Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Cédric Herrou : "La justice applique des idées d’extrême droite"

Au fond, ce n’est pas faux

Noble cœur, Cédric confond le mondialisme et l’extrême droite, et il a raison : le mondialisme qui crée le chaos migratoire, terroriste et social – tout va ensemble dans un bel élan choral – est un fascisme, LE fascisme actuel. Et il l’a toujours été, mais c’est une autre histoire, qui prendrait un livre entier. Il y a Kontre Kulture pour ça.

 

L’agriculteur, dont il n’est pas question de se moquer et encore moins de l’abreuver d’insultes, est le résultat parfait de la manipulation mondialiste derrière son écran humaniste, celui des droits de l’homme, que Cédric invoque justement, et à raison. Il ne fait qu’appliquer les oukases lancés par l’oligarchie et repris par la presse aux ordres. Une presse dont on rappelle qu’elle ne pourrait vivre sans les aides de l’État. Et à ce propos, Emmanuelle, la compagne de Ménard, le maire de béziers, élue depuis le 18 juin à l’Assemblée, a fait son petit effet :

 

 

Ainsi, l’esprit réformé par le laser oligarchique, l’agriculteur qui vient de prendre 4 mois de sursis en appel pour « aide aux migrants » se pose-t-il en adversaire du fascisme factice, pendant que le fascisme réel, qui a retourné son esprit, peut continuer son pillage matériel et son exploitation humaine.

Il y a peut-être même un rapport avec la vie frugale de Cédric, son sens de la justice exacerbé ou sa colère, et la destruction de la petite agriculture vivrière par les autorités mondialistes qui lui préfèrent l’industrie alimentaire multinationale, source de mégaprofits, d’élargissement du marché et de formatage unilatéral. On appelle ça un paradoxe structurel doublé d’une inversion accusatoire. Ce n’est évidemment pas par hasard que la résistance au fascisme réel a été amalgamée au fascisme folklorique.

Le sens de la justice de Cédric ne doit donc pas être raillé, mais replacé au bon endroit, et dans le bon sens. On dit qu’il ne faut pas se tromper de colère, mais l’expression est mauvaise : si la colère est bonne, la cible n’est pas toujours la bonne. L’énergie de Cédric, ajoutée aux illusions droit-de-lhommistes du public gauchisé – c’est-à-dire influencé par les médias – et à l’apathie quasi généralisée, ont fait de la tradition d’accueil de la France sa propre corde au cou.

 

 

L’Obs est allé interroger le héros inconscient de l’oligarchie, et sa sincérité donne la mesure du cynisme des acteurs de l’ingénierie sociale :

« La question n’est pas d’être pour ou contre, d’aimer les frontières ou non. On est en France, on se doit de respecter les droits de l’homme, la protection des enfants. À quoi bon avoir cette stature, cette image de pays des droits de l’homme à l’étranger si on en arrive là ? Si on en arrive à incriminer les gens au faciès, au prétexte qu’ils sont noirs ou étrangers ? »

« Ça fait vingt ans qu’on nous dit d’aller voter, faire barrage au Front national et aux idées d’extrême droite. Mais ces idées d’extrême droite elles sont là, elles sont appliquées par la justice ! Il y a un problème ! Si je dois passer un message, j’irai en prison. Franchement, je me sentirai beaucoup plus libre en prison que ces gens censés représenter la justice et qui se font manipuler par une politique dégueulasse de droite extrême. On va vraiment vers des années noires. J’ai fait un appel à Macron, je demande vraiment à ce qu’il réagisse. »

Appeler Macron pour le sortir de là revient pour une souris prise dans un piège à appeler le chat pour la libérer...

 

 

Ce petit soldat inconscient du mondialisme destructeur, destructeur du fameux « vivre-ensemble », de l’identité et de la culture nationales, de l’agriculture à l’échelle humaine, et au fond, des vrais droits de l’homme, ceux de vivre en paix avec un travail dans un pays sans guerre ni exploitation, ne comprend logiquement pas la contradiction dans laquelle il s’est fourré. Les patriotes le houspillent, les gauchistes l’applaudissent, et la justice, qui ne peut que suivre la loi, le plante. Illustration...

 

 

 

 

 

Le sens de la justice de Cédric a fait de lui un délinquant. Au lieu de s’interroger sur la justice officielle, il devrait plutôt s’interroger sur les droits de l’homme, les responsables de leur promotion, et le sens global de tout ce foutoir apparent.

Pour Cédric, la justice est « d’extrême droite », fasciste : c’est vrai, elle exprime les besoins d’un régime totalitaire qui ne tolère pas la moindre voix déviante. On le voit avec les persécutions incroyables infligées à Soral et Dieudonné.

Nous sommes en socialo-sionisme, et le fait pour la dominance de ne pas l’assumer (le dire c’est déjà prendre un risque) se traduit en incompréhension totale chez les gens du peuple. On peut dénoncer l’action contre-productive d’un Herrou, mais ce sont les responsables de son inversion mentale qu’il faut poursuivre.

L’immigration de masse, un chaos organisé, à lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1782404

    J’entends "droits de l’homme" par-ci "droits de l’homme" par -là, "France pays des droits de l’homme" mais les gens ont-ils oublié que "droits de l’homme" = "droit des peuples à disposer d’eux-même"...
    ...avant toutes les fantasmatiques au sujet de la solidarité, de la justice, etc...

     

    Répondre à ce message

  • Je crains que vous ne soyez bien naïfs.

    Cédric Herrou n’a rien du bobo-écolo un peu bébête, mais tout du militant clandestin du NPA.

    Il n’y a qu’à regarder son physique et sa dégaine, cela ne trompe pas.

    Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il se déclare par ailleurs "antifa".

    Le problème est simple : l’opinion est majoritairement contre l’accueil des migrants.

    L’extrême gauche le sait, et cela lui pose problème.

    C’est la raison pour laquelle elle active des agents tel que Haurrou sans naturellement les soutenir trop ostensiblement, en faisant croire que c’est un geste "citoyen", et que la "société civile" est naturellement solidaire des migrants.

    Herrou est un soldat de l’extrême gauche en mission.

    Il l’a réussi d’ailleurs brillamment quand on considère la médiatisation et le "débat" qu’il suscitent.

    Il ne faut surtout pas se méprendre sur la nature politique de son engagement.

     

    Répondre à ce message

    • #1783325

      Militant clandestin du NPA .... déjà je me demande si le NPA a le niveau intellectuel suffisant pour envisager un plan pareil alors va pour le "clandestin". J’ai bien ri en lisant : "soldat de l’extrême gauche en mission". Si on rajoute, enfin, si il rajoute son côté "antifa", dans son esprit c’est un héro, mais avec une épaisseur de feuille à imprimer et apparemment oui, alors c’est un idiot utile à côté de la plaque donc bien plus idiot et franchement inutile. Cela se résume en trois lettres, je vous donne la première, mais c’est juste un c..

       
  • On sent quand même l’agence de relooking/conseil en image dans l’équation. Ces gauchistes ne leur coûtent rien directement mais ils dépensent un bras dans la logistique de communication. Rien que cette équipe de reportage télé, bien que payée au smic, il a quand même fallu l’actionner, la mettre à l’oeuvre, ça ne se fait pas tout seul.

     

    Répondre à ce message

  • #1782493
    Le 11 août à 05:34 par Francois Desvignes
    Cédric Herrou : "La justice applique des idées d’extrême droite"

    Les bonnets rouges ont considéré que la meilleure manière de supprimer les portiques étaient de les brûler.

    Notre gouvernement mondialiste leur a donné raison.

    Comme vous pouvez le constater toute comparaison avec d’autres situations ne serait que fortuite et déplacée.

    On dit quoi ?

    Je parle
    Tu parles
    Il parle
    Nous parlons
    Vous parlez
    Ils nous enculent

    On fait quoi ?

    On brule Marianne !

    Elle sera d’accord : elle connait mieux que nous sa nocivité

     

    Répondre à ce message

  • #1782520

    Mais heureusement pour Cédricounet, il y a tout plein de magistrats syndiqués très à gauche dans ce pays...il ne finira pas sur le ’mur des cons’, le lumineux pseudo-paysan...

     

    Répondre à ce message

  • #1782594
    Le 11 août à 11:34 par Jeune souriceau
    Cédric Herrou : "La justice applique des idées d’extrême droite"

    Putain l’Afghan, qui rentre en France, et qui voit le fameux Cédric Herrou lui tendre la main, il doit rigoler.

     

    Répondre à ce message

  • #1782636

    Il faut vraiment être un bobo complètement décérébré pour oser sortir une telle énormité. Ce qu’applique la justice, c’est la loi républicaine. Point barre. Cette citation semble bien confirmer que le gauchisme est une pathologie mentale. D’ailleurs, même les communistes ont du mépris pour les gauchistes (cf : "La maladie infantile du communisme" de Lénine).

     

    Répondre à ce message

  • #1782663

    Je n’ai aucune sympathie pour ce genre d’individu complice de la destruction de nos pays et qui se prend pour un grand soldat de la bienpensance. Il vient de se prendre une claque bien méritée. En d’autres temps sa complicité active avec les envahisseurs aurait pu lui être fatale.

     

    Répondre à ce message

  • C’est littéralement un trafiquant d’humains donc ses avis sur la politique ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.

     

    Répondre à ce message

  • Sûr qu’il sera un jour député européen. Un destin à la Bové, en plus bête.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents