Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Après l’assassin d’enfant Lelandais, Jakubowicz défend Polanski

Et Pascal Legitimus hésite...

L’avocat Alain Jakubowicz, invité de 8h30 franceinfo samedi 16 novembre, « entend la parole » de la victime présumée, mais regrette que « cette femme vienne demander une condamnation médiatique alors que la justice ne peut plus être saisie ».

 

 

(...)

Il ira « bien sûr » voir le film J’accuse.

« Roman Polanski a toujours sorti des films, je sais parfaitement faire la part des choses entre l’homme et le professionnel. »

Si Alain Jakubowicz assure « entendre la parole de cette femme », il s’interroge :

« C’est l’avocat qui prend le dessus : comment peut-on se défendre de cela ? Comment Roman Polanski peut se défendre de cela ? La parole lui est interdite. Que voulez-vous qu’il dise ? Il y a un moment où la personne qui est accusée ne peut plus rien dire, où la défense devient quasiment impossible. Et elle est même dans son cas impossible devant la justice puisqu’il ne sera jamais poursuivi. On parle d’un homme qui a 90 ans – ce n’est pas une excuse –, de faits qui remontent à 45 ans... »

Lire la suite de l’article sur francetvinfo.fr

 


Invité des Grandes Gueules de RMC vendredi, l’ancien membre des Inconnus est revenu sur les accusations dont fait l’objet Roman Polanski et sur la nécessité ou non de boycotter son film, J’accuse. Le comédien a invité à distinguer l’homme de l’artiste et a raconté un dîner avec le cinéaste qu’il a qualifié de « charmant ».

 

 

Il a tenu, par la suite, à préciser ses propos sur Twitter mais son argumentation en a choqué plus d’un. « Ce n’est pas parce que Polanski m’a invité à déjeuner il y a 20 ans et que j’aime ses films que je suis pour la pédophilie et que je le défends […]. Voltaire était raciste, Sade pervers, Genet, Cocteau, Trenet, homosexuels, et pourtant vous appréciez leurs œuvres », a-t-il écrit, mettant sur le même plan le racisme, la pédophilie et l’homosexualité.

 

 

Le comédien, qui a visiblement pris conscience de la portée de ses propos, a rapidement effacé et tweeté un message d’excuses.

 

 

Lire la suite de l’article sur 20minutes.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

Polanski accusé, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

98 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2323567

    "On parle d’un homme qui a 90 ans – ce n’est pas une excuse –, de faits qui remontent à 45 ans" alors que dire d’un gardien de camp de concentration qui avait 17 ans au moment des faits ? Et qui doit prendre cher pour la politique d’un gouvernement entier ?

    C’est un commentaire que l’on entendra pas à la télévision.

     

  • Pour parler de polanski, legitimus est-il légitime ?

     

  • Dans sa chute, Légitimus met en lumière toutes les contradictions. Sa nature taquine/"inconnus" reprend le dessus malgré lui ?
    Le problème de vouloir passer à la télé et de devoir donner son avis sans arrêt sur tout et rien... Quel piège.


  • jakubovice l’avocat des "réseaux" ?

     

  • Les médias n’auront bientôt plus personne en plateau TV pour commenter les frasques de ces élites dégénérées.
    Trop de tabous s’entassent jour après jour et si par malheur un seul est oublié, même via un lapsus, c’est potentiellement la fin de carrière immédiate.
    Bientôt, des tables de tabous avant celles des multiplications devront être enseignées à l’école pour espérer rester politiquement correct tout au long de la vie.


  • JACULBEAUVICE a raison de défendre POPOL-ENSKY.
    Tout l’ monde lui en veut. C’est pas normal.
    Tiens , même à la cérémonie d’enterrement de JOHNNY , lui et sa wife
    se sont fait saquer. On a pas voulu d’eux ! Y’a comme un complot antishmite.
    Fera-t-il valoir la carte joker : Il a beaucoup souffert ?


  • J’ai entendu dire que Jacquou Beauvice aimait l’adrénaline ! Donc je lui propose de défendre ces vieillards de 90 ans passés accusés d’avoir été des rouages clé de la machinerie nazie ! Parce que 75 ans après que voulez-vous qu’ils disent ?


  • "Voilà, j’ai dit"

    Franc-maçon, Pascal ?

     

  • Et elle est même dans son cas impossible devant la justice puisqu’il ne sera jamais poursuivi. On parle d’un homme qui a 90 ans – ce n’est pas une excuse –, de faits qui remontent à 45 ans... »

    Si on résume ce que dit Mr Jakubowicz, Mr Polanski pouvait violer des femmes, et parce qu’il a 90 ans, il y aurait prescription .
    Mais par contre pour un dessin, des paroles considérées comme "antisémites" ont passible de prison et d’amendes très lourdes, avec une rapidité comme l’éclaire .
    Et il y a aussi des personnes qui ont été condamné ,même à 90 ans, pour des faits où ces gens-là n’étaient aucunement responsables et par temps de guerre .Ces faits remontent (74 ans après)
    Jusqu’à avoir l’audace de demander une somme à la SNCF cela remonte (70 ans après) .Il n’est pas la peine de continuer la liste, elle serait trop longue .
    Donc on peut en conclure ce que veut dire Mr Jakubowicz, que si l’on fait partie d’une certaine communauté, tous les écarts sont permis quels qu’ils soient, dont la prescription est automatique
    Mr Jakubowicz a une vision de la justice à deux vitesses et une très grande largesse avec sa communauté, ou alors une certaine détestation pour tout ce qui n’en ferait pas partie (cela porte un nom, je crois)
    La sénilité n’est pas très loin..


  • Légitimus a besoin de bouffer et je suis certain que Polanski serait la dernière des pourritures, Légitimus aurait quand même bouffé avec Polanski ,parce que c’est Polanski .
    Il ne faut pas venir se justifier après, avec la notoriété, le monde du fric, tout s’efface de suite .


  • #2323623

    Et pour Cantat il dissocie l’artiste et l’homme.
    Et pour Dieudonné il dissocie l’artiste et l’homme.

     

    • Juste, et quand il d8t "y a un moment où la personne qui est accusée ne peut plus rien dire, où la défense devient quasiment impossible", il dit exactement ce qui concerne Soral, Dieudo et d’autres, ce qui n’est pas du tout le cas de son protégé. Honte à lui.


    • Figure toi que j’ai vu Marie Trintignan en direct a la TV defendre Polansky.
      Oui oui, la mère de nadine trintignan (ou l’inverse, je ne suis pas sûr des prenoms) defendant polansky et condamnant Cantat a ne pouvoir refaire de musique alors que lui ne s’est pas enfui, et a fait la prison qu’on lui a donné après son procès.
      Ce n’est donc pas une histoire de justice, c’est bien une histoire TRIBALE.
      D’ailleurs sur le plateau TV, tout le monde etait sans voix après l’intervention de la mère Trintignan.
      Juste hallucinant.


    • Dieudonné manque de distanciation pour certains thèmes qu’il aborde par l’humour.
      C’est la juge qui l’a dit, donc c’est vrai.
      Cantat, la seule distance qu’on peut lui demander c’est le nombre de km d’amphèt’ qu’il avait pris. Invérifiable.
      Pour Me Jakubovitz, il considère comme admissible la distance entre Lelandais et Polanski d’une part et les jeunes filles prébubères ou en pubèreté.

      Donc c’est pas un problème de dissociation mais de distanciation.
      Et là tu peux exploiter.
      Tu prends une photo d’un nain à 20 mètres de l’objectif et un pivot de basket à 40, tu distancie au propre comme au figuré, tu fais d’un coupable un innocent et inversement.

      Et comme "le mensonge est acceptable quand on défend un prévenu", t’es déjà dédouané de toute cognition morale quand tu balances tout ça au nez du juge.
      La vie de ma mère c’est des champions du monde les mecs.

      Je te donne un truc, tu regardes en replay une émission avec A. Jabubowitz, tu coupes le son, 2 ou 3 minutes, et tu verras plein de truc, même sans discours.


  • Y’a prescription mais pourtant on nous les casse toute l’année avec les trains de l’enfer sur BFMWC, par exemple comme ce soir, après l’intervention de Maître J. interrogé par la vaillante Apolline.

    La souffrance goy ne peut pas être reconnue comme telle car sinon ça ramènerait un certain peuple élu au même niveau que le reste de la plèbe, beurk.
    Donc c’est open bar. Des deux côtés. Au nez des victimes et de la Justice.


  • #2323628
    le 17/11/2019 par Ce rire m’a donné envie de chier
    Après l’assassin d’enfant Lelandais, Jakubowicz défend Polanski

    Karim a posé la bonne question.

    (Ceci n’est pas de l’humour)

     

  • #2323641

    Maître Jakubowicz a trouvé sa voie... à mi-chemin entre le vagin, l’anus et le pénis. Nous lui souhaitons tous les succès du monde dans sa nouvelle spécialisation : la proctologie du droit.


  • Au delà du fait que pascal legitimus donne son avis sur tout, pourquoi il se sent obligé de parler de polanski ? "Moi polanksi ? J’en pense rien mais alors, *prout*, rien du tout, c’est un homme charmant"... Si nous dire que ça c’est pas déjà prendre sa défense...

    De là a nous dire que y avait des moules à manger ce soir là...

    Ps : Sinon c’est un détail mais ce LGBT"Q+" m’a fait sourire.

     

  • Vu les séries de toutes ces différentes affaires auxquelles il est melé, une chose est maintenant clairement et définitivement établie :
    Quand tonton Jaku se met à défendre quelqu’un, on est tout à fait sur que l’individu est totalement coupable !!!
    Ce qui démontre à contrario, que tous les gens sur lesquels il s’est acharné depuis des années, sont quant à eux tout à fait innocents !!!
    A suivre …..

     

    • Celle-ci est belle !
      Je ne comprends même pas tous ces gonzes qui viennent s’exprimer en plateau, la parole débridée, pensant clouer les cerveaux du panel, sur un axe immuable : or l’on sait qu’à force de jacter, l’on finit par accoucher de quelque chose ; et, en bon maïeuticien, vous venez de mettre à jour ce que ces gens nous pondent d’infâme, au quotidien. Sans césarienne, ni péridurale, car cela sort tout seul... et parfois même de manière prématurée.
      Si j’étais Jakub, je monterais une cagnotte pour apporter des cornichons à l’éphébophile sodomite, condamné. Pour trois bocaux achetés, une boîte de quenelles offerte.


  • #2323657

    jakube s’en sort mal sur un plateau tv , alors imaginez le sur une interview en face de certaines pointures du web. le pauvre se ferait décalquer par une de dizaines de "youtubeurs".
    les medias sont complices de ces escrocs , tjrs le rappeler !
    les 1ers escrocs sont les medias , ils supportent les enflures et les placent systématiquement en faces de bafouilleurs .


  • Légitimus, campant une drôle de position, me fout le bourdon.

     

  • Rien d’étonnant concernant Jaku (le trou du...), et comprenant qu’il faut faire gaffe à tout quand on s’exprime dans les médias concernant Pascal


  • C’est vrai que c’est difficile d’instruire pénalement un dossier 45 ans après les faits. Et donc, pour Lelandais, c’est déjà bien parti... Patience et longueurs de temps, font plus que force, ni que rage...

     

  • On a pas les mêmes "valeurs " que tous ces sales types.
    Le gros problème c’est qu’ils veulent imposer leurs valeurs dégueulasses au reste de la planète.

     

    • Exact. Il n y a un seul de leur "communauté" qui se désolidarisé de ce sale pervers Polanski, violeur et pédophile. Y compris les membres du Gouvernement français ( Beloubet). Quelle honte et quelle misère morale, et ils ne se rendent pas compte, les pauvres !!



      1. ...mais (Jakubovitz) regrette que « cette femme vienne demander une condamnation médiatique alors que la justice ne peut plus être saisie ».
      2. "... Roman Polanski a toujours sorti des films, je sais parfaitement faire la part des choses entre l’homme et le professionnel. »




      Tout comme pour Trump et le juge conservateur Kavannaugh aux Etats Unis, quand la meute communautaire - celle de Jakubovitz, s’acharnait et s’acharne sur eux, inventant scandales sexuelles inexistantes inventés de toutes pièces , et qui "datent" de plusieurs décennies - ayant pour but de renverser un président légitimement élu. En s’en fichant royalement des efforts énormes de Trump à redresser avec succès l’ économie du pays.

      J’applique donc le même principe comme eux : Je boycotte Polanski et ses efforts artistiques car il est un monstrueux violeur !



      "..Comment Roman Polanski peut se défendre de cela ? La parole lui est interdite "..



      Alain Soral, Robert Faurisson, Vincent Reynouard Ernest Zundel, Madame Haverbeck-91 ans, le comptable et les gardiens de camps NaSo (National Socialismus, donc cela donne NaSo, et pas "nazi" ( NAtional ZIonismus) --- avaient-ils/ont-ils le droit à la parole ???? NON !
      Alors, qu’il la ferme à jamais !

      Un pervers sexuel actif laissant derrière lui des victimes à jamais traumatisés n’a aucun droit à la parole !


  • Jakubowicz à 19.00 aujourd’hui dimanche 17 novembre sur BFM WC


  • Avec l’argent qu’il a commencé à gagner au début des années 60, Rajmund Liebling (rebaptisé Roman Polanski) aurait pu et aurait dû se faire soigner : une bonne psychanalyse chez un de ses coreligionnaire lui aurait sans doute permis de ne pas devenir, au fil du temps et de ses exactions, la triste merde que l’on connaît aujourd’hui.
    Mais seulement voilà, Rajmund Liebling (qui a beaucoup souffert puisqu’il a vécu dans le ghetto de Cracovie et que sa mère est morte à Auschwitz) fait malheureusement partie de ces gens qui, malgré tout, se sentent bien dans leur pourriture névrotique, et qui n’ont jamais songé à en sortir, réconfortés qu’ils sont par ce sentiment de supériorité, d’immunité et d’invulnérabilité qui les caractérise.
    En effet, comment, au fond de soi, peut-on se sentir coupable de quoi que ce soit quand on se sait une éternelle victime à qui le monde doit tout ?
    Comment reconnaître que ses pulsions irréfrénables relèvent plus d’une régression animale que d’une élection divine ?
    Il est des confessions où l’on ne confesse rien, et ce faquin de Jakubowicz, qui s’échine à défendre l’indéfendable, en est la preuve manifeste.

     

  • Tout ceci est bien logique. A l’instar de la bande son qui accompagne le Joker dans l’escalier, il est de bon ton de ne pas dissocier l’auteur de son oeuvre (surtout si on peut lui faire mal au porte-monnaie) lorsque ça arrange certains.

    Pareillement, pour défendre un bon compère, on fera mine de s’apitoyer sur son âge et la prescription tout en prônant l’imprescriptibilité et la haine éternelle (ben voyons !) sur plusieurs générations d’autres peuples.

    Mais qu’est-ce que Pascal Légitimus vient faire dans cette affaire ?


  • J’ai toujours dissocié les œuvres des personnes créatrices de ces dernières : cela me semble tellement logique.

    Un peintre peut faire une belle peinture (paysages, fleurs, ou autres) et être Pédophile : je peux trouver son oeuvre jolie sans apprécier la personne.

     

    • Et comment un taré peut-il faire autre chose d’autre que des trucs ratés ?

      Vous en pensez quoi du "bouquet de fleurs" de Jeff Koons ? le mec est sain d’esprit selon vous ?

      Et puis vous savez, il y a peinture et peinture hein... la peinture peinte par je sais plus quel chimpanzé a aussi trouvé acheteur !


    • "Et comment un taré peut-il faire autre chose d’autre que des trucs ratés ?
      Vous en pensez quoi du "bouquet de fleurs" de Jeff Koons ? le mec est sain d’esprit selon vous ?
      Et puis vous savez, il y a peinture et peinture hein... la peinture peinte par je sais plus quel chimpanzé a aussi trouvé acheteu
      r !"

      Très sincèrement, je connais ni Jeff Koons, ni le "bouquet de fleurs" dont tu parles mais pour te répondre franchement, oui, on peut être taré, et faire une oeuvre remarquable.

      Je te donne un exemple simple.
      Imagine un Moine, qui prie tous les jours et qui crée une icône de la Vierge Marie ou de Jésus Christ. Tu pourras dire mais "qu’est-ce que c’est jolie ! ". Et pourtant, peut-être que le Moine a déjà effectué des actes nauséabonds...

      Dans le même sens, un prêtre qui te dit "voler, c’est pas bien ! " Mais... Derrière, s’il vole, penseras-tu alors que tout est à jeter chez lui, y compris son conseil sur le vole ?

      Vois-tu, c’est comme cela, aussi, que fonctionne le Catholicisme d’où la différence entre une doctrine provenant du Magistère de l’Eglise et un comportement déviant où l’Esprit Saint est absent...

      Dans le même sens, j’avais pu observer des personnes emprisonnées à perpétuité et s’occuper à peindre. Les tableaux étaient très beaux pour certains d’entre-eux.

      Donc oui : on peut être une ordure et crée une oeuvre sublime.


  • Popol en ski devrait être blanchi comme le vulgaire gardien de porte de 95 ans d’un régime Nazi datant de 75 ans... Hein Jacuz o Witz !


  • A la fin, il devient difficile de ne pas vouloir le défendre : ceux qui s’acharnent sur lui le font avec une brutalité telle qui fait oublier qu’ils n’ont rien subi, eux, et qui ne font même pas parents des présumées victimes !!!
    Que la justice fasse son boulot là où il y a lieu de le faire et que les autres - tous les autres- se taisent...

     

    • « À la fin, il devient difficile de ne pas vouloir le défendre : ceux qui s’acharnent ... »
      Quand c’est une tendance lourde que l’on retrouve très souvent d’emblée chez vous sur nombre de sujets, c’est encore plus difficile « à la fin » ! :-) Vous allez aussi nous faire le coup des médias mainstream du tribunal de l’opinion dont on nous rebat les oreilles ?! Quant à l’intéressé on assiste à la défense de la caste et des privilèges, le fameux droit de cuissage remis au goût du jour lors de l’affaire DSK par Jean-François (un autre Kahn). Le tribunal de l’opinion c’est pour les opposants au régime actuel, ce à quoi on assiste là est un tribunal d’un nouveau genre, du genre inversé : le tribunal de l’absolution sur le dos de la « populace » qui a l’outrecuidance de voir de plus en plus dans les faits un insupportable deux poids deux mesures. Comme si les citoyens lambdas étaient en mesure de quoi que ce soit par leur simple opinion. Comment croire une seule seconde à un pareil baratin, c’est hallucinant !!!
      « Que la justice fasse son boulot là où il y a lieu de le faire et que les autres - tous les autres- se taisent... »
      Ni l’un ni l’autre n’arrivera, pas plus que vous ne vous tairez. Donc inutile d’attendre des autres ce que vous ne faites pas vous-même.


    • Eric...
      La justice n’existe pas : il y aura toujours le fameux deux poids deux mesures ! Ceux qui le découvrent en 2019 sont au mieux des naïfs et au pire des cons ! Il fallait punir Polanski il y a 40 ans ; c’est trop tard aujourd’hui...
      Le vouer aux gémonies aujourd’hui ne sert à rien Car c’est trop tard et d’une certaine manière , c’est se donner bonne conscience que chercher à condamner un « puissant » pour mieux se persuader que la démocratie existe en fin de compte...


    • « Eric...
      La justice n’existe pas : il y aura toujours le fameux deux poids deux mesures ! Ceux qui le découvrent en 2019 sont au mieux des naïfs et au pire des cons ! Il fallait punir Polanski il y a 40 ans ; c’est trop tard aujourd’hui... »
      Encore et toujours le même sketch à coups de phrases creuses et toutes faites pour vous valider. Ceux qui valident ou justifient, quelle qu’en soit la manière et l’habillage, s’imaginent ne pas être des naïfs mais par contre sont bien « des cons » comme vous dites. Cela devrait d’ailleurs vous remémorer quelques souvenirs censés vous incliner à la plus grande prudence dans ce domaine. Or, s’il y a bien une chose dont on n’a aucun besoin car en quantité bien suffisante, c’est bien de ça !


    • Sa communauté s’acharne bien sur des employés de bureau d’un camp de travail d’il y a 75 ans. Sa communauté tire avec des fusils d’assaults sur des enfants qui lancent des cailloux !


    • Vous défendez l’indéfendable. Polanski est un fugitif, il a refusé de se soumettre à la loi et au jugement de ses semblables. Ce qu’il vit aujourd’hui, indépendamment même du bien-fondé des récentes dénonciations, n’est qu’un juste retour des choses. Il paye actuellement pour avoir voulu, il y a plusieurs années, se mettre au-dessus de l’humanité. C’est la justice immanente qui, "à la fin", est la plus rusée et l’emporte. Prenez-en conscience !


    • J’ajoute qu’il n’est aucunement question de se donner bonne conscience ou je ne sais quoi, ce n’est pas le sujet. Se donner un genre correspond plus à votre profil, celui d’un gamin qui s’imagine que ses postures de pseudo élévation et ses tentatives de jouer au grand qui cherche à se démarquer auprès d’adultes pourraient avoir la moindre chance de créer l’illusion de le faire passer pour tel. Des fois on se demande si vous ne le faites pas exprès ! :-) Espérons tout de même qu’au rayon des habituels gimmicks vous nous épargnerez cette fois-ci le « À ceux qui m’ont répondu » groupé et répondant à des questions qui ne vous sont toujours pas posées.


    • @le king, la justice ne dit pas le vrai mais le droit (du plus fort, bien sûr, celui qui l’a fait ou celui qui paie, selon les pays). il ne reste donc que la mémoire mais là on parle de mémoire au sens utile : ne pas oublier qui sont les ordures inpunies et comment elles fonctionnent et il faut donc continuer à les dénoncer et à leur pourrir la vie pour compenser les dénis de justice, les intimidations et les menaces que l’on subit toujours quand on s’attaque aux puissants.


    • A ceux qui ont commenté...
      il serait peut-être temps de passer à autre chose : même la victime a fini par pardonner ( et encaisser un gros chèque en compensation). Pourquoi pas vous ?
      Si le crime était inexpiable et impardonnable, alors la victime doit expliquer pourquoi elle a passé l’éponge...


    • @ le King

      On ne peut pas se placer du point de vue de la victime pour régler cette question. D’ailleurs, l’assentiment de la victime n’est pas un prérequis pour décider de poursuivre ou non l’auteur d’un crime, c’est une question d’ordre public. Il faut que Polanski admette ses crimes, ensuite on pourra commencer à penser à un pardon. Vous tenez absolument à défendre quelqu’un d’injustement accusé ? Regardez plutôt du côté d’Alain Soral. Votre énergie serait mieux dépensée.


    • Déjà, il n’y a pas « une » mais « des » victimes. Une fois dans votre vie, si vous pouviez vous retenir de raconter tout et n’importe quoi, ce serait vraiment bien. La justice ne se rend pas à l’encan ou au petit bonheur, d’où avez-vous vu ça ?! Le pardon est une chose, la justice une autre, et l’exercice du premier ne constitue en rien un empêchement à rendre la seconde. Vous avez décidément beaucoup de lacunes à combler s’agissant de choses pourtant élémentaires. Écoutez la dernière émission factuelle « On refait l’info », qui rappelle objectivement les faits et peut aider les esprits confus comme le vôtre à sortir un peu de leur brouillard mental, et encore une fois mettez-vous enfin à réfléchir de manière adulte et sensée. Sinon, vous pouvez aussi passer à autre chose si ça coince toujours.


    • Je me corrige : « Écoutez la dernière émission factuelle « On nettoie l’info hebdo » ... »


    • Je viens de lire le commentaire de @André Bastin auquel il n’y a pas un mot à retrancher. Il y a des gens qui croient raisonner mais qui en réalité déraisonnent à plein pot.


  • Moralité : Mieux vaut pas avoir de compte Twitter.

     

  • C est énervant de constater que Soral a raison le lobby est tout-puissant, Polansky serait un goy ca fait longtemps qu il aurait été dégagé d Hollywood et du cinema.


  • Autre point de vue.
    Dans le show bise, TOUS font comme cela, c’est une coutume de coucher avec les stars, qu’ils soient juifs ou pas, avant l’embauche.
    Monde pourri, pourquoi s’en priver.
    Seules les stars pas contentes de leur carrière font des reproches après.
    Ensuite 16 c’est une femme, pas une enfant du point de vue biologique.

     

    • Ben tiens ! Faites un effort, Finkielkraut est ok pour certaines filles de 13 ans, et d’autres font mieux encore. Réactionnaire, va ! :-)


    • C est cruel mais vous dites vrai.


    • ".... Dans le show bise, TOUS font comme cela, c’est une coutume de coucher avec les stars, qu’ils soient juifs ou pas, avant l’embauche.

      Justement, parce que c’est ainsi, cela doit cesser. Et le mouvement "Me too" sert à remuer la merde et à faire cesser définitivement le forçage d’un faux consentement….. Car ce mouvement est né pour libérer les travailleuses( surtout celles qui ont un énorme talent) dans le show bizness ( et ailleurs ) de jougs de pourris comme Polanski, Weinstein, Besson et les autres crapules.

      Un travail dans le show bizness, rendez-vous compte cher monsieur, c’est un travail comme les autres : il faut être un travailleur acharné et intègre jouissant pleinement de la sécurité morale et physique.

      "..... Ensuite 16 c’est une femme, pas une enfant du point de vue biologique…."

      Que avez vous dans votre tête à la place du cerveau ? De la merde ?
      16 ans, 26 ans, 46, 66, il n y a pas d’âge qui pourrait excuser un viol.

      Déflorer par viol une fille à ses 16 ans équivoque à un traumatisme à vie et un mariage gâché — est ce que vous vous rendez compte de cela, Jay ?
      N’a-t-elle pas le droit à une vie heureuse avec son mari, cette future femme et épouse ? ?

      Polanski , il n’a pas seulement violé cette pauvre fille, mais il l’a saccagé moralement.
      Evoluez sur le plan moral, Jay ! Une question : êtes vous franc-maçon ?


    • Ajouté à ça @Le Yougoslave le fait que « tous » (avec ou sans majuscules) ne se livrent pas à ce genre de pratiques. Et quand bien même ! Si on pousse cette « logique », ça n’a pas de limites et c’est absurde puisqu’il s’agit d’un biais qui consiste à atténuer des choses graves en en déplaçant la responsabilité sur les victimes au motif qu’elles ne seraient éventuellement pas irréprochables. Bref, c’est une inversion.


  • jacoub qui voit dans la quenelle du nazisme , mais dans un violeur drogueur multi récidiviste un artiste .
    il faut vaimment avoir le cerveau cramé en france pour discutailler avec des pervers de ce type.

    la population est elle à ce point liquéfiée mentalement.


  • « Roman Polanski a toujours sorti des films, je sais parfaitement faire la part des choses entre l’homme et le professionnel. »

    C’est valable aussi pour Dieudonné, l’humoriste le plus doué de sa génération ????


  • C’est un pédophile avéré point barre, indéfendable, je comprend pas les petites chattes qui arrivent encore à lui trouvé une excuse.... au USA il ne peut plus y mettre un pied, des femmes l’accusent, en France et en Europe, même si le temps à passer, il a des témoignages au cul... ; c’est un pédophile point barre !


  • #2323766

    ... où l’on comprend au détour d’un tweet que l’ex-Inconnu est maçon...


  • En ce qui concerne Polanski if faut bien évidemment séparer le cinéaste du pédophile... en effet, comme quelques autres êtres de lumière, Popo possède deux cerveaux un qui commande à sa bite et un pour crier ’’coupez’’ sur un plateau de cinéma..
    N.B ; Pour la liste des autres êtres de lumière à deux cerveaux, s’adresser directement à Legitimus>

     

    • MDR !! excellent le coup des 2 cerveaux, Gloria...il est d’ailleurs bien connu que le cerveau de la bite n’est pas là ou on pense...
      En passant l’anagramme de "esprit" est "tripes", là ou se trouve vraiment la conscience...
      c’etait le commentaire le plus drole de la soirée, merci...


  • On en oublierai presque le film propagandiste qui vient de sortir !
    Le petit Dreyfus était innocent parce que juif, le petit Polansky aussi...
    Film diffusé dans toutes les bonnes écoles militaires de France (source RT France)... On passe toujours à côté du problème à ce que je vois !

    P.S. : un petit écran de fumée pour l’affaire Epstein ?

     

    • On ne s’en lasse pas :
      quiz :
      Dreyfus a-t-il fait la guerre de 14/18 ?
      si oui, où : (cocher la case)
      1- en première ligne ?
      2- au front ?
      3- à l’arrière ?
      4- dans un bureau ?
      5- chez lui ?
      6- à l’étranger ?
      Réponse : 4, à l’état major.
      Après l’Affaire, l’impossibilité où il est d’espérer une nomination d’officier général a poussé Alfred Dreyfus à demander sa retraite dès 1907. Faute d’avoir passé deux ans dans son grade, il est pensionné en qualité de capitaine mais va reprendre du service pendant la première guerre mondiale. À l’état-major de l’artillerie du camp retranché de Paris puis au parc d’artillerie de la 168e division, le commandant Dreyfus se veut un officier comme les autres. Sa nomination de lieutenant-colonel du cadre de réserve est suivie d’une promotion au grade d’officier de la Légion d’honneur en juillet 1919, après un courrier au président Clemenceau. Mais, au début des années trente, il se verra refuser la carte de combattant 14-18 pour n’avoir pas été assez longtemps en première ligne. (en fait, il n’y a jamais été) Bien que quatre de ses neveux soient morts pour la France pendant la Grande Guerre, jusqu’à sa mort et même sans doute après, l’Armée ne le tient pas quitte de l’Affaire... l’Armée savait.


  • Legitimus tient à s’excuser auprès de tous les myopes qui ont pu être choqués par l’expression "propos flous ..."


  • Les inconnus : le sketch du mec qui s’enfonce....ENORME. En fait le génie c’était Pascal, pas Didier ni Bernard.


  • J’accuse au vice.

     

  • Ben oui, il a la trouillasse le Légitimus... comme il ne travaille non plus énormément il sait qu’il a intérêt à être neutre (qui ne dit mot consent) à au mieux, du "bon côté" dans le club de faux culs où barbotent les starlettes...


  • Cette petite vidéo avec Jakubowitz est un moment d’anthologie. Regardez-le d’abord feindre de reconnaître la douleur de la victime présumée. Puis, observez le retournement soudain, lorsqu’il accuse celle-ci d’avoir tout inventé simplement pour nuire au film. C’est un effet rhétorique, je sais bien. Mais c’est très représentatif de l’extraordinaire canaillerie de cette élite communautaire. En tant que goy, si j’avais eu à plaider la cause de Polanski, je me serais contenté d’évoquer la malhonnêteté de la dénonciatrice. Il est vrai qu’eux ne peuvent s’empêcher d’employer le mot "souffrance" à toutes les trois phrases.


  • Leur déni de réalité et de vérité est ce viol que nous subissons chaque jour. Dépossédé de notre être et de son avenir, nous perdons le sens de la vie.
    J.I.

    Après la mort de sa femme Sharon Tate et d’autres victimes par les adeptes du gourou fou Charles Manson en 1969, Roman Polanski a déclaré " Quand j’ai lu ces rapports (les journaux ayant critiqué le mode de vie "hollywoodien" des victimes) j’ai cru qu’ils les avaient tué une seconde fois. Ils avaient transformé les victimes en monstres comme si elles étaient responsables de leur propre mort et non les auteurs des crimes." A méditer pour les victimes de Polanski...
    source 32,36mn https://www.youtube.com/watch?v=74_...

    Toutes ces histoires qui nous subissons aujourd’hui sont les conséquences de l’ingénierie sociale des années 60 qui a voulu affaiblir l’Amérique, l’occident catholique triomphant, par la dégradation sexuelle et l’usage de drogues. Affaiblir pour désorienter son ennemi jusqu’à le contrôler.

    Notre torpeur provient de l’emprise par l’hypnose qu’exercent nos ennemis. Par ces horreurs ils intensifient et banalisent nos peurs et se présentent en sauveurs. Leur plus grande peur est de perdre cette emprise sur nous, C’est pour çà qu’ils nous tiennent en haleine avec ces scandales, quitte à sacrifier leurs propres soldats.

    Quoi que l’on plante dans son esprit subconscient et que l’on nourrit par la répétition et l’émotion, deviendra un jour une réalité. Earl Nightingale


  • Ils arrivent à donner leur argent pour un film en sachant que ça va dans la poche d’un pédophile... En principe il y a cette chose qui nous en empêche on appelle ça "l’amour propre" mais apparemment les français ne connaissent pas. Le succès du film et les critiques montrent l’état actuel du pays. Les français applaudissent un pédophile qui je vous le rappelle, a avoué avoir violé une gamine de 14 ans puis s’est barré en France pour fuir la justice américaine qui s’apprêtait à le condamner. L’histoire est expliquée ici : https://youtu.be/8ZCcwuaTvmk?t=514. Ce pays me dégoute.


  • Il cherche un max de publicité pour augmenter ses tarifs .


  • On est vraiment sûr que ce soit Manson qui ait tué Sharon Tate ?

     

    • Absolument pas, il n’était pas là, on lui reprochait d’avoir été l’instigateur idéologique des meurtres.
      Un excellent documentaire, introuvable maintenant, démontait l’accusation et expliquait clairement que le coupable, un dealer des stars de l’endroit dont tout prouve sa culpabilité, était resté en retrait de toutes accusation car alors toutes la jet set cocaïné se seraient trouvés en mauvaise posture en cas de condamnation.
      Manson était le coupable idéal pour le camp du bien, comme tant d’autre..une interview de lui quelques années après les faits nous montre un personnage très intelligent et conscient de l’ingénierie sociale dont il faisait l’objet.
      Si quelqu’un sait ou retrouver ses documents qu’il donne les liens car ils prouvent de façons éclatante comment le petit peuple s’est fait, une fois encore, abusé par la version inventée d’un Manson diabolique et coupable.

      .


  • Pour Légitimus, il m’a éclaté de rire.

    C’est du second degré de ouf !

    Pas d’amalgame svp.


  • Pourquoi parler encore de Polanski ? Le jour où il a décidé de fuir en 78 est le jour ou il a avoué et confirmé sa culpabillité. Les faits parlent d’eux-mêmes.


  • Cantat apprécie que l’on fasse la différence entre l’artiste et l’homme ^^
    C’est marrant..
    Cest à la carte..et c’est toujours les mêmes à la table !


  • Le veau, avide de faits divers sanglants, aime à canaliser toute sa colère sur un seul homme. Les autres le savent et l’avocat travaille pour eux. Ils fait semblant de défendre mais focalise l’opinion publique dans une seule direction. L’affaire Maëlys est une synthèse avec une révélation évidente tous les six mois.


  • La plupart font les choqué mais passe à côté de l essentiel : legitimus a dit qu’il y a plus important que des faits qui remontent à 45ans, qu il y a de la pédophilie tout autour d’eux ( video )...


  • Quelle ironie... M.Jakubowicz qui dit "on parle de quelqu’un (Polanski) qui a 90 ans (en fait il en a 86) dont les faits remontent à 45 ans".

    Le comptable et le gardien de camps nazi, récemment condamnés à la prison aux âges avancés de 96 ans et 94 ans (pour des faits datant de 75 ans) sont d’accord avec lui.

    Boomerang.

    Le Christ a raison ’Pardonnez à votre ennemi, Aimez-vous les uns les autres".


  • Quand il crèvera - ce qui est pour bientôt - Polanski fera des heureuses - mais elles regretteront de ne pas s’être vengées .


  • #2324167

    la France aime et défend les pédophiles, sionistes carabinés, féministes, homos.. que des gens très utiles en somme.. par contre ouvriers, pompiers et infirmières on ne sait pas trop à quoi il servent.

     

Commentaires suivants