Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Qui est Renaud ?

Par la revue Faits & Documents

Avec près de 400 000 exemplaires vendus de son dernier album, c’est un Renaud diminué qui signe son retour sur le devant de la scène après vingt ans de dépression, d’alcoolisme et de paranoïa. Figure de proue de la gauche libertaire et pro-palestinienne des années 80, « le dernier enfant de mai 68 » chante Hyper Cacher, un texte où il souhaite aux victimes de l’attentat de janvier 2015 de reposer « en paix à Jérusalem, sur la terre de leurs pères, au soleil d’Israël ». Comment celui qui fut naguère considéré comme l’« échantillon représentatif de la jeunesse française » a-t-il été manipulé, puis broyé par ceux qui en avaient fait un « Gavroche universel » ?

 

« Notre poulbot national »

Le Nouvel Observateur, 24 novembre 2011

 

« L’anti-beauf’ »

L’Humanité, 15 octobre 1984

 

« Avec 23 albums totalisant quasiment 20 millions d’exemplaires, Renaud est l’un des chanteurs les plus populaires en France et l’un des plus connus dans la francophonie [...] Il s’est lui-même surnommé “le chanteur énervant” en raison de ses multiples engagements pour des causes comme les droits de l’homme, l’écologisme ou l’antimilitarisme qui transparaissent fréquemment dans ses chansons. »

Wikipédia

 

« Au revers de son zomblou, Renaud, visage pâle et yeux délavés, profession chanteur, porte les mots qui donnent des ailes aux éternels ados. »

L’Événement du jeudi, 6 octobre 1988

 

« Voici qu’un révolutionnaire, fût-il de pacotille, ne met pas son drapeau rouge dans la poche et continue d’égrener ses rimes et ses raisons contre la violence, le racisme, les beaufs, l’ordre, la sécurité et quelques autres cibles de saison. [...] Renaud est évidemment un gentil, à ses concerts, [....] on essaie de se tenir au chaud, bien serré devant les tempêtes à venir. »

André Bercoff, L’Événement du jeudi, 20 février 1986

 

« La génération qui a grandi avec Renaud a cru, se sent cocu, mais ne peut se résigner au désespoir. »

Infomatin, 2 mai 1995

 

« Je suis bourré de contradictions. »

Renaud, Rouge, 31 mai 1989

 

« Je suis fâché avec la communauté juive. Dans Miss Maggie, je parle du génocide arménien et palestinien, il paraît que ça ne leur a pas plu du tout. »

Elle, février 1986

 

Renaud Séchan est né le 11 mai 1952 à Paris XVe. Il se définit comme « protestant non pratiquant mais fier de l’être [...] Être protestant, cela m’a donné le très vague sentiment d’appartenir à une minorité opprimée. Je ne pratique pas mais je me sens complice. Lorsque quelqu’un arbore la croix huguenote, cela me facilite les contacts » (L’Événement du jeudi, 20 février 1986). Il est en effet issu d’une importante famille d’intellectuels protestants originaire des Cévennes par son père Olivier Séchan (1911-2006). Petit-fils de pasteur, ce dernier, professeur d’allemand, écrivain et traducteur, reçut, en 1942, le prix des Deux Magots pour son roman Les Corps ont soif et participa, le 6 juillet 1943, au Xe congrès du Parti franciste de Marcel Bucard, organisé au Vélodrome d’hiver, alors qu’il officiait comme journaliste à Radio Paris, ce qui suppose un très net engagement en faveur de la Collaboration de la France avec l’Allemagne nationale-socialiste. C’est d’ailleurs à Radio Paris qu’Olivier Séchan rencontra sa future épouse, Solange Mérieux, qui y occupait un poste de secrétaire. Issue d’une famille ouvrière du Nord, cette dernière est la fille d’Oscar Mérieux, premier adjoint au maire communiste de Stains dans l’entre-deux-guerres qui, après avoir fréquenté les bancs de l’École léniniste internationale de Moscou, rejoignit en 1938 le Parti populaire français (PPF) de Jacques Doriot, écrivant dans L’Attaque, l’organe du PPF dans la région lyonnaise et se portant, sans succès, candidat à la députation dans la première circonscription de la Loire (Saint-Étienne). Pendant la guerre, Oscar Mérieux signera des éditoriaux dans Le Cri du peuple puis sera emprisonné un an à la fin de la guerre pour faits de collaboration. Sur le passé d’Oscar Mérieux, Renaud assure dans Le Choc du mois (juillet 2007) n’avoir appris son adhésion au PPF qu’à la sortie de Renaud, foulard rouge, blouson de cuir, etc. de Régis Chevandier (L’Harmattan, 2007). Il est par ailleurs envisageable que le rôle de son père dans la Collaboration, connu de longue date du Tout-Paris, ait pu servir de moyen de pression et de variable d’ajustement sur les engagements du chanteur…

 

 

Après la guerre, Olivier Séchan enseigne l’allemand au lycée Gabriel Fauré dans le XIIIe arrondissement de Paris, où Renaud passera son collège. Directeur de collection chez Hachette Jeunesse, il signe de nombreux ouvrages de littérature jeunesse publiés dans les Bibliothèques rose et verte : « Jeune, j’ai surtout lu Maupassant, Vian, Prévert, Céline, un peu et Drieu La Rochelle beaucoup ; de seize à dix-huit ans, Le Feu follet a été mon livre de chevet » explique Renaud dans Le Monde (23 janvier 1986). C’est donc loin de la « zone », dans un milieu cultivé, au milieu des livres et des instruments de musique que grandissent Renaud et ses cinq frères et sœurs, Christine, Nelly, Thierry, David et Sophie.

Au lycée Montaigne, Renaud Séchan rejoint les rangs maoïstes, adhère au Parti communiste marxiste-léniniste en février 1968 et fréquente assidûment les amitiés franco-chinoises dans le XIVe arrondissement de Paris :

« Les premiers jours de mai 68, ces gars m’ont emmené avec leur dialectique aux portes des usines de banlieue pour apporter leur soutien aux ouvriers et parler avec eux, histoire de voir si l’on pouvait construire un socialisme à la chinoise en France. Au bout de la deuxième ou troisième fois, je me suis fait traiter de pédé par les ouvriers, vu que j’avais les cheveux jusqu’aux coudes, seize ans, mais que j’en paraissais quatorze et que j’avais vraiment l’air d’une gonzesse. Les mecs me prenaient pour un mariole et c’est sans doute ce que je devais être alors. Faut dire que les “maos” aussi, ils se faisaient insulter. Ils venaient causer de Mao Zedong à des gens qui n’en avaient rien à cirer. » (Révolution, 9 mars 1984)

Alors Renaud se lance dans la chanson, fonde le groupe Les Gavroches, chante au lycée Crève salope, « remet en cause l’autorité du père, ensuite du prof, du flic et du curé » et joue la comédie.

 

 

Ayant abandonné ses études, il travaille dans la librairie du 73 boulevard Saint-Michel à Paris, fréquente la troupe du Café de la Gare de Romain Bouteille où se côtoient Coluche, Miou-Miou, Henri Guybet ou encore Patrick Dewaere. Il joue ensuite quelques petits rôles dans des feuilletons télévisés pour la Société française de production tout en présentant ses chansons inspirées par Hugues Aufray dans les rues du Marais. En 1974, le producteur Paul Lederman lui propose de faire la première partie de Coluche. Notons ici que Renaud sera profondément influencé par l’humoriste et durablement marqué par le décès de celui qui était le parrain de sa fille Lolita, née le 9 août 1980 de l’union du chanteur avec Dominique Quilichini (ex-épouse de l’acteur Gérard Lanvin). Pour l’heure, Renaud se rêve encore comédien et refuse la proposition de Paul Lederman d’enregistrer un disque. Proposition qu’il accepte finalement quelque temps plus tard, en signant, en mars 1975, son premier album, Amoureux de Paname, au sein du label HB (pour Jacqueline Herrenschmidt et François Bernheim). Diffusé par Polydor, le disque connaît un succès d’estime (2 500 exemplaires vendus) et permet à Renaud de faire un premier passage à la télévision, le 10 avril 1975, dans l’émission Midi première animée par Danièle Gilbert, où il interprète Camarade bourgeois. Suivront Laisse béton en 1978 (200 000 albums vendus) puis Ma gonzesse (1979), Marche à l’ombre (1980) et Le Retour de Gérard Lambert (1981). Ayant troqué son déguisement de poulbot pour celui de loubard, Renaud popularise le « verlan » et se voit bientôt comparé à Aristide Bruant. En 1980, il représente 45 % du chiffre d’affaires de Polydor, qu’il quittera finalement en 1983 pour Virgin, avec à la clef ce qui est à l’époque le « contrat du siècle » : 18 millions de francs pour huit ans et quatre albums. Surtout, Renaud est devenu le « leader d’opinion n° 1 auprès de la jeunesse » dans le plus pur esprit libertaire de l’époque comme ici, le 2 janvier 1982 dans l’émission Droit de réponse.

 

 

En décembre 1986, il arrive en tête d’un sondage Sofres avec 31 % des personnalités les plus proches des aspirations des jeunes (devant Bernard Tapie et Jean-Paul II), reconnaissant toutefois, assez honnêtement :

« Je me pose cette question depuis dix ans. Guy Lux, Sabatier, RTL, diffusent mes chansons : suis-je si peu dangereux, si peu subversif ? Et en même temps, je suis ravi, car ainsi les mômes accèdent à mes idées. » (L’Événement du jeudi, 6 octobre 1988)

D’autant plus que « le Gavroche du top 50 » (Paris Match, 9 octobre 1988) participe à toutes les grandes causes de la gauche des années 80 : il défile lors de la Marche pour l’égalité et contre le racisme (dite marche des Beurs), adhère un temps à Greenpeace, donne des concerts contre l’apartheid en Afrique du Sud, compose la chanson des « chanteurs sans frontières » pour l’Éthiopie (les bénéfices sont reversés à Médecins sans frontières), porte le badge Touche pas à mon pote, etc. À propos de sa participation au concert des Enfoirés, il explique dans Libération (1er mars 1986) :

« J’avais le choix entre l’Éthiopie, le SIDA, le cancer, les enfants autistes, etc. Je suis sollicité tous les trois jours par des associations quelconques, du local pour éducateur viré, au gala pour SOS Racisme ou l’apartheid ! Entre les déserteurs, les taulards, les beurs, on est obligé de faire des choix. »

Bref, en quelques années, la popularité de Renaud en a fait la proie consentante de toutes les récupérations politiques.

En 1980, pour sa chanson Où c’est que j’ai mis mon flingue ? (« c’est pas demain qu’on me verra marcher avec les connards qui vont aux urnes »), Lucien Marest, responsable du secteur culturel du PCF, avait jugé l’auteur non conforme à la ligne du parti, arguant que « dans la vie comme dans les textes, Renaud insulte les travailleurs, leurs luttes, leur organisation » (Révolution, 6 juin 1980). Après un entretien accordé à L’Humanité dimanche (13 janvier 1984) puis une participation à la Fête de l’Humanité en septembre 1984, un rapprochement est amorcé. Et Renaud de s’emballer dans La Vie ouvrière, l’hebdomadaire de la CGT (24 septembre 1984) :

« Je hais la droite, viscéralement, du fond du cœur, depuis toujours. Alors chanter à la Fête de l’Huma, c’est faire un pied de nez au gouvernement et un bras d’honneur à la droite pour situer une fois pour toutes dans quel camp je me trouve. »

Et de préciser en avoir « marre d’entendre cracher sur le PC de tous les côtés ». La déclaration ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd et le PCF lance bientôt une opération de récupération pour attirer à lui cette jeunesse acquise au chanteur rebelle et que le Parti n’attire plus. Après une série d’articles élogieux dans L’Humanité, les Jeunesses communistes proposent à Renaud, au printemps 1985, d’être la vedette de la délégation française qui doit se produire au festival mondial de la jeunesse à Moscou l’été suivant. Avant le départ pour l’URSS, la mairie communiste de Vitry prête la salle des fêtes pour répéter, en échange de quoi, quelques ouvriers de l’usine SKF pourront assister à la répétition. En fait, la mairie vend les billets, la salle est comble et la répétition est présentée par L’Humanité comme un grand gala de solidarité avec les ouvriers en lutte. Puis vient le départ pour Moscou. Au deuxième concert de la tournée, programmé au grand théâtre de verdure du parc Gorki, le spectacle est saboté, la moitié de la salle se vide lorsqu’il entonne sa version du Déserteur (« quand les Russes et les Ricains feront péter la planète, moi j’aurai l’air malin »). Renaud décide alors d’annuler le reste de la tournée avant de se rétracter face à la pression soviétique.

D’une tout autre envergure est la manipulation, souvent consentie, dont va faire l’objet Renaud de la part de l’Élysée pendant les mandats de François Mitterrand.

 

PNG - 1.1 Mo
Renaud et François Mitterrand en 1993

 

En effet, le chanteur mitterrandolâtre va petit à petit intégrer la cour, participant régulièrement aux déjeuners du président de la République organisés par Michel Charasse à la sortie du Conseil des ministres. Y compris en présence de Mazarine. Il faut dire que le docteur Madeleine Séchan, tante du chanteur, a hébergé régulièrement les amants François Mitterrand et Anne Pingeot et s’est vu confier l’accouchement de la fille cachée du Président. Bien qu’ayant refusé par deux fois la médaille de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, invoquant les promesses non tenues quant au nucléaire et à la réduction du service militaire à six mois, le chanteur entretiendra également une correspondance épistolaire avec « Dieu ». Dans Le Monde (14 octobre 1984), il se fait « la caution de gauche » d’un gouvernement socialiste qui vient pourtant d’amorcer le tournant de la rigueur :

« Mon bulletin de vote, je ne le regretterai jamais quand je vois Badinter à la télé. Je me dirai toujours : putain, si j’ai voté ne serait-ce que pour ce mec-là, au moins ça a servi à quelque chose. »

Le 7 décembre 1987, Renaud achète une pleine page dans Le Matin de Paris barrée du slogan « Tonton laisse pas béton » pour appeler un Mitterrand moribond à se représenter à l’élection présidentielle de 1988. Il vote toutefois Pierre Juquin lors du premier tour et affiche ses sympathies trotskistes dans Politis :

« Le parti dont mes prises de positions se rapprochent le plus, c’est la LCR de Krivine. Mais je complexe à mort à cause de ma position de chanteur célèbre à pognon. Je les aime ces gens et ils doivent me détester. »

S’en suit un long entretien dans Rouge (25 mai 1989), prémices de l’opération lancée par Gilles Perrault et Alain Krivine contre le sommet des 7 qui doit se dérouler simultanément aux commémorations du bicentenaire de la Révolution française. Outre l’organisation du concert de clôture du défilé (avec Johnny Clegg, Noir Désir, les Négresses vertes, la Mano Negra, etc.), Renaud devient le promoteur médiatique de l’« Appel du 8 juillet, ça suffat comme ci » à manifester contre « le sommet des riches, la dette du tiers-monde, la faim, l’apartheid et les dernières colonies ». Le texte reçoit les signatures de Roland Castro, Bernard Lavilliers, Mgr Jacques Gaillot, Georges Wolinski, Siné et l’appui des socialistes Jean-Luc Mélenchon, Jean-Christophe Cambadélis et, comme le dit maladroitement Renaud, « même Harlem Désir nous a rejoints, pourtant si il y a quelqu’un d’inféodé, pour ne pas dire pis à l’Élysée, excusez-moi ! » (L’Événement du jeudi, 29 juin 1989) ». Ce qui n’empêche pas Renaud, culotté, d’être à nouveau convié à la table du Président, quelques mois plus tard, lors de la visite de Nelson Mandela à Paris. On le retrouvera encore dans l’orbite de la LCR en 1990, parmi les 250 signataires de l’appel qui donnera naissance au réseau Ras l’Front, lancé par Gilles Perrault et Anne Tristan.

Mais bientôt Renaud va connaître les limites de la « rebellitude ». Alors que « Tonton » engage la France en Irak aux côtés des États- Unis, l’artiste signe, le 3 décembre 1990, la pétition pour le « retrait des troupes françaises envoyées dans le Golfe » puis publie dans L’Idiot International (9 janvier 1991) contre la « sale guerre de merde à la con », une nouvelle version du Déserteur de Boris Vian :

« Si tu veux, Président, marquer vraiment l’Histoire et mériter la gloire pour au moins deux mille ans, envoie tes régiments libérer la Palestine, là-bas on assassine chaque jour des enfants, envoie tes bombardiers raser la Maison-Blanche, ce sera la revanche de tous les opprimés. »

Immédiatement, Renaud se voit qualifier de « beauf de gauche » par Maurice Szafran dans une tribune virulente publiée dans la revue communautaire L’Arche (mars 1991) :

« Il s’est produit un premier grave dérapage. Dans Miss Maggie, vous évoquiez le “génocide palestinien”. Vous n’aviez pas le droit d’utiliser ce mot. [...] Votre “Déserteur” n’a pas été publié “en exclusivité” dans L’Humanité ou dans Politis, deux journaux alignés sur la position pacifiste tout en condamnant sans nuance le tyran irakien. Vous, Renaud, vous avez choisi L’Idiot international, ce torchon où Jean-Edern Hallier insulte les juifs d’une prose pseudo célinienne [....] Que je sache, vous n’avez pas pris vos distances avec L’Idiot, cette feuille distribuée dans les lycées et les universités par la poignée de militants néo-nazis français qui ont enfin trouvé un digne successeur à Je suis partout ? Je vous concède au moins une chose : du “génocide palestinien” au soutien à Saddam Hussein, vous ne manquez pas de cohérence. La cohérence de l’abjection. »

Qualifié de « munichois », « saddamiste », « vichyssois », « antisémite » dans une levée de boucliers dont Guy Bedos se fera le porte-étendard en accusant Renaud de vouloir « gommer Israël de la carte » (France Soir), le chanteur désabusé déclare :

« Je n’ai plus aucune illusion sur les hommes politiques français, ni sur la gauche française, ni sur le Parti socialiste, ni sur François Mitterrand [...] Est-ce que la classe ouvrière n’est pas un leurre ? Mais tant qu’il restera deux ouvriers, il y aura un syndicaliste et toujours un chanteur assez con pour aller soutenir le syndicaliste qui soutient l’ouvrier ! Et j’ai bien peur que ce soit moi ! » (L’Autre Journal, juin 1991)

Il enfoncera encore le clou avec un entretien tonitruant au Quotidien de Paris (30 novembre 1991) :

« Il y a vingt ans Geismar cassait les vitrines chez Fauchon, aujourd’hui il se fournit chez Fauchon. Cohn-Bendit, le héros de 68, est devenu patron d’entreprise en justifiant les licenciements et July, l’ancien mao, s’érige en défenseur de la social-démocratie. [...] Le pire, c’est que c’est cette intelligentsia qui va de Bedos à L’Événement du jeudi et de BHL à Anne Sinclair qui m’a traîné dans la boue.[...] Quand je vois l’intelligentsia, le show-biz, les cultureux de tout poil profiter de toutes les tribunes pour balancer sur Le Pen, je me dis que je préfère garder ma voix pour d’autres combats. [...] J’ai été leur bonne conscience, de la même façon que le sont aujourd’hui les “rappeurs” de Jack Lang, qui en est à créer des départements de rap ou de tag dans certaines universités. »

Le 4 janvier 1992, encouragé par Thierry Ardisson, il « persiste et signe » dans Double Jeu.

 

 

C’est au plus fort de la tempête médiatique que François Mitterrand conviera encore le chanteur à l’Élysée :

« Il me pardonnait mes erreurs politiques, disait-il, notamment à propos de la guerre du Golfe. [...] J’étais sous le charme, comme un petit garçon face au vieux maître, je n’ai pas osé le contredire. » (Télérama, 13 mai 1992)

À l’été 1992, il participe à la relance de Charlie Hebdo comme actionnaire (il revendra ses parts en 2004) et comme auteur, signant dans les premiers numéros des textes non conformistes. Mais, bientôt, son énergie va être canalisée par une proposition de Claude Berri que l’artiste rebelle ne peut refuser : incarner Étienne Lantier dans l’adaptation en superproduction du Germinal de Zola, où il partagera l’affiche avec Gérard Depardieu. Mais incarner le monde ouvrier et s’inscrire par l’image dans l’histoire du « peuple de gauche » exige une contrepartie : le chanteur devra se renier discrètement et rentrer dans le rang au cours d’une campagne promotionnelle qui se déroule à une époque où Didier Daeninckx et Edwy Plenel s’évertuent à traquer le fantomatique complot « rouge-brun », censé réunir, autour de la mobilisation contre la guerre du Golfe puis contre le traité de Maastricht, des militants nationaux-bolcheviques, L’Idiot international, des membres de la CGT, du Parti communiste et tenants de la Nouvelle Droite d’Alain de Benoist. D’abord François Mitterrand viendra applaudir en personne le chanteur lors de l’avant-première, le 28 septembre 1993 à Lille. Puis Anne Sinclair, la journaliste honnie, lui consacrera « son » 7 sur 7, pendant lequel il sera appelé à se prononcer sur les accords d’Oslo et sur Maastricht. Renaud expliquera benoîtement avoir laissé le soin à sa fille de voter « oui ».

Enfin, Renaud, pour bien gommer ses « dérapages », reniera publiquement ses opinions et Jean-Edern Hallier au cours d’un entretien mené par Georges-Marc Benamou, François Jonquet et Kristina Larsen et publié dans le mensuel officiel de la mitterrandie finissante, Globe (29 septembre 1993).

 

JPEG - 84.8 ko
Grimé en mineur, Renaud fait Techouva dans Globe

 

Un entretien dont la teneur et le ton relèvent de la police politique :

« Le fait que votre frère Thierry Séchan, qui fait de la littérature, ait donné une interview au Choc du mois (un mensuel d’extrême droite) ?

– Je le lui ai dit que c’est une erreur fondamentale. [...]

– Continue-t-il à voir Jean-Edern Hallier ?

– Non, ni lui, ni moi ne le revoyons. Jean-Edern Hallier s’est servi de nous, de moi en particulier, pendant la guerre du Golfe. [...] J’ai arrêté d’écrire pour Jean-Edern Hallier à la suite de cet édito antisémite particulièrement ignoble sur Deauville, le Sentier et les juifs arrogants. [...] Hallier c’est fini. En plus récemment, il a, comme on dit, jeté des ponts en déjeunant avec Bernard Pons, l’homme d’Ouvéa. C’est un fou.

– Cet été, le Canard enchaîné vous a mis en cause en citant une de vos chroniques de Charlie Hebdo : vous avez été l’au-teur d’un dérapage sur Anne Sinclair

– [...] J’ai rencontré Anne Sinclair et je me suis expliqué lors d’un déjeuner. Elle a accepté mes explications et mes excuses. »

Malgré ses excuses, l’accusation d’antisémitisme poursuivra Renaud durant vingt-cinq ans. Comme un avertissement, dans l’entretien au Choc du mois (février 1993) auquel fait référence Globe, son frère Thierry Séchan avait expliqué être « anti-cons. Que parmi eux il y ait des juifs, je n’y peux rien. Mais je préfère, connaissant le climat de terreur qui règne aujourd’hui, ne rien dire à ce sujet. On m’a d’ailleurs prévenu qu’il ne fallait être ni pour, ni contre, qu’il ne fallait pas en parler. Sinon on n’est pas assez pour et on est toujours trop contre. » Né le 19 septembre 1949 à Paris XVe, il est dans la fratrie Séchan celui dont Renaud est le plus proche. Considéré comme l’intellectuel de la famille, Thierry Séchan a auparavant mis sa plume au service d’Elsa, Julien Clerc, Dick Rivers, Philippe Lavil, a retouché les paroles de la chanson pour l’Éthiopie, tout en accompagnant la carrière de son frère dans le lancement de son label de disques. Il a également pigé pour L’Humanité dimanche, fut un temps chargé de mission au conseil général de Seine-Saint-Denis, puis à partir de 1992, a publié une série de portraits humoristiques sur les chanteurs français, Nos amis les chanteurs, ainsi que plusieurs ouvrages biographiques consacrés à son frère. Comme Renaud, il a signé l’Appel des 250 contre le Front national en 1990, avant de s’émanciper de la tutelle trotskiste. On le retrouvera en effet au Club des Ronchons animé par l’écrivain Alain Paucard, n’hésitant pas à donner des entretiens à Minute, à passer sur Radio Courtoisie ou à s’engager pleinement contre l’intervention de l’OTAN au Kosovo en 1999 (avec Patrick Besson, Frédéric et Jean Dutourd, Gabriel Matzneff, Vladimir Volkoff, etc.).

Quand Renaud sombrera dans l’alcool, la dépression et la paranoïa au milieu des années 90, Thierry Séchan ira vivre chez son frère, en face de la Closerie des Lilas, dans l’appartement que le chanteur avait acheté en 1990 aux héritiers de Georges Besse, le PDG de Renault assassiné par Action directe en 1986. Tandis qu’assagi, Renaud affiche désormais son soutien aux Verts ou aux régionalistes, parraine les Amis de L’Humanité, voyage en Bosnie avec Philippe Val (1995) et chante à la fête de la LCR (juin 1996), le 5 mars 1997, Thierry Séchan publie un article en une de Minute, « Où sont passés les intellectuels de droite ? », dans lequel, s’adressant à Patrick Besson, il déclare :

« Comment peut-on aller avec moi à Pale [NDLR : en Bosnie], chez les plus vaillants défenseurs de l’occident chrétien et pantoufler chez Grasset dans l’ombre délétère d’un Lévy agonisant et d’un Bruckner bouffi de suffisance et d’imbécillité ? »

Le texte, qualifié de « diatribe nauséabonde » par Tribune juive (20 mars 1997) en raison de la référence à l’« occident chrétien » va déclencher un psychodrame chez les Séchan avec deux lettres publiées dans le courrier des lecteurs de Tribune juive (10 avril 1997). D’un côté, Thierry Séchan assure : « Je ne suis pas antisémite ! [...] Je ne suis pas non plus antisioniste. Mai 68, le gauchisme, c’est fini », tandis que Nelly, au nom de ses deux autres sœurs, insiste pour « qu’aucun amalgame hâtif ou arbitraire ne soit fait au seul prétexte de mon nom [...] ma vie a toujours été liée à mes convictions personnelles concernant la justesse de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme et pour le respect fondamental des droits de l’homme [...] mes sœurs se joignent à moi. » Encore en 2009, la journaliste du Nouvel Observateur Sophie Delassein (ancienne maîtresse de Georges Moustaki qui deviendra la compagne du journaliste et éditeur Yves Derai) rapportera des propos « off » de Thierry Séchan censés étayer l’éternel soupçon.

Échaudé, Renaud constituera plus tard, en 2006, avec son agent Bertrand de Labbey, une cellule de crise en vue de la sortie aux éditions Textuel de son livre intitulé Les Manuscrits de Renaud, car dans la marge d’une ébauche de chanson datée de 1981, le chanteur avait dessiné une croix gammée dans une étoile de David. L’émoi des premiers lecteurs, des journalistes ayant reçu l’ouvrage en service de presse, avait créé un vent de panique au sein de la maison d’édition, qui craignait des poursuites de la LICRA. Mais cette année-là, c’est Patrick Timsit qui fera resurgir la suspicion. Le 21 octobre 2006 sur Paris première, l’humoriste et Thierry Ardisson évoquent un passage coupé au montage de l’intervention de Renaud, un mois auparavant sur France 2, dans l’émission de Laurent Ruquier. En regardant Patrick Timsit et Pierre Lellouche, le chanteur avait déclaré :

« Le génocide des indiens est plus important que celui des juifs, ne vous en déplaise. »

Le « ne vous en déplaise » avait été interprété par Patrick Timsit comme le signe d’une ambiguïté non-assumée…

 

 

Alors, pour laver tout soupçon, Renaud donne, à l’été 2007, une interview à David Reinharc, ancien responsable du Betar, dans Israël Magazine.

 

 

Dans cet entretien de 17 pages, où il n’est jamais question de la chanson ni même de la France, il assure être un « homme de gauche et humaniste, fondamentalement antiraciste et en lutte contre l’antisémitisme [...] mes parents m’ont raconté la Seconde Guerre mondiale et la Shoah [....] Je suis un militant anti-FN de la première heure [...] Je vous rassure : je ne suis pas un “rouge-brun”... Les Dieudonné et consorts qui utilisent la souffrance des peuples africains ou palestiniens pour donner libre cours à un antisémitisme sournois de moins en moins inavoué, de plus en plus public, ne sont pas de mon bord. »

À l’occasion de sa grande rédemption d’un nouvel épisode dépressif de dix ans, Renaud, désormais installé dans le Luberon, va faire passer trois messages politiques simultanément : d’abord, il est brouillé avec son frère Thierry, ensuite il assume pour la première fois le passé de son père dans un entretien fleuve accordé à Télérama (14 avril) et enfin, il indique dans L’Express (30 mars) :

« J’ai viré ma cuti. Hyper Cacher rend hommage aux victimes juives, je l’ai interprété au bord des larmes. J’espère me réconcilier avec une communauté qui m’a un peu maltraité pour mon engagement pro-palestinien. »

Dans l’émission de Michel Drucker, le 10 avril 2016, celui qui chantait pour les hôpitaux de Gaza en 1988 a fait la promotion de l’hôpital israélien Hadassah. En 2017, le dernier enfant de mai 68 assumera-t-il jusqu’au bout le rôle de caution de gauche du gouvernement Valls ?

 

 

Cet article est paru dans le n° 415 de la revue Faits & Documents (du 1er au 31 mai 2016).

S’abonner à la revue : faitsetdocuments.com.

 

Voir aussi :

1er juillet
Qu’est-ce que la DILCRA de Gilles Clavreul ?
Par la revue Faits & Documents
38
7 mars
Qui est Roger Cukierman ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
87
1er février
Qui est Raphaël Glucksmann ?
Par la revue Faits & Documents
27
28 janvier
Qui est Alain Finkielkraut ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
204
Avril 2015
Qu’est-ce que StreetPress, le web-magazine de Jonathan Myara ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
41
Mars 2015
Qui est Léa Salamé ?
Par la revue Faits & Documents
94
Février 2015
Qui est Hassen Chalghoumi ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
76
Janvier 2015
Qui est Richard Malka ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
62
Décembre 2014
Qui est Patrick Drahi ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
33
Novembre 2014
Qui est Edwy Plenel, patron de Mediapart ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
75
Septembre 2014
Qui encadre le mouvement pro-palestinien institutionnel en France ?
Portraits : Houria Bouteldja, Youssef Boussoumah, Alain Pojolat – Pour E&R par la revue Faits & Documents
125
Août 2014
Qui est Emmanuel Macron ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
86
Mai 2014
Qui est Jean-Vincent Placé ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
115
Avril 2014
Le Vrai Visage de Manuel Valls : la bande-annonce
288
Avril 2014
Qui est Jean-Christophe Cambadélis ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
38
Mars 2014
Qui est Pierre Bergé ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
37
Février 2014
Qui est Vincent Peillon ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
77
Janvier 2014
Qui est Alain Jakubowicz ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
80
Décembre 2013
Qui est Alain Soral ?
Par la revue Faits & Documents
92
Décembre 2013
Qui est Ruth Elkrief ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
119
Décembre 2013
Qui est Bertrand Delanoë ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
65
Novembre 2013
Qui est Serge Halimi ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
22
Octobre 2013
Rappel : qui est Pierre Moscovici ?
Par la revue Faits & Documents
68
Octobre 2013
Qui est Ian Brossat, nouvel allié d’Anne Hidalgo aux municipales ?
105
Octobre 2013
Qui est Félix Marquardt ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
70

Sur le lobby israélien, chez Kontre Kulture :

Sur l’effondrement idéologique de la « gauche », chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

149 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1459392
    le 06/05/2016 par Alex
    Qui est Renaud ?

    Un gauchiste anticlérical.

    Si d’apparence il peut paraître anti-système à certains, il suffit de creuser pour voir qu’au niveau idéologique, il est en continuité parfaite avec la révolution et le monde moderne.

    Être pro-palestine ou anti-sioniste ne suffit pas à faire un véritable résistant. Surtout quand par derrière on est un gaucho de première.

    J’avoue qu’une partie de sa musique me plaît, en revanche.

     

    • #1459484
      le 06/05/2016 par réGénération
      Qui est Renaud ?

      C’est intéressant ce que vous dites, mais il y a une incompréhension je pense.
      L’instinct d’une conscience politique arrive vers l’âge de douze ans, alors que la sensibilité, due à l’entourage familial mais AUSSI à sa nature propre se détermine bien avant, vers l’âge de sept ans je dirai.
      Donc on peut suivre une ligne politique mais tout en étant habité parallèlement par une sensibilité plus fine que chez les autres quand on est porté par la création - l’artiste.
      Un trop plein de sensibilité ou d’émotivité, nécessaire à l’acte créatif, peut facilement vous être défavorable si vous vous entouré de loups...
      C’est là qu’il faut lire pour ne pas tomber dans les pièges et se tirer d’affaire.
      D’après ce que j’ai compris c’est ce que Soral a réussi à faire, lui qui s’est dit artiste.
      C’est vrai aussi que Soral n’est pas de formation protestante mais catholique, ce qui l’a sans doute guidé.
      Donc vous avez peut-être raison :)
      Est-ce sa sensibilité ou son enseignement qui prime sur le destin d’un être ? vaste question, mais intéressante.


  • #1459395
    le 06/05/2016 par obs
    Qui est Renaud ?

    Bon sang ne saurait mentir . Fils de "fascistes" et d’antisémites, ayant lu Céline "un peu" et Drieu "beaucoup", Renaud a dû forcément louvoyer et prendre des virages scabreux pour percer, réussir et s’imposer . Ses palinodies sont évidemment tactiques et on ne les lui reprochera pas . C’est fondamentalement un honnête homme, ses nombreux "bras d’honneur" adressés à la Divine Communauté des Martyrs Eternels en témoignent .


  • #1459401
    le 06/05/2016 par vigile
    Qui est Renaud ?

    Pendant toute son enfance et son adolescence Renaud a dû être "stylé" et réinformé par son "collabo" de père qui devait autant apprécier les Juifs que Joseph Kennedy, l’ambassadeur de Roosevelt à Londres en 1938, qui devait souvent prouver à son fils John, le futur président, la responsabilité criminelle des Juifs dans le déclenchement de la seconde guerre mondiale .


  • #1459408
    le 06/05/2016 par L’évaltonné
    Qui est Renaud ?

    Dans les années 70, acheter un disque de Renaud, c’était être rebelle. Le Figaro (époque Hersant) s’en prenait régulièrement à lui en disant qu’il cachait ses origines bourgeoises.


  • #1459409
    le 06/05/2016 par Babeuf
    Qui est Renaud ?

    Quel parcours édifiant...


  • #1459410
    le 06/05/2016 par zuleya
    Qui est Renaud ?

    Rebels de père en fils et de père en fille...
    Y a pas à dire ils savent où le vent souffle et ils sont dans tous les bons coups les séchants. ..
    Tout en donnant des leçons aux cons de cathos de la classe ouvrière. ..ces beaufs qui cherchent à défendre leurs valeurs et leurs intérêts...


  • #1459413
    le 06/05/2016 par goy pride
    Qui est Renaud ?

    Le problème de Renaud c’est qu’il fait partie de ces gens qui sont incapables d’envisager la vie sans mondanité. Les personnes présentant ce profil psychologique préfèrent trahir tous leurs engagements passés, vendre leur âme plutôt que de vivre en retrait en toute simplicité.
    Quelqu’un qui ne se sent vivre que lorsqu’il est entouré de monde, et plutôt de gens de la haute société que des bouseux locaux, ne peut pas être un militant consistant. Tôt ou tard quand les menaces de bannissement social deviendront sérieuses ils céderont et vendront leur âme. N’est pas Soral qui veut...

     

    • #1459475
      le 06/05/2016 par réGénération
      Qui est Renaud ?

      Tout à fait, c’est là qu’on voit que les catégories "artiste" ou "intellectuel" sont des inventions du monde bourgeois.
      Aujourd’hui il n’y a plus ni artiste ni intellectuel : tous soumis, çà fait pas de vague, on répète les poncifs de l’idéologie dominante, sinon pas de canapé rouge !

      Réciproquement, une fois invité chez Drucker, on peut se revendiquer soit artiste, soit intellectuel - coup de tampon de la doxa, affilié !... d’où le narcissisme de certains et certaines à "se la péter" alors qu’ils ou elles n’ont strictement aucun talent !!! - puisqu’il n’est plus nécessaire, le beau ayant été remplacé par la laideur : l’immoralité et la soumission.


    • #1459649
      le 06/05/2016 par Dandy
      Qui est Renaud ?

      Notez que c’est la condition de la plupart des artistes, à part les rebelles comme Dieudonné et Soral, qui sont très rares. Ils ont toujours besoin de faire partie d’une cour, d’avoir un maître. Molière travaillait pour Louis XIV, La Fontaine flattait le financier Fouquet.

      Aujourd’hui certains artistes se sentent obligés de flatter le lobby. Faut bien vivre.

      La seule chose qu’on puisse dire c’est : "tel maître tel serviteur" !


    • #1460018
      le 07/05/2016 par De la Contrie
      Qui est Renaud ?

      @dandy
      C’est vrai, Molière et la Bruyère étaient proches de Louis XIV.
      Premierement, il représentait le pouvoir légitime.
      Deuxiemement, il avait un gout sur, et je ne crois pas qu’un Hanouna aurait fait carrière en ce temps là. Un Renaud non plus, d’ailleurs.


  • #1459420
    le 06/05/2016 par fachofauché
    Qui est Renaud ?

    comme beaucoup de gens, j’aimais bien Renaud étant jeune, jusqu’à son album "putain de camion" ou il devenait comme tout les autres chanteurs, en chantant contre le "racisme et le FN".... c’est là que j’ai compris qu’il n’était qu’un "faux rebelle" leurre du système


  • #1459424
    le 06/05/2016 par Lola
    Qui est Renaud ?

    La perversité intellectuelle et l’arrogance de Timsit sont à leur comble.
    En ce qui concerne Renaud, les paroles de sa chanson "Laisse béton" me reviennent en mémoire et lui collent parfaitement à la peau : ..."Y m’a filé un beigne, j’y ai filé une torgnole, m’a filé une châtaigne, j’lui ai filé mes grolles"...
    Et c’est malheureusement la violence de ses adversaires qui lui a fait tourner casaque et sa soumission qu’il est loin d’ignorer, le tue à petit feu. De plus, la plupart de ses "potes" qui profitaient de sa gloire ayant eux aussi viré de bord, il est bien seul à bord.

     

    • #1459627
      le 06/05/2016 par mario
      Qui est Renaud ?

      "...ayant eux aussi viré de bord..."

      C’est-à-dire ?

      J’aime bien votre message mais je n’ai pas compris cette dernière phrase.


    • #1460826
      le 08/05/2016 par Lola
      Qui est Renaud ?

      Ils se sont tous couchés face au système...il a fait de même.


  • #1459434
    le 06/05/2016 par La pythie
    Qui est Renaud ?

    Un artiste, quel qu’il soit, et quel que soit son talent, dépend à 100% du système , aussi il ne faut pas en vouloir à Renaud...

     

    • #1460648
      le 07/05/2016 par Eric
      Qui est Renaud ?

      C’est faux, tout simplement.


  • #1459435
    le 06/05/2016 par anogia
    Qui est Renaud ?

    Renaud a calé dans la côte.

     

    • #1467185
      le 16/05/2016 par Lechandukon
      Qui est Renaud ?

      .....oui, mais dans la côte du Rhône !!!!


  • #1459445
    le 06/05/2016 par laralik
    Qui est Renaud ?

    A l’image de son homonyme constructeur de voiture : on passe de la 4L, de la R5, de la R8 ou même de la R21 à des modeles d’aujourd’hui ayant perdu leurs âmes et de moins en moins populaires.
    J’aimerai saluer l’article de Faits et documents qui comme d’habitude est complet et nous fait gagner un temps précieux
    Merci a ER, merci a F&D.


  • #1459446
    le 06/05/2016 par Nomo
    Qui est Renaud ?

    Ceci explique peut-être sa dépression et son alcoolisme. L’esprit profond de ceux qui ont encore une âme ne peut supporter cette vie de fausseté.

     

    • #1459480
      le 06/05/2016 par réGénération
      Qui est Renaud ?

      Exact. Il doit y avoir une différence de hauteur spirituelle entre l’artiste et l’intello. car l’intello sombre rarement à ce point...

      Pour l’artiste affilié au système, c’est constamment faire l’aller-retour entre deux paradigmes, entre deux extrêmes, émotionnellement (puisque c’est surtout l’émotion qui guide l’artiste), il faut pouvoir le supporter - si en plus le sentimental s’en mêle, çà devient vraiment compliqué.

      Au vu de sa dernière création, on voit qu’il n’a pas perdu le talent (technique en tous cas), sans doute inné, c’est pourquoi il est reconnu.

      Il n’en reste pas moins pour moi, une sorte de martyr. Comme nous tous en gros mais à moindre peine.


    • #1459526
      le 06/05/2016 par Gilles
      Qui est Renaud ?

      Oui, c´est ma théorie. Comment peut-on sombrer dans une telle déchéance, célèbre ou anonyme ? Et pourtant, je suis plutôt le premier à ouvrir une bonne bouteille de trop. L´alcoolisme est la solution à des contradictions ingérables passé un certain âge. Son acoolisme suit d´ailleurs ses engagements aberrants à partir de 1990 ; Johnny Clegg, l´Éthiopie...

      Papier autant attendu que craint car Renaud faisait parti, de ma mythologie, de mon enfance et adolescence. Ses disques pré 1990 et Putain de camion porte le génie de la langue francaise assez haut. Son apport à la langue francaise est certain, ca on ne peut pas lui enlever.
      Renaud comme tous porte ses forces et ses failles dans l´enfance, dans sa généalogie, et sa mythologie personnelle. Je croisais parfois son père il y a 15 ans qui n´avait jamais bougé du XIVe, mais personne ne connaissait son passé collaborationniste. Et ne comprenait le virage de Renaud et le pourquoi de son alcoolisme. Comment un chanteur si talentueux a-t-il pu sombrer artistiquement et physiquement, jusque ses dernières prestations indignes sur BFMWC ? Renaud de toujours invoquer la mort de Coluche, Dewaere et d´autres. Un peu léger comme explication.
      La réponse est probablement ici.
      " Il est par ailleurs envisageable que le rôle de son père dans la Collaboration, connu de longue date du Tout-Paris, ait pu servir de moyen de pression et de variable d’ajustement sur les engagements du chanteur…"

      Merci du papier, je me sens beaucoup plus léger d´avoir compris l´énigme, simple au fond, de Renaud. Je comprend chaque fois un peu plus pourquoi ce diable de Dieudonné est un homme unique. Un vrai anti-fasciste ce Dieudo.


    • #1459581
      le 06/05/2016 par The Shoavengers
      Qui est Renaud ?

      J’allais exprimer la même chose. En même temps, je pense que sa popularité vient justement du fait qu’il incarne "parfaitement" ce mal Français. Il est une sorte de martyr chez qui beaucoup de français se reconnaissent, à travers ses failles, sa culpabilité, mais néanmoins sa profonde gentillesse. Difficile de lui en vouloir, ce n’est pas lui le salaud. On peut seulement regretter un manque certain d’évolution intellectuelle. Renaud, c’est l’oiseau enfermé dans sa cage.


    • #1459631
      le 06/05/2016 par réGénération
      Qui est Renaud ?

      à Gilles (votre pseudo me fait penser au livre de Drieu la Rochelle que je n’ai pas encore lu, mais plebiscité par Soral je crois)
      "l’alcoolisme est la solution des contradictions" : non, je ne peux vous laisser dire çà !
      La noyade alcoolique ne vous fait toujours pas sortir la tête de l’eau.
      En fait c’est la consommation qui est là pour pallier à la confrontation, laquelle engendre des ressentiments et des frustrations, mais s’y attarder c’est trouver prétexte !
      "Ferme sur les valeurs." AS
      Conseil : remplacez les drogues et l’addiction par le sport, vous verrez, votre ressenti est tout autre ! Question d’habitude et de croyance.


    • #1459715
      le 06/05/2016 par Gilles
      Qui est Renaud ?

      RéGénération, je dis la même chose que toi. L´alcoolisme est donc une forme de solution en négatif. Ce ne fait pas sortir la tête de l´eau. À part quelques propagandistes, souvent élus, ayant intérêts économique et morals a propager cette idée absurde, ce n´est pas le bon sportif que je suis toujours qui va nier cela. Un sportif est d´ailleurs, souvent un être sain.

      Quand aux autres messages évoquant l´artiste, il faut arrêter. Artiste, c´est comme judéo-chrétien, une pure création de la modernité. Un artiste, Léo Ferré, Zidane ou Brassens, c´est des mecs qui ont travaillé comme des sourds, et qui ont eu un peu de chance. Ressortons la fameuse phrase stendhalienne " Le génie est fait d´1 % d´inspiration et de 99 % de transpiration. " Mon menuisier c´est un artiste que j´admire profondément, ca va faire 50 ans qu´il se lève 6 ou 7 jours sur 7 à faire des choses merveilleuses.

      Moi aussi faut que je lise Drieu.


    • #1460831
      le 08/05/2016 par Lola
      Qui est Renaud ?

      Oui, c’est ce que j’essayais d’exprimer plus haut....je pense sincèrement que la violence de ses adversaire est trop forte pour ses épaules d’autant que la plupart de ses vrais potes sont tous morts (Coluche, Balavoine, Michel Berger...). Ceux qui restent ayant fait soumission, il a suivi. C’est, je crois, ce qui le tue à petit feu. C’est là qu’on voit la force de chacun.....prenez Soral qui continue à lutter. J’aimais Renaud mais je déteste les faibles. Renaud est un des plus beaux exemples de faiblesse intellectuelle et morale. Quant à sa fille, il suffit de revoir ce que disait Zemmour de son livre....no comment !


  • #1459454
    le 06/05/2016 par Maber
    Qui est Renaud ?

    Du vrai journalisme !


  • #1459455
    le 06/05/2016 par caducé
    Qui est Renaud ?

    C’est l’histoire classique du mec mondain et conformiste des années 80 que le système aimait faire passer pour un rebel car il prêchait avec une forme de sincérité des critiques pseudo-militantes de gauche avec 10 ans de retard.
    L’idiot utile a commencé à comprendre son rôle au début des années 90.


  • #1459461
    le 06/05/2016 par Caverne de Platon
    Qui est Renaud ?

    Très bon article, complet.

    Lorsqu’il dénonce ce que l’on sait... Mais sans connaitre même la complexité des affaires, il se voit dans une pensée qui "peut" mener aux années 30...

    Puis suit les dépressions car les gens ne le comprennent pas... Comment le pourrait on avec autant de revirement ?

    Il se voit donc mené par son instinct pour dire une vérité sociale qui est contre son intellect et son environnement... Clash interne. Dont il ne sort pas...

    Ensuite socialement il a vécu je crois les persécutions de droite, de gauche, de l’ extrême droite et de l’ extrême gauche tour a tours... Il en revient a la simple pensée humaniste "Stop a la violence..." comme exténué et usé , Laminé !

    Avec ni le soutiens concret d’aucun parti... Sauf des rêveurs et des poètes... Sauf encore les poètes qui n’ aime pas les luttes sociales... Ca fait beaucoup de "fans" (Fanatiques étymologiquement) qui l’ aiment... et peu de Maitres en valeur de société...

    Bref un sacré bordel que sa vie... On comprend ses perriodes de dépression et vue ses prises de positions... Il va rechuter ? Il ne semble pas s’être remis vraiment sur pied. En tout cas dans ses prises de positions étourdissantes...

    - Maintenant sa musique... Si j’ peux me permettre...

    - J’ aime son album malgré tout , voilà ce que j’ y trouve... :

    1) Un pied de nez a la musique slam et rap déconcertante avec sa vision allumé ou il n’ arrive pas a dire qu’il aime le slam sans les insulter... (A son image)

    2) L’ hyper Cacher...
    Pourquoi leur conseille t’il de reposer en Israel et pas dans leur ville en Françe ? Est ce un appel a l’ expatriation ? Pas très sympa ... Je dirais ironiquement.
    Mais j’ y vois surtout la continuité de ses positionnement , avec la "peur" de l’antisémitisme a la national socialiste... Donc il va agir contre cela "Les larmes aux yeux". La chanson n’est pas mauvaise pour ma part. Car elle n’est pas "politique" mais a son image "sensible"...

    Etc...

    Je retiens derrière les mots surtout, la vérité de l’ émotion. J’ aime l’ écouter... Mais comme il parle de Yves Montant... L’ artiste pas le politique commentateur ou il est décidément pas stable car trop sensible. A une époque ou les sensibilités sont écrasés. (Mon avis) Car vrais et porteuses ?

    Il est responsable de sa vie comme nous tous.

    Aussi... Amusant.

    - N’ avez vous pas ris en entendant la publicité de son album en boucle a la télé avec le passage ou il insultait les journalistes d’état de "trous du cul" ?

     

    • #1459521
      le 06/05/2016 par ras
      Qui est Renaud ?

      "Un pied de nez a la musique slam et rap déconcertante avec sa vision allumé ou il n’ arrive pas a dire qu’il aime le slam sans les insulter..."

      contradiction :

      Il est revenu selon ses propres dires, grâce et par l’appuie de "Grand corps malade" ( gauchiste, ami de besancenot, pro-immigration, éducateur de rue, amoureux du "9.3" et non croyant..) histoire de fixer le personnage, ce dernier fait du slam et grand amateur de rap, y’a comme des connexions qui ne se font pas.


    • #1459615
      le 06/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      Drole d’éloge de grand v’voros malade .

      apres il est certainement très sympa et très bien !

      est ce que sa faute si "on" va le promouvoir ?
      Tout le monde n’est pas ni omniscient ni objectif quand on nous complimente... Et c’est certainement pas facile de cracher dans la soupe ... J’ai lu son livre "patient" j’ai beaucoup aimé Voila ...

      En revenche le slam ... Pour moi ce n’est pas cela exactement la poésie , c’est autre chose. Deja c’est une case pour moi là où la poésie est libre. Grand corps malade s’y est laissé enfermer un temps ... Bon maintenant on ne le voit pas trop je crois .. Il fait de l’humanitaire .. Peu importe il y a pire comme acteurs sociaux il me semble.

      Je n’aime pas trop le slam mais n’aime pas les procès sans cesse fait à Grand Corps malade ... Car il est peut être un des plus sensible d’entre ce que l’on peut connaître.

      Et et je me suis amusé du slam de Renaud .. En fait je ne m’attendais pas comme cela .


    • #1459664
      le 06/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      "Grand Corps malade " faute de frappe... Au debut.


  • #1459469
    le 06/05/2016 par Une femme
    Qui est Renaud ?

    Le premier à qui il ment, c’est à lui-même mais je me trompe en disant cela, je crois bien qu’il s’agit davantage d’une inconscience crasse.

    Méfiez-vous, méfions -nous des gens qui nous veulent du bien, qui veulent défendre les ci, les ça. Qui s’imagine être sauveur !

    Qu’il commence par se sauver lui-même et qu’il nous laisse nous occuper chacun de nous.

    C’est le plus grand service qu’il pourra nous rendre et se rendre à lui-même, et qu’il commence à se poser les vraies questions avant qu’il ne soit trop tard !


  • #1459473
    le 06/05/2016 par réGénération
    Qui est Renaud ?

    La figure de l’artiste est plus difficile à saisir que celle de l’intellectuel... l’artiste est toujours tiraillé entre besoin de reconnaissance et besoin de ne pas se trahir. Ce dilemme a de moins en moins court à mesure que la censure sioniste envahit le PAF et le marché de l’art, on le constate dans la dernière phrase...
    N’empêche que, malgré les attaques et un destin à accomplir, Renaud n’en reste pas moins un talent de la culture française, et son retour montre que malgré ses errements, il n’a rien perdu de son talent technique...
    pour ce qui est de la morale, çà laisse souvent à désirer chez les artistes actuels et anciens, qui n’ont pas su réfléchir suffisamment à leur oeuvre, leur faible niveau de critique les perdra !


  • #1459476
    le 06/05/2016 par Français
    Qui est Renaud ?

    Renaud un rêveur qui ne comprend que les choses comme
    un rêveur , il croit , il change....il croit et change encore mais
    sans ne jamais comprendre totalement....rien à faire , il n’arrive
    pas à redescendre les deux pieds sur terre.....

    Et voilà que maintenant , il voterai Juppé....soit , il s’est renier ,
    soit Juppé est beaucoup plus à gauche qu’on ne le pense...sauf
    pour les finances et Bruxelles , la gauche bobo , bien-sûr....


  • #1459477
    le 06/05/2016 par J.L
    Qui est Renaud ?

    Encore un multimillionnaire "de gauche"...un rebelle en plastique illusionniste...un prestidigitateur libéral-libertaire...une vie à faire du fric sur la naïveté de la jeunesse ouvrière...à cracher sur les "facho" en oubliant le passé collabo de ses parents et grands-parents(il faut écouter la chanson "oscar", pas un mot du PPF...)...et à s’excuser auprès du lobby qui n’existe pas...le profil parfait de l’industriel du divertissement...du social-traître...du bourgeois comprador...de la grande gueule incapable du moindre sacrifice pour défendre ses idées...

    Il devrait continuer le Pastis...


  • #1459478
    le 06/05/2016 par oklez
    Qui est Renaud ?

    Renault c’est bien ! une voiture c’est mieux !


  • #1459481
    le 06/05/2016 par AKmed
    Qui est Renaud ?

    Y ’en a qui à l’approche de la mort balance des vérités et deviennent des vrais rebelles comme Roland Dumas ou Raymond Barre et y ’en a qui s’essouffle de leur rébellion de jeunesse et se range au chaud dans les cases de la doxa anesthésiante comme Renaud. C’est dommage c’était un bon à une époque. Je suis rebeu et c’était le genre de Français blond gayard que je voyais quand j’étais gosse au bistrot quand mon oncle m’y emmenait, que j’observais avec intérêt et qui se faisait respecter par tout le monde... Quelle déchéance.


  • #1459495
    le 06/05/2016 par emmerdeur 1 er
    Qui est Renaud ?

    Ben renaud est l exemple tipique du boboffff de gauche pete de tune ... Qui se faisait passer pour un pseudo revolutionnaire.
    et qui roulait en porsche et habitait les beaubeaux quartiers

    Vrai panneau publicitaire ambulant pour pastis 51 ...

    Il va pouvoir en payer des tournees de ptit jaune ...avec le fric qu il a pris avec la vente de sa planche de BD a 1.5 millions


  • #1459499
    le 06/05/2016 par cernunnos
    Qui est Renaud ?

    Sa popularité vient du fait : que le net n’existait pas.

    Aujourd’hui, pour reprendre les paroles dans ses chansons, c’est la dissidence qui lui crache à la gueule et bordel, j’ai mis la main sur mon flingue.

    Flingue à eau pour le pastis que je bois à sa non santé


  • #1459502
    le 06/05/2016 par Rémi Lobry
    Qui est Renaud ?

    Reno et moi avons des points communs : nés en 52, fils de prof, parigos puis Reno s’y connait bien en alcool (j’ai de sérieuses notions). Après m’être absenté du pays une bonne dizaine d’années je reviens à Paname en 1977 et je tombe sur ses chansons. Le choc ! C’est ma soeur qui m’explique ; ce type raconte ta vie et ce qui s’est passé en ton absence.

    C’est vrai, Reno c’est quelqu’un qui savait que le chef de la bande c’était celui qui avait la Flandria avec la déco gagnée au tir à la carabine à la Foire du Trône quand cette dernière avait lieu Avenue du Trône (avec les cochons en pain d’épice avec notre prénom écrit dessus au sucre blanc. Moi aussi j’ai mes Mistrals gagnants).

    Reno n’est pas un portrait à la Dorian Gray,, Reno est un film qui défile à plus de 24 images seconde. Mais là je n’ai pas pu assister à ce naufrage chez Ruquier ? Drucker ? What have you ! C’était comme passer sa tête de revenant dans le Chamboule Tout. Reno ferait mieux de retourner à l’Isle-sur-la-Sorgue (ma mère était cavaillonaise, on se croise encore) pour y pêcher des tétards et les regarder se métamorphoser en grenouilles.

    On ne peut pas être et avoir été. Respect tout même Monsieur Reno.

    https://youtu.be/eqqr0p9sSdU


  • #1459503
    le 06/05/2016 par coyoterevolte
    Qui est Renaud ?

    « J’ai été leur bonne conscience, de la même façon que le sont aujourd’hui les “rappeurs” de Jack Lang »

    Des élans de lucidité et un masochisme, preuve d’une réelle souffrance, qui classent Renaud dans les bons gars qui ont mal fait (jugement sans condescendance).
    Propos de Thomas Ngigeol à Renaud (anal+) qui confirme que Renaud est le modèle de rebellitude précédent les rappeurs : "Certains de tes textes sont hyper violents. Peut-être plus que les rappeurs. Mais toi t’es malin. La différence entre toi et les rappeurs, c’est que tu mettais un coup d’accordéon en musique de fond..."
    Des rappeurs ont repris des textes de Renaud avec leur son...effectivement, sans l’accordéon, on ne voit plus que l’hostilité...(il y a d’autres textes de Renaud qui ne sont pas violents et que j’aime bien).

    Personnage clouscardien par son boboisme 68ard caché derrière une mode vestimentaire agressive : afficher un genre de vie pour dissimuler sa classe sociale. Personnage balzacien comme le bourgeois qui veut assister au repas du président. Le parcours de vie de Renaud condense les contradictions, manipulations, soumissions et les vrais pouvoirs de l’époque 1968-2016 : bien intéressant. Merci à Faits et documents et pensée à Emmanuel Ratier.


  • #1459511
    le 06/05/2016 par boboland
    Qui est Renaud ?

    Le monde artistique (sauf exception), a toujours été collabo du système en cours. La liste est longue. Ce spectacle moralisant et émotionnel permanent est la clef de voute de notre aliénation depuis des décennies. Il a je pense encore de beaux jours (et de nbx clients) devant lui.
    Il suffit d’ouvrir les yeux dehors pour constater ses effets sur la population, dont certaines sont plus touchées que d’autres (jeunes femmes par ex.). Et les effets extérieurs ne sont que le sommet de l’iceberg.
    Renaud n’est qu’un artiste de supermarché des années 80. Les rayons et les présentoirs sont mis à jour constamment avec de nouvelles couleurs pour fainéants du bulbe et décervelées du minois.
    Une armée de Spartacus à ce niveau là aussi est déjà en marche.
    Enfin ! un peu d’air ça fait du bien.


  • #1459514
    le 06/05/2016 par La rochejaquelein
    Qui est Renaud ?

    Ratier ! Un homme.

     

    • #1460851
      le 08/05/2016 par De la Contrie
      Qui est Renaud ?

      @ La rochejaquelein
      dites, si on s’associe, peut-être pouvons nous faire quelque chose


  • #1459532
    le 06/05/2016 par réveillez-vous
    Qui est Renaud ?

    ] mes parents m’ont raconté la Seconde Guerre mondiale et la Shoah [....] Je suis un militant anti-FN de la première heure [...] Je vous rassure : je ne suis pas un “rouge-brun”... Les Dieudonné et consorts qui utilisent la souffrance des peuples africains ou palestiniens pour donner libre cours à un antisémitisme sournois de moins en moins inavoué, de plus en plus public, ne sont pas de mon bord. »



    Au vu de ce que l’on apprend dans l’article...Manque pas d’air l’enculé...

    Toutes ces crevures qui veulent se la jouer plus royaliste que le roi ont très souvent des secrets de famille...suffit de gratter un peu


  • #1459540
    le 06/05/2016 par edouard marie
    Qui est Renaud ?

    On peut d’ores et déjà remarquer que si Mr Emmanuel Ratier a disparu, la qualité et le sérieux des articles est intact. Chapeau !
    Ensuite il dit :
    « 
    Je me pose cette question depuis dix ans. Guy Lux, Sabatier, RTL, diffusent mes chansons : suis-je si peu dangereux, si peu subversif ? »
    Tout est résumé là pourrait-on dire.


  • #1459546
    le 06/05/2016 par Meyer à bide
    Qui est Renaud ?

    Renaud est un gentil, sans conteste ; mais lui manque ce quand-à-soi, cette constance qui fait qu’on ne subit pas les événements, on doit les devancer...
    II garde ce profil sympatoche des ados attardés, qui ont du mal à émerger au-dessus de leur 15 ans, bien que trop dépendants de maitres à penser et d’une certaine reconnaissance médiatique.
    De toute façon, courant des années 80, il ne pouvait pas tergiverser entre les deux ennemis d’alors : edern-hallier et mitterrand ; il fallait choisir son camp.
    Renaud est intelligent, mais de toute façon trop lié à mitterrand par sa tante, comme susditement rappelé. (plus le système de rétorsion par le passé de son père) !
    II s’est contenté de son brevet de rebellitude conféré par les médias jusqu’à ce qu’il ait eu son "Dieudogate" à lui (golfe plus la chanson sur thatcher) ; là encore, le plafond de verre est le même : la communauté, via maurice Szafran, s’abat sur vous et ne lâche plus (AS en a dit long sur le sujet...)
    Renaud n’est pas le pire de nos artistes, mais on voit que le système piège impitoyablement ceux qui n’ont pas assez de constance ....


  • #1459549
    le 06/05/2016 par Mandark
    Qui est Renaud ?

    L’artiste le plus dépressif et alcoolique de France ... Un peu comme Gainsbourg, le talent en moins.


  • #1459560
    le 06/05/2016 par barker
    Qui est Renaud ?

    toujours la même histoire, l’ individu ( même célèbre ...) est une proie facile face a un réseau ...


  • #1459565
    le 06/05/2016 par ouhm
    Qui est Renaud ?

    Ces gens là n’existent qu’à cause de l’hégémonie trotskiste, leurs musiques "engagés" (ce qui veut dire de gauche) ont étés mises en avant par le pouvoir pour conditionner le peuple par d’autres méthodes que la politique, le chanteur "engagé" l’est toujours dans le même sens et est mis en avant par un système qu’il prétend combattre.. Ce que ces gens appellent la "droite" qu’ils haïssent, ça n’est pas et n’a jamais été le capitalisme, d’autant qu’ils sont tous millionnaires et que le capitalisme en fait la promotion, ça n’est pas l’autorité, puisqu’ils sont tous ultra autoritaires, totalitaires, inquisiteurs, ils dressent le peuple et imposent leur moralité. Ce qu’ils appellent droite n’est pas l’armée ou je ne sais quoi, ils soutiendront toujours les armées allant dans leur sens, ce qu’ils appellent droite c’est tout simplement le peuple, l’ouvrier, par nature réactionnaire et nationaliste, le peuple dans sa dimension ethnique et culturelle, ils haïssent ça, tout comme la droite officielle. C’est ça Renaud, un type qui me hais alors qu’il est en haut.. sa biographie ressemble à celle de toute la pègre officielle et pas á celle des gens d’en bas comme nous.


  • #1459580
    le 06/05/2016 par Stev
    Qui est Renaud ?

    Le grand problème de Renaud, c’est qu’il manque de courage, tout simplement. C’est son incapacité à assumer une idée jusqu’au bout. C’est le type qui veut être en même temps subversif et consensuel, rebelle et grand public. Renaud voudrait un monde avec d’un côté "les gentils" et de l’autre "les méchants", pouvoir soutenir "les gentils", vendre des disques et pérorer chez Drucker. Quand on voit cet historique, on comprend qu’il sait qu’il n’y a pas de "méchants" et de "gentils". Du coup ce qui le hante, c’est de risquer de choisir le mauvais camps, donc de n’être plus vu en "mec bien", en "rebelle sympa". Ce sont toutes ses contradictions internes qui l’ont fait tomber dans la picole. Avec son récent retour, ça va être pire, parce qu’il est encore plus manipulable après 20 ans de murges et d’antidépresseurs. On le verra soutenir Hollande et Netanyahu. Ceux qui l’ont remis en selle ont bien l’intention de se servir de lui.


  • #1459583
    le 06/05/2016 par The Shoavengers
    Qui est Renaud ?

    N’oublions pas de remercier et féliciter l’équipe de Faits et Documents pour ce portrait remarquable, qui fait honneur à son fondateur, Emmanuel Ratier.


  • #1459587
    le 06/05/2016 par jeanvaljean
    Qui est Renaud ?

    avant Renaud c’était bien, mais maintenant Renaud "c’est chiant".
    trêve d’humour : je crois qu’il est un peu cuit par l’alcool, mais ça reste une figure importante de la chanson française.
    pour aller dans le sens de ce qu’il disait de Y.Montant : j’aime l’artiste mais pas ces idées gauchistes.


  • #1459588
    le 06/05/2016 par bertin
    Qui est Renaud ?

    Parcours classique d’une idole déchue,
    ressuscitée par le système................... !
    A l’impossible nul n’est tenu........,
    Imaginons un instant Soral et Dieudonné
    réconciliés avec la communauté.... ?
    Soral et Dieudonné ,tous les jours à la télé !
    A l’impossible,Soral et Dieudonné,sont tenus !

     

    • #1459733
      le 06/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      Et si ils l’étaient (à nouveau à la télé ) rêvons un peu ...(Soral et Dieudo) Malgré tout ce que l’on en pense ... Je ne suis pas sur qu’ils le veuillent mais si jamais ils changeaient d’avis .

      vous les jugeraient ?

      il ne me semble pas qu’il fut ressuscité par le système .. Il fut en revenche terrassé par la complexité du système (et de ses contradictions personnelles)

      je pense qu’il s’est ressuscité lui meme avec ses enfants des proches ... Sa propre volonté . On ne peut pas mettre tout sur le dos du système , bien qu’ils soient responsable de beaucoup .

      Ce n’est pas Dieu , ils ne ressuscitent pas les artistes morts ...

      Ils s’en servent oui. A la limite .


  • #1459589
    le 06/05/2016 par kabouli
    Qui est Renaud ?

    Il est un oubli dans cet intéressant article c’est la collaboration de Renaud et des situationnistes. Il fut édité par les éditions "champ libre" c’est l’époque des "crève salope". Je crois que les situationnistes lui demandèrent de faire une chanson sur Mesrine, en tout cas cette collaboration fut d’assez courte durée puisqu’ il fut éjecté avec perte et fracas quand les situs apprirent que Mitterrand et d’autres staliniens ne lui étaient pas indifférent.
    Renaud fut quelque temps flatté d’être repéré par LEBOVICI et DEBORD - qui lui aussi tourna casaque pour être édité chez Gallimard -. Incontestablement Renaud a une très belle aisance d’écriture et il fut l’interprêtre d’une époque qui abandonna le blouson de cuir pour le costume trois pièce et la banlieue à visage humain et proche de Paris pour celle des grands ensembles mal dessiné par les bureaucrates gaulliens et plantée au beau milieu des champs très loin de Paname.La banlieue de Renaud et une banlieue vintage.


  • #1459599
    le 06/05/2016 par kamino
    Qui est Renaud ?

    Ce mec a toujours été un "fake". Il fait bien la pair avec la Balasko.
    Quand je pense qu’on laissait ce truc exprimait nos révoltes de jeunes. Et définitivement, quand je vois ceux qui sont partis, et ceux qui sont restés, je me dis encore une fois que ce ne sont pas les meilleurs qui ont la peau dur.
    M’enfin, dans cette époque de merde intellectuelle, et qui promeut la merde....


  • #1459613
    le 06/05/2016 par Rekedi
    Qui est Renaud ?

    Chanter "Hyper Casher"
    Quand on sait d’où tu viens,
    C’est pire qu’un chien
    Qui demande une muselière.

    Bonne teshouva Renaud.


  • #1459623
    le 06/05/2016 par Erdoval
    Qui est Renaud ?

    Une figure de la bien-pensante de gauche qui aurait mieux fait d’approfondir ses connaissances pour pouvoir réfléchir un peu plus avant de prendre des positions. Finalement il a toujours été une sorte de faux intellectuels des comptoirs germanopratins. Il revient provisoirement pour aider à ressusciter la miterrrandie hollandaise. Pouah ! Qu’on se dépêche de lui servir à boire...


  • #1459655
    le 06/05/2016 par Dandy
    Qui est Renaud ?

    Révélations stupéfiantes. Surtout ces informations sur le passé collaborationniste de la famille Séchan (ce qui fait penser à un autre cas, dans une autre famille protestante : celui de "Mowgli" Jospin, père de Lionel).

    Du beau boulot, vraiment !


  • #1459695
    le 06/05/2016 par Habillé
    Qui est Renaud ?

    Il est habillé pour l’hiver lui..


  • #1459699
    le 06/05/2016 par Requiem for a Dream
    Qui est Renaud ?

    Renaud l’anti-beauf ? Ah j’ai bien ri ! Pour moi il est la quintessence du beauf. Soixante-huitard attardé qui prenait le thé avec les salonnards gauchistes de l’Elysée, vêtu de son tee-shirt de Che Guevara (Che suis neuneu).

    Finalement, la seule star en France qui a eu le chic de devenir nationaliste et réactionnaire en fin de carrière c’est Brigitte Bardot. Reconnue à travers le monde, elle est le modèle de toutes les femmes françaises, aussi bien mentalement que physiquement. Libre, belle et insolente. De Renaud il ne restera rien, son insolence n’était qu’un bizness très lucratif, il s’est perdu à jamais dans ses contradictions. Il ne m’inspire rien d’autre que de la pitié.


  • #1459701
    le 06/05/2016 par Ariane
    Qui est Renaud ?

    Il a quelque chose de touchant, une sorte de candeur enfantine sous ses airs rebelles.
    On s’est servi de lui, il a tellement été manipulé qu’on a l’impression qu’il ne sait plus où il en est, perdu dans un monde qui ne lui ressemble pas.


  • #1459713
    le 06/05/2016 par JUL
    Qui est Renaud ?

    Renaud n’a jamais été chanteur, simplement ecrivain qui a touché la grace durant dix ans (jusqu’a Mistral Gagnant) en s’inventant des personnages (le poulbot, le banlieusard, le marin, l’écolo,...).

    Puis un jour il s’est rendu compte qu’il n’avait jamais reflechis a qui il était réelement.

    Alors on ouvre une bouteille...


  • #1459722
    le 06/05/2016 par baladin
    Qui est Renaud ?

    C’est dommage que Renaud a viré sa cutti mais bon tellement persécuté car il a craqué comme une bonne partie.
    Après on nous dit que nous sommes complotiste mais le bonhomme a subi d’énorme pression par le lobby qu’on n’a pas le droit de citer.


  • #1459761
    le 06/05/2016 par Anti-sceptique
    Qui est Renaud ?

    J’aimais beaucoup les chansons de Renaud, mais je les aimaiss surtout pour leurs ton ironique et engagé, sont alignement "à droite" vont peut-être lui assurer une retraite paisible, mais l’histoire retiendra de lui l’opportuniste vestige d’une époque se disant émancipé mais en fait entiéremenent piloté. Il le savait et à fait son choix, il aura finalment raté l’occasion de rentrer dans la postérité, triste de voir cela...


  • #1459766
    le 06/05/2016 par tonio ferdine
    Qui est Renaud ?

    Renaud n’a pas un mauvais fond : c juste un inculte sur le plan politique & histoire : comme tant d’autres !

     

    • #1459863
      le 06/05/2016 par Auri
      Qui est Renaud ?

      Oui voilà c’est ça et comme tant d’autres on aimerait qu’il l’ouvre moins et se contente de pousser la chansonnette.


  • #1459802
    le 06/05/2016 par Lioxpro
    Qui est Renaud ?

    un con alcoolique reste un con alcoolique ... chacun est libre d’être con ou (et) alcoolique ... (sans couille, en plus !) ...

     

    • #1459909
      le 06/05/2016 par Pas un fan mais...
      Qui est Renaud ?

      Tu es dur quand même. Tout le monde ne peut pas être Dieudonné/Soral, des cojones comme celles de ces deux là, ça ne voit le jour qu’une fois par siècle. Je voudrais bien t’y voir toi, persécuté par un lobby, dépendant d’eux pour nourrir ta famille, poussé à renoncer à tes convictions sous peine de lynchage public...

      Renaud au moins aura eu le mérite d’affirmer des avis divergents. Dans notre époque c’est déjà énorme. Il aura mal fini, mais pourquoi toujours retenir le pire et balayer le meilleur ?


  • #1459804
    le 06/05/2016 par Xxx
    Qui est Renaud ?

    Renaud c’est mort, il est recuperé...


  • #1459818
    le 06/05/2016 par Renaud_Tapette
    Qui est Renaud ?

    Timsit dans son micro-sketch ardissonien dit à un moment "Je suis un morbach (ou morbaque)", c’est correct ! Et dans la foulée "Je ne peux respecter quelqu’un qui affirme qu’un Français est Antisémite !", c’est corect aussi (C’est Roger qui dit que Soral est Antisémite, il n’est donc pas respectable vu par ce grand comique).
    Enfin bref, c’est édifiant !
    Renaud (puisqu’il est le "sujet") ?
    Tontonisé à bloc fut un temps. Il avait courageusement annoncé (mais c’était évidemment tactique, enfin tactique de la part de Fanche) qu’il souhaitait la "victoire de la gauche" à un époque de Droite. Son côté anarcho-bobo sans doute. Là il votera Fillon.
    Quand il s’est retiré avec son fric sous ses oliviers, pêté en permanence au pastis/clope (je ne jette pas la pierre), j’ai eu à la fois de la peine (un peu) mais de l’admiration (surtout). Aller jusqu’au bout de son combat...
    Et puis il y a eu deux ou trois apparitions merdiatiques pour du fric en plus. Je n’ai pas condamné, le pastis çà douille, merde, quand-même et quoi.
    Mais aujourd’hui, sauf si un camarade ER (toubib ou travaillant à la réinsertion des alcoolos) me prouve le contraire en indiquant que "la nébuleuse de la pensée" reste en dessous du niveau pendant longtemps dans ce genre de cas, je pense désormais :
    - Qu’il est une merde ! Mais surtout, qu’il a de fait toujours été une merde !
    J’veux qu’mon commentaire soit une caresse ou grand coup de poing dans sa (aujourd’hui sale) gueule. C’est à lui que je "m’agresse" pour le remuer dans son (confortable) fauteuil. Renaud, c’est mort, il est récupéré. Ah non, "l’irrécupérable" a toujours été un adhérent.
    Prochaine chanson (j’ai moi aussi mon dictionnaire de rimes) ?
    - Fillon il est mignon, Fillon c’est mon doublon, Fillon c’est mon démon. Y’en a qui disent que j’suis un con.
    - Toujours debout, mais ils disent maintenant dégout, toujours debout mais ils disent maintenant à genoux...

     

    • #1459915
      le 06/05/2016 par Pas un fan mais...
      Qui est Renaud ?

      L’extrait de l’émission avec Ardisson montre tout de même que fut un temps, il avait de vraies convictions tout à fait respectables, et qu’il osait les dire. Alors dire "qu’il a toujours été une merde", je ne suis vraiment pas d’accord.


  • #1459832
    le 06/05/2016 par VOLPA
    Qui est Renaud ?

    Comme beaucoup , il a essayé de faire du BRASSENS , mais malheureusement , comme beaucoup , il n’est pas à la hauteur , et même très très loin de rester sur le fil du rasoir sans verser d’un côté ou de l’autre.
    Qu’il boive encore et encore , se sera mieux que de se mettre à quatre pattes , non ?

     

    • #1459920
      le 06/05/2016 par brassens, brassens
      Qui est Renaud ?

      Je n’ai jamais compris l’admiration pour Brassens. C’était certes un excellent compositeur/chansonnier, je ne nie pas cela. Mais quand on s’intéresse vraiment à ses textes... C’est très bien écrit mais le fond, ça vole vraiment pas haut. Comparé à Léo Ferré... c’est des kilomètres en dessous.


    • #1460016
      le 07/05/2016 par De la Contrie
      Qui est Renaud ?

      @brassens, brassens
      Merci !


    • #1460323
      le 07/05/2016 par renée
      Qui est Renaud ?

      C’est pas comparable, Brassens chante les plaisirs simples, des petites gens
      Et les eternels sujets , l’amour,la mort, etc

      Il était lui même assez lucide sur son oeuvre, si on regarde les interviews, il dit que sa seule prétention c’est de faire passer un petit moment agréable aux gens, dans ce triste monde, et c’est déjà beaucoup !


    • #1460466
      le 07/05/2016 par Szczebrzerzyszczykowski
      Qui est Renaud ?

      Parce qu’il y a Brassens et Brassens.
      Il y a celui de Fernande, du Gorille, des 95%, des Sabots d’Hélène, ou même de L’Auvergnat : je conçois encore qu’on puisse dire que ça ne vole pas haut, encore que, faut voir par rapport à quoi…

      Mais le Brassens des Oiseaux de passage, de La Prière, des Passantes, de Saturne ou de la Princesse et le croque-note (et tant d’autres) = poésie pure et inégalable de langue française.


  • #1459859
    le 06/05/2016 par Caverne de Platon
    Qui est Renaud ?

    Souvent j’écoute son album en me levant ...

    J’ai même souvent pleuré en l’écoutant ..

    J’aime Renaud , son retours , ses chansons , ce qu’il est ... Et merde à tous ceux qui le critiquent pour des idees à la con de politique .

    (ceux qui le font n’ont pas bien écouté son nouvel album)

     

    • #1459865
      le 06/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      Ça ne s’explique pas ...


    • #1459879
      le 06/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      J’aurais pu éviter le "merde à ceux ..." Chacun ses goûts .


    • #1460200
      le 07/05/2016 par pèle mèle
      Qui est Renaud ?

      Ça ne s’explique pas ...

      Pour un esprit brillant il est toujours possible de tenter une analyse sur à peu près tout.
      Ensuite il y a les moins fins qui n’expliquent pas grand chose il est vrai.
      Et qu’il est plus raisonnable de ne pas trop taquiner.


    • #1461453
      le 09/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      "Attention à ne pas trop taquiner..."

      Comment ça ?
      Dommage que le com date ... J’aimerais avoir des précisions sur cette vague idée .........


    • #1461772
      le 09/05/2016 par pèle mèle
      Qui est Renaud ?

      Pourquoi un individu outillé pour déplier les concepts et en comprendre les tenants et aboutissants porte t’il un regard amusé sur ceux qui se contentent de les aborder dans leur globalité ?
      Pour taquiner peut-être...saur que ce n’est ps toujours opportun car vous le savez, les replis du monde réel sont d’un autre tonneau encore.


    • #1462169
      le 10/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      Je peux aussi répondre à votre reponse par une phrase :

      Un grand sentiment d’injustice et d’impuissance à faire comprendre cette injustice ainsi qu’à vivre avec cette injustice.


    • #1462816
      le 10/05/2016 par pèle mèle
      Qui est Renaud ?

      Le sentiment d’injustice et d’impuissance rend-il l’homme de bien amer (enragé ou dépité) ?


  • #1459881
    le 06/05/2016 par glumotte
    Qui est Renaud ?

    « « J’ai viré ma cuti. Hyper Cacher rend hommage aux victimes juives, je l’ai interprété au bord des larmes. J’espère me réconcilier avec une communauté qui m’a un peu maltraité pour mon engagement pro-palestinien. » »

    Pourquoi se sentir obliger d’espérer se réconcilier avec cette communauté ?? Que vas-tu y gagner mon bon Renaud, à part oublier ton combat d’antan et passer dans le camp des soumis qui commence à être bien plein ?


  • #1459891
    le 06/05/2016 par Gary
    Qui est Renaud ?

    Il y a des personnes qui, comme le bon vin, se bonifient avec le temps et l’âge venant, mais apparemment pas lui...


  • #1459902
    le 06/05/2016 par STEF de MARS
    Qui est Renaud ?

    Les mecs, parce qu’ils sont doués en chanson, ils se prennent pour des intellectuels !
    Rien de plus pathétique qu’un chanteur qui se met à parler.

     

    • #1459997
      le 07/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      Sans ne parler que de Renaud.
      Les chanteurs sont connectés avec le monde sensible .
      oui.
      nous vivons une époque pathétiquement rationnelle ... Ou les sensibilités au sens sensible sont intrigues et très vite soumises à des jugements ou des méfiances ...
      Voir des rejets . Dans leur maniere de s’ecprimer. Souvent mal à l’aise (voir lorsqu’il parle encore il sourit !)
      Mais il me semble tout de même que cela évolue.
      Forcé aussi par une extrême saturation de rationnalisme. D’affirmations morales . Ce qu’il appelle les moralistes . Ce que Dieudonee dénonce dans "en paix" etc. "L’homme sérieux "

      les interviews de Brel et Brassens par exemple sont dans le texte peu riches en complexités logiques ... Mais ce qu’ils ont à dire est passionnant .
      Je n’ai donc pas le même avis que vous ...


    • #1460005
      le 07/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      "Parce qu’ils sont doués en chanson..."

      Etre doué en chanson n’est pas comme etre doué en macanique ... Cela demande autre chose...


    • #1460021
      le 07/05/2016 par De la Contrie
      Qui est Renaud ?

      Il est doué pour la chanson ?


    • #1460048
      le 07/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      @de la contrie

      il n’y a qu’à voir le nombre de gens qui le font chanter ...
      C’est qu’il doit pas être si mauvais ..


    • #1460145
      le 07/05/2016 par De la Contrie
      Qui est Renaud ?

      A caverne de Platon
      a une époque, des dizaines de milliers de gens ont acheté le disque de Loanna...
      C’est une preuve ?


    • #1460207
      le 07/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      sur le pytoyable de la télé réalité ...
      on parlait d’elle comme d’un marqueur du pitoyable symbole de la décadence ce qui n’est pas le cas de Renaud ou l’on s’interroge malgré tout de ses positions ... En les interprétant etc. Et pas les plus faibles du système ... On se fou de la position de Loana ahah(Pas dificile comme niveau à atteindre mais dans la merde , la boue paraît de l’or pour les crédules )

      Et pui je dirais plus ...

      oui ... Loana n’était pas le personnage le plus Con de la télé réalité ...

      Mais sur des intérêts d’élévation sociale , spirituels ou meme poétiques ... Elle n’est rien.

      Quand je disais qu’on faisais chanter Renaud vous n’aviez pas lu la nuance ?


    • #1460212
      le 07/05/2016 par STEF de MARS
      Qui est Renaud ?

      Et ce que je dis pour les chanteurs est valable pour les sportifs.


    • #1460220
      le 07/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      Quand on fait chanter Loana il ne s’agit que de fric .
      quand on fait chanter Renaud il s’agit de se servir de ce qu’il est qui est une force si on se le met dans la poche d’un parti ...

      Bref on connait ca ... Est il soumit ? Je pense qu’il se crois libre partout ... Il est naïf (Il etait apres maintenant j’attend des nouvelles actu..........) Quel parti politique donc , influence sociale veut Loana avec lui ... Personne à la limite elle va servir de pute du système comme une pauvre fille ... Ce qui l’a détruite aussi .. Si Renaud à ses faiblesses , Loana etait une éponge mole dans un champs de rapaces oui.

      Rien de bouleversant tant elle a mal gèré sa vie ... Les ambitions n’étaient pas les meme . Une total matérialiste et un poète , le rêve l’utopie et la fraicheur contre la lourdeur et la pathologie ambulante ... La souffrence ensuite sans le debut d’une force d’action

      mais ils ont un point commun je suis d’accord ...

      Le terrassement par le système . La ou Renaud revient et cartonne au moins en ventes ... Il a un public fidèle ... Et une carrière de 40 ans ? Loana n’a plu que ses yeux pour pleurer ... Et une carrière à oublier ... Elle a même fait un travail psy je crois bien.. Je ne lui jèterais pas la pierre pour employer cette image religieuse ...

      je je la trouve ni méchante ni stupide , elle est malade (à l’époque où on la voyait...)
      tentatives de suicides etc. Corps difforme ... C’est terrible aussi ce qu’elle a vécu


    • #1460222
      le 07/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      Apres pour moi la meilleure preuve est ce que je ressens à l’écoute de son album.

      Mais j’ai le sentiment d’en faire trop ... Tant pis je dis ce que je ressens aussi . Je n’ai pas la science infuse , je dis seulement ce que je ressens ... Parfois des conneries mais la Il est dificile d’être en danger quand on dit que Renaud est malgré toute sa vie (que l’on peut aimer aussi ...) un des grands artistes que l’épique retiendra ...

      je suis pas tres visionnaire je crois que c’est évident ..


    • #1460256
      le 07/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      A steph de mars...

      "et les sportifs aussi..."

      Vous avez entendu Martin Fourcade ? Une leçon d’humilité !! Il est sportif et meme champion du monde !

      ... Je me tais car "tout ce que je dis sera retenu contre moi" pour vous ... Prenez parfois le temps de la réflexion .......


    • #1460261
      le 07/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      Peu importe ...
      Que ceux qui veulent comprendre comprennent... Ou discute simplement .
      Car je pourrais aller plus loin mais à quoi bon si l’on a l’attention de Steph de Mars (et l’indulgence)

      vous decourageriez un maratoniens au simple déplacement.


  • #1459994
    le 07/05/2016 par coco
    Qui est Renaud ?

    comme dirait Soral, Renaud est devenu un peu à la manière d’un ardisson, un "retourné" :D


  • #1460054
    le 07/05/2016 par hahaha
    Qui est Renaud ?

    Hahaha, je ne suis pas croyant mais il semblerait que certains juges de moralité ici présents ont oublié les enseignements des Evangiles... Je suis plein de contradictions comme chacun d’entre vous. Si si, n’essayez même pas de nier :) Et je comprend celles qui rongent ce grand artiste.

    Pourquoi s’acharner sur un homme à terre ? Certains profitent de ses faiblesses (et sa gentillesse) et je pense que Nuit Debout et les stratégies à plusieurs bandes de la clique du PS n’y sont pas etrangers (avis personnel).

    Mais je suis tout de même persuadé que bon nombre de sympathisants et militants E&R de mon âge ont apprécié (et apprécient toujours) le Renaud des années 80, celui qui n’avait pas encore compris qu’il se battait dans le camp du mensonge. Merde, c’est tellement con tout ça...

     

    • #1460198
      le 07/05/2016 par Pamfli
      Qui est Renaud ?

      Le poil à gratter de cette famille, l’électron libre, c’est Thierry Séchan, la conscience refoulée de Renaud l’artiste public subissant depuis 40 ans ce même processus d’aliénation du shoa business.
      C’est un artiste très sensible, une sorte d’anti Hanouna, aussi j’aime énormément ses chansons, le bonhomme et son parcours, ses erreurs...
      Merci pour cet article très éclairant.


  • #1460124
    le 07/05/2016 par Gerald Hoarau
    Qui est Renaud ?

    C’est un vendu. Si tu es anti FN, je serais alors obligé d’être anti-Renaud. Tu ne me laisses pas le choix couillon !

     

    • #1460423
      le 07/05/2016 par unbelivabeul renaud et jjg sont gay !
      Qui est Renaud ?

      Pour la défense de mes idoles :

      Et qu’on nous épargne à toi et moi si possible aussi longtemps
      D’avoir à choisir un camp

      Je te laisse te rencarder sur qui chanter ça, gare au manichéisme ^^

      Renaud est ’’riendutoutiste’’, de ses vrais gentils désarmés pour le monde actuel.

      Mourir pour des idées, l’idée est ?


  • #1460143
    le 07/05/2016 par Frederic Bautista
    Qui est Renaud ?

    Il ne faut pas oublier qu’il a des gosses et vu ce que ces gens là font aux gosses des insoumis, je peux comprendre qu’on s’écrase pour sauver ses enfants. Si mon père avait pu il y a trente cinq ans, bien qu’il était dans son droit, s’écraser devant ses messieurs, il se porterai beaucoup mieux et je ne serais sans doute pas là.

    Je plains d’ailleurs les gosses de Dieudonné par ce que j’ai une très bonne idée de ce qu’ils ont déjà du endurer et de ce que sera leur vie si le monde ne change pas et quitte à vous décevoir, je doute qu’il change de si tot.


  • #1460162
    le 07/05/2016 par Marko
    Qui est Renaud ?

    Excellent article de Faits & Documents !
    A croire que le retournage de veste et la collaboration sont héréditaires.

     

    • #1460533
      le 07/05/2016 par ANDROMAQUE
      Qui est Renaud ?

      On dit retournement et non retournage. Sauver la France, ce n’est pas encore gagné...


  • #1460201
    le 07/05/2016 par Le farceur
    Qui est Renaud ?

    La dépression profonde et l’alcoolisme. Il faut être indulgent avec cet homme qui est à terre, en train de ramper devant le Peuple élu. La Communauté de lumière a dû prodigieusement l’emmerder et le menacer, à demi-mot, pour qu’il se mette ainsi à genou, je veux dire à plat ventre. Peut-être aussi veut-il protéger sa descendance de la hargne communautaire en se vautrant ainsi dans la fange du mea culpa le plus avilissant. Il y a un concept à créer, celui de boho, mieux que bobo. Boho pour bourgeois honteux, honteux de ses origines et qui essaye de se faire passer pour quelqu’un d’autre. C’est le cas de la majorité des gauchistes dont papa était notaire, banquier ou commerçant réac d’une petite ville de province. Pour Renaud c’est encore pire.
    Si vous additionnez pressions et menaces de la Communauté qui n’existe pas, héritage familial et contradictions voire revirements idéologiques, le résultat c’est le pauvre homme que nous avons sous les yeux et qui, c’est à parier, ne va pas tarder à rouvrir la bouteille de pastis pour une ultime descente.

     

    • #1460510
      le 07/05/2016 par falko
      Qui est Renaud ?

      Et en verlan cher à Renaud, ça ferait hobo (clochard in english)


  • #1460216
    le 07/05/2016 par STEF de MARS
    Qui est Renaud ?

    Si, pour chaque bouteille (de Ricard par exemple), Renaud s’était tapé un bouquin (de Clouscard par exemple), son discours serait aujourd’hui mille fois plus intelligent.

     

    • #1460304
      le 07/05/2016 par Requiem for a Dream
      Qui est Renaud ?

      Oui, mais Ricard et Clouscard sont-ils compatibles ?


  • #1460266
    le 07/05/2016 par paul
    Qui est Renaud ?

    De hexagone laisse béton que j’écoutais sans plus, j’ai commencé à écouté Renaud à la chute du mur de Berlin à l’entarté de BHL album de 2002. Une époque vide de vérité sans Coluche donc j’écoutais Renaud qui pour moi il était un peu le Alain Soral de l’époque. A partir des années 2000 avec la bande à Bruel ils lui ont fait même modifier des textes de chansons de chanson miss magy Palestiniens et Arméniens témoignent du fond de leurs tombeaux qu’un génocide c’est masculin ils lui ont rajouter Palestiniens, Arméniens et Israéliens à partir de là quelqu’un de manipulé n’est plus bon à écouter.


  • #1460282
    le 07/05/2016 par paul
    Qui est Renaud ?

    Paroles de Adios Zapata belle chanson de Renaud mais qui ne passe pas dans vivement dimanche il avait 2 cotés libre dans les chansons et au garde vous sur les plateaux de télévisions.

    La vérité c’est que
    Ces enfants de salauds
    Ca les arrangent un peu
    La came dans leurs ghettos
    Ca tue surtout les pauvres
    Les négrots, les bandits
    Ca justifie les flics
    Ca fait vendre des fusils
    Mais un jour le quart monde
    Dira aussi « Basta »
    A la misère du monde
    Et chant’ra avec moi

    Viva Che Guevara ! Zapata ! Pancho Villa !
    Pour eux la mort
    Pour nous la Samba


  • #1460341
    le 07/05/2016 par demitrius
    Qui est Renaud ?

    Tous les êtres sensibles sont comme lui. Pour les malheureux du moment, selon les explications du moment, ceci explique les changements des côté tout en étant persuadés que cette fois-ci, les bons et les méchants, c’est enfin compris. Seuls les politicards savent jouer du ping pong sans que cela se voit ( Valls par exemple !! ). Donc, rien à lui reprocher, dans son parcours, car il n’y a rien de pire que ceux qui pensent ne jamais s’être trompés de route, c’est juste un être qui n’a surement pas encore compris dans quel monde on vit, ou alors au contraire, il vient de le découvrir ! Quoiqu’il en soit, croire à ceux qui donnent de l’espoir et des promesses est tout à fait humain, et tout le monde le fait, et son drame à lui, c’est qu’il en est un, peut-être plus à fleur de peau que les autres. Donc, il ne faut retenir que ses chansons, qui, en quelques minutes, sont juste là pour faire comprendre l’instant présent, car la politique, pour en faire, il ne faut pas en être dupe, ce qui hélas est le lot de beaucoup d’artistes.


  • #1460367
    le 07/05/2016 par Mojo Risin
    Qui est Renaud ?

    Le père qui reçoit un prix littéraire en 42 ! Qui travaille à Radio Paris et qui est au Parti Franciste de Marcel Buccard... La maman qui bosse aussi à Radio Paris ! Et le grand-père qui est au Parti Populaire Français (PPF) de Jacques Doriot : tout ne pouvait pas être mauvais chez Renaud qui nous a quand même bien emmerdé pendant des décennies avec sa morale à trois balles.


  • #1460369
    le 07/05/2016 par doudou
    Qui est Renaud ?

    Renaud reviens à la maison et te sent pas obligé de te soumettre à ces démons, tu es un gas qui a du bon . Les hypocrites ne seront satisfait de toi jusqu’ a ce que tu sois de leur coté, même s’ils ont tort.


  • #1460421
    le 07/05/2016 par demitrius
    Qui est Renaud ?

    A 20 ans, on est de gauche ! A 40 ans, on est de droite ! Et après, on devient lucide !

     

    • #1460627
      le 07/05/2016 par VaeVictis80
      Qui est Renaud ?

      Pas sûr...A 15 ans j’étais FN, et je n’ai jamais bougé.
      C’est surtout le contexte qui fait bouger les lignes...


    • #1460743
      le 08/05/2016 par Drago
      Qui est Renaud ?

      C’est ce que la République à terme aura engendré :
      La haine des français contre les français... comme étant leurs pires ennemis.
      Imaginez le délire.
      Pour le peu, un jour, qu’un peuple soit entièrement uni, les illuminés diront "mais c’est pas ça une démocratie !"
      Mais alors c’est quoi bordel une démocratie ? Un pays divisé en deux qui se fait constamment la guerre ?
      Eh bien oui, c’est justement ça une démocratie ! Un pays divisé en deux qui s’autodétruit dans une guerre à l’infini.
      Et c’est cette démocratie qu’on veut imposer dans chaque pays du monde.
      A partir de là, nul besoin d’armée pour l’envahir... le pays se détruit de lui-même !
      Les seules cas qui changent sont les pays qui ne se laissent pas faire et dont on connait malheureusement le dénoument.
      Mais sur lesquels ça marche, les moutons, derrière, ils suivent... ils suivent !
      Chacun se met alors à détester son voisin... son collègue de travail... son frère... ou même son père.
      C’est la démocratie !


  • #1460524
    le 07/05/2016 par leon sanchez
    Qui est Renaud ?

    La chanson "Hexagone" résume à elle seule le personnage, un con, c’est tout.
    Alors que les autres peuples de la planète résonnent à peu près de la même manière que nous, il reproche tout et son contraire aux français, c’est un mec pitoyable. Le seul moment il a trouvé grâce à mes yeux, c’est sur la guerre en Irak chez Ardisson. Cela étant j’admet avoir apprécié certaines de ses chansons.


  • #1460565
    le 07/05/2016 par Alain, laisse pas béton !
    Qui est Renaud ?

    Très bon article, je vous félicite. J’ai appris beaucoup de choses. A chaque fois E&R m’ouvre les yeux, et dont je n’hésite plus à parler du site autour de moi.

    Les français entrevoient le bout du tunnel ...

    Alain, laisse pas béton !


  • #1460600
    le 07/05/2016 par karimbaud
    Qui est Renaud ?

    Félicitations aux auteurs de F&D, un article vraiment bien tourné, avec des nuances comme le personnage qu’il décrit...qu’il doit être difficile de composer avec certains et aussi avec sa conscience, c’est un exercice qui use et fatigue à la longue...je crois que ce qui me touche le plus chez cet homme, c’est qu’il ne s’est toujours pas remis de ses rêves de jeunesse et je crois que chez un être à la sensibilité accrue les affects les plus simples sont indélébiles...comme dirait l’autre, nul ne guérit de son enfance ( ou de sa jeunesse ), un jour dans une émission j’ai vu un Renaud nostalgique parlant de sa dépression nimbée de vapeurs éthyliques et évoquer sa fille qui a trop vite grandit et sa jeunesse trop vite envolée...on se refait pas, ce type est un poète un idéaliste...bref, malgré les petites " lâchetés " toutes relatives quand on sait l’acharnement retors dont certains sont capables, Renaud est un bon gars, pas méchant pour un sou...il n’est pas parfait, il n’est pas héroïque et stoïque, et alors ?...son humanité ( jusque dans le grotesque des dernières soumissions imposées ) ne l’en rend que plus humain .

     

    • #1460759
      le 08/05/2016 par alcalino terreux
      Qui est Renaud ?

      Il compose comme nous tous avec les réalités de ce monde. Nous mourrons dans les moments de détresse (séparations, perte d’un cher...), renaissons à la vie quand on en sort...tout cela fait grandir d’autant plus droit en effet que l’on sait conserver ces trésors que sont nos rêves de jeunesse.
      Continuons d’espérer en un monde plus juste, pas de meilleur tuteur pour avancer sur le(s) chemin(s) que nous choisissons d’emprunter.


    • #1461332
      le 08/05/2016 par messas
      Qui est Renaud ?

      même si je respecte l’artiste je veux lui balancer une grosse crotte de nez dans sa face de girouette. il dégueule sur dieudonné alors qu’il devrait s’en inspirer tous les jours pour retrouver un peu de dignité gavroche. dieudonné ne fera pas de spectacle pro israelien c’est certain et si cela arrivait il serait une merde tout comme renaud.


  • #1460668
    le 08/05/2016 par Gino
    Qui est Renaud ?

    Ah là là sacré Renaud ! il a bien changé d’attitude depuis l’émission de 1992 avec Ardisson....parce qu’en matière de tromperie, y’a de l’eau qu’est passée sous les ponts depuis la 1ère du golfe...mais on ne l’a plus trop entendu sur ce sujet : trop soucieux de sa carrière ? Pourtant ça fait des lustres qu’il s’est inscrit comme un des artistes majeurs de la chanson populaire française, et qu’il devrait s’en battre les c....

    Renaud mon pote t’aurais du faire du saucisson en Auvergne avec Murat, t’aurais les épaules plus solides et l’esprit plus lucide...

     

    • #1460832
      le 08/05/2016 par Pamfli
      Qui est Renaud ?

      Là ce n’est pas faux, Jean-Louis Murat, à cette époque également d’une parole pourtant bien affranchie, continue à faire ses allées et venues dans l’alcool et apparemment le saucisson d’Auvergne (un excellent saucisson comme ce très beau pays notamment ce col de la croix Morand, un paradis sur terre peuplé de gens très courtois et accueillants). Suffisamment sage pour ne pas se faire piéger dans ce “débat public”, il demeure ainsi à sa place de chanteur/compositeur dénonçant avec talent sans proposer de solution, de réflexion, de Kontre Kulture donc sans prendre ce risque. Pourtant lorsqu‘on écoute Michigan, il y a comme l’annonce d’un déclin, d’une profonde dépression de notre société occidentale spéculative du progrès : « Je vois dans la lumière du Carême… je n’entends plus gémir l’homme blanc, est-ce que je vois l’armée de Napoléon ? Je ne vois rien venir non ! Je ne vois pas de chose illimitée, Je ne vois rien pas la peine de chercher ! Je ne vois venir que le néant ! Je ne vois pas d’américain faire demi-tour après sa dure journée de labour… Je vois partout l’absence de vivre… Je ne vois pas de véritables amis… Quels terribles aboiements ! Je vois la proie des flammes, Oh mon Dieu ! Qu’allions-nous faire au Michigan ? Il n’y a plus de délai pour le paiement… »
      https://www.youtube.com/watch?v=ukP...


  • #1460727
    le 08/05/2016 par ToutLeMondeDebout
    Qui est Renaud ?

    Le jour où Renaud mourra sera un grand jour
    sans commentaire


  • #1460772
    le 08/05/2016 par SSSQ
    Qui est Renaud ?

    Quand renaud a joué dans le film GERMINAL, il avait déjà touché le fond. Grâce à son expérience de mineur acquise au cours du tournage, renaud a pu se mettre à creuser pour descendre encore plus bas ! :D
    "Société, tu m’auras pas"...mais un p’tit peu quand même.


  • #1460775
    le 08/05/2016 par SSSQ
    Qui est Renaud ?

    Gageons que ses derniers fans comprendront aussi, mais même sans fans, ils continuera à casser les coui***s. C’est notre enrico de souche !!! :D

     

    • #1460860
      le 08/05/2016 par De la Contrie
      Qui est Renaud ?

      J’aime bien la formule.
      notre enrico de souche...


  • #1460840
    le 08/05/2016 par Mojo Risin
    Qui est Renaud ?

    "C’est pas l’Oberstürmbahnführer qui prend le Reich / C’est le Reich qui prend l’Oberstürmbahnführer / Moi, le Reich, il m’a pris, je me souviens un mardi..."

    Sacré Renaud !


  • #1461218
    le 08/05/2016 par Chatillon
    Qui est Renaud ?

    Renaud, né avec une cuillère en argent dans la bouche se jouant habilement de ceux que ses ritournelles méprisent.
    Un pitre parmi tant d’autres.
    Sommes toutes, un pauvre type manipulé cependant pathétique en quelque humanité.


  • #1461219
    le 08/05/2016 par Charles
    Qui est Renaud ?

    Tout à fait d’accord avec l’analyse dans son ensemble. Renaud a joué sa partition, qu’il n’avait pas écrite, celle-là.
    Il faudrait aussi évoquer la médiocrité musicale de ses derniers albums. C’est plat, mécanique, sans âme. Une voix qui se force à la vulgarité, mixée à 50% au dessus des instruments, un effondrement tel qu’on pouvait quand même s’y attendre. Oui, car nous avons tous, au final, beaucoup plus entendu parler de ses problèmes d’alcool dont en bonne reine du drame il revenait toujours. Lui, peut-être. Mais sa musique a cessé d’être intéressante au milieu des années 90. Ca me fait presque de la peine, de voir que ses potes ne se cachent même plus de pousser Renaud sur scène, non pour l’amour de la musique, mais pour offrir à leur vieux compère usé une forme de "thérapie". Tout cela est d’une insupportable condescendance.
    Donc Renaud, c’est poubelle, idéologiquement, humainement et surtout (puisque c’est quand même le point de départ de tout, la raison pour laquelle on le connaît), musicalement.
    Qu’on en finisse !
    _

     

    • #1461520
      le 09/05/2016 par une vraie femme
      Qui est Renaud ?

      C’est exactement ça.


    • #1461611
      le 09/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      ... Ce n’est pas vous que je blame . Personellement .
      Ne le prenez pas ainsi je n’vous connais point
      Ayez cette intelligence la .

      c’est la pensée tres dans l’air du temps que vous reprenez .

      je ne fais pas d’amalgames avec er ni Soral
      Qui nous informent parce que les médiats ne le font plu.


    • #1461677
      le 09/05/2016 par Caverne de Platon
      Qui est Renaud ?

      J’oubliais fais et documents aussi


    • #1461753
      le 09/05/2016 par jedgreen
      Qui est Renaud ?

      Il y a quand même de jolis textes et mélodies sur ses deux avant derniers albums.

      Mais oui, pour le peu que j’ai entendu du dernier on dirait qu’on presse jusqu’à la dernière goutte un citron déjà bien sec. Le single Toujours Debout, musicalement c’est quand même "Les Bobos" ou "Docteur Renaud, Mister Renard" en encore plus pauvre. Limite du niveau Hélène et les Garçons.

      Mais perso j’aime les artistes qui durent, qui tiennent debout jusqu’au bout même s’ils se répètent ou n’ont plus grand chose de nouveaux à dire. J’aime la performance de revenir toujours et encore. Mais là pour le coup, je sais pas... je pense qu’on l’a un peu poussé à revenir un an trop tôt. Sa voix (qui n’était déjà plus trop là il y a 10 ans) n’est pas encore prête. Il a arrêté la bouteille, c’est bien, mais si c’est pour continuer à fumer 3 paquets par jours, c’est pas la peine (bon il dit qu’il a "diminué"... à voir).

      Après, pour ce qui est de la politique, je pense que comme beaucoup de "mecs biens" il s’est fait avoir par la "bien-pensance" en pensant lutter contre.
      Un classique.


  • #1461321
    le 08/05/2016 par Henri
    Qui est Renaud ?

    Je déteste son habitude de surfer sur les cadavres en faisant croire qu’il analyse les évènements avec du recul, alors que c’est de l’analyse de comptoir (tiens donc...).

    Avec "Hyper Casher", il n’en est pas à son coup d’essai...on se rappelle qu’il avait pondu le pénible "Manhattan Kaboul" avec Axelle Red, sur les cendres encore fumantes du World Trade Center...


  • #1461776
    le 09/05/2016 par Frédérico
    Qui est Renaud ?

    Renaud et les autres, ce sont des gens du spectacle, du paraître, de l’image.
    Il ne faut pas en attendre de vrai convictions réfléchies, de la cohérence ou du courage.

    Ce ne sont que des saltimbanques. Qu’ils nous fassent du bon son, n’en demandons pas plus.


  • #1461972
    le 09/05/2016 par Vector equilibrium
    Qui est Renaud ?

    Avant c’était une éponge maintenant c’est une serpillière.
    La grande classe... Bravo la girouette !


  • #1462417
    le 10/05/2016 par Le Cynique
    Qui est Renaud ?

    Forcément, à la fin, c’est toujours Big Brother qui finit par triompher et on ne peut que se soumettre avant de mourir...


  • #1462889
    le 10/05/2016 par PostMortem
    Qui est Renaud ?

    C’est quelqu’un qui est plein de contradictions. C’est avant tout un homme sensible. Moi j’aime l’homme. J’ai toujours aimé sa musique. Et lorsqu’il dit ce qu’il dit, dans les années 90, chez Ardisson, il porte ses couilles. Qu’il ait été manipulé idéologiquement, oui, c’est une certitude. Je l’ai toujours pensé. C’est dommage, car cela cache un bon fond. Rien que ce qu’il a déclaré à Timsit montre qu’il est toujours sincère dans sa démarche, mais parfois un peu perdu, pressé par les événements.

    J’aimerais toujours cet homme, profondément émotif. Vous savez, le réel est difficile à décrypter. Il est facile de s’y laisser piéger. Surtout quand on a la sensibilité de Renaud - qui reste un artiste, non un homme politique. Càd quelqu’un qui fait passer l’intuition avant le concept, l’émotion. J’ai pleuré en écoutant Hyper Casher. Je n’y vois aucune récupération idéologique. Le meurtre d’enfants reste le meurtre d’enfants, qu’ils soient de Palestine ou de France, Juifs ou Musulmans. C’est le mode de pensée de Renaud.


  • #1463383
    le 11/05/2016 par Adrenne-Aline
    Qui est Renaud ?

    Cet article est très intéressant car il met très bien en perspective la relation entre les modes, en d’autres termes, effet de masse, bienfait économique, et la récupération qu’en fait les médias et la politique française, servant l’élite et visant à manipuler le peuple pour justement posséder et garder le pouvoir. Renaud en est l’exemple, voire même une icône. Ce qui est passionnant c’est l’analyse globale du parcours et de la carrière comptant 4 décennies, de notre emblématique chanteur français. Ce qui permet un certain recul pour la phase d’analyse. Au départ, sa personnalité, sa liberté de pensée, issues d’un univers culturel de haut vol mais aussi sa jeunesse et sa naïveté, non pas par sa compréhension du monde dans son ensemble mais de l’environnement du microcosme dans lequel il évolue, dévoilent et démontrent bien qu’il existe bien en France des hommes et des femmes qui font la pluie et le beau temps. Plus que ça... la vie ou la mort. Moralité de l’histoire dont découle, un paradoxe très significatif : soit l’on est dans la lumière, la connaissance, la vérité, la vertu et du coup au travers de ce système, cela signifie être dans l’échec, la misère, la mort, les ténèbres ou l’on est du côté du déni, du mensonge, de la malhonnêteté et de la perversité et l’on se trouve sur le devant de la scène, dans la lumière des projecteurs pour des siècles et des siècles, amen ! Conclusion la liberté de penser est un combat d’actualité et plus encore... Merci pour votre boulot...ça fait du bien de voir que des gens savent encore travailler avec diligence.


  • #1463968
    le 12/05/2016 par lolo la chicotte
    Qui est Renaud ?

    Dire que j’aimais bien Renaud étant petit... à ca dernière aparition je le trouvais flingué et minable. Je ne m’était jamais interessé à ca vie vraiment de lire cela me conforte dans ma position de penser que c’est juste un sac à merde comme tant d’autre.


  • #1467227
    le 16/05/2016 par Silvio Moreno
    Qui est Renaud ?

    Je n’achète pas de disques de musique en général, quand plusieurs chanteurs et chanteuses ont enregistré un CD pour venir en aide à Renaud, qui était profondément dans le creux de la vague, j’ai demandé à mes enfants, qui voulaient savoir ce qu’il me fairait plaisir pour mon anniversaire, de m’offrir le CD en question, car j’étais touché par le geste de ces artistes.
    Je vois ce qu’il est devenu Renaud maintenant, comme il a tourné, je regrette d’avoir fait dépenser cet argent à mes enfants, car le CD en question est fini la ou il méritait, à la poubelle.


  • #1474448
    le 27/05/2016 par KoBB
    Qui est Renaud ?

    Bref passage, afin de souligner que renaud est un Homme avec tout ce qui le caracterise, comme tout un chacun il fait des choix, avec son lot d’erreurs que cela comporte. Disséquer ses moindre faits et dires, afin de retirer "l’inacceptable" est bien facile !! Toute une vie resumé en une seule page soumis à la subjectivité d’un auteur, et à l’interpretation du lecteur ...
    Cet homme a toujours porté ses valeurs, même changeantes, c’est son choix !! Qui sommes nous pour le juger ? Comme si il existait un model contenant LA vérité comportemental à avoir ...
    Dans le chemin vers les autres, je ne pense pas que l’on puisse faire l’économie du chemin vers soit ! Qui ici ne va pas au supermarché, au mac do, dans une banque, et j’en passe ..., qu’en est il du changement en ce qui vous concerne, en quoi vos actes et vos décisions influences t’il le changement dans le monde ?
    On vit tous sur la même boule, ne serait ce que proner une nationalité est une manipulation mentale que nous acceptons, comme si un bout d’herbe appartenait à un individu et pas à un autre ...
    Enfermés et réduits, à notre espace de connaissances limité , nous ne valons pas mieux que ceux que l’on critiquent !! J’entends déjà, les critiques pleuvoirs, l’égo est un bien vilain compagnon de route, qui couplé à l’orgueuil n’a pas pour vocation de faire avancer le schmilblique.
    Juifs, chretiens, musulmans, noirs, blancs, gris, gros, petits ... c’est juste un concept auquel nous nous rattachons, le film que nous acceptons dans notre tête, du dressage à grande échelle, l’illusion !!
    Bref, tout ça pour dire, que renaud est juste un Homme, comme nous tous.
    Je vous souhaite à tous d’être le changement que vous prônez, et de savoir si ce que vous pronez vous appartient ... à méditer !
    Quel que soit le combat que l’on décide de livrer cela reste un combat ... vive la paix et le respect !


Commentaires suivants