Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Cédric Herrou : "La justice applique des idées d’extrême droite"

Au fond, ce n’est pas faux

Noble cœur, Cédric confond le mondialisme et l’extrême droite, et il a raison : le mondialisme qui crée le chaos migratoire, terroriste et social – tout va ensemble dans un bel élan choral – est un fascisme, LE fascisme actuel. Et il l’a toujours été, mais c’est une autre histoire, qui prendrait un livre entier. Il y a Kontre Kulture pour ça.

 

L’agriculteur, dont il n’est pas question de se moquer et encore moins de l’abreuver d’insultes, est le résultat parfait de la manipulation mondialiste derrière son écran humaniste, celui des droits de l’homme, que Cédric invoque justement, et à raison. Il ne fait qu’appliquer les oukases lancés par l’oligarchie et repris par la presse aux ordres. Une presse dont on rappelle qu’elle ne pourrait vivre sans les aides de l’État. Et à ce propos, Emmanuelle, la compagne de Ménard, le maire de béziers, élue depuis le 18 juin à l’Assemblée, a fait son petit effet :

 

 

Ainsi, l’esprit réformé par le laser oligarchique, l’agriculteur qui vient de prendre 4 mois de sursis en appel pour « aide aux migrants » se pose-t-il en adversaire du fascisme factice, pendant que le fascisme réel, qui a retourné son esprit, peut continuer son pillage matériel et son exploitation humaine.

Il y a peut-être même un rapport avec la vie frugale de Cédric, son sens de la justice exacerbé ou sa colère, et la destruction de la petite agriculture vivrière par les autorités mondialistes qui lui préfèrent l’industrie alimentaire multinationale, source de mégaprofits, d’élargissement du marché et de formatage unilatéral. On appelle ça un paradoxe structurel doublé d’une inversion accusatoire. Ce n’est évidemment pas par hasard que la résistance au fascisme réel a été amalgamée au fascisme folklorique.

Le sens de la justice de Cédric ne doit donc pas être raillé, mais replacé au bon endroit, et dans le bon sens. On dit qu’il ne faut pas se tromper de colère, mais l’expression est mauvaise : si la colère est bonne, la cible n’est pas toujours la bonne. L’énergie de Cédric, ajoutée aux illusions droit-de-lhommistes du public gauchisé – c’est-à-dire influencé par les médias – et à l’apathie quasi généralisée, ont fait de la tradition d’accueil de la France sa propre corde au cou.

 

 

L’Obs est allé interroger le héros inconscient de l’oligarchie, et sa sincérité donne la mesure du cynisme des acteurs de l’ingénierie sociale :

« La question n’est pas d’être pour ou contre, d’aimer les frontières ou non. On est en France, on se doit de respecter les droits de l’homme, la protection des enfants. À quoi bon avoir cette stature, cette image de pays des droits de l’homme à l’étranger si on en arrive là ? Si on en arrive à incriminer les gens au faciès, au prétexte qu’ils sont noirs ou étrangers ? »

« Ça fait vingt ans qu’on nous dit d’aller voter, faire barrage au Front national et aux idées d’extrême droite. Mais ces idées d’extrême droite elles sont là, elles sont appliquées par la justice ! Il y a un problème ! Si je dois passer un message, j’irai en prison. Franchement, je me sentirai beaucoup plus libre en prison que ces gens censés représenter la justice et qui se font manipuler par une politique dégueulasse de droite extrême. On va vraiment vers des années noires. J’ai fait un appel à Macron, je demande vraiment à ce qu’il réagisse. »

Appeler Macron pour le sortir de là revient pour une souris prise dans un piège à appeler le chat pour la libérer...

 

 

Ce petit soldat inconscient du mondialisme destructeur, destructeur du fameux « vivre-ensemble », de l’identité et de la culture nationales, de l’agriculture à l’échelle humaine, et au fond, des vrais droits de l’homme, ceux de vivre en paix avec un travail dans un pays sans guerre ni exploitation, ne comprend logiquement pas la contradiction dans laquelle il s’est fourré. Les patriotes le houspillent, les gauchistes l’applaudissent, et la justice, qui ne peut que suivre la loi, le plante. Illustration...

 

 

 

 

 

Le sens de la justice de Cédric a fait de lui un délinquant. Au lieu de s’interroger sur la justice officielle, il devrait plutôt s’interroger sur les droits de l’homme, les responsables de leur promotion, et le sens global de tout ce foutoir apparent.

Pour Cédric, la justice est « d’extrême droite », fasciste : c’est vrai, elle exprime les besoins d’un régime totalitaire qui ne tolère pas la moindre voix déviante. On le voit avec les persécutions incroyables infligées à Soral et Dieudonné.

Nous sommes en socialo-sionisme, et le fait pour la dominance de ne pas l’assumer (le dire c’est déjà prendre un risque) se traduit en incompréhension totale chez les gens du peuple. On peut dénoncer l’action contre-productive d’un Herrou, mais ce sont les responsables de son inversion mentale qu’il faut poursuivre.

L’immigration de masse, un chaos organisé, à lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il est pas forcément bête ou naïf . à long terme, ses 4 mois de sursis peuvent lui rapporter , par exemple en passage télé, liens avec des personnalités et des milieux de l élite, ...etc
    Et normalement le passage de migrants ça rapporte beaucoup, bien que lui dise avoir fait ça gratuitement

     

  • Un article équilibrer, moi aussi je ne suis pas loin de penser que Cédric Herrou est un brave gars qui à mal tourné.
    La propagande à eu raison de son esprit critique...

    C’est dommage qu’au dernier moment il vise à coté de la cible. C’est l’action de l’Etat républicain et des multinationales en Afrique qu’il devrait condamner. Au lieu de ca il s’attaque au français de base en l’accablant pour son manque d’empathie.
    Humanitarisme, faux nez de l’impérialisme.

     

  • Les migrants aussi sont d’extrême-droite, ils viennent de dictatures, et lui est un racialiste, il ne conçoit l’étranger que comme un noir.

     

    • Comme la plupart des français au final... Je n’ai rarement entendu qui que ce soit qualifier un belge ou un polonais d’étranger.

      Ce guignol ne fait que s’exprimer comme le pekin moyen, la différence étant que le pekin moyen porte un jugement négatif par rapport aux étrangers quand ce bobo répète bêtement les thèses de l’oligarchie.


  • Bah, ces gens-là utilisent de façon pavlovienne le terme "extrême-droite" pour dire "les méchants". Car il est clair qu’ils n’ont pas l’outillage intellectuel pour s’élever au-dessus d’une vision aussi manichéenne, et encore moins pour cerner les contours réels de ce qu’est l’extrême-droite, la vraie.


  • Je n’arrive pas à trouver dans ses agissements la moindre piste à suivre pour aboutir à l’idée qu’il ne ferait que respecter les droits de l’homme et la protection des enfants.
    Il va chercher des individus en situation illégale (mais pas en situation de péril) dans un pays, pour les amener dans un autre pays où ils seront doublement en illégalité, car dans l’obligation d’être renvoyé dans le premier pays seul habilité à leur fournir une autorisation, ou pas, de rester en U.E.
    Ce n’est ni un héros, ni un mauvais citoyen, juste un abruti.

     

    • +1
      Participer au déplacement forcé des populations relève du crime contre l’humanité aux termes même des conventions humanistes dont se pare ce puant sot à médias. Le même genre de robot soutenait la destruction de la Libye ou de la Syrie.
      Revendiquer pour eux un droit au respect inconditionnel (qu’ils dénigrent aux autres), un droit à ne pas être catégorisés et donc clairement insultés, au motif qu’ils ne seraient que des victimes de la propagande impériale, c’est bien gentil sauf pour les vraies victimes, et surtout cela n’aidera absolument pas ces gens perdus à mieux percevoir le camp de la vérité et du bien : c’est le qu’en dira-t-on leur seule boussole de vérité.


  • Très bonne idée de Mme Ménard, en tout cas !


  • "Pour Cédric, la justice est « d’extrême droite », fasciste : c’est vrai, elle exprime les besoins d’un régime totalitaire qui ne tolère pas la moindre voix déviante".

    Allez dire aux victimes des Staline, Mao, Pol Pot et autres joyeux drilles d’un communisme humanitaire qu’elles ont subi les affres d’un régime "d’extrême droite", ça devrait les faire rigoler.


  • Un 68-ard pris a son piege... qu’il aille vivre son agriculture chez ces africains qui representent tout pour lui. La i verra ce que ses homologues la-bas penserent de ses phantasmes ; Il pourra constater l’empathie reciproque et leur demander le SMIC a longueur de vie au moins, la il sera bien recu.


  • Son look évoque plus le bobo que l’agriculteur..

     

  • A propos de justice,sur un portail d’information mainstream,il y a une video interessante d’un rappeur qui a tourné un clip de rap en calèche son blaze est "bibi craveur".Vous pourriez faire un article la dessus.D’une on voit la population qui domine en prison actuellement,rien de nouveau,donc des racailles,de deux pour les gens qui aiment que les prisons soient dures,dangeureuses,humiliantes etc...il y en a beaucoup dans les commentaires.Ces gens doivent savoir que pour eux elles seraient comme ca.Mais pour les petits caids et les petites racailles,les prisons sont des centres de vacance fermé.Pour l’homme blanc,particulierement s’il n’est pas un delinquant,s’il est la par erreur ou pour avoir giflé une hysterique,la prison est en enfer,car dominée par des bandes de racaille avec le consentement résigné des gardiens.Mais pour les petits caids la prison les rend pire et ils s’y font beaucoup de nouveaux amis tres fréquentables.
    La prison devrait etre exactement l’inverse.Dure pour les petits caids.Donc pas de jeux video,isolement,pas de telephone etc...et plus souple avec les personnes respectueuses d’autrui.Quand je dis dure,je ne dis pas injuste.Simplement priver les délinquants de tout ce qui entretient leur betise.Par exemple les enfermer dans une cellule seuls,avec seulement une bible a coté d’eux ainsi que des manuels scolaires.
    Il serait tres simple d’ameliorer grandement les prisons françaises.Simplement il n’y a aucun politique digne de ce nom.Et ce probleme des prisons est fondamental,humainement et car ces individus sortent un jour.On reconnaît la valeur d’une société notamment a la manière dont elle traite les plus faibles ou les plus perturbés.Aucun grand delinquant n’est en prison.Ils sont aux commandes des marionnettes du gouvernement.Les détenus sont pour la plupart des victimes,qu’il faut punir mais sans haine,avec justice et fermeté.Et avec l’idée de les faire evoluer.Pour finir sur les prisons,je salue l’homme ayant giflé une fan de macron qui l’avait insulté en profitant de la double protection que lui offrait son sexe et son statut de deputé,et se trouvant actuellement injustement emprisonné.


  • #1782143
    le 10/08/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Cédric Herrou : "La justice applique des idées d’extrême droite"

    Où vont les migrants ?

    Vers quel avenir, concrètement ?

    Ils migrent, ça, on a bien compris, ils quittent un pays pour un autre.

    Que souhaitent-ils faire dans le pays où ils arrivent ?
    Ils n’en ont pas la langue, ils n’en connaissent pas la culture.

    Cédric Herrou fait passer des gens d’un pays à un autre.
    Pour quoi faire ?
    Quelles sont ses motivations ?
    C’est absurde, pourquoi ce trafic d’êtres humains ?
    Qu’en est-il du pays d’origine, qui a été fui, il devient quoi ?
    Poubelle ?

    Cédric Herrou va construire un avenir aux gens ?
    Il suit chacun, ensuite ?
    Ils vont devenir traders à la City, les mecs ?
    Il a son action en Bourse ?

    Migrant, c’est un statut temporaire...
    Et après ?

     

    • Où vont ces migrants ? Que vont ils chercher ? C’est pourtant simple ils vont du côté des allocs pour vivoter sans se fatiguer (accessoirement ils recherchent aussi une p*** blanche pour définitivement posséder les mêmes choses que l’homme blanc)


  • #1782146
    le 10/08/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Cédric Herrou : "La justice applique des idées d’extrême droite"

    Cédric Herrou se fait plaisir en faisant du trafic d’êtres humains.

    "migrant", c’est pas une valeur en soi : un moment, tu vas où ?

    C’est quoi ton but, dans cette vie qui est la tienne, et dont Cédric Herrou s’occupe ?


  • Et pourquoi ne pourrions-nous parler de fascisme d’extrême-gauche (trotskystes à tous les étages du pouvoir, antifas, justice...) ?
    Ce terme aurait le mérite d’être en adéquation avec la réalité de ces 30 ou 40 dernières années...
    Marre d’entendre parler du loup sans en voir le début du bout de la queue !


  • Bel article, et vous avez entièrement raison. Ne cédons pas aux insultes, ils n’attendent que ça. Reconnaissons aussi à Cédric Herrou la noblesse de son cœur, et soyons humble avec nous-même, car qui ne sera pas un jour un idiot utile au Système, tant ce dernier est puissant. Courage, force et honneur à tous !


  • "la tradition d’accueil de la France"

    Attention à ne pas tomber dans les pièges du système. La France a accueillie des intellectuels persécutés par leurs pays respectifs mais en aucun cas on ne peut dire que c’était généralisé comme avec les migrants aujourd’hui qui ne servent à rien si ce n’est à foutre le bordel dans le pays...


  • Trop jolie cette histoire du petit oiseau. "Ceux qui te sortent de la merde ne le font pas forcément pour ton bien". Quant à la justice, on dit qu’elle est d’extrême droite avec ces migrants, de gauche avec le mur des cons, des magistrats à 80% de gauche etc etc.... je pense que c’est le signe qu’elle est plutôt impartiale, ou du moins qu’elle essaie de l’être. Quand tu es au milieu et neutre, tu t’en prends de tous les cotés. Sans parler de la complexité de certaine affaire. Mettez vous à la place des juges parfois vous verrez que c’est super compliqué de contenter tout le monde, d’appliquer la loi, de défendre les victimes mais de ne pas abuser en châtiment, de faire avec des éléments inconnus, de faire appel à ses convictions, de prendre en compte la personnalité de chacun, les circonstances etc etc... très très difficile. Et c’est moi qui a déjà été condamné qui le dit.


  • Rien ne prouve qu’il n’ait pas été payé, le Cédric.Ces restrictions légales sur l’aide aux migrants (si elle est désintéressée, de bonne foi... gnagnagna) permettent de passer qui on veut.
    J’ai un tellement grand coeur, moi, msieu l’juge !
    Herrou est-il un petit oiseau couvert de bouse de vache ? Qu’est-ce qu’il piaille en tout cas.
    C’est l’histoire du Comanche qui va chercher des colons cow-boys en douce dans les collines, pour les amener jusque dans les tipis de son village assiégé.
    Ce Comanche finissait au poteau des douceurs, dans la logique comanche, il me semble, il était une fois dans l’Ouest.


  • La tête de l’emploi du barbu écolo baba gauchiasse, binoclard, pseudo intello et têtu comme un baudet !!!...
    Une couche de maigre...
    Une couche de gras...
    Une couche de maigre....
    Une couche de gras....
    Une vrai tête de lard !!!...


  • Je commence à me demander si ce guignol n’est pas un imposteur utilisé par le système . Il aboie et rameute trop facilement les bobos de service pour donner l’impression d’un contre pouvoir , à un moment où le rothschildien perd en crédibilité .
    Y a moins de barouf quand on met H. Ryssen au placard !


  • Ce n’est qu’un pauvre bougre qui fait sa petite crise d’adolescent rebelle, aussi ridicule qu’un Averell Dalton déguisé en Robin des Bois.


  • En résumé c’est la gogauche un peu bébête qui fait l’idiote utile de l’extrême-droite capitaliste et libéral... C’est la gauche abrutie qui n’a pas de vision théorique et globale du système, et qui donc peut se faire manipuler facilement...


  • ’tain commence à me gonfler ce mot "migrant" (que moi même j’utilise je dois dire), ça rime avec "gentil", bientôt comme disait JMLP on devra dire "créancier", non mais on marche sur la tête, ce sont pour la plupart des prédateurs sans foi ni loi !!

     

  • Cette gauchiasse écolo n’accélère qu’un peu plus vite la venue(non pas du Messie) mais du chaos programmé et organisé par ces crapules à la botte du mondialisme et du sionisme !!! ...


  • Comme dirait l’autre, si le mal existe c’est parce que les gens se trompent au sujet du bien.


  • Ce n’est pas l’insulter que de l’appeler par son nom de traficant et de dénoncer l’imposture de ce déguisement de "paysan"
    L’Herrou (héro ?) Où tu prends ton temps et l’argent pour nourrir 10 familles dans l’étable de tes chèvres ?
    Ce type est autant paysan que je suis Pape et ses procès sans inquiétude, il faudrait savoir qui les paye, la joustisse étant la chose la moins gratuite de Vrounce.


  • Excellent l’illustration par les 4 tweets.
    L’alliance de 2 membres de la communauté de lumière immigrationnistes, Edgar morin et Goldanadel (si jamais vous-en trouvez un qui ne le soit pas à part l’arnaque Zemmour merci de le signaler) et Alonso, la féministe de pacotille, face au tweet de Pont d’Arcole.

     

  • En quoi il y a une défaillance de l’État à ce niveau ?

    L’étape d’après est encore plus défaillante, l’accueil et les moyens dignes de vivre ne sont pas assurés...et ils ne pourront jamais l’être en termes suffisants...encore moins si les frontières sont plus libres.
    Ce n’est pas très cohérent tout ça... Si on parle de millions d’individus sur quelques années, où ça va ?

    1m² de bitume a Paris ou Calais, une "cellule" en centre d accueil... vive les droits de l’Homme.


  • Cédric Herrou...

    Le bobo revenu à la terre... Mais sans prendre le temps de la cultiver.
    S’il n’y avait que des agriculteurs comme ce monsieur, comment dire...
    Nous crèverions de faim.

    Quand à l’absence de pensée grégaire chez ce monsieur, trait bien singulier pour un agriculteur, elle devient limpide quand on la mesure à son improductivité : ce n’est pas sa terre qui le nourrit, ce sont ses paires.

    Un authentique signe de "solidarité", serait déjà d’assumer sa fonction de producteur...


  • Votre sens de l’indulgence vous honore E&R. Mais pour moi, bon sang que c’est dur ! Surtout quand j’entends ce bourricot ramener tout ça à ... l’incrimination au faciès !!! Comme si c’était le sujet. Où l’on se rend compte des dégâts catastrophiques sur des cerveaux, parfois déjà passablement poreux, de l’antiracisme bidon à toutes les sauces.


  • J’entends "droits de l’homme" par-ci "droits de l’homme" par -là, "France pays des droits de l’homme" mais les gens ont-ils oublié que "droits de l’homme" = "droit des peuples à disposer d’eux-même"...
    ...avant toutes les fantasmatiques au sujet de la solidarité, de la justice, etc...


  • Je crains que vous ne soyez bien naïfs.

    Cédric Herrou n’a rien du bobo-écolo un peu bébête, mais tout du militant clandestin du NPA.

    Il n’y a qu’à regarder son physique et sa dégaine, cela ne trompe pas.

    Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il se déclare par ailleurs "antifa".

    Le problème est simple : l’opinion est majoritairement contre l’accueil des migrants.

    L’extrême gauche le sait, et cela lui pose problème.

    C’est la raison pour laquelle elle active des agents tel que Haurrou sans naturellement les soutenir trop ostensiblement, en faisant croire que c’est un geste "citoyen", et que la "société civile" est naturellement solidaire des migrants.

    Herrou est un soldat de l’extrême gauche en mission.

    Il l’a réussi d’ailleurs brillamment quand on considère la médiatisation et le "débat" qu’il suscitent.

    Il ne faut surtout pas se méprendre sur la nature politique de son engagement.

     

    • Militant clandestin du NPA .... déjà je me demande si le NPA a le niveau intellectuel suffisant pour envisager un plan pareil alors va pour le "clandestin". J’ai bien ri en lisant : "soldat de l’extrême gauche en mission". Si on rajoute, enfin, si il rajoute son côté "antifa", dans son esprit c’est un héro, mais avec une épaisseur de feuille à imprimer et apparemment oui, alors c’est un idiot utile à côté de la plaque donc bien plus idiot et franchement inutile. Cela se résume en trois lettres, je vous donne la première, mais c’est juste un c..


  • On sent quand même l’agence de relooking/conseil en image dans l’équation. Ces gauchistes ne leur coûtent rien directement mais ils dépensent un bras dans la logistique de communication. Rien que cette équipe de reportage télé, bien que payée au smic, il a quand même fallu l’actionner, la mettre à l’oeuvre, ça ne se fait pas tout seul.


  • #1782493

    Les bonnets rouges ont considéré que la meilleure manière de supprimer les portiques étaient de les brûler.

    Notre gouvernement mondialiste leur a donné raison.

    Comme vous pouvez le constater toute comparaison avec d’autres situations ne serait que fortuite et déplacée.

    On dit quoi ?

    Je parle
    Tu parles
    Il parle
    Nous parlons
    Vous parlez
    Ils nous enculent

    On fait quoi ?

    On brule Marianne !

    Elle sera d’accord : elle connait mieux que nous sa nocivité


  • Mais heureusement pour Cédricounet, il y a tout plein de magistrats syndiqués très à gauche dans ce pays...il ne finira pas sur le ’mur des cons’, le lumineux pseudo-paysan...


  • Putain l’Afghan, qui rentre en France, et qui voit le fameux Cédric Herrou lui tendre la main, il doit rigoler.


  • Il faut vraiment être un bobo complètement décérébré pour oser sortir une telle énormité. Ce qu’applique la justice, c’est la loi républicaine. Point barre. Cette citation semble bien confirmer que le gauchisme est une pathologie mentale. D’ailleurs, même les communistes ont du mépris pour les gauchistes (cf : "La maladie infantile du communisme" de Lénine).


  • Je n’ai aucune sympathie pour ce genre d’individu complice de la destruction de nos pays et qui se prend pour un grand soldat de la bienpensance. Il vient de se prendre une claque bien méritée. En d’autres temps sa complicité active avec les envahisseurs aurait pu lui être fatale.


  • C’est littéralement un trafiquant d’humains donc ses avis sur la politique ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.


  • Sûr qu’il sera un jour député européen. Un destin à la Bové, en plus bête.


Commentaires suivants