Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Barbier : "Profitons de cette tragédie pour faire une loi Avia validée constitutionnellement"

L’assassinat du professeur d’histoire et géographie tombe pilpoul… pardon, pile-poil pour Christophe Barbier, qui voit là l’opportunité de faire enfin passer la loi Avia (« contre les contenus haineux sur internet »), pour la raison même qui l’avait conduite à être retoquée…

 

 

Pour ceux qui ne pourraient visionner une vidéo postée sur Twitter, vous pouvez aller la voir sur planetes360.fr

 

Vous pouvez aussi lire ci-dessous la sortie du journaliste qui confond trouver une formule et avoir une idée :

« Il faut ensuite, et ça ça peut être assez rapide, relancer la loi Avia, qui a été censurée quasiment intégralement par le Conseil constitutionnel avant l’été, qu’on peut très bien remettre sur l’établi en changeant s’il le faut la Constitution. Le texte peut passer très vite à l’Assemblée et au Sénat, on fait un congrès.

Profitons de cette tragédie, si j’ose dire, pour faire une loi Avia validée constitutionnellement. Ça voudrait dire quoi ? Ça voudrait dire que les grands opérateurs des réseaux sociaux auraient entre une heure et vingt-quatre heures selon les contenus pour faire disparaître les contenus haineux, et sinon eux seraient considérés comme responsables, voire complices.

Cette loi a été cassée par le Conseil constitutionnel au nom de la liberté d’expression, il faut maintenant la faire repasser au nom aussi de la liberté d’expression ! »

Christophe Barbier contre les Français, sur E&R :

La loi Avia, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

82 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Christophe Barbier, le gamin qui nous barbe depuis pas mal de temps.
    Celui qui a besoin d’un machin rouge au tour du cou pour se sentir exister...
    Stop à la connerie...
    Le plus grave dans cette histoire c’est qu’il est invité partout dans les merdias. Voilà qu’il entend nous donner des leçons politiques et constitutionnelles ce minable...


  • Moi je trouve que ce meurtre par décapitation devrait être l’occasion d´interdire définitivement les barbiers !

     

  • Des mecs comme lui qui font semblant de ne pas savoir ce qui se passe (Terrorisme, Covid, oppression bancaire) et qui doit être à son millionième km de léchage de cul du système, c’est désespérant pour lui (son honneur) et ceux qui l’écoutent religieusement...


  • Bon chien ça, bon chienchien mon cricri !

     

    • Les bon chienchiens c’est les français , lui fait partie de leurs maîmaîtres, ceux qui disent assis, pas bougé, bon chienchien, si t’obeis pas tu sera punis.
      Comment savoir qui est le chien et qui est le maître ? Je te donne un indice, l’un des deux peut dire ce qu’il veut sans craindre aucune punition.


  • "Profiter" est le mot clé de cette caste : ils profitent de tout,
    et surtout de notre passivité.
    Mais cela change en profondeur et très rapidement.
    Il n’a pas l’air de le comprendre encore.


  • Barbier veut à tout prix censurer internet avec la loi Avia, pour instaurer définitivement une dictature totalitaire. Une pensee unique et universelle pour un homme nouveau dans un nouveau monde.


  • mais quelle pourriture ce mec. En fait, cet acte, sans doute organisé par l’Etat profond est un nouveau coup d’Etat pour faire passer des nouvelles mesures à la base retoquées par le conseil constitutionnel ou qui n’étaient pas encore proposées.

     

    • Je ne pense pas que cet act ait été organisé..., d’autres étaient plus flagrants dans ce sens.
      Simplement, le hasard faisant, les salopards du genre écharpe rouge pour être distingués, autrement il ressemblerait à un insecte, se saisissent de cet horrible assassinat pour encore réduire le peu de moyens d’expression libres qui nous restent, sous prétexte d’un nettoyage de la haine dans la toile.
      La leur de haine, envers le peuple, est incommensurable.


  • L’écharpe rouge, c’est l’auto-déguisé sénateur romain tiraillé entre sa lubie du prestige et sa peur de fayot de se faire virer : admirez-moi, le gouvernement à parlé.

     

  • Une loi pour censurer qui aurait été censurée doit absolument passer au nom de la liberté d’expression !

    Même les gymnastes hyperlaxe n’atteindront jamais ce niveau...

    Y’a des performances comme ça.


  • Avec son écharpe rouge de bolchévique il commence à nous fatiguer ! Ce traitre a trop la parole. Tout ce baratin sur l’attentat pour éviter de parler du couvre feu illégal et inefficace et surtout pour légiférer sur la parole sur internet le dernier endroit de liberté dans ce pays.

    Mais bon leur plan diabolique a été démasqué. Ils jouent leur dernière carte.


  • ce serait un oxymore legislatif non ?

    imposer la loi avia qui "censure" au nom de la "liberté d’expression"...

     

  • Barbichette, essaye déjà de gérer ton torchon correctement (t’es pas encore en redressement judiciaire, dugland ?). Et laisse les français s’occuper d’un pays qui n’est pas à toi !!!


  • Quel légitimité a-t-il ? Il parle au nom de qui ? Qui le finance ? Qui lui a demandé son avis ? Qui prête attention à ce que cet inconnu déblatère ?


  • C’est normal que j’ai envie de vomir sans même avoir vu la vidéo ? Je l’imagine même surexcité à l’idée de pouvoir faire ça...

    L’avantage avec les gens comme barbier c’est qu’il est pas très vieux et c’est fort probable qu’il fasse partie de la charrette le jour ou le vent va tourner.

    J’espère être vivant ce jour là.


  • Alors que nous sommes entrés en dictature, qu’Herve Ryssen est emprisonné, Barbier ose parler de liberté d’expression...enfin de liberté d’expression à l’envers...


  • "Profitons de cette tragédie..."

    Tout est dit.


  • Une fiente à l’état de synthèse.


  • un chien, même dans un palace reste un chien.


  • La vidéo du père qui s’est plaint a circulé et a abouti à ce drame ? Il faut donc censurer les réseaux sociaux... Ben voyons ! Si on écoute Barbier, on se dit que puisque ce prof a été tué à coups de couteau, il faut donc interdire les couteaux ! Et s’il était mort dans un accident de voiture, il aurait fallu interdire la voiture ?


  • s il etait censuré au nom de liberté d expression ?


  • Défendons la liberté d’expression en la supprimant, logique implacable directement issue du roman 1984 :)

     

  • Ça fait deux jours que je le demande pourquoi on nous bourre le crâne avec cette histoire, encore pire que le covid. Soit dit en passant, et désolé pour la famille, un simple assassinat, avec Un assassin et Un assassiné. Il est impossible de parler de terrorisme ici, ou alors en admettant que le terrorisme consiste à tuer une seul personne, du un pour un... Du terrorisme de gamin de 4 ans quoi.

    Et aujourd’hui on entend de partout sur toutes les chaînes et en même temps, de censure des réseau sociaux.Rien n’arrive par hasard. Ce n’est que le but premier de l’affaire.


  • Barbier : cas d’école d’intelligence inverse.

    Tirez 30 cm d’écharpe propre.


  • dixit : " Cette loi a été cassée par le Conseil constitutionnel au nom de la liberté d’expression, il faut maintenant la faire repasser au nom aussi de la liberté d’expression ! »
    Ouarf ! Faire passer une loi au nom de la liberté d’expression de la censure !
    [ il est vrai que la censure ne s’exprime pas encore assez communément en France ; c’est lent car il y a des tribunaux et nos mauvaises lois ]

     

    • Ce qui est censuré, ce n’est pas ce qui est faux ou pas prouvé, ou discutable, c’est toujours le VRAI ! Qu’on ne devrait pas voir ou entendre ou lire, mais le VRAI. Dans ce sens c’est le réel nu en somme.. A quoi bon censurer des visions.

      Dire qu’il faut censurer quelque chose, c’est admettre au fond que c’est vrai et que ce vrai ne peut être vu par tout le monde. Par les censeurs à qui ce vrai ne fait rien (il faut bien qu’ils voient ce qu’ils doivent interdire), mais pas par n’importe qui. Car certains n’admettent pas l’interprétation officielle et convenue du vrai, sa traduction pour son usage.

      Que c’est justement parce que c’est vrai qu’il faut censurer car il faut du temps pour que ce vrai admette gentiment qu’il n’est pas vrai et de devenir du faux. Alors plus de problème.. Le faux ne pose pas de problème. Le vrai, oui ;

      De toute les manières, le problème de la censure, c’est qu’elle a affaire à plus fort qu’elle. Elle sera toujours vaincue.


    • @listener
      Votre raisonnement fait penser à une Raffarinade célèbre : « The Yes needs the No to win against the No. » On peut transposer comme ça : « La vérité a besoin de l’erreur pour triompher de l’erreur. » Mais la réalité est plutôt : « La propagande doit cacher la vérité pour triompher contre la vérité. »


  • Pas besoin de loi Avia : l’incitation à la violence est réprimée par le code penal.


  • Après le politiquement incorrect correct et le politiquement incorrect incorrect, sachons distinguer la liberté d’expression permise et la liberté d’expression interdite.

    Ou le droit au blasphème protégé et le droit au blasphème pénalisé.

    Oups, pardon, CéPaUneOpinionCétUnDéli.

    Comme dit le Boss, c’est quand on demande qui décide du délit que la température monte de 10°C.


  • Barbier rime bien avec merdier !


  • Le processus dialectique que Barbier distingue entre l’assassinat du prof, d’une part et la loi Avia, anticonstitutionnelle, d’autre part se trouve être non seulement improbable et malhonnête mais en plus facteur déclenchant. Pas de doute c’est signé !
    Les capacités intellectuelles et émotionnelles de cet individu sont altérées mais sa capacité de nuisance est intacte.


  • La constitution va devenir un pot de chambre pour des règles impossibles que les petits notables post gaullards sortis de la rue Saint Guillaume ne parviennent pas à faire avaler à une opinion effarée de l’évolution à la chinoise de ce régime d’affreux bourgeois godillots.

    Cela pour faire oublier une simple chose : une constitution est faite pour être opposée par le peuple aux pouvoirs et non pour être imposée par les pouvoirs au peuple ! De quoi est une constitution ? "Des pouvoirs publics" et non une constitution pour les "gens" ! Une dérive totale donc, encore une. Le pouvoir va nous sortir la constitution pour écraser le peuple. Ce n’était pas l’idée de départ.

    Mais c’est très bien. Cela va ridiculiser l’odieuse constitution de 58, texte infâme et qui nous a valu soixante ans de dictature pioupiouesque, mandarinale et bureaucratique.

    On aura ainsi une constitution anti- constitutionnelle. On va se marrer (c’était déjà le cas d’ailleurs par exemple article 16. Triste histoire)


  • Un parfait exemple de renversement de la charge de la preuve à la faveur d’une loi Avia, véritable cheval de troie d’une république aux aboies, n’ayant plus qu’à sa disposition le mensonge pour justifier la mise en application d’une censure à géométrie variable.
    La législation existe et permet déjà de punir ou de prévenir ce genre d’actes, mais faute d’application, voir de laxisme politique largement entretenu depuis des décennies (à dessein) l’action de l’état a contribué à les encourager.
    Les nombreux fichiers "S" ayant des antécédents d’actes terroristes ou fréquentant les lieux d’embrigadement dit "Djihadiste" s’infiltrant comme réfugiés politiques sont fort utile à un gouvernement qui ne sait plus comment empêcher la montée d’une opposition politique ayant inondé les réseaux sociaux.
    Nul doute que les associations dérangeantes comme E&R (et bien d’autres), en sursis grâce au Conseil constitutionnel, devront redoubler de prudence si un changement de constitution permet de renforcer le champ d’action de la loi Avia.
    Sur le papier, la liquidation des associations musulmanes qualifiés d’islamiste (et il y en a) permet d’invoquer une nouvelle fois le concept flou de "propagation du discours de haine", se faisant l’écho de ce que laisse entendre E.Macron quand il parle de "séparatisme" menaçant "l’ordre républicain" et donc l’autorité d’un état flirtant de plus en plus avec les principes du totalitarisme.
    Ps : "Cette loi a été cassée par le Conseil constitutionnel au nom de la liberté d’expression, il faut maintenant la faire repasser au nom aussi de la liberté d’expression ! " Il fallait l’oser celle là !
    Toutes mes condoléances à la famille de la victime (hussard) de ces fourberies linguistiques, érigée en martyre utile à la république, transformé en satellite d’une nation dont il vaut mieux taire le nom.


  • Christophe Barbier... J’avoue, j’avais presque oublié l’existence de ce gars.

    "Je vais porter h24 une écharpe rouge !"
    Rien que le fait qu’il ait pu avoir un jour cette idée devrait nous mettre la puce à l’oreille quant à son équilibre mental.

    Enfin bon...

    Comment arrive-t-il à la conclusion qu’une loi qui censure internet est la solution parfaite pour empêcher qu’un gars ne se mette à couper des têtes quand il se sent contrarié ?

    Perso, je ne vois pas.

     

  • Je trouve tous ces traîtres à la Nation très courageux ou très cons. Ils semblent certains que ça va durer encore 50 ans comme ça... qu’ils ne risquent rien à ramener leur gueule et à avoir choisi leur camp, qu’il pourront se promener ad eternum d’un restaurant parisien à un plateau télé à leur villa bordelaise sans encombre... que nous avons tous déjà décidé de nous coucher comme des chiens, que nous attendons tranquillement de tout perdre - pays, culture, fierté, entreprise, famille, virilité, avenir - et d’être pucés.
    Nous avons les noms. Nous avons les visages.


  • Le terme profiter pour ces élites sataniques est tout à fait approprié !


  • Il faudrait dire à Ducont et Ducond, la police de la pensée, que s’il s’agit de changer la Constitution, bienvenue ; mais l’on vire toutes les ordures qui la malmènent depuis un bail... Et comme le disait ma Grand-mère en terme de ménage par le vide : en commençant par le haut afin de finir d’une pelletée d’une seule la merde résiduelle en bas...


  • Puisque le temps de cette peau de chagrin appelée « liberté d’expression » est compté, je vais en user avant que quelque loi scélérate ne me fasse fermer ma gueule a tout jamais.
    Barbier, ce grand maitre de la double-pensée, nous explique sans frémir qu’une loi limitant la liberté d’expression devrait être passée au nom de la liberté d’expression. Il fallait oser !
    Barbier ! Soit : tu es un âne, soit tu es une ordure, dans l’un comme dans l’autre cas ; te voilà grand maitre de la double-pensée.


  • Il faut censurer pour préserver la liberté d’expression, tuer les gens pour les sauver, les enfermer pour les libérer, les empoisonner pour les soigner ... dixit Barbier.
    Il en a encore beaucoup de telles suggestions dans sa réserve, le Barbier ?

    Qui s’est qui qui va lui faire bouffer son écharpe ?

    Et Le Gloupier, le maître Belge es attentat patissier, que fait il ?
    Avec ce Barbier il a quand même un sacré client à traiter, j’en arrive à me demander s’il ne serait pas pire encore que le BHL.


  • Ce Barbier il ne faudra pas l’oublier lui aussi, le jour ou la situation s’inversera !


  • Justement, Barbier, commence par fermer ta gueule, on verra après ta loi sur la liberté de penser !


  • Tais-toi Barbier t’es un vendu, quand Drahi a pris le contrôle de l’Express t’as senti le vent tourner et t’as vite convolé avec une de la communauté la Yamini Kumar-Cohen pour sauver ta peau.

     

  • Ce barbier c’est de l’intelligence inversée !


  • L’idolâtre mitterandien qui porte l’écharpe dont s’est débarrassé FM (tiens initiales curieuses).
    Heureusement que Madonna ne lui a pas donné sa culotte. . .

     

  • Un barbier, c’est fait pour couper les barbes ?
    Les têtes ?
    C’est signé !
    Cette tête a été coiffée au nom de la liberté d’expression, il nous faut maintenant coiffer celle du barbier au nom aussi de la liberté d’expression !


  • Moi j’aimerais bien voir Charlie Hebdo publier des caricatures du cul de Jésus, de Moïse et de Yahve avec la pointe du croissant musulman dans l’anus ... Mais bon, je rêve !


  • Comment peut-on donner la parole sur un sujet sensible à un clampin qui n’a aucune légitimité .Qu’il se fasse élire, et après, il pourra donner son avis .Pour le moment , il n’est qu’éditorialiste politique et chroniqueur de BFMWC alors qu’il a été le directeur de rédaction de l’hebdomadaire de L’Express entre août 2006 et octobre 2016. subventionné par l’argent du contribuable et racheté par Alain Weill le12 févr. Un pour 1 euro symbolique .Il n’y a pas de quoi pavaner sur les plateaux tété avec une écharpe rouge et donner des conseils ,lorsqu’on est pas capable de gérer une entreprise subventionnée qui perdaient 10 M d’euro par an .
    Alain Weill dirigeant de SFR et de BFMTV. .Je pense que Mr Barbier a du négocier à l’époque pour se faire une petite place avec un petit billet comme chroniqueur à BFM ,comme lécheur de culs à volonté .


  • A chaque fois que je vois ce Barbier et son écharpe de poseur, je pense à la danse. A la danse classique. Une petite analyse proustienne m’a fait comprendre que je faisais un transfert freudien qui avait pour source une célèbre danseuse, Isadora Ducan...

    Isadora Duncan danseuse, est morte tragiquement le 14 septembre 1927 à Nice : le long foulard de soie qu’elle portait se prend dans les rayons de la roue de l’Amilcar GS de son garagiste Benoît Falchetto. Elle est brutalement éjectée du véhicule et meurt sur le coup dans sa chute sur la chaussée, presque décapitée..

    Barbier fait donc une allusion à une décapitation, mais accidentelle. On doit lui conseiller donc de ne pas trop s’approcher d’une Amilar GS et de ne pas laisser traîner son écharpe. Les roues de voitures sont parfois vengeresses.


  • Ce type donneur de leçons est à vomir. Représentant des journalopes de cour, porteur en signe extérieur
    d’imbécillité et d’égocentrisme une écharpe bien voyante été comme hiver. Serviteur zélé des puissants il doit souffrir d’un syndrome psychologique de supériorité. Ces fous qui nous gouvernent devraient être enduits de plumes et de goudron pour les ramener à un peu plus d’humilité.


  • #2572369

    Alors, oui a Avia, mais juste pour Barbier et sa clique.
    Mais qui peut le faire taire cette sous m,,,e qui incarne parfaitement l"emprise gaucho-sionisto-lgbtiste dans nos medias.


  • Le système, ayant echouė à faire promulguer la loi Avia, instrumentalise l’ėmotion ambiante pour instaurer toute une batterie de mesures visant à évincer le peu de pensée dissidente qui subsiste encore sur internet.
    La confusion entretenue entre l’auteur de ce crime et le ccif en est révélateur.
    Sous prétexte de la peur, les masses sont prêtes à tout accepter !

     

  • Encore un crime qui tombe à pic !
    Le cheval de bataille macronien -la haine sur Internet- va encore s’abattre sur les mêmes, à savoir Soral, Dieudonné, Bourbon, bien connus pour leur goût prononcé de la décapitation en pleine rue, au couteau de cuisine !
    Quant aux enseignants, ils resteront libres de montrer les fesses de Mahomet aux élèves du Neuf-Trois ou d’aller se faire euthanasier en Suisse, s’ils trouvent que c’est une fin plus agréable...


  • Faut-il alors tondre le Barbier pour avoir les cheveux au vent ?


  • Inversion accusatoire, quand tu nous tiens..

     

    • Et comment il va faire avec ses patrons ? La haine ? Comment il,ils font pour vivre ? Si ils sont pas endoctriner dans un projet messianique, dans une corruption morale de l’humanité ? Forcément il y a quelque chose au dessus d’eux. Ou alors expliquez moi clairement une rationalité ?


  • Logique républicaine française :
    1-On condamne Poutine quand il détruit les réseaux terroristes Tchétchènes en Russie, au nom des droits de l’Homme et de la liberté
    2- On accueille des terroristes Téchétchénes en France sans contrôle, au nom des droits de l’Homme et de la liberté
    3- On se fait massacrer par ces tchétchènes qu’on condamne, au nom des droits de l’Homme et de la liberté
    4- Pour lutter contre ce problème on interdit la liberté d’expression chez nous, au nom des droits de l’Homme et de la liberté


  • Bizarre que l’on puisse faire sortir une loi opportuniste "dans l’urgence" sur ce sujet précis, alors que cela ne semble pas être possible pour l’expulsion des indésirables qui peuplent nos prisons ou qui commettent des crimes sur notre sol, où là on nous répète que ce n’est pas si simple et que cela prendrait du temps. On aurait donc sur ce sujet le temps d’atermoyer, mais pas le temps de réfléchir au bien-fondé à court, moyen et long terme, de cette loi-Avia ! Encore une fois, deux poids deux mesures qui ressemblerait fort à de l’abus de pouvoir. Si on fait le compte des "vendus", la liste s’allonge un peu tous les jours. Barbier, le papillon qui n’en finit pas de tourner autour de la "lumière".... A quand le jour où on ne verra plus ce genre de personnage sévir sur nos antennes ?


  • Cet individu dangereux devra être jugé lors de la première fournée du futur tribunal de Nuremberg2


  • " Ne gaspillez jamais une bonne crise "

    Émmanuel Rahm


  • Question : A qui profite le crime ?
    Réponses :
    "Barbier : "Profitons de cette tragédie pour faire une loi Avia [..]"
    "Valls : "prison ferme pour les ennemis de la République Soral et Dieudonné"

    CQFD


  • Notre président (Groland) encensant le blasphème au Liban, pilpoul (mdr...), dont l’ami de la famille, Barbier faisant éloge de l’opportunisme de ces dominants.
    « Plus c’est gros plus ça passe. »


  • Barbier une synthèse dans la servilité au CRIF.


  • Barbier et son écharpe ensorcelée, cadeau du rite écossais.
    Il ne la quitte jamais sauf pour prendre sa douche.


  • Barbier, un jour viendra où il n’aura que les murs à raser...


  • le profiteur s’exclame que ce moment doit lui profiter .
    la classe quoi.


  • Cette "loi" s’applique déjà sans avoir été voté. Une "dictature républicaine" s’est installée et monte en puissance tous les jours et certains jouent encore à la démocratie. Les esclaves continueront à voter pour faire plaisir à leurs maîtres. Coluche qui s’était présenté aux élections et connaissait le milieu politique avait dit : "si voter servait à quelque chose il y a longtemps que cela aurait été interdit" puis il est mort.


  • Qui est ce Monsieur drapé de son arrogance, sorti tout droit de son salon feutré venant pérorer et s’arrogeant à lui tout le droit de dire de manière précieuse ce qui est BON pour le Peuple de France.


  • Traduction : au nom de la liberté d’expression, ferme-la !


  • Q elle aubaine pour le pouvoir en place ,profité de cet acte criminel pour cencurer la liberté d’expression au nom de la liberté d’exprssion


Commentaires suivants