Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

1978 : Giscard d’Estaing prépare la remigration de 500 000 étrangers

Simone Veil et la plupart des ministres empêcheront cette "déportation"

Ceux qui s’inquiètent à juste titre de l’immigration de grand remplacement mais qui, par ailleurs, rendent hommage à Simone Veil, feraient bien de lire ce qui suit.

L’historien – de gauche – Patrick Weil mit en évidence en 2014 un fait oublié, à savoir que Valéry Giscard d’Estaing envisagea en 1978 un plan de rémigration de 500.000 immigrés sur cinq ans. Et si ce plan ne fut pas mis à exécution, c’est notamment en raison de l’opposition de Simone Veil et de Raymond Barre.

Pourtant Giscard est par ailleurs associé dans l’esprit de beaucoup au regroupement familial. Alors qu’en est-il ?

Le site institutionnel Vie publique rapporte de façon chronologique quelques dates et quelques faits officiels.

19 mai 1974

Élection de Valéry Giscard d’Estaing à la Présidence de la République.

La politique de Valéry Giscard d’Estaing en matière d’immigration se caractérise par l’arrêt de toute nouvelle immigration, par un contrôle rigoureux des entrées et des séjours (tout un arsenal de circulaires et décrets sont signés pendant cette période ou modifiés), l’encouragement à des retours volontaires des immigrés dans leur pays d’origine et par un programme d’insertion de ceux qui sont établis en France.

5 juillet 1974

5 juillet 1974 – Sur proposition d’André Postel-Vinay, nommé à la tête du Secrétariat d’État aux travailleurs immigrés créé le 7 juin, le gouvernement français décide de suspendre l’immigration des travailleurs et des familles, sauf pour les ressortissants de la Communauté européenne. L’immigration des travailleurs reste suspendue jusqu’en 1977, l’immigration des familles est à nouveau autorisée dès 1975.

9 octobre 1974

Le Conseil des ministres du 9 octobre 1974 précise les orientations du gouvernement en matière d’insertion : l’accent est mis sur les problèmes d’accueil et de logement, d’alphabétisation, de formation professionnelle, de promotion culturelle.

Les conseils des ministres des 21 mai et 6 novembre 1975 réaffirment ces orientations.

10 juillet 1975

La loi du 10 juillet permet aux immigrés d’être élus comme représentants des salariés dans l’entreprise.

1977

Mise en place d’une aide au retour volontaire : une prime de retour de 10 000 francs (le « million Stoléru »).

1978

Mise en place d’un mécanisme de retours organisés et forcés d’une partie de la main d’œuvre étrangère installée jusque-là régulièrement, et parfois depuis longtemps en France. L’objectif affiché est le retour de 500 000 étrangers. Les États du Maghreb sont particulièrement visés par ces mesures étalées sur 5 ans, notamment l’Algérie.

10 janvier 1980

Promulgation de la loi 80-9 (dite Loi Bonnet) relative à la prévention de l’immigration clandestine et portant modification de l’ordonnance du 2 novembre 1945 relative aux conditions d’entrée et de séjour en France des étrangers : Elle rend plus strictes les conditions d’entrée sur le territoire ; elle fait de l’entrée ou du séjour irréguliers un motif d’expulsion au même titre que la menace pour l’ordre public ; elle permet donc d’éloigner du territoire les « clandestins » ou ceux dont le titre de séjour n’a pas été renouvelé ; enfin, elle prévoit la reconduite de l’étranger expulsé à la frontière et sa détention dans un établissement pénitentiaire pendant un délai pouvant aller jusqu’à sept jours s’il n’est pas en mesure de quitter immédiatement le territoire.

2-11 avril 1980

Le 2, début d’une grève de la faim illimitée à Lyon (Rhône) par un pasteur protestant, un prêtre catholique et un immigré algérien en sursis d’expulsion pour protester contre les expulsions de travailleurs immigrés et particulièrement les jeunes de la seconde génération.

29 avril 1980

Annonce par M. Christian Bonnet, ministre de l’Intérieur, de la suspension pour trois mois des expulsions de jeunes immigrés, sauf en cas de délits graves. Le 30, fin de la grève de la faim.

10 mai 1980

Marche nationale à Paris, à l’appel d’une dizaine d’organisations de soutien aux travailleurs étrangers en France, du PS, du PSU, de la CFDT, de la LCR et de la Ligue des Droits de l’Homme pour protester contre le projet de loi Stoléru concernant le renouvellement des cartes de séjour et de travail, contre le projet d’Ornano codifiant l’accès aux foyers collectifs, et contre les limitations à l’inscription des étudiants étrangers dans les universités françaises.

7 juin 1980

Manifestations à Paris, Strasbourg, Bordeaux, Marseille contre la politique d’immigration du gouvernement, à l’appel de soixante dix associations anti-racistes, religieuses et familiales, de la CGT, la CFDT, la FEN, le PCF et du PSU.

14 – 15 octobre 1980

Le 14, M. Lionel Stoléru, secrétaire d’État auprès du ministre du Travail et de la Participation (Travailleurs manuels et immigrés) affirme, à Metz (Moselle), qu’ »il n’est plus questions d’accueillir un seul étranger en France » ; le 15, condamnation des propos de M. Stoléru par les syndicats CGT et CFDT et par la Fédération des associations de solidarité avec les travailleurs immigrés (FASTI).

30 novembre – 2 décembre 1980

Voyage au Sénégal de M. Lionel Stoléru, secrétaire d’État aux Travailleurs manuels et immigrés ; le 1er, entretiens avec MM. Abdou Diouf, Premier ministre sénégalais et Moustapha Niasse, ministre des Affaires étrangères sénégalais ; le 2, signature d’un accord sur la formation en vue du retour des travailleurs sénégalais immigrés en France.

10 mai 1981

Élection de François Mitterrand à la Présidence de la République

Qu’en est-il ? À la lecture de ce texte issu d’un site gouvernemental, on voit bien qu’il y a de la marge entre les mots et les actes car l’immigration n’a jamais été arrêtée autrement que sur papier.

Néanmoins, la version officielle confirme donc bien l’existence d’un projet, daté de 1978, de remigration de 500.000 immigrés essentiellement originaires du Maghreb.

Finalement, confronté à l’opposition de son premier ministre Raymond Barre, de Simone Veil, de la plupart des membres du gouvernement et du Conseil d’État, Valéry Giscard d’Estaing mettra un terme à son projet en janvier 1980. L’année suivante, la gauche arrivera au pouvoir en prenant l’exact contre-pied de la politique précédente  : 130 000 étrangers seront régularisés et l’aide au retour sera supprimée.

En conclusion, Simone Veil a contribué d’une part à vider les berceaux français en légalisant l’avortement et d’autre part à empêcher un plan de rémigration, œuvrant tout au contraire à ce que la France accueille plus d’immigrés.

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 

Sur l’immigration, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Arrêtons avec cette panthéonisation de Simone Veil.
    Simone Veil ne fut en rien une héroïne :
    - ) elle fut CHOISIE comme figure de proue, parce qu’elle avait déjà oeuvré en politique depuis 1969 dans le cabinet ministériel de René Pléven garde des sceaux,
    - ) parce qu’elle n’a rien risqué personnellement (ni sa vie, ni sa famille, ni ses finances, ni son honneur).

    Ceci dit :
    - ) le fait fondamental est que l’avortement est un sujet agnostique, indécidable humainement,
    - ) Simone Veil n’est personnellement guère en cause : elle ou une autre ...

    A l’inverse, il y a une femme qu’on ne verra jamais au Panthéon parce qu’elle a toutes les raisons d’y accéder, c’est Olympe de Gouge, véritable héroïne victime de la Révolution.
    Cette autrice, féministe et surtout anti-esclavagiste, est totalement occultée par le CRAN et par les mouvements féministes.
    Ça vaut pour moi la panthéonisation.

    Thémistoclès


  • #1762671
    le 08/07/2017 par Joseph Gobelet d’urine chef de la propagande & Maurice Pimpon
    1978 : Giscard d’Estaing prépare la remigration de 500 000 étrangers

    Valérie Giscard d’Estaing l’homme qui s’est acheté un nom !


  • Mine de rien il a fait passer la loi pompidou en 1973 dite loi rothschild quand il était ministre de l’économie sous pompidou, ils ont abandonné la création monétaire ce qui nous coûtes 45 milliards d’euros par ans aujourd’hui.


  • Ah, enfin, Patrick a dit le mot magique..., la déportation !
    Ça nous manquait... .

     

  • Personnellement je me suis toujours demandé ce qu’avait fait Simone Weil pour mériter un pareil traitement médiatique... Il faut dire que sa contribution historique et politique est bien maigre au regard de sa quasi canonisation de la part de nos zelites.

    Quoiqu’il en soit il faut constater que son influence a été négative pour la France.


  • Mon père qui est venu en France (du Maroc) juste après l’élection en 1981 de Mitterand l’a été sous les conseils de représentants français qui incitaient les jeunes à quitter leur terre natal pour venir remplir les tours de béton.

    Je crois que les français de souche font un faux procès en nous considérant comme des envahisseurs, vous croyez que mon père qui habite dans un bled de l’oriental marocain à 2000 mètres d’altitude et qui était tout destiné à devenir paysan avec pour dessein le remplacement civilisationnel de la France de Clovis ? Si vous le pensez sérieusement, ça me fait mal de le dire, mais vous hallucinez.

    Il a été incité à venir par des petits potentats locaux qui étaient en contact avec des promoteurs français qui avaient besoin de main d’oeuvre pas chère en France.

    Le système colonial est profondément inique mais beaucoup ici disent qu’il y avait des gens biens parmi les "n’çaras" (terme désignant les français chrétiens). En effet, un moment il faut différencier Jules Ferry, croisé franc-maçon et l’officier d’état civil creusois qui a été muté au Maroc. Disons que les affaires civiles et commerciales étaient mieux réglées quand c’était les français qui s’en occupaient.

    Mais toute domination militaire sur un peuple souverain, sur ses terres souveraines est oppressante et personne ne peut l’accepter.

    Je suis dans la grande utopie, mais vous pensez par exemple que la France aurait pu proposé, de manière éclairée, la nationalité française et les mêmes droits/devoirs que les français de métropole aux marocains au lieu de l’indépendance ? Ainsi qu’aux algériens ?

    La France n’a pas été stratégique, une guerre avec des millions de morts en Algérie alors qu’il aurait peut-être suffit de proposer les mêmes droits que les français de métropole (bien-sûr avant que les velléités indépendantistes naissent).

    Je ne crois pas que le système chérifien eut été un obstacle puisque dans l’oriental marocain, le pouvoir du roi du Maroc ne s’appliquait pas, c’est la France qui a permis de construire l’hégémonie royale sur l’ensemble du territoire.

     

    • De toute façon, les Français sont très mal informés sur l’immigration. La seule question à de sposer est la suivante : "Qui a fait venir les étrangers ?" Réponse : le patronnat. Pas pour les beaux yeux des souchiens ni des émigrés, mais pour remplir leur coffre-fort. Souchiens, émigrés et pays d’émigration sont les trois perdants de l’immigration. Il suffit juste de poser la bonne question "A qui profite la chose" pour commencer à bien réflécchir ...


    • Les immigrés ont été instrumentalisés pour un projet qui les dépassait très largement. Hormis quelques politiciens (dont Boumédienne qui a dit que les Algériens allaient coloniser la France "par le ventre de nos femmes"), les maghrébins n’avaient pas un but de conquête. Il faut aussi comprendre les Français qui voient leur culture disparaître et devenir minoritaires dans leur propre pays. Les Marocains pour quelques centaines de milliers de Noirs, peut-être 10% de ce que nous connaissons en France, en font tout un fromage...

      Sinon, il n’y a jamais eu des millions de morts pendant la guerre d’Algérie, mais plusieurs centaines de milliers. C’est déjà beaucoup.


    • tout cela est vrai...
      sauf que depuis les années 2000 l’immigrations massive et discrete qui est organisée n’est pas une immigration d’intégration, mais de droit à la difference.
      moi perso, ca ne m’interesse pas d’importer l’algerie ici. d’ailleurs les gens qui sont venus en france cest pour la france, c’est pas pour y importer leur pays... sinon cela n’a pas de sens.
      vous ne connaissez pas l’algerie, c’est un pays ou il n’y a rien, pas de cinéma, pas de vrai resto pas de loisir pas de mixité. c’est un pays dirigé par des vieux, qui ne comprennent rien à la vie.

      il faut interdire le foulard en france dans tous les lieux, car cela commence comme ca et vous n’avez pas idée comment ca peut finir.
      la france doit rester la france.



    • Je suis dans la grande utopie, mais vous pensez par exemple que la France aurait pu proposé, de manière éclairée, la nationalité française et les mêmes droits/devoirs que les français de métropole aux marocains au lieu de l’indépendance ? Ainsi qu’aux algériens ?




      Dans ce cas là la France n’aurait plus la moindre existence car des millions de maghrébins auraient pu venir directement en France sans que rien ne les en empêche.

      De Gaulle était contre pour des raisons évidentes.


    • Le grand remplacement = le plan Kalergi ; cela a bien été pensé et ce n’est pas une hallucination.


    • Vous êtes un colon de fait que vous le vouliez ou non, remigration.


    • @matate

      « Vous êtes un colon de fait que vous le vouliez ou non, remigration. »

      Un foetus peut également recevoir ces " explications " avant d’être broyé... Incroyable ce que l’on peut lire parfois ! Même Nietzsche n’avait pas anticipé le « surzemmour », l’« Überzemmour » !

      Il n’y a pas de « fait », mais uniquement des interprétations de phénomènes - mais le mot phénomène contient déjà des séductions car il n’est pas vrai que l’essence des choses s’expriment dans le monde empirique.

      - Parler de volonté libre ou non-libre n’a aucun sens. Une volonté forte en imposera toujours aux volontés moins fortes ou faibles.

      Si vous n’avez pas les couilles pour vous débarrasser de vos « super maîtres » - élus par le bruit ou le silence des sabots du troupeau - qui organisent toutes ces déportations et ces débats à la con, ayez la sagesse et l’humilité d’un vrai chrétien : « je suis faible, je me recroqueville pour ne pas en faire trop ! » Mais si vous avez le courage et la sagesse d’un chrétien, alors appelez le diable par son nom et donnez-lui une gifle !

      Ce type de commentaire efface tout le travail colossal, désintéressé, de plus de 10 ans, de Soral ! Vous croyez que ses opposants vous veulent du bien ? - à supposer que vous soyez un Gallo-Romain.


  • Déporter des déportés c’est réparer un crime.


  • La remigration est juridiquement impossible à mettre en œuvre, surtout pour ceux nés de père marocain ou tunisien, puisqu’automatiquement marocain ou tunisien même si la maman est française de souche...

     

    • @ l’oracle,

      Je ne comprends pas ce que tu racontes ??
      Si les enfants ont automatiquement la nationalite tunisienne ou marocaine, alors c’est là, justement, que la remigration est possible !
      (puisqu’on peut leur dire : vous avez une nationalite etrangere, donc, ouste !).

      En revanche, si un des 2 parents est francais de souche, il n’est pas légitime de le renvoyer puisque l’enfant est francais de souche a 50%.
      Dans ce cas, seuls des fachos hyper racistes et idiots, à la Conversano ou Benedetti, chercheront à remigrer une personne qui est pourtant francaise de souche a 50%.
      Les "sans concessions" sont des utopistes illogiques.


    • @Sirupeux



      Je ne comprends pas ce que tu racontes ??




      En premier lieu, tu ne comprends pas la différence entre une phrase affirmative et une phrase interrogative.


    • #1762831

      Impossible n’est pas Français. C’est un mot étranger.


    • Ce que vous dites n’est pas logique, s’ils ont automatiquement la nationalité française cela signifie qu’il suffit simplement de leurs enlever la nationalité française pour les faire repartir ; cette déchéance serait légale car ils ne deviendraient pas apatride...

      Je ne comprend pas ou est ce que vous voulez en venir.


    • @Sirupeux

      Être 50% blanc veut aussi dire que l’on ne l’est pas non plus à 50%, il est impossible de posséder plusieurs identités à la fois sans être schizophrène alors très souvent les sang-mêlés se rangent du côté de ceux qui leurs ressemblent le plus.

      L’immense majorité des métis se définissent comme étant des allogènes ce qui est logique car ils possèdent quasiment rien en commun avec nous (ils sont culturellement cosmopolites, ils sont physiquement plus proche des peuples étrangers que des nôtres, ils n’ont pas les mêmes ancêtres, etc), leurs références sont donc le bled et le mondialisme à cause de l’absence de racines historiques.

      Une fois que l’on a compris que le métissage était la meilleure manière de détruire un peuple ou une civilisation ainsi que l’instrument le plus efficace pour construire le futur gouvernement mondial de la société mondialiste que l’on veut nous imposer, on ne peut que s’opposer à ce phénomène promu par toutes les institutions au service de certains intérêts très spéciaux.


  • On dirait - bien que cela soit vrai (faits avérés) - un truc sorti du chapeau pour que tous les immigrés en France, finalement, respectent (voir adorent) cette femme ; car cela reste leur peur primordiale : que l’Etat les forces à retourner dans leur pays d’origine.

     


  • En conclusion, Simone Veil a contribué d’une part à vider les berceaux français en légalisant l’avortement



    Si le problème est la légalisation de l’avortement, pourquoi les étrangères en France n’ont-elles pas avorter autant ?

    Autre paradoxe : les gauchistes sont contre les étrangers ("les français hors d’Algérie") mais pour les étrangers ("les Algériens sont chez eux en France").

    Les gauchistes sont donc simplement contre la France et se foutent des étrangers.

     

    • Il va falloir arrêter avec l’analogie entre immigrés-qui venaient travailler et envoyer de l’argent au pays- et les colons pieds-noirs qui colonisaient un peuple vaincu, humilié et sous occupation, ils n’ont rien à envier aux sionistes d’ailleurs.
      Même si la finalité est la même-des étrangers sur une terre qui n’est pas la leur- les moyens et les buts n’ont rien en commun, on peut ajouter à ça le fait que des autochtones de souche sont actifs dans la destruction ethnique de leurs semblables

      Je ne pense pas que la France va s’islamiser mais plutôt s’américaniser un peu plus, les musulmans perdront leur culture d’origine et leur religion.
      C’est déjà en très bonne voie, les islamo-racailles sont l’exemple de la "créolisation" de l’Islam en France.
      Combien de musulmans ne parlent pas leur langue d’origine ? Sont très vaguement religieux ? Couche à droite à gauche et se métisse avec des étrangers ?


    • @Créponné



      Il va falloir arrêter avec l’analogie entre immigrés-qui venaient travailler et envoyer de l’argent au pays- et les colons pieds-noirs qui colonisaient un peuple vaincu, humilié et sous occupation, ils n’ont rien à envier aux sionistes d’ailleurs.




      Les pieds noirs ont eux aussi été des immigrés qui venaient travailler pour pouvoir améliorer leurs quotidiens...

      A l’origine ce sont des opposants politiques que l’on a envoyé en Algérie.

      D’ailleurs en parlant de sionistes ils ont en commun de s’être installer dans un pays qui n’est pas le leurs avant de s’approprier petit à petit le territoire ou ils sont devenu majoritaire, le même processus est à l’œuvre dans le 93 ainsi que dans certains quartiers du Sud de la France.


    • @ Créponné

      D’accord avec vous. L’ américanisation spectaculaire-marchande prime sur tout. Néanmoins les français ont toute légitimité à s’organiser politiquement pour stopper l’immigration habituelle, stopper les vagues de migrants et organiser des plans de remigration. La créolisation est un vieux thème tiers-mondiste. Perso, je penche pour la restauration et l’affirmation des peuples européens sur leurs terres dans le respect des divers appels : vers la méditerrannée, vers les slaves, vers les anglo-saxons. Bref, il n’y a pas que l’Islam dans la vie.


    • @Mojo Risin
      Comment peux-tu te plaindre des étrangers en France qui viendraient submerger les autochtones et dans le même temps regretter dans un autre article que la France n’ait pas éradiquer les autochtones d’Algérie ?
      Vous êtes, vous identitaires, clairement dans une espèce de lutte raciale à mort, nous- blancs civilisés- contre eux méchants barbares.
      Par lâcheté et faiblesse de votre cause vous n’osez pas admettre qu’il ne s’agit pas de défendre le principe de chacun chez soi mais le droit des occidentaux sur les autres.
      D’où votre soutien "éternel" à Israel, en passant sous silence que c’est ces mêmes israéliens qui vous méprisent en réalité et veulent votre perte.
      Vous êtes comme d’habitude fort avec les faibles et faibles avec les forts.


  • L’IVG est autorisé dans quasiment tous les pays libéraux occidentaux. Ce n’est pas Veil qui a inventé l’IVG, et il est évident que cette loi aurait été votée sans Veil.

    Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres pays, mais en France, une loi doit être incarnée par une personne. Récemment, on a eu la "Loi Macron", la "Loi Taubira", la "Loi El Komery".

    Donc, pour la loi autorisant l’avortement, il fallait aussi une incarnation. Giscard savait que cette loi le rendrait populaire dans une nouvelle bourgeoisie émergeant, libérale sur le plan des mœurs. Ils savait que ça plairait aux médias. Et que la Gauche serait obligée de le suivre. Il faut savoir qu’à l’époque, l’obsession de Giscard, c’est de paraître "moderne". Mais avec celle loi, il risquait aussi de se couper d’une partie de son électorat plus conservateur, traditionaliste.

    Pour porter la loi autorisant l’IVG, il fallait donc une femme. Déjà, ça permettait de désamorcer les critiques en brandissant le bouclier du "machisme". Mais Simone Veil avait un autre avantage, elle était "une survivante d’Auschwitz".

    Ainsi, en France, s’interroger d’un point de vue philosophique, métaphysique, spirituel, éthique, moral, à propos du droit à l’avortement, et donc critiquer la personne chargée de défendre la promulgation de cette loi, c’était non seulement prendre le risque d’être accusé de "machisme", mais en plus de s’en prendre à une victime du nazisme, et donc être suspecté d’avoir des sympathies hitlériennes ou vichystes.

    Dans les autres pays, il y a des débats idéologiques autour de l’avortement. C’est souvent tendus. Mais personne ne vous accusera d’être un sympathisant nazi si vous êtes contre l’avortement. Vous serez juste un "conservateur", voire un "réactionnaire".

    C’est à ça que sert encore l’image de Simone Veil : A intimider toute personne qui osera ne serait-ce que s’interroger sur la question de l’avortement.

     

    • Merci. Enfin quelqu’un qui a compris le "phénomène" Veil.


    • #1763047

      L’essentiel de votre message contredit vos premières phrases déculpabilisant S.Veil.
      Comme vous le dites, elle avait le profil parfait pour faire accepter cette loi. Sans elle et son double atout de femme et de rescapée des camps ( faudra creuser un jour), cette loi ne serait probablement pas passée, contrairement à ce que vous avancez.
      Est-ce que vous vous rendez compte que pour justifier la loi, ils ont osé avancer que c’était pour sauver des femmes ? Ils ont donc promulgué une loi instituant le meurtre... pour sauver.
      Ce qui revient à dire que : Tuer, c’est sauver. C’est du Orwell.
      .
      Que les femmes le fassent dans leur coin, ça les regarde, elles et leur conscience.
      Mais légiférer !? Peut-être eut-il été mieux pour tous que ces pratiques s’auto-régulent d’elles-mêmes.
      Mais là, une loi ! C’est impardonnable. La république est allée loin dans l’ignominie, et encore à l’époque contemporaine. Et c’est Simone Veil qui a accepté d’en porter la responsabilité, personne d’autre. Elle pouvait dire non. Le libre-arbitre, en était-elle dénuée ?


  • Je ne retiens que deux choses de Giscard, c’est la loi de 1973 qui a permis la soumission de la France aux banques privées avec la création d’une dette exponentielle et irremboursable de 2000 milliards d’euros et le Noêl chez les éboueurs avec son petit accordéon pour faire peuple.. Encore un que je ne pleurerai pas..


  • 1978 : Giscard d’Estaing prépare la remigration de 500 000 étrangers avec sa loi sur le regroupement familial !!!....mais bien sûr !!!....


  • "J’ai les noms des meneurs" ; je rappelle qu’il n’est pas encore obligatoire d’avoir à son domicile un récepteur de télévision , pas plus qu’un poste de radiophonie , qu’il n’est pas obligatoire d’être abonné à "libé ration" ou au "monde" , que si l’on est plus libre de dire certaines opinions , il n’est pas interdit de les penser , voire de les partager avec ses voisins (avec modération bien sûr) et qu’il faut en profiter car cela ne saurait durer .


  • On a préféré les FLNs aux Harkis et aux Pieds-Noirs ! Bravo ! On a sacrifié l’Algérie Française mais on en a importé les FLNs !


  • Une volonté constante appliquée par un groupe de gens, contre le bon sens et l’ avis du peuple, en vue de déstabiliser et de s’ imposer a coup de mensonges et de manipulation idéologique , afin de s’ emparer du pouvoir par la corruption et une main mise totale sur l’ information, l’ appareil d’ état, les institutions, c’ est un complot . Mais on est déjà au delà du complot et les résultats sont la .


  • Quel bonheur cela aurait était que les Algérien rentrent chez eux a cette époque.
    Mais bon trop tard . La France à vocation à devenir à majorité musulmane, ça prendra le temps qu il faudra mais dans moins de 50 ans la France est une terre musulmane, quel bonheur...

     

    • Ce n’est pas un algerien, un conglolais, un mauricien, un ougandais qui a crée le capitalisme, prend toi en aux vrais coupables pas aux victimes de la mondialisation, le pauvre algérien qui avait à peine de quoi bouffer dans les années 60 qui est venu avec ses claquette et ses pompes troués est venu ici pour s’enrichir et nourrir sa famille ce qui est normal, le noir aujourd’hui c’est pareil il quitte son pays parce que c’est la misère là-bas ( guerre famine condition climatique), on peut rien faire contre la nature humaine par contre on peut régler le problème des ordures qui nous font subir ça depuis des lustres mais apparemment ça n’effleure même pas les français qui préfèrent rester dans ce système inégalitaire, ils ont choisi macron.


    • @Maddybreizh
      Vous avez une base, une source, quelque chose pour affirmer que la France sera une terre musulmane dans 50 ans ?
      Si c’est une propagande anti musulmans, on peut vous aider pour trouver mieux.


    • @Jean
      Même s’il était vrai que les Africains qui sont en France aujourd’hui ont fui la famine ou une condition climatique —ce qui reste à voir vu qu’ils sont plutôt issus de classes non défavorisées (les pauvres n’ont pas de quoi venir), cela ne serait pas une raison pour les laisser venir. Parce que ce n’est pas une solution à grande échelle.

      Maintenant si vous vous sentez d’agir à l’échelle de votre grand coeur, adoptez un migrant. Cette catégorie–ci c’est le muz brut de décoffrage, qui suit le parcours balisé vers l’Eldorado et qui, à mon avis, ne doit pas avoir grand chose à péter de la France.


    • Ce qui m’agace dans les commentaires de gens comme @Jean et autre c’est qu’on a pas le droit d’être énervé par les "conséquences", faut s’en prendre qu’aux "causes". Quand un Français de souche se fait tabasser par un Maghrébin faut pas être énervé contre le Maghrébin, faut être énervé que contre nos dirigeants. Quand un Français de souche se fait racketter par un Africain faut pas être énervé contre l’Africain, faut être énervé que contre nos dirigeants. Ça devient vraiment fatiguant ces discours, dès qu’on critique un temps soi peu l’immigration de masse, si on dit pas "c’est tout la faute à nos dirigeants" on est un sioniste. L’antisionisme et le nouvel antifacisme


    • @Ignace

      Pour arrêter ces vagues de migrants faut que les gens là-bas puissent vivre dans le bonheur et tant qu’on votera pour les mêmes ordures d’élites qui déstabilisent ces pays là, on a aucune chance que ça s’améliore puisque ces sangsues (bhl attali, sarkozy etc.) vivent de la misère des autres. Même si j’en adopte 15 il yen aura 15 autres, peut être que toi tu les prendras chez toi qui sait ?....


  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Discu...
    Impossible de savoir de quoi est mort son fils Claude-Nicolas en 2002.
    Par ailleurs cette dame, au style bourge totalement décrié pour les goys, est décrite (en termes élogieux) comme pas gentille du tout, ici et là.
    Il semble qu’elle ne soit pas morte en possession de toute sa raison.


  • le parcours de Stoleru est assez emblématique de ce basculement pro-immigration des élites françaises
    Il a commencé comme ministre de Valéry Giscard d’ESTAING, voulant renvoyer 500 000 immigrés, donc Centre droit, puis il a fini ministre de Mitterrand, donc socialiste, qui a légalisé quelques millions d’immigrés au cours de son règne de 14 ans
    Tous les jours on constate que les 8 millions de fœtus français détruits depuis 30 ans , ne peuvent être remplacés par 8 millions d’immigrés qui ne se reconnaissent pas dans tous les dogmes républicain, ni dans son esprit d’ailleurs.
    La France se blédardise à toute allure, elle va le payer chèrement (déclassement donc pauvreté),
    La France sera musulmane d’ici la fin du siècle car rien ne peut empêcher les humains de bouger et de procréer
    Rappelez-vous bien comment on disait il n’y a pas si longtemps que cela que Israel a perdu la guerre car démographiquement les palestiniens seront plus nombreux que les juifs à moyen terme. Israël a créé Gaza , et laisse mourir à petit feu le peuple palestinien (taux de mortalité infantile et adulte le plus élevé de la sous-région)
    La France ne sais pas ce qu’elle veut, sa culture se transformera en une sous-culture


  • Merci E&R pour cette rédaction , qui met en évidence un travail de concert , d’abort la droite qui vote des lois infanticides (IVG) , et la gauche qui vote des lois de remigrations ." L’antiracisme " cette expression fut inventé et mis en place pour censurer tout sujets mettant en lumière le remplacement a très grande échelle de la population , le but est d’avoir une population esclave et bien pensante * .
    *Définition du bien pensant (version politico-médiat ) : animal allongé à l’arrière d’un véhicule , qui fait oui en bougeant sa tête quand le véhicule bouge .


Commentaires suivants