Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Eminem contre la cancel culture ?

Le rappeur est vivement critiqué, depuis le début de la semaine, par des internautes qui l’accusent de glorifier les relations toxiques et la violence domestique dans un morceau de 2010.

 

(...)

Dans son nouveau clip Tone Deaf, Eminem s’en prend à la cancel culture, soit la culture du boycott et de « l’annulation », qui consiste à discréditer publiquement un ou plusieurs individus dont les comportements sont jugés problématiques.

 

 

(...)

Sur TikTok, ils sont nombreux à appeler à boycotter le rappeur pour des paroles d’une chanson sortie en 2010 : son duo avec Rihanna, Love the Way You Lie.

Dans l’extrait concerné, le rappeur chante : « If she ever tries to fucking leave again/ I’mma tie her to the bed and set this house on fire », soit « Si jamais elle essaie de partir à nouveau, je vais l’attacher au lit et mettre le feu à cette maison ». Les internautes l’accusent de glorifier les relations toxiques et la violence domestique.

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

 

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2681802
    Le 8 mars à 21:09 par Jobard
    Eminem contre la cancel culture ?

    pour moi, la cancel-culture est une vague obscurantiste et fanatique issue de la sous-culture américaine... ça va avec le puritanisme mee-too, une certaine écologie, un rejet des classiques... mais c’est un peu la suite du génocide culturel du 20ème siècle, contre la culture européenne.

    Je pense qu’il faut lutter contre cette cancel-culture qui est un peu "les bûchers du mondialisme".

     

    Répondre à ce message

  • #2681816
    Le 8 mars à 21:23 par John Queneldy
    Eminem contre la cancel culture ?

    Toute la m*rde qu’ils ont crée est en train de leur retomber dessus.
    Suivre l’affaire Darthleen Kennedy vs Gina Carano aussi.
    Le retour du karma est vraiment une loi divine ^^

     

    Répondre à ce message

  • #2681829
    Le 8 mars à 21:44 par kururuku
    Eminem contre la cancel culture ?

    la bonne traduction de “cancel culture “ est “mise à l’index”

     

    Répondre à ce message

  • #2681873
    Le 8 mars à 23:12 par La Géhenne
    Eminem contre la cancel culture ?

    Eminem n’a jamais été anti système car il en est une émanation même malgré lui, mais il est le meilleur parolier rappeur que l’Amérique ai jamais connu ! Écoutez ses textes et vous verrez...

     

    Répondre à ce message

    • #2682134
      Le 9 mars à 12:19 par Pépé le Moko
      Eminem contre la cancel culture ?

      Il est surtout très vulgaire !!!

      Mis à part le fait que le rap c’est de la merde en barre ...

       
    • #2682561
      Le 10 mars à 01:09 par KNB
      Eminem contre la cancel culture ?

      @ Pépé le Moko

      Ces mecs sont les La Fontaine, Baudelaire et Racine des temps modernes, que tu le veuilles ou non.
      Leurs rimes sont mêmes souvent plus riches et imagées que celles de leurs illustres prédécesseurs, et ils les mettent en musique en plus !
      La poésie c’est bien, le rap c’est mieux.

       
    • #2683879
      Le 12 mars à 10:11 par paramesh
      Eminem contre la cancel culture ?

      La poésie c’est bien, le rap c’est mieux.




      Non, le rap c’est la poésie d’aujourd’hui, c’est dire le niveau.
      Deuxièmement, le texte d’un rap n’est pas soutenu par une structure harmonique ou au pire mélodique mais uniquement par un rythme, soit la forme la plus primitive de la musique. la poésie classique elle chante d’ elle même sans besoin de musique extérieure.
      et puis oser comparer les techniques de la versification classique et un simple utilisation des rimes c’est vraiment ne rien connaître à la complexité de la poésie

       
  • #2681933
    Le 9 mars à 02:09 par Tenyanahou
    Eminem contre la cancel culture ?

    J’espère que le placement de produit lui rapportera assez d’argent pour faire appel à un musicien de seconde zone pour faire une instru la prochaine fois, ce qui lui permettra, peut-être, d’atteindre un dixième de la qualité musicale qui a été la sienne jadis.

    Dans le cas contraire, qu’il me contacte, j’essaierai de lui torcher quelque chose d’un peu mieux que l’innommable papier peint musical sur lequel je viens de l’entendre rapper.

    Je vais me soigner les oreilles au Army of The Pharaoh.

     

    Répondre à ce message

    • #2682468
      Le 9 mars à 21:04 par De Sparte
      Eminem contre la cancel culture ?

      Enfin quelqu’un qui connaît Jedi Mind Tricks parmi les camarades. J’avoue que j’ai défilé les commentaires pour trouver un connaisseur. Je vous conseille aussi ’’ Battle Cry ’’ du même groupe.

      Force et honneur.

       
    • #2682565
      Le 10 mars à 01:24 par KNB
      Eminem contre la cancel culture ?

      La prod minimaliste c’est juste une proposition artistique, c’est voulu.
      Eminem a toujours prouvé son efficacité et sa plasticité, il faut être de mauvaise foi pour dire le contraire.
      Mais si tu préfères le rap islamiste de Jedi Mind Tricks, c’est vraiment que tu t’es perdu en cours de chemin.
      Et alors prétendre que tu peux produire pour Eminem .. Si ça c’est pas de la vanité pure comme j’en ai rarement vu ...
      Arrête la défonce pour commencer je pense, et quand t’auras retouché terre trouve-toi un petit boulot, ce sera déjà bien ...

       
    • #2683273
      Le 11 mars à 11:51 par H.Gallo
      Eminem contre la cancel culture ?

      Jedi Mind Tricks c’est de la daube intergalactique. Si vous voulez écouter du hip-hop conscient écoutez plutôt du a Tribe Called Quest ou Grassroots, j’en passe et des meilleurs.

      Jedi Mind Tricks c’est pauvre au niveau et du fond et de la forme. Les textes sont pauvres, la prod est toute faible, les samples sont nazes. Y’a aucune vibe et aucun message qui tire vers le haut à prendre dans ce genre de rap sans âme.

      C’est le hip-hop pour les gens qui n’ont jamais pris le temps de chercher plus loin que le bout de leur nez autre chose que ce qu’on découvre par hasard et qu’on prend pour l’alpha et l’oméga.

      Comme dit plus haut quand on en est là c’est qu’on s’est perdu en chemin

       
  • #2681942
    Le 9 mars à 03:58 par leShabbatGoy
    Eminem contre la cancel culture ?

    Les néorévolutionnaires cancellistes se dévorent entres eux mais ça c’est pas nouveau.

     

    Répondre à ce message

  • #2682141
    Le 9 mars à 12:27 par paramesh
    Eminem contre la cancel culture ?

    Rigolo cette culture du boycott qui interdit BDS

     

    Répondre à ce message

  • #2682479
    Le 9 mars à 21:22 par Kurtis
    Eminem contre la cancel culture ?

    il y en a des rappeurs conservateurs, aux USA. mais eminem est un gauchiste progressiste. 100% business rap game.
    il est évident que les générations musicales se succèdent, sans y faire adhérer les générations précédentes. de mon humble avis, certains nouveaux styles sont développés et poussés par l’oligarchie car ils sont soit créés pour dès l’origine, soit ils sont infiltrés et pervertis. La musique, ou culture musicale n’est pas épargnée...
    Certains rappeurs ont des textes conscients, ils adressent un message avec des canaux différents.
    Quelques artistes conservateurs US :
    Mesus
    Bryson Gray
    Anomaly
    Tyson James

     

    Répondre à ce message

  • #2683003
    Le 10 mars à 20:41 par Bambolailo
    Eminem contre la cancel culture ?

    Eminem à la base c’est quand même l’archétype du White Trash, ces blancs des quartiers pauvres qui vivent dans des caravanes. Sa misogynie assumée etait son moyen de faire la difference à côté des noirs du "gangsta rap" tout en appelant à voter democrates pour l’image. Avec le temps, les ingénieries sociales se confrontent et le féminisme hystérique ressort les vieux dossiers. En ce qui concerne la musique, on dit pas "c’est nul" on dit "j’aime pas", bah j’aime pas. Jamais aimé Eminem d’ailleurs et pourtant j’ai écouté pas mal de rap.

     

    Répondre à ce message

  • #2683391
    Le 11 mars à 14:23 par Bèbert de Bègles
    Eminem contre la cancel culture ?

    Eminem a juste été promu, pour la haine de soi, infligée, aprise, obligée, ordonnée aux petits blancs
    Avec comme toile de fond, gang, drogue, rap, etc...
    8 miles, Dr Dre, Snoop le chienchien, et tout l’toutim mondialisto gloubibouga du pauvre
    Pauvre intellectuellement, pauvre socialement, pauvre, affectivement, pauvre familialement,... Déraciné, immature, sans repères, et sans père
    Pour en être à ce stade, la vaseline a du couler à flot, et sa rondelle, doit s’être élargie en XXL comme son survêtement

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents