Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

1976 : pour ou contre la drague ?

Un sujet diffusé sur Antenne 2 le 5 novembre 1976.

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2318852
    Le 10 novembre à 19:20 par Jean-Paul B
    1976 : pour ou contre la drague ?

    La drague est une activité d’élite qui permet aux rares hommes suffisamment persévérants et valeureux de s’améliorer à l’épreuve du filtre implacable des femmes, du fait de sa difficulté artistique ou technique et de son exigence psychologique.

    Le dragueur, comme guidé par effet miroir, est puni ou récompensé en fonction de son aptitude à répondre aux vraies attentes naturelles des femmes, en développant des qualités liées au mental, à la virilité, l’allure, le style de vie, la communication, et la valeur masculine en général.

    C’est une activité qui permet de différencier les alpha et les beta dans la durée, par simple comparaison des trophées de chasse (la réussite sociale aussi mais elle est moins systématiquement révélatrice de la valeur masculine et peut être héritée).

    C’est aussi un apprentissage de la psychologie féminine et des rapports homme-femme, qui permet d’éviter l’écueil de la misogynie en le comprenant et en le dépassant.

     

    Répondre à ce message

    • #2318887
      Le 10 novembre à 20:03 par Jean-Paul B
      1976 : pour ou contre la drague ?

      C’est enfin un espace d’interactions relativement libéré des conventions sociales traditionnelles (donc plus naturel), tout en restant civilisé (à la différence du viol et du harcèlement qui caractérisent l’état de nature comme l’illustre "La Guerre du feu").

       
    • #2319019
      Le 11 novembre à 00:31 par Thurar
      1976 : pour ou contre la drague ?

      Il faut que ça reste fun surtout, je pense. C’est quelque chose de léger, on est pas à la guerre, heureusement...

       
  • #2318859
    Le 10 novembre à 19:28 par nonyme
    1976 : pour ou contre la drague ?

    "Ça s’termine au resto" : t’as pas fini de raquer toi !

     

    Répondre à ce message

  • #2318886
    Le 10 novembre à 20:01 par Henri
    1976 : pour ou contre la drague ?

    Le mec sur la photo du haut, on dirait Roger Daltrey ! :-)

     

    Répondre à ce message

    • #2318910
      Le 10 novembre à 20:35 par jcm1987
      1976 : pour ou contre la drague ?

      Je me suis fait exactement la même réflexion. Y’a des amateurs de bonne musique sur E&R, ça fait plaisir :- )

       
    • #2319353
      Le 11 novembre à 13:37 par Mojo Risin
      1976 : pour ou contre la drague ?

      Oui, mais j’ai l’impression que c’était un Daltrey qui à l’occasion se faisait taper dans la rondelle. Who’s next ?

       
  • #2318899
    Le 10 novembre à 20:21 par Seb
    1976 : pour ou contre la drague ?

    Bon sang, à l’époque même les français de branche étaient bien (le black).
    On vit vraiment une époque pourrie.

     

    Répondre à ce message

    • #2318935
      Le 10 novembre à 21:21 par Jean-Paul B
      1976 : pour ou contre la drague ?

      Et le personnage de Kevin Costner dans "Danse avec les loups" est un Comanche de branche ?

      Il n’y a d’assimilation que génétique (sur plusieurs générations).

       
    • #2319046
      Le 11 novembre à 01:50 par Sedetiam
      1976 : pour ou contre la drague ?

      Elle est deux fois belle, Jean-Paul !

      Mais vu le contexte, vous auriez pu choisir Robert Redford, « L’homme qui murmurait à l’oreille des pouliches ».

       
  • #2318951
    Le 10 novembre à 21:51 par pleinouest35
    1976 : pour ou contre la drague ?

    Je n’ai jamais dragué de toute ma vie, je préfère changer de trottoir quand je croise une femme,elles et nous sommes des espèces trop différentes !

     

    Répondre à ce message

    • #2319667
      Le 11 novembre à 18:14 par pomme pomme
      1976 : pour ou contre la drague ?

      Quel étrange comportement !!! Drôle de raisonnement !!!
      Pourquoi ? ...
      Heureusement que nous sommes différents, sinon pas d’engagement possible !?
      Pas d’enfants !?
      Pas de vie ... Nan ?

       
    • #2320023
      Le 12 novembre à 02:05 par Aiguiseur de guillotines
      1976 : pour ou contre la drague ?

      Continue, ça en fera plus pour moi. :-)

       
    • #2320502
      Le 12 novembre à 19:12 par Fanfan1926
      1976 : pour ou contre la drague ?

      Oh Aiguiseur, vous avez raison. Cela dit, notre cher pleinOuest, on ne lui en veut pas trop, on a l’habitude de ses commentaires desobligeants. C’est notre Grincheux à nous quoi ...

       
  • #2319070
    Le 11 novembre à 04:36 par delphin
    1976 : pour ou contre la drague ?

    Et bien, les femmes paraissaient plus ouvertes que les hommes....
    1976 : Ah, la douce époque.

     

    Répondre à ce message

  • #2319103
    Le 11 novembre à 07:40 par Palm Beach Post : "Cult !"
    1976 : pour ou contre la drague ?

    lorsqu’on voit ce à quoi la plupart des gens succombent...

    y’a pas tellement de mérite
    trombiner de la pouffe, c’est mécanique

    c’est comme tuer à la guerre,
    ou être tué

    t’as tiré un peu avant, un peu après,
    ou trop tard, bof...

     

    Répondre à ce message

  • #2319162
    Le 11 novembre à 09:53 par FedericoF
    1976 : pour ou contre la drague ?

    Ah le puceau etudiant, quelle que soit l’époque ce sont vraiment des personnes pénibles... Il faudra vraiment arrêter de leur donner la parole un jour...

     

    Répondre à ce message

    • #2320026
      Le 12 novembre à 02:08 par Aiguiseur de guillotines
      1976 : pour ou contre la drague ?

      Le p’tit gros avec la raie sur l’coté et les lunettes... ??
      On a dit qu’on se moquait pas sur le physique.

       
  • #2319743
    Le 11 novembre à 19:14 par toto la ciboulette
    1976 : pour ou contre la drague ?

    Celui qui ressemblait à Roger Daltrey des Who pour cette époque devait avoir du succés, et les réflexions les plus pertinentes venaiient du seul noir interviewé.

    Sympa comme sujet et puis surtout une certaine pudeur chez tous ces hommes, qui a disparu, on entend plus des phrases gravleuses et méprisa,tes de frustrés à notre époque (pour ce que j’entends dans la rue maintenant)

     

    Répondre à ce message

  • #2320852
    Le 13 novembre à 10:41 par pépé
    1976 : pour ou contre la drague ?

    Céline a dragué Elizabeth Craig, la dédicataire de "Voyage", devant la vitrine d’un antiquaire de Genève . Bonnard a dragué Marthe, son modèle, à la descente d’un omnibus… Plein de couple durables se sont formés après une drague de rue : le mec avise une belle gonzesse et tente sa chance .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents