Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

108 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #8348
    le 08/04/2011 par mister cocktail
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    Sacrilège des sacrilèges ! Une publicité pour le concert québécois de la pute dégénérée judéo-maçonnique - Lady Gaga - précède l’apparition d’Alain Soral !

     

    • #8369

      Lol !

      Une belle métaphore représentant tout l’intérêt de la période que nous vivons .

      Les ténèbres sont toujours suivi de l’aube ;-)


    • #8380

      En quoi Stefani Joanne Angelina Germanotta, ancienne pensionnaire d’une école catholique, est-elle une "judéo-maçonnique" ?


    • #8381
      le 08/04/2011 par Panini bolognaise
      Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

      Et alors Caroline Fourest vient aussi d’une famille de bonne famille catholique et elle a étudié dans une école religieuse prestigieuse.

      - Cela ne l’a pas empêché de virer lesbiano-sioniste, féministe et pro-avortement alors que cette hystérique n’aura vraisemblablement jamais d’enfants par voie naturelle, alors que cela ne la dérange pas de tirer la chasse d’eau sur les fœtus.

      - De plus, cette virago a développé une haine des hommes simplement parce que son père a abandonné sa mère !


  • #8349

    Attiré par les deux noms réunis dans ce débat, j’étais curieux de voir comment les discours allaient se délier.
    S’il vous plaît, changez le titre de votre page et ne présentez pas cette discussion comme un débat ; étant donné que les communicants sont d’accord l’un avec l’autre.

    Cordialement


  • #8350

    Son et image toujours aussi pourris. Achete toi un micro Robin (avec l’argent de tes souscripteurs ;-)) ! Heureusement il y avait du contenu pour nous faire oublier le contenant.


  • #8351

    Excellent !!! j’adore ces deux mecs ! je viens de finir de regarder cette vidéo à l’instant ! à regarder absolument ! et à relayer partout !


  • #8354

    Débat très intéressant, depuis le début on savait que Freysinger et Soral seraient d’accord sur à peu près tout sauf sur l’importance de la question de l’Islam...

    Entre parenthèses, on peut voir Freysinger chez Ménard, dans un débat qui a eu lieu aussi il y a peu. D’ailleurs Ménard reprend ce qu’avait dit supposément Freysinger à Soral, hors caméra à la précédente émission (OTVQTV), comme quoi il fallait être sioniste pour avoir droit de parole dans les médias dominants.

    De plus, sur le site de Enquête&Débat dans les commentaires, Jean Robin répond qu’après l’émission d’aujourd’hui Soral a été odieux envers lui. Je ne sais pas tout ce qui a pu se passer, mais j’apprécierai un éclaircissement sur cette altercation si elle a bien eu lieu.

    Bernie


  • Débat très intéressant (les 2 ont de bonnes analyses ++ pour Soral).
    Et une fin tip top (le trou noir)


  • #8356

    Alain Soral,

    Je trouve votre argumentation incisive et, comme d’habitude, lucide. Mr Freysinger vous demande quels leviers pourraient être développés afin d’affaiblir cette domination financière mondialiste. Vous répondez en proposant la création d’une constituante, d’une nouvelle constitution, entre autres... L’échelle possède des barreaux, essentiels à son existante. Une nouvelle constitution représenterait l’échelle, par quelle analogie traduiriez-vous le premier barreau ? Un cri d’alarme sur internet ? Une prise d’otage de la FED ? Une agression physique des descendant du sénateur Aldrich ? Un retrait bancaire massif à la Cantona ?
    Comprendre l’empire me semble insuffisant, l’ultime challenge se résume par "Comment le démolir..."
    La balle est dans votre camps, et nous sommes derrière vous.

    Timothée


  • #8358

    C’est marrant ils avait pas de tous cette mentalité anti capitaliste avant, c’est le faite d’avoir lu le livre d’Alain Soral vous croyez ?


  • #8359

    Très bon débat, du très haut niveau !!
    En tant que simple observateur, j’aimerais remercié Alain d’avoir accepter le débat, ça fais plaisir de le voir débattre, et encore plus avec quelqu’un de talent.
    Merci a Jean pour cette liberté d’expression total, sur la qualité de la vidéo, du son et pour la durée du débat.

    Deux petits bémols quand même,

    1)sur le manque de proposition pour renverser le systeme.
    2)Je suis un peu déçu de voir que cette petite guerre entre Alain et Jean n’as pas l’air d’être terminer...vous appréciant tout les deux, merci de vous réconcilié au plus vite.

     

    • #8366

      Pareil pour moi. On peut penser ce qu’on veut de J. Robin, il invite des gens different et a l’air fairplay ... réconciliez vous, la bataille est ailleurs et son point de vue reflète celui de beaucoup de gens ....
      c’est mon avis


  • #8363
    le 08/04/2011 par Chris Lefebvre
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    Excellent débat auquel j’ai eu le plaisir d’assister ! La coupure de courant, c’était surement un complot ! ;)


  • Le véritable combat est vertical et surtout pas horizontal. Se tromper de combat est une erreur grave qui revient à servir l’Empire.
    Merci à Alain Soral de nous le répèter encore et encore. La stratégie de la tension est une immondice. C’est une calamité et un grand malheur.
    Puisse la réconciliation avoir lieu et les promoteurs plus ou moins conscients de cette infamie mis hors d’état de nuire.
    Puisse les peuples d’Europe retrouver leur souveraineté !


  • #8373
    le 08/04/2011 par le gaulliste 79
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    Je partage quasiment tout ce qui est dit mais une question reste toute de même en suspens :
    "quels sont les leviers sur le réel en France ?"
    La fracture entre Alain Soral et Freysinger est d’ordre méthodologique, dans le rôle de ce que ce chacun s’assigne : Alain Soral, le rôle de l’intellectuel et Oskar Freysinger, le rôle du politique.
    Le politique a en charge le réel, l’intellectuel doit donner une grille de lecture de compréhension de certaines réalités. Les deux acquittent leur tâche avec brio et sincérité.
    J’aurais dans ce débat plus le souci de celui qui pense en tant qu’homme politique que celui qui pense en tant qu’intellectuel aussi brillant qu’il soit.
    Il me semble qu’à un moment donné, certaines conséquences peuvent se détacher des causes , et que les conséquences deviennent un problème en soit plus leurs anciennes causes qui subsistent.
    (on file un virus avec une seringue en donnant chaque fois une dose de plus en plus grande pour être sur que le patient reste malade, et pour le guérir, il faut empêcher de redonner des coups de seringue. En imaginant qu’on arrête ce phénomène, les symptômes demeuront et il faut aussi s’attaquer aux symptômes et on peut avoir le droit d’en parler)
    Le problème économique en France est le problème numéro 1, et si il est résolu avec les mécanismes pervers qui en résultent, les conséquences se stopperont dans leur intensité.
    Mais les antogonismes qui ne sont pas du fait de l’islam mais du type d’organisation familiale, demeuront très forts et c’est là que réside le problème de conflit, qui prendra une tournure ethnico-religieuse.
    Je demeure très pressimiste, car même si ce que Soral présente comme les causes du malheur françai en pointant la problèmatique économique que je partage, l’incompréhension ne fait que commencer et je crois que les antagonismes ne font que commencer même si la problématique économique est résolue.
    J’avoue que la posture du malheur est plus facile que celui qui se bat pour lever un certain nombre d’incompréhensions. Je crois à la beauté de ce combat, je le trouve très esthétique et juste, mais à l’image de celui qui tient un glaive pour rompre un raz de marée.

     

    • #8445

      Chaque choses en son temps. Un problème après l’autre. Et comme dit AS le problème majeur économique, qui est en fait la cause de l’effet conflit ethnico-religieux, doit être réglé en amont. C’est comme vouloir couper la racine d’un arbre qui donne des fruits pourris. Les fruits tomberont avec l’arbre.


  • #8375

    Je suis heureux de voir qu’ Alain Soral continue activement sa réflexion ... J’entends qu’il évolue encore et accorde son instrument toujours mieux à ce qui pourtant semble être la cacophonie de la réalité et qui est pourtant très bien orchestrée ( consciemment et inconsciemment , tel que lui-même y fait référence dans ce débat) ... Bravo encore et merci, Alain , intellectuellement et humainement , au nom , je pense, de nous tous qui quêtons plus l’harmonie que le chaos , plus la paix que la guerre (etc etc) ... Quant à Oskar Freysinger , je retiendrai surtout son argumentation concernant le système de vote en Suisse qui me semble bien loin , hélas , de notre parodie vers laquelle on nous incline encore à nous diriger pour 2012 ...


  • #8377
    le 08/04/2011 par gerome-mary trebor
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    excellent débat. Merci Alain Soral.


  • #8378

    Je pense que plus on monte dans la hiérarchie de la classe mondialiste, plus "l’inconscient de classe" diminue, pour ne pas dire plus.


  • #8386

    Je crois qu’on a fait le tour de toute cette question, ça radote...
    Il faut passer maintenant à la recherche de solution comme le fait Étienne Chouard avec sa constitution citoyenne.


  • #8390

    @le gaulliste 79 : je suis interressé par ce que tu dit (sans etre, pour autant, 100% d’accord) j aimerai vraiment plus d’explication sur les antagonismes du aux types d’organisations familiale qui ameneront a des conflits ethnico religieux, qu est ce que tu entend par la ??

     

  • #8398

    Merci très bon débat, on voit que Freysinger est un type honnête !


  • #8403
    le 08/04/2011 par L’Helvète
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    J’ai trouvé Alain Soral beaucoup trop conciliant (sauf vers la fin) avec Oscar Freysinger le représentant de Christophe Blocher. Pour nos amis français : politicien suisse milliardaire, ex-conseiller fédéral (ministre) conseiller national, grand timonier de l’UDC (Union Démocratique du Centre) et maître à penser d’une grande partie de la droite sauf sur la question européenne, quoique. Il me semble que le mot sioniste ou Israël n’a pas été prononcé, d’autre part Alain n’a pas l’air de connaître le programme de l’UDC ce parti-escroc qui défend soi-disant le peuple, financé en grande partie par de très grandes fortunes et des banquiers : libéralisme sauvage, mondialisme économique, défense absolue du secret bancaire (!) que ces gens voulaient inscrire dans le marbre de notre Constitution fédérale comme ils ont réussi en faisant inscrire l’interdiction de la construction de minarets en Suisse, démantèlement des acquis sociaux, alignement sur la politique américaine, soutien inconditionnel à Israël, islamophobie primaire, etc J’aurais tellement aimer avoir la réaction de Freysinger par rapport aux icônes du site « Egalité et réconciliation » Che Guevara, Lumumba, Chavez, Castro, Sankara surtout Poutine et Ahmadinejad. Les liens d’Alain Soral avec Dieudo et les gens de "LBS" C’est pas trop le genre de l’UDC !

    J’apprécie souvent l’originalité de la démarche d’Alain Soral qui tout en ayant une vision nationaliste comprend les liens entre immigration et pillage des ressources des pays du Sud et a une vision des enjeux planétaires. Qualités que n’a absolument pas Oscar Freysinger, que nous connaissons très bien ici en Suisse car il est le chou-chou des médias, siège au Conseil national (assemblée nationale) qui ne s’est jamais démarqué de son parti par rapport au système bancaire, capitaliste, à l’impérialisme US ou Israël, bien au contraire. Peut-être que la lecture du bouquin le fera évoluer...

     

    • #8423

      Oscar Freysinger est un homme politique a 100% dans une matrise politique Suisse
      Comme peut l’etre Marine Lepen en France !
      Alain Soral est un libre penseur , et n’est pas dans une matrise politique X dans un systeme " Obligatoire " X
      pour etre a la tele... ect..........
      Certe Soral exprime sa pense avec plus de finesse et de dialectique !
      Freysinger demeure plus abrute moins suptile a une dialectique plus simpliste !
      Mais c’est pas l’apparence qui doit les départager " vrais ou faux " c’est la cohérence finale ou pas !
      car la vérite demeure toujours cohérente a 100% !
      C’est a cela que l’ont peut la reconnaitre en générale !


  • #8405

    débat moyennememt interéssant.j’attendais un niveau un peu plus élevé chez freysinger.heureusement soral est là et son discour et sa rhétorique sont toujours clairs,compréhensibles.merci patron !


  • Débat assez correcte ,on voit plusieurs fois que freysinger est abassourdi par la gouaille intensive et argumenté de soral .
    Ils sont tout les deux d’accords sur l’idée protectionniste ,anti libéraux ,souveraineté national etc etc .Sauf que freysinger ne comprend pas pourquoi le hezbollah ,et le hamas dont ils critique sont obligés de prendre les armes pour se défendre contre l’envahisseur .

    Dommage que ce débat soit sous le regard d’un sioniste comme jean robin.Et j’attend la vidéo de soral du mois d’avril :)


  • Post scriptum

    AS soral dit une bêtise sur le classement des priorités des français ,il classe l’islam en 5 cinquiéme ou 4iéme position ,c’est faux en 4 c’est le pouvoir d’achats en 5iéme école qualité d’enseignements

    intégrations et relations groupe sociaux arrive en 15 iéme positions .C’est dire la manipulation .

     

    • #8440

      Sami,

      Je peux avoir ce classement. J’aimerais bien le consulter.


    • ça y est ! dès que Soral fait une erreur, c’est de la manipulation, alors qu’il dit clairement que ce n’est pas leur premier sujet d’inquiétude l’islam, que ça soit un 4ième ou 13ième positions on s’en fou, ça change pas grand chose, il a peut être vu un autre sondage.


    • #9305

      ca veut surtout rien dire pour le commun des français, si c’était formulé clairement le résultat serait différent.


  • #8410
    le 09/04/2011 par avrelarmor
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    c’est bien, c’est comme chez Jacques Martin, tout le monde est content à la fin...
    merci d’éclairer ceux qui ont encore la télé allumée.


  • #8412

    Ce pauvre Oskar,après 1.00mn de débat il est déjà à l’ouest.....Soral... Quelle dialectice,quel phrasé !!!!!!!!!

     

    • #8476

      Très bon moment de réflexion des deux personnes. Les vues sont certes différentes, mais l’un justifie l’autre et se complètent pour devenir un moment agréable de vision géopolitique et autre problèmes sociaux culturel. Je ne suis absolument pas Idolâtre et donc ne calibrerai pas Mr Soral à Mr Fresynger ou l’inverse ! C’était enrichissant mais il est bien vrais que l’Islam radical reste un problème extrêmement grave pour les fils et petits fils d’immigrés eux même !


  • #8413

    Très intéressant

    j espère que certains auront l idée de mettre la video en telechargement ou mp3


  • #8414
    le 09/04/2011 par Anys V Labbiere
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    Juste au sujet des tunisiens qui sont à Lampedusa "qui s’habillent en Armani".
    Ce sont des faux , de la contrefaçons très bon-marché.
    Bâtir un argument là-dessus c’est manquer de sagesse.
    Il faut se renseigner avant d’avancer certaines choses.

     

    • oui bon... celà en dit long sur les idéaux et appartenance de ces jeunes tunisiens (fasciné par le glamour hollywoodien).
      Par ’’Armani’’ je pense que Freysinger sous entend ce sont davantage des dragueurs méditerranéens venus chercher des jeunes mères porteuses européenes plutôt que des révolutionnaires nationalistes assoiffés de liberté.
      En étant père de famille et assisté en france il peuvent s’enrichir bien plus qu’en travaillant en Tunisie, c’est une réalité objective, je ne vois pas pourquoi tourner du pot.
      Le fait qu’ils debarquent en masse est la vengeance de Ben Ali : ’’vous me faites tomber ? très bien occupez vous de mon peuple’’ (inutile de vous faire un dessin comme les USA se frottent déjà les mains d’une telle hémorragie migratoire sur leur Europe cherie)
      J’attends une hypothétique déferlante de femmes tunisiennes, celà réequilibrerait l’incroyable hypocrisie de l’immigration sauvage (toujours des mâles : La meilleur amplification de la rivalité mimétique au sein de la déjà fragile communauté nationale)


    • #8470

      Admets qu’il y a 90% de déchets parmi les tiens est le premier pas vers la sagesse, mon petit.


    • #8571

      @ Anonyme, l’as tu fait de ton côté ?


  • #8424

    Oskar Freysinger est certes un homme honnête mais je vous rappelle qu’il travaille à attiser la haine envers les musulmans (objectif à cours terme de certains réseaux) et il a fait un énorme travaille dans ce sens en Suisse.

    Je suis conscient qu’il est difficile de le voir depuis la France mais je vous conseille VIVEMENT d’enquêter sur le réseau dans lequel s’inscrit l’UDC (parti de Freysinger)...

    A bon entendeur...

     

    • #8449

      freysinger est comme un ado à qui li faut faire de la pédagogie et surtout pas le brutaliser,ce que fait trés bien soral en le rendant presque sympa !j’ai l’impression que la lecture de comprendre l’empire a creé un choc émotionnel chez cet homme qui manifestement se rend compte qu’il n’était pas sur la bonne voie mais c’est sans doute difficile pour lui de le manifester.


    • #8466
      le 09/04/2011 par mister cocktail
      Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

      Tout à fait d’accord avec Anonyme ! Freysinger est un nervis à la solde du sioniste et un anti-musulman épidermique.

      - Je me demande pourquoi le Président Soral ne l’a pas tué dans la cave avec le chandelier ! De plus, il aurait pu le faire à la faveur de la panne électrique.

      - Ni vu, ni connu et après, il aurait faire porter le chapeau à Jean Robin, à l’origine de la réunion des deux hommes.

      - Allez, c’était juste un gag. On se détend et on boit frais à Saint-Tropez, pour plagier le titre d’une œuvre majeure du cinéma hexagonale.


    • #8469

      Aucunement besoin de M. Freysinger pour cela, les "musulmans" n’ont besoin de personne pour "attiser la haine" (le mépris plutôt) envers eux, ils le font très bien tout seuls. Et c’est pas ton pote tariq qui arrange les choses.


  • #8425
    le 09/04/2011 par Ultra Anti Bobos
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    Attention les Amis, il y a l’humoriste Bobo employé du Système, qui n’a jamais dénoncé la tragédie de Gaza pour conserver son chèque et son emploi de servilité généralisée, alias Stéphane Guillon, qui s’en prend directement à Soral, voir la vidéo sur Agoravox Télé mise en ligne ce jour.

    Action = Réaction, "Montjoie Saint-Denis, que je trépasse si je faiblis" !!!

    Hardi les petits, allons poser des commentaires concernant le triste Sieur Guillon sur Agoravox pour l’éreinter comme il se doit.

     

    • #8447
      le 09/04/2011 par Panini bolognaise
      Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

      La vidéo en question est disponible à l’adresse suivante :

      - http://www.agoravox.tv/culture-lois...

      - Venant de cet homoncule stipendié, plus rien ne m’étonne ! Je trouve juste étrange que Stéphane Guillon - qui gagne pourtant énormément bien sa vie - puisse posséder tout de même une telle "sale gueule de mec à la ramasse". Je croise des SDF, vivant dans la galère, qui ont meilleur mine que lui !

      - Mais certainement qu’à l’inverse de ce journaleux-comique pathétique, ces derniers ont moins mauvaise conscience ! Cela doit être un fardeau lourd à porter pour l’âme que d’être une telle prostituée.


    • #8451
      le 09/04/2011 par mister cocktail
      Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

      Mais bon, sur internet, il y a des bonnes nouvelles à découvrir aussi.

      - Sur le nouveau site de Dieudonné, on apprend que ce dernier est sur le point de tourner une nouvelle comédie : http://iamdieudo.com/post/436465967...

      - Trouvera-t-il ensuite des diffuseurs pour montrer son œuvre cinématographique, ceci est un autre problème que l’artiste parviendra - j’en suis sûr - à surmonter comme ses autres épreuves qui lui ont été infligées par le système.


  • #8430

    Vous avez remarquez que dès que AS parle de sionisme ou de franc macon Oskar tourne la tête , il n’a jamais prononcé ces termes.
    C’est simple il le dit lui meme qu’il est sioniste, mettre oskar et AS sur le meme plan est une grave erreur.

     

    • #8437

      Effectivement,

      Il y a, à mon avis, une grande confusion à ce sujet. Freysinger s’inscrit totalement dans les réseaux que combat Alain.

      Alors quant Alain dit qu’il est à 90% d’accord avec lui, j’avoue que je ne comprend pas car Freysinger est le principal agent de propagante de l’anti-islam en Suisse.

      Je penses que le côté "patriote" de Freysinger (idem pour Marine d’ailleurs) cache le vrai rôle qu’il a au sein du système...

      De toute façon si Freysinger change d’avis sur la question muslumane il sera viré immédiatement de sons parti, c’est comme ça que ça marche...


  • #8435

    le oscar est moins virulent que d’habitude tiens donc ??? face a tariq ramadan il n’était pas si concilient sinon merci a alain soral et a jean robin d’avoir organisé le débat !

     

  • #8436
    le 09/04/2011 par BOUKRANNA Mounire
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    Au nom d’Allah , le Clément , le miséricordieux ,

    Oskar Freysinger ne parle pas des banques Suisses qui appauvrissent la France (et d’autre pays) et qui renforcent la domination satanique.

    Très cordialement.


  • #8443

    Medecin Soral. Un diagnostic du type extrême-oriental : traiter la cause et non le symptôme. Alain Soral, cependant, avec une intelligence et une vivacité qui en fait pâlir plus d’un (d’autant qu’il est autodidacte), recherche, mais trouve-t-il le remède ? Éliminer la cause pour éliminer le symptôme s’avère être le seul. Mais, comme il est justement dit dans le débat que les entités ne sont pas ’visibles (avis partagé par les interlocuteurs) et donc non-identifiables (si on cherche bien je pense qu’on peut trouver tout de même les cerveaux du crime), ne doit-on pas donc entrer dans un discours philosophique et pratique, comme le suggère par exemple la macrobiotique (principe unique oriental), certes éloigné des valeurs traditionnelles européennes ? Demain, gouvernance globale ou révolte des nations... je choisis la deuxième violence. Cependant, de par l’histoire, l’issue d’une révolution profite-t-elle aux petits, aux humbles ? Le retour à l’équilibre par la violence est quand même éloigné de mes dispositions. Alors, je suis dubitatif et contemplatif. Vigilant et serein. Et j’admire le courage, l’honnêteté, la perspicacité d’Alain Soral, véritable pédagogue pacifiste.


  • #8455

    Rencontre au sommet ... dommage que le verbiage de l’intervenant Helvete ne soit pas a la hauteur ... pas facile en effet d’etre aussi pertinent que notre AS des AS .
    Sur la forme ; la mise en scene du chrono ne trompe personne ; ce pseudo debat est un faire valoir pour le copain Suisse ... stp Alain n’abuse pas trop de ta popularite !


  • #8457

    Cet Oskar Freysinger m’a l’air plutôt sympathique. C’est pas Copé qui irait débattre avec Alain Soral dans une cave !


  • #8459

    Je ne lui fait pas confiance à ce Freysinger, son but est le même que que cette décolorée de Wilder et les autres cul-de-jattes de riposte laïc :

    Alimenter le choc des civilisations en omettant de s’attaquer aux vrais problèmes, par ce fait protégeant la main qui les finance : le sionisme.


  • #8461

    Ce qui est vraiment étrange c’est qu’on l’impression que Oskar est d’accord sur tout ce que dit AS, mais qu’il refuse de pointer du doigts les coupables, AS les nommes sans problèmes.

    Oskar ne peut pas les nommés car c’est eux qui versent sont salaire.

    Dommage que AS ne l’attaque pas sur son sionisme avéré, mais il doit avoir ces raisons.


  • #8462

    C’est vrai on a plus la sensation d’être face à un cours spécial qu’ un réel débat, une sorte de leçon d’oral entre un prof et son élève.
    Oskar donne l’impression de courir après sa pensée, il se met à parler alors que ses idées ne sont pas encore correctement formées tandis que soral a sa pensée déjà schématisée dans sa tête et il ne lui reste plus qu’à exprimer en trouvant les bons mots.

    @ max, vu comment vous traiter vos femmes ( mères célibataires, jeunes filles paumées ...) reconnait qu’elles seront plus mieux avec un maghrébin qui leur sera toujours reconnaissant ne serait ce que pour les papiers de séjours obtenus grâce à elles.
    Et pour ceux qui cherchent de tunisienne ou autres maghrébines, rien de plus simple que de prendre un billet pour en trouver une conciliante ou facile, compte tenu du pouvoir d’achat français supérieur à ces pays là, tu vois il y’ a une justice en tout .


  • #8471
    le 09/04/2011 par terrecuite
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    Sans rancunes, tu est sympa Oskar surtout depuis ta lecture de "comprendre l’empire" mais tu n’est pas encore au niveau de Soral,
    peut être une deuxième lecture ?, on sait jamais
    merci pour le débat


  • #8473

    Excellent débat ! La puissance argumentative de la logique soralienne concernant le mondialisme et ses néfastes conséquences a manifestement bouleversée les certitudes d’Oscar Freysinger. Sur la question du sionisme et de la franc-maçonnerie, on sent bien que le suisse partage le point de vue du Président mais il n’a visiblement pas le courage d’aller sur ce terrain "périlleux". Le génie de Soral c’est qu’il a réussi à rendre Freysinger humain, sympathique et presque attachant !

     

    • #8475
      le 09/04/2011 par Paul Brousse
      Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

      Je ne connaissais pas spécialement ce Freysinger, mais c’est qu’il doit l’être sincèrement. Rien que sa tête laisse transparaître le fait que c’est un brave type, malgré sa posture "anti-musulmane".


  • Sami,

    Je peux avoir ce classement. J’aimerais bien le consulter.
    Classement des priorités des français dans leur vie quotidienne .

    1)-Chômage et emplois 75 %
    2)-Santé et qualités des soins 57 %
    3)-Financements des retraites 51 %
    4)-Pouvoirs d’achats 50 %
    5)-Ecole qualité d’enseignements 47 %
    6)-Inégalité sociale 41 %
    7)-Financements des assurances maladies 33 %
    8)-Environnement et pollution 31 %
    9)-Logement 28 %
    10)- Sécurité des biens et des personnes 27%
    11)-Rôle de la famille 19 %
    12)-Sécurité alimentaire,qualité de la nourriture 18 % (Encore un effort LLP)
    13)-Sécurité routiére 17 %
    14)-Mondialisation de l’économie et échanges commerciaux 15%
    15)-Intégration et relations groupes sociaux 14 %
    16)-Individualisme dans la société 12 %


  • #8480

    Je crois que Oskar Freysinger comprend très bien le point de vue d’Alain Soral, mais il ne croit pas qu’une valorisation de l’islam et du coran soit une solution pour contrer l’empire. Moi, non plus d’ailleurs.

    Alain Soral avait beaucoup de difficulté à exprimer une solution au problème de l’empire et la solution de démocratie direct de Oskar Freysinger est mauvaise.

    Ensuite, il faudra que les deux comprennent que la démocratie ne fait pas parti de la solution au problème, mais de la cause du problème. De la bonne démocratie cela n’existe pas et cela n’existera jamais sur terre, le principe même de la démocratie est vicié à sa source lorsqu’on valorise la diversité. L’unité gouvernementale ne sera jamais représentatif d’une diversité idéologique, culturelle et religieuse. Il faut d’abord ériger un gouvernement parallèle à celui de la république peu importe sa taille et sa zone d’influence sur la population. Il faut cesser d’attendre d’avoir un résultat électoral à notre goût.


  • #8488

    Alain Soral ne peut pas valider d’emblée le projet d’une démocratie directe : 1 pour la raison d’échelle, mais surtout parce qu’il a bien lu Guénon et Evola. La question de la jonction Tradition/Critique matérialiste devient de plus en plus problématique et risque effectivement de dériver en fascisme. Guénon l’avait bien compris, lui qui eut une vie d’anachorète et de sage : il est inutile d’infléchir le Kali Yuga, chaque chose finit par arriver à son terme quand vient son heure.

    Du coup, on se retrouve à faire de la politique "en attendant" l’intercession divine. On marche sur du velours. Les hommes ne sont pas éternels, même les penseurs consciencieux comme monsieur Soral ! J’ai peur que des gens plus jeunes et inexpérimentés reprennent à leur compte ce type d’intervention dans le plus mauvais sens possible...on est déjà tellement à la limite de ce que le jacobinisme centralisateur porte intrinsèquement en lui (comme l’avait très bien montré Anne-Caroline Graber dans son étude sur Denis de Rougemont) à savoir le risque d’une forme de syncrétisme hideux de politique et de tradition mal dégrossie (et dont le culte de l’Etre suprême de Robespierre ne fut qu’un prototype) : le totalitarisme. Chose totalement impensable, on l’aura compris, dans une société d’Ancien Régime et je ne suis pas royaliste non plus, perdu !) !

    Un travail de fond est donc nécessaire et je remercie le dévouement d’ER, qui devrait à présent commencer à détricoter son propre roman national. On me dira : l’heure n’est pas à la division... Si la situation est à ce point critique qu’on ne puisse plus faire autrement que camper sur ses positions, je pense que nous avons déjà perdu. ER c’est une association, pas un parti. Sa vocation n’est pas d’appeller au vote du FN, mais d’abord de produire les concepts et les clés du réel les plus pertinentes. Et rien n’est éternel, hormis Dieu lui-même, puisqu’il est incrée.

    Je repose la question pour finir à monsieur Soral : comment, bon sang de bonsoir, pouvez vous vous déclarer moniste (déclaration chez Méridien Zéro) alors que vous vous dites catholique, c’est à dire dualiste ? Jusqu’où va votre allégeance nostalgique au matérialisme dialectique ? Le savez vous vous-même ?

    Un lecteur attentif et consciencieux (qui n’est ni prof, ni militant, mais classe moyenne paupérisée en voie d’insertion et bagagé de philo et de socio, futur déclassé)


  • #8494

    Discussion intéressante.
    Soral n’est cependant pas crédible sur les musulmans.
    D’ailleurs,qu’un minaret respecte l’architecture locale importe peu puisque le muezzin effectuera l’appel à la prière en arabe de toute façon.

     

  • #8514

    Vraiment intéressant comme débat .Je ne connaissais pas trop Oskar Freysinger .Je le trouve assez intéressant .
    J’ai tout de même une préférence pour les réflexions d’Alain Soral


  • #8521

    Je repose la question pour finir à monsieur Soral : comment, bon sang de bonsoir, pouvez vous vous déclarer moniste (déclaration chez Méridien Zéro) alors que vous vous dites catholique, c’est à dire dualiste ? Jusqu’où va votre allégeance nostalgique au matérialisme dialectique ? Le savez vous vous-même ?

    AS est un catholique culturel seulement, dans plusieurs de ces vidéos il est dit qu’il est athée.
    Personnellement en tant que musulman j’aurai préféré qu’il soit un vrai catholique de foi.

     

    • #8535

      Du catholicisme culturel ? Un peu comme Vatican II ! Les Balance sont vraiment des funambules... A force de jongler avec tous les outils en présence, on se fait écraser par des contradictions massives, visibles même à un profane !


    • #8564
      le 10/04/2011 par Abd’al Haq
      Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

      Il n’existe aucun "dualisme" catholique, qui à bien pu vous faire croire une absurdité pareille ? Le dualisme revient à affirmer que l’adversaire (Satan) est l’égale de Dieu. Jamais le Catholicisme n’a reconnu une telle absurdité, reliser donc St Augustin très cher.


    • #8623

      Habd Al Aq je parle du dualisme philosophique qui postule la séparation entre l’âme et le corps et, par extension, l’opposition entre le monde du devenir et celui de l’être. Je ne parle pas du dualisme religieux...


    • #8655
      le 11/04/2011 par Abd’al Haq
      Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

      La séparation entre le "corps " et l’"âme" est un postulat Cartésien, et à ma connaissance Descarte n’est pas représentatif del’esprit Traditionnel Catholique. On peut entendre par "monisme", le Wahdat al-wujud ou doctrine de l’unicité, ou bien le Vedenta ou bien chez les Catholiques les Idées développées par Maître Eckart. Cela n’empêche pas sur un autre plan de réalité d’admettre non pas la dualité "âme" et "esprit" mais l’ "existence" du corps, de l’âme et de l’esprit. Mais je comprends votre pensée, vous avez en tête le "monisme" matérialiste qui nie les réalité supérieur, mais cela tiens, je pense au fait que le terme même de "monisme" est assez inapproprié et moderne et sert à regrouper les "tendances" les plus diverses et contradictoires. En fait tout ça (désolé d’être aussi long) pour dire que je ne pense pas que AS l’a employé dans le sens matérialiste, enfin il le dira mieux lui même...


    • #8704

      Cher Abd’al Haq merci pour cet effort de rigueur philosophique... Le propos exact de monsieur Soral était "je préfèrerais toujours le monisme dialectique au dualisme transcendantal". Je crois que le sens de "monisme" tel qu’il est évoqué ici est plutôt sans équivoque. De plus, quoique la lecture cartésienne du concept de dualisme soit plus populaire, je vous rappelle qu’elle remonte au moins à Platon et traverse évidemment toute la scolastique médiévale jusqu’à Descartes. Il est certain que ces concepts sont "tout terrain" et nécessitent d’être redéfinis en permanence tant la tentation de les déformer à notre vision est grande.

      J’ajoute donc que j’entendais par monisme l’idée que l’univers ou le cosmos est UN et que par extension il ne comporte pas de plans différents d’existence accessible à l’être humain (après sa mort par exemple...). Dans la tradition chrétienne il existe un paradis céleste et un paradis terrestre... etc...

      Bien à vous !


  • L’appel à la priére du muezzin est interdit sur ordre préfectorale en france depuis 1986.

     

  • #8546
    le 10/04/2011 par Adepte-benevole
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    C’est quand même drôle à 10 min 30... Oskar rejoint la réflexion de Soral et donc de ce fait, annihile la question même du choc de civilisation qu’Oskar tente - tant mal que bien - à confirmer. lol
    D’ailleurs, il ne parle que de financier... le PROBLEME, au final, il n’a apporté aucuns argument qui soutienne sa thèse.

    Sinon que dit-il de l’or que la Suisse syphone au Ghana ?

    Oskar est un con, ça arrive.


  • #8556

    ce oscar est un menteur regardez ts son passage sur itélé

    http://www.mecanopolis.org/?p=22931

     

  • je voudrais préciser que la manipulation ne vient pas d’alain soral ,mais probablement d’un sondage faux qui l’a du reprendre à son compte sans faire attention.


  • #8563
    le 10/04/2011 par Abd’al Haq
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    La société occidentale du moyen âge faisait partie intégrante de la Tradition, ce qui donnait un cadre et une légitimité à son expression, sa forme, le profane n’existant peu ou prou. L’entreprise anti traditionnel à entreprit de détruire ses liens avec l’orthodoxie traditionnel et l’expression de cette société s’est peu à peu muée en expression individuelle et sentimental, jusqu’au « tout profane ». Les arts, la vie quotidienne, les mœurs, ne sont plus l’expression de vérités supérieurs, mais seulement des actes conditionné par le « fonctionnalisme » matérialiste, ou le « sentimentalisme » non moins matérialiste. L’aspiration à la transcendance est elle-même devenue une sorte de vague aspiration personnelle et sentimentale qui ne nécessite aucune pratique et aucune expression extérieure. Comment devant ce constat, une forme Traditionnelle authentique comme l’islam peut-elle s’intégrer sans se saborder ? L’Islam à la capacité de s’intégrer, mais à des formes Traditionnelles authentique, non pas au système mis en place par la « Contre-initiation ». L’histoire l’a prouvé les mosquées de chines ne sont pas celle du Nigéria, ni celle de Cordoue. Mais que faut-il pour s’intégrer à la société moderne ? Des mosquées en verre et métal avec escalator et climatisation ? (type Arabie saoudite)
    A la rigueur, les mosquées en terre de France pourrait garder une neutralité intemporelle, utiliser les matériaux du pays (entendez locaux ou régionaux) et le langage vernaculaire qui répondait à des impératifs climatiques, de ressources locales, et possédait aussi un langage symbolique universel et donc transposable dans l’Islam. L’Espagne d’Abderrahmane III, est l’exemple parfait pour comprendre de quelle manière l’Islam peut réussir son « intégration ». Bien sur, l’Espagne reste dans un cadre méditerranéen et donc possédait déjà une proximité sur le plan formel avec les pays du Maghreb. On peut aussi se baser sur l’analogie inverse et comprendre comment l’Eglise occidental à intégrée des éléments provenant de l’expression de l’Islam comme l’arc d’ogive ou même d’autres tradition comme Grecs ou Romaines. D’ailleurs l’Islam dans son expression Maghrébine à elle-même intégré des éléments provenant des civilisations Grecques, Romaines, Berbères. On aurait ainsi des mosquées en pierre calcaire et plâtre dans le bassin parisien, avec des toitures prenant en compte la pluviométrie locale, des ouvertures jouant avec la lumière particulière de cette région et une réponse au climat tempéré. En Rhône Alpe on aurait des mosquées en pierre dorée dans le beaujolais, en pisé en Isère, brique de terre crue du coté de Toulouse et en grès épais en Bretagne voir en torchis du coté de la Normandie.
    La question de la langue est plus complexe mais non pas insoluble, si la langue Arabe classique est sacrée et indispensable à la pratique et à la compréhension de la théologie (comme le latin l’était à l’Eglise avant Vatican II) la langue françaises à toutes les qualités propre à l’expression des idées métaphysique comme l’a si bien démontré René Guénon et son utilisation or du cadre rituel n’est absolument pas un problème.


  • #8565

    Sans etre spécialement patriote,je pense que quoi qu’il advienne dans le futur ,Soral a déja gagné sur la quasi totalité des tableaux !Mais il est bon de souligner que dans cette tache d’eveil des consciences des plus difficiles a réaliser,d’autres penseurs oeuvre sur des lignes paralleles.Reste a tout ces derniers a trouver les leviers qui nous permettrons de faire la différence.Sans vouloir non plus leur jetter des fleurs je fait pleinement confiance au genie qu’il possedent pour pereniser et terminer le boulot ou du moins lui donner une portée digne de ce nom !Bravo a chacun,a suivre...


  • #8592

    Moi se que j’entend de Soral c’est qu’il présente les musulmans, les bons musulmans comme un partenaire essentiel dans la lutte contre l’empire qu’il présente.

    "Les musulmans pronent des valeurs saines", "les musulmans sont plus proche des catholique que les juifs", "il y’a une réalité historique sur la présence des musulmans en France", "Marine doit impérativement gagner l’electorat des musulmans pour avoir une chance d’etre élue"...

    Et de l’autre il laisse entendre que la présence des musulmans en France est un problème, meme si se n’est pas de leur faute, c’est quelque chose de mal et que seul le système en est responsable" .

    Il en ressort donc en définitive que les musulmans sont une alliance temporaire, en gros allions nous contre satan, on verra pour nos querelles et scènes de ménage plutard.

    Mais une fois qu’un président sur la ligne d’égalité et réconsiliation sera élu, qu’adviendra t-il des musulmans de France, qu’elle sera leur place ?

     

    • N’ayez aucun doute. Idéalement, Alain Soral souhaiterait que Dieudonné soit président. Il le compare même à De Gaulle dans une des vidéos qu’on peut voir sur E&R. Si ça devait arriver, il y aurait une fraternisation de fait de tous les Français derrière ce président, respecté de tous. Malheureusement c’est une utopie, donc AS se tourne vers le parti politique qui est le plus proche de ses idées, et qui a un espoir de prendre le pouvoir à court terme. C’est effectivement douloureux de faire des concessions, mais la politique, c’est aussi les concessions.
      Personnellement, je ne voterai pas FN, car je ne sais pas faire de concessions. Je m’abstiendrais ou je voterai pour biquette. C’est d’ailleurs là qu’on voit la différence entre Dieudonné et AS. Les deux savent que la démocratie française est une mascarade, l’un veut la changer sans faire de concession, l’autre a conscience qu’on ne s’attaque pas de front au système quand on veut le renverser. S’ils faisaient partie d’un même organisme vivant, Dieudonné serait le cœur et AS le cerveau.


  • #8607

    Aura t on droit à la vidéo de la conférence d’Alain à Lyon le 8 Avril dernier svp ?


  • #8622

    l’argumentation d’AS est implacable et bruyante, elle sonne encore à mes oreilles.
    d’autre part, surpris par l’aspect physique d’AS, fatigué, vieilli, j’espère que tout va bien.


  • #8634

    bon p’tit débat de cave !!
    liberté de conscience 1ère des libertés.
    ça stimule Oskar freysinger. (l’interdit peut etre)
    on est pas près de sortir les cigares !!!
    félicitafions !


  • #8641

    Toujours aussi clair, précis ; bravo Alain.

    Hallucinant, Oskar Freysinger fait allégeance aux sionisme, après cette vidéo il a déclaré devant Alain en Off, que pour etre journaliste il fallait etre sioniste. Puis, chez Ménard il dément comme une petite s... et en plus s’agenouille devant le lobby.
    Voir l’article :
    http://www.mecanopolis.org/?p=22931


  • #8649

    Je pense qu’il a été très bénéfique à Freysinger de débattre de l’Islam avec Alain Soral.


  • #8662

    Oscar est un menteur, un opportuniste, un sioniste et il manque de répartie. Ce fourbe a caressé Soral dans le sens du poil en lustrant son bouquin et en se réfugiant dans ses dires pour ne pas prendre trop de coups sur la gueule, alors qu’on sait tous qu’il tapine pour l’empire comme Geert Wilder, dommage que Soral ai eu pitié de lui.


  • #8668

    Croire que la Suisse serait plus "démocratique" en raison de son système des votations est faire preuve d’une naïveté sans borne. Tout d’abord sont choisis avec soins les sujets qui seront finalement proposés à la votation. Certains sujets sensibles ne seront jamais autorisés à être soumis en raison des pressions qui seront exercées sur l’initiateur qui se verra contraint d’abandonner son idée. Ensuite les forces dominantes étant détentrices des médias de masse et disposant de moyens financiers pour ainsi dire illimités ont la capacité de préparer les opinions publiques à voter pour un sens plutôt que dans l’autre.
    Certes il existe les cas rares telle que le référendum sur le traité de constitution européenne où nous avons vu l’opinion publique défier la doxa officielle. Or même dans ce cas de figure l’oligarchie a plus d’un tour dans son sac pour passer outre la volonté populaire.

    De toute manière il faut réinventer notre système d’organisation des rapports sociaux. La démocratie représentative est une escroquerie et ce n’est pas multiplier les rendez-vous devant les urnes qui corrigera les problèmes.


  • Tres interressant ce debat.
    Comme quoid Alain et Oskar sont daccord sur l’essentiel.
    Je penses meme que Alain a complexifie le discour de son oposant.
    chapeau !


  • Debat tres interessant.
    Alain Soral, une fois de plus, remarquable par la synthèse, la qualite et la clarte de ses propos. Comme lors de l’emission d’OTVQTV, il surclasse ses adversaires. Oskar Freysinger se debrouille bien meme si on le sent un peu en retrait et moins convainquant par rapport a Alain sur certains sujets (ex : choc des civilisations). Oskar represente finalement un avis sur la question de l’islam qui est plutot "local" (immigration musulmane en Suisse avec une situation historique differente par rapport a la France).

    Dommage qu’ils n’aient pas parle du conflit israelo-palestinien. Ca aurait ete interessant de voir comment Freysinger se serait defendu sur ce sujet sensible. D’ailleurs, bien qu’il se definisse comme sioniste (interview de Robert Menard), il n’est pas insensé de croire que Freysinger est dans le fond plus ou moins d’accord avec Alain sur ce sujet mais etant depute au sein d’un parlement national, il ne peut pas exprimer le fond de sa pensee.

    Enfin, merci a Alain et Oskar d’avoir prouve par les actes que l’on peut discuter et debattre entre adversaires ou mieux entre partenaires pas forcement d’accord sur tout sans se jeter a la figure les insultes habituelles (facho, gaucho, etc).


  • #8796
    le 11/04/2011 par Julien Gunzinger
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    Dans le dernier débat qui a opposé Alain Soral à Oskar Freysinger il n’y a pas eu photo. Soral a jeté une lumière vive sur tout ce que Freysinger maintient dans l’ombre, soit délibérément soit pas ignorance.Les deux hommes ne boxent pas dans la même catégorie, c’est évident. Mais cela tient également aux fonctions différentes qui sont les leurs. Soral est un intellectuel qui n’est pas tenu par des logiques d’appareil politique, qui n’a pas à donner des gages de respectabilité à la doxa. C’est un homme libre, alors que le politicien en démo(n)cratie, même quand il a identifié certains des mécanismes qui œuvrent à la destruction de l’intelligence, à la précarisation de la classe moyenne et à la progression de l’insécurité ( comme un Freysinger le fait en critiquant à juste raison l’idéologie du métissage, le constructivisme pédagogique, la domination absolue de la haute finance sur l’économie réelle) n’est autorisé à les dénoncer que pour autant qu’il fasse de l’islam un épouvantail et après s’être vautré devant le vaux d’or moderne : la séparation entre le temporel et le spirituel.

    la suite sur www.wmaker.net/eschaton


  • #8824
    le 11/04/2011 par un lecteur de l’intellectuel dissident
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

    Un combat contre un sparing partner d’occasion.

    Soral vaut mieux, largement mieux.


  • #8895

    En même temps, il faut bien comprendre que des gens plutôt équilibrés puissent avoir des problèmes fondamentaux avec la vie du Prophète.
    Je ne sais pas comment les Musulmans parviennent à gérer cela, surtout dans la société française, mais il existe des incompatibilités évidentes qui rendent la tâche difficile. Je ne sais pas jusqu’à le soufisme permet de faire des réalités disons historiques et charnelles de l’Islam, mais de mon point de vue, au delà du sort réservé aux apostats dans l’Islam, je ne saurai que trop encourager à la conversion au catholicisme (plus facile à dire qu’à faire je suppose, personnellement je ne suis pas croyant le moins du monde).
    Toutefois, étant donné le niveau de décadence et de conivences dans lequel ce dernier se roule, je comprends que cela n’enchante guère ceux qui pourraient hésiter. Et pourtant, imaginez comment leur vie serait beaucoup plus simple en France, au vu de son histoire et sa culture.
    A méditer.


  • #8912

    En fait, la dialectique de Freysinger vis-à-vis l’islam est de l’ordre du saucisson-pinard répété entre autres par les cul-de-jattes de riposte laïque.

    ça vole pas haut, ça pue la logique pro-sioniste : le "choc des civilisations" pendant que le petit coq compte les morts.

     

    • Ca suffit, arrêtez avec votre "réduction ad conflit-de-civilisation-um’’.

      Il y a des gens qui n’ont pas envie que leurs paysages, culture et autres, soient trop influencés par l’islam.

      Bref en un mot, ne pas voir leur univers quotidien changer.

      C’est leur droit le plus strict et ça n’a rien à voir avec du conflit de civilisation.

      Et de même que les mecs de SOS RACISME ont exacerbé le racisme en traitant de racistes tous ceux qui étaient contre l’immigration, de même c’est les gens comme vous qui exacerbent le conflit de civilisation en niant le droit des peuples européens à ne pas voir leur univers quotidien changer.

      Dans les deux cas on caricature une demande légitime des peuples en plaçant le débat sur le plan des extrêmes.

      Si, au lieu de comprendre les gens qui demandent ça, vous les repoussez en disant qu’ils alimentent le conflit de civilisation, loin de créer la "réconciliation nationale", vous leur tournez le dos !!!!!!!!!

      C’est pas en traitant les gens comme s’ils étaient des cons qu’on les réconcilie.


    • #9308

      C’est toujours pareil, c’est le français traditionnel qui a tort. Sa fraternité, largement instrumentalisée par l’empire, leur a quand même permis de venir en masse profiter d’un écosystème favorable, et d’un cadre plutôt bien entretenu par ses ancêtres au prix de la sueur et plus souvent du sang.


  • #9091
    le 13/04/2011 par le gaulliste 79
    Débat entre Alain Soral et Oskar Freysinger

    On ne peut pas être asioniste et se battre contre l’empire ?
    Est-on obligé de disserter sur Israël pour montrer un brevet de respectabilité et d’engagement ?
    Est ce un crime d’excommunication de dire que lorsque je prends une bière dans mon frigo, je ne le fais pas en considération du sionisme ou de l antisionisme ?
    logique pro anti-sioniste, arrêter de tout réduire à cela, c’est saoulant et quitte à me saouler je préfère une bière que la "proantisioniste aigüe"


  • #9309

    @ank :

    vous niez la réalité des forces en présence, ce n’est pas mon problème, c’est Freysinger lui-même qui s’est déclaré sioniste devant Soral.

    vous dites :

    — "Il y a des gens qui n’ont pas envie que leurs paysages, culture et autres, soient trop influencés par l’islam."

    - vous vous égarez, je n’ai en aucun cas prononcé de tel propos, il vaudrait mieux pour vous d’arrêter de coller votre logique de saucisson-pinard à tout vos "ennemis musulmans" : c’est vous qui en faites l’étalage et votre dialectique n’implique que vos fantasmes. Je dénonce un danger sérieux qui n’appelle pas de réplique, vous m’invectivez à un niveau digne d’un conflit de bac à sable.

    — "de même c’est les gens comme vous qui exacerbent le conflit de civilisation en niant le droit des peuples européens à ne pas voir leur univers quotidien changer."

    - vous phantasmez : En dénonçant une machination morbide et efficace, dont l’aboutissement serait une guerre civile grâce à des êtres excitables et manipulables de votre genre, je l’exacerbe ?
    Aurais-je prononcé vouloir un changement culturel en Europe ? je ne le crois pas, et je ne le désir pas : votre tentative de manipulation est basse et vos craintes artificielles sont les dernières de mes revendications, c’est à cause des racontars que vous vous plaisez à nous coller sur le dos que vous êtes un ennemi, un fan lambda de zemmour.

    — "C’est pas en traitant les gens comme s’ils étaient des cons qu’on les réconcilie."

    - échec de manipulation, vous ne représentez que vous même dans vos "on", je ne veux rien de vous si ce n’est un minimum d’honnêteté intellectuel dans la lecture de mes propos, ce dont vous n’êtes visiblement pas capable. Et ce site à pour vocation de réconcilier, mais cela ne peut se faire qu’avec un minimum d’honnêteté, c’est loin d’être votre cas.


  • #9448

    Antisioniste et antimusulman ?


  • #52517

    Bravo Soral. Si vous me lisez, je suis heureux de ce débat respectueux avec Oskar Freysinger qui est un vrai signe de reconciliation des oppositions et des nationalismes contre le système, bien que vous ne soyez pas d’accord sur tout.


  • #161283

    Comme d’habitude, l’intervention d’Alain Soral est pertinente. Celle de Freysinger en revanche...
    Je retiens le passage où il évoque un possible plan islamiste pour coloniser l’Europe.
    Ce plan n’existe pas, toute personne qui connait ne serait-ce qu’un peu la communauté musulmane sait qu’elle n’est pas assez organisée ni solidaire pour préparer une telle machination. La raison pour laquelle les magrébins et les africains, mais on pourrait en citer d’autres, viennent en masse en Europe, c’est la fuite de la misère et de la dictature, et la convoitise de ce qui est présenté chez eux, comme un eldorado.
    Ils viennent chez nous parce qu’ils pensent qu’ici, ils deviendront riches, un point c’est tout.
    Après se pose le problème de leur intégration. Soral en présente bien l’une des raisons principales : l’entretien volontaire par la classe dirigeante au sens large d’un état d’esprit qui mènera au conflit de civilisations. On fait par exemple la promotion du rap agressif et on passe sous silence le rap solidaire. D’un autre côté, on nous présente les musulmans comme une menace, des gens qui veulent ruiner notre culture et, à long terme, nous imposer la charia. De cette manière, on sait qui détester...
    Les musulmans de France ne veulent imposer la charia à personne, ils veulent travailler, gagner un salaire décent, comme tous les français. S’ils étaient si machiavéliques, ils auraient déjà suffisamment de pouvoir pour construire des mosquées là ou ils en ont besoin, plutôt que d’être encore obligés de, parfois, prier dans la rue.