Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vaccination et complotisme : la section Santé d’Égalité & Réconciliation répond !

La section Santé d’Égalité & Réconciliation réunit des professionnels actifs couvrant à peu près tous les secteurs de la santé (praticiens médecins ou non médecins, journalistes, auteurs, chercheurs) qui se donnent pour ambition d’être les sentinelles des dérives du système de soins moderne. La section Santé se veut aussi un outil pragmatique présentant des solutions concrètes pour rester en bonne santé.

 


 

La section Santé d’Égalité & Réconciliation répond à quelques perles de propagande issues du magazine médical destiné aux professionnels de santé Le Généraliste [1]. Pioché dans l’édito d’abord :

 

« Agnès Busyn a sifflé la fin de la récré…

Formule confirmant que toute contestation dans le domaine de la santé n’est pas prise en compte de façon sincèrement démocratique. La marmaille du peuple qui s’est bien défoulée pendant la récréation, est priée de se ranger sagement maintenant, et sans faire d’histoire.

…au motif que le taux de couverture vaccinale devenant critique en France, laisser des enfants non vaccinés leur ferait courir un risque inadmissible de contracter sur le territoire français une maladie grave évitable ».

Deux idées donc. Premièrement, les enfants non vaccinés courent un risque sanitaire supérieur aux enfants vaccinés. Ce qui mériterait quand même une petite argumentation au minimal syndical, et quelques chiffres, car cela reste à démontrer. Deuxièmement, les parents qui ont fait ce choix sont complètement irresponsables, et c’est inadmissible de les laisser faire. Est-ce à comprendre comme un avertissement méritant sanctions ? Il y a bien une troisième idée faisant référence au territoire français, terre de progrès scientifique et médical. Et si on comparait la prévalence des maladies émergentes des pays à forte couverture vaccinale avec celle des pays en voie de développement où l’on pratique peu la vaccination ? On parie sur les résultats ?

« Jusque là rien à redire, le discours est construit et fondé sur les données de la science ».

Ah d’accord, c’était pour la bonne cause ! Le peuple est ignorant, et on le pique pour son bien. Malheureusement, l’esprit de probité intellectuelle qui nous anime nous pousse à avoir quelque chose à redire. Cher Généraliste, pourriez-vous préciser de quelles données de la science vous parlez, qui construit et fonde selon vous ce discours simplissime ? Car sinon, comme vous le savez, cela s’appelle un point de vue dogmatique. Et oui, ce n’est pas parce qu’on utilise le mot science dans une phrase que l’argumentation se pare par miracle de scientificité. À ce compte là, nous gagnerions beaucoup de temps passé en recherche sur Medline à la section Santé ! La suite est croustillante :

« La variole n’a disparu de la surface de la planète qu’au prix d’une vaccination qui, pour le coup, était véritablement risquée et assumée ».

Assertion où l’on apprend que la vaccination de la variole est un acte risqué. Mais bon, comme c’est un choix assumé, ça va. Mais au fait, est-ce que ce sont bien les campagnes de vaccination mondiale qui ont éradiqué la variole ? Que nenni chers amis, pas du tout du tout. Ce n’est pas E&R, obscur site complotiste qui le dit, c’est bien la prestigieuse OMS. Le grand branle-bas de combat vaccinal a bel et bien échoué contre la variole. L’OMS a dû arrêter les frais, et revenir aux bonnes vieilles techniques d’isolement et d’endiguement qui, elles, ont finalement fonctionné.

« En réalité, les antivax sont moins le fruit d’une contre-argumentation scientifique que celui d’une évolution sociétale fondée sur la justification des individualités ».

Bon sang, mais bien sûr ! C’est donc cela la motivation première de ces parents inconscients. Ils sont juste égoïstes à vouloir se renseigner sur les risques que pourraient subir leurs enfants. « Une inoculation de quelques secondes pour une vie de handicap ». Tout le monde compatit à ce constat amer, entendu de la bouche de parents d’un adolescent autiste. Mais restons rationnels s’il vous plaît : cet accident vaccinal ne doit être considéré « seulement » comme un dégât collatéral regrettable, puisque le bilan vaccinal est globalement positif. La vraie question à se poser est donc la suivante : Le bilan vaccinal est-il vraiment positif ? Se pourrait-il que l’information des média traditionnels soit tronquée ? Se pourrait-il que l’on nous désinforme ? Hum, ça donne envie d’y consacrer quelques lignes argumentées dans un futur article… Mais pour l’heure, terminons avec Le Généraliste. Dernière citation empruntée au grand dossier de ce prestigieux journal scientifique :

« "La plupart des partis d’extrême droite ont un discours soit vaccino-septique, soit vaccino-critique" déclare Jocelyn Raude (sociologue NDLR). Une recherche avec le mot clé vaccination sur le site d’Alain Soral (égaliteetréconcilation.fr) dévoile l’omniprésence des thèses complotistes et, sans remettre en cause la vaccination elle-même, Marine Le Pen s’est exprimée récemment contre l’obligation vaccinale ».

Petits syllogismes qui ne mangent pas de pain en somme. Un site d’extrême droite est vaccino-critique. Être antivax est complotiste, donc les sites d’extrême droite sont complotistes. Cela marche aussi dans l’autre sens. Les antivax sont complotistes. Les complotistes sont d’extrême droite. Donc les antivax sont d’extrême droite. Tous démasqués on vous dit ! Sans compter le raccourci clavier concernant l’étiquette d’extrême droite (jamais définie) : E&R est d’extrême droite. On vous le dit. Donc c’est vrai.

Allez, sans rancune, c’est de bonne guerre. Après tout, ces lignes sont tirées d’un journal envoyé gratuitement aux médecins, mais qui cependant brasse argent et intérêts privés. Quelqu’un s’ennuyant pourrait-il calculer le prorata du nombre de pages de publicité sur l’ensemble du journal ? Car il faut bien que quelqu’un paye l’addition pour publier ce genre de message. Tout le contraire de notre équipe à la section Santé. Nous sommes bénévoles, et écrivons par conviction pour un site qui, rappelons-le, fonctionne sans aucune publicité. Nous croyons réellement en une science non dévoyée ; nous croyons au sérieux et à la possibilité d’améliorer sa santé sans effets secondaires. Nous nous engageons pour ce qui nous semble être une cause juste, tant par amour du prochain, que pour celui de la vérité. Et notre message est reçu. Car les médecins, comme nos lecteurs, ont été, sont, ou seront peut-être un jour des malades. Alors, si ce n’est déjà fait, ils trancheront en sachant de quoi ils parlent.

 

- La Section Santé d’E&R -

 

À ne pas manquer, une conférence exceptionnelle à Nice le 10 février :

Notes

[1] Numéro du vendredi 29 septembre 2017

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

Les excellents articles de la Section Santé d’E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Juste comme ça pour le plaisir : ma femme infirmière a été invitée ainsi que tout le service par un médecin à une soirée au Ritz. Dîner ***, boîte de nuit et cocktails inclus bien évidemment. Devinez qui a payé ? Un labo. Par pure amitié bien sûr.

    Heureusement pour son âme qu’elle n’y soit pas allée.


  • À lire absolument sur les vaccins : "Pourquoi vacciner ? " de Pierre-Jean Arduin. Il ne se base que sur des données médicales officielles (OMS...) pour analyser de façon statistique et logique (si la baisse de la maladie débute bien avant l’apparition du vaccin, c’est peut-être que celui-ci n’y est pour pas grand-chose...) les vertus réelles des vaccins et aussi leurs dangers (aluminium surtout).

    Le style est des plus froids et objectifs, avec en prime un petit résumé bien pratique à la fin de chaque chapitre. Exactement l’opposé du "gourou new-age" auquel veulent nous faire croire les media dès qu’on parle des "anti-vaccins" ; il faut dire que l’auteur est polytechnicien, docteur en neurosciences et informaticien de profession. Pas vraiment un rigolo quoi...

    Et en plus les radins (ou fauchés) peuvent le lire intégralement et gratuitement en ligne sur le blog de l’auteur !

    http://loindutroupeau.blogspot.fr/

     

    • Merci beaucoup pour ce lien !
      Sinon, un foin pas possible a été fait pour la pétition des 200 médecins (je me souviens de Grimaldi de PSL) !
      20 minutes, (et toutes les "merdes propagandistes payées par nos impôts") en a fait des tonnes !
      Aujourd’hui, Joyeux et Montagnier (prix Nobel ! pour une fois, ils ont fait le bon choix !) ont lancé une pétition : 5800 médecins au dernier compteur !!!! 5800 !!!!!
      La propagande a "oublié" d’en parler !
      Et s’ils "oublient" de cette manière, on comprend qu’il y a un plan derrière tout ça ... pas besoin d’avoir fait beaucoup d’études à la con pour comprendre ... ... et tellement de médecins dans le milieu hospitalier relaient la propagande .. .Ils n’ont jamais d’argument autre que la confiance dans le système ! Ahurissant ! Dissonance cognitive : plus les études sont difficiles, plus dur sera de reprendre sa liberté de penser ....


    • Merci pour le lien. Dense, mais instructif. A partager


  • Bravo ! excellent article !


  • "laisser des enfants non vaccinés leur feraient courir un risque inadmissible de contracter sur le territoire français une maladie grave évitable"

    Ah bon Mme Busyn ?
    Alors comment expliquez-vous l’obligation vaccinale contre l’hépatite B alors que risquer d’attraper cette infection sur le territoire français n’est ni élevé ni modéré ?
    Source : Centre de vaccinations internationales Air France.
    http://www.vaccinations-airfrance.f...

     

    • Et les "migrants" acceuillis dans les grandes villes sans même de quarantaine, alors que les virus de fièvres hémorragiques font rage en afrique, c’est-y-pas balot et un tantinet dangereux ?


    • Au delà du reste de la phrase, je relève la fin :
      "un risque inadmissible de contracter sur le territoire français une maladie grave évitable".

      Parce qu’a l’étranger, un français peut tomber malade ?
      Parce qu’a l’étranger, les vaccins français ne fonctionnent plus ?

      Mais si les vaccins français ne fonctionnent pas dans les pays sans hygiène, est-ce que l’hygiène (la richesse a l’échelle du pays) ne serait pas la vrai cause de la bonne santé des assujettis du ministère de la santé ?


    • @ Zuleya
      Il ne faut pas confondre hépatite B et fièvres hémorragiques (pas le même virus, pas les mêmes modes de transmission, pas le même vaccin).

      Mais ta remarque est très intéressante car :

      - il n’existe (à ma connaissance) aucun traitement efficace pour lutter contre
      - le dépistage ne peut se faire que lorsque la maladie est déclarée
      - seul le vaccin serait une protection contre les fièvres hémorragiques

      Alors pourquoi pas ces vaccins dans la liste des 11 alors que les "migrants" affluent ?


  • Hum ...
    Directeur de publication du journal en question : Gérard Kouchner !
    Frère de l’autre.

     

  • Question piège : « Vous dites qu’en ne me vaccinant pas, je fais courir un risque aux autres. Si je fais courir ce risque pour un vacciné, à quoi sert la vaccination ? Je pensais qu’elle était là pour éviter la contamination ! »
    Argument imparable trouvé ici.
    Autre considération : refuser publiquement un enfant pour non-vaccination est une violation du secret médical.

     

    • #1890766

      Toutes les libertés / garantis / protections / principes démocratiques ont pour limite la survie / la sécurité du groupe.

      Donc ton secret médical a une liste d’exceptions. Déjà aujourd’hui, et de façon ancienne, il n’y a pas de principes de secret médical sur demande d’un juge.
      De là à ce que ce pouvoir soit étendu aux médecins-conseils de la sécurité sociale ...

      Les libertés n’existent que vis-à-vis de tes semblables. L’état est au dessus de toi.


    • En ne te vaccinant pas, tu fais courir un risque :
      - aux personnes qui n’ont pas l’âge de se faire vacciner (ex : un enfant de 2 semaines)
      - aux personnes sous immunosuppresseurs
      - aux personnes immunodeprimées
      - aux personnes sur lequel le vaccin n’a pas fonctionné (10% des gens dans le cas de la rougeole).

      Mais... si t’es le seul à ne pas te vacciner, l’immunité de groupe sera preservée et ces personnes auront une chance infime de tomber sur ta maladie.


    • Je ne trouve pas l’argument imparable, car on peut vous répondre que ce n’est pas en tant que vacciné que vous faites courir le risque mais en tant que non vacciné justement... le débat se porte sur la contamination de non vacciné à non vacciné, pas de vacciné à non vacciné il me semble.


    • « Je ne trouve pas l’argument imparable, car on peut vous répondre que ce n’est pas en tant que vacciné que vous faites courir le risque mais en tant que non vacciné justement... le débat se porte sur la contamination de non vacciné à non vacciné, pas de vacciné à non vacciné il me semble. »

      Certes, mais où est la logique ? C’est irrationnel. Si le vaccin fonctionnait il n’y aurait plus lieu de s’inquiéter pour un vacciné, même si la maladie circule encore chez les non vaccinés ? C’est absurde. Moi je n’aime pas ces raisonnements qui manquent du bon sens de base, et surtout pas qu’on m’impose des piqûres risquées avec des théories alambiqués. C’est comme imposer à tous les délires d’un savant fou. De plus, un remède qui a besoin que tout le monde le prenne pour prétendre à un effet sur une personne, c’est étrange, nul, et ça contient en soi une "boucle" insoluble : on pourra toujours accuser celui qui n’y croit pas et ne se vaccine pas de faire capoter le processus. C’est un raisonnement bien pratique et totalitaire.

      « Donc ton secret médical a une liste d’exceptions. »

      Certes et c’est une grande régression. De nos jour il n’y a de fait plus de secret médical.


    • Grindel, les médicaments c’est pas de la magie, un médicament a des effets secondaires, des contre-indications, des associations déconseillées, des précautions d’emploi et NON ça ne fonctionne pas dans 100% des cas.
      Que ça fonctionne dans 90% des cas c’est tout sauf un scandale. Sinon arrêtez tout de suite les antibiotiques, les antimigraineux, les antiépileptiques et les antinauséux...
      Surtout que là ce n’est pas un médicament de confort !


    • Vous me parlez de médicament alors que le sujet est le vaccin. Le principe du vaccin, par définition, est de vacciner. Même avec 90% de réussite, ça ne poserait pas tant de problème qu’un autre à côté ne le soit pas. Ne me parlez pas d’antibiotique c’est une catastrophe. Des années après, ma fille paye encore l’administration inutile et protocolaire d’antibiotiques à large spectre à la naissance.



    • Certes, mais où est la logique ? C’est irrationnel. Si le vaccin fonctionnait il n’y aurait plus lieu de s’inquiéter pour un vacciné, même si la maladie circule encore chez les non vaccinés ? C’est absurde.



      Buzyn vous répondrait que le vaccin fonctionne mais que tant que tout le monde n’est pas vacciné les non vaccinés sont contagieux pour les autres non vaccinés. Qu’en gros le problème ne sera résolu que lorsqu’il n’y aura plus de non vaccinés... du pain béni pour elle et ses accolytes. Il s’agit plutôt de mettre sur la table que les dits vaccins ne sont pas si efficaces que cela et sont même contreproductifs ce que fait cet article très justement en mettant le doigt là où ça fait mal, c’est à dire en rappelant que c’est le confinement qui a permis d’endiguer des maladies.
      Oubliez votre argument, sur un plateau télé il se ferait réduire en charpie et il faut être efficace dans la lutte.


  • Comme pour les compteurs Linky et les Chemtrails, ces contestations anti-vaccinales sont venues de l’Extrême-gauche....Premier mensonge.
    Par ailleurs, tombant par hasard sur les infos en voiture (radio), on m’annonce qu’une jeune fille est morte de la rougeole récemment (je ne me souviens plus où), que c’est une maladie très contagieuse et blablabla... C’est dingue comme ils sont prévisibles. Ils relaient de véritables campagnes de communication, nous affirment la main sur le coeur qu’ils ne veulent que nous informer, et se plaignent qu’on apprécie pas d’être pris pour des cons !


  • La vaccination n’est pas obligatoire en Israël. Les israéliens sont-ils plus intelligents que les Français pour juger ce qui est bon ou pas pour leurs enfants ?
    Cette insistance est plus que suspecte ...
    Y aurait-il un rapport avec l’explosion d’autisme et vaccins à l’aluminium aux USA ?


  • Je suis enceinte de mon quatrième enfant et cette fois-ci lors de mon rdv à l’hôpital chez la sage-femme, ils m’ont demandé d’apporter le carnet de santé de mon époux et le mien afin de nous mettre à jour dans tous les vaccins pour protéger notre bébé . . .

    Par contre la question de l’allaitement est secondaire, cela doit être un choix de la mère car elle peut refuser sans qu’on lui expose les arguments favorisant l’allaitement, après tout, il faut bien faire tourner les usines de Lactalis (et risquer de contaminer nos petits)

     

    • Je viens d’accoucher de mon 8 eme enfant et pour la première fois on m’a "proposé" de me faire vacciner contre la coqueluche dès le lendemain de mon accouchement ( en plus de la pilule bien évidemment au cas où l’idée saugrenue de refaire le même erreur que celle je tenais dans les bras), j’ai refusé et on me l’a proposé une seconde fois le matin de mon départ. Première visite chez le médecin pour ma fille, et là, j’ai eu l’impression de me retrouver face a un commercial de chez Sanofi... je vous jure qu’il faut être sacrement armé pour ne pas repartir avec l’ordonnance 11 vaccins. Dieu merci ma fille est née en novembre...


    • Comment peux t’on vacciner une femme enceinte sans se poser aucune question ? C’est aberrant tout de même. On nous encourage à nous débarasser de nos matous, à éviter l’alcool et les crudités mal rincées quand on est enceinte ; par contre une grosse injection d’aluminium, pas de problème, ça ne passera pas la barrière du placenta bien sûr ! Ces médecins ont un pois chiche à la place du cerveau


  • Une rapide recherche sur le net m’a permis de trouver un site chouette qui liste les composants néfaste des vaccins ; http://www.infovaccin.fr/composants.html

    Acide chlorhydrique (naturellement présente dans le système digestif mais naturellement absente du reste du corps), aluminium, formol, baryum, éther, glutamate, phénol... protéines de poulet ?, j’en passe des imprononçable.

    Je ne me permettrais pas un seul instant de soupçonné un complot de marchands sans scrupules, mais une question me brûle les narines ;
    Pourquoi on dirais vraiment qu’une organisation cherche à nous empoisonner ?

     

    • Le fluor dans le dentifrice, ainsi que les nano-particules (dioxyde de titane) dans toute la merde que nous mangeons servent à cela ... heureusement que nous sommes constamment bombardés par les ondes du Linky,, des antennes, ou des téléphones portables ....
      Sérieux, on est costaud, mais nos mômes, qu’est ce qu’ils vont déguster ...


    • Parce qu’il y a des projets malthusiens derrière qui consistent à reduire drastiquement la population mondiale pour la ramener à 500 millions de personnes tout simplement. Et il faut bien se débrouiller pour faire disparaitre des masses.


    • Un composé n’a pas de toxicité à lui seul, il faut connaitre :
      - sa dose
      - sa voie d’administration
      - éventuellement la durée d’exposition

      Et par exemple l’acide chlorhydrique se décompose dans l’eau en chlorure et en oxonium, tous les deux physiologiquement présents dans le sang.
      C’est pas pour autant que je vous conseille de vous en injecter 1mL à 1 molaire...

      Naturel ne signifie pas non toxique. Le GHB (drogue du violeur) est aussi naturellement présent dans le corps.


    • @ Castanietzsche

      Vous avez raison et tort à la fois... En effet, on dit que la dose fait le poison, mais on découvre aujourd’hui (et depuis quelques temps en réalité) que c’est plus complexe que cela. Des tas d’éléments qu’on considérait pas trop nocifs à faible dose se révèlent de plus en plus problématiques. On a des effets tels que l’homéopathie mais en sens inverse (l’information portée en elle même peut poser problème au corps) et surtout on commence à découvrir tout un tas d’effets cocktails (par exemple : métaux lourds + pollution + ondes électromagnétiques + parasites genre Lyme etc... peuvent vous réduire à l’état de loque et parfois ce sont des doses très faibles de mercure, aluminium etc qui participent à cela... sous l’effet des ondes la barrière hémato encéphalique s’ouvre et toute la chimie qui n’a rien à faire dans le corps peut alors migrer dans le cerveau = Alzheimer, Parkinson etc...)

      Pour aller plus loin, on parle souvent des ondes électromagnatiques (et tant mieux, WIFI tel cellulaire 3/4G etc posent problème) mais l’électricité domestique aussi est en cause. Il faut éviter d’avoir des câbles et appareils électriques près du corps par exemple car cela participe à affaiblir l’organisme. Respecter une distance d’au moins 1m50 à 2m pour sa lampe de chevet et radio réveil (même lampe éteinte elle rayonne la ou il y a de la phase sous tension). Eviter les prises de courant près de la tête de lit ! Cela parait pour de nombreuses personnes de la science fiction mais il y a un réel problème avec le 220V en plus des téléphones qu’il faut bien entendu éteindre totalement la nuit (et couper 3/4G le jour). Personne n’en parle (les lobbies EDF et financiers font leur boulot depuis un moment déjà).


    • Paul H effectivement la dose ne fait pas toujours le poison... Par exemple pour les cancerigènes et les allergènes (en 2ème phase).

      Vous avez tout à fait raison au sujet des ondes électromagnétiques (la longueur d’onde, la durée d’exposition et la dosimétrie importent beaucoup), notamment pour les cancers du cerveau. Je n’ai pas lu d’étude au sujet de la fatigue mais ça ne me semble pas absurde (mais difficile à tester).
      Au sujet de l’électricité... Ça m’étonnerait, mais il faut rester ouvert d’esprit.

      Au sujet des ondes, il faut bien comprendre que les liaisons chimiques absorbent différement en fonction des longueurs d’onde. C’est pour ça que les micro-ondes chauffent beaucoup plus les liaisons O-H que les Si-Si...

      Mettre son téléphone en mode avion le soir, ce n’est pas grand chose, donc pourquoi pas.


  • Et leurs clandos ?... pardon, leurs "migrants", des "mineurs" de 25 ans et plus dont ils se servent pour nous pourrir jusque dans les bleds reculés et qui viennent du fin fond du diable Vauvert, ils les ont reçus leurs 11 vaccins ?...non mais ça va commencer à suffire !...


  • Les très très riches savent qu’il n’y a qu’une planète... et qu’on est pas prêt d’en trouver une autre...

    Les seules personnes qui peuvent contester leur suprématie sont les classes moyennes qui ont fait de grosses études et connaissent comment fonctionne un téléphone, une intelligence artificielle ou un vaccin. Ce qui les emmerde le plus, c’est que les pauvres s’y mettent aussi à acquérir un savoir au travers d’internet, des bibliothèques numériques et du temps libre du chômage. La connaissance collaborative se met en place d’elle même. Et ça marche...

    Alors que ces oligarques commencent à stresser parce qu’on a plus besoin d’eux pour faire tourner la machine, leur seule solution c’est de bousiller ceux qui ont la connaissance ; ça devient dangereux pour eux toute cette prise de conscience. Ces personnages comme Soral qui éduquent ou suscitent la critique de la société par le rire comme Dieudo... et tant d’autres qui ouvrent le cœur et l’esprit.

    A partir de ce constat, on va vacciner à tour d’aiguilles dans le bras, tous ces enfants seront des éternels malades avec très certainement des capacités cognitives amoindries. Des souffreteux peu enclins à se reproduire. Les migrants eux n’auront jamais accès à la culture. On s’en servira comme gens de maison ou ouvriers agricoles au milieu des robots domestiques.

    C’est mûrement réfléchi et c’est pour ça que ça fait peur : injecter du poison dans la chair d’un petit bout de chou de 2 mois et qui ne peut que pleurer pour se défendre.


  • 11 vaccins dans le corps d’un bébé cela signifie que son organisme doit créer 11 anti corps spécifiques : n’est ce pas un peu beaucoup ? Et si certains anti corps n’étaient pas compatibles avec d’autres et produisaient une nouvelle maladie ? Il est à craindre que certains bébés ne jouent le rôle de cobaye .

     

    • Les industriels savent depuis longtemps que l’immunité de masse est une escroquerie.
      Les vaccins ne sont plus qu’un moyen de faire des expériences avec les adjuvants. Les maladies auto-immunes et les traitements à vie offrent des perspectives radieuses à ces pourris. Regardez bien le regard de la femme sur la photo. De très bons comédiens, ils faut l’avouer.


  • Le principe d’un traitement quel qu’il soit c’est qu’il n’est jamais inoffensif, le risque 0 n’existe pas.
    Travaillant sur les essais cliniques, l’année où nous avions eu cette propagande sur le vaccin contre la grippe H1N1 Roselyne Bachelot de mémoire nombreux de mes collègues se sont faits vaccinés y compris leurs enfants même les plus septiques. Moi pas malgré la quasi "obligation" du chef de service, je ne fais déjà pas le vaccin contre la grippe saisonnière alors encore moins la H1N1.
    Les britanniques qui avaient adopté une autre politique (vaccinale non à outrance) se sont aperçus après études que les enfants en bas âge maternelle primaire ont développé seuls les Ac anticorps contre le H1N1 (puisque pas vaccinés).
    Travaillant en milieu hospitalier j’ai dû faire le vaccin contre l’hépatite B souvent mis en cause dans les cas de SEP secondaires (Sclérose En Plaques).

     

    • En travaillant en milieu hospitalier, vous avez bien plus de chance d’attraper l’hepatite B et de developper une cirrhose (que l’on ne sait pas guérir) que de développer une SEP après le vaccin (dont le lien n’a jamais été formellement mis en évidence, une "suspicion de" ne constitue pas une preuve). A vous de choisir !


    • Le vaccin contre l’hépatite B fait partie des plus grosses escroqueries. Ça me fait penser à une assurance contre l’alcoolisme. De la pure foutaise, tous les spécialistes des toxicomanes le savent très bien. Bientôt un vaccin contre le sida ? Bande d’ e...... !
      Je pense à toutes ces familles endeuillées par ces salopards et leur test de séropositivité. Morts de la trithérapie alors qu’ils croyaient se guérir. Tu peux en faire des reportages sur les camps.


  • Bon, on sent que vous vous êtes fait plaisir. Mais le sarcasme ne suffit pas. Il faut contre -argumenter. C’est donc avec impatience que j’attends les futurs articles de la section santé E&R, notamment sur la variole (j’ai toujours appris que son éradication est du à la couverture vaccinale).

     

  • Bien l’affiche avec l’injection " dans le dos"....


  • On peut aussi faire la relation entre l’obligation de la vaccination avec celle de la circoncision aux USA après la seconde guerre mondiale !!! Pour noyer la circoncision juive, les puissants ont fait passer des lois pour cause d’hygiène pour faire de la circoncision une norme au USA....
    On peut donc en déduire que ce n’est pas toujours pour le bien de la population que nos chers puissants à nous veulent nous imposer leurs 11 vaccins (11 !!!!)...

     

    • Qu’est-ce qu’ils font de toutes façons pour notre bien ?

      Nous inonder de taxes, d’amendes et de redevances tout au long de l’année ?
      Nous soumettre à l’escroquerie de l’impôt sur le revenu ?
      Nous obliger à rembourser une dette que nous n’avons jamais contractée ?
      Nous contraindre à vivre à crédit pour acquérir un toit, une bagnole, dont ils laissent artificiellement gonfler les prix pour les rendre inaccessibles ?
      Nous imposer la libre circulation des biens, capitaux, personnes, qui détruit chaque jour un peu plus nos emplois, notre économie locale et nos conditions de vie ?
      Nous forcer à accepter des milliers d’étrangers sur notre sol quand nos enfants mêmes n’ont plus aucun avenir dans leur propre pays ?
      Nous empoisonner avec leur bouffe, leurs produits chimiques, leurs expériences scientifiques et leurs délires climatiques ?
      Nous laver sciemment la cervelle avec leur propagande dégueulasse de la maternelle à la tombe ?

      Est-ce aussi pour notre bien qu’ils ne nous laissent aucun pouvoir ? Que nous ne pouvons pas même décider de la façon dont nous voulons vivre ? Ni de la manière dont nous voulons travailler ? Et encore moins de ce que nous voulons faire des richesses que nous produisons et de ce que nous voulons laisser aux générations suivantes ?

      C’est là tout l’arnaque de la démocratie :

      Un beau discours pour se faire élire et aucun compte à rendre.
      QUI donc, dans un tel système, peut bien contraindre un homme de pouvoir à bien agir vis à vis de sa population ?
      Il n’y a que sa conscience personnelle qui peut faire cela... Et tous les hommes n’en développent pas forcément une. Certains mêmes arrivent parfaitement à s’asseoir dessus, du moment qu’ils peuvent goûter à souhait aux richesses de ce monde.

      Plus j’y réfléchis, et plus je me dis qu’il n’y a que la monarchie qui pourra nous sauver. Ou, à défaut, un homme de foi, comme l’a par exemple été Hugo Chavez. Car seule la croyance en quelque chose de bon qui nous dépasse peut pousser un homme à se surpasser, à vouloir accomplir quelque chose de plus grand de sa vie, et à mettre ses qualités et compétences au service des autres et non à la seule satisfaction de ses désirs personnels.

      Tout homme qui n’a pas fait ce cheminement là de réflexion n’est pour moi pas digne d’accéder au pouvoir. Et, en toute logique, il n’y a strictement rien à attendre de sa personne, à part des abus.


  • ils ont vraiment écrit "vaccino-septique" !? Je suis sceptique sur leur fosse septique...


  • Lorsqu’une majorité de français va commencer à comprendre l’utilisation banalisée de l’ inversion accusatoire ou de sens (fascisme , anti-fa etc.) dans le(s) discours de nos élites ou de leurs idiots utiles , il n’y a qu’à ce moment là qu’ils saisiront la duperie et qu’il y aura une réflexion cohérente et détachée des propagandes sur des sujets aussi sensibles...ou l’inverse :)


  • Bien vu ! yen a marre de se faire rebaptiser ! les "antivax", des fachos ignorants, abrutis qui n’y connaissent rien aux devoirs des parents, qui en bavent tellement qu’ils en viennent à se crêper le chignon pour des paquets de couches en promo, comme si l’hygiène de nos bébés était un luxe ! Pampers et Nestlé continuent leurs progressions totalitaires, c’est nous qu’on paye... mais on a du fric au gouvernement pour piquer en masse ces individualistes méprisables...
    Familles ! l’union fait la force !


Commentaires suivants