Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Derrière l’attentat de Nairobi

Par Bernard Lugan

L’attentat islamiste qui a ensanglanté Nairobi le 21 septembre 2013 est le dernier d’une longue série [1]. Même si les réseaux jihadistes en sont les responsables, il cache le jeu complexe qui se joue actuellement dans cette partie de l’Afrique et qui dépasse l’habituelle dénonciation de l’ « ennemi de confort » islamiste.

Quatre points méritent d’être mis en évidence :

1) La Somalie est en guerre depuis 1991 après que, au nom des « droits de l’homme » et de la démocratie postulée salvatrice, la communauté internationale eut applaudi le renversement du général Syad Barré, autocrate certes, mais seul capable de maintenir l’unité de ce conglomérat de clans baptisé Somalie. Depuis, tout y fut tenté pour y rétablir la paix : interventions militaires directes puis indirectes des États-Unis suivies de celles de l’ONU, de l’Éthiopie, des États africains, puis enfin du Kenya. Sur ce terreau propice, se sont développés les jihadistes dont, mais pas exclusivement, les Shabaab. Ils sont soutenus à la fois par l’Érythrée qui continue à mener sa guerre indirecte contre l’Éthiopie, et par certaines pétromonarchies qui pensent acheter leur survie en subventionnant le terrorisme.

2) Depuis le mois d’octobre 2011, l’armée kenyane mène la guerre en Somalie, officiellement afin de protéger la partie nord de son territoire de la contagion terroriste. Cette intervention s’est faite à la suite de l’enlèvement de touristes au Kenya par les Shabaab somaliens. Comme le tourisme est sa seconde source de devises, le Kenya ne pouvait pas ne pas réagir.

3) Dans tout le nord du Kenya, la contagion islamo-tribale somalienne est réelle. La région est en effet peuplée de Somali de la grande tribu Darod, cette dernière localement éclatée en trois clans : les Ogadeni à cheval sur la frontière Kenya-Somalie, les Majertein dans la région de Kismayo et les Maheran au Nord, dans le triangle des trois frontières Somalie-Kenya-Éthiopie. Ce continuum ethnique transfrontalier est naturellement hautement crisogène.

4) L’évacuation du pétrole du Sud-Soudan et du lac Albert doit se faire par un pipeline qui aboutira à Lamu dans le nord du Kenya, ce qui fera de la région un terminal pétrolier essentiel pour les puissances asiatiques. Or, comment assurer la sécurité de cette zone si le sud de la Somalie et le nord du Kenya sont emportés par les troubles ?

Derrière la lutte contre le terrorisme islamiste, l’intervention militaire du Kenya en Somalie cache une tentative de faire du Jubaland une zone tampon, un quasi-« protectorat ». Ce territoire que Londres retira au Kenya en 1925 pour le rattacher à la Somalie italienne en compensation de l’entrée en guerre de Rome aux côtés des Alliés durant la première guerre mondiale, a toujours été considéré par Nairobi comme une partie du Kenya. D’autant plus que la région contient d’importantes réserves de pétrole offshore.

Le prochain numéro de L’Afrique réelle que les abonnés recevront début octobre contiendra un dossier illustré de cartes consacré à cette question.

Bernard Lugan, 22 septembre 2013

Sur les problématiques africaines, chez Kontre Kulture :

Notes

[1] Le 24 octobre, une grenade fut lancée dans une discothèque Nairobi ; au mois de décembre 2011, de nombreuses attaques se produisirent dans le nord du Kenya, le dimanche 30 septembre 2012, une église de Nairobi fut attaquée, le 1erjuillet 2013, 17 morts furent à déplorer dans l’attaque de deux églises à Garissa près de la frontière avec la Somalie, etc.

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #534332
    le 22/09/2013 par Sans Fin
    Derrière l’attentat de Nairobi

    Que l’ambassade de Russie ait été bombardée en Syrie, le même jour, n’est bien sûr dû qu’au hasard ...


  • #534353
    le 22/09/2013 par walislam9394
    Derrière l’attentat de Nairobi

    Est-ce qu’on peut donc en conclure que l’attaque au centre commercial de Nairobi est un false-flag pour l’utiliser comme prétexte pour une intervention de pays de l’Occident ? En tout cas, avec ce texte, on comprend très vite les enjeux qui en découlent et pas étonnant que l’entité sioniste soit au premières loges


  • #534533
    le 22/09/2013 par Bé Hache Elle
    Derrière l’attentat de Nairobi

    S’il y a des richesses et un pipeline à faire passer dans la région alors c’est un conflit classique.
    Le seul moyen de pomper les richesses gratuitement et de faire passer un pipeline sans payer (si on paye une taxe au gouvernement alors l’exploitation risque de ne plus être rentable) c’est de semer la guerre civile et de sécuriser militairement les exploitations.
    Après, les excuses du genre "les islamistes", "Al-Qaida" etc... c’est pour les cons.


  • #534540
    le 22/09/2013 par Taii
    Derrière l’attentat de Nairobi

    Excellent article comme d’habitude Bernard Lugan, et toujours là pour critiquer l’Empire, Bravo Bernard !
    Mais sur le sujet que l’Erythrée soutient les islamistes shebaab, je ne croit pas...
    - Parce que l’Erythrée est un petit pays, certes comme l’a dit Lugan, un pays hostile à l’Ethiopie, mais l’Erythrée n’a pas les ressources financières je pense...
    - L’Erythrée est un pays qui résiste au Nouvel Ordre Mondial et globalement à l’Empire, tout soutient aux forces hostiles à l’Empire lui vaudrait la mise à mort du pays et du président, quoi que l’Empire a toujours soutenu les islamistes.
    - Le président de l’Erythrée Isaias Afewerki, est un chrétien orthodoxe donc il ne peut pas soutenir les Islamistes sauf l’exception anglo-saxonne qui eux pour des raisons économiques soutiennent les islamistes.
    - Dans le site de Michel Collon, Mohamed Hassan, spécialiste de l’Afrique (et du monde arabo-musulman) a dit que cette information est fausse et qu’elle a été créée par l’Empire.


  • #534570
    le 22/09/2013 par pff
    Derrière l’attentat de Nairobi

    Lu, à la fin de l’article du Figaro sur cette attaque :



    Conséquence inattendue, le vice-président kényan, William Ruto, a demandé l’ajournement de son procès pour crimes contre l’humanité devant la Cour pénale internationale (CPI), pour lui permettre de revenir au Kenya s’occuper de la prise d’assaut du centre commercial Westgate. Ruto est jugé à La Haye pour son rôle présumé dans les violences politico-ethniques qui avaient secoué le Kenya après l’élection présidentielle de fin 2007, faisant plus de 1000 morts.



    Enfumage ou simple addition de "bonnes raisons" d’aller sacrifier quelques-uns de ses civils (même pas du coin) pour la cause. Un 9/11 Kenyan en quelque sorte.


  • #534842
    le 23/09/2013 par awrassi
    Derrière l’attentat de Nairobi

    Je reste persuadé que c’est l’Empire qui est ENCORE derrière tout cela ... Les Africains ne sont pas programmés à des guerres autres que tribales ou indépendantistes, et les monarchies du Golfe sont dirigées par la CIA. Pour quels avantages nationaux entretiendraient-elles le terrorisme ! Conclusion : c’est l’axe américano-sionistes qui, pour SES raisons, fomente, alimente et médiatise des conflits qu’il nous vend comme ’actes terroristes djihadistes. Ils ont le dos trop large, ces djihadistes !!!


  • #534892
    le 23/09/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Derrière l’attentat de Nairobi

    Pétrole blabla, islamistes blabla, sionistes blabla, Israël blabla...
    Et si on sortait de cette vision bien réelle mais totalement réductrice de la scène ?
    P..., prenez du recul ! Cherchez les ennemis de l’Empire à l’échelon planétaire (quel est leur point commun) et vous trouverez le fil conducteur ! Il vous sera ensuite aisé de dérouler la pelote !
    Ne faites pas comme l’immense majorité des troupes de l’Empire qui croit dur comme fer agir pour les intérêts (aussi mafieux soient-ils) dénoncés par la "dissidence", la mascarade est bien plus profonde. Même l’agent du Mossad est manipulé, il ne sait pas la cause qu’il sert. Seule l’élite (véritable et discrète) sait ! Devenez enfin adultes, vite !

     

    • #535009
      le 23/09/2013 par anonyme
      Derrière l’attentat de Nairobi

      Pourrais tu développer ta pensée, ça m’intéresse.
      amicalement


    • #535052
      le 23/09/2013 par joseph
      Derrière l’attentat de Nairobi

      et oui ! le meilleur agent...est celui qui ne sait pas qu’il est un agent !!!
      en démocratie, même en faisant partie de la Dissidence, on n’est jamais sûr de ne pas rouler pour l’ennemi....vigilance, vigilance, donc !


    • #535363
      le 23/09/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Derrière l’attentat de Nairobi

      @ anonyme et joseph

      La question n’est pas de connaître les vérités qu’on nous cache, les livrer sans préparation est contreproductif, cela relèverait d’une pensée dogmatique qui oblige à croire plutôt qu’à raisonner.
      Il faut donc (ré)apprendre à penser à l’aune d’éléments factuels et non d’intuitions ou d’idéologies construites pour perdre ceux qui doutent.
      Partir d’un principe qu’aucune question n’est stupide mais que ce sont uniquement les réponses formulées qui sont soumises à caution est déjà un bon départ.
      Comme je n’ai de cesse de l’expliquer, s’en tenir aux grandeurs physiques permet de rester lucide, l’illusion qui fonctionne naît de l’ignorance. Ne pas savoir expliquer ce que l’on voit ne signifie pas qu’il faut accepter la pensée clefs en mains délivrée par ceux qui détiennent le pouvoir ou même, les dissidents autoproclamés. Dans son domaine, Alain Soral possède la vision la plus claire qui soit, mais elle doit s’inscrire dans un contexte bien plus universel que les sciences humaines. Appliquez la même méthodologie en toute chose et l’assemblage ou l’imbrication de toutes les vérités vous semblera évident.
      Posez des questions et je vous répondrai sans argumenter, c’est à chacun de mener l’analyse qui conduit à la bonne conclusion, la logique de l’effort doit primer. J’écarterai toujours sans ménagement (le temps nous est trop précieux) ceux qui décrètent, jamais ceux qui doutent.
      Soit vous franchissez la barrière de l’apparente prétention de mon propos pour vous mettre en situation de recevoir un message qui n’a rien de malhonnête, soit vous resterez définitivement ignorants.
      Si vous en venez un jour à comprendre ma véritable motivation, vous vous reprocherez même à tort de ne pas avoir saisi plus tôt cette main tendue que je vous offre (expérience vécue), l’espèce humaine étant ainsi faite, les communicants ont pris l’ascendant sur les savants, je ne puis que le déplorer mais n’ai pas le talent suffisant pour ralier la masse à la raison.


    • #536061
      le 24/09/2013 par Montréalais
      Derrière l’attentat de Nairobi

      Ta fini de te la pêter, crache le morceaux ou ferme la, serieux les pavés pour rien dire........


    • #536544
      le 24/09/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Derrière l’attentat de Nairobi

      @ Montréalais

      Je t’emmerde et te laisse volontiers à ton funeste destin. Désolé, seuls les plus ouverts auront une chance, et tu n’en fais pas partie...
      Tu dois dois être de ceux qui jugent Alain Soral prétentieux, dommage, il ne l’est pas, il n’a simplement pas la faiblesse de se rabattre à ton niveau ! Assume déjà le chemin qu’il te reste à parcourir, tu finiras peut-être un jour par devenir adulte...


  • #534982
    le 23/09/2013 par Jeff
    Derrière l’attentat de Nairobi

    "Shabaab, pour dire je t’aime"^^ ok, elle était facile, sinon plus sérieusement :

    http://www.lefigaro.fr/internationa...

    CQFD. Après ça, tous les scenarii sont envisageables.

    Et aujourd’hui un attentat au Daguestan... De toutes façons, le message est clair : la guerre en Syrie est compromise ?.. Ok, ça va donc péter un peu partout (rien que ces jours-ci : tueries aux Etats Unis, Afrique, Caucase...) cela devient si banal que certains ne sont mêmes pas développés dans les merdias. C’est dire si le niveau de psychose est dores et déjà atteint. Seulement maintenant, il faut innover : massacre dans un centre commercial. Demain massacre dans la Tour Eiffel ou que sais-je, tout est bon pour nous convaincre qu’il faut faire la guerre (et accessoirement désarmer les citoyens américains, c’est tout bénéf’)^^


  • #535352
    le 23/09/2013 par Harfang
    Derrière l’attentat de Nairobi

    C’est amusant comme la composition du groupe de "terroristes" ne semble déranger personne, pourtant un commando composé d’américain, de britaniques et de canadiens, moi j’ai du mal à appeler ça des "terroristes" somaliens ...
    Rappelons aussi que la somalie fait partie de la fameuse liste de 7 pays à détruir en 5 ans selon W. Clark et ça nous donne un joli false flag, ou je ne m’y connais pas .

     

  • #538945
    le 26/09/2013 par Elisabetta
    Derrière l’attentat de Nairobi

    Comme par hasard, tout de suite après l’attentat, l’armée américaine et l’armée "israelienne" était sur place ; donc le mossad est derrière tout cela puisque ceux qui tiraient venaient des états-unis et n’étaient pas des musulmans sémites, ce n’étaient pas des arabes mais des "islamistes mossadiens qui tirent sur des civils désarmés sans vergogne. Cela me fait penser à ce jeune niçois (braqueur de nice) tué d’une balle dans le dos.


  • #543683
    le 01/10/2013 par Scipion
    Derrière l’attentat de Nairobi

    Il y a beaucoup de personnes qui croient encore que le NOM arrive alors qu’il est déjà là depuis longtemps, peut-être plus longtemps que je le crois. Ce qui m’intrigue aujourd’hui dans la dissidence, c’est qu’il reste le dernier moyen pour éliminer ou pour repérer les derniers dissidents et surtout sur la toile. Quelqu’un peut me rassurer ? Car je commence à devenir parano vu que je passe de mauvais quart d’heure en Normandie lorsque je passe dans certaines zones de grandes villes en France. Étant très blond et très yeux bleus, je flippe de plus en plus vu l’expérience que j’en ai. Mes couleurs naturelles me font traiter de Fasciste ou Nazi, c’est pourquoi je m’intéresse à cette histoire. Merci de votre réponse qui m’éclairerai sur le sujet.


Afficher les commentaires suivants