses.

      Je ne suis pas si jeune, j’ai 28 ans déjà.


    • Déclamer « le sexe est sacré » tout en se solidarisant de celui qui fait une « quenelle »...
      Quenelle, bras et « doigt » d’honneur ne renvoient-ils pas à une certaine pratique de la sexualité pas franchement sacralisable ?
      Farida Belghoul disant « un homme et une femme mariés à l’église ou à la mosquée et ayant un enfant, c’est beau » n’oblitère-t-elle pas sciemment une réalité bien moins simpliste ?
      Que l’expression de la pratique en question, lorsqu’elle met en jeu deux homosexuels masculins, tende à s’accompagner de l’humiliation symbolique du partenaire-réceptacle par le partenaire agissant, la chose peut certes s’expliquer anthropologiquement par une certaine propension du mâle humain à se définir dans un cadre de dominance.
      Par contre, je doute que, dans le cadre d’un rapport hétérosexuel, la femme supposée consentir à cette pratique et éventuellement y trouver quelque titillation, en accueille avec engouement l’expression publique vulgaire et éminemment humiliante pour le rôle qu’elle y joue nécessairement du fait de sa morphologie féminine.
      Ce sont bien souvent les zélés du geste obscène qui sont les moins coutumiers de la pratique à laquelle celui-ci se réfère.
      Peut-être même en rêvent-ils secrètement, la mise en scène pornographique dont ils s’abreuvent copieusement ne suffisant plus...
      Accessoirement, « sociologie du dragueur » aborde la chose au chapitre « la technique » sous un angle pas des plus gratifiants pour la partenaire féminine en parlant de « virtuosité » du dragueur confirmé. Le propos de l’ouvrage étant selon l’auteur de rendre compte d’une pathologie sociale historiquement délimitée, la « drague », (déclarée avoir été assidument pratiquée par l’auteur lui-même pour asseoir sa crédibilité), il est difficile là aussi d’y lire l’expression d’une dimension positive, donc peu ou prou susceptible de participer d’une sacralisation de la sexualité, de la pratique en question.
      D’autres hommes hétérosexuels quelque peu expérimentés auraient en revanche pu témoigner de la lassitude et à terme de la vacuité qu’inspire la réalisation répétée de cette variante des combinaisons sexuelles mâle-femelle. En d’autres termes, point n’est besoin de tout essayer dans la vie, - drogues comprises -, et ce malgré les incitations répétées des marchands de représentation de sexe...
      Une dernière remarque : la majorité du public tant de A.S. que de Dieudonné est masculine.
      La « dissidence » ou fédéralisation de la frustation masculine ?


    • #746168
      le 03/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @ quidam

      Arrête ton char, tu ne fera jamais illusion ici. Tu risques de te retrouver avec plein d’amis bien virils, eux. Crois-moi, ils n’ont qu’une patience très relative à l’endroit des cancrelats de ton espèce, allez, passe ton chemin, cela vaut mieux.
      Et puis tu sais, la véritable difficulté pour les hommes bien faits, c’est de devoir repousser les avances de celles qui n’ont de féminin que leur physique, parce que celles-là, elles les emmerdent profondément. Je sais, c’est frustrant, mais l’égalité n’existe pas, certains en ont beaucoup, d’autres pas...


    • @Quidam,

      Frustration sociale, déclassement, incapacité à construire son identité, pauvreté peuvent conduire effectivement à la frustration sexuelle.
      Quand vous dites : dissidence : frustrés sexuels, il ne faut pas confondre la cause et les effets.
      De plus, je ne pense pas qu’il soit pertinent de généraliser, d’essentialiser des groupes de population à mon avis très diversifiés et hétérogènes.

      Je n’ai jamais entendu Alain Soral, ni Dieudonné parler de sacré dans la pratique sexuelle. Marion Sigaut fait part dans cette vidéo, de ce qu’elle pense sur cette question, et j’ai montré mon désaccord.

      Comme je l’ai souligné, la pratique sexuelle relève de la sphère privée. Je considère que chacun est libre de faire ce qu’il veut avec son sexe ou son anus. Ce que je n’aime pas, c’est que l’on fasse la promotion, la publicité de la manière dont on doit concevoir la sexualité. Au fond, qu’on me dise que faire l’amour sert uniquement à faire des enfants, ou qu’on me dise que faire l’amour est un loisir, qu’il faut tout essayer, tout oser, cela revient au même pour moi.
      Je refuse la propagande homosexuelle, libertine, pornographique, sadomasochiste, échangiste, mais ce n’est pas pour autant que j’accepterais une propagande morale religieuse. Sur ce point j’estime être un vrai libertaire, quand tous les "libertaires" proclamés ne font jamais que faire l’éloge d’une sexualité complètement débridée, et tournée uniquement vers la recherche du plaisir. Moi je suis certain que le sexe, est un moyen d’expression et de partage comme un autre, c’est un art, et comme tous les arts, il a une dimension d’apprentissage, de progression, et j’irais même jusqu’à dire d’élévation spirituelle.

      J’ai de moins en moins d’attirance pour les jeunes femmes à la mode, branchées, bien maquillées, séduisantes, embourbées dans des relations superficielles, dans les loisirs...narcissiques, arrogantes.
      Je n’ai pas une once d’envie de partager quoi que ce soit avec des femmes comme cela. Je les domine intellectuellement totalement, et je m’ennuie. Il fut une époque ou je me rabaissais pour plaire, et ça n’a jamais marché. Il m’arrive de susciter de l’intérêt chez ces femmes, par ma distance mais je n’ai rien à partager avec elles. Elles sont vides.

      J’ai à cœur de trouver une femme qui possède à la fois sensibilité de cœur et esprit, sans qu’elle renie pour autant son corps et ses désirs. Je n’aime pas les relations sociales, j’aime le vrai.

      Cordialement.


    • @Quidam

      La « dissidence » ou fédéralisation de la frustation masculine ?

      Il me semble que la frustration sociale, le déclassement, l’absence de repères identitaires satisfaisants et constructeurs, comme par exemple la dévalorisation de la virilité, la "castration" de l’image paternelle , peuvent facilement engendrer des individus fragilisés, exclus, marginaux, et par conséquent en rupture avec le système. Je vois difficilement comment ces individus, victimes de l’atomisation sociale, en proie à milles difficultés pourraient embrasser ce système, et ne pas parfois souffrir de leur solitude forcée.

      Par conséquent, je pense qu’établir un lien essentiel entre : frustrés sexuels et dissidence me semble être un raccourci peu pertinent. Il ne faut pas confondre les causes et les effets. C’est la médiocrité, la perversion et la toxicité de la vie sociale actuelle qui peuvent conduire certains à la frustration sexuelle, mais je dirais plutôt à la frustration de vivre dans un environnement décadent. De surcroit, je tiens à vous signifier qu’amalgamer un large ensemble d’individus à quelques cas, ne me paraît pas être une démarche honnête, digne et sérieuse.

      Je n’ai pour ma part jamais entendu Alain Soral, et Dieudonné parler de sacralisation du sexe. Comme je l’ai dit précédemment, je ne partage pas la vision de M.Sigaut sur ce point, ce qui ne m’empêche pas de souscrire à certaines de ses analyses, car je n’ai pas cœur comme vous à convenir que si une personne se trompe sur un point, elle se trompe sur tout.

      "Ce sont bien souvent les zélés du geste obscène qui sont les moins coutumiers de la pratique à laquelle celui-ci se réfère."
      J’en doute fort. La vulgarité constitue bien souvent le premier pas de la transgression, et donc de la désacralisation, si il n’est pas systématique et dénué de sens. Voyez les films pornographiques, j’y observe moi des acteurs des actrices vulgaires et obscènes.

      Que reprochez-vous au fond à Marion Sigaut ? d’être amie avec Alain Soral, de soutenir la quenelle alors même que tout deux dénoncent les réseaux pédophiles ? Quel rapport Monsieur Quidam avec la vulgarité ?
      Je ne vois pas de contradiction chez M.Sigaut, mais une "alliance objective" sur l’essentiel. C’est peut-être ce qui vous avez du mal à percevoir.


    • #747055

      @Apocalypse,
      Ca fait plusieurs jours que je voulais vous écrire et je ne le pouvais pas. J’espère qu’il n’est pas trop tard.
      Je vous supplie de bien faire le distinguo entre "sacré" et "mal".
      En parlant du sacré à propos du sexe, j’entends dire que chez les humains, le sexe est affaire de relation entre deux personnes, et non une activité hygiénique ou de reproduction.
      L’amour est ce plus qui fait de l’humain un humain et non un animal amélioré.
      Connaissez-vous un désir plus violent que celui qu’on éprouve pour quelqu’un qu’on aime ? Un plaisir plus intense que le contact de quelqu’un qu’on aime ? L’amour fait du sexe la plus belle chose qui soit.
      Déconnecter le sexe de l’amour, le désacraliser, c’est tuer la plus belle part qui soit en nous.
      Ayez confiance. Il y a encore des belles femmes en province, et même à la campagne. L’impossibilité de faire des rencontres est le vrai problème dans notre société, et la dissidence est en train d’amorcer un virage qui pourrait bien renverser la donne. Faites ce que vous aimez, soyez qui vous êtes, cherchez avec qui vous accomplir, l’amour apparaîtra sans que vous y preniez garde.
      Non, faire l’amour ce n’est pas mal. Je trouve même personnellement cela très, très bien.
      Sursum corda !


    • @ Marion Sigaut,

      Je vous remercie pour votre réponse.
      Je comprends très bien votre point de vue, et je l’estime à bien des égards. Bien sûr que le sexe est mieux, plus épanouissant, plus enrichissant lorsqu’il est transcendé par l’amour... Mais pour ma part, je ne veux pas établir cette conception de l’amour comme un dogme. L’amour est un luxe que je voudrais bien m’offrir, mais en attendant, je ne m’interdirais pas une relation sexuelle avec une femme pour qui j’éprouve seulement de l’affection, du désir, et de la confiance. La raison, je la connais intimement, et je suis convaincu que vous en épouserez le sens. La perversion nait de la frustration...Je ne suis pas devenu un vrai pervers, profiteur, destructeur, mais j’ai cultivé dans mon esprit les désirs les plus farouches, les plus sauvages et les plus indécents. Mon cœur a été usé par des femmes, sali et abusé. Ma dernière petite amie, je ne l’aie jamais vraiment aimé...mais cela fait du bien de se sentir vivant malgré tout, et c’est surtout à ce moment que j’ai senti à quel point être connecté à son corps permettait de dissoudre bien des illusions, des fantasmes.

      Et si je rencontrais une paumée comme moi, et que nous n’avions l’un pour l’autre pas d’autres sentiments que du désir et du respect, je ne vois aucun motif valable pour nous nous empêchions de partager un peu d’amour...certes pas du grand, mais un peu de l’amour des pauvres...

      Il est difficile d’élever son esprit lorsque l’on est tiraillé par des besoins vitaux, physiologiques. instinctifs...animaux...Car l’animalité de mon point de vue se transcende, mais ne se dépasse pas. Alors peut-être qu’un vrai pervers finira par consommer du sexe, uniquement pour le plaisir tel un drogué, et peut-être qu’un autre ira voir des prostitués, bien qu’immensément respectueux des femmes, et se sentira de nouveau homme, fier, et viril...prêt à aimer de nouveau.

      Bien à vous Marion Sigaut.
      Je vous estime beaucoup.


    • #748963

      @Apocalypse



      Et si je rencontrais une paumée comme moi, et que nous n’avions l’un pour l’autre pas d’autres sentiments que du désir et du respect, je ne vois aucun motif valable pour nous nous empêchions de partager un peu d’amour...certes pas du grand, mais un peu de l’amour des pauvres...




      Je n’en vois pas non plus. Me prendriez-vous pour une bégueule ?
      Qui a dit qu’il ne faut faire l’amour que quand on a trouvé le grand amour ?
      Je dis, et je répète, que le but à atteindre, la valeur à défendre, c’est l’amour, c’est la rencontre de deux personnes.
      C’est ça qui fait de nous des humains, et non des animaux à peine améliorés. Il faut dissocier de sexe de la domination, de la souffrance infligée, de l’humiliation de l’autre, de sa possession, et surtout, surtout de son instrumentalisation.
      L’autre n’est pas à ma disposition pour me permettre de satisfaire un besoin, résoudre une tension, une frustration. L’autre est sujet et non objet. C’est en ce sens que la relation sexuelle est sacrée, car elle implique, si on veut bien la vivre, le total respect de la personne qu’on a en face.
      Et de soi-même.
      Ca n’ interdit nullement de faire l’amour avec un(e) partenaire qu’on aime bien, qu’on respecte, avec qui on partage du bon temps, et qui veut la même chose. En attendant mieux, et en sachant qu’on attend mieux, si on est tous les deux d’accord.
      Mais l’’amour est au monde la chose qui fait le plus peur. C’est comme ça, et cette peur explique bien des choses.
      Je vous souhaite tout le bonheur que vous espérez.
      Haut les cœurs !


    • Merci, cher Apocalypse, pour vos réponses au ton mesuré ;)
      Permettez-moi tout d’abord de dissocier la part d’épanchement de votre message d’origine - pour laquelle Mme Sigaut elle-même a pris la peine de vous adresser une réponse pleine de bienveillance et d’encouragements -, mais qui ne saurait me mobiliser, du propos en lui-même sur lequel vous m’interpellez.
      Il y a la forme et le fond et j’ai bien peur que la première influence la seconde au point de la défigurer. Ce qui m’attriste avec A.S. (et je ne parle même pas de Dieudonné, ne pouvant déterminer quelle est chez lui la part de surjoué, profession amuseur-provocateur oblige), c’est la prépondérance malheureuse de la détermination sur la réflexion. Comme si le plaisir malin du geste ou du mot outrancier amenait fatalement la simplification outrancière du discours. Un exemple : lors d’une conférence, il déclare, pourfendant une certaine tendance moderne à l’euphémisation : ce n’est pas parce qu’on appelle un aveugle un « non-voyant » que celui-ci recouvre la vue. Et la salle d’applaudir. Je lui aurais rétorqué : « ce n’est pas parce qu’une personne ne recouvrera jamais la vue qu’il faille lui manquer d’égards en faisant bien exprès d’appeler un chat un chat. » Vous parlez d’amour entre homme et femme, peut-être vous souvenez-vous d’avoir entendu une femme dire d’un homme en se référant à son comportement sur l’instant : « il est lourd... ». Nos grands-mère parlaient quant à elles de goujaterie...
      Voilà pourquoi, paradoxalement, vous dites que celui qui fait le bras d’honneur est celui qui vit la pratique sexuelle à laquelle il est fait allusion. Je reste moi d’avis que, même si l’acteur X relaye en situation le fameux geste pour son public de mecs frustrés, c’est justement parce que ceux-ci n’ont pas accès à cette réalité (ni même au simple coït hétéro avec une partenaire leur plaisant véritablement) qu’ils le miment, ce geste obscène, allant peut-être jusqu’à s’imaginer que le fait de s’afficher ainsi les rend semblables à l’acteur qu’ils ont visionné, partant, les crédibilise en tant que sujets enfin affranchis de la frustration masculine, bref, fait monter leur cote devant les filles !
      Pour retourner au simplisme du propos induit par le goût du vulgaire, je me dis que nous touchons peut-être là à la quintessence du... populisme.
      Alors, dire « le sexe est sacré » en se faisant relayer en majorité par l’association de celui qui tient des propos orduriers à dessein, est-ce bien sérieux ?


    • @Quidam

      Sans vouloir aucunement vous agresser, je crois qu’en ce qui concerne le fond et la forme, vous privilégiez beaucoup la forme au détriment du fond. J’ai une sainte horreur de la dialectique éristique, c’est un jeu qui ne m’intéresse pas.
      En faisant preuve de mauvaise foi, on peut comprendre ce que l’on veut bien comprendre. J’ai bien saisi, vous ne supportez pas le côté trash et vulgaire d’Alain Soral.. Moi je soutiens l’idée que la justesse ne dépend pas de la forme, et qu’un alcoolique de bistrot peut tout à fait énoncer des vérités qu’il ne saurait d’ailleurs pas démontrer, quand à contrario des universitaires bardés de diplômes et enorgueillis d’un verbiage savant, peuvent déblatérer pendant des heures des inepties.

      Très habile votre discours sur les gestes obscènes, mais ça ne résiste pas une minute à l’observation. Je vous ai pris en exemple les acteurs pornos, mais j’aurais tout autant pu parler des rappeurs, des petits cancres de collège et de lycée, de tous les ahuris qui se trémoussent en boîte de nuit. Vous savez, être lourd ce n’est pas forcément être vulgaire, il existe tout un tas de jeunes petits intellectuels qui ne savent pas faire autre chose avec les filles que de leur raconter leur vie sans jamais passer à l’action, ce qui a tendance à énerver ces dernières.
      Et d’ailleurs, le fait que Soral que vous considérez comme vulgaire ait eu autant de conquêtes féminines démontre que contrairement à ce que vous croyez, beaucoup de femmes ne sont pas si dégoûtées par un peu de trash et de vulgaire

      Au fond ce que vous ne comprenez pas, c’est qu’il puisse y avoir des voyous gentleman et des gentleman voyous. Et les femmes intelligentes elles, ne s’y trompent pas. Il y a tout un tas de frustrés qui derrière un discours mielleux et pleins de bons sentiments envers les femmes, regorgeant de manières et d’esprit, sont en réalité les pires crapules qui soient avec la gente féminine. A l’inverse, certains derrière la vulgarité et la provocation respectent les femmes.

      Finalement, de Soral,de Dieudonné, de Marion Sigaut, qu’en retirez-vous ? Pas grand chose, si ce n’est d’essayer d’attaquer l’esprit de quelques uns, sur la base de sophismes et de jugements moraux. Et c’est cela que je regrette le plus, que votre démarche soit si stérile.

      PS : certaines de vos phrases sont très maladroites au niveau de la syntaxe. Essayez de faire moins complexe mais plus juste.Allez à l’essentiel


    • #750860
      le 07/03/2014 par toxinelle contre fourbi
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @quidam

      Lorsque vous parlez d’euphémisation et que vous citez votre exemple, vous ne me convainquez pas.
      Si parler des aveugles en employant l’adjectif aveugle, c’est leur manquer d’égards, qu’en est-il de l’adjectif non-voyant ?
      Employer celui-ci manifeste une pseudo-pitié.
      Vous confondez tact et hypocrisie.
      Une personne aveugle sait parfaitement qu’elle est aveugle.
      Supposez que je vous considère comme idiot et que je vous le fasse savoir en disant que vous êtes non-intelligent, que penseriez vous de moi ?

      Notre language se dégrade petit à petit notamment sur la qualification des mots dits péjoratifs ce qui entraine des barbarismes comme non-voyant qui appauvrit notre vocabulaire.
      Je ne m’étendrai pas sur les autres phénomènes affectant le language.

      Je partage le même sentiment que @Heureux qui comme Ulysse à votre égard.


    • Cher/èreToxinelle contre Fourbi,
      Merci de ne pas « partager de sentiments à mon égard », c’est me faire trop d’honneur. Restons sur le terrain de l’échange intellectuel si vous le voulez bien. Où m’avez-vous vu prétendre que parler d’un aveugle en employant le mot aveugle était lui manquer d’égards ? Je n’ai fait qu’exposer l’emploi d’un vieux procédé réthorique démagogique dans un discours d’A.S., procédé consistant à caricaturer le discours de l’adversaire à son désavantage maximal, afin de l’accuser de dissimuler ses détestables intentions sous des euphémismes. Il s’agit évidemment d’un raisonnement circulaire, puisque l’on ne fait que retrouver ce que l’on a présupposé, ici « ils vous enfument ». Hélas, la salve d’applaudissements ayant salué le conférencier sur ce coup-là en dit long sur le niveau de discernement de son public.
      Tout un chacun sait pertinemment que le terme de non- ou mal-voyant est moins explicite que celui d’aveugle et est libre d’employer l’un ou l’autre selon la circonstance. En effet, chez tous les handicappés coexistent d’un côté les « authentistes » (à la A.S.) qui font dépendre leur dignité de l’exigence que l’on enjolive surtout pas leur situation, et de l’autre les « civilistes » qui eux, trouvent plus respectueux à leur endroit que l’on évoque pas trop la chose. N’en déplaise à la jeunesse idéaliste, si l’hypocrisie sociale existe, c’est que certains en demandent.
      Pour finir, j’avoue être de ceux qui ne pensent pas que « notre langage de dégrade ». De la même façon que je ne pense pas que « c’était mieux avant ». Je constate juste que le langage évolue. Et puis ? Tout comme il y a, aujourd’hui comme hier, des mathématiciens de talent, il y a, aujourd’hui comme hier, des esprits fins quelle que soit leur langue. Ce n’est pas en cassant le thermomètre que l’on modifie la température. Je vous souhaite donc d’être le/la plus... tempéré(e) possible !


    • "Un exemple : lors d’une conférence, il déclare, pourfendant une certaine tendance moderne à l’euphémisation : ce n’est pas parce qu’on appelle un aveugle un « non-voyant » que celui-ci recouvre la vue."

      @Quidam

      Faisons donc un peu de rhétorique, puisque vous semblez aimer cet exercice :-).
      Que signifie la phrase d’Alain Soral ? Et bien que le système use de procédés euphémistiques par souci du politiquement correct, mais surtout pour cacher la réalité objective des choses. Ce que vous n’avez visiblement pas compris mon cher Quidam c’est que le propos de Soral est une métaphore, une analogie pour comprendre un phénomène, et vous l’avez pris au pied de la lettre.

      On utilise par exemple le terme de frappe chirurgicale pour désigner un bombardement. Edward Bernays, grand théoricien de la propagande de masse, a trouvé plus judicieux de rebaptiser le terme propagande par "relations publiques", bel euphémisme, n’Est-ce pas ? On appelle agent d’entretien ou Agent des services hospitaliers, quelqu’un qui fait tout simplement le ménage ! On appelle conseil représentatif des institutions juives de France quelque chose qui est en vérité un lobby communautaire qui fait pression sur la politique française.

      Bref, Soral dénonce cette tendance, non pas de ne pas appeler un chat un chat, mais ce phénomène qui consiste à changer le sens d’un mot ou d’une expression par l’euphémisme, pour lui faire perdre sa réalité concrète. Par exemple, ce n’est pas parce qu’on appelle les homosexuels les "gays", que cela change le principe de leur sexualité, fondé pour les hommes sur la sodomie, donc sur l’introduction du sexe dans le conduit d’évacuation des excréments.

      Le système utilise également le procédé inverse : l’hyperbole. Par exemple pour ce qui n’est qu’un crime de guerre, on va l’appeler "Shoah" ou "Holocauste", voire même "crime contre l’humanité". Objectivement ce ne sont en général que des massacres, des persécutions et des tentatives de génocides qui si l’on observe honnêtement l’Histoire des hommes sont tout à fait récurrentes et universelles.

      Voilà ce que l’on doit comprendre du propos d’Alain Soral sur les aveugles, et qu’heureusement tout son public a très bien compris. C’est plutôt votre capacité de discernement à vous que je remettrais en question.


    • Il est clair, cher Apocalypse, que le choix des formulations n’est jamais neutre, on n’a pas attendu A.S. pour le savoir. La tentative de prendre le contrôle des esprits par le langage est vieille comme le monde (pour l’époque contemporaine, relire Mythologies de Barthes). Qu’un conférencier qui redécouvre l’eau chaude lorsque cela sert son propos se fasse applaudir à tout rompre, au fond grand bien lui fasse, ça ne fait qu’accroire, ou bien que le public communiant avec lui dans l’instant lui est tout acquis, la belle affaire, pour ne pas dire la belle tautologie, ou bien que ce public est en train grâce à lui de découvrir l’eau chaude. Dans cette deuxième éventualité à mon sens très improbable, car le simple fait de la mentionner frise l’affront envers ce public, concédons tout au moins au conférencier le mérite de faire oeuvre d’une certaine pédagogie envers des novices patentés de la rhétorique, même si l’opération se fait bien sûr aux frais de l’adversaire idéologique latent. Mais s’agit-il comme je le crois de la première éventualité, je dirai tout simplement : que ceux qui se sentent une âme de fan aillent tout aussi bien s’adonner à la vénération de telle idole du show biz, du sport, de l’humour, que sais-je... Ne perdez pas de vue, cher Apocalypse, que les opinions divergent et que pour qui visionne cette conférence en partie intéressante avec un tant soit peu de distance critique, le procédé à l’oeuvre est patent. Le propos de l’adversaire idéologique doit être impérativement discrédité. Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage. Ou encore : on trouve toutes les mochetés à ceux qu’on aime pas. Dois-je poursuivre ?


    • Autant dire tout de suite que vous pensez qu’il est inutile à un leader d’opinion de rencontrer son public. Car voyez-vous mon cher Quidam, les hommes politiques parlent de même devant un public qui leur ait acquis. Les conférences étant filmées, il me semble contrairement à ce que vous pensez, que la totalité des personnes qui visionneront les vidéos ne lui seront pas acquises.
      Pourquoi pensez-vous qu’il soit superflu de souligner la malhonnêteté de certains procédés rhétoriques ? Primo, s’ils n’étaient pas efficaces, personne ne les utiliserait, deuxio, au fond même si le public de la salle sait déjà de quoi il retourne réellement derrière tel mot, ou telle expression, il ne fait tout simplement que manifester son enthousiasme et honorer une personne qui a le courage d’employer des mots auréolés d’une épée de Damoclès. Il est parfois judicieux de ramener certaines simples vérités à des métaphores ou des fables. Considérez-vous comme un affront aux lecteurs les très pertinentes fables de La Fontaine ?
      C’est parce qu’il ne fait pas preuve d’hypocrisie, de langue de bois, de politiquement correct que les gens l’acclament. Que préférez-vous ? l’enfumage par la diversion, le mensonge, le matraquage de termes techniques et scientifiques pour être bien certain que personne ne comprennent ?

      Vous reprochez à Alain Soral d’essayer de décrédibiliser ses adversaires. Je trouve cet argument quelque peu malhonnête, car s’il est certes exact que Soral use de la caricature, de la parodie, et de l’insulte, il n’en a pas moins des arguments tout à fait recevables sur lesquels ses adversaires ne répondent jamais que par la diffamation, l’insulte et l’attaque ad hominem.
      Quelle est la légitimité d’un Bernard Henri Levy pour aller déclencher des guerres en Lybie, en Syrie ? Pourquoi est-il encore invité dans tous les médias alors que ses livres ne se vendent pas, que tous les philosophes dignes de ce nom l’ont dénoncé comme un escroc ? Comment peut-on avoir en France, un ministre de l’intérieur qui nous explique que la Shoah est un sanctuaire, qu’elle doit être sacralisée, et que se moquer de la Shoah c’est remettre en question tout le système de valeurs de la République ? Et bien, moi j’entends des gens qui traitent Soral de nazi, d’antisémite, de fou furieux, mais ils ne répondent jamais aux questions.

      "Le propos de l’adversaire idéologique doit être impérativement discrédité" Ca s’appelle la politique, et vous en faites...(peut-être malgré vous).


    • #754032
      le 11/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @ Apocalypse

      Merci pour votre patience et pour les vertus pédagogiques de vos commentaires. Relancer le "FM quidam", permet aux novices de bien visualiser les techniques de déstabilisation des esprits faibles utilisées par ce type de client.
      Il serait peut-être intéressant d’éditer ici un manuel des pratiques rhétoriques et de la sophistique dont abusent ceux qui n’ont aucun argument pour convaincre.
      Tout cela pour dire à chacun de ne pas se laisser enfumer par un discours verbeux mais de toujours valider un point de vue par le prisme des grandeurs physiques.
      Ainsi, celui qui prétend, images à la clef, qu’un barbu en colère a manœuvré et planté un liner dans une tour à 950 km/h en trajectoire horizontale et à 300 m au dessus du niveau de la mer (Cf. rapport de la FEMA) peut bien être un prix Nobel de physique que cela ne change rien à l’affaire. Les contraintes inertielles et aérodynamiques sur un tel appareil et compte tenu de sa trainée et de la puissance nominale de ses moteurs n’autorisent pas cette hypothèse ! Tout le reste n’est que bavardage stérile ou manipulation éhontée, rien d’autre !


    • #754327
      le 11/03/2014 par Gerard John Schaefer
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      T’es mon pote, Apocalypse, tu exprimes vachement bien des idées du vécu.

      Pour revenir sur le sujet initial, les Etats-Unis, est un bordel à ciel ouvert, un bled paumé qui n’existe que par ce que vous lui accordez votre attention. Des gens qui essaient de s’acheter une crédibilité. Et qui sont d’autant plus crispés qu’il n’y a rien derrière...

      Coquille vide.


    • Merci camarades pour vos commentaires.

      Je vais arrêter ce débat stérile évidemment. Quidam fait de la dialectique éristique, il se moque bien de savoir ce qui est vrai, faux, juste, injuste, bon, mauvais. Il essaie simplement de trouver des failles pour décrédibiliser Soral, M.Sigaut, et Dieudonné.
      Je suis parfaitement conscient que c’est une coquille vide. Ma naïveté et ma bonté naturelle m’ont laissé accroire que lorsque je lui ai dit que je "haïssais la dialectique éristique", il cesserait son petit jeu, mais il en a remis une couche...
      Alors j’ai voulu lui montrer qu’à vouloir jouer au plus malin, ou trouve plus malin.

      Je n’ai pas d’autre définition pour qualifier son discours que "verbiage".

      C’est paradoxalement plus dur de contrecarrer un sophiste qu’une pensée complexe et riche...enfin je trouve... parce que contre le sophiste, on est obligé de justifier des évidences en permanence. Ca déstabilise un peu, et en plus il y a le risque qu’il ne prenne pas les coups qu’on lui envoie.


    • #754837
      le 12/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur la révolution sexuelle et la pédophilie

      @ Apocalypse

      Il n’y a rien de déstabilisant chez les sophistes, au contraire, je les trouve très stimulants. Celui-là n’est pas très doué (sa formation n’est semble t-il pas achevée, il sent le "frais démoulé" sans le recul de la pratique) mais c’est toujours un plaisir de balader des crétins qui se prennent pour des cadors.
      Je l’ai mis échec et mat à mon deuxième commentaire, il est certain que ce n’est pas glorieux de jouer contre un adversaire d’une catégorie inférieure car nous ne sommes plus dans cette notion anglo-saxonne de "match" que je trouve assez juste par ailleurs.
      Au moins, il aura eu le mérite de comprendre sa défaite et de ne pas me relancer.
      Pour les autres, je les invite à toujours suivre ceux qui ont quelque chose à dire et qui ne prononcent pas les mots que chacun voudrait entendre pour se rassurer sur son "expertise", même en dissidence.


    • A.S. a maintes fois exprimé qu’il ne souhaitait pas faire évoluer E&R, l’association qu’il a créée, en parti politique.
      Il se montre par ailleurs très virulent à l’encontre de ce qu’il nomme « la démocratie de marché et d’opinion ».
      Voilà pourquoi, sans prétendre scruter les coeurs ni les reins, je ne suis pas sûr qu’il apprécierait outre mesure de se voir réduit à un « leader d’opinion ».
      Combattre ceux que l’on dit démagoges en tendant à l’être soi-même invalide nécéssairement la démarche.
      Aussi est-il tout sauf incongru de pointer justement ce qui tend à relever de la démagogie dans le discours de celui-là même qui les pourfend.
      Car si celui qui se réclame de Bayard est sincère, alors il ne peut se réjouir de voir le volume des acclamations de son public corrélées à l’indice de tendance à la démagogie de ses propos.
      On invoquera la pédagogie : mais la ligne séparant celle-ci de la démagogie est mince. D’un côté, on élève le niveau de conscience de l’auditeur. De l’autre on s’y abaisse.


  • Honnêtement, j’ai beaucoup de mal à regarder la vidéo jusqu’au bout. C’est insoutenable.

    Non pas que je vivais dans un monde de bisounours : j’ai toujours eu conscience de toutes ces horreurs que nous cachaient nos gouvernements. Mais le fait de connaître les détails est pour moi une réelle épreuve... C’est bien la première fois que je ne préfère pas savoir, je regrette presque d’avoir regardé la vidéo, car sincèrement, je ne dors plus les nuits de peur pour mes enfants.

    Le plus dur est que j’ai 2 garçons de 3 et 5 ans, et je ne peux m’imaginer les expériences de Kinsey (sur des sujets dans ces âges-là), les souffrances qu’on subi tous ces enfants, jusqu’à convulser, sans que j’y associe les visages des miens...

    C’est malheureux à dire, mais j’espère profondément que ces enfants-cobayes sont morts très vite avec le moins de souffrances possibles. Mais je sais bien que ce n’est sûrement pas le cas, peut-être que certains vivent encore...

    Je respecte ceux qui parmi nous ne croient pas en Dieu, mais pour ma part, je suis rassurée de me dire que Dieu, Vérité et Justice, les punira tous un par un, et qu’ils subiront des souffrances encore plus grandes, inchAllah...
    Je trouve ça bien triste de se dire que ces gens, en plus de leurs méfaits, et ayant une vie plus que confortable, ne finiront que poussière et ossements, sans jugement et sans punition/châtiment à la hauteur de leur ignominie.

     

  • #740991

    Cela fait un moment que l’on sait que le rapport Kinsey était complètement bidouillé et biaisé et qu’il s’agissait d’un personnage peu recommandable. Maintenant, j’ai l’impression que Marion Sigault exagère son influence, en particulier en Europe. Freud décrivant l’enfant comme un "pervers polymorphe" à propos de la sexualité enfantine et avec ses théories pseudo-scientifiques a eu à mon avis plus d’influence sur la révolution sexuelle sans parler de l’école de Frankfurt avec des gens comme Wilhelm Reich et Herbert Marcuse. Pour ceux que cela intéresserait, voilà un lien vers une conférence donnée il y a une quinzaine d’années : http://perso.wanadoo.fr/bernard.mit...


  • "Nous détruirons la famille et son influence éducatrice"
    — un document réputé faux.


  • Merci Marion Sigaut ! Qu’est-ce qu’on fait ? On garde bien précieusement cette vidéo, on récolte toutes les informations à ce sujet et on diffuse... ! Pour les ressortir le jour où l’on entend une Simone de Beauvoir bis, défendre la sacro-sainte révolution sexuelle : voilà, vous avez été complices de cette immonde manipulation !

    Il est intéressant de noter que le Planned Parenthood, qui promeut l’avortement dans le monde entier, est aussi une fondation Rockfeller...


  • ROTHSCHILD = RED CHILD = l’enfant rouge du sacrifice

    La bouteille mouton rotschild de 1993 montre un enfant nu sur la bouteille d’alcool pour adulte.

    800 000 enfants déclarés disparus au USA par an.
    En zone france on ne compte pas, c’est open bar ?


  • A propos de cette historienne hors pair, le journal régional "L’ Yonne Républicaine" a essayé de la discréditer en disant qu’elle écrit sur un site d’extrême droite lié à Alain Soral.....

    Comme si écrire sur ER rendait la personne radioactive ! C’est plutôt un signe de lumière intelligente ;)

    http://www.lyonne.fr/yonne/actualit...


  • On fait quoi ?

    De l’information bien sur. Si les gens savent alors tout le plan s’effondre. Il disparait.

    Pourquoi pensez vous qu’on dit que la meilleure ruse du diable a été de faire croire qu’il n’existe pas ? Parce que si on le prenait au sérieux, il serait impuissant.

    Ainsi si on parle de pédophilie d’élite, cette élite déchoira elle sera comme dirait l’autre "balayée de la page du temps". Remplacée dans "les cœurs et les esprits".

    Hasta la vista, baby.


Afficher les commentaires suivants