Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Francis Cousin/Rachid Achachi – Marx et le Maghreb

Invités par le collectif Aufhebung !, Francis Cousin et Rachid Achachi discutent autour de la question du Maghreb.

 

Au sommaire :

00:27 - Présentation de Rachid Achachi
02:27 - Marx contre les économistes
09:48 - Le sujet humain dans la modernité
12:30 - Modernité et archaïsme
24:16 - Développement du capital au Maghreb
37:00 - Les phénomènes religieux
42:26 - Lutte des classes
43:35 - Imaginaire
48:17 - Temporalités ouvertes et fermées
52:37 - Vivre au Maghreb aujourd’hui
01h21:24 - À propos de l’hygiène

 

 

Retrouvez Francis Cousin
sur Kontre Kulture :

Retrouvez Karl Marx chez Kontre Kulture :

Francis Cousin, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2027511

    Le Capital, l’économie... en un mot l’Argent, en un autre mot l’Avoir, n’est pas dépassable humainement. L’argent n’est que la manifestation de notre incapacité à aimer autrui véritablement. Ce manque d’amour s’immisce dans chaque échange : incapable de donner à l’autre comme à lui-même, l’Homme se voit exiger une compensation à ce qu’il offre. Le troc, par exemple, c’est encore de l’argent..
    .
    Blessé dans son coeur, incapable de régir sa vie charitablement en chaque rapport sa faiblesse ne sait pas se faire force de par sa seule puissance, car de puissance cette faiblesse n’en a pas étant ce qu’elle est : faiblesse, qui ne peut se dédire elle-même.

    Il est bien naïf de croire en une abolition future de l’économie et comme un retour à l’Etre par seule capacité humaine ; le coeur humain est blessé et ne connait plus les ressources de son propre dépassement. Un homme ne saurait se saisir et, à la force de ses bras, se soulever lui-même pour s’auto- hisser, hisser son propre corps ; de même pour notre coeur qui ne sait pas s’extraire en ne puisant qu’en ses ressources de ses propres lourdeurs.

    Dire : un jour l’argent ne sera plus, c’est comme dire, un jour il n’y aura plus de guerres. Naiveté tout ça. L’espoir réside au-delà de l’Homme.

     

    • #2027773

      D’où l’obligation d’une transcendance quelqu’en soit la forme. Ce peut être le christianisme mais aussi le dieu Kim...


    • #2027863

      Le problème est l’ignorance et l’assujettissement des humains envers leurs désirs (péché originel).

      Néanmoins, de grands hommes (voir plus) se sont levés contre ce pourrissement et nous ont donné les clés de notre émancipation.

      Les Présocratiques (avec mises à jour marxo-Hégelienne) : le décryptage de nos maux.
      Bouddha : maîtrise de soi, effacement progressif des désirs et démantèlement de l’égo.
      Jésus : compassion et amour de son prochain.

      Un homme qui comprend et applique les 3 préceptes parfaitement complémentaires décrits ci-dessus se rit de l’argent, de toutes peurs et même de la mort.

      L’enjeu étant de faire passer le message et surtout d’avoir les capacités de le saisir et de l’appliquer.


    • #2028934

      D’accord avec Igor. F.Cousin ne fait que théoriser ce qui est inéluctable, qu’il le veuille ou pas : le retour de l’Homme à l’Etat Primordial d’avant La Chute.
      J’avoue humblement que l’entendre y revenir sans cesse avec "La Marchandise" comme seul dada, a fini par me taper sur les nerfs grave !.

      y


  • #2027557
    le 20/08/2018 par Nacho Rodriguez
    Francis Cousin/Rachid Achachi – Marx et le Maghreb

    J’adore l’air des 2 jeunes quand ils abordent Francis Cousin, comme des enfants au seuil de la cage du grand fauve...


  • #2027684

    F. Cousin, toujours un régal à écouter (suis fan absolu), R. Achachi est au niveau et les deux autres participants savent intervenir (et se taire) à bon escient..


  • #2027728

    Bel échange sur un même sujet avec des gens de différentes cultures. Fait rare, car d’habitude on a droit à ça sur l’islam, avec aucun musulman à la table. Hein zemmour ?


  • #2027742

    Mythes diurnes = Occident = lumière = extérieur = masculins... Et mythes nocturnes = Orient = ombre = intérieur = féminin... Et du coup l’analyse du premier intervenant en bas à gauche prend un tout autre sens... L’0ccident est viril et l’Orient est efféminé...

     

    • #2027762

      Oui on le voit avec la gaypride, les gay games etc. symboles de virilité.


    • #2027783

      Le diurne est le masculin, le lumineux, le roi... Le nocturne, l’ombre, la nuit, la reine... Si comme le dit Rachid Achachi l’Occident est diurne il est donc masculin, ta réponse montre que cela ne fonctionne pas, du moins dans ton esprit...
      On ne peut pas prendre que ce qui nous arrange dans l’un ou dans l’autre des versants du ying et du yang... Pour ma part Rachid Achachi essentialise trop...


    • #2027982
      le 21/08/2018 par Rachid Achachi
      Francis Cousin/Rachid Achachi – Marx et le Maghreb

      Ce n’est pas aussi simple que cela, et c’est vrai que je n’ai pas eu le temps de détailler cela dans la vidéo, d’où la nécessité peut être de réaliser une vidéo où j’aborderais la question plus en profondeur.
      Pour revenir à ma remarque, au niveau de l’imaginaire tel que le défini Gilbert Durant dans "Structures anthropologiques de l’Imaginaire", il n’y pas d’exclusivité d’un schème de l’imaginaire. Autrement dit, il n y a pas une civilisation qui ne serait que diurne, et une autre qui ne serait que nocturne. Dans chaque civilisation, ethnie, ..., il y a les trois schèmes (diurnes, nocturne qu’il soit mystique ou dramatique), mais avec avec la prédominance d’un schème sur les autres. Quant au principe masculin et au principe féminin, là encore les deux sont structurants de notre imaginaire à travers des archétypes, mais là encore dans une logique de prédominance et non pas d’exclusivité (lire sur la question Evola, Jung, Weininger, Durand). Ainsi, présenter l’occident comme étant exclusivement masculin et viril et l’orient comme étant exclusivement féminin relève plus de la caricature que de l’analyse sérieuse. Je rappelle que l’Arkhe des slaves, des turcs, des chinois et des iraniens n’est pas diurne, pourtant ils ont aujourd’hui des leçons à donner au monde en terme de verticalité, et virilité au sens bien compris, et de courage.


    • #2028339

      Plus on part vers le chaud plus les peuples sont yang (masculin) au contraire vers le froid ils sont ying (féminin)... Mais un mouvement n’existe que par sa complémentarité, par exemple la respiration inspiration/expiration, ou la musique Majeur/mineur...
      Dire que Daech a été créé par la CIA me semble un peu simpliste, les forces s’interpénètrent, mais pouvoir dire qui a créé qui à l’échelle du monde c’est du coup réellement de l’ordre du mythe, il ne suffit pas que Hillary Clinton se vante sur un plateau télé que les Américains ont créé les Talibans pour que cela soit vrai, l’Amérique a donné des armes et de la logistique mais qu’ont ils reçu en contrepartie et qu’elles sont les acteurs de cette tragédie grecque, qui se cachent réellement derrière le rideau, bien malin celui qui trouvera... Je suis bête c’est l’aliénation de la marchandise en mouvement...
      Je ne connais pas "Gilbert Durand" mais si j’ai bien compris il lie anthropologie et mythologie, "l’imagination et l’imaginaire sont la matrice de la raison (Françoise Bonardel citant Gilbert Durand)" Je ne sait pas ce qu’il pense réellement mais la mythologie est souvent comme un miroir, les peuples du désert on une mythologie du jardin et de l’eau et ceux de la nuit et du froid une mythologie du feu... C’est un peut comme dans les séries télés où les noirs sont des savants, les musulmans des petits être fragiles et les blancs de grands combattants, c’est un miroir inverse...

      Pour moi,
      Mythes diurnes (miroir) = Occident = Ombre = intérieur = féminin... Et mythes nocturnes (miroir) = Orient = lumière = extérieur = masculin...


    • #2028963

      Chez le métaphysicien René Guénon, l’Orient symbolise le Ciel, la spiritualité * et l’Ouest la Terre, la matière.

      * que vous pouvez féminiser, si ça vous chante ... .

      Entre les deux : la Psychée.


  • #2027780

    Pour avoir passé des vacances au Maroc tous les 4 ans (et c est surtout pour rendre visite à mes grands parents), pour avoir été en Tunisie (vacances dans un club hôtel), même constat !

    Un balayeur sénégalais musulman presque retraité à Bruxelles m a dit un jour : "on ne mange pas de porc, ma fille mais ça vit et on vit comme des porcs". Sous-entendu, que nous sommes hypocrites face à l hygiène ! Or, c est la base de la religion islamique, je crois, non ?

     

    • #2027910

      Le Maroc n’est pas comparable à l’Algérie au niveau de l’hygiène j’entends, si tant est qu’il y est un pays comparable à celui-là...


    • #2027931

      Correction que j’apporte à mon commentaire : c’était pour rendre visite et non c’est (je le dis au passé car ils ne sont plus de ce monde, bref...),

      @ Saladin : je ne connais pas l’Algérie. Je les considère comme des Marocains et des Tunisiens. Pour moi, le Maghreb, c’est pareil. Pourquoi toujours diviser, comparer ces pays qui ont la même méthode de gouvernance ?

      Pour info, je suis originaire de la province de Tanger et oui, sur les plages et terrains vagues, c’est un repoussoir. Regardez les bidonvilles, les dépôts d’immondices clandestins dans certaines rues et coins. C’est exactement comme dans certains quartiers de Bruxelles. Et non, je n’attribue pas cela rien qu’aux Mus. Dans les 4 coins du monde, ce genre de méfaits existe ! Mais tout comme l’intervenant (le 4ème), je suis du même avis que lui : oui, ça me dérange cette vue "apocalyptique". Bon sang, c’est si compliqué que ça d’être "civique" ?

      Je n’ignore pas le cas de Naples ou de Beyrouth (ce sont leurs Etats "mafieuses" qui gèrent les immondices).

      A votre tour...


    • #2028279

      Correction à apporter : états mafieux et non mafieuses.


    • #2028949

      Les intérieurs sont très propres en Algérie. A l’extérieur en effet, beaucoup d’endroits sont sales et délabrés.. L’Algérie n’est pas un pays de tourisme. La plupart des gens sont négligeants dès lors qu’ils sont hors de chez eux (à la maison les femmes veillent à la propreté des lieux).
      Faut savoir que le régime était socialiste. Tous les logements récupérés par l’Etat à l’Indépendance ont été cédés aux Algériens pour des sommes dérisoires.
      Comment faire aujourd’hui pour que les propriétaires de ces logements se mettent d’accord pour faire des travaux de rénovation ? C’est un vrai casse-tête. Certains refusent de payer leur part et il n’est pas rare que les autres paient à leur place. En arrière-fond, spéculateurs et entrepreneurs souvent véreux attendent le moment pour leur tomber dessus.

      Et puis .., faut pas trop se fier aux apparences. Tout s’inverse petit à petit.


  • #2027837

    Très intéressant. La révolution mondiale contre la marchandise j’y crois ! Dans 3 ou 4 mille ans si toutes les conditions changent du tout au tout. La fourmi travailleuse donnera gratuitement, éventuellement contre un sourire, sa récolte à la cigale jouisseuse, pour vivre l’universalité cosmique et érotique de l’humanité en mouvement. Ma foi je dois être trop con, ou trop lucide...

    Cordialement.

     

    • La réalité physique va se faire sentir beaucoup plus rapidement.. le capital va tout manger, jusqu’au dernier arbre, dernier animal, dernier litre d’eau potable, etc..
      Ce sera le dernier souffle du capital. Et il suffit de voir comment ça se passe niveau ressources (aussi bien le pour se rendre compte qu’on est au debut du processus..


    • #2028278

      Si les peuples veulent protéger leur environnement ils n’ont qu’à le faire savoir en élisant des gouvernements fermes sur ces sujets. Qui d’autre que l’état est suffisamment fort pour résister aux puissances de l’argent ? Des individus chasseurs cueilleurs vivant dans des petites communautés anticapitalistes de quelques dizaines de personnes, sans entité unificatrice ? Cousin rejette l’idée de peuple, religions, identité. Tout ce qui peut unir les gens pour se défendre ! Il rejette toutes les formes antérieures de communisme mais prône in fine le monde globalisé sans frontières réelles ou symboliques, forcément aliénatoires


    • #2028280

      Seuls des Etats forts peuvent protéger leur nature. Pas des petites communautés de chasseurs cueilleurs anticapitalistes libérés de toute aliénation unificatrice : identité, état, religion. L’utopie de Cousin, comme celle de tous les gauchistes, n’a jamais existé et n’existera jamais. La tentative de réalisation de cette utopie mènerait au désarmement total des peuples face aux forces obscures. Eternelle histoire du gauchisme...

      Cordialement


    • Dire que cousin est gauchiste a autant de sens que de traiter soral de baboucholatre, ou marine de hitler.. peut être tu as mal saisi sa "ligne".. vois d’autres vidéos de lui, ou lis le, parce que je comprends pas du tout cousin comme toi..


    • #2028603

      J’ai retenu que l’identité, la religion, la nation, sont des aliénations dont il faut se débarasser pour rejoindre une lutte mondiale contre la marchandise. Qui, où, quand, comment, dans quelles structures, j’en ai pas entendu la moindre idée. Si j’ai mal compris son projet, explique-le-moi en quelques lignes, je t’en prie, parce que j’ai rien compris d’autre. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement...

      Cordialement


  • #2027851

    L’argument du rapport au corps par rapport à l’hygiène dans la Maghreb me semble avoir ses limites : dans l’Amérique centrale et du sud, que je connais assez bien (en Asie, il faudrait voir aussi...), les rues sont souvent très sales, les pelouses des parcs couverts de détritus, les bords des routes jonchés de canettes, de plastique... Et pourtant aucune trace de l’Islam dans ces contrées.


  • #2027875
    le 21/08/2018 par Alain Persedes
    Francis Cousin/Rachid Achachi – Marx et le Maghreb

    Le marxisme est une anti religion anarchiste, un satanisme. Cette radicalité est un fascisme soit communiste, soit capitaliste. C’est un piège initié par le pouvoir de domination. Les exemple sont nombreux. Si on détruit l’état et les fondements de la culture, on n’a plus le pouvoir de détruire l’argent et ses réseaux de domination. C’est alors celui-ci qui prend le dessus sur un pays détruit et des êtres devenus isolés. Alain Soral le décrit dans de ses vidéos et promeut plutôt un fonctionnement traditionnel de type royauté.

    Le marxisme est un ramassis d’élucubrations pour déstructurer, déconstruire, détruire les principaux piliers qui structurent l’être. L’Etat, les valeurs et les hiérarchies sont nécessaires et traditionnelles (validées par les peuples, pour les peuples). Il n’y a pas de lendemain qui chante car le temps est toujours aujourd’hui. Le marxisme de Cousin 1- il ne se l’applique pas 2- il ressemble à une villégiature estivale au club med (plus d’argent, univers rêvé, liberté sexuelle).

     

    • #2028196

      Je vais dans votre sens, cette manie de vouloir tout détruire me rappelle étrangement une similitude avec la théorie du nouveau monde. Certes le consémerisme fait des dégâts encensé et maîtrisé par le capital, il ravage l humanité. Mais c est bien plus la perte de la tradition en général la cause première. Ce capital sans nom comme si c était un pronom mondial n existe pas, il y a des gens dont les leviers du pouvoir leur permettent d aliéner, le temps en soi n en est pas responsable et c est ce qui me dérange chez les mrxistes, cette sorte d évidence temporelle venu par elle même


    • #2028203

      @Alain Persedes

      J’entends ton commentaire camarade mais tu te méprends sur F. Cousin. Tu ne fais pas l’effort de saisir ce qu’il expose à longueur de vidéos. Il rappelle très souvent que Marx ne se veut que le porte-plume de la formalisation de l’auto-mouvement du Capital. Qu’après en avoir étudié sa temporalité, son cycle (domination formelle, domination réelle) il en déduisit son effondrement inéluctable, dont nous éprouvons aujourd’hui les prémisses avec l’utilisation effrénée de la planche à billets (P. Jovanovic nous le rappelle constamment) avec entre autres conséquences toutes (?) les banques en sous-capitalisation. Une "économie" mondiale donc en respiration artificielle. F. Cousin veut donc poser des "jalons de conscience" (car que faire d’autre ?) pour les temps apocalyptiques à venir..


    • #2028518

      L’art semble échapper au marxisme... Les origines de l’homme aussi...


  • #2027888

    Merci aux différents intervenants, à l’intervenante, et à E&R pour ces échanges d’une très grande qualité et d’un très grand intérêt.

     

  • #2028311

    La jeunesse du Maghreb, c’est AUSSI ça !


Commentaires suivants