Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral sur Méridien Zéro

23 mars 2011

Émission Méridien Zéro n°42 consacré a "Comprendre l’empire" l’ouvrage d’Alain Soral.

Images d’illustration : "Entuziasm" (1931), titre français : "La Symphonie du Donbass. Enthousiasme", de Dziga Vertov (cinéaste soviétique d’avant-garde)

Partie 1 :

Partie 2 :

Partie 3 :

Les ouvrages et auteurs évoqués dans cette émission et disponibles sur Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #506995
    le 29/08/2013 par garantez
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    Quel le nom du principal interlocuteur d’Alain Soral dans cette interview ?

     

  • #506998
    le 29/08/2013 par Nathan
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    Pour le début de l’intervention de Mr Soral, le Christ "Logos", axis mundi, centre au sens du "symbolisme de la croix" de Guénon, n’est-il pas compatible avec une lecture payenne, "hyperborienne" ou non ? Le christianisme bien compris, au-delà de ses limites institutionnelles, ne vient-il pas chapeauter, dans une continuité dialectique, les divers paganismes auquel il répond ?

     

    • #507144
      le 29/08/2013 par Lynette
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      Exactement ce que je suppute après étude, soit une "évolution" d’un texte sacré (Torah) vers les deux autres monothéismes actuelles alors que ce dernier est un ersatz plagié de textes sumériens à la base. (lire Eden d’Anton Parks). Et c’est sans compter sur Douglas Reed dans la controverse de Sion qui précise bien que c’est à Babylone, dans un pseudo-ghetto (voulu pas la communauté) que les trois tribus juives restantes laissèrent couler l’abondante encre pour la création de ce monumental plagiat (suite aux guerres assyriennes et babyloniennes). Donc oui, l’observation, la culture, la curiosité et la matière grise montre que quasi toutes les fêtes chrétiennes sont les héritières des fêtes païennes (Samaïn [Halloween] = la Toussaint, le solstice d’hiver = Noël, fête du printemps = Pâques, Chandeleur... etc...)
      Des Aryens aux Hyperboréens, de l’Atlantide à Mu, Des Titans aux Géants de la Bible... De belles et passionnantes études concrètes en perspectives. Mais une chose est sûre, La Torah est archéologiquement un leurre et c’est très dommageable que d’autres l’aient aveuglement suivie alors qu’elle ne vaut pas mieux qu’une pub pourrie de TF1.


    • #507149
      le 29/08/2013 par Lynette
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      Exactement ce que je suppute après étude, soit une "évolution" d’un texte sacré (Torah) vers les deux autres monothéismes actuels alors que cet Ancien Testament est un ersatz plagié de textes sumériens à la base. (lire Eden d’Anton Parks). Et c’est sans compter sur Douglas Reed dans la controverse de Sion qui précise bien que c’est à Babylone, dans un pseudo-ghetto (voulu par la communauté) que les trois tribus juives restantes laissèrent couler l’abondante encre pour la création de ce monumental plagiat (suite aux guerres assyriennes et babyloniennes). Donc oui, l’observation, la culture, la curiosité et la matière grise montre que quasi toutes les fêtes chrétiennes sont les héritières des fêtes païennes (Samaïn [Halloween] = la Toussaint, le solstice d’hiver = Noël, fête du printemps = Pâques, Chandeleur... etc...)
      Des Aryens aux Hyperboréens, de l’Atlantide à Mu, des Titans aux Géants de la Bible... De belles et passionnantes études concrètes en perspectives. Mais une chose est sûre, La Torah est archéologiquement un leurre et c’est très dommageable que d’autres l’aient aveuglement suivie alors qu’elle ne vaut pas mieux qu’une pub pourrie de TF1.


