Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Alors, mon chéri, cette rentrée ?

- Alors, mon chéri, cette rentrée ?

- Bah, la maîtresse nous a dit que c’était une rentrée pas comme les autres : on a dû se taire pendant une minute entière, pour penser à un pauvre professeur tué par un méchant homme de couleur [1] qui n’était pas d’accord avec ce que nous apprenons à l’école. [2]

La maîtresse nous a bien expliqué l’importance de la liberté d’expression... elle ne connaissait pas Hervé Ryssen, mais ne t’inquiète pas, maman, je lui ai tout raconté ! Elle a trouvé ça si intéressant qu’elle a tout de suite alerté les services compétents (ça fait partie du protocole COVID). [3]

Un spécialiste des dérives sectaires m’a demandé si toi et papa vous aviez bien respecté le confinement et les gestes barrières ; j’ai dû lui expliquer que les médias nous mentent en nous disant que le masque, c’est bon pour nous ; je lui ai dit qu’un enfant de mon âge ne devrait pas risquer la sous-oxygénation, sous peine de maux de tête et de baisse de l’immunité – c’est bien comme ça que tu dis, hein ? L’hypoxie, il connaissait pas, le monsieur, par contre, il m’a diagnostiqué un comportement irrationnel provoqué par des influences familiales tendance complotistes.

J’ai renchéri, maman, en lui parlant de mon petit frère à la crèche ; je lui ai raconté comment, depuis que les puéricultrices portent un masque, ses sourires et ses vocalises se sont éteints [4]. Je pense qu’il a ri derrière son masque, le monsieur, mais j’en suis pas sûr. [5]

En me raccompagnant à la porte, il a eu ces mots rassurants :

« Ne t’en fais pas, petit, bientôt tout ira mieux : l’école sera obligatoire et perpétuelle. Plus d’instruction en famille, plus de messe le dimanche, tous les enfants de France seront intégralement pris en charge par l’école, qui, par à un subtile usage de la violence, les protègera et les libèrera des préjugés anti-républicains que leur inculquent leurs parents. » [6]

- Eh bien, mon chéri, en attendant ce fameux jour, ton papa et moi nous restons les premiers instructeurs de nos enfants. C’est une liberté fondamentale [7] au même titre que la liberté d’expression si chère à ta maitresse. Aussi je m’en vais de ce pas informer le Maire et l’Inspecteur Académique des services de l’Éducation nationale que, puisque j’en ai encore le droit, je te retire de l’école pour t’instruire moi-même à la maison, et sans masque.
Merde, quand même !

 

Chers parents, n’hésitez plus, lancez-vous et battez-vous pour défendre notre liberté d’instruction : alertez vos députés, écrivez-leur. Vous pouvez également adhérer à l’une des nombreuses associations de défense de l’Instruction En Famille (IEF) et ainsi rencontrer d’autres familles pratiquant l’IEF. Rappel : vous pouvez, à tout moment de l’année, retirer votre enfant de l’école en toute légalité – pour l’instant. Mais surtout restez sobres dans vos courriers officiels, l’Inspecteur aurait tôt fait d’alerter la Miviludes...

Carmen Daudet

 

L’illustration de l’article est inspirée du site onsexprime.fr émanant du ministère de la Santé, avec la contribution du ministère de l’Éducation nationale...

 

Franchir le pas avec Carmen Daudet et Kontre Kulture

Notes

[1] Un père témoigne des propos réducteurs tenus dans la classe de son enfant : https://www.youtube.com/watch ? v=NCLJso9jsWM&feature=youtu.be&fbclid=IwAR1dQnt9oSdIi4ZRDnDeOgTviI0R9- EuyUkjgiR6I_7DOtqGTIQ2hCXq_Ss

[2] Scénario de rentrée proposé aux enseignants par le site Eduscol : https://cache.media.eduscol.educati... (tout en haut de la page 3)

[3] Covid et risques de dérives sectaires : https://cache.media.eduscol.educati... sectaires_1280692.pdf

[4] Des professionnels de la petite enfance s’inquiètent de l’impact des mesures sanitaires sur le développement psycho-affectif et pré-verbal des bébés : https://www.liberation.fr/debats/20... bebes-avec-l-eau-du-bain_1787293

[5] Une expérience sur l’importance des expressions du visage pour le jeune enfant : https://www.youtube.com/watch ? time_continue=9&v=OgzWqcsA21I&feature=emb_logo

[6] Mi-juin 2020, le Ministre de l’éducation nationale exprimait vouloir davantage contrôler les familles : « l’emploi du temps de l’enfant serait vu non seulement sur les heures de cours mais un petit peu sur ce qui se passe dans sa vie le mercredi et le week-end, sans arriver un big brother éducatif  ». Cette déclaration a été suivie de peu par celle de notre président, qui déclarait en octobre vouloir rendre l’école obligatoire, et, de ce fait, rendre illégale l’instruction en famille... Ce projet de loi doit être présenté en conseil des ministre le 9 décembre 2020.

[7] https://laia-asso.fr/wp-content/upl...

Retrouvez Carmen Daudet sur E&R :

 
 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2590624
    Le 9 novembre à 16:46 par Sedetiam
    Alors, mon chéri, cette rentrée ?

    Comme ces chiens et ces chats qui, non sevrés et n’ayant pas eu le temps de s’acclimater à leur fratrie pour en apprendre les codes et font n’importe quoi, je plains ceux qui, plus tard, devront gérer ces mouflets qui n’auront pas eu l’expérience d’apprendre les rictus des visages, en temps et heure, lesquels prendront des baffes pour ne pas les avoir vues venir. Et s’en vengeront...
    Seulement Joe Dalton demande aux députés de sortir de l’hémicycle et personne ne moufte : et l’on voudrait que des mères ou des gosses par eux-mêmes quittent le masque ? Chiche !

     

    Répondre à ce message

  • #2590634
    Le 9 novembre à 16:56 par Berni
    Alors, mon chéri, cette rentrée ?

    Tellement bien écrit !

     

    Répondre à ce message

  • #2590679
    Le 9 novembre à 18:13 par jbp
    Alors, mon chéri, cette rentrée ?

    du génie !

     

    Répondre à ce message

  • #2590725
    Le 9 novembre à 19:00 par mordicus !
    Alors, mon chéri, cette rentrée ?

    À cet égard, le cadre de l’institution doit être rigoureux, ferme et juste. La loi doit être la même pour tous, sans jamais être aléatoire, car c’est la seule façon que tous soient respectés. Le professeur doit aussi faire comprendre aux élèves qu’il existe des limites à la plupart des libertés dans une démocratie, y compris à la liberté d’expression, et que ces limites, définies uniquement par la loi, garantissent la possibilité de vivre ensemble dans une société.

    Je croyais qu’il s’agissait de défendre la liberté d’expression, pas de la limiter ??
    Donc Paty, il avait dépassé cette limite ou non ? J’y comprends plus rien...

     

    Répondre à ce message

  • #2590753
    Le 9 novembre à 19:24 par Paul82
    Alors, mon chéri, cette rentrée ?

    Merci Carmen ! Heureusement qu’il reste l’humour....

     

    Répondre à ce message

  • #2590999
    Le 9 novembre à 23:59 par LB
    Alors, mon chéri, cette rentrée ?

    J’ai eu une pensée émue pour le héros Hervé Ryssen.

     

    Répondre à ce message

    • #2591064
      Le 10 novembre à 03:49 par M. Séguin
      Alors, mon chéri, cette rentrée ?

      Il est probablement mieux en prison, isolé en cellule, que dans ce monde devenu complètement dingue.

       
    • #2591678
      Le 10 novembre à 20:27 par Gardoise 77
      Alors, mon chéri, cette rentrée ?

      @ M. Séguin,
      Ma très chère aïeule, avec son franc parler et son fort caractère (forgé entre autres par une enfance vécue en plein cœur de la "seconde guerre"...), vous répondrait : "Vaut mieux entendre ça que d’être sourd !"...
      Elle ferait encore preuve d’une grande compassion à l’égard de votre commentaire. Mon plafond de verre s’en mêlant, il doit être tout à la fois le fruit d’une incroyable maladresse et d’une ahurissante capacité à considérer les choses et votre prochain à l’aune de votre propre vision du monde, somme toute fort simpliste ! J’ose espérer qu’il ne s’agit pas de l’expression de votre mépris... Il existe encore, en France comme ailleurs, quelques lieux de retraite qui offrent de s’extraire de la Société PAR CHOIX !
      Mais peut être ai-je mal compris...

       
  • #2596436
    Le 16 novembre à 00:14 par Ni vue ni connue
    Alors, mon chéri, cette rentrée ?

    Le lien 4 de Libé ne fonctionne pas

    Comme c est étonnant.

     

    Répondre à ce message