Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

15 août : tous au Grand Tintamarre pour la fête nationale de l’Acadie !

La francophonie à l’honneur grâce aux Canadiens

Loin de Québec, une petite région dans la province du Nouveau-Brunswick, fait de la résistance linguistique. C’est ici que vivent les Acadiens, les descendants des premiers colons français. Le 15 août, c’est leur fête « nationale », le Grand Tintamarre. Ça va faire du bruit !

À part les professeurs d’histoire, peu de Français savent où se situe l’Acadie. Un pays ? Non, c’est une région au nord du Nouveau-Brunswick (NB), le long du littoral. C’est ici que vivent les Acadiens, descendants des premiers colons français. Pendant des siècles, les Acadiens ont su rebondir, tout reconstruire. Une belle histoire de survie !

Cette reconstruction, ce combat pour survivre et faire renaître leurs racines, prend sa plus belle illustration le 15 août, fête nationale de l’Acadie. Si dans presque chaque village on fait la fête, c’est Caraquet qui rassemble chaque année des milliers d’Acadiens, devenant alors la capitale de l’Acadie. Le 15 août, la plupart des maisons arborent les couleurs tricolores et l’étoile dorée de Marie. « Le bleu blanc rouge du drapeau français rappelle notre langue et notre culture, l’étoile est le symbole de la Vierge Marie, le jaune les couleurs papales », explique Aldo, fervent défenseur de « son » Acadie.

Lire la suite de l’article sur lalsace.fr

 

L’Acadie présentée par France Ô :

Le 15 août, jour de l’Assomption, voir sur E&R :

 

Découvrir l’histoire de France avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.