Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De la famille clanique au couple parental homosexuel : entretien avec Damien Viguier

Au micro de Médias-Presse-Infos, Maître Damien Viguier présente son livre De la famille clanique au couple parental homosexuel, premier tome de la collection « Leçons de droit », publié aux éditions Kontre Kulture.

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bravo, et merci.


  • #1253056

    Une approche intéressante mais complexe dans sa présentation, voire rebutante. Le droit apparait comme une discipline plutôt absconse et en l’occurrence, comme un outil entièrement aux mains des progressistes, ce qui n’est pas peu dire.
    Néanmoins, je pense que cela vaut la peine d’être creuser et expliciter dans la démarche de retournement dialectique telle que la pratique Francis Cousin ou Lucien Cerise, les uns et les autres se rejoignant finalement dans une démarche radicale de rupture avec la doxa actuelle. Soit la seule et véritable déconstruction nécessaire face à la déconstruction/destruction de l’humanité par le Capital, c’est-à-dire l’argent, qui corrompt tout absolument.

     

    • Non, l’argent ne corrompt rien : un outil ne corrompt jamais

      C’est l’orgueil de l’Homme qui corrompt tout : c’est l’utilisation de l’outil qui corrompt, donc l’idée que vous vous faites de vous même laquelle vous dicte l’utilisation que vous croyez devoir faire de l’outil

      Confondre la cause et la conséquence c’est encore rendre service à la cause que l’on prétend combattre

      C’est parce qu’ils se prétendent meilleurs que nous qu’ils sont devenus nos tortionnaires : voilà la vérité


    • #1253441

      @ François Desvignes

      Vous séparez l’objet (que vous appelez outil dans le but de le positiver) de l’homme qui l’a créé comme s’il était d’essence divine, donc non corruptible. Ce raisonnement fallacieux peut-être ainsi appliquer à tout : il y aurait donc une bonne utilisation de la bombe atomique, une bonne utilisation de la finance, du smartphone etc. NIET. Cette fausse neutralité n’existe pas.
      Ce sont ces raisonnements dévoyés, notamment dans la discipline du droit, que pointent Damien Viguier si j’ai bien compris, et qui permettent de justifier aujourd’hui légalement des aberrations comme le mariage "pour tous".
      Là où je ne le rejoins pas, c’est qu’effectivement, le droit n’est qu’un outil, mais je pense qu’ il n’est un avatar du pouvoir et de la modernité, et qu’il peut ainsi s’opposer à tout bon sens et droit naturel au profit de quelques uns.


    • A Shoavengers…
      Si l’argent peut devenir un outil de corruption, il ne faut pas passer sous le tapis l’usure qui est la croyance que l’argent (qui symbolise une valeur économique donnée à un travail ou à un objet en vue de faciliter les échanges) peut se reproduire comme un être vivant.
      Il ne faut pas non plus passer sous le tapis que le consensus social actuel est de donner une valeur économique qu’au travail qui produit de l’intérêt pour un investisseur (usure). Un retraité n’est pas productif, une mère qui élève son enfant n’est pas productive, le gars qui développe des gaines qui ne poussent qu’avec des produit chimiques, ou qui s’arrange que votre ordinateur tombe en panne dans 3 ans, lui est productif…

      Un échange marchand n’est à priori pas amoral.

      L’usure est intrinsèquement amorale car correspond à du vol.

      Ne donner une reconnaissance économique qu’au travail au service de l’usure est amoral.

      Dire que c’est la faute à l’argent c’est se résigner (car une grande partie de l’humanité dépend des échanges commerciaux) et faire l’autruche sur ces deux dernières pratiques qui sont clairement amorales.

      Reconquérir le pouvoir de battre monnaie pour les investissements ainsi que le salaire universel à vie comme reconnaissance de la qualification des personnes et de la responsabilmité politique de leur travail (comme pour les fonctionnaires qui produisent leurs salaires) sont déjà des exemples plus moraux de l’usage de l’argent.


  • Hypothèse heuristique tout à fait plausible, qui peut aussi avoir dérivée naturellement sans complotage ni pensée maléfiques de la part de leurs concepteurs. Il est évident que les peuples de culture musulmane, et pas seulement musulmane !, doivent être heurtés, insultés et se sentir attaqués et dynamités dans les fondements même de leur équilibre sociologique. Les guerres en Irak, en Lybie et en Syrie n’avaient-elles pas aussi pour but, d’après les néocons américains de déstabiliser, de reformater les peuples musulmans du bassin méditerranéens et du Levant, avec en prime une ré-écriture du Coran ! Etaient-ils si malins ces néocons pour avoir conceptualiser les répercussions de cette déstabilisation qui conduit à l’envahissement de l’Europe et à son anéantissant sous le poids de centaines de milliers (de millions ?) de migrants totalement étrangers à notre culture et prolifiques en plus.


  • D’après Maitre Viguier, une fille ne peut pas hérité de son clan et en tant qu’épouse, elle ne peut pas hériter de son mari car se sont les fils qui héritent du père.
    Donc la femme n’a aucun moyen financier en cas de décès du conjoint ?
    Je n’ai pas bien compris...

     

    • Si je peux partager mes humbles connaissances en droit romain (je suis étudiant en droit en troisième année), il me semble qu’à l’origine du droit romain, en effet, l’épouse se retrouvait démunie et sans aucun droit sur le patrimoine du défunt. Cette situation étant inacceptable éthiquement parlant (on aide tout de même la veuve et l’orphelin, que diantre ! ) le concept d’usufruit est né : l’usufruit est un démembrement de la propriété en différentes parties... Je m’explique : Dans la conception classique du droit de propriété, celui-ci est constitué de trois attributs : l’usus, le fructus et l’abusus. Le premier est la prérogative qui permet d’user de la chose, d’en jouir (donc l’usage courant), le deuxième permet de jouir des fruits du bien (par exemple, le fruit d’un arbre, mais aussi le loyer d’un appartement) et enfin l’abusus, le droit de disposer, donc de détruire le bien, l’aliéner etc... La femme était donc usufruitière (usus+fructus) tandis que le descendant était nu-propriétaire, disposant donc de l’abusus, jusqu’à ce que l’ancienne épouse meurt, et que l’héritier redevienne plein propriétaire du bien... L’usufruit existe toujours en droit français et trouve de nombreuses utilités... Pour ce qui est de la situation de la veuve, c’est encore le système utilisé actuellement (en tout cas en Belgique, je ne connais pas aussi bien le droit français) avec quelques "entorses" à la règle : le conjoint hérite de toute la succession en usufruit, jusqu’à sa mort (cf droit romain) mais en plus en pleine propriété d’une partie du patrimoine du défunt... Pour conclure, non, même aux temps du patriarcat romain, la veuve ne se retrouvait pas démunie à la mort de son mari... Si d’autres personnes peuvent étoffer mon commentaire de données plus précises j’en serais reconnaissant !


    • Donc l’interdit de l’inceste fait partie de cette démarche de destruction de la famille dans un but mamonique ?


    • non pour avoir écouté ses conférences d’histoire du droit 3 ou 4, il y a eu des réformes des aménagements du patrimoine pour la femme, elle a pu disposer d’un pécule (terme qui vient du latin) c’est un patrimoine propre en dehors de celui de la genz (du clan)


  • Actuellement le patrimoine est spolié par l’état par l’intermédiaire du PLU :
    Des propriétés bâties sont mises en zone inconstructible. Le projet étant de rebâtir la ville sur la ville donc les promoteurs, pour construire des immeubles peuvent s’emparer de zones pavillonnaires à moindre coût.
    Ruiner les propriétaires est le nouveau projet de nos politiques.


  • Plusieurs familles forment une Tribu (société Tribale)
    Plusieurs Tribus forment un Clan (société Clanique )
    Le maitre mot de ces sociétés et de la famille est la solidarité

    Je pense que le Baron Haussmann avait pour objective de casser tout lien familial ,tribal ou clanique en créant des chemins rectiligne cassant tout lien tissés
    La défense de ces sociétés peut être la cause du génocide vendéen

     

    • "Je pense que le Baron Haussmann avait pour objective de casser tout lien familial ,tribal ou clanique en créant des chemins rectiligne cassant tout lien tissés"

      Le Baron est le fils de Nicolas-Valentin Haussmann (1787-1876), protestant, commissaire des guerres et intendant militaire de Napoléon Ier et d’Ève-Marie-Henriette-Caroline Dentzel, fille du général et député de la Convention Georges Frédéric Dentzel, baron d’Empire (1755-1828), gouverneur de Vienne, Autriche. .... mais issue d’une souche juive ashkénaze (d’Europe de l’Est) ... Tout est dit.


  • #1253875

    Je ne comprends pas cette dérive, parfois constatée, d’E&R vers le patriarcat.

    Hugo Chavez défendait les droits des femme et des enfants, sans théorie débile du genre, sans tomber dans l’exploitation marketing du féminisme ni dans les pièges du nouvel ordre mondial.
    Je suis sur cette ligne et ne me reconnaît absolument pas dans ces postures réactionnaires, même si j’ai suivi avec intérêt le MOOC de Damien Viguier (sans y adhérer).

    Combattre le gender part d’une idée plus simple et plus saine : l’égalité juridique homme-femme n’implique pas l’androgynie ni l’obligation de porter des jupes et de pisser assis. Le refus du mariage homosexuel part d’un constat simple : on ne fait pas les enfants par le trou-du-luc. Voilà comment, en tant que biologiste, je vois les choses. Pas besoin d’aller admirer la Rome austère et rigide ; je préfère les Celtibères et les Slaves !
    Quant au juridisme forcené, ne l’oublions pas, c’est aussi une tare pharisienne.

     

    • Et pourtant les civilisations patriarcales sont bien plus solides que nos matriarcats moribonds.

      Je ne suis pas biologiste mais même d’un point vu Darwinien et de simple survie, les sociétés claniques sont largement plus résistantes que nos ersatz de matriarcats socialistes égalitaires et moribondes...

      Une des raison pourquoi les sociétés musulmanes et certaines sociétés asiatiques ont le plus de chances de survivre a long terme (et cela malgré les guerres incessantes c’est pour dire !) dans le temps que les civilisations Occidentales égalitaires et féminisées.

      L’Occident, si il veut survire, ainsi que tout ceux qui ont peur d’un remplacement "des blancs" se doit de trouver un modèle patriarcal (les gesticulation FN sur l’immigration n’y changeront rien a long terme) a défaut d’être claniques sinon dans 100 ans les blancs/Européens de souche seront minorités ethniques protégées...

      Maintenant,

      Vous vous êtes déjà demandé pourquoi les grandes fortunes et familles comme les Rothschild fonctionnent encore de père en fils ?
      Pourquoi ils ne s’appliquent pas les règles égalitaires homme-femme dans leurs propres familles ?
      Pourquoi les Juifs sont tribaux voire claniques et donc si puissants et résistants ?
      Pourquoi les Chinois réussissent mieux généralement ?

      Pourquoi est-ce que la république Française a démantelé depuis 200 ans la famille traditionnelle Catholique et notamment l’Aristocratie Catholique Française ? Dans le mille, c’était pour démanteler le pays...

      Et je dis ça en tant que métisse...

      Et de la a prendre l’exemple sur le socialisme et le Venezuela ou les gens s’entretuent pour du PQ, hmm hmm...


    • Tout à fait d’accord avec Tesla. Étant d’origine Kabyle (La grande dans un village "traditionnel"), notre mode de vie est basé sur le patriarcat et une démocratie directe ( Avec un chef de village accepté par la majorité qui change tous les "tant" et des décisions prises à la majorité....... par les hommes).

      Les femmes ont leur part dans l’héritage mais la coutume veut qu’elles la laissent à leurs frères une fois mariées. Par contre, si elles doivent divorcer, elles ont droit au minimum à une chambre de leurs maisons d’origine et ce sont le ou les frères qui doivent subvenir à leurs besoins.

      Du coup, ça fonctionne très bien comme ça mais depuis la "mondialisation" des informations, etc... on assiste aujourd’hui à une "mondialisation" des mœurs qui fait que nos sociétés "traditionnelles" s’occidentalisent mais pas dans le bon sens.

      Je précise que "traditionnel" ne veut pas dire arriéré.

      Pour la petite histoire, des gens qu’on appelle chez nous les "Marabouts" (Ce sont eux qui sont en partie responsables de la propagation de l’islam chez nous. Je précise que je suis musulman et fier de l’être et respecte mes frères chrétiens et juifs quand ils le sont), mariaient leurs garçons pour acquérir des terres et prendre place voire domination dans des villages. Quand les Kabyles de chez moi s’en sont rendus compte, ils ont enlevés les terres de l’héritage en laissant le reste.

      Tout ça pour dire que Viguier, à mon grand étonnement, à visé juste et que l’on constate que les femmes ont pris un pouvoir et une assurance considérable depuis ces dernières années, affaiblissant chaque jour un peu plus l’homme et sa virilité.

      Et où il a encore visé juste, c’est quand il parle des divorces et des avocats. Étant en plein dedans, mais je le savais déjà, j’ai le privilège de le vivre personnellement.

      Tout retour en arrière étant impossible, comme il le dit si bien, la société "traditionnelle" française est en complète déstructuration.

      C’est pour ça que ce pays me rend fou et que j’aurai aimé naître 30 ans avant. Mais bon.......

      Ah au fait, c’est vrai que tout ce qui arrive de fâcheux c’est à cause des méchants musulmans toussa ! Surtout, les gens, ne cherchez pas à savoir pourquoi et surtout comment nos gentils amis américains se sont chargés depuis la 2ème guerre mondiale de transformer doucement mais sûrement la dîte société "traditionnelle" française.

      Sur ce, Salam Aleykoum, Shalom Aleichem, enfin que la paix sur vous quoi !


    • « Réactionnaire ». Un prétendu biologiste qui use de ce mot sophistique n’a aucune crédibilité.


  • #1254338

    Eh bien je parie pour ma part (oui, je sais, il est malhonnête de miser sur une probabilité de un qui est le principe de la communauté de lumière) que les "trouples" (à l’ordre public) ne sont rien en comparaison de la légalisation de la pédophilie en gésine chez ceux qui sont aux premières loges !


  • "Parmi les critères qui différencient les peuples dits sauvages des sociétés civilisées, on trouve l’existence du Droit. Censée organiser la société, régler les conflits selon des règles connues de tous, (...)" Je trouve que ça commence un peu mal comme mise en bouche. Que faites-vous du droit coutumier ?