Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fin de règne à Alger

En Algérie, c’est une course pour la survie qui vient d’être engagée par la famille du président Bouteflika.

Afin de neutraliser par avance toute contestation du président qu’elle voudrait se choisir, l’armée et les forces de sécurité sont actuellement épurées des cadres qui ne lui ont pas fait allégeance. La longue liste des suspects (voir la page 3 de la revue), vient encore de s’allonger avec la mise à la retraite de 12 généraux et de 2 colonels du DRS (les services spéciaux), ainsi que de 14 colonels de la justice militaire.

Deux hommes exécutent la manœuvre décidée par Saïd Bouteflika, le frère du président moribond. Le général Gaïd Salah, chef d’état-major et vice-ministre de la Défense, est chargé d’épurer l’armée. Le général Tartag a, quant à lui, reçu pour mission de « nettoyer » le DRS de tous ceux qui pourraient avoir conservé des liens avec le général Mediene, leur ancien chef évincé le 13 septembre.

De 1999, date de l’arrivée au pouvoir d’Abdelaziz Bouteflika, à 2013, veille de l’actuelle crise pétrolière, l’Algérie a engrangé entre 800 et 1000 milliards de dollars de revenus tirés des hydrocarbures. Où est passée cette somme colossale ? Aucune industrie n’a été créée, aucun véritable développement agricole n’a été entrepris. La rue va donc demander des comptes.

Or, ceux qui ont pillé le pays ont fait un pari : la nomenklatura élargie qui a profité de la manne des hydrocarbures n’a pas intérêt à pousser à la déstabilisation politique dont elle serait la première victime. Elle jouera donc la sécurité en se ralliant à celui que le clan Bouteflika aura désigné. Comme la situation régionale est hautement explosive et que l’Algérie est un maillon essentiel dans la lutte contre le terrorisme, les pays européens n’ont pas davantage intérêt à une explosion de l’Algérie, et c’est pourquoi ils entérineront ce choix.

Il n’est cependant pas certain que cela suffise à empêcher de graves événements car, en raison de l’effondrement des cours du pétrole, l’État n’est plus en mesure d’acheter la paix sociale.

Pour calmer la rue, le gouvernement a assuré qu’il ne toucherait pas aux subventions et il a construit un projet de budget 2016 basé sur un baril à 45 dollars [1]. Certes, mais selon la Banque mondiale et le FMI, pour éviter la faillite, l’Algérie a besoin d’un baril à plus de 100 dollars...

Les autorités ne cessent de faire remarquer que l’Algérie a déjà connu ce genre de situation, notamment en 1986, mais qu’elle a toujours réussi à se redresser. La comparaison est abusive car, entre 1986 et 2015, la population algérienne ayant doublé il y a aujourd’hui deux fois plus d’hommes, de femmes et d’enfants à nourrir, à soigner et à vêtir ; or l’Algérie qui ne produit rien, achète tout à l’extérieur... Comment le fera-t-elle dans 18 mois quand ses 150 milliards de réserves de change auront disparu ? En 1986, les importations annuelles n’étaient en effet que de 6 milliards de dollars contre, officiellement, 60 milliards – et peut-être 80 ou 90 milliards – aujourd’hui. Quant aux subventions, elles atteignaient alors 10% du PIB contre plus de 30% aujourd’hui.

Notes

[1] Celui de 2015 l’était sur un baril à 60 dollars.

À ne pas manquer, le compte-rendu d’Alain Soral sur sa récente visite en Algérie :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1304906
    le 30/10/2015 par ras
    Fin de règne à Alger

    J- ? avant le chaos généralisé ?


  • #1304922
    le 30/10/2015 par Kamel
    Fin de règne à Alger

    Ou est cette somme de 800 à 1000 milliards ? Ben dans les coffres des pays occidentaux ! C’est là que vous voyez qu’il n’y a aucun pays qui résiste à l’empire dans les pays arabes. Tous sont des pourris, vendu, soutenu par l’otan. De l’Ouest à l’Est des centaines de milliards que récoltent ces pays arabes chaque année aurait pu servir à construire une industrie lourde, des structures permettant de former des élites, avoir sa propre industrie militaire, développement agricole etc etc..En gros sortir leur peuple de la merde ! Non, eux ce qui les intéresse le plus c’est de voler la richesse du pays afin de gonfler les coffres des banques occidentales. Je suis moi-même algériens et je trouve que que l’Algérie ou la Libye sont pire que ceux du golfe. Au moins dans les pays du golfe, malgré que leur gouvernement sont des salopards leur pays est évolué et ils manquent de rien, une partie de cette manne est reversée au peuple. Il n’y pas de "haragas " chez eux. Chez nous on possède des réserves gigantesque et on vit dans un pays du tiers-monde. Donc nos fils de ::..... de dirigeants sont encore pire que ceux du golfe.

     

    • #1305194
      le 30/10/2015 par sertie
      Fin de règne à Alger

      Oui bien sur ... les gentils algériens n’ont pas pu le voler, Oh Ben non ... ce sont donc les ? Les ? Les zoccidentauuuuux ! Voilà très bien Mouloud. T’as tout compris, continue t’ira loin.


    • #1305276
      le 30/10/2015 par david
      Fin de règne à Alger

      @sertie

      A peine caricatural :), oui les zoxidentos ! (tu oublies pas de mettre les françés qui on rien demandé dedans).
      Enfin je préfère ce genre à celui qui ressemble à un témoin de Jéhovah oriental : "tu connais la vraie religion ? (note l’Islam bien sûr de moins en moins Malékites mais de plus en plus Salafistes).

      Objectivement soyons sérieux, je trouve que l’Algérie s’en tire pas mal, y a d’autres pays arabes qui dérouillent plus que ça, limite en tant que français j’envie la situation algérienne sur certains points.
      Enfin l’Afrique du Nord a toujours été un isolat assez tranquille sur l’échiquier, quand on regarde l’Histoire il a bien fallu 2000 ans pour que les autochtones berbères fussent un peu emmerdé par les arabes, puis tranquille pour 1000 ans avant de passer aux Ottomans et au French-maçons. Enfin c’est la vie.


    • #1305360
      le 31/10/2015 par zanagaka
      Fin de règne à Alger

      @sertie

      Ou bien tu ne comprends pas ce que tu lis, ou pire, tu fais exprès de ne pas comprendre. Ce que Kamel écrit au sujet des auteurs du pillage organisé des ressources de l’Algérie est pourtant clair et pertinent. Idem pour ce qui est de l’abandon du peuple par l’Etat : le constat de la triste situation du pays est évident si tant est qu’on se donne la peine de s’y intéresser au lieu de critiquer sans rien savoir et de préjuger bêtement à l’instar de ceux pour qui tu roules.


  • #1304942
    le 30/10/2015 par gelindo
    Fin de règne à Alger

    Ceux qui veulent fuir la misère n’ont qu’à se rendre en France. C’est le pays le plus accueillant du monde semble-il et bcp de ces futurs migrants auront l’avantage de ne pas se sentir par trop dépaysé. Je pense à Marseille, Paris et autres faubourgs. Si ils savaient que dans certains quartiers les gens se sont déjà adaptés à leurs mœurs et coutumes, c’est sûr que ça leur mettra l’eau à la bouche.

     

    • #1305159
      le 30/10/2015 par ras
      Fin de règne à Alger

      La France méchant colons mais chez qui la soupe et chaude et le lit douillet...


  • #1305016
    le 30/10/2015 par richy
    Fin de règne à Alger

    question à mr Lugan
    à quelles conséquences peut on s’attendre en France ?


  • #1305060
    le 30/10/2015 par beclame
    Fin de règne à Alger

    C’est les militaires qu’ont placés Bouteflika et, c’est par ce dernier qui vont être mis à la retraite.
    Mais une question : perdront-ils leur pouvoir pour autant ? C’est compliqué de le dire...mais bon, l’empire a sa petite idée dans l’échiquier Algérie.


  • #1305070
    le 30/10/2015 par Florent
    Fin de règne à Alger

    Des algériens de souche aurait des observations à nous faire partager ?

     

    • #1305110
      le 30/10/2015 par Mounir
      Fin de règne à Alger

      Volontiers. Bernard Lugan (l’auteur de cet article) dit que l’état Algérien fait la comparaison comme quoi la crise en 86 est moins grave qu’en 2015 mais il oublie qu’en 88 y’a eu la première plus grande révolution du Maghreb indépendant.


    • #1305298
      le 30/10/2015 par persona non grata
      Fin de règne à Alger

      L’histoire de l’Algérie a pour ainsi dire 50 ans.
      Ramené à l’histoire de France, après la colonisation Romaine,
      Je vous laisse faire le bilan de l’ état de la France à cette époque.

      Sinon, toutes les réponses aux questions que vous vous posez se trouvent dans les écrits de Marx.
      Très bien expliciter dans les vidéos de Francis Cousin qui dit dans une de ses vidéos :
      Qu’un capitalisme d’état (les militaires) qui vient en remplacer un autre (la colonisation) est encore plus féroce, car il doit partir de rien pour s’enrichir le plus rapidement possible (pour interpréter simplement les choses).


  • #1305087
    le 30/10/2015 par adam
    Fin de règne à Alger

    1000 milliards !!!! C’est grave , ils haissent leurs peuple a ce point ??? Du jamais vu...

     

    • #1305395
      le 31/10/2015 par ledaron
      Fin de règne à Alger

      Ils sont les dignes héritiers des colons à qui ils ont pris leur place !!!


  • #1305128
    le 30/10/2015 par Blancfad
    Fin de règne à Alger

    Tout le monde sait ou sont passés Les Centaines de milliards de dollars des hydrocarbures ce n’ est un secret pour personne
    Reste a savoir ce que compte faire l etat pour parer a la crise économique qui guette l Algérie ...
    La politique de l austérité proposée par le pseudo premier ministre n est pas a prendre en considération vu qu elle est en vigueur depuis plusieurs décennies pour la majeur partie de la population...
    Les echecs s accumulent sur le plan économique politique et social ....le vent de la discorde souffle tres fort sur notre pays


  • #1305133
    le 30/10/2015 par Blancfad
    Fin de règne à Alger

    Tout le monde sait ou sont passés Les Centaines de milliards de dollars des hydrocarbures ce n’ est un secret pour personne
    Reste a savoir ce que compte faire l etat pour parer a la crise économique qui guette l Algérie ...
    La politique de l austérité proposée par le pseudo premier ministre n est pas a prendre en considération vu qu elle est en vigueur depuis plusieurs décennies pour la majeur partie de la population...
    Les echecs s accumulent sur le plan économique politique et social ....le vent de la discorde souffle tres fort sur notre pays


  • #1305183
    le 30/10/2015 par amazir
    Fin de règne à Alger

    Je suis Algerien de souche, je vous invite a vous rendre en Algerie...Paris ne s est pas fait en un jour...les Algeriens reçoivent des aides plus qu il en faut..les credits sont accordés aisement, les infrastructures ne cessent de se développer. L ALGERIE n est pas le maroc ni la Tunisie encore moins la Lybie..le printemps arabe, on nous a deja fait le coup.on nous n y reprendra plus..meme si parfois nous sommes RAQUETTé par nos voisins europeens a coup de petrodollar pour ne pas revoir revenir les terroristes..(la paie a un prix...)
    J ajoute que le cadre de vie est bien plus agreable en Algerie qu en France..juger par vous meme allez y..au lieu de speculer

    merci de poster mon commentaire

     

    • #1305217
      le 30/10/2015 par adam
      Fin de règne à Alger

      Ah bon ???? Alors pourquoi immigre t-ils tous a l’etranger ??? (Illegalement). Selon les dire d’un algerien qui travaille avec moi ,L’algerie est une prison a ciel ouvert les seules frontières ou tu na pas besoin de visas sont le tchad , le mali, le niger, la tunisie , cuba , la turquie et la mauritanie ,lybie et maroc frontières fermées. Les seuls qui vivent biens sont 10 pourcents de la population qui voyagent etudient et se soignent partout dans le monde les 90 autres sont completement ignorés , leurs droits et leurs honneurs baffouer un mouton coute 70 000 dinards , le salaire moyen et de 25000 dinards fait le calcul , ou sont passé les 1000 milliards ??? A geneve a Singapour au Bahamas a Monaco au lischteintan, ou encore a Dubaï bref c’est a vomir .


    • #1305225
      le 30/10/2015 par Titus
      Fin de règne à Alger

      Si la vie en Algérie est tellement plus agréable qu’en France, il serait utile de lancer une grande campagne d’information à destination des millions d’Algériens vivant en France, qu’en dis-tu ?


    • #1305236
      le 30/10/2015 par Immigrationiste
      Fin de règne à Alger

      Attention, à force de commentaires aussi alléchants, vous aurez bientôt une immigration "française" (moins dissipée qu’à l’inverse, c’est sûr) de masse. Mais, pourquoi autant de gens de chez vous quittent ce pays de cocagne, au risque de se rendre apatrides car non intégrables ailleurs pour la plupart ?


    • #1305245
      le 30/10/2015 par Charles D.
      Fin de règne à Alger

      Ça a l’air cool l’Algérie. Vous acceptez les immigrés français ? 200 000 par an, ça vous irait ?


    • #1305501
      le 31/10/2015 par Ali
      Fin de règne à Alger

      L’Algérie mieux que le Maroc et la Tunisie haha
      L’Algérie aura le même sort qu’a eu le Titanic !!!


    • #1305531
      le 31/10/2015 par jughurta
      Fin de règne à Alger

      Complètement d’accord avec vous amazir, de toute les façons je préfère crever ici dans mon Algerie , que de vivre en France avec ces lois libertines .


    • #1305564
      le 31/10/2015 par malatesta75
      Fin de règne à Alger

      il faut encourager les français qu’ils soient d’origines algériennes ou pieds noirs ( ou leurs enfants), ou fils de harkis à y aller..beaucoup on en envie , mais avant tout faut supprimer ce foutu visas coté algérien...et pas juste encourager les multinationales..
      puisque l’Algérie veut avoir son industrie automobile ( Déjà Renault et bientôt Peugeot à Oran), il y’a des milliers de bi-nationaux chômeurs , qui ont la savoir faire et pas seulement y envoyer des "mercenaires" à mille euros la journée .


    • #1308239
      le 03/11/2015 par VIVACHAVEZ
      Fin de règne à Alger

      "les Algériens reçoivent des aides plus qu il en faut."

      Si tu parles des algériens de France, amazir, tu es dans le vrai, une amie qui bosse à la CAF de Seine Saint Denis me l’a confirmé.....


  • #1305281
    le 30/10/2015 par dede
    Fin de règne à Alger

    Boutef il est bien, bien tranquille.

    Comparé à Assad qui peut plus sortir sans orages.
    A Kadafi qui n’est plus la pour en parler.
    Et même en plus proche Benali qui a du prendre le 747 illioco tout comme l’Egyptien dont j’ai oublié le nom Moubarak ?

    C’est bien le pouvoir avec le peignoir, ça fait président normal non ?


  • #1305302
    le 31/10/2015 par Louis
    Fin de règne à Alger

    l’Algérie qui ne produit rien, achète tout à l’extérieur... Comment le fera-t-elle dans 18 mois quand ses 150 milliards de réserves de change auront disparu ?




    L’épicier de mon village se pose la même question à propos des chômeurs non-indemnisés qui peuplent sa clientèle : "comment feront-ils quand leurs économies auront disparues".


  • #1305441
    le 31/10/2015 par fernand
    Fin de règne à Alger

    Quand on voit la société qu’ont créée les Norvégiens grâce à leurs hydrocarbures et celles qu’ont créées les Algériens, Qataris et autres Saoudiens grâce aux leurs, on ne peut que constater que, n’en déplaise aux marxistes, la culture et les traditions définissent bien mieux la situation sociale et économique que la lutte des classes.

     

    • #1306170
      le 01/11/2015 par toto
      Fin de règne à Alger

      l’Algérie est en effet une république...tradition dites vous...


  • #1305706
    le 31/10/2015 par michel
    Fin de règne à Alger

    Faut pas pousser quand même,les algériens vivent 10 fois mieux qu’il y a 20 ans,ils sont maintenant 40 millions.La nourriture est abondante,le marché automobile se porte très bien,celui du logement également,internet commence à se démocratiser.
    mais il reste aussi vrai que l’Algérie doit faire encore beaucoup pour développer son formidable potentiel au niveau agricole,industriel,infrastructure,économie,énergie...

    Après si déstabilisation il devait y avoir,cela ne pourra venir que de l’extérieur.


  • #1305751
    le 31/10/2015 par baladin
    Fin de règne à Alger

    Ce pays est soutenu par l’Occident en vérité et les américains les ont choisi pour être les gendarme de cette région donc pas d’explosion en vue.


  • #1306701
    le 01/11/2015 par hard worker
    Fin de règne à Alger

    En y réfléchissant bien, l’Algérie son pouvoir et son peuple reste une grande inconnue dans l’équation contemporaine.
    Mais une opinion doit nous alerter, celle d’ Imran Husseine sur le rôle de cette force dans le combat final.
    Il faut bien le reconnaitre l’Algérie et son peuple sont dans une meilleur position pour résister que la France déjà moribonde.
    Ironie de l’Histoire, notre salut viendra peut-être de ce pays.


  • #1307018
    le 02/11/2015 par totote
    Fin de règne à Alger

    Quel intérêt B. Lugan défend-il avec cet article puisque tout le monde est d’accord pour éviter une déstabilisation de l’Algérie ?. Défend-il les intérêts du peuple algérien ?. Il est permis d’en douter sinon il n’aurait pas occulté certains faits.

    Mr. Lugan écrit :

    De 1999, date de l’arrivée au pouvoir d’Abdelaziz Bouteflika, à 2013, veille de l’actuelle crise pétrolière, l’Algérie a engrangé entre 800 et 1000 milliards de dollars de revenus tirés des hydrocarbures.

    Comment cet "expert" peut-il ignorer l’obligation qui est faite à l’Algérie (mais pas seulement) d’acheter des obligations U.S. donc d’immobiliser des moyens financiers colossaux ?.

    Comment peut-il ignorer les milliards de dollars US que perd chaque jour l’Algérie depuis l’effondrement du prix du pétrole ?.

    La gravité de la situation économique est due en grande partie au monopole des affaires détenu par l’oligarchie. L’ancien premier ministre, Mouloud Hamrouche a dénoncé dans la presse l’absence de concurrence qui résulte cette mainmise criminelle qui bride la créativité, empêche la production de richesses et sape toute possibilité d’autonomie.

    Le moment est venu pour l’oligarchie de choisir : soit ouvrir des possibilités d’affaires aux algériens les plus entreprenants soit livrer le pays aux multinationales.


Afficher les commentaires suivants