    • #507625
      le 29/08/2013 par paramesh
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      bien sûr,
      mais c’est n’est qu’une continuité dialectique purement symbolique, le christianisme prend la croix en abandonnant son symbole premier ICTUS le poisson l’eau, le deuxième élément. et ceci pour légitimer sa puissance (axis mundi) sur la terre (1er élément) et donc sur le réel. car le problème de ces nouvelles religions c’est qu’elles sont une rupture volontaire avec la tradition en s’ affirmant comme vraie, mais cela ne les empêche pas de se réapproprier des symboles universels traditionnels, c’est le butin des vainqueurs.

      La religion traditionnelle a aussi évolué mais toujours par syncrétisme, jamais par l’ exclusion. j’ aime mon dieu mais dans le même temps je crains et donc je respecte le Dieu de mon ennemi, et parfois même je l’adopte. c’est le véritable sens traditionnel du sacré, si c’est sacré pour l’autre, c’est sacré pour moi.
      Conclusion pour éviter les conflits, on évite de se mélanger . C’est la chine, l’empire du milieu, et c’est l’Inde, les Varnas, les castes.
      Ou quand on le fait c’est par syncrétisme, par digestion. dans ce genre de système ce sont les nomades qui ont un problème. et c’est pourquoi il n’est pas étonnant que judaïsme et Islam soient des religions issues de peuples nomades. (le christianisme n’étant ethniquement qu’un avatar du judaïsme)


    • #507929
      le 30/08/2013 par paramesh
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      ce n’est pas tant raison et foi qui sont incompatibles (en considérant que la foi est une forme d’intuition) mais raison et dogme.
      il faut se rappeler que le concept de foi est une invention purement théologique et chrétienne et ne concerne au départ que le spirituel.
      la scholastique tentera de l’étendre au matériel d’où le faux conflit science raison, religion foi
      dans une même optique, la science moderne est dogmatique par rapport à la connaissance traditionnelle puisqu’elle exclut le spirituel du réel


  • #507005
    le 29/08/2013 par Etienne
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    Je suis désolé mais ce que dit monsieur Soral au sujet de la Raison et de la Foi contredit ce que dit l’Eglise sur ce sujet.

    Bien entendu, il peut contredire et avoir raison.

    Est-ce qu’un membre de ER accepterait de débattre scientifiquement de ce sujet ?

     

    • #507123
      le 29/08/2013 par OlVic
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      La science moderne est par définition anti traditionnelle, parler de foi et de religions avec les outils scientifiques modernes n’a aucun sens. les recoupages faits entre la science moderne et les traditions ne démontrent que la stupidité scientifique moderne.
      D’autre part, raison, intelligence, logique et foi sont susceptibles de multiples définitions très variées.
      Si tu veux, je peux développer un point précis.


    • #507154
      le 29/08/2013 par Lynette
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      Science et foi sont antagonistes. Seules perception et expérience, sinon Art, pourraient les lier. Non ?


    • #507170
      le 29/08/2013 par Lynette
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      Science et foi sont antagonistes. Seules perception et expérience, sinon Art, pourraient lier l’ensemble. Non ?


    • #507202
      le 29/08/2013 par julio
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      Avance tes arguments. Que dit l’église ?


    • #507258
      le 29/08/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      @ OlVic

      Bonsoir,

      Pourriez-vous me donner une définition de la "science moderne" car je ne vois pas de quoi il s’agit ?

      Merci.


    • #507653
      le 29/08/2013 par OlVic
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      @Heureux qui, comme Ulysse

      Très grossièrement :

      La science moderne s’oppose à la science sacrée. Elle est apparue naturellement suite à la mort de la tradition occidentale (donc de la spiritualité occidentale tout court) et se base sur le monde sensible (qu’on peut atteindre avec nos sens) ex : archéologie, chimie ou astronomie. Les idéologies qui s’en rattachent sont, pêle-mele, le mécanisme, matérialisme, ou encore darwinisme.

      La science sacrée est mêlée à la tradition de telle ou telle civilisation. On peut compter la science des symboles, la science des nombres, la science de l’alchimie, etc... Ces sciences, selon les ésotéristes, permettent d’atteindre, selon une certaine initiation, des états humains plus ou moins élevés correspondants aux petits et grands mystères de la Grèce antique( La science des symboles étant la plus haute). On peut encore voir certains déchets de cette science à qui sait voir : ainsi les mythes et légendes correspondent à l’histoire.

      La science des nombres nous est restée sous forme généralement Grecque, avec les pythagoriciens, qui a dévié en mathémathiques. L’astrologie a déviée en ce que nous savons, et les restes ne sont que de vulgaires superstitions et charlatanismes, alors que cette science correspondait à un véritable savoir (cf pyramides et équinoxes).

      Finalement, on peut dire que la science sacrée est la science qui rapproche de l’unité, ou plus précisément de la substance, et la science moderne est "profane", multiplicative et atomique, les deux derniers termes ne s’excluant nullement.
      Effectivement, croyant travailler sur l’unité, la science moderne multiplie ses domaines de recherche et c’est ce qu’on constate aussi en dehors des sciences, et que Soral appelle "Les spécialistes" qui savent tout d’une particule mais rien dès qu’ils s’éloignent de leur environnement de pensée.


    • #507704
      le 30/08/2013 par guillaume
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      Opposer la foi et la raison est en effet contraire à la théologie catholique pour laquelle la révélation et l’étude rationnelle du réelle sont deux voies d’accès complémentaire à la vérité. L’une ne peut contredire l’autre. Voir à ce sujet les développements de saint thomas d’aquin et de la scolastique à ce sujet.

      r.wikipedia.org/wiki/Thomas_d’Aquin#Les_rapports_de_la_foi_et_de_la_raison


    • #507921
      le 30/08/2013 par MaxC
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      La science moderne, en particulier la physique qui tend à vouloir expliquer la création et l’avant big-bang (ou plutôt l’avant mur de Planck), est une succession d’élucubrations dont on nous assène les explications vaseuses comme étant des vérités révélées.

      Les théories de la création de l’Univers démontée par le physicien Etienne Klein, par la raison et la logique pure : http://www.dailymotion.com/video/xh...

      Tout y passe, big bang, théorie des cordes, des super-cordes, à 10, 20, 30, 1 milliards de dimensions. Toutes ces élucubrations in-vérifiées et in-vérifiables par l’expérience. Et il démontre que cela répond de question politiques et de manipulation médiatiques.

      C’est vraiment rare qu’un scientifique de son gabarit ose balayer tout ça par la logique pure. Il démontre que les scientifiques veulent remplacer Dieu par des théories, alors que tout un domaine de la science nous restera parfaitement hors de portée à tout jamais.

      Pour les religieux, catholiques et musulmans, un bon moyen de vous réconcilier avec la science, si vous étiez fâchés.


    • #507933
      le 30/08/2013 par Pouf
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      @Etienne : si vous voulez lire qq chose d’intelligent sur le rapport science et foi, en plus de qq’un qui connaissait bien le marxisme et qui avait une culture au moins aussi importante qu’AS sur le sujet, lisez, écoutez Henri Laborit. Je conseille "La nouvelle grille" qui analyse la grille capitaliste, marxiste et qui est dans une logique de science génératrice de compréhension et non de science productiviste.

      AS a bcp critiqué Laborit mais à mon humble avis c’est parce qu’il n’est pas scientifique et qu’il se retrouve sur un terrain qu’il ne maitrise pas, ce que personne n’aime... mais je n’ai JAMAIS RIEN lu qui soit au dessus de Laborit.

      Il évoque la foi qu’il a conservé malgré un parcours hors norme et que justement peu de gens ont compris, le prenant à tord pour un mondialiste alors qu’il n’a fait que décrire des concepts en se basant sur la thermodynamique et les systèmes ouverts/fermés.

      Un débat sur ce thème avec AS serait très intéressant, car on verrait qu’il y a plusieurs approches qui se complètent et qui ne s’opposent pas.


  • #507014
    le 29/08/2013 par Mo
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    C’est vraiment dommage, la 3ème partie n’est pas affichée et est pourtant intéressante.
    Notamment, AS parle de "Marine sioniste", car c’est fatigant de répéter inlassablement à certains la complexité de la politique politicienne, même si je comprends qu’elle agace quand elle parle de l’Islam.

     

  • #507047
    le 29/08/2013 par Don Diegoy
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    L’émission date de la sortie du bouquin, mais elle gardes (je dirais malheureusement) toutes sa pertinence et son actualité.

    Les thèmes abordés sont :

    Dans la partie 1
    Transcendance et rationalisme / Marxisme et Christianisme / Mamonisme / Acien régime et décadence / La continuité dans le pouvoir / les utopies libertaires / le Communisme et le Fascisme contre la banque / le pouvoir de la banque / De Gaulle et mai 68 / Europe et Mondialisme.

    Dans la partie 2
    Système Bancaire / Empire et contre-empire / Laboratores, la naissance de la caste du marchand / Convergences idéologique / Messianisme politique / Le logiciel Français / la City.

    Dans la partie 3
    Marine Le Pen, mea culpa / Sionisme et Politique / Derrière les Printemps Arabes / Islamo-racailles et identitaires / Mondialisme.


  • #507050
    le 29/08/2013 par Abdel
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    Concernant l’attitude de beaucoup de musulmans sur leur non-application pendant les révolutions, Soral est dans le vrai.

    Même les savants salafistes d’Arabie Saoudite interdisent de participer aux révolutions. Il faut des conditions pour renverser un pouvoir avec une bande armée, et le manque de luxe ou l’enrichissement d’une classe n’en fait pas partie.

    Comme disait l’imam Ahmed ibn hanbal : "mieux vaut cent ans d’injustice qu’une journée d’anarchie".

     

    • #507364
      le 29/08/2013 par olivier
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      Je ne suis pas d’accord sur ce qu’il dit sur Louis XIV et Louis XV.
      Certes, la société d’Ancien Régime n’était plus en rapport avec la réalité, la société de caste avait disparu pour groupe.
      Après, au XVIIème siècle, la noblesse joue encore un rôle dans la guerre, et au XVIIIème siècle elle récupère son pouvoir politique.
      Ensuite, la Révolution aurait pu ne pas être là, si Louis XVI n’avait pas rappelé les parlements qui a ruiné son règne.
      L’Ancien Régime a été trop doux avec ces détracteurs (qui tue l’idée d’une tyranie, la République ne se laisse pas critiquer de la sorte).
      En outre, il est vrai que la monarchie absolue n’était pas faite pour Louis XV et Louis XVI, comme la Vème ne l’est pas pour flamby.
      Je le trouve un peu déterministe sur la question, rien n’est écrit par avance.

      Enfin, Louis XV ne fit pas de conquête de la Belgique, car on risquait une guerre avec l’Angleterre et nos frontières étaient stables à l’est, toutes les guerres au XVIIème siècle, concerne l’Europe orientale et non nos frontières.
      Si la Révolution n’avait pas déclaré la guerre, nous aurions peut-être eut une paix "perpetuelle", elle a détruit l’oeuvre de Louis XIV nous assurant la paix aux frontières.
      Sans doute au XIXème siècle, l’Europe orientale aurait à son tour connu une stabilité par l’équilibre des forces.
      Les nationalistes ne comprennent pas à la guerre de Prusse.


    • #507697
      le 30/08/2013 par Abdel
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      @Olivier
      Mon message concerne la partie 3 de la vidéo, quand il parle des musulmans qui préfèrent l’ordre.


  • #507491
    le 29/08/2013 par olivier
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    Au fait, je veux simplement évoquer le dernier discours de Melanchon à l’université de son parti, vous pouvez voir sur le site de l’humanité, son accent est très soralien, avec le même vocable, il utilise l’expression "l’empire". Je ne partage pas tous, mais je note un petit virage.

     

    • #507595
      le 29/08/2013 par Jason
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      De même, invité dernièrement chez Bourdin, au sujet des armes chimiques en Syrie et d’une éventuelle intervention, il a été très bon, la vidéo est sur son blog... Il parle tjs de Nord Americains, là où nous parlons d’Empire ou de sionistes, oublie de citer Israel qd il parle des soutiens aux "rebelles", mais sinon fermement opposé à l’ingérence et très mordant à l’égard du PS. Bon après, il y a le couplet Valls est pire que Lepen, et donc la diabolisation habituelle du front... . Mais de fait un virage dans le bon sens amorcé (sincère ou calculé ?).


    • #507715
      le 30/08/2013 par jean-jean
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      Il a dû venir faire un tour sur E&R depuis l’attaque de Valls et il est venu piquer les analyses de Soral pour crédibiliser son discours contestataire, rien de plus. C’est un filou et rusé en plus... mais franc-maçon et ancien sénateur PS... un vendu quoi, y a pas un doute là dessus je pense.


  • #507530
    le 29/08/2013 par Lynette
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    Merci à la rédaction d’Alain Soral de m’avoir publiée.
    https://www.youtube.com/watch?v=pX5...
    C’est Cheap Trick, ça cartonne grave ;)
    A bientôt
    Lynette


  • #508028
    le 30/08/2013 par les je sont faits
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    @MaxC

    j’ai lu il y a quelques années "un atome de sagesse" de Bernard d’Espagnat. Je vous le conseille. La modélisation du réel a ses limites, mais un homme de cœur qui cherche à le comprendre peut en avoir une vision qui dépasse le cadre du laboratoire.
    Si la physique moderne a pour ambition de trouver un modèle unique pour les forces électromagnétiques, nucléaires, voire gravitationnelle, c’est que des hommes en ont eu l’intuition (qui est une grâce).
    Ce qui ne minimise en rien l’importance des découvertes scientifiques appuyées par l’expérimentation, ni les hypothétiques extrapolations qui en découlent parfois.


  • #508045
    le 30/08/2013 par Meridien Zorro
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    Salut E&R
    Salut les gens.

    Ici Zorro, le vengeur masqué du Meridien Zero

    D’abord merci a vous tous et au site pour avoir fait péter le compteur youtube de 300 à 11.000 vues en une seule journée. Bien que les invités sur MZ soit généralement plutôt catalogués vers la droite des valeurs que vers a Gauche du travail, ce qui nous rassembles est je crois plus fort que ce qui nous divises. La question social chez Meridien Zero, comme au MAS, a Scriptoblog ou à la revue Elements par exemple est bien réelle et vivace.
    J’en profite pour vous proposer d’autres extraits d’émissions susceptibles de plaire aux gens sur la ligne politique d’E&R :

    Pierre Hillard (émission complète divisée en courtes vidéos par thèmes)
    http://www.youtube.com/watch?v=kX6V...

    Des extraits avec L’Avocat Maitre Delcroix, sur l’antiracisme et les lois mémorielles.
    http://www.youtube.com/watch?v=5t8Z...

    Des extraits de L’émission sur Chavez (qui dates d’avant sa mort)
    http://www.youtube.com/watch?v=oX8G...

    et aussi, en playlists, les entretiens avec Bernard Lugan, Emmanuel Ratier, JM Le Pen, La Casapound, et j’en passe...
    Ce qui ne doit pas vous dispenser d’écouter l’émission en direct le vendredi soir de 21h à 23h ou de la podcaster sur le site de l’émission, hein !

    A bientôt, encore merci et pas de quartiers !

     

    • #510023
      le 01/09/2013 par david
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      Up up up,

      merci bien pour ces extraits d’émissions, c’est de la balle !

      Franchement belle synthèse, je me souviens avoir passé des heures pour par exemple choper des choses importantes comme les bases idéologique des franc-mac :
      1 nominalisme
      2 naturalisme
      3 primauté de l’homme
      Ce précieux contenu se trouve dans tes extraits !
      Vraiment à avoir dans chaque bookmarks (marque pages) !

      ps : y a même le projet d’intégration économique et politique du Maghreb avec la PEV européenne, pensons que cela ouvez les yeux à beaucoup par ici ! (Hilard dernier extrait)

      Merci encore


  • #508509
    le 30/08/2013 par robert pierre
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    un point de détail (de l’histoire) concernant la hiérarchie et les chefs. Certains voient les gens comme des moutons sans âme qui n’attendraient qu’un chef pour les dominer, les mener ici ou là selon son bon vouloir. Vision un peu cynique (de pasteur).
    "le peuple" est passif car il n’apparait que dans des moments historiques.
    Le reste du temps, "le peuple" n’est pas concret et son esprit n’existe qu’entre les lignes des individus.
    Permettez-moi d’essayer de remettre ça sur ses pieds.
    On peut faire l’expérience dans un groupe de travail que certains sont plus moteurs que d’autres, c’est vrai, c’est évident. Quand on cherche à organiser le travail, ça peut partir en bouillie quand tout le monde ratiocine avec ses susceptibilités propres. Mais parfois il y a un déclic : "...c’est ça, faisons comme ça !" Une idée supérieure aux autres s’impose d’elle-même et tout le monde devient d’accord. Car la vérité peut briller face à l’erreur. (sauf pour les Aveugles)(car il existe des aveugles majuscule). Il y a des gens qui ont les idées plus claires que d’autres et qui sont plus décidés, c’est entendu. Mais celui qui propose l’idée en question sert l’idée lui aussi, tout comme les autres.
    Voilà pour le travail de classe. Voyons autre chose.

    C’est un peu similaire pour les chefs d’état-nation :
    Un vrai chef d’état est porté par l’âme de son peuple, elle s’impose à lui. Il est son visage et sa main.

    Comment expliquer Torrijos et ses contemporains ? il ne veut pas juste être le chef, faire du maintien de l’Ordre, de la "suture" (concept clouscardien, cf le Frivole et le Sérieux), c’est plus que ça, quelque chose le porte. Comment expliquer Sankara ? Il sait qu’il va mourir, mais il ouvre la voie quand même.
    comment expliquer Chavez ?

    Un vrai chef d’état est porté par l’âme de son peuple.
    Tout le monde alors, le peuple et son chef sont soumis à la même chose et servent la même chose.

    (on attend le Chavez français !)

     

    • #508812
      le 30/08/2013 par paramesh
      Alain Soral sur Méridien Zéro

      j’aimerais en tant qu’anarchiste te suivre entièrement.
      si je te suis parfaitement sur le travail de classe car cela porte sur un concret facilement identifiable et vérifiable,
      mais quand il s’agit de politique, ou l’idéologie et le rêve enfume si facilement les esprits je suis beaucoup moins preneur : combien de Bonaparte pour un Chavez, combien de Staline pour un Sankara ou un Lumumba.
      je dirais qu’autant l’autogestion économique est nuisible à l’efficacité,(mais il vaut mieux faire mal que ne rien faire) autant l’autogestion politique est un moindre mal (il est moins nuisible de ne rien faire que de faire mal)
      enfin je dis ça, je dis rien.


  • #508971
    le 31/08/2013 par LG
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    Il faut éviter certaines crispations sur les mots. Pourquoi opposer la foi au logos (fut-il grec) de manière massive, alors que le Christ est le Logos incarné (Verbe fait chair) de l’Evangile de Jean.
    Même chez les grecs, le logos ne se limitait pas au seul domaine de la raison. On pourrait même se demander si une telle opposition ne fait pas le lit du rationalisme, en lui accordant le monopole du logos.
    Pour les Pères du désert, la foi est d’ailleurs indissociable de la connaissance.


  • #508988
    le 31/08/2013 par tartarin
    Alain Soral sur Méridien Zéro

    Bon choix de diffuser cette vidéo. D’après moi c’est une des meilleurs interview d’Alain Soral (avec celle de Franck Abed), presque au niveau des meilleurs vidéos du mois.

    J’espère qu’il interviendra à nouveau dans cette émission.


Afficher les commentaires suivants