Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Entretien avec Bernard Lugan, rédacteur en chef de la revue "L’Afrique Réelle"

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pourquoi toujours se rabattre sur les analyses d’un blanc concernant l’Afrique ?
    N’y-a-t-il pas de professeurs noirs qui pourrait être propulsés en avant par Egalité et Réconciliation ?

    PS : je suis blanc mais je pense que un noir est plus légitime pour parler de l’Afrique qu’un blanc, car le blanc ayant le défaut d’avoir vécu en Europe et surtout ne connaissant pas ce que ça fait d’être noir, la culture, la façon de penser, etc...

     

    • Ton point de vue se défend, alors je dirais : déniche-le, et nous serons ravis de lui donner la parole !


    • Je suis en total désaccord avec ta thèse.

      Il n’y a pas besoin d’être noir pour parler de l’Afrique. Il suffit d’avoir un cerveau et d’être honnête. Et c’est une caractéristique que l’on trouvera tant chez les blancs que chez les noirs.

      Passée la question "racialiste", il semble que la légitimité pour étudier un fait ne tient pas à sa couleur de peau mais plus à l’affect que le scientifique pourrait avoir pour l’objet de son étude. Et je pense qu’un Lugan qui a un regard extérieur est plus légitime qu’un africain ayant vécu dans le système tribal africain.

      C’est un peu comme les lettres persannes. Qui meiux que l’étranger peut avoir un regardsneuf et dénué d’affect pour parler d’une société...


    • "je pense que un noir est plus légitime pour parler de l’Afrique qu’un blanc..."
      C’est le genre de "débilité" qui est appliquée aux USA depuis 30 ans : un noir est plus habilité qu’un blanc à étudier les civilisations africaines, ce dernier ne sachant pas "ce que ça fait d’être noir" ; ou encore un latinos les civilisations amérindiennes etc...ils en sont revenus ! la qualité des études produites ayant chuté de façon vertigineuse...
      Les "blancs" sont en Afrique depuis toujours (et oui il y a aussi une Afrique blanche), quant à la partie sub-saharienne nombreux sont les européens qui l’explorent et y vivent depuis des siècles !
      D’ailleurs sans ces savants explorateurs, nous ne saurions rien des mœurs et coutumes de nombreuses sociétés africaines, celle-ci n’ayant jamais eu d’écriture.


    • L’Africain intellectuel est encore plus sujet à la désinformation que nous parce que la télévision française y est largement regardée et considérée.
      J’ai l’exemple de ma propre famille ou les opposants au régime de leur pays ont fait leur conférence aux Etats-Unis ! ne sachant pas que leur régime était complètement aux mains de l’Empire et que le chargement du pétrole dans leur pays est surveillé par des Israeliens.


    • L’Afrique n’est pas composée que de noir, il y a une grande partie Berbères et une minorité de blanc.
      Par ailleurs, Bernard Lugan, décrit la situation de façon réaliste et il n’est pas pro blanc.
      Que l’on mettes aussi en avant le point de vue d’un noir africain et d’un Berbère, pourquoi pas, mais dans une optique de pluralité de points de vue, s’il s’agit mettre quelqu’un d’autre en avant et de ne plus donner la parole à Bernard Lugan, là, je ne suis pas d’accord.
      Par ailleurs, il faudrait trouver des intervenant qui, comme Bernard Lugan n’ont pas de partit pris, voire établissent clairement leur partit pris comme Alain Soral s’exprime sur certains sujet clairement en tant que Français. Mais quelqu’un qui par exemple prendrait partit pour les noirs d’Afrique du sud et contre les métis qui serait des méchants collaborateurs des vilains blancs* ou plus globalement, quelqu’un qui serait en faveur du massacre d’une ethnie au profit de sa propre ethnie, ça n’irait pas
      * : Ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dis, je ne suis pas pour les africaners, ce sont des Hollandais colonialiste, c’est à dire des partisans du nouvel ordre mondial avant l’heure et complice de l’Angleterre dans ces plus sombre projets de domination impérial.


    • Je ne crois pas que le fait d’être noir apporterait quoi ce soit, être noir n’est pas une culture (en tout cas pas en Afrique...), les cultures et les façon de penser sont multiples en Afrique ... Ce qui compte c’est de bien étudier le sujet et d’être allé sur place, ce qu’à largement fait Lugan. Même si le sieur a des biais bien connus il reste toujours intéressant.

      Si tu veux un autre son de cloche il y a le site http://www.jeuneafrique.com/ qui lui est peut être animé par des africains francophones pour le coup.


    • Il y a Komla KPOGLI de la Jeunesse Unie pour la Démocratie en Afrique. Une organisation créée au Togo. Très pertinent. je l’ai découvert sur alterinfo. Bonne lecture et bon visionnage ;-)
      http://lajuda.blogspot.com/



    • ar le blanc ayant le défaut d’avoir vécu en Europe et surtout ne connaissant pas ce que ça fait d’être noir, la culture, la façon de penser, etc...



      Mr Lugan a vécu en Afrique, il connait très bien la façon de penser, la culture... C’est vrai qu’il ne peut pas se mettre dans la peau d’un noir, et pour cause ! parce qu’il est blanc... (ça ne te gêne pas ?)
      Je lui accorde beaucoup de respect et j’apprécie écouter ces interventions. Il me semble d’ailleurs qu’il est pour certains LE spécialiste de l’Afrique en France. Tu pourras trouver plusieurs de ces conférences ou interviews sur la chaine de Prince de Condé : http://www.dailymotion.com/user/pri...


    • C’est une plate forme d’information alternative, pas un congrès d’Sos racisme à quota.
      Mr Lugan, grand passionné, est tout à fait qualifié pour tenir la barre.
      D’ailleurs noir, çà veut pas dire plus de chose qu’européen ou qu’occidental une fois une carte ouverte et quand bien même il aurait toujours vécu la bas, on va se marrer quand on passera de rapport d’objectivité blanc >< noir en subjectivité inter ethnique.
      Vive l’Afrique, vive Lugan, et vivement qu’un africain nous parle de l’Europe réelle.


    • les seuls profésseurs africains capable de parler de l’histoire de leur continent ont été éduques à l’école coloniale du blanc,seuls les aieux africains des tribus ancestrales le pourraient,existent ils toujours ?


    • - Il n’y a pas que des noirs en Afrique !
      - se qui compte se sont les connaissances historique de la personne.
      - Les Européens ont fait bien plus que le reste de l’humanité pour la recherche historique et archéologique.
      - Et pour conclure renseigne toi toujours avant de t’exprimer sur un sujet, car le professeur LUGAN est née et a vécu à Meknès au Maroc, bel et bien en Afrique.


    • @modérateur, je vous avais déjà envoyé quelques vidéo d’un Togolais sauf erreur qui fait des critiques très intéressantes sur l’ingérence occidentale en Afrique.

      Je pensais donc que vous alliez publié quelques unes de ses vidéos où il parle de la Libye, Côte d’Ivoire et autres mais cela ne s’est pas fait donc je vous donnes ici son canal dailymotion, au moins on est sûr que ce message ne tombera pas dans le courrier indésirable par erreur.

      Le blog : http://lajuda.blogspot.com/2011/01/...

      Compte dailymotion : http://www.dailymotion.com/corojoh


    • t’as raison samuel ;comme b-h-l qui parle et decrit si bien la france.


    • @OV. Je ne sais pas si tu sais de quoi tu parle mais dans plrs régions d’Afrique l’écriture était déjà de mise avant l’arrivé des européens.Un exemple que tout le monde connait est l’Égypte et il y en a d’autres.Il faut juste se renseigner


    • @Hirwe

      Je réponds à la place d’OV... ce n’est peut être pas très poli, mais ça me démangeais.

      Passons ton exemple de l’Égypte Antique (pas un très bon exemple, les Égyptiens n’ayant rien à voir avec l’Afrique noire, qui est un peu le sujet de commentaire "père") ...

      Tu pourrais au moins faire l’effort de comprendre le commentaire des gens... pas l’ interpréter.

      Oui il y a DES peuples africains qui n’utilisaient pas l’Écriture, et non cela ne signifie pas que LES Africains ne connaissaient pas l’Écriture... Cf : Théorie des ensembles.


    • @Mate. Je pense avoir très bien compris sans interprétation.Ce que j’ai écrit est claire et précis et je ne vois pas pourquoi cela te démange.Prend un coup calme toi et après ça tu me répondras.


    • Autant, je ne suis pas d’accord avec les analyses tribales de ce Monsieur sur l’Afrique, autant je ne suis pas d’accord avec vous quand vous dites que seul un noir peut légitimement parler de l’Afrique. En passant, il y a des intellectuels africains/noirs qui font des analyses sérieuses sur l’Afrique mais cela n’intéresse pas apparemment les européens. Lisez et écouter l’historien Jean Philippe Omotundé par exemple.
      Je ne suis pas persuadé que les intellectuels blancs et français en particulier ont purgé de leur conscience les attributs coloniaux qui caractérisaient la pensée intellectuelle française, il y a peu (Souvenez-vous de la dialectique utilisée pendant la guerre d’Algérie par les intellectuels de gauche, on ne change pas si facilement sa nature intrinsèque).

      Ce monsieur me démontre que ce travail intellectuel n’a pas été fait et d’ailleurs la vision qui est montrée de l’Afrique en occident, montre à suffisance que le regard que les occidentaux porte sur l’Afrique, quelque soit l’approche (scientifique ou pas) est biaisé qu’on le veuille ou pas par des restes de préjugés acquis au fil des siècles. La conscience primitive de l’homme réserve parfois des surprises et se débarrasser des idées préconçues n’est pas si simple que cela semble. C’est pourquoi Mr. Lugan est loin d’être crédible n’en déplaise à ceux qui pense le contraire.

      Bien à vous
      Le libre penseur sur le NWO
      UPGRADE YOUR MIND


    • @Hirwe...

      Hirwe, Hirwe... il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre.

      Je détaille un peu ma critique :

      OV poste :



      D’ailleurs sans ces savants explorateurs, nous ne saurions rien des mœurs et coutumes de nombreuses sociétés africaines, celle-ci n’ayant jamais eu d’écriture.



      Passage auquel tu réponds :



      @OV. Je ne sais pas si tu sais de quoi tu parle mais dans plrs régions d’Afrique l’écriture était déjà de mise avant l’arrivé des européens



      Or, OV n’a jamais dit que LES sociétés africaines ne connaissaient pas l’écriture... il dit que DES sociétés africaines ne la connaissaient pas... nuance de taille.

      Donc, je me répète, lorsque tu as répondu à son commentaire, tu n’avais pas fait l’effort de l’intégrer... tu l’avais bel et bien interprété...

      ... et c’est d’autant plus mal que c’est le procédé favori des BHL, Attali, journalistes et consort... voilà... garde ça en mémoire et sois plus rigoureux à l’avenir ;
      En toute amitié.


  • Toujours excellentes les entrevues avec Bernard Lugan.

    merci.


  • Bernard Lugan fait des conférences pour le Council of Foreign Relations... Bien qu’il soit une sommité en la matière je trouve cela plutôt suspect.


  • Comme toujours, Bernard Lugan est à moitié victime de la propagande occidental, il ignore toujours l’influence occidental dans les conflits Africains, mais il est dans son rôle d’historien qui ne peut pas se permettre d’ignorer complètement l’histoire des vainqueurs, il se borne à mettre en avant la vérité évidente à laquelle s’en prend la propagande médiatique occidental. Cela dit, son analyse est tout de même d’une finesse impressionnante, il connait très bien son sujet et nous en apprend beaucoup malgré l’orientation non-"complotiste" de son point de vue.


  • il n’y a pas que des noires en Afrique. moi je ne suis pas noire et portent je suis de se continent.


  • Qui est ce bernard lugan, qui se vantait d’être membre du CFR encore récemment sur itélé ?


  • Ça serait bien un magasine "l’Europe réel".


  • un beau bordel en perspective


  • Je suis pas daccort Bernard Lugan est un expert dans son domaine il décrit se quil voit sans prendre parti c’est comme si tu pensait q’un journaliste arabe décrirais mieux se quil se passe en palestine occupé sa vx rien dire du tt les meilleurs escros sont ceux qui ressemble a leur peuple !
    Par ailleurs l’analyse d’un blanc a recu une bien mauvaise image car sa donne une impression de cllon qui parle de la jungle dans laquelle il a vecu en arrivant en afrique mais ce nest pas le cas de tt le mondetu px etre blanc et bien connaitre lafrique tu px etre noire et rien connaitre de tes racines ( la majorité des noires en france conaisse rien de leur racine) les présidents africains eux meme sont des corrompus alors le terme blanc me dérange malgré que je suis pas blanc !

    Cordialement camarade !


  • Bernard Lugan est un africaniste hors pair cependant sa lecture de l’Afrique est trop ethnique.
    La composante ethnique est fondamentale mais le jeu des grandes puissances l’est encore plus ( si le soudan a sauté ,c’est à cause d’Israël et des états unis cfr pierre péan et charles onana)

    Quant à l’intangibilité des frontières je ne suis pas d’accord avec lui.Je suis un patriote congolais comme l’était patrice lumumba et comme le sont la plupart des congolais et voir notre pays démantelé serait une catastrophe.
    Je me sent congolais avant de me sentir mukongo ( mon ethnie), africain ou même noir ;


  • J’ai déjà visionné les interventions de ce type sur Youtube. Je suis africain et je ne me retrouve pas dans ses analyses. Quant il parle de démographie suicidaire de l’Afrique à quoi fait-il allusion. en quoi la démographie africaine est suicidaire pour le continent. Moi je vois là une lecture du CFR concernant la maîtrise de la démographie mondiale en générale. En plus sa vision ethnique de l’Afrique me gêne et ne correspond en rien à la réalité du terrain.

    Un commentaire faisait allusion à l’ignorance des noirs en France de leur pays d’origine. Je ne sais pas quels noirs il a fréquenté, mais je serais ravi de lui démontrer le contraire.

    Pour moi, ce monsieur est un autre sorcier blanc qui impressionne par son faux savoir les petits européens mal renseignés sur l’Afrique en tout cas pas les africains comme moi.

    Bien à vous
    Le libre penseur sur le NWO
    UPGRADE YOUR MIND

     

    • C’est tout à fait cohérent que vous soyez vexé du fait de votre ignorance ! Vouloir donner une leçon à un érudit de cette trempe par une réflexion sur des situations je pense vécues et sans doutes en parties cohérentes sur un plan locale, voir tribal soit... Regardez l’état de votre continent en comparaison de celui de l’Amérique du Sud ?! Y a pas photo ; entre un homme cultivé et un militant communautaire du cru, mon choix est fait ! Pas pour un village soit, mais là n’est pas la question !


  • Bien qu’il soit assez connaisseur du sujet, je n’aime pas beaucoup Bernard Lugan, car son discours est motivé politiquement .

    en tant qu’algérien, je l’ai entendu faire des discours sur l’afrique du nord et le maghreb, alors il dit certaines vérités, mais en cache d’autres .. il ne ment pas , mais il dit des vérités incomplètes, pour justifier sa ligne politique royaliste et d’extrème-droite .

    par exemple, je l’ai entendu dire que les marocains sont plus foncés que les algériens car ils ont pratiqué l’esclavage subsaharien pendant des siècles , parceque les ancètres des marocains ont toujours fondé des Etats , alors que les ancètres des algériens n’ont jamais fondé d’Etat ... ce qui est totalement faux .. il cite ensuite les royaumes almoravide, idrisside, almohade, fondés dans l’actuel Maroc au moyen-age pour justifier son discours.... mais "oublie" de citer les royaumes hammadide, ziride, ziyanide, fatimide, rostémide, tous fondés dans l’actuelle Algérie ... bref , tout ça dans le but de pérenniser la propagande coloniale française d’un autre temps, qui disait qu’il n’y a jamais eu d’Etat dans l’actuelle Algérie et que c’est la France qui y a apporté l’Etat et la civilisation, en gros .


  • Sur la Libye il dit aussi des choses très superficielles, des généralisations assez grossières : il s’agirait selon lui d’une guerre civile entre tribus de tripolitaine et tribus de cyénaique .. alors que :

    - la population libyenne d’aujourd’hui est à plus de 80% urbaine , Tripoli compte pas moins de 2 millions d’habitants , et Benghazi 1 million , sur les 6 millions d’habitants que compte le pays. je dirais qu’il n’ya qu’un milion de ruraux ... or , les tribus n’existent que dans le monde rural, et chez les nomades . les urbains quand à eux sont tous mélangés , issus de mélanges de leurs ancètres venus de différents coins , et sont pour la plupart totalement étrangers à ce phénomène tribal .... Bernad Lugan nous parle d’une Libye rurale et tribale qui n’est pas la Libye d’aujourd’hui .

    - les villes controlées par Kadhafi ou par les rebelles ne sont pas forcément à l’est ou à l’ouest , des villes de l’est sont controlées par Kadhafi, comme Brega , et des villes de l’ouest par les rebelles , comme Misrata ou Zawaiya à un moment (qui est à l’extrème ouest ! ) . ce qui démontre encore une fois l’absurdité de la théorie de la guerre tribale .

    - sa fameuse théorie de "la Libye n’existe pas , c’est une création coloniale" est absurde , la Libye sous ses frontières actuelles a été une province de l’empire ottoman depuis le 16e siècle , et non pas une "colonie turque" comme il dit , parce que dans le monde musulman l’idée de nation totalement indépendante est toute récente, jusque là l’idée qui prédominait était que tous les pays d’islam sont des provinces soumises au même calife qui a une autorité morale et politique sur tout le monde musulman. Donc la Libye sous ses frontières actuelles existe depuis 4 à 5 siècles , soit à peu près la même durée que l’Espagne.. par contre l’italie sous ses frontières modernes n’existe que depuis 1870 , mais ça il ne le dira pas , en eurocentriste suprémaciste qu’il est .

     

    • Excusez-moi mais, il n’y a aucun rapport de ce que vous dites avec les propos du scientiste Bernard Lugan. Vous mensionez des chiffres et la question de populations urbanisés (ou non). Et cela ne change rien au fait qu’ils viennent de tribus et/ou races distinctes. Suffit de voir le résultat de certaines communautés entièrement URBANISéS à Londres, Paris ou ailleur qui vivent sous tention (nous sommes en Europe !) pour se rendre compte se qui va se passer en Lybie....