Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dominique Paoli remplace Henry de Lesquen à la tête de Radio Courtoisie

"Elle entend laisser la place à la plus grande diversité d’opinion"

Dominique Paoli prend la tête de Radio Courtoisie

À l’issue de l’assemblée générale ordinaire du CDARS de ce 1er juillet 2017, un nouveau conseil d’administration a été élu. Henry de Lesquen n’a pas été réélu. Lors du conseil d’administration qui a suivi, Dominique Paoli a été nommée présidente de Radio Courtoisie à l’unanimité.

Historienne et journaliste, auteur d’ouvrages de référence, Dominique Paoli est une familière de Radio Courtoisie, où elle dirige les Mardis de la mémoire depuis 1999. Elle avait succédé avec Anne Collin à Pierre Chaunu, de l’Institut. Depuis 2007, elle était déléguée aux questions éditoriales, et depuis 2012, secrétaire générale de Radio Courtoisie.

Petite nièce du penseur monarchiste Charles Maurras, Dominique Paoli s’inscrit dans la droite ligne de Jean Ferré, fondateur de Radio Courtoisie, mais elle entend laisser la place à la plus grande diversité d’opinion :

« Mon tempérament me porte plus naturellement vers le ton ferme et pondéré qu’employait Jean Ferré. Radio Courtoisie est aussi le fruit de la personnalité volcanique de son autre cofondateur, Serge de Beketch. Il y aura toujours une place pour cette droite truculente qu’il incarnait fort justement : parfois emporté, voire excessif, mais toujours juste et dont la radicalité était tempérée par une immense générosité. »

La défense de la langue et du patrimoine culturel français restent au cœur des préoccupations de la nouvelle direction.

La présidente de Radio Courtoisie ajoute que « la gestion responsable, la recherche de la vérité, la pugnacité combinée à la courtoisie » seront les maîtres mots de son mandat.

« En ces temps troublés, où les menaces s’accumulent, Radio Courtoisie peut être un carrefour pour la recomposition d’une droite de conviction. Il est vital, pour les cinq prochaines années, d’œuvrer de manière efficace et constructive, sans se laisser emporter par ses passions ou des querelles personnelles. Il faut fédérer, avec toutes les droites et tous les talents. »

Henry de Lesquen, sur E&R :

 

Découvrir ERFM, la radio d’E&R :

 






Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Espérons que maintenant on entendra Alain Soral, Pierre DeBrague, Felix Niesh et les idées d’E&R sur Courtoisie...De Lesquen ayant promis d’empêcher notre président et ses collaborateurs de s’exprimer sur la radio tant qu’il y serait à la tête...une bonne chose qu’ils dég...heu !...s’en aille...

     

    Répondre à ce message

    • Lesquen laissait s’exprimer des personnes plus radicales que Soral, par exemple Benedetti.

       
    • #1758637
      Le 2 juillet à 18:14 par Rosseur de poulardes
      Dominique Paoli remplace Henry de Lesquen à la tête de Radio Courtoisie

      Tout a fait.
      Maintenant on aura peut etre Soral et ses intervenants sur radio courtoisie, ainsi que ploncard d assac, avec qui De Mesquin etait faché pour des enfantillages.

      Quand je vois que des gens ci dessus regrettent Le Mesquin, c est vraiment n importe quoi, allez apprendre la politique , bon sang !
      Quels gamins sans jugement !
      De Mesquin n etait qu un troll délirant voulant annexer la Belgique, detruire la tour eiffel, entre autres absurdites. Il ridiculisait la sphere natio, mais comme pour Conversano, il se trouve toujours des ados boutonneux et puceaux pour le trouver bien.

       
    • #1758725

      Avec une "femme au pouvoir" ? Non, je ne crois pas que çà aille dans ce sens, c’est plutôt mauvais signe, mais attendons d’écouter !... Moi j’m’en fous, je suis ERFM maintenant, dont la création tombe de ce fait, à pic !

       
    • #1758746
      Le 2 juillet à 21:02 par Rosseur de poulardes
      Dominique Paoli remplace Henry de Lesquen à la tête de Radio Courtoisie

      Tout a fait.
      Maintenant on aura peut etre Soral et ses intervenants sur radio courtoisie, ainsi que ploncard d assac, avec qui De Mesquin etait faché pour des enfantillages.
      Quand je vois que des gens ci dessus regrettent Le Mesquin, c est vraiment n importe quoi, allez apprendre la politique , bon sang !
      Quels gamins sans jugement.
      De Mesquin n etait qu un troll délirant voulant annexer la Belgique, detruire la tour eiffel, entre autres absurdites. Il ridiculisait la sphere natio, mais comme pour Conversano, il se trouve toujours des gens sans discernement pour le trouver bien.

       
  • La seule radio qui rend leur dignité aux français. Une radio d’élite .

     

    Répondre à ce message

  • #1758565

    Il s’en va quand il commençait à être franchement bon.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai appris cette nouvelle par le biais du groupe facebook des Jeunesses Lesquenistes, son principal groupe de soutien et de trollage.
    Cette décision m’a partiellement surpris, notamment lorsque Madame Dominique Paoli parle des querelles personnelles et de l’égo de Lesquen qui nuisent à la radio. En effet, Henry de Lesquen n’a supporté la création de TV libertés à cause de son animosité avec le directeur et s’est brouillé avec des animateurs de libre journal parce qu’ils intervenaient sur TV libertés. Je pense aux départs, entre autres, de Martial Bild du libre journal de l’identité française, d’Anne Brassié, Jean-Yves le Gallou.
    Personnellement, je me méfie de Dominique Paoli vu qu’elle était la chienne de garde durant le putsch de Lesquen sur RC en 2006-2007 où elle harcelait les animateurs de libre journal de soutenir de Lesquen et interdisait toute divergence d’opinion avec celle de Lesquen.
    Ainsi, je vous conseille de relire attentivement le testament de Serge de Beketch où il dénonce de manière avant-gardiste les aventures racialistes de la droite nationale.
    Je vais être attentive vis à vis des actes de la nouvelle direction de Radio Courtoisie, notamment, vis à vis de leurs relations avec les autres médias nationalistes et un retour à une pensée moins essentialiste en revenant à la doctrine de Charles Maurras.

     

    Répondre à ce message

  • #1758651

    En même temps Henri de Lesquen n’a plus le temps pour Radio Courtoisie vu qu’il doit gérer le forum 18-25 de Jeuxvideo.com .

     

    Répondre à ce message

  • Je rappelle que ni la droite ni la gauche n’existaient sous l’Ancien Régime. Se réclamer de la droite c’est contribuer à la division des Français.

     

    Répondre à ce message

  • Henry de Lesquen garde son emission. Il est ecarte de la direction pour pouvoir, je pense, se consacrer a la politique. Le deuxieme mandat Hollande nous amenera forcement a un "Trump" francais. Il faut en France detruire l’Etat de droit.

     

    Répondre à ce message

  • H2L paye sa liberté d’expression...en fin de compte l’extrême droite n’est pas très extrême, mais plutôt domestiquée

     

    Répondre à ce message

  • L’histoire de l’arroseur arrosé.... Monsieur de Lesquen qui a exclu pour un oui ou un non se retrouve maintenant sur la touche.

    Maintenant qu’il ne s’occupera plus de l’émission du lundi, il aura tout loisir de se défouler, sans embarquer RC avec !

     

    Répondre à ce message

  • #1760171

    Ce n’est pas, en soi, le départ d’Henry de Lesquen qui pose problème...
    Car il était souvent déplaisant, coupant irrespectueusement ses invités et se montrant inutilement excessif par moments (on ne peut pas faire n’importe quoi avec la liberté de ton et de mettre les pieds dans le plat qu’offrait cette radio)...
    Mais par contre, ce sont les dessous de cette cabale et les changements possibles de "ligne éditoriale" qui sont inquiétants et qui cachent peut-être une volonté de "mise au pas" de la radio. Car il existe camp "macroniste" dans la direction de Radio Courtoisie ainsi qu’une droite plus proche de ses actifs financiers que de l’intérêt du pays. C’est cette droite que fustigeait henri guaino à l’issu des récentes élections législatives !
    L’erreur fondamentale des fondateurs de cette radio étant de s’imaginer (ou de faire semblant) que tout ce qui vient de droite est vertueux et tout ce qui vient de gauche est pervers. Mr de Lesquen a peut être révisé son jugement depuis !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents