Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les étudiantes françaises ciblées par un site de rencontres incitant à la prostitution

Par F. Balme

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

Dans un article récent [1], il était fait état d’un concept anglo-saxon plein d’avenir qui propose aux étudiantes – et étudiants [2] – désargentées nord-américaines de devenir « sugar baby » sur un site de rencontres spécialisé. L’objectif pour les jeunes femmes : trouver un « sugar daddy [3] » qui financerait leurs études.

La nature prostitutionnelle du rapport qui s’établit entre les jeunes gens et leurs mentors plus âgés semble inhérente à une telle mise en relation. Pourtant, le porte-parole du site se défend hypocritement que « le sexe » soit « un préalable pour toute rencontre ». Pour l’année 2012 « à Montréal, près 16 500 jeunes femmes étaient abonnées à ce site pour 2 000 “sugar daddies”, un ratio de 8 pour 1. Pour l’ensemble du Canada, ce ratio montait à 10 pour 1 300 000 abonnées cherchant les faveurs [matérielles] de 30 000 hommes matures. » Mensonge manifeste donc, car difficile pour des jeunes femmes dans la précarité et en compétition dans cette recherche d’un « sponsor » les unes avec les autres, de résister longtemps à une « proposition malhonnête », alléchante mais conditionnée, même si leur intention première était de ne pas s’y laisser prendre : loi de l’offre et de la demande oblige ! Et l’argument des quelques mariages allégués par le site – une douzaine par an pour des milliers d’abonnés – qui finalisent parfois ces rencontres n’est que celui de l’exception qui confirme la règle !

La mondialisation de la crise faisant le larron, ce site sévit également en France. En effet, dans un communiqué de presse (diffusé par mail) à l’occasion de son lancement officiel dans notre plus si beau pays, il est dit :

« Les étudiantes universitaires en France font face à une augmentation du coût de la vie une fois et demie plus rapide que l’inflation, et une augmentation des dépenses de 2 % jusqu’à une moyenne de 2 481,3 euros au début de l’année universitaire 2013-2014. Environ un million d’étudiantes ont démarré la nouvelle année universitaire en France, en dépit du financement limité. Certaines étudiantes ont trouvé un moyen d’éviter le stress financier. Plus de 7 490 étudiantes en France se tournent vers les sugar daddies pour subventionner la hausse de leurs coûts […] Paris a vu la plus grande concentration de ces étudiantes, et 9% de la population des sugar babies étudiantes y résident.[…]

Le fondateur et PDG du site […], soutient qu’il y a une corrélation directe entre l’augmentation des inscriptions de sugar babies et l’augmentation des frais des étudiantes […]. Les sugar daddies fournissent de vraies solutions au problème de l’endettement des étudiantes. […] La sugar baby moyenne en France reçoit 3 600 € par mois en allocation et en cadeaux de la part de son sugar daddy pour l’aider à couvrir ses frais, comme le logement et le transport. Nous aidons non seulement les étudiantes à rester libres financièrement, mais nous soulageons également le gouvernement de la charge des prêts non-remboursés…[…] Si moins d’étudiantes dépendent de prêts et si plus de diplômés remboursent les leurs, alors le budget éducatif d’ensemble serait considérablement réduit. »

On reste confondu devant un tel argument « publicitaire » : les sugar daddies sont d’utilité publique !

 

JPEG - 38.2 ko
Une photo explicite du site qui ne laisse guère de doute sur ce qu’est censée offrir (et recevoir) une
sugar baby

 

Comble d’hypocrisie, le site « a cherché à redéfinir ce qu’être un sugar daddy, en redéfinissant le terme moderne sugar daddy en une sorte de mentor, de sponsor, ou de bienfaiteur qui est toujours respectueux, généreux, et qui cherche à responsabiliser les autres ». De vrais philanthropes ! De quoi décomplexer – s’il le fallait – ces « bienfaiteurs » et susciter de nouvelles vocations humanistes pour palier aux déficiences de plus en plus nombreuses de l’État-providence…

Qui sont ces bienfaiteurs ? D’après le créateur du concept, ce sont pour majorité des hommes, mais on trouve également des femmes, car il ne faut bien entendu pas oublier de répondre aux besoins des fortunées qui, en féministes cohérentes, jouissent sans complexe d’un privilège qu’elles reprochaient aux hommes, celui que confère sur ses semblables un fort pouvoir d’achat ! Des hommes donc, dont « la moyenne d’âge est de 39 ans, le revenu moyen de 200 000 dollars par an et qui dépensent environ 3 000 dollars par mois pour s’offrir les services d’une sugar baby [4] ». Si ce n’est pas de la prostitution de luxe, qu’est-ce ?

Pour finir, le communiqué se vante d’avoir vu en 2013 « une hausse d’inscription d’étudiantes de 54 pour cent. Les étudiantes sont désormais plus de 42 pour cent des membres sugar baby totaux du site ». Et pour inciter un peu plus les jeunes Français à franchir le pas, le site « offre des abonnements gratuits aux étudiantes [...] sur présentation d’une preuve d’inscription scolaire ».

Nous vivons une époque formidable !

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Notes

[1] 1. http://www.egaliteetreconciliation.fr/Incitation-a-la-prostitution-des-etudiantes-au-Canada-16053.html

[2] Il ne faut pas oublier de cibler le juteux marché des riches homosexuels, c’est tendance !

[3] Un « sugar daddy », « papa gâteau » en anglais, est un homme d’un certain âge qui entretient un(e) amant(e) très jeune, d’après la définition du Wiktionnaire.

[4] 4. http://www.lefigaro.fr/argent/2012/06/06/05010-20120606ARTFIG00547-comment-se-faire-entretenir-par-un-millionnaire.php

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

142 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La prostitution est légale du moment que la prostituée a une innocence à sacrifier, j’ai envie de gerber jusqu’à la mort ! Mais ça se paiera. Il y a des moyens simple de piéger et d’humilier ces affreux qui veulent faire de la France une sorte de "Thaïlande"... c’est l’affront de trop !

     

    • Arrêté d’être naïf elle ne sont pas innocente ! Quand on ce prostitue pour les études on est pas innocente ! Comme je disais les innocentes c’est celle qui on immigré en France qui n’ont pas de famille et son exploité par des mac. Ces française qui ce prostituer devrait quand même avoir un peu honte ! Comme je dis y a les bourses et quand il n’y a pas les bourse y a la famille et quand il n’y a pas la famille les petits jobs ! Une fille serait assez jolie pour ce prostituer, mais pas pour trouvé un petit job ? la blague !!


    • @Aurel,
      Le code civil français fonde le principe de l’indisponibilité du corps:la prostitution n’est pas légale quelque soient les circonstances parce que cela reviendrait à louer son corps.


  • « Nous aidons non seulement les étudiantes à rester libres financièrement, mais nous soulageons également le gouvernement de la charge des prêts non-remboursés »

    On peu dire que eux, ils se soulagent !!!
    Désolé, j’ai vomi et n’ai pas pu continuer la lecture !


  • Les universités et les grandes écoles forment donc les putes du système... Quelle nouveauté, en effet !

     

    • #741086

      Exact. C’est la "sciences-politisation" ou la "dauphinisation" de toute l’éducation supérieure.
      Par ailleurs, comment appelle-t-on déjà ceux qui profitent de l’argent de la prostitution ?


    • @ Kanaan de Saint-Jean d’Acre

      Pour ceux qui sont "à voile et à vapeur", on les retrouve logiquement en tête du Train, des "maquereaux pilotes" au vent arrière en quelque sorte...
      Ces individus étant assez indigestes, on en a vu les consommer avec des coings pour en adoucir le goût.


    • C’est pas faux !
      Mais bon y a quand même des degrés, entre ceux qui font dans la pratique et le productif (cf l’Informatique) et les petits soldats du système que sont par exemple ceux qui ont fait des Ecoles de commerce. Pour ces derniers coucher dès l’université ou pomper le client plus tard, c’est juste être un peu en avance sur son avenir.

      J’hallucine quand avant hier soir le syrien plutôt sympa qui tiens un restau est allé se plaindre du bruit à l’étudiant des beaux arts (comme le dit sa copine pour faire style, en fait il fait de l’architecture soit des HLM ;)), extrait du dialogue :
      - vous devriez comprendre, vous faites l’université ? (le genre excédé et réfléchi)
      - je conçois (le genre creu, communication non violence Palo Alto)

      Allez "Etudiant-Poil aux Dents", avec humour !
      http://www.youtube.com/watch?v=L9ZB...


  • Sordide et consternant, à voir aussi des films comme "Mes chères études" ou "Jeune et jolie"

     

  • Les conseilleurs d’orientation de l’éducation nationale de Me Peillon sont désormais également psychologues http://www.education.gouv.fr/cid106..., ceci pourrait expliquer cette nouvelle double compétence nécessaire pour accompagner nos jeunes à ce changement, à cette modernité, je cite : « dans la construction des compétences à s’orienter tout au long de la vie. Il assure et coordonne l’organisation de l’information des élèves sur la connaissance de soi, des métiers et des formations, en lien avec les équipes éducatives. ».
    Coordonne l’organisation ? Ils font également proxénètes ?
    « Jeune étudiante de France, tu ne te connais pas vraiment encore, mais commencer tes études comme esclave sexuelle pour les financer, c’est être libre de le faire voire obligatoire, ça dépend de tes honoraires mais grosso modo de même tarif pour les classes pauvres et moyennes (égalité), tu gouteras ainsi au côté fraternel de nos principes, particulièrement si tu te montres bien chaleureuse et docile dans tes prestations. »
    Magnifique d’humanisme.


  • 3600 euros ? Eh ben putain !


  • souffrance pour les femmes, souffrance pour les hommes aussi. De plus en plus de soirées entre hommes célibataires en perspective.

     

    • Mais les célibataires dépressifs et malades, c’est bien meilleur pour la croissance que les familles heureuses, unies et en bonne santé. Et la croissance c’est la rémunération de mon capital qui m’appartient à moi. A la limite, paye-toi un psychologue pour raconter tes problèmes, paye-toi des anti-dépresseurs, au pire épouse un homme, enculez-vous si vous voulez (avec préservatifs, n’oublie pas d’en acheter), mais hors de question que tu sois heureux. C’est mon capital qui est en jeu.



  • Nous aidons non seulement les étudiantes à rester libres financièrement, mais nous soulageons également le gouvernement de la charge des prêts non-remboursés…



    Y a pas que le gouvernement qu’ils soulagent... Je me comprends.


  • Tous les vieux rèvent d’etre des sugar daddy, de "vieux lapins en sucre", mais les maris ne le peuvent pas car l’épouse veille . C’est le privilège des divorcés, encore faut-il en avoir les moyens . Be or not... Plus on vieillit plus on aime les filles de vingt ans .


  • Bien joué de la part des banques apatrides. Détruire la famille en l’appauvrissant et faire des filles de la nation des prostituées. C’est bien, le monde avance.

    Quand je pense qu’en France on nous a retiré la souveraineté sur la régulation de l’argent et la maitrise de nos frontières en nous achetant avec des concepts à 2 balles. Pas étonnant qu’on nous impose la théorie du genre à l’école. On a tellement cédé du terrain face à l’ennemi que maintenant il a perdu toute considération pour le peuple français.


  • Rien n’a changé depuis Jane Austen et la plupart des belles filles, copieusement stylées par leurs mères, sont à la recherche du riche male qui pourra leur offrir une vie confortable . A l’inverse les boudins surdiplomées pourront s’offrir un beau mec . Nihil novi sub sole . Si un jour vous voyez un laideron sur le siège passager d’une Porsche, vous pouvez etre sur que c’est elle qui l’a payé . Une chose rarissime : une très belle femme mariée à un homme pauvre .

     

    • Pour se poser ok, mais quand elles sont jeunes le physique du garçon compte beaucoup.



    • copieusement stylées par leurs mères, sont à la recherche du riche male qui pourra leur offrir une vie confortable




      oui une vie, pas juste les prendre a 4 pattes le temps de leurs études, voir si les études ne deviennent pas secondaire du coup. super l’émancipation de la femme qui nous on vendu. ils ont libéré les futurs mères (en tout cas 1/4 au Canada ) de leur foyer infernal au profit des biens de consommations "de luxe". bien sur certaines doivent etre vraiment dans la moise et quel drame pour ces dernières et derniers

      je ne pense pas quand 2014 une mère pouponante aurait accepté une somme rondelette de la pars d’un simple internaute l’autorisant à prendre sa fille durant un temps convenu et selon disponibilités de ces riche male bienveillants , j’ai jamais endentu ca, dans le futur peut etre oui, vu comme c’est parti, et que toutes ces derives restes impunies et en plus soutenues, le type de site en question est donateur a un des journaux d’Anne Sinclair, il lui file du pognon on s’est bien qu’elle va pas en dire du mal aprés. Enfin ! c’est consternant

      peut etre qu’on aura un jour des familles composées d’un père qui se fera tirer dessus à coup de pistolet paint ball pour gagner son argent, sa fille entretenue par un riche barjot, le fils en prison pour rébellion et avoir fait la quenelle, la mère ménagère a l’oeuvre pour le grand hotel que va devenir la France très vite ci cela continu

      sans emploie en France nous serons tous entre les mains de ses bienfaiteurs fortunés. putain la partie d’echec s’annonce compliquée, a part baisser les loyers immédiatement,et mettre une taxe sur les produits importés des pays payés au lance peirre tels que l’asie, ceux qui permettrait une relocalisation des manufactures et usines de productions de bien (et pas une production de merde, bande de Tartempion) voila en tout cas la voie pour ne pas finir entre les griffes des prédateurs nomades qui viennent jusque dans nos campagnes.


  • Ce genre de site est explicite, tu t’inscris pour faire la pute en contre partie on paye tes études, Quand on y voit les photos, faut vraiment être naïve pour croire le contraire.


  • Ce qui a décidé feue ma vénérable mère à épouser mon père, c’est que sa propre mère lui avait dit : "Il est bien trop riche pour toi"...


  • Chaque jour, la société s’enfonce un peu plus, dans la décadence.

    Il est réellement temps de se réveillé, à moins qu’il soit déjà trop tard.

     


    • Il est réellement temps de se réveillé, à moins qu’il soit déjà trop tard.



      Salut, je pense qu’il n’est ni trop tôt ni trop tard, c’est comma ça c’est tout, c’est le tragique destin de l’humanité que de vouloir en mettre plein la gueule sur son prochain.
      Sachez que pour certaines personnes, un acte de bonté est perçu comme un aveu de faiblesse. Comment voulez vous que ça aille et qu’on puisse faire quoi que ce soit avec ça...

      Je compatis à ta souffrance et à ta frustration de nous voir sombrer


  • C’est ce qu’on appelle l’émancipation de la femme ! C’est le progrès !


  • Si c’est si difficile d’être étudiante en France au point qu’il faut qu’elles se prostituent pour payer les charges inhérentes à leur statut, j’aimerais savoir comment font les étudiants. La vie est moins chère pour les étudiants que pour les étudiantes dans notre pays ? Il y aurait donc bien une discrimination des femmes jusque dans les cursus universitaires ?

     

    • Il est noté dans l’article que les étudiants sont invités également à recourir à ce procédé, on doit ne pas oublier les besoins des cougars ou des homos... argentés !


    • Les mecs font des petits boulots souspayés, les jolies filles ont pas envie de livrer des pizzas...


    • Avec la crise beaucoup de parents n’ont pas de quoi subventionner leurs enfants. Certains étudiants font des économies sur la nourriture. Triste époque.


    • Je suis assez étonné aussi de cette tendance à la prostitution chez les étudiantes.
      La France est très différent du modèle Anglo-Saxon en terme de financement des études.
      Aux États-Unis il est réputé que les étudiants doivent s’endetter à hauteur de plusieurs milliers de dollars pour leurs études, en France, il beaucoup d’enseignements sont gratuits ou presque en université, et l’État peut fournir des bourses universitaires selon les critères sociaux et géographique, le tout, avec des possibilité de loger en cité Universitaires certes assez rudimentaires ( 9m² Sanitaire en commun là ou je suis, mais accès Wi-Fi ).

      Moi même qui suis étudiant, je ne peine pas à me nourrir, me loger, et entreprendre mes études, je vois mal dans quelles circonstances en France des étudiantes peuvent avoir recours à ce genre de pratique. Sans vouloir me faire l’avocat du diable Je me demande si la plupart d’entre elles y sont vraiment contraintes.


  • on y est !! encore un moyen de soumettre les générations futurs et, pas les ouvriers mais les classes moyennes et supérieurs, par le vis et la décadences. environ 3000 euros/mois c’est rien en vu de l’influence à vie sur ces êtres. Et hooopp !! un nouveau vivier où pecher des gens inconnus afin de nous présenter la mixité sociale.
    dernier point, ayant un mécène aussi influant, les personnes concernées vont bizarrement vite trouver un travail à responsabilité..... encore un argument pour accepter de vendre son âme.
    je continue à leurs dire bravo ! ils sont trop fort et le peuple trop faible.
    merci pour l’article, même s’il me rend encore un peu plus triste mais beaucoup plus détermine.


  • alors la c’est vraiment la fin du monde civilisée !!!! et les féministes à 4 sous elle sont ou ?

     

  • Le féminisme en prend un coup : entre mettre en avant son intelligence ou son cul, il y en a un paquet qui a vite choisi de s’assoir sur ses revendications et sa dignité.
    Elles n’ont pas le choix ? Comment font les hommes pendant ce temps ? Odieuse discrimination sexiste inversée nauséabonde !


  • J’ai connu bon nombre d’étudiantes modèles qui sont concernées par ce cas.
    Vendre son dersh le week-end à des cadres du tertiaire quadras,lassés de leur femme pourtant fidèle(le salaire du mari suit,donc..),serait soi-disant pour "payer ses études"ou "manger".
    A d’autres.
    C’est surtout pour payer ce qui semble indispensable dans l’apple store,chez sephora,chez pimkie,que pour payer des paquets de pâtes lustucru.
    Il s’agirait d’arrêter de nous prendre pour des ânes.La prostitution due à la précarité étudiante,c’est mon cul sur la commode.

     

    • Du même avis, regardons un peu ce qui se passe au Japon, c’est exactement cette même prostitution qui est en train de détruire cette nation, des collégiennes et lycéennes se prostituent pour pour pouvoir s’acheter les vêtements et sac à la mode, le japon est ce que l’avenir nous réserve, consommet jusqu’au point de vendre son corps pour pouvoir suivre la cadence infernale.


    • Les femmes ( étudiantes ou pas ) qui se vendent pour le superflu n’est pas un phénomène nouveau mais il ne faut pas nier que la paupérisation des étudiants qui est réelle puisqu’elle va de pair avec celle de leurs parents peut pousser les plus démunis d’entre eux – et les moins armés moralement – à franchir le pas de la prostitution… d’autant plus si on les y incite et si on l’organise. C’est cette incitation qui est dénoncée.


    • @Mik Ezdanitoff

      Admettons. Mais ca n’enlève rien à l’immoralité de la chose.


    • Sans oublier que quand on gagne 3 600 euros par mois, et qu’on calcule le salaire qu’on aura avec notre diplôme dont personne ne comprend le nom, on risque bien de laisser tomber les études.

      Je pensais qu’on avait touché le fond avec le site de rencontre extra-conjugale... Je pense qu’on n’est plus très loin du "agresse-une-mémé.com".


    • Idem pour moi : je connais quelques jolies jeunes filles du genre classe moyenne-sup, et qui n’ont pas hésité à vivre aux crochets de riches quadras divorcés ou déjà mariés pour mener grand train... c’est un échange de bons procédés en quelques sorte, tout le monde s’y retrouve et ça ne date pas d’hier. Donc l’argument des frais de scolarité est assez bidon, surtout en France.


  • Ca donne envie de pleurer de voir ça en France.

     

  • Banalisation de la prostitution sur fond de crise : il ne faut pas se leurrer, la "présentation d’une preuve d’inscription scolaire" n’est là que pour valider l’âge requis, "barely legal" comme ils disent... Limite qui ne tardera pas à sauter dans un contexte de misère grandissante.


  • Je connais indirectement deux filles, petites bourgeoises de gauche, pas encore 30 ans, qui se "prostituent". Pour elles c’est autre chose, c’est être "escort girl" (ou je ne sais quelle autre expression en anglais, comme "sugar baby"), c’est respectable et surtout, compte-tenu des possibilités d’avenir en France, c’est bien payé. Tout est fait pour ne pas employer les mots qui gênent, pour camoufler la réalité.
    Ce que je trouve tragique, c’est que au départ on les poussent à penser que ce n’est pas de la "prostitution". Il est vrai qu’aujourd’hui on aime manipuler les mots pour leurs faire dire le contraire de ce qu’ils disent (le sens selon le signifiant come dirait Clouscard), mais avec le temps, la contradiction devient maximale et difficile à vivre. Et la situation qui était au départ considérée comme une passade, fini par devenir une prison (économique et mentale, par le mensonge à sois-même).


  • Je me pose 2 questions :



    1) ces "financements" non remboursables d’environ 3600 € par mois sont-ils imposables ?
    2) comment vont faire les gouvernements pour rétablir "l’ÉGALITÉ" hommes/femmes qui est ici scandaleusement mise à mal.



    Pour le reste, ayant découvert récemment la filière CIA :
    http://www.egaliteetreconciliation....

    Je suis persuadé que ces bébés-sucres auront toutes leurs diplômes supérieurs car elles auront la note maximum de l’épreuve la plus pondérée : la Disponibilité sexuelle.

    Je suis persuadé qu’elles trouveront immédiatement un travail dans les meilleures entreprises, dans l’administration, dans la politique …




    Je suppose en effet qu’un organisme philanthropique recense déjà toutes les filles de toutes ces filières pour les proposer à la vente, aussi bien au national qu’à l’export.
    Un tel organisme est -plus que tout- d’utilité publique




  • Et tout ça pour apprendre des trucs qui ne servent à rien ! (sauf pour la médecine) Je pense surtout aux Sciences Humaines.

    On rétablirait le principe de l’apprenti & les corporations de métier, les choses iraient bien mieux.


  • Financer de longues études par des prestations sexuelles avec vieillards libidineux, dopés au viagra pour finir chômeuse ou au fast food vu la conjoncture . Le bénéfice sera maigre pour les petites vertus ,de basse extraction ,optant pour cette solution qui n’est qu’un esclavage maquillé .
    Le droit de cuissage ,au moyen âge fût une invention (merci Marion ) d’un Michelet dégoulinant de fantasmes , suscite des vocations chez les valétudinaires à qui Méphistophélès promet la jeunesse soumise aux lois du marché de la chair fraîche .
    Cela me rappelle un navet à la noix avec Redford et Demi Moore .

     

    • Enfin 39 ans en moyenne d’âge c’est pas des vieillards libidineux ! J’aimerais qu’on responsabilise un peu plus ces jeunes femmes aussi !! le fait de ne pas avoir beaucoup d’argent n’excuse pas de ce prostituer et ça en fait pas dans la majorité des cas des victimes pour moi, la on ne parle pas d’immigré exploité par des mac, mais d’étudiantes !Les bourses ? et pour celle qui n’ont pas le droit y a les parents qui en général ne laisseront pas leur filles ce prostituer. Le type propose de l’argent, elle n’est pas obligé d’accepté si elle accepte pourquoi s’en priverait-il il aurait beaucoup plus de respect si elle refusé. Personnellement je n’ai pas un grand respect pour ce genre de femme donc je peux comprendre que certains type n’est pas de complexe a les "acheté". Et j’ai en revanche le plus grand respect pour les femmes qui refuse de vendre leur corps ! La plupart des étudiants galère faut arrêté de trouvé des excuses c’est un peu facile de ce faire de l’argent comme ça alors que des tas de personne galère !!!


  • Bah de toute façon, vous savez bien que si une femme a à choisir entre 2 hommes, elle ira toujours vers le plus friqué... elles sont majoritairement prédisposées à être des putes.


  • Ce serait bien si, au moins ici, on arrêtait de dire "payer ses études". C’est faux.
    On paye ses études aux USA, pas en France. Après l’inscription, les bouquins et fournitures, on ne paie ni les profs ni l’entretien du campus.
    Alors pourquoi les étudiants doivent-ils avoir un apport d’argent pendant leurs études ? Ben comme tout le monde : pour un toit, à bouffer, une bagnole, des fringues, des loisirs, bref pour vivre.
    Donc si de vieux dégueulasses essaient de chopper de jeunes étudiantes, ce n’est pas pour financer leurs études mais pour financer... leur vie.
    L’étudiant n’est finalement qu’un chômeur en formation non rémunérée. A lui de se démerder pour survivre pendant qu’il emmagasine de l’instruction afin d’obtenir toutes les compétences nécessaires à son éventuel futur employeur. Et ce dernier, n’en déplaise à certains, ne l’embauchera pas pour ses beaux yeux ni pour lui "offrir un emploi" mais pour faire un bénéfice sur sa force de travail. C’est le principe du salariat.
    Ce qui est ironique, c’est que ce même employeur, en sous-payant l’ex étudiant, ne lui donnera pas les moyens de pouvoir faire vivre ses propres enfants pendant leurs études.
    La boucle est bouclée.

     

    • Les études ne se limitent pas au monde de la faculté ?

      Une école à 6000€ l’année sur 5 ans tu penses peut être que c’est offert avec un café ?


    • Et pour payer les frais d’inscription dans les grandes écoles genre Hec,Ena,ect...
      Je connais un gars qui vient d’une famille aisée et qui était dans ma classe en terminal et bien je peux te dire que je le mettais à l’amende dans tout les domaines(maths,éco,hist-géo....)et je suis d’une famille moyenne-pauvre(échelon 5),ben je peux te dire que lui n’a pas eu du mal à s’inscrire à HEC et il a certainement pas été pris pour ses résultats plus que moyen mais bien pas ce qu’il a les moyens pour.Vous avez dit "égalité des chances" ?
      Et il existe une solution pour avoir accès à ces écoles bien sur,c’est être esclave de la banque (faire un crédit).


    • @françaisconverti
      Les études ne se limitent pas au monde de la faculté ?
      est-ce que j’ai affirmé que les études se limitaient aux facultés ?
      Pour les écoles ou "grandes écoles" : idem.
      Une école à 6000€ l’année sur 5 ans tu penses peut être que c’est offert avec un café ?
      Donne-moi le nom et le statut de ton école et on en reparle. Si elle est publique, là c’est moi qui te l’offre ton café.
      Quoiqu’il en soit, même à 6000€ l’année, tu es loin de payer la totalité du "coût" d’un étudiant. Pendant que tu cherches le statut exact de ton école, profites-en pour regarder le montant des subventions publiques qu’elle perçoit.
      Ceci dit, le fait que certaines filières doivent passer obligatoirement par des établissements privés reste scandaleux. Mais bon, là n’est pas le sujet et comme on dit "s’ il existe des poissons volants, ça ne constitue pas la majorité du genre."


    • Les études financièrement sont un calvaire pour les classes sociales qui ne perçoivent pas d’alloc (bourses, frais d’inscription payés, etc...) et qui n’habitent pas dans de grande métropole (donc frais de logement, de déplacement, etc...)

      Le seul moyen en plus d’éviter le chômage ou pire les boulots d’esclave au SMIC qui te tue moralement, physiquement et psychologiquement est de passer par des écoles payantes (grandes écoles ou écoles privés).

      Ensuite ce n’est pas gratuit puisque tout vient de nos impôts.... (théoriquement)


    • Au départ je ne parlais pas de gratuité ou de bénévolat, évidemment, il faut bien que l’argent vienne de quelque part...
      Je disais que l’expression "payer ses études" n’était pas appropriée en France en tant que généralité.


  • Comme par hasard c’est un concept qui nous vient des Etats-Unis , l’épicentre de la déshumanisation néolibérale. Quand on voit sur youtube à quoi ressemble ces sugar daddies on constate qu’effectivement on a plus affaire à des pétasses qui rêvent de s’acheter le dernier sac à main à la mode qu’à des filles responsables et studieuses.


  • Sugar (le sucre), encore uns histoire de plantation, d’esclaves et pour le coup sexuel.

    J’avoue que c’est assez surprenant en quelques siècles passer :
    * du protestantisme puritain coincé du cul qui met ses ronds de cotés pour investir sur du tangible.
    * à la culture de la maille hédoniste intégrale.

    Faut croire que tout dégénère sur la longue.

    "get rich or die tryin" 50 cents


  • concept deja appliquez au canada depuis deux ans avec grand succes !!! dans cettre autre feministan avec la suede et la pas un mot des feministes canadiennes connaissant le haut degre de libertinage des francaises des classes moyennes et superieurs nul doute sur le grand succes du concept de"sugar baby" dans notre pays !!!


  • Je vais faire preuve de mauvais esprit, mais...

    Pourquoi les femmes ne se révoltent-elles jamais contre ce genre d’initiative ?

    Que font les féministes contre cette effroyable réification du corps de la femme ? Pourquoi lutter contre certains types de prostitution et pas contre les autres ?

    Pour quel motif prétend-on lutter contre la prostitution ? S’il est dégradant pour une femme de se prostituer pour 100 euros, pourquoi est-ce acceptable ou valorisant à 3600 euros ? Car là, on pourrait finir par croire que le but n’est plus seulement d’exploiter de pauvres filles slaves victimes de la mafia capitaliste, mais de pousser nos filles, nos sœurs , nos amies - et nos futures mères - à vendre leur corps à des hommes riches, au nom de la rationalité économique et de l’émancipation sociale.

    Quelles sont les conséquences psychologiques à long terme de ce type prostitution ? "J’ai vendu ma chatte à un vieux dégueulasse pour étudier" est la réalité que ces jeunes femmes devront assumer ensuite tout au long de leur vie. Il est facile d’entrevoir la suite, en termes de santé publique, mais là ce ne sont plus les riches qui devront payer...

    Quelles sont les conséquences à long terme sur les jeunes hommes plus ou moins pauvres qui auront encore plus de difficultés pour trouver et séduire une partenaire ? Plus de solitude, de dépression, de médicalisation et de suicide.

    Comment font les étudiants pauvres pour étudier ? Eux aussi ils se résignent à se prostituer sur internet ?

    Parmi tous les pays occidentaux, la France est celui où le coût des études supérieures est encore relativement modéré, même s’il y a des problèmes, auxquels la population générale, par ailleurs, est également confrontée (logement, etc.). Si l’argument de la crise économique est recevable, ça n’explique pas tout. J’ai surtout l’impression que la crise est le "petit plus" qui permet de faire sauter un verrou psychologique et moral en recouvrant ce qui n’est rien d’autre que de la prostitution (et l’une des plus graveleuses : les vieux riches qui "cheptelisent" les jeunes femmes par le pouvoir d’achat, au détriment des jeunes hommes) d’une couche superficielle de rationalité économique.

    Les riches sont en train de mettre les (belles) femmes dans un enclos génétique, tout ça au nom de la liberté individuelle et du féminisme... au moins avant c’était revendiqué socialement comme un privilège lié à la naissance ou à la richesse, pas comme une forme de mécénat social, cyniquement abject...

     

    • Salut Tremah,

      Si tu veux avoir des réponses à la majorité de tes questions, un seul livre : Sexe et caractère de Otto Weininger en vente sur Kontre Kulture : http://www.kontrekulture.com/auteur...

      N’oublies pas qu’une femme est un être purement sexuel et par nature amorale (et non antimorale)... (ce qui est largement exposé dans le livre) qu’elle soit capable de se prostituer de la sorte ne me surprend guère.


    • Les féministes ne font rien car dans ce cas la victime n’est pas celle qu’on croit, les victimes c’est les moches ou les hommes qui ne peuvent ce faire de l’argent de cette manière, c’est même certains gars qui croit en l’amour et ce font vide leur compte par ce genre de femme. Faut bien comprendre que ce ne sont pas des victimes il ne sagit pas de pauvres prostituer exploité , mais des femmes qui gagne beaucoup d’argent. Et quand des femmes profitent de ce système ça ne dérange plus les féministes !


    • @ Kidam
      Comment ton message peut passer, quelle haine de la femme ... Il suffit de te lire pour comprendre ta frustration sexuelle, ou la frustration de ne pas pouvoir avoir accès à une fille canon ... Dommage pour toi mais ici on réconcilie pour infos ;


    • @kidam :

      vous excluez votre mère, et/ou votre épouse et/ou votre fille de votre schéma de pensée bien sûr ? Ou pensez vous qu’il existe chez elles également une forte propension à se prostituer ?


    • @Starkamanda



      Comment ton message peut passer, quelle haine de la femme ... Il suffit de te lire pour comprendre ta frustration sexuelle, ou la frustration de ne pas pouvoir avoir accès à une fille canon ... Dommage pour toi mais ici on réconcilie pour infos ;



      ben écoute,tout le monde n’a pas la chance de sortir avec des filles canons,monsieur le BG Starkamanda .On a très bien compris que tu enchaines les conquêtes grâce à ta plastique de rêve,et que les filles de ta fac sont folles de toi .Tu devrais arrête de vanter ton soi disant sex appeal sur un forum de discussion(et c’est pas là première foi), ici on discute,on s’interroge et on apporte des éléments capables de nous éclaire sur ce sujet comme l’a fait Kidam.


    • @ Piri
      Tu as faux sur mon compte.
      On est sur un site sérieux et pas sur un forum défouloir pour puceau frustré. Je vous invite à respecter ma mère, mes soeurs, mes cousines, mes amies, ... et d’arrêter de généraliser en extrapolant à partir de salope.
      Vous êtes superficielle en réalité comme ces suggar dady, vous faites tous une fixation sur ces femmes à la plastique parfaite, mais êtes vous parfait ? Quand une femme plait aux hommes, elle le sait très bien, à moins d’être conne, elles ne finiront pas leur vie avec un homme au chômage, ou finir mère célibataire ( et j’en connais une ). Elle prendront le plus beau, le plus riche, et le plus intelligent.
      Vous passez à côté de femme merveilleuse, peut être au physique moins agréable mais au moins fidèle, amoureuse de vous, serviable, ... Mais si ce genre de femme ne vous plaît pas, éviter de vous caser avec pour en faire un défouloir. Ca aussi je connais personnellement ce que peut faire un homme quand il est frustré sur les siens.
      Économisez et aller dans un pays du Tiers monde et achetez vous ces belles femmes. Après avoir consommé, vous vous sentirez mal à l’aise, de voir qu’il faut payer pour avoir ce genre de femme parfaite physiquement, quand d’autres y ont accès par la séduction et ont su avoir leur coeur.
      Si vous savez les femmes que vous ratez à cause d’un physique potentiellement modifiable par une hygiène de vie correcte ...


    • Le but de mon commentaire n’était pas de déverser de la bile sur le dos des femmes mais de souligner les contradictions du discours contemporain sur la femme... qu’ils viennent des féministes, des femmes elles-mêmes ou des hommes qui parlent pour elles.

      Le monde étant monde, il y aura toujours des hommes riches pour s’acheter des jeunes femmes, d’une manière ou d’une autre, mais avant tout cela restait lié à une démarche individuelle (machine rencontre machin en boîte de nuit, via un réseau, etc.) qui préservait la "morale" au prix d’une certaine hypocrisie sociale. Là c’est le caractère industriel, visible et incitatif du système qui interpelle.

      Et on peut aussi se demander : what’s next ?


    • @ SC

      Bonjour,
      Même si ça fonctionne QUAND MÊME, au lieu d’écrire "une femme", j’aurais du écrire "La Femme" en tant qu’archétype comme le fait Otto Weininger dans son livre (que je vous incite à découvrir puisque manifestement, vous ne l’avez pas lu)

      En préambule, voici le descriptif de la quatrième de couverture rédigée par l’auteur (nous parlons ici de concept et non de personnes, je tiens à le rappeler) :
      "La méthode qui consiste, plutôt que d’opposer des raisons à des raisons, à taxer le détracteur des femmes de misogynie, a de grands avantages. La haine empêche de bien voir son objet, et prétendre d’un homme qu’il a en haine l’objet sur lequel il prononce un jugement fait peser sur lui le soupçon d’insincérité ainsi que d’incertitude dans les idées, qui fait remplacer les raisons solides par l’hyperbole et le pathos. Cette manière d’argumentation ne manque jamais son but, qui est de dispenser le défenseur de la femme d’aborder la véritable question. Elle est l’arme la plus sûre de cette écrasante majorité d’hommes qui ne veulent pas être au clair sur ce qu’est la femme. Car il n’est pas possible d’avoir vraiment réfléchi sur les femmes et de continuer de s’en faire une haute idée  ; il n’y a que deux catégories d’hommes : ceux qui méprisent la femme et ceux qui ne se sont jamais posé de questions à son sujet."

      @ Starkamanda

      Tu as oublié antisémite !

      Cordialement


    • starkamanda,c’est beau le pays des bisounours.
      Ma soeur fais partie de cette catégorie de prostituées,et je ne vois pas pourquoi je devrai le nier en raison de nos liens du sang.
      La femme ne choisit pas le plus beau ni le plus intelligent mais le plus riche.Quand à celle qui serait fidèle car moins belle etc.,foutaises.Même les plus moches se la pètent d’une manière infernale partout où on les croise,à force d’entendre qu’elles sont exceptionelles et "libres" elle n’en peuvent plus d’elles mêmes.
      D’ailleurs quand un homme est "macho"c’est toujours quand il gagne peu,on ne traite jamais de "macho" un type roulant en Q7,quand bien même s’il l’est vraiment et de manière intense.



    • On est sur un site sérieux et pas sur un forum défouloir pour puceau frustré.




      Toujours ce mot puceau,lancer à tout va, typique des gars qui méprisent les autres car ils n’ont pas les moyens de rester dans la compétition de la séduction,n’est-ce pas ?Toi t’as eu les atouts physiques de rester dans la compétition de la séduction(et ce n’est pas au mérite,juste de la chance ) ,certains non.D’où tu te permets de traiter les gens d’un ton condescendant de puceau



      Elle prendront le plus beau, le plus riche, et le plus intelligent.




      Non Non et Non elles prendront par dépit et non par choix.


    • « Non Non et Non elles prendront par dépit et non par choix. »

      Tellement de clichés, ces fils entretenus par des hommes en disent plus long sur leur mal être que sur la nature fantasmée de ces demoiselles. Elles vibrent sur un large spectre, chaque homme est forcément en mesure de trouver chaussure à son pied. Et si ce n’est pas le cas...La faute à qui ? Elle est assurément partagée car chacun souhaiterait être en phase avec lui-même, et donc aussi avec l’être aimé. Qui se risquerait à mettre tout en oeuvre pour trouver l’âme soeur ? Quasiment personne car l’amour est rarement partagé...Mais si une personne estime avoir ne serait-ce qu’une petite chance de le vivre, elle doit tenter le coup, quitte à parcourir des km, quitte à être envoyée sur les roses par l’élu dont le coeur n’est plus à prendre. Elle peut toujours profiter du déplacement pour visiter la section E&R la plus proche.
      L’amour ou même le chagrin ne privent pas du sens des réalités, bien au contraire.


    • @poll en

      c’est toi qui est dans le cliché du "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants",tu veux pas aussi qu’on sorte les violons ,« elle doit tenter le coup, quitte à parcourir des km, quitte à être envoyée sur les roses par l’élu dont le coeur n’est plus à prendre pas moi ».

      @Mik Ezdanitoff
      Merci pour ton intervention j’ai cru être seul au monde,tu viens appuyer mes commentaire précédent,il est évident que la majorité des couples se font par dépit et non par choix"elles choisiront le plus beau,le plus riche,le plus intelligent "ha ha ha le plus intelligent mdr j’ai pas pu m’empêcher de rire
      Elles choisiront par dépit le pékin qui voudra encore d’elle,et y’a qu’à se promener dans les rues,magasins pour s’apercevoir de cette réalité,


    • Le message de ce Kidam me fait franchement marrer... Comme si il n’existait pas d’hommes amoraux et purement sexuels. J’en connais hélàs un paquet ...


    • @ piri

      « ,tu veux pas aussi qu’on sorte les violons »

      Inutile je ne suis pas romantique pour un centime. Mais sentimentale c’est vrai et n’en éprouve aucune honte ou gène.

      Un petit commentaire également sur la suite de votre post : Les couples n’ont pas tous l’air heureux dans les magasins certes, cela ne signifie pas pour autant qu’ils se soient mariés par dépit, par erreur plus probablement.


    • Kidam
      Oui je persiste et signe : le plus beau, le plus riche et le plus intelligent ! Quand on naît on ne rêve pas d’être avec l’éboueur(euse) imbécile du quartier. On veut tous le meilleur pour nous même. A beauté égale, ce sera le plus riche, à richesse égale le plus beau, à richesse égale et beauté égale le plus intelligent. Comme toi tu voudras avoir le maximum de qualité chez ta femme.
      Ça m’étonnerais que tu veuilles d’une femme moche, sans caractère et au chômage, obèse, ...
      Mik
      Oui les femmes belles sont plus exigeantes que les moches, qui ces dernières s’en donne parfois l’illusion, c’est à toi de la faire redescendre sur terre. Il n’y pas pire femmes que celles qui se prennent pour des princesses, moches ou belles.
      Les femmes belles attirent plus de poisson parmi lesquelles les gros poissons qui ont énormément d’atout que ne semble pas avoir Kidam.

      Kidam, tu me rappelles ces pères de famille qui bavent sur les femmes jeunes et jolies qu’ils n’ont pas pu avoir, devant femme et enfants au supermarché ... Que c’est triste un homme frustré ... Et à ton honneur j’en fais sans doute parti, mais je ne crache pas ma bile sur toutes les femmes.


    • @ Kasiar

      Aie-je parlé des hommes ? Aie-je dit qu’il n’existait pas d’hommes amoraux ? Encore une fois je vous invite tous à lire Sexe et caractère car ce serait plutôt des hommes anti-moraux, chacun pourra se faire son avis après la lecture de ce livre et adhérer ou non aux thèses de l’auteur.

      Dire que La Femme ne soit pas parfaite ne sous entend pas que l’Homme le soit.

      Cordialement


    • @ Starkamanda

      Bonjour,
      Starkamanda, tu me fatigues, tu ne semble pas saisir que tous mes commentaires sont basés sur un livre dont j’ai simplement essayé de faire la promotion en vu d’enrichir le débat. ENCORE une fois : Sexe et caractère d’Otto Weininger

      "Les femmes belles attirent plus de poisson parmi lesquelles les gros poissons qui ont énormément d’atout que ne semble pas avoir Kidam."

      Je te répondrai simplement par un extrait d’un de tes premiers commentaires à mon égard : "Dommage pour toi mais ici on réconcilie pour infos"

      J’ajouterais que diminuer les autres pour mieux se venter soi-même est d’une grande bassesse.

      "Kidam, tu me rappelles ces pères de famille qui bavent sur les femmes jeunes et jolies qu’ils n’ont pas pu avoir, devant femme et enfants au supermarché ... Que c’est triste un homme frustré ... Et à ton honneur j’en fais sans doute parti, mais je ne crache pas ma bile sur toutes les femmes."

      Pourquoi invoquer des arguments (si tant est que l’on puisse appeler ça ainsi), sans aucun fondement puisque basés sur des suppositions fantasques, peut-être décris-tu ta situation et par transfert tu m’imagines dans la même que toi ?

      Pour moi quand une personne tente de disqualifier une autre non pas par des idées, réflexions ou concepts, mais en s’attaquant directement à sa personne, alors elle se discrédite d’elle même et on appelle ça un sophiste.

      Si tu n’es pas content des idées que j’ai pu énoncer alors tu n’as qu’à aller pisser sur la tombe de Weininger tout en traitant son cadavre d’infâme misogyne ou sinon tu peux lire son livre et te faire ton propre avis.

      C’était mon dernier commentaire sur ce sujet car il est inutile de continuer ce genre de discussion stérile avec un sourd qui ne veut pas entendre.

      Cordialement


  • Le pire c’est que "etudes+ mentalité de putain" elles sont promises à un bel avenir dans cette société, nos futurs chefs, patronnes etc...

    Il faudrait qu’Alain en parle dans sa prochaine vidéo, histoire de faire rager un peu plus toutes ces connasses féministes résponsables de cette décadence.


  • Lu en ligne :

    Un échange tres interessant entre une jeune femme recherchant un arrangement et un financier cynique mais assez intelligent était apparu sur le site de petites annonces Craiglist il y a quelques années.
    En substance, la jeune femme se lamentait de ne pas trouver d’hommes désireux de l’épouser selon le principe d’un "deal" car elle était (selon elle) magnifique, bien élevée, et intelligente.
    Le financier lui répondit en détaillant sa proposition d un point de vue d’analystes financier, puisqu’il considère qu’elle recherche un deal : elle, d’un coté, possède des actifs dont la valeur va diminuer de facon certaine (sa beauté, son attractivité) dans le temps. Lui, possède des actifs (ceux qui intéresse la jeune femme, c’est a dire ses revenus) qui vont prospérer dans le temps, puisque il gagne de plus en plus d argent.
    La conclusion du financier est qu’un deal "a vie" est déséquilibré pour lui, car la "valeur marchande" de la jeune femme diminuera dans le meme temps ou la meme "valeur marchande" de l homme augmentera.
    Terriblement cynique, mais terriblement interessant.


  • Attractive, intelligent, ambitious and goal oriented. Sugar Babies are students, actresses, models or girls & guys next door. You know you deserve to date someone who will pamper you, empower you, and help you mentally, emotionally and financially

    Attirante, intelligente, ambitieuse et déterminée. Les "Sugar Babies" sont des étudiant(e)s, des actrices, des modèles ou des files et mecs d’à côté. Vous savez que vous méritez de sortir avec quelqu’un qui vous choiera, qui vous responsabilisera, qui vous aidera à progresser mentalement, émotionnellement et sur le plan financier.

    "Parce que je le vaux bien !"


  • Les féministes ne sont pas là car elles sont à l’ordre de leurs maîtres Rockemachin et consort....bien nous voyons là la décadence de l’empire qui continue, s’accentue...l’empire romain avant de s’écrouler devait être dans le même genre de situation.....

     

    • Les féministes détestent les femmes c’est bien connu, quand on entend dans les merdias, les journalistes ou les politiques femmes soutenir le mouvement des femens, on a tout compris ! et l’on sait très biens que les assistances ss n’aident pas mais spolient les mères isolées. Quand j’ai inscrit ma fille a l’université, il y avait des parents devant moi qui se plaignaient un peu du coût, derrière son guichet, la prospecteuse à aboyer " ! plus de la moitié des étudiantes se prostituent et c’est une solution comme une autre ! J’ai BUGGE quelques instants !!


  • La prostitution étudiante c’est aussi vieux que depuis que les femmes font des études je pense. Cela a pris de l’ampleur et a changé de forme, notamment avec internet et les sites d’annonces qui pullulent de ce genre de propositions. Il y aura toujours des vieux hommes aisés prêt à payer quelques centaines d’euros pour se faire une étudiante.
    Il ne faut pas oublier la propension des femmes notamment les plus jeunes à se jeter dans la société de consommation notamment à but narcissique (vêtements, maquillage, coiffure, esthétique, soins de beauté...). La précarité n’explique pas tout. Les étudiantes que je connais ont des petits boulots en intérim pour gagner un peu d’argent, leur permettant de payer fringues et soirées en boites. A ma connaissance aucunes d’elles n’a recourt à ça.
    J’avais vu un reportage aux USA, où des étudiantes font du porno pendant leurs études, elles gagnent beaucoup d’argent pendant cette micro carrière et arrêtent une fois leurs diplômes obtenus. Elles trouvent un vrai boulot et commencent leur vie professionnelle sans aucune dette et avec de l’argent de coté.
    Alors que beaucoup d’étudiants américains font des emprunts bancaires, s’endettent pendant leurs études et lorsqu’ils rentrent dans la vie active, mettent des années à tout rembourser. Ces filles font des émules auprès des autres c’est certain. C’est la promotion à l’immoralité : vends ton corps beau et frais ou crève dans la pauvreté.

     

  • Les riches viennent "piocher" chez les pauvres, ça marche déjà comme ça. Mais l’appauvrissement général de la population et l’élargissement des inégalités accroit le phénomène. Plus de jeunes étudiantes pauvres qui ont pas les moyens se payer les voyages au soleil et les sacs Gucci qu’on leur fait mirroiter à longueur d’affiches et de pub, et plus d’hommes qui ont les moyens (la crise n’appauvrit pas tout le monde).

    Que fait cette entreprise qui est tout sauf naive, elle se dit que c’est le bon moment pour drainer des profits sur ce marché. Je me demande quelle va etre la réponse des féministes.


  • Je suis passé par plusieurs sites français et je ne suis pas trop convaincu par la tenue des sites.

    Si je suis friqué, que m’importe de savoir si ma pute de luxe habite Versailles ou Montréal ?
    Tant que je peux arroser...

    Pour moi, les capitales ne sont que des hôtels. Il me faut une femme dans chaque port. Je me fout de savoir où se trouve le site de ma sugar baby, vu que je peux consulter les fiches ne n’importe quel pays n’importe où.

    J’ai plutôt l’impression que les sites fonctionnent entre eux. Il y a les rabatteurs avec les sites moches et un site pas référencé par Google.

    Je m’interroge beaucoup sur le contenu de cet article de Cosmopolitan qui traite de cet article (dans un commentaire, une lectrice semble intéressée). Personne ne parle de prostitution... On vous donne juste une idée les filles...

    Les cougars ? Un chiffon rouge agité pour agir en souterrain.

    Ah oui, au fait, les meilleurs photographes de sites pornos sont en mesure de faire pour mesdames un excellent book. En plus, c’est rémunéré !!!
    Certes, il finira sur les sites de la misère sexuelle prolétaire, mais les maquilleuses arrivent à faire une princesse d’une Cendrillon (Voir le book de la maquilleuse Melissa Murphy parue dans l’édition anglaise du Huffington Post. Ça vous apprend qu’il ne faut jamais être séduit par une femme trop maquillée. Elle vous donne aussi un tuto sur You Tube, c’est bluffant !) !!! Dans toute cette profusion de galeries où on a du vieux comme du nouveau, ça passera inaperçu.
    Une photo "normale" et un hop, un petit lien pour montrer que l’on a d’autres "arguments" !!!

    Quand on met le doigt dedans, on sait plus où ça finit. Ou plutôt si : quand la pêche est plus aussi belle, que l’on a pas neutralisé ses ennemies et que l’on s’est rendue indispensable !!!

    Revoir cette excellente vidéo : L’esprit pute de la démocratie proxénète (Ft. MC Soral et DJ Michéa)

    Marion, Tata Farida, au secours !!!

     

    • Alors ça, c’est marrant, Sub, concernant le maquillage et sa "magie", perso, je préfère sans... il y a là comme une normalisation, un ajustement à des stéréotypes qui banalisent la personne, tout autant qu’elle la truque.

      Et puis, le ravalement de façade, en dernière instance... Wow ! j’ai mis un nom sur les 3/4 des filles ! lol...


  • Tout le monde sait que le pouvoir d’achat des retraités est supérieur à celui des actifs, sans parler des jeunes qui n’ont peut-être jamais été aussi pauvres . De plus le retraité a HERITE, on hérite en France entre 55 et 60 ans... Ce sont les vieux qui ont le pèze, avantage de l’age, les filles le savent bien et c’est pourquoi elles font risette à leurs vieux dégueulasses, pardon à leurs vieux lapins en sucre ...


  • "Les femmes les moins chères sont celles que l’on paie" : très juste . Les soi-disant honnêtes femmes sont bien pires que les prostituées : la prostituée peut plumer son client amoureux un certain temps, petit billet après petit billet . Mais l’"honnète femme" au moment du divorce, partira avec la moitié de votre patrimoine si vous n’avez pas pris la précaution de faire un contrat de mariage (séparation de biens) ; elle vous rançonnera 10 ou 20 ans avec la pension alimentaire, ce qui lui permettra d’élever gratuitement les enfants qu’elle vous aura VOLE ! Les filles ont l’air gentillettes, altruistes, alors qu’elles pensent d’abord "tiroir caisse", on s’en rend compte quand il est trop tard...

     

    • La mienne est partie avec 50% de rien car, après 12 ans de vie commune, il ne restait rien de notre patrimoine, à part des dettes et deux voitures.

      Je ne suis pas anti-mariage pour autant, mais malheureusement les gens ont tellement de merde dans la tête, le féminisme et l’anti-paternalisme ainsi que la pollution audio-visuelle (dont la pornographie, à laquelle j’admets avoir été accro), ont fait tellement de dégâts dans notre société que la structure familiale s’est désagrégée.

      Même si j’approuve la libéralisation de la prostitution (il vaut mieux légaliser, contrôler et taxer que laisser la pègre tout gérer), j’avoue que j’ai la hantise de voir mes filles se lancer dans une telle carrière.


  • Ils ne sont pas uniquement dans le commerce des corps ! Ils sont surtout et en priorité dans le commerce des âmes ! La corruption de l’énergie vitale des êtres humains détournées, vampirisée quelle que soit la manière prostitution, esclavage, force de travail manuelle ou intellectuelle ! Tout y passe. L’énergie sexuelle est l’énergie vitale, éthérique ! Notre créativité, nos idées, notre imaginaire, voilà ce qui intéresse "les esprits démoniaques" peuplant l’astral !

    Ils nous volent notre aura, c’est notre or ! L’argent n’est que la représentation matérielle de ce commerce immonde auquel se prête une partie de l’humanité actuellement inconsciente - mais, ils s’arrrangent pour qu’elle y demeure car c’est leur garde-manger.

    Que l’on soit un homme ou une femme, cela n’a pas trop d’importance en fait ! Bien que la nature des énergies soit différente, tout est à vampiriser.

    Leur but : que l’ensemble de l’humanité devienne prédatrice envers elle-même jusqu’à l’extinction de l’espèce. Ils passeront ensuite et probablement sur une autre planète !

    Cherchez qui sont ces "ILS".


  • bonjour,
    MAIS QUE FONT LES FEMEN et FOUREST !!!!
    respectueusement

     

  • Les frais en écoles de commerce s’élèvent en moyenne à 16.000E/an (10 000 frais de scolarité/an, 3500E de loyer/an, 2000E nourriture/an, 500E/transports) soit 48 000E pour 3 ans. Il y a donc des étudiant(e)s (j’en fait partie) qui ont/ auront des difficultés à fournir de telles sommes. De la à vendre son ... c’est une autre affaire. On touche le fond : avant au moins la prostitution était dissimulée. L’art de ce gouvernement socialiste et de ce genre de sites est de faire de l’indicible, de l’ ignominie des faits tout à fait naturels (bien qu’ils ne disent pas officiellement qu’il s’agit de prostitution tout le monde aura compris). Ils banalisent le mal pour qu’une masse plus importante de gens marche dans leurs combines le pire c’est que ça marche. Comment vivre en société avec des gens stupides comme ça ???
    Je sais pas moi il existe des bourses pour aider au financement des études onéreuses : bourse du crous, association frateli, bourse francis bouygues, association "encore elles" pour celles qui veulent entrer en classe préparatoire à Intégrale, petits boulots, prêts étudiants à taux quasi nuls...

     

    • Bin justement, si tu souhaites faire une école de commerce, voilà les travaux pratiques...

      "Je sais pas moi il existe des bourses pour aider au financement des études onéreuses", ’suffit de les vider, lol...


    • J’ai pas trouvé ça drôle du tout et pourtant je suis qqn qui a beaucoup d’humour. Et puis oui si la société va si mal c’est peut-être parce qu’il n’y a pas assez de dissidents dans les grandes écoles ! Certes il y a une réelle volonté d’endoctriner les étudiants en grandes écoles de commerce et d’ingénieur mais :
      - rien n’empêche de se rééduquer à côté
      - des compétences intéressantes sont quand même apportées en comptabilité, marketing, gestion, communication, nouvelles technologies, entreprenariat…
      En gros, tu as plus de facilité à ouvrir ta boîte après être passé par une école de commerce et rien ne t’empêches de mettre tes compétences au service d’une cause noble au lieu du grand capital. Je pense par exemple à FRED KANO cofondateur de Afrikan mosaïque avec Kemi Seba qui a su mettre ses compétences au service d’une cause noble justement.


    • Oui, tu as raison, Ana, tout dépend de ce qu’on fait de "l’outil", lol...

      Tout en déplorant que nous ne puissions partager le même humour, je vois que tu reconnais implicitement la surpopulation en termes de raclures dans les écoles de commerce.

      En te souhaitant de trouver l’ajustement des réalités à tes nobles ambitions...tu as l’air sérieuse et déterminée.


    • Merci Gerard John Schaefer pour ta réponse. Bonne continuation à toi aussi


  • C’est une bonne initiative je trouve, c’est formatif dans le sens où ça prépare à la sodomie professionnelle, travaillé plus et gagné moins, tout donné et rien attendre en retour, les heures supp gratuites et non-récupérées... enfin l’évangile selon le MEDEF.

    Remarque entre une étudiante qui fait des pipes pour devenir diplômé et une non-diplômé qui se fait professionnellement baiser pour un SMIC on reste dans le thème.

    Sachant que beaucoup d’étudiantes ne trouveront jamais de boulot dans le privé avec leurs bac +5,+7 en anglais médiéval ou histoire médiéval de la sibérie pré-diluvienne elles vont donc devenir.... prof parce que il n’y a que là qu’elles auront une feuille de paye. Donc toutes ces filles de joie seront les formatrices de nos bambins, ça va facilité l’enseignement de la sexualité à l’école.

     

  • De quoi s’offusquer ? La liberté de la femme sur sa vie (et surtout vie sexuelle) en pleine action !
    Quoi de nouveau si ce n’est que les femmes sont toutes potentiellement des prostituées (certaines sont juste plus "agile" a le cacher que d’autres) !?
    Sérieux 10000 ans de civilisation et personne n’a encore compris ça ?
    Pour la grande majorité ça leur plait et les hommes aiment bien les plus jeunes c’est juste de la pure biologie.
    Cette situation se résume par un simple mot : Hypergamie.
    Le Patriarcat était une structure non seulement pour empêcher la féminisation de la société mais s’assurer que chaque homme trouve une femme décente.
    Aujourd’hui la ou 20 % des hommes (les plus riches) se tapent 80% des femmes, les autres n’ont plus qu’a mater du porno ou alors a s’émasculer si ils veulent avoir accès a l’autre sexe...
    Sans doute un début de réponse ou pourquoi l’Élite masculine supporte le féminisme et le "droit des femmes".
    Proverbe dans la manosphère : Apha fuck, beta buck.
    NT.

     

    • exactement, c’est le libéralisme, la compétition sauvage, appliquée à la sphère sexuelle.

      20% des hommes se tapent 80% des femmes,

      et 80% des hommes se disputent avec acharnement les 20% restantes.

      c’était probablement ainsi du temps des hommes préhistoriques, du Darwinisme pur et simple, des sociétés ultra-violentes, de la compétition pure.

      la civilisation occidentale romano-chrétienne (comme d’autres civilisations) a aboli cet état de libéralisme anarchique par l’instauration du mariage exclusivement monogame, liant un homme et une femme, et par la condamnation de l’adultère, de la fornication et du divorce. Ce qui a permis à tout homme, quelque soit sa condition, de trouver une femme décente pour fonder un foyer, se réaliser, et canaliser ses pulsions et son énergie de façon constructive, ça a pacifié la société et permis à la civilisation de se développer et de s’épanouir.

      aujourd’hui, avec la déchristianisation, la destruction des liens sociaux, et la libéralisation économique, nous revenons progressivement vers la société darwinienne de la compétition pure (le tout masqué par des slogans humanistes tels que la "liberté"), qui produit 60% d’hommes frustrés sexuels, incapables de se réaliser et de fonder un foyer faute de partenaire (on peut le voir déja sur internet, et les sites de rencontres où on trouve 70% d’hommes), une société qui finira par sombrer dans la violence, les addictions en tout genre, etc, à force d’énergie refoulée, de souffrance .. et qui reviendra progressivement vers un état primitif.

      car comme l’a dit Soral dans sa dernière vidéo, c’est la société de l’entraide qui produit la civilisation, la société du darwinisme pur ne produit que de la violence, de l’entre-déchirement et aucune civilisation.


  • L’ Empire Américano SSioniste est en train de recréer Sodome et Gomorrhe sur toute la Planète..............Dégueulasse et démoniaque..........


  • Que cette civilisation s’effondre vite ... elle ne manquera à personne. En tout cas pas à moi.


  • avec ça, les hommes jeunes et aux revenus modestes n’ont plus aucune chance de se trouver des femmes de leur âge, fidèles, propres, pour construire leur vie à deux, comme ça s’est toujours fait.

    du moment qu’elles peuvent proposer leurs fesses à plus vieux et plus riches, il y aura toujours un déficit de jeunes femmes disponibles.

    les jeunes hommes n’ont plus qu’à regarder du porno.

    ça nous rappelle les pays arabes du Golfe, où le vieux riches bedonnants peuvent se taper 4 femmes, pendant que les jeunes et les moins riches sont condamnés à la solitude et à la misère sexuelle.

    nous vivons dans une époque où l’immonde devient la norme et se répand partout.

    le chiffre de 1 million de jeunes femmes inscrites au Canada, pour un pays de 35 millions d’habitants, qui doit compter 18 millions de femmes, et environ 4 millions de femmes dans la fourchette 18-30 ans, est ahurissant, ça fait 1 femme / 4 !!

     

    • Ton triste constat est exact camarade et je compatis à ton désarroi. Mais le gouvernement a tout prévu pour parer à cette pénurie : tu peux devenir homo, bi ou trans.^^ C’est ça la plénitude sexuelle officielle pour un homme, du moins si j’en crois le message qui est martelé dans merdias.

      Et tu remarqueras que curieusement peu sinon aucune femme ne remet en cause cette féminisation des hommes, du moins dans ces mêmes merdias. Les mecs deviennent des tapettes et elles sont contentes, c’est génial, c’est fun, c’est cool, vive le XXIème siècle. Embrasser un mec en direct et faire le buzz dans une émission TV, c’est ça le progrès, c’est ça l’homme de demain.

      Les femmes, c’est permis mais uniquement si t’as la maille car les femmes de demain seront la synthèse de tout ce qu’est une ado aujourd’hui : obsédée des marques, névrosée, troubles alimentaires, chiante, grossière, obnubilée par son smart-phone 20H sur 24, ayant pour modèle Lady Gaga.

      A part ça je sais pas quoi te dire... Après, il reste des terres encore clémentes où des vrais hommes peuvent rencontrer des vraies femmes (belles, intelligentes et sincères le super butin^^) mais ça se restreint au fur et à mesure que la mondialisation pervertie le peu d’authenticité qui reste de chaque nation. Je te conseille l’Europe de l’est en connaissance de cause mais ça s’américanise de plus en plus, fais vite^^


    • @ Jeff
      L’Europe de l’Est ahahahah mais c’est pire ... Je te conseille l’Afrique subsaharienne ou le Moyen Orient.


    • Après tout, fonder une famille va devenir gage de faiblesse puisque toutes ces valeurs vont être de plus en plus attaqué et avoir une femme dans une existence n’est pas un but ultime.

      Essayons du fait du constat actuel d’en faire une force pour résister à l’Empire. Plus de mobilité, puisque pas de possibilité de fonder une famille, d’être focaliser sur le combat à mener. Sacrifions nous, cela ne sera pas irécompensé.


    • Et oui , c’est fini l’époque bénie d’après guerre ou on pouvait ,sans trop de difficultés , cumuler la sécurité de l’emploi et la stabilité familiale( en gardant un(e) conjoint(e) pour la vie) ! Le libéralisme plonge l’individu moderne dans un univers déshumanisé qui ne lui offre plus aucune certitude sur le plan économique et affectif.Et ce n’est certainement pas avec cette gauche qui collabore avec le capital et qui cherche à pulvériser les reliquats de l’ordre patriarcal d’antan que ca va s’améliorer. Les fabricants d’antidépresseurs ne sont pas prêts de faire faillite .


  • J’estime que le site de rencontre devrait etre condamné pour proxénétisme, puisque l’inscription est payante et que le but est de mettre en relation un "client" et une "prostituée" . Belkacem devrait lui interdire d’opérer en France .

     

  • Le propriétaire du site est tout simplement un proxénète qui devrait intéresser la Justice, qu’attend cette nullité de Vallaud-Belkacem , ministre du droit des femmes, pour interdire un tel site ? A moins que son propriétaire appartienne à certaine Communauté... je vois mal un chrétien ou un musulman à cette place .

     

    • On colle une amende au client (1500 euros tout de meme) mais on autorise un PROXENETE à mettre en relation (moyennant finance) une "étudiante-pute" et un client sur internet ! Le client sur internet va-t-il écoper d’une amende de 1500 euros, ou est-ce réservé aux pauvres mecs qui ramassent des prostituées sur le trottoir ? Hallucinant alors que le proxénétisme est bel et bien interdit par la loi ! Et Najat est ministre du droit des femmes ! Ce site dégueulasse devrait etre interdit et son proxo Brandon Wade arrèté .


    • Arrête tes c......es ; ils vont arriver à censurer le Web avec ça ...


  • Il y a quelques annees beaucoup de gens denoncaient ce systeme qui existe au Japon sous le nom d’enjo kosai depuis environ 30 ans et qui est extremement repandu en Asie et ailleurs. Aujourd’hui je vois que l’on suit la tendance, apres tout c’est l’Asie qui est a la pointe non ?

    D ailleurs Brandon Wade, le fondateur de ce truc est un chinois de Singapour (et non, ce n est pas un Khazar). Il a simplement exporte le modele de relation hommes-femmes qui prevaut dans le monde chinois, a l’heure de la mondialisation tout s’exporte !

     

    • l’Asie est un espace culturellement ultra-libéral, où le gros poisson mange le petit, sans état d’âme,

      il ne faut pas oublier que c’est au Japon que les handicapés ont le moins de structures adaptées, le moins de parcours pour chaises roulantes, etc, ça choque, mais pour les Japonais c’est normal, la société n’a pour eux pas à s’adapter à quelqu’un qui souffre d’un handicap, il se démerde tout seul quotidiennement.

      ce n’est pas une société de l’entraide comme la société occidentale/chrétienne.

      sur le court terme la société darwinienne ultra-libérale est peut-être plus efficace en termes de rendement économique, mais sur le long terme c’est la société de l’entraide qui produit des civilisations plus avancées.


  • #742647

    Quant aux garçons eux, ils n’ont plus qu’à aller se faire "empapaouter" - pour les amateurs - et pour ceux qui restent ... ils se "tireront sur le haricot", car si de plus en plus de jeunes filles se prostituent ... de plus en plus de mâles vont être à la "diète permanente" !..
    En effet, le pauvre petit gars qui offrira un café se fera envoyer aux orties car il y aura toujours des dizaines de "sugar daddies" qui eux proposeront un canard à l’orange à la Tour d’argent le midi et un gueuleton chez Lasserre le soir.
    Non seulement les jeunes mâles vont morfler pendant des 3 ou 5 ans pour obtenir un diplôme et ensuite il ne leur restera qu’à s’inscrire à Pôle Emploi ad vitam aeternam !..
    Ah l’avenir est prometteur dans cette société de merde !.. heureusement qu’à mon âge je n’ai plus qu’une vingtaine d’années à tirer !!! (si je ne me pends pas avant) ?..

    BON COURAGE A TOUS LES PAUVRES ETUDIANTS MÂLES !!!

     

    • Pas de problème.L’expatriation,l’exil sentimental et sexuel existe.
      De plus en plus d’hommes ont abandonné l’idée d’être en couple en Occident tant bien que mal et décident d’aller dans d’autres pays ou les femmes n’ont pas encore été contaminées par le féminisme et ou l’avantage économique est réel.
      Le mec qui se résignerai à la branlette,au porno ou bien à jouer le clown de service juste pour pouvoir approcher le sexe opposé est dans l’erreur.
      Il est beaucoup plus judicieux de se faire violence,de mettre de l’argent de coté et de faire l’expérience de pays encore non pollués.
      Tant qu’on a pas compris cette réalité essentielle,ça ne sert pas à grand chose de tenir de grand discours sur tout et n’importe quoi.
      Parler d’Israël,de la Russie,de l’ONU,des USA et autres si l’on veut..mais utiliser cela comme un échappatoire à une misère sexuelle et sentimentale est une grave erreur qui fait le jeu du système.
      Actuellement vu comment les choses sont,il est difficile pour un homme lambda d’avoir un simple rapport de couple normal avec une femme en France.
      Le prix à payer est trop cher..perte de personnalité..peur de se faire larguer..concurrence des autres hommes sans honneur qui se couchent comme des paillassons tellement leurs manques divers les font être ridicules.
      Quand on a connu de vrais femmes,celles qui ont encore cette vie et cette tendresse en elles,je comprend mieux le véritable drame qui existe en France et autres pays similaires.
      Ces hommes,qu’ils soient conscients ou pas,sont littéralement privé de connaitre l’essence même d’une vie saine.


    • @ Alex
      Ton commentaire plein de vérité m’a touché ...


  • La libéralisation s’étend au sexe, même en Chine ou dit-on, il sexe ratio défavorable aux hommes et le pognon qui rentre dans le couple, ben le phénomène concubines renait :
    http://www.programme-tv.net/program...


  • Voici des années que Nanterre Préfecture joue ce rôle de place de prostitution des étudiantes.
    Il faut se saisir des politicards poussant les Français à la misère.
    Les juges, les forces de l’ordre et l’armée doivent rejoindre le peuple souverain.
    Nous sommes en guerre, une guerre non déclarée, une guerre non conventionnelle, une guerre sans mort mais une guerre à mort.

    Répondons à ces agressions dans la plus grande sévérité et avec force sans relache.
    Soyons sociales. Des gens nous font la guerre ? Alors répondons par la guerre.
    Je suis partout !!!!


  • Et c’est quoi déjà le nom du propriétaire de ce site ? Comme on n’en fait pas un fromage dans les merdias : c’est signé.


  • Brandon Wade "acquéreur de fille pauvre ou victime de la mode (mais d’elles on s’en tapent )" et aussi contributeur au Huffingtonpost, on peut le dire : le huffingtonpost est financé en partie par la prostitution internationnal ( site daddy sugar traduit en 50000 langues)

    Il faut voir la fine équipe de la version française du site Huffingtonpost dont Brandon est le généreux donateur, en tête d’affiche des bloggeurs patrick klugman, l’avocat des femens et de bhl. Incroyable O_O

    que certains quittent leur conjoint(e) pour refaire une vie avec une jeune ou un jeune. on peut comprendre, cela arrive, on ne peut rien contre les rencontres amoureuses, cela devrait être interdit, réprimandé, non bien sur, a l’être de faire la part des choses en circonstances, et de ce rendre compte des déceptions qu’il va causer ou non, la morale tjs la morale. si rien les retient alors libre a eux de se rencontrer quoique cela aboutira toujours a la meme chose, l’herbe est tjs plus verte ailleures, un temps, on ne reste pas jeune éternellement et la nature est bien faite, si on l’aide un tant soit peu.

    Mais l’idée que ces jeunes filles aient recours à eux parce qu’elles n’arrivent pas à trouver un logement "décent", cela devient de la prostitution, surtout si au final elles peuvent pas saquer les mecs en questions, y’en a qui vont ce faire couper la bite. Ou l’inverse la Gonzesse qui fait ca pour pouvoir accumuler les escarpins et les sac à 1000e, je trouve ca glauque, moi à la place des mecs je ne serais pas preneur, même si je suis une quiche en drague ou que pris par mon travail je n’ai plus le luxe d’avoir le temps de draguer et que la seule chose a faire pour y arriver et me taper des étudiantes pauvres ou hyper matérialistes. d’autres encore n’en ont strictement rien a branler de la drague et veulent nicker férocement, que tout s’achète, et que les vierges prendrons plus que les autres.

    mais bon apparment ils sont pas hors la loi, ils profitent juste d’une situation de crise, c’est pas con, les gars sont les sauveurs de la nation "Si moins d’étudiantes dépendent de prêts et si plus de diplômés remboursent les leurs, alors le budget éducatif d’ensemble serait considérablement réduit" et pourquoi pas légaliser la chasse à l’homme version paint ball, du billets violet et hop le gars y court, ca pourrait assouvir certains désirs qu’éprouvent nos sauveurs et à d’autre de payer leur loyer. quel avenir !


  • Wow ! ça donne envie d’écrire un scénar’ de film bien perché dans lequel une étudiante sérieuse irait au fond de la question, où son propre corps serait donc l’instrument de son étude.
    Une sorte de "rape and revenge" sociologique qui traiterait de la marchandisation des corps...
    Qui mettrait tout le monde, institutions étatiques comprises, devant le fait accompli, récolte de ce qui est semé.

    Pas sûr que ce soit Abdellatif Kechiche qui le réalise... et oui, on peut tout-à-fait laisser hors-champ les scènes de torture, séquestration, mutilation, meurtre, etc... lol.
    Enfin, un moment, ’faut assumer, quand même ! Aller au bout de la logique économico-cannibale !


  • Que fait Valls ? Que fait Najat Belkacem ? Rien. Rien, pour interdire cette merde de proxo. Mais 1500e pour le client ! Il faut virer cette gauche pourrie.

     

  • Brandon Wade est contributeur au Huffingtonpost, on peut le dire : le huffingtonpost est financé en partie par la prostitution internationnal ( site daddy sugar traduit en 50000 langues)

    Il faut voir la fine équipe de la version française du site Huffingtonpost dont Brandon est le généreux donateur, en tête d’affiche des bloggeurs patrick klugman, l’avocat des femens et de bhl. Incroyable O_O

    mais bon apparment ils sont pas hors la loi, ils profitent juste d’une situation de crise, c’est pas con, les gars sont les sauveurs de la nation "Si moins d’étudiantes dépendent de prêts et si plus de diplômés remboursent les leurs, alors le budget éducatif d’ensemble serait considérablement réduit" et pourquoi pas légaliser la chasse à l’homme version paint ball, du billets violet et hop le gars y court, ca pourrait assouvir certains désirs qu’éprouvent nos sauveurs et à d’autre de payer leur loyer. quel avenir !


  • Brandon Wade est aussi contributeur au Huffingtonpost,
    Il faut voir la fine équipe de la version française du site Huffingtonpost dont Brandon est le généreux donateur, en tête d’affiche des bloggeurs patrick klugman, l’avocat des femens et de bhl. Incroyable O_O

    ils profitent juste d’une situation de crise, c’est pas con, les gars sont les sauveurs de la nation "Si moins d’étudiantes dépendent de prêts et si plus de diplômés remboursent les leurs, alors le budget éducatif d’ensemble serait considérablement réduit" et pourquoi pas légaliser la chasse à l’homme version paint ball, du billets violet et hop le gars y court, ca pourrait assouvir certains désirs qu’éprouvent nos sauveurs et à d’autre de payer leur loyer. quel avenir !


  • En Angleterre il existe des sites de rencontres pour aller avec un "Sugar Daddy"...Cela s’appelle" Dating sugar daddy", ou quelque chose de la sorte. C’est extraordinaire...Quel monde, tant de points communs avec l’Empire Romain, juste avant sa chute.


  • Ecoutez, il faut arrêter de toujours déresponsabiliser les gens !

    les femmes/filles qui auront recours à ce genre de subsides, sont des "prostituées" dans leur tête par essence !
    quel homme censé et honnête voudrait faire sa vie avec ces femmes ???

    Il faut être lucide aussi tout ceci n’est possible que grâce au développement du féminisme et à la dévirilisation des hommes occidentaux !

    Ensuite j’en entends qui parlent du fait que plus aucun homme ne pourra trouver une femme en France bientôt , faut pa snon plus être défaitiste !
    sachez que dans le milieu de la prostitution de luxe, l’age limite au delà duquel une femme en tire sa subsistance sans commencer à se faire escroquer par un mac, c’est 25 ans, au delà de cette limite elle est en concurrence avec des gamines 18-20 ans, fraiches et tout juste sorties des bancs de l’école : le sugar daddy il a l’embarras du choix, il va pas choisir une troisième main,s’il peut avoir une novice !!!

    Donc on va aussi avoir en plus des males frustrés, des femmes de 25-30 ans ancienne putes qui vont se retrouver à chercher désespérément un mari pour avoir un point de chute ! mais seulement voilà un mari honnête quand on est un pute, c’est pas facile à trouver et en plus à 30 ans c’est encore plus dur !

    ahh Mesdames, c’est vous qui allez en être les prmières victimes, d’une vous allez devenir des putes, mais en plus vous allez finir au cimetière des éléphants !

    au final on aura de shommes frustrés et maussades, des vieilles femmes/putes et des enfoirés qui domineront tout ça ! ouais y ’a pas à dire le monde démocratique c’est le pied !
    et n’allez surtout pas dire que c’était mieux avant bande de réac !

     

    • les étudiantes qui auront tapiné pendant des années ne vont pas le crier partout quand elles auront dépassés la limite d’ âge ; je suis sur que toi et moi on a dû croiser ce genre de pétasse dans le métro mais tu imagine bien qu’ elles joueront toujours les saint nitouche .... (qu’ ’elles soient encore dans le circuit ou pas )
      Ca me rappelle toutes celles qui réussissent si bien dans le monde du showbiz.
      Elle ont toujours "rencontré par hasard" un producteur ou un réalisateur et pis "hop" elles sont tombés amoureuse !


    • Tout à fait d’accord, mais dans ce monde écoeurant ce n’est pas que pour les anciennes putes que c’est dur de trouver un mari honnête ; on insinue l’idée qu’en payant on a tout ce qu’on veut sans engagement, qu’une femme s’achète comme une nouvelle voiture ; résultat la société produit des mecs ultra individualistes qui flippent devant le moindre engagement. Même si on essaie de continuer à mener une vie saine, ces saletés nous atteignent indirectement. D’autant qu’à l’heure où on fait l’éloge de la prostitution (ben oui si j’ai bien compris ces sugar babies sont des filles responsables non ? Elles se trouvent un mécène pour ne pas dépendre de l’Etat ! Elle s’assument jusqu’au bout, bravo les filles...), une femme qui essaie de se respecter, qui ne veut donner son corps qu’à celui qui se sera engagé à l’aimer dans la durée, passe pour une semi-demeurée. Comment trouver un mec digne de ce nom aujourd’hui ? perso je suis en train d’y renoncer.


  • on veut idéaliser le mal pour qu’il fasse partie de notre quotidien.. ce site devrait être banni de France, la prostitution est interdite non ? toute forme de prostitution, quelle qu’elle soit ! On tente de nous faire avaler la pilule avec des arguments qui convainqueront ceux aveuglès par l’argent jusqu’à en oublier ses propres valeurs.. que l’Etat soit en crise financière ne justifie pas le fait qu’on puisse utiliser n’importe quel moyen pour boucher le déficit public ! ce site devrait être condamnable. Pas étonnant que l’on n’y prête pas beaucoup d’attention, certains acteurs politiques sont eux-mêmes pédophiles, comme Jack lang qui affirme qu’"il n’y a pas mort d’homme lorsqu’il y a viol ", en 1977 lorsqu’il avait signé une pétition publiée dans Le Monde afin de libérer trois homme ayant eu des rapports sexuels avec des mineurs. En 1982 il est mis en cause dans l’affaire du Coral où il est question d’abus sexuels sur mineurs de la DDASS. En 1981 il déclarai à Gai Pied : " La sexualité puérile est encore un continent interdit, aux découvreurs du XXIè siècle d’en aborder les rivages " . En 2010 il prend la dèfense de Roman Polanski dans l’affaire d’abus sexuels sur une mineure de 13 ans. Mais il n’est pas le seul, Daniel Cohn-Bendit aime également les mineurs. Dans quel monde vivons-nous ? ne soyez pas naïfs, les gouvernements ne disent pas tout et cachent beaucoup de choses, les médias servent ainsi de propagande pour faire avaler la pilule aux êtres humains (eh oui cela ne concerne pas que les Français, mais le monde entier !)


  • Paul Morand nous dit dans ses "Mémoires Inutiles" que les plus belles femmes il les a eu entre 60 et 70 ans : normal, les vieux sentant leur fin se rapprocher , mettent les bouchées doubles, à l’aide du Viagra, avant l’arrivée du déambulateur, des couches et de la bave .


  • Comme si on avait besoin de 3600 euros par mois pour faire des études. Il y en a qui doivent nourrir leur famille avec beaucoup moins que cela.
    Assez de cette victimisation des putains, elles existent encore quelques jeunes femmes qui préfèrent en baver plutôt que de s’adonner à cela.
    Et, oui, il y a des mecs prêts à payer 3600 euros par mois, sans rapport sexuels en échange, parce qu’ils sont très très riches et très pervers, je ne vous salirai pas avec des détails dont j’aurais aimé être moi-même préservé.

    Et puis je vais finir avec ça, payer une femme pour qu’elle accepte qu’on l’invite à prendre un café, 45 euros pour une "bombe" (selon les normes de l’OMS), plus le prix des cafés, en espérant qu’elle ne prenne pas une boisson chère à la place :
    http://www.sortiravecunebombe.com/concept.php
    Voilà où on en est de la capacité des hommes et femmes en occident à fonder des familles solides. Je trouve que ce problème est largement sous-estimé.

     

  • A vomir.

    C’est du proxénétisme et cela tombe sous le coup de la loi.


Afficher les commentaires suivants