Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Éric Zemmour : "Donald Trump cherche à mobiliser l’Asie contre la Chine"

Mer de Chine, route de la soie... on se croirait revenus au XIXe siècle, quand l’empire éclaté aiguisait les appétits des puissances occidentales. Sauf qu’aujourd’hui, la Chine est en passe de dépasser ses anciens colonisateurs. Le nouvel empire, c’est elle.

 

 

Comprendre l’intérêt de la multipolarité avec Kontre Kulture :

Xi, l’étoile (rouge) montante de la scène internationale, voir sur E&R :

Les relations sino-américaines, sur E&R :

 






Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • C’est pareil de l’éboueur à l’ingénieur, tout le monde sait...
    Que les USA sont les "plus fort" et nous "contraignent" , que la Chine nous "menace", ou encore, que "les méchantes Sociétés corrompent les gentils États".

    Et si c’était faux, et si c’était exactement l’inverse ?

    À propos d’inexactitude, la "dernière fois" c’était en 40, pas en 14, et ce sont les pays européens qui ont intégralement financé l’entrée des USA sur l’échiquier des guerres mondiales et, de fait, de la mondialisation post-coloniale, comme c’est toujours l’Europe qui injecte le plus de moyen en Asie (nazi).

    Ça, c’est de l’Histoire, pas de la pâtée pour chien.

    http://www.persee.fr/doc/ecofi_0987...

    https://www.legavox.fr/blog/pegase-...

    Alors évidemment, si on ne considère que la petite France, que la petite Hollande ou que la petite Suisse, on ne comprend pas bien ;-)

     

    Répondre à ce message

  • #1837153

    Le rêve capitaliste mondialiste, c’est que tous les travailleurs bossent comme des chinois : plus de 8h/jour pour moins de 4$/heure.
    Voilà pourquoi on est entré dans le règne du libre échange où, selon le principe des vases communicants, le prolo de l’ouest s’appauvrit et le prolo de l’est s’enrichit, relativement bien sûr : entre 2005 et 2016, le salaire horaire moyen d’un ouvrier manufacturier chinois est passé de 1,2 $ à 3,6 $, c’est misérable, mais bon, c’est quand même une hausse de 300%, alors que le travailleur français (et européen) voit son niveau de vie peu à peu s’écrouler.
    À la fin, tous les prolos du monde devraient toucher le même salaire de misère.
    Le capitalisme mondialiste est avant tout esclavagiste.

     

    Répondre à ce message

    • Je crois que s’appesantir et se focaliser sur le capitalisme est une erreur ... capitale !

      L’argent n’est bien que le nerf de la guerre, et l’objectif de la guerre c’est le contrôle, le Pouvoir, pas celui d’accumuler des montagnes d’or, de billets ou de fromage (dixit Dali sur le Christ), mais d’étendre son pouvoir (individuel/collectif)..

      Voici 2 arguments relativement solides et bien sourcés :

      1- L’offre crée la demande.

      https://www.wikiberal.org/wiki/Loi_...

      2- Dans des conditions favorables, la volonté seule d’étendre son pouvoir détermine la mesure du capital, pas le stock en tant que tel.

      http://www.persee.fr/doc/homso_0018...

       
    • #1837486

      Ed vous avez tout faux, la guerre à l’origine est un facteur d’identification (lisez Clastres) et non un rapport de pouvoir. quant à l’origine de tout pouvoir elle est liée au stockage, que ce soit de la connaissance ou de biens matériels
      Vous lisez mal Testard car le stockage originel ne mène pas au capital mais plus exactement au potlach ou à la redistribution. pour qu’un pouvoir apparaisse historiquement il faut une accumulation préalable et ensuite une prise de pouvoir (cela est aussi valable pour la force physique).
      quant à l’offre qui détermine la demande, c’est de la pure théorie libérale qui implique un capital déjà performant

       
    • Paramesh, vous pensez que j’ai "tout faux" parce que vous ne comprenez ni mon propos, ni ceux de Clastres et de Testard, ce qui est cohérent en soi.

      je n’ai jamais dit que le stock détermine le pouvoir, mais au contraire que la volonté de pouvoir ,associée aux possibilités, détermine la concentration du stock, la concentration du capital en surplus (ce qui revient au même) ,et donc, la concentration de pouvoir. Tout est question de concentration. Par essence, la simple volonté de dépasser ses propres besoins, ceux d’un groupe dans une limite territoriale donnée, implique des moyens déjà disponibles, aussi bien en termes de techniques agricoles (locales), qu’autoritaires (sociales) ou militaires (coloniales).

      Si vous confondez société et état, résistants et envahisseurs, je comprends mieux vos lacunes à la compréhension.d’autant qu’elle sont généralisées en masse.

      Considérant cela, l’offre artificielle a toujours fait la demande, sinon on parle de besoins naturels et d’équilibre naturel..

      De plus, j’ai le plaisir de vous informer que la concentration du capital (technologie/stock/valeur) est considérablement antérieure au concept même de doctrine libérale, capitaliste, communiste ou nationaliste, ou que sais-je encore, on peut simplement parler d’aristocratie, de politique, de civilisation,.

      La notre étant historiquement sans rupture, et sans précédent connu.

      Si vous doutez aussi de ça, je vous invite à consulter les liens de mon 1er commentaire ici-même, ou de vous enquérir sur l’état du monde sur plan humain et environnemental, l’industrie, le nucléaire, les armes dans le monde, la mal-bouffe, la pollution, la déforestation, la densité de population, l’acculturation et l’aliénation de masse, c’est pas du potlach, et pour le coup, ça ne vient ni de Chine, ni des Amériques.

      Le reste, c’est l’équilibre et l’harmonie, le bien commun et la paix, mais ça, ça ne se trouve pas dans les livres, aucun et jamais, c’est antithétique.

       
  • Concernant la 1ere guerre mondiale, Éric Zemmour dis une vérité, il Ya rien à dire de plus sur cette vérité, mais il y’a une autre vérité qu’il a omis de dire, l’Allemagne pendant la 1ere guerre mondiale, était l’allié de l’empire ottoman. Et les sionistes de l’époque avait aussi un intérêt à ce que les pays de l’époque soit pousser contre cet alliance, c’est que le projet sioniste de la création d’Israël n’aurait pas eu lieu puisque Ia Palestine faisais partie de l’empire ottoman, il s’agissait de détruire cette empire aussi. Il faut ajouter aussi à cela la promesse qu’ont faite les anglais aux sionistes de leur permettre de réaliser leur projet si ces dernier arrivait à convaincre les américains de rentrer dans la 1ere guerre mondiale, ensuite c’est la déclaration de balfour en 1926 qui scella cette promesse et le projet sera réalisé en 48 après la 2eme guerre mondiale !

     

    Répondre à ce message