Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

Des tueurs viennent de liquider plusieurs artistes, dessinateurs et journalistes de Charlie Hebdo. Attentat contre une liberté d’expression qui raillait l’islam.

Le discours médiatique mainstream a quelque chose d’insupportable. Les voilà tous à babiller, à se disputer, à tenter de raisonner sur le dernier événement qui va faire vendre. Mais surtout je remarque le deux poids et deux mesures, à deux points de vue. L’Occident dans tout ce qu’il peut représenter de plus dégoûtant.

 

Terrorisme

Des pays entiers comme l’Irak, la Libye, la Syrie, le Liban même, vivent le terrorisme, sans que les bonnes consciences occidentales ne s’en émeuvent. Pis, en Syrie particulièrement, ces mêmes médias qui sont unanimes à condamner le terrorisme ici, le supportent et l’encouragent là-bas, aujourd’hui encore.

Ils l’encouragent en désignant à la vindicte un « régime », l’État syrien, dont Bachar Al-Assad est en effet le chef. Depuis des années ils ont l’outrecuidance de condamner cet État qui lutte contre le terrorisme pour la protection de sa population.

Mieux, complices d’hommes politiques comme Obama, Cameron ou Fabius, ils ont poussé une frange désœuvrée de la jeunesse française à partir en Syrie, y combattre « Bachar ». Et cette jeunesse est partie, se livrant en Syrie, depuis 2011, à des actes bien pire que celui d’aujourd’hui.

Cette jeunesse, aujourd’hui, elle revient. Aguerrie. Et je l’avais prédit, nous avons semé le vent, nous allons récolter la tempête. Mais il ne faut pas oublier les responsables au passage. Les mêmes qui aujourd’hui pleurent hypocritement sur leurs douze morts.

 

Liberté d’expression

Il y a un an, quasi jour pour jour, le 9 janvier 2014, un autre attentat contre la liberté d’expression secouait le pays. Un attentat fomenté par notre actuel Premier ministre, Manuel Valls, avec la complicité de François Hollande, visant à interdire de spectacle de Dieudonné à Nantes.

Il y a un an les mêmes politiques et journalistes qui défendent aujourd’hui la liberté d’expression ne le faisaient pas. Ils défendaient les limites de cette liberté. Les bornes qu’il ne faut pas franchir.

D’ailleurs, il est effarant d’entendre aujourd’hui que l’on accuse Dieudonné et Alain Soral d’être responsables de l’attentat contre Charlie Hebdo. Comment une telle chose est-elle possible ? Ce n’est pas la première fois, nous l’avions déjà noté, que l’on tente d’amalgamer (celui-là est permis) étrangement cette dissidence française avec l’islam du djihad.

Peut-être veut-on éliminer, physiquement ou moralement, les seuls qui en réalité sont susceptibles, dans les tristes circonstances que nous traversons, de garder la tête froide, et de délivrer la bonne analyse critique.

Damien Viguier, 7 janvier 2015

Voir aussi, sur E&R :

Sur ces « rebelles syriens » parrainés par l’empire, chez Kontre Kulture :

Pour apaiser les tensions, soutenir la réconciliation nationale
avec Alain Soral et Dieudonné :

 
 

Livres de Damien Viguier (27)







Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1079701
    Le 8 janvier 2015 à 18:26 par Du Guesclin
    Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

    Au bureau ai dû supporter ce "Charlie" je ne sais pas quoi s’affichant sur les portes. Minute de silence suite à la circulaire de Manu V. Mais où est donc la sortie ? Qu’auraient fait tous ces gens là si les victimes avaient été de droite et nationalistes ?

     

    Répondre à ce message

  • #1080075
    Le 8 janvier 2015 à 21:57 par De passage
    Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

    Un journalisme sans mémoire, un journalisme à l’emporte-pièce ne peut, ne peut pas, ne peux jamais être du journalisme au sens d’informer pour édifier et clarifier la conscience de ses concitoyens, de dénoncer les dérives, les menaces, les injustices du système, de tout système dont aucun ne peut être parfait et encore moins le meilleur. Au lieu de cela, nous assistons à un journalisme charognard des plus viles au service d’un système homophage ou seul compte pour lui la pourriture qui lui monte à la tête et qu’il prend pour un sens selon les vents et non pas selon la raison qu’il se donne l’air d’avoir d’une façon bien étrange et pitoyable à se demander dans quelle fange, il arrive à pêcher ses serviteurs.

    On peut tout comprendre sauf la bêtise car elle est incommensurable en plus d’être la mieux partagée avec une équité admirable à tous les niveaux, à tous les espaces de l’occupation humaine. Elle n’est pas fatale mais c’est comme si elle l’est.

    Merci à l’auteur de cet article qui m’a permis de japper ma détresse.
    Merci à E&R et ses tentatives de se trouver une voie, des voies par le partage et une certaine candeur des débutants dans un monde qui a rendu sourd beaucoup de monde par ses révulsions.

     

    Répondre à ce message

  • #1080079
    Le 8 janvier 2015 à 21:58 par Berrichon
    Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

    Paix à leur âme avant tout .

    Après la justice à deux vitesses , voici la liberté d`expression à deux vitesses ...

    Ce qui est remarquable mais néanmoins tragique , c`est que cette affaire éclaircie largement ce qui se passe au niveau des affaires étrangères en ce qui concerne le moyen orient (réseaux , trafics d`armes , ingérances etc) , on peut désormais en faire un résumé clair , net et précis . Et cela grâce à E&R entre autre .

    Le quotidien régional de ma région titrait sur la funèbre page noire de sa une aujourd`hui :

    "La presse assassinée"

    Belle prise de conscience , mais un peu tard car la presse est morte depuis bien longtemps déjà !

     

    Répondre à ce message

  • #1080661
    Le 9 janvier 2015 à 12:27 par pelagie
    Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

    Moi aussi, depuis 48h j’ai des nausées à les entendre parler de république, de démocratie, de défense de la liberté d’expression. Charlie Hebdo n’était pas un journal subversif, mais plutôt un organe de propagande du pouvoir et du système. en Occident, on a le droit de casser du musulman, du catho et des hétéros mais pas touche à Israël, la banque ou les versions dites complotistes sur le 11 septembre. d’où le traitement à deux vitesses entre ce que peut dire et dessiner charlie hebdo et ce que dit un Dieudonné pendant ses spectacles. Franchement ça m’écoeure

     

    Répondre à ce message

  • #1080897
    Le 9 janvier 2015 à 15:02 par Amélie
    Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

    Merci de cet article, depuis hier je SATURE, la pollution émotionnelle et idéologique devient insupportable ! Je suis prof en collège, et entre les petites affichettes "Je suis Charlie" qui fleurissent sur les casiers (pas sur le mien), la minute de silence imposée à tous, le courrier électronique de la ministre NVB qui jacasse sur la Liberté et la Laïcité (avec majuscules siouplait) sans même évoquer les victimes d’ailleurs, et aujourd’hui la principale qui passe dans les classes pour dire aux élèves que s’ils veulent ils peuvent faire des dessins ou des poèmes sur l’attentat et on les affichera au CDI, du moment que ça respecte bien les "valeurs fondamentales"... Putain au secours ! D’ailleurs certains élèves ont remarqué mon sourire ironique quand j’ai refermé la porte après cette intervention, j’espère qu’ils ne me dénonceront pas... Bref ça soulage de voir ici des gens qui utilisent encore leur cerveau.

     

    Répondre à ce message

    • #1083893
      Le Janvier 2015 à 11:48 par Gerard John Schaefer
      Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

      Ah ! si t’es prof de collège, tu dois bien profiter de la météo idéologique !

      A l’époque, j’avais du mal à aligner plus de 2 phrases à mes collègues...
      J’avais quand même© prêté le bouquin de Thierry Meyssan au collègue prof d’Histoire, lol
      Je l’ai jamais revu, pour d’autres raisons -de délocalisation forcée- pas grave, la vie est un cadeau.

      "j’espère qu’ils ne me dénonceront pas".
      lol, c’est "le mois George Orwell", ou quoi ?

       
  • #1081470
    Le 9 janvier 2015 à 19:21 par Tanguy
    Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

    Post du camarade Loch Lomond :

    "Nous sommes tous Charlie" proclame Libération,
    et bien non pas moi,
    Je n’ai pas fait campagne en faveur du traité de Maastricht, je ne suis pas Charlie,
    Je n’ai jamais amalgamé le PCF et le FN, je ne suis pas Charlie,
    Je n’ai pas soutenu les bombardements de l’OTAN sur la Yougoslavie, je ne suis pas Charlie,
    Je n’ai pas fait campagne pour le OUI au référendum sur la constitution européenne en 2005, je ne suis pas Charlie,
    Je n’ai pas cherché à enfoncer Denis Robert et défendu clearstream, je ne pas Charlie,
    Je n’ai jamais pensé que Cuba est une dictature, je ne suis pas Charlie,
    Je n’ai jamais pensé que Chavez était un dictateur, je ne suis pas Charlie,
    Je n’ai pas approuvé le bombardement de la Libye, je ne suis pas Charlie,
    Je ne me suis pas réjoui de l’assassinat de Khadafi, je ne suis pas Charlie,
    J’ai désapprouvé, en 2006 l’attaque du Liban par Israël, je ne suis pas Charlie,
    Je ne prend pas partie, systématiquement pour Israël contre les palestiniens, je ne suis pas Charlie,
    Je ne ferme pas les yeux sur le nazisme en Ukraine, je ne suis pas Charlie,
    Je pense que Femen est un mouvement qui prend sa source dans l’extrême droite ukrainienne, je ne suis pas Charlie,
    Je ne pense pas que la Russie soit un pays dangereux pour la paix dans le monde, je ne suis pas Charlie,
    Je ne pense pas que la Russie soit responsable de la situation en Ukraine contrairement à l’UE et l’OTAN, je ne suis pas Charlie,
    Je n’ai pas appelé à l’intervention en Syrie, je ne suis pas Charlie,
    Je n’ai jamais fait de l’opposition syrienne des héros, j’ai toujours pensé que ce sont des fanatiques islamistes plus ou moins manipulés, je ne suis pas Charlie,
    Les journalistes de Charlie, comme les policiers et l’agent d’entretien tués sont évidemment innocents et leur assassinat est injustifiable, mais n’en faites pas des héros...
    Rendre hommage aux victimes, oui bien sûr, mais ce n’est pas autour de Charlie et de ses "valeurs" que je voudrais voir se rassembler le peuple français... et refusons cette union nationale masquant l’intention réelle des terroristes et les responsabilités écrasantes des dirigeants français dans la haine suscité par notre pays...

     

    Répondre à ce message

    • #1081912
      Le Janvier 2015 à 23:16 par nina
      Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

      Merci Mr Viguier, merci pour votre authenticité et votre clairvoyance !

      Je m’inquiétais pour cette France de Molière et son esprit critique, cet esprit qui ne semble plus avoir sa place du fait de cette manipulation politique et médiatique incessante.
      Quelle belle image de démocratie nous avons là !
      On veut défendre la liberté d’expression et la laicité alors que l’on censure, décime, l’existence de certains humoristes pour beaucoup moins que cela.
      Même les massacres que je qualifie de génocides que vivent certains peuples n’ont pas soulevé autant d ‘ardeur de la part de tous ces politiciens.
      Il faut croire que la vie de milliers d’enfants et de familles est moins importante que la défense des valeurs de la république. Cette même république qui 6 mois auparavant a décrété l’interdiction de manifester contre le massacre des enfants palestiniens.
      Mais où sommes nous ? Dans quel monde vivons nous ?
      On parle d’unité nationale mais on exclue certains partis car soit disant ils ne partagent pas les mêmes « idéos ».
      Notre peuple est instrumentalisé, Comment pouvons nous accepter ces manipulations incessantes imposées par un dictat de pensée unique !

      Je ne suis pas pour Charlie, néanmoins je déplore cette tuerie car personne n’a le droit de prendre une vie humaine…
      Je défends la liberté d’expression cependant, il est essentiel de garder un esprit critique, juste et non orienté …
      Je suis contre toutes formes de discriminations quelles qu’elles soient y compris l’exclusion que vient de subir le front national quant’ à sa présence pour la marche démocratique de dimanche …
      Je suis contre l’injustice et l’embrigadement que notre monde veut nous imposer …
      Je suis profondément humaniste et contre les opprimés et je refuse tout simplement de participer à l’injustice et la manipulation mentale que nous vivons à l’heure actuelle.

      Comme dirait Havel : « Ballotté, manipulé, automatisé, l’homme perd peu à peu la notion de son être. »

       
  • #1081902
    Le 9 janvier 2015 à 23:11 par listener
    Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

    Charlie était d’un anticonformisme de façade et cela tout le monde l’avait bien compris. On s’aperçoit maintenant même de liens intimes avec des ministres de l’ancien gouvernement (exemple : Charb l’anar était l’ami d’une ex-secrétaire d’Etat !). Mais sa disparition est pour le pouvoir une catastrophe véritable car il était très important dans le dispositif.

    Finir couverts d’hommages par les évêques et tous les corps constitués défendus par la police et par la gendarmerie et même proposé pour le ... Panthéon (Jeannette Bougrab !) est tout de même attristant pour des anarchistes proclamés. Le voile se déchire. Nous savons, nous, ce qu’est l’anticonformisme, le vrai ! Il conduit en prison et pas au Panthéon (pour l’instant).

    Ce journal était en fait mauvais, pratiquement illisible et très incohérent et touffu, avec quelques individualités de talent (Cabu notamment qui faisait partie du paysage français). D’ailleurs, il était en faillite, et subissait un crise et ne se vendait plus.

    Une analyse serait à faire : je pense que ce journal illustrait la décomposition de l’opinion publique française, devenue amorphe, et l’inculture effarante d’un certain public, tellement goinfré par de nullités médiatiques que ses capacités d’analyse se sont éteintes. Le dessin satirique, "arme à un seul coup" (Cabu) était en effet tout ce que ce lectorat peut encore absorber, comme les enfants aujourd’hui qui ne peuvent plus lire que des bandes dessinées, leurs cerveaux n’accrochant plus aux textes un peu longs. Le dessin est très efficace parce qu’il suffit d’une seconde pour l’analyser et le cerveau ne doit surtout pas se fatiguer. Tel était Charlie. Quelques analyses, mais sans imagination et esprit de création. Mais les talents de dessinateurs sont rarissimes et finalement tout cela ne va pas très loin. .Le cerveau est un muscle !

    Quand on aura cité vingt fois "Bal tragique à Colombey 1 mort", on ne sera pas beaucoup avancé. Mais faire une critique historique et politique sérieuse de la période gaulliste serait une entreprise plus risquée, dans l’ambiance actuelle.

    Car parler de "liberté d’expression" est une couillonnade. Cette affaire est surtout un assassinat et devait être traité comme tel car c’est déjà suffisamment grave ! Penser que les auteurs réfléchissaient à la politique et à la presse, c’est leur faire beaucoup d’honneur. On grandit ces terroristes en prenant ces postures aussi théâtrales que pharisiennes..
    .

     

    Répondre à ce message

  • #1082769
    Le 10 janvier 2015 à 15:28 par tonykarim
    Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

    Très bonne analyse de cette terrible et tragique affaire

     

    Répondre à ce message

  • #1082915
    Le 10 janvier 2015 à 17:38 par peter
    Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

    On doit regretter la disparition de tous ces dessinateurs ainsi que les policiers qui les défendaient, lâchement abattus par ces sauvages.
    Cependant je regrette que ce journal satirique n’ait pas condamner la censure hors norme de Dieudonné - avant même le spectacle- ainsi que le manque de solidarité active pour soutenir Siné, viré comme un mal propre par Philippe Val en 2008, après un commentaire sur Jean Sarkosy et sa conversion opportuniste au judaïsme.
    J’aurais aimé aussi de la part de Charlie , une critique du gouvernement, Fabius en particulier, qui d’un côté critique les terroristes de l’ISIL en France et d’un autre côté les soutient en Syrie comme le font israel, la Turquie, le Qatar, l’Arabie Séoudite, etc...

     

    Répondre à ce message

  • #1083905
    Le 11 janvier 2015 à 11:59 par Gerard John Schaefer
    Bal tragique à Charlie Hebdo : douze morts

    Damien Viguier, l’article aurait été parfait, sans reprendre le titre, "pensé" pour choquer bêtement, de Charlie.
    Déjà, à l’époque de Cavanna, des doutes sur ces rebelles en carton.
    Reiser était un génie du dessin, Cabu a gâché son talent dans des combats d’avorton... je ne connais pas bien les autres, ils ne me sont pas sympathiques.

    J’encourage tout le monde à jeter un oeil sur l’oeuvre graphique de Goya et Alfred Kubin.
    Là, ça "rigole" moins...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents