Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Algérie : mort de Gaïd Salah, puissant chef d’état major de l’armée et incarnation du "système"

Le vice-ministre de la défense algérien est mort à 79 ans d’une crise cardiaque, selon la présidence. Il était le véritable homme fort du pays, malgré l’élection d’Abdelmadjid Tebboune.

 

Sur le devant de la scène après avoir arraché début avril la démission du président Abdelaziz Bouteflika, le général Gaïd Salah était le visage du haut commandement militaire, qui a assumé ouvertement la réalité du pouvoir jusqu’à l’élection le 12 décembre d’Abdelmadjid Tebboune comme nouveau chef de l’État. Malgré l’élection – contestée – d’un nouveau président, c’est bien Gaïd Salah qui dirigeait l’Algérie.

[…] Gaïd Salah était l’un des derniers représentants au sein de l’armée des anciens combattants de la guerre d’indépendance (1954-1962) […] Il incarnait la mutation d’une armée devenue une institution puissante, sûre d’elle et repue de richesses.

Nommé chef d’état-major de l’armée en 2004 par le président Bouteflika, il […] préférait manœuvrer dans l’ombre, en s’abritant derrière un pouvoir civil de façade. Il fut un indéfectible soutien de M. Bouteflika tout au long de sa présidence, avant d’obtenir sa démission en avril pour tenter de calmer le mouvement de contestation populaire, le Hirak […].

Ces derniers mois, il était devenu la dernière figure du « système » qui dirige l’Algérie depuis 1962, rejeté par le Hirak. […] Sa mort survient onze jours après une présidentielle qu’il avait tenu à organiser le 12 décembre pour élire un successeur à M. Bouteflika, malgré l’opposition farouche du mouvement de contestation qui voyait ce scrutin comme une manœuvre du « système » pour se régénérer.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il a installé des guignols sur la base d’ élections dites démocratiques pour mieux réprimer le peuple manifestant contre son système à lui, et bien entendu dans le respect des institutions pour protéger les intérêts constitutionnels du peuple algérien. Personne n’est dupe, une crapule qui se protégeait de l’éveil du peuple face à la tartufe de ce pouvoir tyrannique. Il a maintenu une haine de la France pour toujours la ramener comme le bouc émissaire aux problèmes des algériens.
    Qu’il fonde le plus doucement possible, en enfer !

     

  • Excellente nouvelle !

     

    • De quelle excellente nouvelle ? En plus d’être faux, su j’ai compris l’idée de système blablabla... (c’est sûrement pas la mort d’un un homme qui va faire tomber un système complet), c’est irrespectueux, peut être est tu musulman ? Tu devrais craindre ton créateur quand tu écris ce genre de chose, vraiment.


  • Selon l’article Gaïd Salah aurait été un "combattant de la première heure", engagé à 17 ans, donc en 1957.
    Il serait intéressant de connaître son parcours exact au sein de l’Aln, car avoir fait 5 ans de guerre d’indépendance, et finir en bonne santé, vu la violence des combats dans les djebels, ne laisse d’étonner.

     

  • Vu le titre du monde, il était certainement gênant pour certains. Son assassinat (timing improbable) devrait mettre en garde tous les algériens patriotes, quelque chose se prépare...

     

    • Rectification, son successeur a bien niqué les Israéliens en 1973 en Egypte, c’est normalement bon signe. Gaid Salah est mort en ayant accompli un énorme travail de transition du pouvoir, mission accomplie.


    • Timing improbable ? Il ne revenait pas de son footing matinal du bon soldat ? Ah bon impossible il n’était pas très sportif ?

      Forte corpulence, il y a aussi une photo où il partage une cigarette avec le future nouveau président.

      Contrairement à ce que vous dites et ce que prétends Macron... le surmenage jusqu’à 64 ans ça n’est pas raisonnable... À 80 ans il n’était pas à la retraite ? En tout cas il était dans un stress intense depuis 10 mois... Il a prétendus que les premières élections auraient lieux... puis à du annuler à cause de la pression de la rue. Rebelote, il organise une autre élection puis finalement réussis... Une semaine plus tard, il meurt... Sa mort me parait tout à fait logique vu le marathon du vieillard... et presque attendu vu ses difficultés à se déplacer à l’image ?

      Cela étant dit.. le scénario d’une mort organisée par son clan est fort possible mais ça serait risqué avant d’avoir mis en jalon des objectifs d’une sortie de crise.... le président nouvellement élus étant dans une position très faible vu son illégitime électorale..

      Quant à une élimination organisée par des ennemis de l’armée, c’est fort peu possible car son assassinat il y a quelques mois aurait très certainement donné l’avantage à la rue, aux manifestants. De ce point vu, mauvais timing...

      En tout cas le Gaid était un piètre homme politique en ne mettant pas en avant, vu son âge avancé, d’autres hommes forts de l’institution militaire..

      En l’état, sans leader naturel le régime militaire pourrait tomber dans des rivalités internes.. cependant l’aspect particulièrement non violents, pacifiques des manifestants pourrait très bien calmer une culture militaire du putsch et des rapports de force vigoureux.

      On ne peut pas ignorer la mobilisation générale des manifestants et il me semble une réelle difficulté pour les comploteurs pour imposer des agents à la solde d’intérêts extérieurs. Comme les gilets jaunes, le Hirak n’est pas un mouvement homogène... Tout ce qui vient du régime n’est pas à prendre pour argent comptant... mais ce qui sortira de la rue sera tout à fait authentique... aucune fausses figures produit et vendus par les médias..

      Macron par exemple a été élus par les médias..

      Qui l’emportera ? Le système est finis... le mensonge et la violence.. ça ne marchera pas. Une révolution populaire pacifique serait un désastre pour l’Elyssée... et un signe pour les gilets jaunes... même si ça prendra dix ans les gilets jaunes feront pareil ?


  • Mort naturelle ou provoquée , les faits nous manquent pour l’instant.
    Pour autant j’aimerais élargir le propos , suite au retrait (voulue et forcée) de la puissance américano-sioniste du proche orient, on constate un redecoupage des cartes géopolitiques.
    Et l’impuissance/ solitude de la France dans le Sahel n’est pas neutre ,elle est à mettre en parallèle avec le nombre toujours plus important des centcom (Africom) dans la région. Pour faire simple et aller droit au but , la puissance américaine laisse la France seule dans une région déstabilisée pour lui damner le pion , le temps venus. Ces dans cette logique là que s’inscrivent la recrudescence des mouvements djohadistes. Et pour boucler la boucle , je tiens à faire remarqué que malgré toutes les critiques à l’encontre de l’oligarchie au pouvoir en Algérie, elle est en partie noyauté par les services français (et réseaux maçonniques). La destabilisation de la région sahélienne et de l’Algérie (révolution de couleur ? Cf le mouvement Hirak ) est la dernière manœuvre de l’empire anglo-saxon pour éjecter définitivement la France et son influence.

     

    • @Marvin
      Du calme, on se refroidi les neurones et on réfléchit. Les Us n’ont que faire de ce sahel, autrement ils s’en serait accaparer bien avant 1962...Les Us ont la Chine dans les pattes, la puissance dominante économiquement, Trump veut nettoyer les institutions ricaines des lobby sionistes planqués en officiel, les Us de Trump rêvent d’un donnant donnant avec les Russes avant que la Chine ne leur dame le pion et bien d’autre points dans le monde plus important que de nous calculer comme des gêneurs, la France ne compte plus aux yeux des Us, son représentant désigné comme l’UE se charge de la contenir.


  • Le FLN au pouvoir depuis presque 60 ans a bien développé le pays. Bravo.


  • Une pourriture en moins .


  • Je me demandais pourquoi le nouveau président avait l’air terrorisé...

    Il se passe des choses bizarres en Algérie...

     

  • Une pourriture en moins


  • Un général clairvoyant qui a su conduire le bateau Algérie à bon port dans des circonstances très critiques et sans qu’une seule goutte de sang ne soit versée... Aujourd’hui toute l’Algérie patriote te pleure Gaid Salah... Que ton âme repose en paix... Merci pour tout... Adieu...

     

    • Ah bon ! Les manifestants dans la rue en Algérie se réjouissent de sa mort.


    • Il a emmené le bateau droit dans l iceberg et maintenant il coule doucement


    • l’Algérie a perdu, avec la mort de « Gaïd Salah, le général qui a pris la fuite dans la bataille d’Amgala 1 », laissant derrière lui plusieurs dizaines de prisonniers algériens, suite au revers cinglant infligé par les Forces armées royales à ses troupes, le 27 janvier 1976. Une déroute qui a mis l’ancien président Houari Boumediène dans tous ses états avant d’ordonner que le « moujahid » Gaïd Salah revienne sur les bancs d’une école militaire pour apprendre les rudiments de son métier. Cet épisode de la guerre du Sahara, comme celui de la Guerre des Sables de 1963, est à l’origine du « complexe militaire » algérien à l’égard du Maroc


    • Les sujets de la marionnette d’azoulay le sioniste sont la seule créature au monde qui se vante d’avoir gagné des guerres tout en perdants leurs terres décidément le haschich produit dans la monarchie de la prosternation est de très bonne qualité.


    • @bluemoon,

      Ah les marocains et leur déni de la réalité, ces batailles de Amgala où le Maroc est reparti la queue entre les jambes, il n’a pas réussi à prendre 1cm du territoire algérien.
      Même en s’attaquant lâchement à un pays fraîchement indépendant et qui sortait à peine d’une guerre acharnée, la petite narco-monarchie LGBT sioniste n’a rien obtenu du tout.
      Gaid Salah a dû lutter contre Israël en 1973 en territoire égyptien car Hassan 2 avait trahi la coalition arabe en 1967.
      Que veux tu ? L’éternelle Numidie combattante a toujours enfanté de valeureux guerriers : Massinissa, Koceila, Emir Abdelkader, Tarik Ibn Ziad, AbdelMoumen Ben Ali El Koumi et tant d’autres, tous nés en territoire algerien.
      Le petit royaume maroki a toujours été traître et vendu, sa première victime est le peuple marocain.


    • @rza amgala se trouve au Sahara occidental et qui contrôle aujourd’hui ce territoire ? Ce sont les marocains tu es parmis tous ces algeriens a qui cette mafia criminelle du fln a lavé le cerveau en lui faisant croire que c est le Maroc qui a attaqué l algerie alors que se sont ces voyous de generaux avec gaid salah à leur tête qui a voulu aider ces terroristes du Polisario en attaquant par traître le Maroc dont la magnifique armée des far leur a donner une correction que les vieux généraux du fln n ont toujours pas digéré aujourd’hui.


    • Toute perssone utilisant la force pour gerer est une personne qui laisse a desirer.la personne respectable pouvant gerer un etat sans effusion de sangs,tout en respectant autrui. M ais Gaid Salah n a jamais acla hauteur de gerer les algeriens d une maniere legale et equitable. Il a gerer le pays d une maniere illegale,dictatoriale comme l’ont fait les gens avant lui. C’est un systeme qui a tue les vrais hommes et creer les baltagia,des sous-hommes(des baltaguias qui protegent les interets mal aquis ďes gens qui ont pille le pays.et qui tuent les vrais hommes qui veulent construirent le pays.7


  • Combien même il y aurait à redire sur le chef d’état Major il a su préservé l’Algérie d’un k,o certain et malgré des MILLIONS d’algerien dans les rue depuis des mois il n’a éborgné ni amputé aucun manifestant ! Du coup je lui tire mon chapeau, paix a son âme que dieu lui accorde ça miséricorde

     

  • Quelqu’un pense vraiment qu’il s’agit d’une mort naturelle ????? tous les commentateurs même les plus affiliés au pouvoir algérien ont souligné que le principale problèmes du nouveau président étais Gaïd Salah qui cristallise toute la colère de la rue mais qui ne peut être limogé car parrain des parrains.
    Cette mort arrange tous le monde !!! ou plutôt cette mort arrange trop de monde pour paraître naturelle
    Le Carthaginois


  • L’Algérie est une minable dictature qui s’appuie sur l’armée et la police, les seules dans le pays a trouver que "la soupe est bonne" . Ces ignobles chiens de garde sont sûrement bien payés, l’avenir des maquereaux au pouvoir en dépend !

     

    • Le vrai Hussein , je ne sais pas ce qui se passe en Algérie mais BHL et cie sont contents de la situation donc moi je pense le contraire,wait and see comme dirait nos chers voisins britanniques.

      Hussein


    • Sache que je fais partie de ces ignobles chiens de garde mais pas du tout payé en ce qui me concerne.
      Je travaille pour vivre dignement chez moi malgré tout.
      Par contre, je vais éclairer l’ignorant que tu es.
      L’Algérie n’est pas une dictature mais une autocratie qui fonctionne sur un système tentaculaire qui a bien pris dans toute la société. Ses richesses lui permettent de tomber et de se relever et si un jour où tu dédaignes à comprendre comment fonctionne le monde économique, financier et commercial, tu comprendras que quelque soit ton système de gouvernance, quelque soit ta tendance économique, seule la soumission totale à l’Empire que tu dois connaitre puisque tu es sur E&R t’accordera quelques miettes à son bon vouloir et encore, les exemples sont nombreux.
      Depuis un certains 22 février 2019 et de soudaines marches bizarrement très bien organisées, l’armée qui apparemment soutenait l’illuminé de Bouteflika a vite fait volte face et a soutenu les revendications populaires qui au début était le refus du 5ème mandat.
      Ce qui devait arriver arriva avec l’annulation du mandat de la honte et l’emprisonnement de presque toute la mafia qui a mis à genoux mon pays ces 10 dernières années de gouvernance civile.
      Puis le mouvement populaire c’est transformé en "hirak" avec de nouvelles revendications qui ne concernaient plus l’écrasante majorité des algériens.
      Les choses ont changé dès lors !
      Incapable de faire autre chose que de marcher et se faire plaisir, le hirak a été incapable de s’organiser, les opposants au système non plus donc pas possible de présenter un candidat consensuel qui aurait probablement remporté des élections.
      La nature ayant horreur du vide, l’Algérie a finalement organisé des éllections et a finalement eu son Président, avec un taux de participation de 38% mais il est notre nouveau Président n’en déplaise à toi et à tes semblables.
      Il nous reste à espérer qu’il y ait une relance économique et que les gens se mettent à travailler.
      PS : Notre "dictature" a quand même pas mal bien géré les marches nombreuses de cette année 2019 puisque nous ne déplorons aucun décès et très peu de dépassement contrairement au démocratie qui te sont si cher.


    • "L’Algérie est une minable dictature qui s’appuie sur l’armée et la police,".

      Vous êtes sûr de ne pas confondre avec la France ?


  • Obésité + déplacements sur de longues distances (hélico etc...) ont coûter cher physiquement.


  • Hormis les conséquences « migratoires » voulues par la clique, si on s’en branle royalement c’est grave ?

     

  • Il n’y a que la mort qui est juste sur terre, même pas le bon Dieu !
    Elle prend aussi les crapules au même titre que leurs victimes !

    Un système complètement pourri !
    Le dernier de ces connards au pouvoir, leur rejetons ou les putes qui mangent dans leur main et leur lèchent les c..., possède au bas mot 4 appartement en Europe, des comptes bancaire, des devis en cash plein les fouilles , bien sûr sans compter les empire qu’ils ont " battis" sur place sur le dos et l’argent du pétrole du peuple algérien ! !

    Les algériens se trompent et ont été trompé de révolution, comme les français d’ailleurs : les vraies révolutions sont à venir !


  • Au passage !
    Savez vous que les thèse de doctorat se vendent, il y a même des directeurs d’école de commerce " prestigieuses" qui s’en s’en payer ( 40.000 € et le reste...., des couffins en dinars) rien que pour donner plus de prestige à leur école !

    Je m’abstiendrai de donner de nom pour le moment , sauf si on met ma parole en doute !

     

  • un autre mythe qu’il est temps de foutre par terre, celui de la gouvernance du fln à partir de 1962, rien n’est plus faux !

    Les vrais combattants du fln sont soit morts assassinés avant et après la guerre ou soit on du s’exiler pour éviter de se faire assassinés...(comme Boudiaf ou Belkacem par exemple)

    l’Algérie est dirigé depuis 62 par le clan de oujda, caste de parvenus, de traître, de résistant de la 25 me heure pas un seul n’aura combattu ou donner une contribution au fln lors de la guerre, leurs seuls fait d’arme et de s’être arrangés avec le pouvoir colonial pour le partage des filons.

     

    • C’est tout à fait vrai... Les français n’ont rien à voir avec ces magouilles. Ici, comme là-bas on est en droit de croire que c’est la franc-maçonnerie ou d’autres réseaux de prédateurs qui mènent la danse...

      Il y a une leçon à tirer des façons dont les affaires de ce monde sont menés... mais aussi de ceux qui penseraient que certaines vérités ne sont pas bonne à dire (la realpolitik).

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Dése...


    • @Peter
      Oui des pleutres, des traîtres et des lâches, qui comme Bernard Lugan l’à bien dit, étaient planqués dans l’armée des frontières dans les pays voisins et ce sont eux qui ont prit le contrôle de l’Algérie après que la France leurs ait donné indépendance et non les braves qui ont combattus et sont morts dans la guerre !
      D’ailleurs ces mafieux pourris ont détournés des centaines de milliards de l’argent du pétrole, argent qui à servit pendant les dernières décennies à maintenir la cohésion sociale et économique en Algérie ! Le pétrole est épuisé, les mafieux vont se barrer avec le restant du fric du coup que va devenir cet État sans nation une fois les pétro-allocs terminé....
      Une bombe à retardement de plus !


    • @miseaupoint, tu as parfaitement raison, en 1979, peut de temps aprés la sortie de son film "la raison d’état", André Cayatte le réalisateur, répondit sur le rôle de "Meslam" joué par Gabriel Jabbour, il répondit, que le Meslam dans la "réalité était d’un homme qui aimait la France et que la France lui rendait bien".
      À l’époque certains proches de Michel Debré, avait souligné, que l’acteur avait de forte ressemblance avec A Bouteflika...


    • Certes les "planqués" sont rentrés à la fiin de la guerre. Le gpra a envoyé en formation plein de jeunes un peu partout dans le monde pour les préparer à remplacer les français. L’armée des frontières aussi s’est préparée à son rôle une fiis l’indépendance acquise. Et nous, le peuple, avons tous acclamé leur venue dans la capitale.

      Les maquisards n’étaient absolument pas aptes à prendres les rennes du pays. Eh oui cela peut paraître injuste mais c’est ainsi. Combattre dans les maquis c’est très dur. On devient vite une bête sauvage.

      Par la suite, ils ont été les premiers à être aidés par l’Etat par des dotations et autres avantages.

      Pour nous en France, ce n’est pas le temps du maquis mais le temps de mettre la main à la poche pour soutenir les grévistes.


  • un autre point de vue :

    https://strategika51.org/2019/12/24...

    Qu’en dit B. Lugan ?

     

  • Je ne serais pas étonné d’apprendre un jour, que c’est l’agent VX (100× plus puissant que le gaz sarin) qui aurait eu raison du général...
    Ce poison à son antidote qui se nomme l’atropine, tout officiers et officiels israéliens et américains sont dans l’obligation de l’avoir constamment à portée de main, l’homme fort d’alger, apparemment n’a pas eu cette chance...


  • Bon débarras ! Au suivant ! Gaid Salah était un pion du moyen orient, il a voulu maintenir la dictature en place, cette mort n’est que justice divine. Il a voulu saboter tout le destin d’un peuple, il a interdit le drapeau Amazigh, emprisonnée des manifestants et a utilisé la violence. C’est un charlatant, et tous ceux qui le pleure aujourd’hui sont tous (sans aucune exception) des soumis et des esclaves. L’afrique du nord appartient aux nords africains et non à la France et aux émirats, Gaid Salah a vendu l’Algérie, bien fait pour lui, il peut bruler en enfer à tout jamais.

     

  • je comprend la douleur du monde occidental a l’annonce de la mort de ce dictateur...


  • Mort suspecte qui arrive a point nommé


Commentaires suivants