Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Moix : la direction de France TV vent debout contre Laurent Ruquier

Ou les limites du pouvoir de BHL

Le sionisme, comme le crime, ne paie pas. C’est la leçon à tirer de l’épisode Moix-Orléans-BHL qui a illuminé notre été. On espère que cela servira de leçon à tous les lèche-cul du pouvoir profond dans le domaine culturel parce que là, on atteint des hauteurs béantes, comme dirait Zinoviev.

 

Quant à Ruquier, qui s’est prêté et qui a prêté ses, son, son émission à cette farce anti-service public, il est dans le viseur de la direction de France Télévisions, qui n’a pas aimé mais alors pas du tout sa mise en scène monstrueusement sioniste – ça la direction de FT ne le dit pas avec ces mots car elle n’a pas le droit, mais nous on le dit – que même les valets habituels du pouvoir profond ont trouvé ça ignoble.

 

 

La direction estime qu’il a été trop « complaisant » et qu’il n’a « pas fait son boulot ». Eh oh, Delphine (Ernotte, la PDG), ça fait maintenant 13 ans (ONPC a remplacé TLMP en 2006) que Ruquier est archicomplaisant envers l’idéologie dominante, qui comprend, on le rappelle pour la 23 000e fois, le sionisme, le féminisme, l’homosexualisme, l’antiracisme, l’immigrationnisme, l’américanisme...

C’est Renaud Revel, du JDD, qui a révélé le malaise de la direction avec le traitement de l’affaire Moix :

« On parle de liens de connivence, de consanguinité, de liens incestueux entre Yann Moix, Laurent Ruquier et ses deux chroniqueurs, Franz-Olivier Giesbert et Adèle van Reeth, et ils [les dirigeants de FT, NDLR] sont très très durs parce qu’ils ont découvert cette émission trois ou quatre heures avant sa diffusion, ils ont effectivement eu l’enregistrement et là les dirigeants de France Télévisions que j’ai eus au téléphone sont tombés de l’armoire : ils s’attendaient pas à autant de complaisance, ils estiment que Ruquier n’a pas fait son boulot, que l’émission n’est pas à la hauteur de la polémique et qu’il est tout à fait indigne que France Télé puisse diffuser un tel programme. [...]
Les dirigeants de France Télévisions aujourd’hui sont extrêmement agacés par cette polémique, d’autant qu’on est à huit mois de l’expiration du mandat de Delphine Ernotte, on ne veut donc pas de vagues à France Télé, et cette affaire en fait. »

« Selon “Le Monde”, une cellule de crise s’est tenue mercredi 28 août au siège de France Télévisions, après la révélation des écrits de jeunesse antisémites de Yann Moix. Ce fut l’occasion d’un bras de fer entre la productrice de l’émission “On n’est pas couché”, Catherine Barma, et le numéro 2 de France Télévisions, Takis Candilis. Selon le quotidien, la direction de France Télévisions a fini par céder. » (Europe 1)

Mais quand Renaud Revel (qui a un contact privilégié à France 2) nous dit « que Ruquier fait partie des icônes intouchables de cette maison », là il se trompe : c’est valable pour l’élite mais pas pour le peuple, c’est-à-dire les téléspectateurs.

L’image de ce larbin du LGBT-sionisme est désastreuse sur les réseaux sociaux, là où se situe désormais la véritable opinion publique. En réalité, Ruquier nous est imposé parce qu’il est un petit soldat bien complaisant de l’idéologie dominante, et jusqu’ici, toute la presse lui a tressé des lauriers. Mais l’animateur producteur travaille uniquement pour les minorités LGBT et sioniste, on l’a vu avec les couples Angot-Moix ou Angot-Consigny, ce qui était une insulte aux Français qui pensent autrement et qui sont la majorité et qui ne sont jamais représentés dans cette émission. Ils sont au contraire raillés, méprisés, salis.

L’écrivain médiocre et agressif Christine Angot, qui ne vend plus rien, a été placé par les lobbyistes Pierre Bergé et BHL dans l’émission de service public :

 

80 % des Français sont écœurés par cette émission, par le traitement partial de l’information qui y tient lieu de dogme, et par les chroniqueurs uniquement piochés dans les paniers de crabes sionistes et LGBT. Cette émission vitrine, qui ne fait plus qu’un million de téléspectateurs en audience, et encore, les bons jours, devrait en faire cinq fois plus sur le traitement des grands sujets sociaux et politiques.

ONPC est la honte du service public, et c’est aujorud’hui, après l’émission ignoble avec Moix manipulé par BHL, que ses dirigeants s’en rendent compte.

Rendez-nous l’argent ! Rendez-nous la liberté d’expression ! Dégagez les minorités agissantes qui bloquent tout débat à la télé et laissez parler les Français sur la vitrine du service public ! On ne veut plus financer ceux qui nous insultent du matin au soir !

D’après nous, le coup complètement raté du procès public de l’antisémitisme par la paire Moix-BHL est le début de l’effet domino à France Télévisions.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Les libraires et le dernier Yann Moix :
« Nous n’en avons vendu que trois… »

Pour Yann Moix, prenez l’escalator, il vous y conduit tout droit. Au deuxième étage du BHV, grand magasin parisien dans le quartier du Marais, le nom de l’écrivain est immédiatement repérable en lettres blanches sur bandeau rouge, tranchant sur le jaune d’or des éditions Grasset.

 

JPEG - 70.6 ko
Le livre de Yann le mytho est édité chez BHL éditions

 

Orléans est d’autant plus en vue qu’il est présenté sur l’un des étages supérieurs d’un présentoir consacré aux meilleures ventes de la rentrée littéraire. Cette exposition privilégiée porte-t-elle ses fruits ? Dans ce grand magasin, plutôt oui : 8 à 10 exemplaires par jour, observe le libraire. Soit la moitié de ce que réalise sa voisine de gondole Amélie Nothomb. Pas si mal.

 

« Ce n’est vraiment rien pour nous »

Ailleurs, c’est beaucoup plus calme. À La Manœuvre, rue de la Roquette (XIe), les ventes ne sont pas du tout folichonnes. Le livre est disposé « sur table », comme on dit dans le métier, c’est-à-dire facilement visible. « Nous en avons vendu trois depuis sa sortie, observe Pauline, ce n’est vraiment rien pour nous ».

À la charmante enseigne de la Belle Lurette, rue Saint-Antoine, dans le IVe arrondissement, le dernier Moix ne laissera pas de souvenirs d’émeute. « On le continue », lâche sobrement la libraire, sans avoir l’air d’y croire franchement.

Ce n’est guère plus faramineux chez Comme un roman, rue de Bretagne (IIIe), qui ne désemplit jamais, et où l’on a placé deux ouvrages en rayon, mais pas immédiatement en vue. « Sept exemplaires vendus en août et deux en septembre à ce jour » énonce Olivier.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

Moix dans la tourmente, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Virer ruquier ? L’homophobie n’a t elle donc plus de limites ?


  • Du noir et du blanc(1) sur un bandeau rouge(2), n’est-ce pas un peu trop en pareilles circonstances : un coup à se faire repérer ; mais pas pour ce que l’on croit ? Mefions-nous qu’il est des esprits taquins adeptes du montage dans les dessins de la semaine...

    (1) nationalisme
    (2) socialisme


  • Pas très prestigieux pour les édition Grasset ! Ce coup de projecteur pas forcément souhaité sur les liens entre Moix, BHL et Enthoven expose en pleine lumière des relations que le public non averti ignore parce qu’elles se déroulent habituellement dans l’ombre des réseaux parisiens. La mise en évidence du prestige factice de Moix a de quoi, par ricochet, remettre sérieusement en débat la qualité d’autres auteurs du catalogue de chez Grasset : la maison d’édition risque d’essuyer une sacrée tempête dans les semaines et mois à venir.


  • Tant d’hypocrisie...
    Je me souviens qu’en 2017 (si ma mémoire ne me fait pas défaut), un certain Florian Philippot, alors invité politique d’ONPC, avait fait allusion à la fameuse préface du livre de Paul-Éric Blanrue. Je me souviens que Moix avait essayer de noyer le poisson, mais on sentait un certain malaise de sa part. Personne n’avait relevé, parce que Philippot était encarté Front National. Aujourd’hui tout le monde (médias, journalistes etc...) joue la carte de la surprise et de l’indignation. Vraiment pitoyable...


  • Incroyable !, il y a encore des gens qui regardent la télévision...

     

  • La Terre est ronde et le Soleil change de place.
    On dirait que cette bande semble l’avoir oublié.
    Certainement à cause de trop d’arrogance ...
    Un jour viendra que le bourreau Sanson ressuscitera et reprendra son oeuvre...


  • On se croirait en France en 1943, période un peu confuse, juste avant la bascule.


  • "Cette émission vitrine, qui ne fait plus qu’un million de téléspectateurs en audience".

    C’est encore beaucoup trop, non ?


  • Ruquier est indéboulonnable....comme le souligne l’article, il est à la croisée de plusieurs lobbies puissants : sionisme, homosexualisme ; féminisme, journaputisme

    Il est partout, il est là pour professer la bonne parole de ses maitres aux gueux électeurs que nous sommes à leurs yeux et tant qu’il reste dans les clous , ils ne l’expulserons pas,...Ce n’est pas demain la veille donc...


  • Tu vas voir qu’ils vont en profiter pour virer Ruquier ,comme ils le font avec tous en ce moment Thierry Ardison, Tex, Sébastien, Julien Lepers , Taddeï, Poivre d’Arvor, Nelson Monfort...........
    Pour mettre des petites gonzesses, avec gros nichons ,beau cul ,belle gueule, 3 de QI, en quête de célébrité, payer 3 francs 6 sous au lance pierre
    Ah !! putain..... ils l’ont pas vue venir , les trous d’uc du PAF
    Je me régale , je regrette presque, de ne plus avoir la télé, le temps de les voir disparaître, la queue entre les guiboles
    Merci E&R


  • Tout le milieu journalistique mainstream était au courant des écrits antisémites de Yann Moix, donc Laurent Ruquier se protège honteusement quand il affirme le contraire, et certifie qu’il n’aurait jamais engagé Moix, s’il avait su. La petite vidéo où l’on voit Yann Moix se débiner sans répondre à la question sur sa préface au livre de Paul-Éric Blanrue, cette vidéo relativement récente était connue de tout le monde. Ici encore, Laurent Ruquier est un gros menteur, parce que ça sent la poudre...... Il savait beaucoup de choses de l’antisémitisme de Yann Moix....


  • J’ai compris ! Mea culpa mea culpa ! Je me suis trompé sur toute la ligne ! Je fais, comment vous dites chez ER ? Chou à tout va ?
    En fait Moix est un infiltré dans le système qui a été démasqué.
    Malin comme il est, il a réussi par ses contorsions larmoyantes à obtenir le pardon christique de BHL !
    Les prochains épisodes me donneront raison ?..


  • Il est évident que Ruquier fait partie des larbins du LGBT-sionisme, ça se voit comme le nez au milieu de la figure et ça fait des années qu’on se le trimbale avec une émission que paye le contribuable et qui en même temps se fait insulter .
    Ce Ruquier est une synthèse, une verrue, un furoncle en putréfaction dans le monde audio et audiovisuel Français, et malheureusement il n’est pas le seul .Si aujourd’hui les gens jettent leurs télés, il n’y a pas besoin de se poser la question, la réponse est toute trouvée .


  • J’avais pressenti la chute de Ruquier dans l’affaire Moix, cela semble se préciser... Personnellement, je ne regarde plus la télé et n’écouté plus la radio car juste entendre le timbre de voix de Ruquier m’indispose...il ne parle pas, il gueule...


  • Votre optimisme fait plaisir à lire.

    “La direction estime qu’il a été trop « complaisant » et qu’il n’a « pas fait son boulot ».”

    En quoi est ce une critique de trop de sionisme ?

    Cela ne veut-il pas dire au contraire que pour le service FT, il fallait directement censurer Moix pour avoir osé tenir des propos négationnistes à 20 ans ?

    Donc, pour plus de censure et encore moins de liberté d’expression ?

    Après, vous savez peut être des choses qu’on ne sait pas...

    France télévision en a marre du mensonge et planifie un talkshow sur le révisionnisme à la place de cet affreux Ruquier ?

    Moix est encore un autre mâle blanc goy de 50 ans qui a osé dire aimer les femmes plus jeunes et avoir eu les idées à peu près claires à 20 ans qui se fait éjecter.

    Pour un type lambda qui se tient loin du showbaizz, pas de quoi se réjouir plus que ça... peut être un petit plaisir vil et furtif de voir un goy qui a retourné sa veste se faire descendre ?

    A moins que cela ne débouche sur une émission TV qui vise à réhabiliter la défense de la nation française, le royalisme ou le souverainisme ou "travail, famille, patrie", j’ai du mal à percevoir le caractère jouissif et prometteur de cette histoire et en quoi c’est un échec pour les dangereux sionistes.

     

  • Je le réécris ici, soyons clairs : je n’aime pas Moix et ses livres me tombent des mains. Relativement bien écrits quant au style, le contenu n’en demeure pas moins sans intérêt. Ces auteurs qui racontent leurs supposés bobos et névroses m’ennuient profondément.

    Cela dit, je suis quand même dubitative quant à justification de l’hallali qui s’abat sur ce pervers aux traits toujours fatigués (trop de teuf Yannou, trop de teuf !). N’a-t-on pas le droit d’avoir pondu dans son passé des textes grossiers, voire scandaleux en regard de l’actuelle idéologie bien pensante ? OU alors on attaque immédiatement Charlie qui a pondu des saloperies sur l’Islam, l’Eglise et le Boudhisme pendant des années !

    L’indignation de la maison téloche publique (?) vient-elle de ce que le Ruquier n’a pas grondé et culpabilisé Moix ? Parce que si c’est ça (ce que je pense par ailleurs) alors on est bel et bien dans un pays où la liberté d’opinion, passée ou présente, est réellement interdite... comme à l’époque stalinienne.

    Aux Etats Unis, on doit se marrer de cette énième polémique grotesque franco-française. Aux pays des hot-dogs grailloneux et du coca à rots en série, certes l’AIPAC veille au grain aussi, mais pas mal d’individus peuvent encore exprimer des horreurs sur pas mal de sujets. En tout cas, dire des saloperies sur les amérindiens, totalement oubliés par tous les bien pensants de notre triste époque, ça ne déclenche, ni là bas ni ici, d’indignation théâtrale...

    France machin devrait surtout s’indigner que les médias français n’expriment quasiment rien sur le Yémen (où des armes françaises font des saloperies), ni sur le Donbass, ni sur l’ingérence permanente de Washington dans les pays non alignés d’Amérique Latine. France Machin devrait aussi sortir ses baloches et ouvrir des enquêtes sérieuses et concrètes sur le réseau pédocriminel Epstein en France...

    Moix ne sert-il pas d’occultation sur l’affaire gravissime Epstein, des fois ???

     

    • Il est fort probable que vous ayez raison concernant l’affaire Moix qui tombe à point nommé pour faire contre-feu médiatique à l’affaire Epstein.
      Opportunisme ou mise en scène, le résultat va dans ce sens.



    • « ...on est bel et bien dans un pays où la liberté d’opinion, passée ou présente, est réellement interdite... »




      C’est à dire qu’elle n’est pas interdite : c’est plus subtil ; certaines opinions sont devenues des délits. Ce qui rapporte mieux (à la cause : l’autre cosa nostra) ? De par le fait vous vous auto-censurez... ou pas.



      ...l’AIPAC veille au grain aussi mais pas mal d’individus peuvent encore exprimer des horreurs sur pas mal de sujets.




      Ce n’est pas tant l’AIPAC (qui est la machine à « subventionner » les gonzes à mettre en place) mais l’ADL (Anti-Defamation League, « petite fille » du B’nai B’rith) qui veille au grain : mais, sur LE sujet, ne vous avisez surtout pas de vous exprimer hors des rails, ou vous êtes cuit : quand bien même vous seriez « l’un des leurs » et concerné directement par LE sujet : demandez à Norman Finkelstein ; oui, Finkelstein : lui n’aimerait surement pas que nous l’appelions Finkelstine...

      Comme il s’égare chaque fois un peu plus dans les nimbes, un documentaire valant piqûre de rappel : https://www.youtube.com/watch?v=loN...


  • C’est en effet une douce manière de terminer l’été :

    * Bhl désavoué il a mouillé sa chemise, relayé par ses complices du Point ( encore une relation consanguine) ou sur les réseaux sociaux.
    " Mais si ! Il faut pardonner ! Aujourd’hui il défend israel"
    Que personne ne suive les ordres du grand maître, l’homme qui murmurait à l’oreille des Présidents, c’est quand même la pire humiliation qui lui ait été infligée. Personne ne dit non à BHL, ni ne refuse qui il adoube !
    Désormais, c’est possible, les médias voient qu’on peut s’émanciper de l’éternel torse poil sans que le soleil n’explose.

    * La réhabilitation des "complotistes" : qualificatif inventé pour museler et décrédibiliser ceux qui ont le tort d’avoir les yeux un peu trop ouverts.
    France Télévision " liens incestueux " ," connivence ", semble découvrir qu’elle fait passer pour du service public, une émission vulgairement marchande dont les bénéficiaires,( tous liés) sont autour de la table ou à tel aviv, car c’est le seul son de cloche autorisé, recommandé même !

    * La fin d’un monde de talk show : Chez Ruquier ( on dit chez Ruquier, alors qu’en vrai il n’est pas chez lui, même s’il se comporte comme une reine) , donc sur le plateau sur lequel officie Ruquier depuis des années, adieu pluralisme, culture, divertissement , intelligence. Place à du vulgaire commerce, de la vente trash qui profite à tous autour de la table, avec spectacle de corrida humaine en sus.
    De la haine, du bruit, de la violence qu’on banalise car si ça passe sur le service public, c’est que c’est pédagogique, on est pas chez Hanouna s’il vous plait !
    Et les mêmes font mine de déplorer la violence de la société actuelle....

    (Ce qu’a fait Arthur pendant des années sur TF1, inviter chaque semaine ses copains avec qui il était non seulement lié éternellement mais aussi financièrement, c’était moins grave car sur une chaine privée.)

    * L’hypocrisie des donneurs de leçons

     : j’avais pas autant ri depuis l’affaire de cet élu FN qui était aussi négociant en viande hallal. Moix le donneur de leçons anti racistes, implacable sur le passé des gens, odieux pour qui suspecté d’antisémitisme, moix s’inventant un passé d’enfant martyr, dont il s’érige en représentant, obligeant ses parents à rectifier et révéler les sévices qu’il infligeait à son petit frère.

    *la communauté juive de France prise en otage du "c’est bon pour israel ". Jusqu’à quel niveau de reniement de soi, ça va marcher cette excuse ?

     

    • Waouw ! Bravo pour ce com ! Pas mieux…

      Lu et approuvé !

      Qu’il nous rende notre télé d’avant , quand les talk-show faisaient entendre plusieurs voix, quand Ardisson invitait des personnalités controversées , quand Les Enfants du Rock faisaient vibrer nos téléviseurs le samedi soir…


  • Je viens de voir l’émission de Ruquier , il avait dit que ce serait une nouvelle formule … j’ai pas vu la différence avec l’ancienne formule ! L’interview interminable de Moix était une mascarade sans nom. Notre piètre écrivain suceur de migrants prenait des mines éplorées et s’auto-crucifiait sur le plateau pour implorer le pardon de BHL. hallucinant .

    Je propose que la semaine prochaine Ruquier organise une émission sur le raz-le-bol des téléspectateurs (contribuables !), vis à vis de cette nomenklatura gauchiste incrustée dans les médias, et si bien incarnée par Ruquier-le-ricanant (qui rie jaune pour une fois) ?


  • Dans la série des lèche-culs à remercier, assistera-t-on à la crucifixion prochaine de... Goupil ? Le sionisme c’est comme la société sur le plan sanitaire. Il doit se régénérer en se débarrassant de ses déchets devenus encombrants et donc potentiellement toxiques...

    Au(x) suivant(s) !


  • A un moment, s’ils ne veulent pas s’effondrer sous le poids de leurs contradictions, ils sont obligés de sacrifier leurs larbins. C’est assez logique, une sorte d’instinct d’auto-préservation.


  • la semaine passée, au "grosses têtes", Ruquier a affirmé que son 1er métier était POINTEU ! pointeu, comme une pointeuse humaine, qui a le pouvoir de gréver ou pas les salaires des retardataires (par tranches de quart d’ heures ou plus) !
    il a confié, avoir rapidement fait le deuil de tout scrupules, en constatant que les retardataires étaient toujours les mêmes ouvriers....une de ses chroniqueuse, s’ est indignée "mais vous êtes sans compassion pour les pauvres prolétaires !?!" puis, hilarité collective comme réponse.
    si vous avez compris ça, vous avez compris qu’il aura été POINTEU toute sa vie finalement


  • Pour bhl ca doit etre jouissif de voir un ex-negationniste ramper et lécher le sol pour implorer le grand pardon. On comprend qu’il l’ait défendu. C’est sa bitch... sa putain pour parler en bon français.

    Voilà pourquoi il est lâché par tous les autres. C’est la putain de bhl, et de bhl seulement. Les autres sionistes eux ne lui pardonnent pas, et c’est très bien comme ça...
    Il aurait dû assumer ou du moins être plus subtile, il aurait conserver un peu de dignité. Là, le pauvre (façon de parler), il n’a plus qu’à aller se cacher plus bas que terre. Le problème c’est qu’il va écrire... et qu’il va revenir un jour ou l’autre, fatalement.


  • On trouve une vidéo intéressante sur YT, un "pseudonommé" "le précepteur" y explique un peu la vision que le YM a de la vérité.

     

    • #2273273

      @Pouet
      C’est Charles Robin il etait relayé par E&R il est vendu sur KK je crois



      https://www.egaliteetreconciliation...
      https://www.egaliteetreconciliation...
      Vidéos de Charles Robin (10)
      ► Macron à l’Élysée ? Petite question aux "anti-conspis" Mars 2017
      ► Faut-il voter en 2017 ? Septembre 2016
      ► Charles Robin dissèque l’accusation de "conspirationnisme" Juillet 2016
      ► Anarchisme conservateur, de Joey Starr à Platon – Conférence de Charles Robin à Lille Septembre 2015
      ► Survivre au libéralisme – Conférence d’Alain de Benoist et Charles Robin à Nancy Avril 2015
      ► Sortir de l’aliénation libérale : conférence de Charles Robin à Nice Février 2015
      Articles de Charles Robin (3)
      ► Quel antifascisme ? – Conférence de Charles Robin à Bordeaux Novembre 2015
      ► Sortir de l’aliénation libérale – Conférence de Charles Robin à Nice Mars 2015
      ► Tariq Ramadan, ou de la neutralisation politique de l’Islam Janvier 2012



  • Bref, l’émission de Ruquier fait « peau neuve » ; en fait c’est du « Tout le monde en parle » customisé (le concept est donc épuisé) !
    Les justifications de Moix n’ont aucun intérêt : on lui a bien fait comprendre qu’aucune souffrance ne pouvait justifier ses dessins.

    Dans une société de caves à tournantes échangistes et de fistinières, un « ministre » est venu expliquer que les enfants battus seraient le dernier tabou à abattre en faisant systématiquement une confusion entre correction et acharnement. C’est la porte ouverte aux dénonciations en cascade du style « #balancetesvieux » ! De quoi foutre un bordel monstre dans la société.

     

    • Pour ceux qui s’intéressent au volet "Balance tes vieux" et au volet "Violence parentale, réelle, supposée ou exagérée" de l’affaire Yann Moix, cela vaut vraiment le coup d’aller regarder sur You Tube la retransmission de l’émission Les grandes questions : "L’enfant-roi : faut-il en finir ?" diffusée le 28 novembre 2013.
      Emission menée par F.O. Giesbert, invités du jour Yann Moix et le jeune Bedos, autres intervenants Adèle Van Reeth (déjà !), le philosophe R.P. Droit et le psy médiatique Aldo Naouri.

      Yann Moix y tient des propos incroyablement violents contre ses parents. Il serait intéressant de savoir si cela avait provoqué des réactions à l’époque.


    • En effet Bergamotte très intéressant !

      Il est assez bizarre qu’un homme « riche » ayant gagné des prix conserve ainsi une haine qu’il dirige contre des personnes faibles (âgées), et présentée dans un gloubi-boulga « antisémite », tandis que personne sur le plateau ne tilte. Le rôle de victime plaît à ce personnage qui en rajoute, alors même que ce passé est bien loin derrière lui. Il arrive à mettre la Shoah sur le même plan que son enfance, ce qui évidemment reste en travers de la gorge de la philosophe de service quand même. Elle n’est pas débile ; c’est d’ailleurs elle qui le remet à sa place dans l’émission de Ruquier (elle aura au moins compris ce stratagème là !).


    • Merci vraiment pour vos commentaires RKrishna, ils donnent à réfléchir.

      Il faut se demander si la "mise en orbite" de Yann Moix pour le Goncourt avec "Orléans",
      —jusqu’à ce qu’un "grain de sable" pas encore vraiment identifié avec précision vienne tout faire dérailler—, s’inscrivait dans un "plan" bien établi :

      - la loi interdisant la fessée (officiellement interdisant les "violences éducatives ordinaires") a été adoptée définitivement à l’unanimité par le Sénat le 2 juillet, en douce donc pendant les vacances comme celle de l’été dernier sur l’absence d’âge minimum pour le consentement en matière sexuelle ; une seule sénatrice a osé émettre des réserves sur cette législation ;
      - le secrétaire d’état à l’enfance, invité surprise à ONPC, a annoncé en fin d’émission, après l’autocritique de Yann Moix, des mesures gouvernementales sur la protection de l’enfance pour l’automne.

      Tout cela ressemble à un plan de comm’ rondement mené.


  • #2273243

    Un bon prétexte pour virer Ruquier qui doit coûter bonbon à France TV. Cela dit, je ne le regretterai pas (d’autant moins que je ne regarde jamais son émission).


  • Pendant ce temps, la criminalité des envahisseurs augmente en Allemagne :

    https://lesobservateurs.ch/2017/08/...


  • Il est évident que toute la racaille médiatique (les Ruquier, les Bourdin, et tant d’autres) devrait être dégagée, mais on imagine difficilement que cela puisse s’effectuer dans les conditions objectives actuelles. Il faudra bien des changements ailleurs pour que ces écuries d’Augias soient nettoyées.


  • Bonjour tout le monde

    le soucis et que moix est sur la sellette à cause de ses dessin antimites vsop alors que son bouquin actuel dans lequel il tiens le rôle de cosette dans sa famille thenardier, a l’encontre de toute vraisemblance, ne semble pas poser de réel problème d’éthique ! Putain d’époque


  • Bon, finalement Moix et Botul = même combat, ils "donnent" autant de livres l’un que l’autre... La persécution, ça eut payé, mais les temps changent ...

    Pour ce qui concerne ONPC : personne n’est obligé de regarder, faites autre chose, jouez aux dames... ou aux échecs ! Les gus qui traquent les parts de marché, le verrons, les annonceurs sauront éviter le créneau et diminuerons les recettes publicitaires. Les responsables de France-TV auront une bonne raison d’arrêter l’émission.


  • La censure de moix ne devrait-elle pas être qualifiée de censure promotionnelle sachant que les 3 dirigeants des éditions grasset qui publient le livre de moix s’appellent Olivier Nora, le destructeur des peuples alias botul, jean-paul enthoven. Bref toujours les mêmes à la manœuvre. Dès l’instant que la censure promotionnelle remplisse les caisses afin de retirer de juteux bénéfices en ne parlant que des mêmes sujets en boucle : shoah, nazi, antisémitisme, antisionisme, judéophobie, hitler…ce que l’on nous ressasse à longue de journée.

    Ces mots, véritables caisses à résonnance pour l’opinion, dont l’objectif est de parler une énième fois du sujet de la seconde guerre mondiale soit 74 ans après la fin, nous en discutons. Soit ce sujet est mis sur la table définitivement avec tous les sous-entendus, les faits non-révélés et biaisés, on discute de tout ce qui fâche mais de l’autre il va falloir écouter et apporter la contradiction : un débat en somme. Le passé psychopathe et les caricatures de moix étaient connus de 3 dirigeants de Grasset seulement ils attendaient le bon moment pour lâcher l’info : le harcèlement débute toujours ainsi. Un détient un sujet compromettant qu’il peut sortir à tout moment ce qui accentue la pression sur le harcelé qui s’exécute de produire ce qu’attend le harceleur.


  • encore un goy sacrifié sur l’autel du politiquement correct.

     

  • Bientôt l’heure du grand retournement, vu la vitesse à laquelle ce système s’effondre sur lui-même


  • #2273379

    La liberté d’expression en France selon Pierre Yves Rougeyron.
    https://m.youtube.com/watch?v=I8yUL...
    Absente a la télé, dans les universités, et pour les petits opposants (gilet Jaune et yeux crevés).
    Mais parfaitement libre pour les assassins et les pervers (précaution oratoire pour les citer, voir la vidéo).

     

    • Une idée dans la vidéo :
      Le système français du juge d’instruction avait pour but de protéger des accusations abusives un gars persécutés par un cabinet d’avocats a l’américaine d’un super riche.
      C’était donc une garantie de la liberté d’expression. Mais avec les lois d’opinion, c’est maintenant un système qui rassemble le pire des 2 modèles.

      Deuxième idée :
      La 5e république : 25 réformes constitutionnelles (sans même parler des lois sur la liberté d’expression). Alors, avant d’en dire du bien ou du mal ; de quelle 5e ont parle ?
      Sommes-nous en 30e république (5+25) ?
      Qui l’a construite ? Pas De Gaulle.


  • #2273388

    C’est bien beau toit ça mais on en oublie la grande question...
    https://www.egaliteetreconciliation...


  • si ruquier est si complaisant envers mouix c’est peut être que rouquier lui aussi a commis quelques dessins haineux contre la communauté homo dans sa jeunesse, et que ruquier est un faux gay et que mouax est au courant, tout est possible dans ce milieu de la déchéance.


  • Je reviens pour cracher à la face de moix le sans-face. Je l’avais déjà fusillé dans une lettre que je lui avais envoyée il y a dix ans, mais aujourd’hui je suis là pour sabrer le champagne à l’idée de la crevaison de cette baudruche : pah ! Fini l’imposteur. Que ce tortionnaire aille manger ses morts c’est-à-dire ses boules qu’il a enterrées dans sa prime jeunesse, dès qu’il s’est mis à infliger sévices sur sévices à son petit frère.


  • Moi, de ce que je comprends, c’est que d’après France télévision, Ruquier n’est pas encore assez pro sioniste, pro LGBT, etc....

    C’est la raison pour laquelle ils sont fâchés, pas l’inverse.


  • L’expression "plus royaliste que le Roi" devra-t-elle être remplacée par "plus sioniste que BHL" ?


  • A lire sur l’observatoire des gaspillages :https://www.contribuables.org/2016/...


  • De toutes les façons les Ruquier, Praud , etc. Reçoivent des instructions sur qui il fut inviter, quel thème il faut débattre. Praud qui n est pas futé lache le morceau quand il dit qu’il a contacté un tel ou un tel avant d’introduire un sujet en débat. Merci à Leclerc d’avoir rappelé que le 20eme prénom le plus donné était ni du calendrier(dixit Zemmour qui lui même donne des prénoms de sa communaut’e à ses enfants mais aucun journaliste mainstream n’ose révéler cette hypocrisie) ni arabe, mais curieusement le soumis Praud introduit le débat sur le prénom Mohamed qui serait 19eme.


Commentaires suivants