Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

BHL, Hanouna, Bern et Boujenah demandent aux Gilets jaunes de "s’arrêter"

En attendant l’inverse...

Dans une tribune, 175 citoyens dont plusieurs célébrités (artistes, animateurs ou journalistes) appellent les Gilets jaunes à « cesser [...] la protestation violente » et le « déni ». Il faut « transformer la colère en débat », ajoutent-ils.

 

175 Français, parmi lesquels le penseur Bernard Henri-Lévy (BHL), les animateurs Cyril Hanouna et Stéphane Bern, l’ex-miss France Sonia Rolland, les comédiens Thierry Lhermitte et Michel Boujenah, le Président du Festival de Cannes Pierre Lescure, les journalistes Guillaume Durand, Laurent Bazin ou encore Bruno Masure, ont signé une tribune dans Le Parisien le 7 décembre, sobrement intitulée « Transformer la colère en débat : l’appel à la sagesse lancé aux Gilets jaunes ».

Dans le texte, publié peu avant l’acte 4 des Gilets jaunes du 8 décembre, on peut lire : « Le moment est venu de parler, de s’écouter, de se comprendre . »

« Nous disons solennellement : cela doit s’arrêter et le dialogue doit prendre le relais », recommandent en outre les signataires, attristés par les violences de l’acte 3 du 1er décembre. Ils estiment ainsi que les manifestations du 1er décembre ont été la « négation » de la République et de sa devise : liberté, égalité, fraternité.

« En empêchant les commerçants de travailler, les habitants de circuler, en exerçant une contrainte sur le reste de la population, la liberté a été bafouée », précisent-ils.

En prenant exemple sur les exactions faites par des casseurs, les signataires se posent la question : « Ces comportements représentent-ils les valeurs que nous souhaitons [...] transmettre [à nos enfants] ? » « Non, mille fois non », répondent-il de fait.

 

Des Gilets jaunes dans « le déni » ?

S’ils concèdent que «  le gouvernement doit tendre la main » aux mécontents, ils appellent les Gilets jaunes à stopper leurs mobilisations : « Le temps de la protestation violente et celui du déni doivent cesser de part et d’autre pour ouvrir le temps du dialogue. »

Pour ces 175 Français, la colère doit ainsi cesser et laisser place au « débat ». Mais les Gilets jaunes n’ont-ils pas manifesté parce qu’ils se sentaient justement écartés des débats ?

En poursuivant leurs mouvements du 8 décembre au 9 décembre, par des péages gratuits ou encore des blocages, les Gilets jaunes n’ont vraisemblablement pas répondu à l’« appel à la sagesse » des célébrités.

Voir aussi, sur E&R :

Lutter en conscience avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

109 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comme ça, on a la liste...

     

  • Il y a une faute dans l’article :



    « le penseur Bernard Henri-Lévy »


     

    • Tout comme quand on parle de lui comme "philosophe", c’est tout aussi fallacieux.


    • #2097864

      Vous avez raison : le mot penseur associé BHL est une faute grave.


    • Effectivement, il y a un trait d’union mal placé et il est écrit "penseur" à la place de "clown".


    • Grasset veut le refourguer (c’est juste une dépense inutile de fonctionnement) mais personne n’en veut.


    • Pas un penseur mais une boussole,
      Quand il dit quelque chose, il faut faire l’inverse...
      Donc les gilets jaunes doivent continuer !

      Voici des nouvelles du front (plutôt de la mâchoire !)
      Un ami se trouvait malencontreusement sur la trajectoire d’une flashball.
      Il est à l’hôpital dans un sale état !



    • Voici des nouvelles du front (plutôt de la mâchoire !)
      Un ami se trouvait malencontreusement sur la trajectoire d’une flashball.
      Il est à l’hôpital dans un sale état !



      @Fabien
      Ton ami ne se trouvait pas sur une trajectoire, depuis quelques années il y a de plus en plus de preuves que la police vise souvent délibérément la tête, ils connaissent maintenant parfaitement les dégâts que ces usages occasionnent.
      Ce n’est que le début encore "tempéré" ici d’une pratique testée graduellement ailleurs, voir un article publié sur E&R :
      Le professeur Christophe Oberlin constate que les types de balles utilisés par l’armée israélienne sont choisis pour fabriquer des handicapés à vie, tant les blessures occasionnées sont graves et difficiles à guérir.


  • « En empêchant les commerçants de travailler, les habitants de circuler, en exerçant une contrainte sur le reste de la population, la liberté a été bafouée » : on croirait qu’ils parlent de la politique de Macron...

     

  • Je n’ai pas lu l’article, juste le titre.
    Ce titre est un mouvement de " l’élite " qui vient nous secouer pour continuer, merci bhl, hanouna et les 173 autres.

     

  • #2097834

    Que cet ignoble ramassis de collabos appellent à cesser le mouvement doit nous inciter à continuer.
    Écoutons ce que dit Etienne Chouard quant à la suite à donner : c’est très intelligent, même si on peut avoir quelques (rares) désaccords :

    https://youtu.be/zzgKzY6Mx7g

    Voilà de la vraie radicalité !

     

  • "Je vous demande de vous arrêter !" clamait la marionnette Balladur aux Guignols de Canal plus.
    Elle ne fut jamais entendue. Les anonymes prennent le train de l’ histoire et les fayots du système vont se faire casser la gueule dans la cour de récréation.


  • Les Gilets Jaunes n’ont aucune leçon de quoi que ce soit à recevoir de cette bande de trafiqueurs nauséabonds et nocifs !
    Les Gilets Jaunes n’ont rien à apprendre de bon de tous ces affairistes tribalistes et opportunistes !
    Que ceux-ci aient au moins la décence de rendre d’abord aux Français tout l’argent qu’ils leur volent directement et indirectement, et qu’ils leur fichent ensuite la paix !

     

  • Message aux gilets jaunes : c’est la démocratie qui vous parle ! On a compté pour vous, ils sont 175, rendez-vous compte ! Aux complotistes qui ne savent pas compter, je dis que la haine les aveugle. C’est le camp du bien et de la raison bande de crétins, ce qui équivaut à un multiple d’au moins ... promis, je ne dirai pas six millions ! Bordel, vous ne voulez pas comprendre !


  • De la part de l’air mite (rien à cirer de l’orthographe de son blase !!!), le flic du net (Hadopi), je ne suis nullement étonné. Il va peut être inviter un gilet jaune à un dîner de con. Je ne me demande plus pourquoi les pseudos artistes français me donnent la gerbe. On attend les pleurnicheries de la Josiane Balle escroc.......


  • Mais d’où peut bien venir toute cette chutzpah  ?

    Allez les gros débiles arriérés qui fumez des clopes en buvant du diesel, rentrez chez vous péter dans vos frocs sales et laissez les débats se faire. Si vous êtes dociles, on baissera peut-être la redevance télé, vu que c’est votre seule distraction !

    Éteignez votre télé. Consultez E&R. Lisez. Préparez-vous pour l’après qui est déjà là.


  • C’est excellent, les choses sont de plus en plus claires pour ceux qui ne consultent pas E&R (ou RT qui est une sacrée bouffée d’oxygène, des commentaires libres et anonyme quelle revolution haha)...


  • #2097852

    Débat ? C’est une plaisanterie ? Pourquoi le peuple débattrait-il avec ses prédateurs, avec ceux là même qui nous vampirisent, nous méprisent et nous humilient depuis des décennies ?
    Il est trop tard pour ça ! Ben oui, ça commence à vous chauffer aux fesses, mais par pitié, arrêtez !!! Qu’ils arrêtent leurs conneries car ils vont constituer la première charrette !!! Fuyez plutôt ; pauvres fous, le temps des leçons de morale est REVOLU !!!!


  • y’a pas caro fourest dans la liste ??


  • Bon, ces bobos peuvent « appeler », pourquoi pas. Ils appellent régulièrement pour les restos du cœur par exemple. Mais là, avec BHL dans le lot, j’aime autant vous dire que le Peuple va allègrement se torcher le cul de leurs élucubrations. Manque plus qu’Attali dans le sketch.


  • #2097862

    Petit lexique :

    - dialogue/débat = "enc*lade" où la voix des populo sera noyée par l’échos des rires et des applaudissements des "délégués" et autres "faiseurs d’opinion" assurant le règne du 1%.
    - journaliste = prostituée
    - CRS = chien au service du pouvoir (vous avez vu la vidéo où ils mettent à terre un mec qui était dans une chaise roulante ?)
    - socialiste = bourgeois
    - fasciste = peuple
    - antiracisme = racisme anti-blanc
    - sauvetage budgétaire = mise en esclavage budgétaire
    - sauvetage de la planète = appauvrissement du petit peuple et néo-impérialisme vis-à-vis des autres pays.
    - rebelle démocratique syrien = islamiste commettant des exactions en Syrie.
    - islamiste = rebelle démocratique syrien commettant des exactions en occident.
    - laïc = anti-chrétien.

    Petite idée d’écriture pour nos écrivains en herbe : un dictionnaire de la novlangue.


  • Comment ces nantis osent-ils parler de Liberté, d’Égalité et de Fraternité ?
    On ne peut pas résoudre les problèmes avec les personnes qui les ont créés.
    100 ans après, le Gilets jaunes sont les poilus de la reconquête de la France. Ils ne reculeront pas et seront les héros de cette guerre.


  • Ha ha ha ha... (autre-chose qu’un grand rire franc et gaulois serait leur donner trop d’importance)


  • Belle liste...

    Tous des putains, tous.


  • Ils tentent une quenelle de 175, mais n’ont pas la maîtrise de cet art subversif.
    Sérieusement, ces nantis, vautrés dans leur confort, nous la joue "sagesse et apaisement", mais nous ne sommes pas dupes. Le dialogue suggéré ne serait qu’un dialogue de sourds s’il devait avoir lieu, quant au déni évoqué, c’est sacrément culotté de leur part. Le déni n’est pas du côté populaire, mais bien des institutions en place et dans ces castes improductives et subventionnées. C’est d’ailleurs bien souvent du mépris, qui est une forme aggravée du déni.
    Non, le peuple, ceux qui assument le principe de réalité, ils sont dans le vrai justement. À force de tirer sur la corde, elle se casse, et ce n’est pas en amalgamant casseurs et authentiques manifestants pacifistes qu’ils réussiront à faire oublier leurs trains de vie indécents ou leur servilité.
    Quand un peuple réalise que les règles du jeu sont truquées, ou qu’elles ne sont pas respectées en face, quoi de plus naturel pour ce peuple que de les enfreindre. Et ces règles se nomment, entre autre, "République française".
    Non, les principes "Liberté, Égalité, Fraternité", bien au contraire. Déni typique d’une élite déconnectée et/ou complice de l’oppresseur.
    Ceux des signataires qui avaient encore un peu d’honneur viennent de le perdre définitivement.


  • Je ne suis pas un spécialiste, mais ça semble relevé de ce qui est appelé "projection", dans le milieu des psychologues.


  • #2097882

    Un philosophe milliardaire et trois militants communautaires qui demandent au peuple en voie de clochardisation d’accepter leur situation. On voit bien que ces privilégiés arrogants et méprisants ne souffrent pas de la mondialisation. Au contraire, ils en profitent, eux ! Pour remercier le système qui les rémunère grassement, ils soutiennent ceux qui organisent le racket généralisé des plus démunis. Ces raclures n’ont jamais dénoncé la violence du système ultralibéral qui engendre des salariés précarisés qui ne peuvent même plus se loger. Contre l’élite esclavagiste, la violence est un mal nécessaire. Mais elle devrait être dirigé contre les symboles du pouvoir et non à l’endroit des voitures et des commerces des petites gens. Cela fait des décennies que l’on débat pour quel résultat ? Les détenteurs du pouvoir ne respectent que la force. Ce n’est pas en poussant la chansonnette ou en lisant des poèmes que l’on va récupérer nos droits et chasser ces bandits de grands chemins.


  • Bern n’avait pas trop le choix puisqu’il est M. Patrimoine architectural du gouvernement et que l’Arc de Triomphe avait bien morflé ;

    Lhermitte est un grand bourgeois (et gros actionnaire-fondateur de Trident Media Guard, la solution technique qui a rendu Hadopi possible en 2008) ;

    Je suis surpris de voir Masure mais c’est très bien, ça clarifie les choses.

    Les autres sont entourés d’un tel halo de lumière sacrée que je les distingue mal ; des personnes essentielles et très importantes pour notre pays, probablement.

    Evidemment, tout le monde ne peut pas faire comme Pierre Perret, qui, conduisant sa voiture, s’est arrêté de lui-même pour taper le bout de gras à un rond-point.
    Si certains Grands étaient toujours là (Brel, Brassens, Ferré, Ferrat), je ne doute pas un instant du côté où ils se seraient rangés.

    Finalement, il n’y a eu avec Perret qu’Uma Thurman, Pamela Anderson, Edouard Louis, Francis Lalanne (bon, faites votre choix) et Franck Dub..., ah non pas lui : quelqu’un lui a froissé son égo sentimental et susceptible, quel manque d’humour.

     

    • L’Arc de Triomphe n’a pas vraiment "morflé" : il y a eu quelques tags à sa base, vite effacés (espérons qu’il n’y aura pas de "spectres résiduels") . Quant à la copie en plâtre du buste de la République qui a été éborgnée, elle aurait été vendue au plus cent euros à Drouot .


  • on attend les propositions de ces 175 français pour aider les gilets jaunes.. baisser la redevance ou diminuer les aides de l État vers leurs employeurs par exemple ?


  • « Transformer la colère en débat : l’appel à la sagesse lancé aux Gilets jaunes ».
    Imagine t-on des bagnards débattre et négocier avec le directeur du bagne ? Pour négocier quoi ? ...la longueur de la chaîne, le poids du boulet ? Abolir le bagne salarial et l’arraisonnement de l’humanité dans la prison de la marchandisation du monde et de l’homme, qui détruit l’Humanité et son milieu par la logique de l’accumulation du capital, sera en dernière instance le seul objectif vers l’émancipation humaine. Tous ces ringards complices du capital mortifère n’y pourront rien...


  • BHL n’est plus philosophe ? Descendu au rang de simple penseur ! En attendant d’être simplement relégué "panseur".
    Je comprends que ces 175 privilégiés se manifestent enfin. On leur a abîmé leur petit monde intra-muros parisien dans lequel il ne "débattaient" qu’entre-eux depuis des décennies, n’en ayant rien à faire du "bouseux" de province et de ce qu’il ressentait. Il faut qu’ils commencent à avoir peur pour qu’ils comprennent qu’ils ne sont en fait pas grand chose.....mais leur morgue leur fait continuer à nous donner des leçons. Ignorons-les, tout simplement.


  • Qu’ils continuent d’ouvrir leurs bouches menteuses, la République et ses oeuvres va sombrer, c’est une certitude ! Réjouissons nous !


  • Les "jaunes" contre les gilets jaunes.

    La populace commence à comprendre, fort heureusement...


  • Le message est clair, je pense que le Peuple en colère a compris, de par leur déclaration écrite à la première personne du pluriel (nous), donc eux...qu’ils jettent de l’huile sur le feu. Les manifestations et emportements légitimes des Gilets jaune cesseront uniquement lorsque toute la clique qui nous pompe l’air et le pognon seront mis hors d’état de nuire.


  • "Crevez de faim, crevez tous, mais faites le dans le silence !"

    écœurant !

    Seule la force a fait réagir Macron et sa bande de mafieux. Bravo les GJ ! Continuez !


  • « Bonjour, quand BHL, Hanouna, Bern, Boujenah et le reste du showbiz lancent un appel à la sagesse aux Gilets jaunes qu’est-ce que vous leur répondez ? »

    - Qu’ils aillent se faire enculer !

    Bon ça c’est fait.


  • La honte n’étouffe vraiment pas cette brochette de personnages archis fortunés, qui osent régulièrement faire la morale aux gens d’en bas, pour lesquels ils ont un abyssale mépris, à l’exception peut-être de M. Bern, qui est empreint d’une certaine correction.

    Il va être temps, qu’ils comprennent qu’ils ont été identifiés comme étant les auteurs des malheurs du peuple, et qu’ils n’ont plus aucun crédit parmi celui-ci, qui restera dorénavant sourd à leurs sollicitations.

    Le mieux pour eux serait qu’ils aillent s’installer sous d’autres cieux, car ici, ils ne feront plus recette.


  • Quel casting d’enfer ! Quelle crédibilité ! Quelle lucidité chez ces futurs guillotinés ! Ils sont aussi ridicules que Lalanne qui veut se faire le porte paroles des GJ... Au secours, ils n’ont plus de têtes !!!


  • #2097930

    Ouf ! Hanouna a trouvé des amis qui ont beaucoup d’argent pour mener à bien son projet de banque du cœur.


  • Revoilà les entubeurs de la bien-pensance avec leur ’’république’’ (cette monstruosité). Bien gavés, sursubventionnés, surpayés, sur-représentés (eux), le cul dans le fromage depuis des décennies, surplombant une population mise en coupe réglée au service de tous leurs délires. Des médiocres avides et vindicatifs, qui tirent inlassablement ce pays vers le bas pour évincer et spolier son Peuple. Des traîtres à la Nation. Surtout ne pas les laisser s’enfuir. Il est hors de question de discuter avec de tels escrocs.


  • Ce dimanche Cohn Bendit rabroue sèchement Annie Duperey qui ose évoquer que Macron a été mis en en place par les financiers... Elle va finir convoqué chez Bernard aussi celle là !


  • #2097935
    le 09/12/2018 par The Médiavengers Zionist War
    BHL, Hanouna, Bern et Boujenah demandent aux Gilets jaunes de (...)

    Je ne sais pas trop quoi dire. Ils sont...Désopilants.
    Cet appel confirme justement qu’il ne s’agit que d’un début, qu’il ne faut surtout rien lâcher mais au contraire aller plus loin.
    Je doute qu’ils se rendent compte de l’effet de faire appel à la meute people face à des revendications graves et on ne plus sérieuses.
    Leur tribune pue. Leurs méthodes pue. Leur arrogance pue. Leur fric pue. Leur France pue.
    Ils ne pourront jamais comprendre. Voilà pourquoi nous n’avons plus que le choix d’aller jusqu’au bout. Ce sera eux ou nous.


  • Apparemment ils n’ont toujours pas compris que le peuple et particulièrement les gilets jaunes ne veulent ni de ce gouvernement ni de leurs médias de propagande....
    Je dirais même que ces manifestations de masses sont là pour les combattre !!


  • Ya pas Dubosc ? " On réfléchit avec les copains et on fait qqch..." Waow ça dépote, ils nous ont pas fait une p’tite chanson ??


  • C ’est une manière de pression sur le peuple nigaud des spectateurs pour hâter l ’essouflement du mouvement du moins l ’espèrent ils , sachant que si le mouvement retombe quelque peu il ne renaîtra pas de si tôt ; dès lors on pourrait retomber dans une longue glaciation . C ’est aussi pour mieux faire avaler la répression incroyable dont use le régime macronien : après la rosserie "discutons " maintenant , il est temps d ’obéir et de vous laisser euthanasier de paroles absurdes . Hier samedi a rassuré les possédants un instant désarçonnés sur les capacité de leur système de répression et il paraissent aujourdhui plus rassurés et tranquilles ; ils ont jouis hier ces indignes signataires en voyant matraquer les gilets ( 2,3 contre un ) par cette fliquerie bien à leurs ordres qu ’au fond ils méprisent sans limite dont ils se méfient et on douté un moment ... cette fliquerie est bien à leur service exclusif BHL et la séquelle respirent .


  • INVERSION ACCUSATOIRE
    Pourquoi voudrait-on débattre avec des menteurs, des escrocs, des violents ? Ils ont toujours été dans le déni et la propagande. Ne croyons pas qu’ils veulent améliorer quoi que se soit. Ils veulent que le business reprenne, que l’on demeure des consommateurs esclaves.
    FAKE NEWS - FAKE DEMOCRACY


  • Les français parlent aux français.... quoi ? y a pas bon là ?


  • L’avant-garde s’adresse à l’arrière-garde.


  • ça fait au moins 175 Français qui n’ont pas de problèmes de fin de mois.

     

    • C’est à se demander pourquoi ce chiffre de 175 revient sans cesse dans toute signature.
      175 pays pour signer l’Accord de Paris,
      175 toubibs pour un cri d’alerte à Edouard Philippe,
      Et maintenant 175 fiotes qui vivent non pas du déni des gilets jaunes, mais de leurs deniers : remboursez !
      Et vite !
      Voilà ce qu’il convient de leur dire.
      Il n’y a plus de débat qui vaille : vous exécutez et vous circulez. C’était avant qu’ils fallait vous arrêter les comiques : vous avez fait péter la cocotte... et d’un point de vu du coq qui prête son nom à la Gaule, plus rien ne sera jamais comme avant. L’égalité, la fraternité ? Vous les avez bafouées. Alors plus avec vous, vous n’en avez que trop abusé. Les gilets jaunes veulent reprendre leur liberté : et leurs biens, ainsi que leurs droits ; avez-vous saisi ?
      175 types pour signer derrière l’encre de l’assassin des peuples, par procuration ? On croit rêver...


  • à quel niveau de collaboration avec les saboteurs de l’ identité française faut-il être, pour se pavaner sur une liste commune à celle des invités du dîner du Crif ?


  • Ils commencent à craindre pour leur bout de gras


  • Ceux-là préparent le terrain pour demain.
    Que peut faire Macron demain ? Diviser, diviser et encore diviser.
    Il va "donner" des miettes (qu’il reprendra aussitôt de l’autre main) aux uns, une caresse à d’autres, des remontrances à d’autres encore, distiller quelques menues promesses qu’il n’a pas l’intention de tenir, du type "demain on rase gratis".
    Il lancera quelques conseils, peut être (s’il en a le culot).
    Et ce sera tout. De toute façon, ses maîtres ne l’autoriseront pas à plus de largesse.
    Qui va pouvoir avaler le brouet sans vomir ?
    Il lui restera le bâton bien sûr, mais malgré les primes promises, son bâton commence à être bien vermoulu.
    Brigitte peut peut être commencer à préparer les valises, non ?


  • Ils me font penser à de vieilles putes qui veulent nous aguicher "ça va chéri, tu viens bébé", on se croirait rue Blondel ! A part Macron qui peut monter avec ces vioques ?


  • Il va falloir encore débattre combien de temps ? Cela fait près d’un demi siècle que la France a pris ce tournant néo-libéral d’auto-destruction national et de spoliation du peuple, il va falloir encore débattre et supporter cela combien de temps ?!
    Ces laquais privilégiés du système font caca dans leur froc parce qu’ils réalisent que l’on est au bord d’un changement brutal et soudain. Tout peut se produire du jour en lendemain, les gens en sont arrivés au stade révolutionnaire, c’est à dire cet état d’esprit d’exaltation quasi mystique où les individus sont prêts jusqu’à sacrifier leur propre vie pour leur famille, la collectivité, la nation...On a vu des gilets jaunes qui la veille étaient de simples pères et mères de famille prêts à offrir leur vie en sacrifice...désormais il n’y aucun retour en arrière possible, tant que la pulsion révolutionnaire n’aura pas été satisfaite la tension ne cessera de monter jusqu’à l’explosion finale dont la violence sera proportionnelle à la longueur de l’attente de sa satisfaction. Jacques Attali a déjà fait ses valises...


  • Normal que les parasites de la société se fassent du soucis pour leurs cassettes !
    Le réveil du peuple est la pire catastrophe qui puisse leurs arriver !
    La suppression des moyens de propagande que sont les médias aux ordres est la hantise de ce système qui ne tient que par le mensonge et la menace !
    Et pour paraphraser très sommairement Berthold Brecht
    "Ils accusent la rivière d’être violente lors de ses crues et de tout dévaster sur son chemin mais ceux qui l’ont enfermée dans des tuyaux , qui l’ont corsetée entre des digues , emprisonné derrière des barrages, lui interdisant de " vivre " librement en la soumettant à tous leurs caprices ... ceux-la sont les vrais criminels et les auteurs de violence " et ce n’est que justice lorsque la majorité opprimée se lève pour reprendre son destin en main ! Elle ne "déborde " pas elle reprend juste le cours de son Histoire !!


  • En publiant ce brûlot co-signé par bhl, Hanouna and co, Le Parisien souhaitait mettre de l’huile sur le feu, semble-t-il.

    Quiconque souhaiterait véritablement contribuer à calmer le jeu mettrait bhl sous clé, avec un baillon sur la bouche et sans accès à son fil twitter.

    Suite aux délires de bhl en début d’année sur l’Iran "nazi" de 1935, certains ont eu la curiosité de lire (ou relire pour certains) "L’idéologie française". En 2018, le fait que presque personne n’ait protesté à l’époque, à la notable exception de Raymond Aron dans L’Express, semble incompréhensible.

    Mais le climat aujourd’hui est tout autre. Les "franchouillards", avec ou sans béret, avec ou sans biniou, tant méprisés par bhl se rebiffent et se sentent solidaires.

     

    • bergamotte,
      Vous dites et je vous cite : "En 2018, le fait que presque personne n’ait protesté à l’époque, à la notable exception de Raymond Aron dans L’Express, semble incompréhensible."

      De quoi parlez-vous ? C’est incohérent !
      _


    • @fajs,

      Vous avez raison, la phrase est trop elliptique et incompréhensible.
      Bhl avait publié début 1981 "L’idéologie française", attaque en règle contre les Français et tout un pan de la culture française (Barrès par exemple).
      Or à l’époque, presque personne n’avait protesté, tout au moins publiquement, à la notable exception de Raymond Aron qui avait publié une tribune dans L’Express. Ce texte est toujours intéressant à lire aujourd’hui.
      J’aurais dû écrire : le fait que presque personne n’ait protesté en 1981... semble incompréhensible en 2018.


  • Coluche. Reviens !

     

    • Ouais, il peut nous manquer. On pouvait ne pas l’aimer (anticlérical, sans frontiériste, antimilitariste, antifranchouillard etc), n’empêche que sur les grands sujets, il était là. Expliquant la nature du terrorisme, fédérant les abstentionnistes et crédité de 16% face à la Mite 18% (on se souvent de sa tirade "si voter servait à quelque chose ça ferait longtemps que ce serait interdit"), endossant le rôle de l’état à nourrir les affamés (la nature de l’impôts et des services publics devrait être de lisser les inégalités et non pas son contraire, enrichir les plus puissants par la dette), il a fini par recevoir des menaces de mort de type "attention en conduisant ta moto" et la suite on la connait. Trop dangereux et séducteur à la fois.
      Aujourd’hui à part Dieudonné qui lui arrive à la cheville parmi ces guignols du showbiz ?


    • Jeanne, au secours !


  • ils sont a vomir ... ils ont plein la bouche de la republique par ci et par là mais comment est née la republique ( plutot leur republique remplacant la noblesse par ces personnes de la grande bourgeoisie ne se cachant meme plus et faisant en sorte que leurs enfants restent acteurs ou journalistes regardez leurs patronymes ) si ce n est par la violence !!!
    donc si j ai bien compris ils sont oligarchiques pas republicains ! ils adulent leur republiques qui est l essence de la violence ....la notre arrive


  • #2098031
    le 10/12/2018 par Une illettrée du Centre Bretagne
    BHL, Hanouna, Bern et Boujenah demandent aux Gilets jaunes de (...)

    Ce qui est très violent c’est de voir vos gueules constamment à la télé, devoir écouter votre pollution sonore et visuelle 24/24 7/7 et 352 jours par an depuis des années, se voir infliger vos navets propagandistes, vos mensonges "journalistiques" ou vos émissions débilitantes sans aucune liberté d’expression ni droit de réponse, quand nous sommes la majorité et vous, une minorité qui ne représente personne. Nous n’avons pas à débattre avec vous, votre voix ne vaut pas plus que celle de millions de gens dans ce pays. Rangez vos petits egos et tirez-vous, SVP.
    Si l’action du terrain vous parait violente, alors ok parlons : vous qui avez ou fréquentez les médias, négociez pour nous, contributeurs de l’audiovisuel, une chaîne citoyenne et libre d’antenne où des assemblées constituantes pourraient publiquement débattre de sujets de société.

     

  • Les mondialistes sauce Attali appellent au calme pour tenter de sauver la voie "douce" (métissage et décadence)
    Pendant ce temps la les partisans du plan B poussent à la guerre civile pour imposer la voie "dure" afin d’éviter la réconciliation nationale des gilets jaunes sincères et pacifistes
    La boucle est bouclée


  • Vous êtes sérieux ??? BHL, Hanouna, Bern et Boujenah la liste descend direct à 171 et encore... envoyez le reste qu’on rigole.......


  • Ils sont 175 ?
    S’ils veulent parler ; ils peuvent tout de suite partir faire le tour de tous les ronds-points de France et de Navarre .
    Nous appellerons cela le tour de France .
    Et ils seront applaudi .
    [ que le meilleur gagne ! ]
    _


  • « Je vous demande d’arrêter ! »

    Cela ne vous rappelle rien ? :-)


  • Ceux la même qui interdisent toute forme de debat depuis 20 ans, appellent au debat ! Trop tard les gars. Votre heure est passée. L’heure est a l’addition.


  • Vous avez compris les gueux ??!!. Vous devez arrêter de bloquer la circulation. On doit se rendre à Courchevel dans deux semaines. Dégagez !!

    Hollywood était à 99% derrière Hillary Clinton. Il y avait quelques artistes pour Trump : Clint Eastwood, Sylvester Stallone, Kid Rock, Bruce Willis, Dean Cain, Robert Davi, Mike Tyson, Jon Voight (papa d’Angelina Jolie), Dennis Rodman, Hulk Hogan, Kanye West, Kristie Alley, Azealia Banks, Scott Baio (Happy Days, Charlie s’en charge).


  • SEULS MAIS SI NOMBREUX

    On n’est jamais si bien servi que par soi-même. L’adage s’est cruellement vérifié ces jours derniers pour les Gilets Jaunes qui sans en démordre, dans le froid, sous la pluie, nuit et jour, crient leur souffrance et leur désespoir d’avoir été abandonnés.
    Car c’est bien d’abandon qu’il s’agit. D’un abandon lâche et veule. D’un abandon égoïste et qui rebat les cartes du champ de bataille dans lequel les Gilets Jaunes composent le plus gros des troupes. Désormais ils doivent bien comprendre qui est avec eux et qui est contre eux.
    On connaissait la désertion des hommes politiques du camp de la morale et du bien commun. Qui pourrait, sans rire ou passer pour un demeuré, accorder confiance et crédit à une clique de parasites qui se pense qu’à sa mangeoire ?
    Certains s’illusionnaient encore sur le soutien possible des syndicats, ouvriers bien entendu. On les attend toujours. On savait que les salariés les avaient désertés depuis longtemps, conscients qu’ils ne survivaient qu’avec les subventions des gouvernements successifs, de la manne de Bruxelles ou des petits arrangements avec le MEDEF. D’ailleurs, avec son bon sens français, le bon peuple des ronds-points n’en veut pas et les rejette avec vigueur.
    On aurait pu attendre de la classe journalistique qu’elle laisse échapper, de temps à autre, par inadvertance, un mot bienveillant sur ce mouvement sans précédent dans l’histoire de la France. Là aussi, les petits intérêts personnels empêchent peut-être d’agir avec vertu. L’abattement fiscal de 30 % plafonné à 7500 €, la proximité avec les puissants, les avantages financiers de la clause de cession et les petits cadeaux quotidiens accordés à ceux qu’on veut choyer, tout cela constitue un petit matelas confortable qu’on ne lâche pas facilement. L’honnêteté s’achète pour moins qu’un plat de lentilles. Et la servilité leur va si bien.
    Il restait la cohorte des bonnes âmes pétitionnaires. Artistes, journalistes, intellectuels, chanteurs, acteurs, écrivains. Bref, tout ce que la France compte de consciences toujours prêtes à voler au secours, de la planète qui se meurt, de la mer polluée et de ceux qui s’y noient, des poulets en batterie et des éléphants d’Afrique.
    Seulement voilà, la France n’est pas l’Afrique et ses habitants doivent avoir la peau trop claire. Et pour ces combattants de la liberté « à pas cher » le Gilet Jaune manque d’exotisme dès lors qu’il ne se présente à la caisse pour acheter un livre ou un disque, payer pour voir un fil


  • donc nouveau remède proposé par nos people : le coïtus interruptus, sautez en marche les gars et éjaculez sur vos pompes.
    Quand je pense que certains se plaignaient du silence assourdissant des people sur le mouvement des GJ


  • Quel débat ? Le maître ne débat pas avec son esclave, il le bat, L’esclave ne traite pas avec son maître, il se tait.


  • Le destructeur de la Libye, le bombardeur de Serbes appelant au calme...


  • Lorsqu’on demande aux gilets jaunes d’arrêter, c’est parce que 175 nantis voudraient que ça continue .Mais les GJ en ont rien à foutre des célébrités (artistes, animateurs ou journalistes), parce que ce n’est pas eux qui viennent pour essayer de remplir le caddy, et faire manger leurs gamins, là ça ne risque rien, lorsqu’on gagne 100 ou 150 fois le SMIC,effectivement on aimerait bien que ça continue .La différence entre les GJ et les (célébrités), c’est que c’est juste un effet d’optique .Parce que dans la vraie vie, c’est comme au théâtre, il y en a qui sont sur la scène (et ce n’est pas de la comédie) et il y en a qui regarde .Et ce sont les GJ qui sont sur la scène cette fois, et les (célébrités) regardent
    Alors oui, il faudrait que tout ce foutage de gueules s’arrête .Les GJ ne demandent pas de vivre comme les (célébrités) ils sont plus modestes, mais qu’ils puissent vivre dignement de leur travail, ce qui serait plus respectable .Un débat de plus ne servirait à rien, mais c’est les solutions qui seraient plus utiles .


  • #2098180
    le 10/12/2018 par gilets jaunes vs étoiles jaunes
    BHL, Hanouna, Bern et Boujenah demandent aux Gilets jaunes de (...)

    BHL, Hanouna, Bern et Boujenah une belle brochette de smicards, de salariés précaires et de pauvres au RSA
    Les Gilets Or


  • J’aime bien les recommandations de branlette intellectuelle.
    "pour se comprendre" ? Pardon ?!! Ca sent la réchauffe de la marche des beurs avec des slogans "qu"on est bien ensemble "par ceux là même qui méprisent "la masse"
    Les "gilets jaunes" comprennent à quel point ils ont été roulés dans la farine en remettant à autrui leurs propres facultés de décision.
    Ces signataires comprennent-ils seulement qu’ils n’ont pas besoin d’eux pour réfléchir ?
    C’est une véritable prise conscience qui émerge et rien ne peut plus l’arrêter.
    Et être entendu sans que cela soit pris en compte est beaucoup plus dévastateur que d’être juste "informé" d’une décision à laquelle on n’aurait pas préalablement participé.
    Mis à part la trahison cachée derrière "l’omission"..
    C’est un délice de voir ses têtes se décomposer face à la réalité et qui n’ont plus de légitimité par leur postures différentes pour être,à leur tour,pris en compte.


  • - ’’ On vous emmerde et on ne quittera pas nos gilets pour votre confort... !!! ’’


  • Les références intellectuelles de l’élite ont parlé. Leur hauteur de vue et leur compréhension de la situation sont si impressionnants d’égarement et de petitesse que je me dis que leur truc est cuit. Leur légitimité est morte. Leur talent oratoire ne peut plus cacher l’abîme qui les sépare de la réalité. Dialoguer avec eux sera ce que ces gens nomment "faire de la pédagogie" c’est-à-dire que le résultat du dialogue est acquis d’avance. Il s’agit juste de le faire accepter aux gueux que nous sommes.
    Leur truc ne marche pas. Cela se voit, se sent et se vit. Il est temps d’en sortir. Il est temps de reconstruire après la sortie. Cela signifie quitter l’Union Européenne que Sarkozy a fait accepter malgré un référendum contraire. Il s’agit de quitter l’Euro qui tue la France. Il s’agit de quitter l’OTAN que Sarkozy a fait accepter contre la volonté des Français.

    La suite est simple : sortir de ces trucs et recommencer à construire la France. Ces trucs ne marchent pas et tuent le pays quoiqu’en disent les membres de cette élite dont le penseur le plus notable est BHL. Ces trois lettres suffisent à discréditer cet appel.


  • Je crois savoir qu’Hanouna se pose en comique et maintenant il se pose en référence morale. J’aime les paradoxes et celui-ci est vertigineux.

     

  • Un vrai jeu d’échec...
    Tentative de reprise en main de la situation qui les dépasse par les Mots, racine de nos maux et de notre conditionnement passé
    Désolé quand le frigo est vide, le ventre vide crie plus fort que votre rhétorique


  • C’est bon ça ! Les matons demandent la fin de la mutinerie et personne n’écoute. La prochaine étape c’est ouverture des portes de la prison. Et après même pas besoin de leur mettre des baffes. Rien ne ressemble plus à un maton sans prison, qu’un autre libre.


  • Avec ce genre de provocations des élites, la colère va s’amplifier.... le peuple n’en peut plus de ces discours d’Enarque à la con : le dialogue, le débat, le valeurs qu’on veut transmettre à nos enfants.... C’est justement parce qu’on pense à ce qu’on va transmettre à nos enfants que la colère monte.
    Je vois beaucoup de mépris envers les casseurs, mais en même temps, les casseurs, la violence ont toujours été le seul moyen pour le peuple de se faire entendre. Quand on manifeste bien sagement en demandant l’autorisation, l’élite s’en contrefout.

    Ces gens ont vraiment perdu le sens des réalités. Dommage pour Thierry Lhermitte, il me paraissait moins con.


  • #2098415

    Les gamelards du PAF ont un point commun, saurez-vous les deviner ?


  • C’est l’appel de BHL et de 174 suiveurs...Il avait ;déjà tweeté une sorte de mantra kabbalistique sur le sujet....Mais ça n’avait pas eu l’effet escompté,alors il rapplique ses réseaux habituels du show-biz et des médias avec cette suffisance caractéristique de la bourgeoisie ploutocratique qui ne connait pas et ne connaîtra jamais la langue du peuple !



  • « En empêchant les commerçants de travailler, les habitants de circuler, en exerçant une contrainte sur le reste de la population, la liberté a été bafouée



    Les voilà encore et toujours à invoquer leurs principes moraux de petits bourgeois républicains afin de culpabiliser le français en souffrance. Cela ne marchera plus,ne nous laissons plus avoir. Notre défaite est avant tout idéologique en adoptant leurs principes démocratiques à la con comme substitut de la morale chrétienne authentique. Leur liberté, c’est de la merde, elle ne veut absolument rien dire si ce n’est la liberté d’exprimer notre soumission et notre aptitude à la consommation.



    Il faut « transformer la colère en débat ».



    Ces fils de bisounours osent tout, ça fait un mois que les gilets jaunes ne sont pas entendus et que les médias les exposent dans un vulgaire spectacle socialisant mais à part ça ils ne retiennent que la colère. Ce qui est compréhensible finalement car ces gens ne vivent objectivement pas dans la même réalité, gagnent des salaires à 6 chiffres et possèdent des comptes en banques bien calibrés. Pour les cafards, c’est la violence social du SMIC. La seule raison valable à leurs yeux est celle qui conforte leurs privilèges et leur porte-monnaie : la paix et les bisous évidemment. Ils sont vraiment trop bons ces guignols dont la seule inquiétude réelle est de pouvoir consommer en toute sérénité sans se faire emmerder par le pauvre crypto-révolutionnaire.

    Mais malgré les projecteurs qui illuminent leurs mimes savamment orchestrés pour faire illusion auprès de la masse prolétarienne, les ficelles ne sont que trop apparentes. Ces parfaits pinocchio se muent peu à peu en marionnettes de chiffons. L’oeil du peuple devient perçant.




    « Ces comportements représentent-ils les valeurs que nous souhaitons [...] transmettre [à nos enfants] ? » « Non, mille fois non »



    C’est ainsi qu’il faut admettre la réalité des pillages, le travailleur exploité est trop pauvre pour consommer les marchandises produites par son simple travail. Deux méthodes, la première, demander pacifiquement à son exploiteur de voler un peu moins de plus-value ; la seconde, aller se servir. Pour autant les deux méthodes ne résolvent absolument rien.

    Les GJ doivent impérativement leur répondre ! c’est important. un message court et simple : on vous a entendus mais on s’en fout, en fait, vous n’avez aucune légitimité ni crédibilité. Veuillez cesser d’interférer.


  • Aux signataires : Rendez l’argent d’abord.


  • Mieux vaut lire le dernier article de Closer sur le concert de Francis Lalanne samedi. A bon entendeur...


  • On ne parlemente pas avec ses bourreaux ! Ces imposteurs de l’aristocratie du show business sont les ennemis du peuple ! Leur rôle est de nuire à la liberté de pensée et de réflexion,par le divertissement (médiocrement certes) afin de faire diversion ;
    Pour gouverner il faut que le peuple est la tête vide (ces guignols des merdias y contribuent) et le ventre plein. Les véritables révolutions (monuments institutionnels en feu,arrêt total de l’économie,violences,etc...) ne s’expriment que lorsque la plèbe n’a plus les moyens de se nourrir et n’a plus rien à perdre,y compris la vie.Ce qui n’est pas le cas dans les pays riches.


  • La liste ! La liste !


  • Salutation à nos ennemis mortels le duo des courges.


  • Trop tard pour eux, une digue a pété dans la compréhension du peuple ! Et c’est que le début...Ils ont raison d’avoir...PEUR !


  • "Le moment est venu de parler, de s’écouter, de se comprendre . »

    c’est vraiment comme au moment d’une séparation dans un couple : il y en a toujours un des deux qui fait des promesses pour garder l’autre !

    Hélans ! Bernard, tout est finit entre nous, la vie continue malgré tout. Courage, tu trouveras bien un autre peuple pour vivre à ses crochets .... Bisous.


  • Dubosc a signé ?


  • Tout ça c’est des mots crasseux !


  • Donc on a d’un côté 175 individus et de l’autre 60millions de français.... heu, sauf erreur de ma part la démocratie reste la loi du nombre.

    La messe est dite !


Commentaires suivants