Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Abattoirs : Brigitte Bardot et Rémi Gaillard interpellent le gouvernement

« Lui, c’est Rémi Gaillard, et moi je suis Brigitte Bardot. On a en commun une révolte terrible contre la façon dont on tue les animaux dans les abattoirs ». Dans une vidéo postée dimanche [20 mai 2018], l’ancienne actrice et l’humoriste demandent, images choquantes à l’appui, que la vidéosurveillance soit imposée aux abattoirs comme l’avait promis le candidat Emmanuel Macron.

 

 

Incarnation de deux générations, ces deux grands amis des bêtes ont choisi de diffuser leur petit film sur les réseaux sociaux à la veille du début de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi agriculture et alimentation.

[...]

« Macron fait ami-ami avec les chasseurs, rétablit les chasses présidentielles »

L’idée de ce « duo explosif » est venue du comédien. « On est tous des enfants de Brigitte Bardot quand on aime les animaux ! Je ne suis qu’un bouffon, c’est un peu la reine », a-t-il dit à l’AFP. Dans leur collimateur, le ministère de l’Agriculture qui a retiré du projet de loi le contrôle vidéo obligatoire en abattoir.

« La vidéo (d’Alès) nous montre ce qui peut nous être caché », dit Rémi Gaillard. « Et je pense que si les abattoirs avaient des fenêtres, beaucoup de gens seraient végétariens ». « Pour le moment Macron ne fait rien, et le peu qu’il fait est le contraire de ce qu’on demande : il fait ami-ami avec les chasseurs, rétablit les chasses présidentielles… », critique BB.

Hulot « s’est aplati devant les désirs de Macron »

Et le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, qui a promis une réflexion sur le bien-être animal ?

« Pour le moment il s’est aplati devant les désirs de Macron », cingle l’ex-actrice. À ses yeux, « les choses empirent, car il y a de plus en plus de gens donc plus d’animaux tués dans les abattoirs, plus de malades donc plus d’expérimentation animale, plus de mode donc plus de fourrure... »

Lire l’article entier sur minutes.fr

La dure réalité des abattoirs, sur E&R :

 

Comprendre et contrer la voracité du capitalisme financier,
en lisant sur Kontre Kulture

 

Viande, consommation, industrie et profit, sur E&R :

 






Alerter

233 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1970721
    Le 22 mai à 11:01 par Alderic-dit-le-microbe
    Abattoirs : Brigitte Bardot et Rémi Gaillard interpellent le (...)

    Sinon, il reste une solution qui se trouve être la plus juste pour ces animaux : réduire la population humaine pour baisser la pression sur les animaux.

    On réduit la population mondiale de 80%, et les animaux seront très certainement contents et mieux traiter en fin de vie.

    Bon alors, qui trouve que la fin de vie de ces animaux est horrible ? Vous partirez en première classe.

     

    Répondre à ce message

  • Pourquoi pas. Mais après la vidéo-surveillance dans les tribunaux.

     

    Répondre à ce message

  • #1971229

    Ah les extrémistes verts sont retour ! Même ici dans la dissidence le gauchisme infecte les cerveaux pitoyable ! Questions aux extrémistes verts : pourquoi tuer des animaux pour se nourrir est mal alors que tuer des plantes ou poissons pour faire de même est bien ? Hypocrisie quand tu nous tiens. J’ai une idée vous devriez juste vous nourrir d’amour et d’eau fraiche...

     

    Répondre à ce message

    • #1972065

      Mais oui c’est clair. Une botte de carottes et un animal c’est exactement la même chose. Argument imparable. Qu’ils sont bêtes ces végétariens vraiment !

      Franchement un conseil, arrête d’essayer de dire des trucs.

       
    • @légion17,




      Souvent animés par une pensée anthropocentrée, nous oublions parfois àquelpoint la nature autour de nous est vivante dans toute sa complexité. Le film "L’intelligence des arbres" : comment lesarbres communiquent et prennent soin lesuns desautres, expose les découvertes scientifiques les plus récentes à propos des échanges racinaires entre ces végétaux. Un appel à l’humilité et à l’émerveillement.




      Les arbres communiquent les uns avec les autres en s’occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades.

      Je crois que les végétariens sous-estiment la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte. Ce savoir DOIT changer votre regard sur le vivant, les arbres et les forêts.




      Selon l’antispécisme, le spécisme justifie l’exploitation et l’utilisation des animaux parles humains d’une façon qui ne serait pas considérée comme acceptable s’il s’agissait d’humains. Ainsi, selon l’antispécisme, le spécisme estune idéologie condamnable, et un « mouvement de libération animale » est nécessaire pour y mettre un terme.




      Il faut aussi libérer les antilopes des lions.. il sera possible de limer ou arracher leurs canines.

      Si la nature forme un tout, une unité, vous avez choisis de la diviser entre le monde animal et le monde végétal afin de vous attaquer à l’Homme en le rendant responsable d’une infamie : SE NOURRIRE...




      « Ces découvertes suggèrent quenous devrions laisser les arbres pousser demanière naturelle – laisser cohabiter jeunes et vieux, laisser pousser différentes espèces mélangées (en opposition à la monoculture) -, les laisser vieillir, les laisser s’occuper de leur progéniture (au lieu de tous les abattre lorsqu’ils ont le mêmeâge), et de manière + générale, les traiter avecplus de respect et accepter leur individualité, plutôtque de les considérer comme des produits dans un esprit d’usine »




      L’Homme selon l’Islam est le vice-régent de Dieu sur terre. Il doit prélever une juste mesure par rapport à ses besoins tout comme le lion prends une juste mesure de petites antilopes et de zèbres (souvent les animaux le plus faibles, un manque qui perturbera le moins le groupe).

      Au lieu de combattre l’esprit "usine" vous vous attaquez à l’Homme et ses pratiques immémoriales. Félicitations tout même, si à titre personnel vous vous abstenez de viandes animales « d’usines »...

       
  • #1971303
    Le 22 mai à 23:18 par Patriote National
    Abattoirs : Brigitte Bardot et Rémi Gaillard interpellent le (...)

    Bravo chère Brigitte , nous sommes de tout coeur avec vous . Courage et santé à vous . Amitié sincère !

     

    Répondre à ce message

  • #1971536

    C’est la production de masse qui engendre cela, c’est tout. Imaginez-vous le nombre d’animaux qu’il faut abattre pour approvisionner des KFC, Mc Donald et compagnie, et ceci tous les jours.

     

    Répondre à ce message

  • #1971661

    j’aime cette femme, ces sorties de route de la bien pensance : ses causes sont nobles et pourtant ont lui crache a la gueule comme l’a fait faux cul fogiel et son lobbi homo.
    Ce fut une icône, notre marylin monroe a nous : elle fut belle, tres belle surtout entre 67 et 73 : "elle chantait en 69 sous la plume de Gainsbourg"je n’ai besoin de personne en harley davison" et a 84 ans, elle se demerde trop bien toute seule : elle n’a plus besoin des médias : ce sont les merdias qui viennent la chercher pour mieux la critiquer : mais elle s’en fout, elle est libre.............................mysanthrope surement, mais dans ce bas monde tel qu’il est : comment ne pas le devenir : perso, je le suis.

     

    Répondre à ce message

  • L’armée des tièdes ces deux la et compagnie, faudrait leur poser la question, comment humainement tuer quelqu’un qui n’a pas envie de mourir ?

     

    Répondre à ce message

    • #1973342

      Le faire mourir de rire.

       
    • Mourir de rire ? C’est effectivement presque aussi bien qu’un bon plat gastronomique qui renforce les liens humains et procure force et plaisirs. Mais on ne peut pas vivre que de fou-rire incontrôlable d’amour et d’eau fraîche encore potable...

      Je suis en train de faire sécher deux superbes magrets d’un canard acheté à la ferme. C’est possible qu’un jour, ce soit interdit ?

       
    • #1973870

      @Peter
      Fort possible qu’un jour ils l’interdisent , mais pour ça faudra mettre un flic dans chaque ferme , sur chaque mètre carré de campagne , derrière chaque paysan et ça c’est pas joué
      Alors le citadin n’en aura plus mais le riche le bourgeois en achètera sous le manteau
      Et comme toujours c’est le petit peuple qui en subira les méfaits
      Le paysan qui se fera attraper ou dénoncer et le citadin qui n’en verra jamais la saveur
      C’est la même histoire encore et encore !

       
    • @culs terreux,

      effectivement, ils finiront peut-être par voter des lois contre la consommation de la viande au lieu de l’interdiction des abattoirs...

      J’ai mis une vidéo plus haut d’un organisme musulman en Australie qui sacrifie au calme et dans des bonnes conditions des animaux pour la consommation de viande. Voilà, un projet qui redonnerait du travail et permettrait de redynamiser l’activité dans nos campagnes !!... Un truc hyper facile..

      Un groupe de fermiers catholiques qui consacrent la viande à Dieu lors du sacrifice et opèrent de la façon la plus humaine. Ils pourraient d’une pierre faire deux coups et obtenir d’une association musulmane ou d’un imam que cette viande préparée par des chrétiens est conforme... elle deviendrait "halal" (permis)... Dans un premier temps, la clientèle pourra être majoritairement musulmane. Les Rothschild tiennent la viande halal en France, ça serait stupide de la part des catholiques de refuser d’être comme un coq en pâte !!

      L’avantage c’est l’arrêt des boucheries halal et l’introduction des boucheries et d’une filière de la viande adapté à l’éthique catholique ? Que demande le peuple catholique de France ? Que demande la minorité musulmane ?

      Vous verrez qu’en arrêtant de faire des problèmes aux musulmans, nous trouvereront en plus des solutions pour la France...

      ps : les cul-terreux parlent aux culs-terreux... si les maghrébins et subsahariens originaires d’un milieu rurale dans leur Pays d’origine n’avaient pas eu d’intermédiaires entre eux et les paysans français, ils auraient ensemble depuis 40 ans trouvés les solutions.. mais avec les débuts de l’immigration, ils ont provoqués l’exode rurale.. Un déracinement des deux côtés... C’est au monde rurale français de se montrer ambitieux et d’aller chercher les consommateurs où ils se trouvent tout en restant soi-même !!!

       
    • #1974443

      @Peter
      Je ne suis pas pour un islam ou l’islam en France, pas plus que pour le judaïsme ou autres religions (fausses sans vouloir offenser personne, c’est ce que me dit l’Eglise catholique), pas plus pour la laïcité d’ailleurs
      Mais voyant l’état actuel de notre pauvre France , si on pouvait redynamiser nos campagnes et notre foi (Eglise catholique) je ne suis pas contre (toutes les possibilités de rendre foi et dignité à mon peuple ne peut nous laisser indifférent)
      Même si je n’y crois plus , des Y.Hindi me paraissent sincère et ne sont point un poids pour mon pays, sauf que combien de Hindi pour combien de racailles, de prières de rue, de rappeur et autres néfastes pour moi et les nôtres
      Je suis d’accord sur le fait que les juifs (selon la religion catholique) sont bien plus nefaste que qui que ce soit ou que n’importe qu’elle épidémie (marchand du temple)
      Je ne suis pas suprématiste, Jésus, Marie, saint Augustin, Macaire, Cassilda, Cyriaque, Anastasie n’étaient pas blanc européens, donc je n’ai aucun problème de race , d’ailleurs les harkis et les Syriens ont partager notre histoire idem pour les amérindiens
      Sauf qu’il faut remettre les choses dans leur contexte et les attentas ne sont pas le fait de catholiques blanc (et je ne dirais ni c’est des islamo ni c’est des judaïsans , ça servirait trop les bien-pensants) donc je ne suis ni pour le hallal ni pour le casher, mais pour une France catholique
      NS Jésus Christ lui même était un radical et ne tolérait pas le mensonge



      « Dieu s’étant incarné dans le Christ et le Christ continuant de vivre, d’enseigner et d’agir dans toute l’Église, tout ce qui dépend de Dieu dans l’ordre des choses spirituelles, religieuses et morales dépend conséquemment de Jésus-Christ et de l’Église. »
      « La religion qui vient du ciel est vérité, et elle est intolérante envers les fausses doctrines. » « La religion qui vient du ciel est charité, et elle est pleine de tolérance envers les personnes. »
      Cardinal Pie




      Salutation sans haine aucune, mais avec une foi chevillée à l’âme et au corps

       
  • À quiconque cela puisse intéresser, vient tout juste de paraître, il y a quatre jours (le 24 mai 2018) :

    Jean-Pierre Digard, "L’animalisme est un anti-humanisme", chez CNRS Éditions.

    Jean-Pierre Digard est directeur de recherche émérite au CNRS, spécialiste de la domestication des animaux. Digard est aussi un spécialiste des tribus et du nomadisme en Iran.

    "L’animalisme est un anti-humanisme" : peut-être le lirai-je...

     

    Répondre à ce message

  • #1988511

    quelques citations, pour ceux qui ne comprennent toujours pas le sujet.

    "Le monde n’est pas une chose et les animaux ne sont pas des produits pour notre usage et notre consommation. Plus que la miséricorde, nous devons aux animaux la justice ..."
    Arthur Schopenhauer.

    Marguerite Yourcenar : "L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur la bête son métier de bourreau."

    "On me demande souvent :" Pourquoi dépensez-vous autant de votre temps et d’argent à parler de la bonté des animaux quand il y a tant de cruauté faite aux hommes ? Je réponds : Je travaille à ses racines."
    George Thorndike Angell, avocat américain pour le traitement humain des animaux, criminologue, philanthrope, (1823-1909).

    Extrait Matthieu Ricard : Nous tuons chaque année 60 milliards d’animaux terrestres et 1 000 milliards d’animaux marins pour notre consommation. Un massacre inégalé dans l’histoire de l’Humanité qui pose un défi éthique majeur et nuit à nos sociétés : cette surconsommation aggrave la faim dans le monde, provoque des déséquilibres écologiques, est mauvaise pour notre santé. En plus de l’alimentation, nous instrumentalisons aussi les animaux pour des raisons purement vénales (trafic de la faune sauvage), pour la recherche scientifique ou par simple divertissement (corridas, cirques, zoos).

    Et si le temps était venu de les considérer non plus comme des êtres inférieurs mais comme nos « concitoyens » sur cette terre ? Nous vivons dans un monde interdépendant où le sort de chaque être, quel qu’il soit, est intimement lié à celui des autres. Il ne s’agit pas de s’occuper que des animaux mais aussi des animaux.

     

    Répondre à ce message

  • #1988518

    la misère animale n’a que trois causes : le business, ( ça rapporte des milliards ) , les religions/superstitions, et le sadisme. Et ça ne pourra changer que par le politique, donc jamais car il est soumis aux lobbies. Tant que certains n’auront pas compris que les animaux ont des sentiments comme nous ( sauf la connerie et ses conséquences qui n’est réservée qu’à l’humain ) , rien ne changera.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents