Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Facebook accusé d’avoir partagé des données personnelles avec des fabricants de smartphones

Les amis de vos amis sur Facebook sont aussi les amis… d’Apple, Samsung, Blackberry ou autres constructeurs de smartphones et tablettes. Le géant des réseaux sociaux a partagé les données personnelles de possesseurs de ces appareils avec une soixantaine de fabricants, affirme le New York Times, dimanche 3 juin. Des révélations, contestées par Facebook, qui pourraient entraîner des sanctions de la part de la Federal Trade Commission (FTC, le gendarme américain du commerce).

 

 

Facebook avait conclu des accords avec ces marques de téléphones il y a une dizaine d’années, a découvert le quotidien américain. Des accords qui permettent à Apple & Co. d’avoir accès à des informations personnelles comme l’identité, le statut matrimonial, l’appartenance religieuse ou encore les penchants politiques de ces internautes. Les fabricants auraient également accès aux mêmes données sur leurs « amis » Facebook, y compris ceux qui auraient expressément demandé que leurs informations ne soient pas partagées avec des tierces personnes.

Et c’est là que le bât blesse. Autoriser des partenaires de Facebook « à avoir accès aux informations d’amis d’un utilisateur est ce qui a permis à Alexandr Kogan d’obtenir [pour Cambridge Analytica, NDLR] les données sur 87 millions de profils Facebook à partir d’un quizz rempli par seulement 270 000 personnes », souligne sur Twitter Sandy Parakilas, ex-responsable des questions de protection des données chez Facebook, devenu critique de son ancien employeur qu’il a quitté en 2012. Le patron de Facebook Mark Zuckerberg, qui se remet à peine de sa tournée d’excuses publiques devant le Congrès américain et le Parlement européen, n’a pas dû apprécier l’allusion.

[...]

Une éventuelle amende de la Federal Trade Commission pourrait aller jusqu’à 40 000 dollars par jour et par utilisateur dont les données auraient été partagées sans son consentement préalable. Avec des centaines de millions de possesseurs d’iPhone, de smartphones Samsung ou encore de tablettes Microsoft potentiellement concernés, l’addition pourrait rapidement s’avérer très salée.

Lire l’article entier sur france24.com

 

Débat : faut-il fermer son compte Facebook ?

Vers la fin de Facebook ? Voir sur E&R :

 

Oligarchie, surveillance et contrôle,
à lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents