Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alger énumère les points qu’il refuse dans le pacte de Marrakech sur les migrations

Lors de l’adoption du pacte de Marrakech sur les migrations, l’Algérie a fait part de ses réserves concernant certains points du texte final qu’elle juge inappropriés. C’est ce qu’a affirmé le 10 décembre le directeur du département des migrations du ministère algérien de l’Intérieur, rappelant la nécessité de traiter le problème à la source.

 

À l’image des pays ayant émis des réserves à l’égard du pacte de Marrakech sur les migrations, l’Algérie a également pointé du doigt certaines zones d’ombre dans ce texte qui ne vont pas le sens de ses intérêts vitaux. C’est ce qu’a déclaré le 16 décembre Hassan Kacimi, le directeur central au ministère algérien de l’Intérieur en charge du dossier de la migration, dans un entretien avec le quotidien Le Soir d’Algérie.

« Il s’agit d’une déclaration très controversée et qui ne fait pas l’unanimité sur le plan international », a déclaré le responsable. « L’Algérie est aussi préoccupée par l’évolution de ce phénomène [de la migration, NDLR] qui menace la sécurité et la stabilité de notre pays », a-t-il ajouté en soulignant que « les pouvoirs publics algériens ont exprimé à Marrakech leurs réserves sur plusieurs points ».

Évoquant la question du transfert de souveraineté aux institutions internationales sur des problèmes dont les enjeux relèvent de la sécurité nationale, le responsable a affirmé que son pays a demandé à ce que « le droit de définir les politiques publiques migratoires revienne à l’État concerné ». « C’est également à l’État de définir les concepts juridiques de migration régulière et de travail », a-t-il encore ajouté. Dans le même sens, et dans le but de traiter le phénomène migratoire au cas par cas en évitant toute confusion, M.Kacimi a soutenu qu’« Alger a également demandé d’établir la distinction entre les migrants économiques et migrants humanitaires, régis par deux cadres juridiques différents ».

Dernièrement, l’Algérie a été accusée par des médias et à l’internationale d’infliger des traitements inhumains aux migrants sahariens et subsahariens, lors des opérations de rapatriement de ces derniers dans leur pays, en particulier au Niger. Rappelant ces campagnes, Hassan Kacimi a mis l’accent sur le fait que dans le texte de l’accord ratifié à Marrakech « on ne doit absolument pas mettre sur un pied d’égalité les États et les ONG de même que le dossier migratoire ne doit pas être instrumentalisé et constituer un moyen de pression ou d’ingérence, au nom du droit humanitaire ». « Nous ne voulons pas non plus que les mécanismes d’évaluation et de mise en œuvre de ce pacte évoluent vers une forme devant transformer ce pacte en instrument juridiquement contraignant », a-t-il encore averti.

Le responsable n’a pas manqué de réitérer la nécessité d’attaquer le problème de la migration à la source et d’éviter de réagir uniquement à ses effets secondaires, tout en rappelant les efforts de la diplomatie algérienne pour sensibiliser la communauté internationale sur la nécessité de développer les pays d’où sont originaires les migrants. Dans ce cadre, il a relevé que « ce pacte élude les grands défis liés aux évolutions climatologiques et démographiques et ne prévoit aucune mesure pour le règlement des crises et des conflits dans les espaces sahélo-sahariens, pour stabiliser ces territoires ». « Il ne met pas l’accent sur le développement durable et les mécanismes à mettre en place au niveau des pays pourvoyeurs de migration », a-t-il conclu.

Le pacte mondial sur les migrations des Nations unies a été formellement approuvé le lundi 10 décembre à Marrakech, après la proclamation orale et le traditionnel coup de marteau, devant quelque 150 pays réunis en conférence intergouvernementale.

Ce document vise en premier lieu à renforcer « la coopération relative aux migrations internationales sous tous leurs aspects ». Le pacte n’est juridiquement pas contraignant, mais les pays qui l’ont rejeté ont fait valoir qu’ils voulaient conserver une gestion nationale des flux migratoires et qu’ils redoutaient l’utilisation du Pacte lors de recours devant la justice.

Le piège du mondialisme, lire chez Kontre Kulture :

 

Le Pacte de Marrakech, sur E&R :

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J’adore le côté pacte "non contraignant". J’ai lu les 41 pages du truc, il est écrit une bonne trentaine de fois, "Nous nous engageons" et ce n’est donc pas contraignant, alors il n’est pas nécessaire de le signer. De qui ce moque-t-on ?

     

    Répondre à ce message

  • #2105404

    Ils sont moins c... que nos gouvernants !

     

    Répondre à ce message

  • dans le pacte de marrakech je crois qu’on y parle d’equivalence des diplomes ou des competences.
    Est ce qu’un medecin togolais pourra etre medecin en france ?
    un etudiant en medecine en france recale a cause du numerus clausus ,a la place de faire medecine en belgique, pourra t il aller faire medecine au togo puis revenir en france avec son diplome en poche ? ;)
    plus d’etudiant en medecine voir d’etudiant payant au togo c’est surement bon pour ce pays ;)

     

    Répondre à ce message

    • Beaucoup rêve d’ équivalence, des diplômes ou des compétences, mais pour détourner l’attention, ils vont se boucher le nez & accuser les maghrébins.

       
    • Dans les années 90, j’ai un ami qui a appris le slovaque... C’est un excellent médecin qui a terminé ses études en Grande Bretagne et exerce aujourd’hui à l’international.

      Lorsque la porte est fermée, certains font une demande pour entrer par la fenêtre... Une partie des cours en Roumanie était il me semble en langue française. Il suffisait d’en vouloir.

      À la même époque j’ai d’autres potes qui allaient à Ibiza ou inauguraient touristiquement des îles grecs pour faire la fête entre européens.. Chacun son truc...

      ps : il est bien là le drame de l’immigration... il faut encourager les africains à réussir sur leur continent et ne pas créer des opportunités à des milliers de kilomètres au nord.

       
  • #2105469

    Je me demande si l’assassinat de deux jeunes randonneuses scandinaves avant-hier près de Marrakech dans un endroit touristique relativement fréquenté (l’une a été décapitée, ce qui semble envoyer un message macabre) n’est pas lié au fait qu’un groupe de pays scandinaves dont le Danemark et la Norvège contestaient assez tardivement une partie de ce pacte méphisto et conditionnaient leur signature à un aménagement de certains points.
    Leurs ministres UE avaient opposé un NON dictatorial à cette demande.
    En France, la ratification a été exécutée dans un silence sépulcral des autorités, de même que son élaboration (par qui au juste ?)
    C’est un pacte sur mesure pour les négriers et les dealers de tout type. Ses objectifs sont carrément meurtriers.

     

    Répondre à ce message

  • #2105470

    La mondialisation par le désordre , voilà le mot d’ordre ! Ce sont les pays qui érigent des murs éléctrifiés et barbelés de 10 mètres de haut en guise de frontière, qui incitent , par la corruption , la menace et le chantage la "communauté internationale " à ouvrir la porte aux habitants de pays que ces mêmes " barricadés " bombardent au nom des droit de l’homme assassinant et pillant sans autre forme de procès !!
    Pendant un demi-siècle il ne c’est pas passé une seule journée sans entendre l’occident hurler ( à juste raison) contre le mur de berlin qui à fini par tomber sans l’hécatombe annoncée durant 50 ans
    Mais depuis des décennies pas un seul mot (ou si peu que cela en est insignifiant ) sur le mur au pied duquel sont assassiner par centaines les palestiniens désirant simplement rentrer CHEZ EUX ou bien le mur séparant le Mexique des USA mur situé sur une région annexée par les yankees par la guerre et déjà des" false-flags " !
    Voilà aussi une manière d’améliorer l’introduction de mercenaires au service du " désordre mondial " à grande échelle et peu de frais à travers les "ONGs" aux ordres comme en , Libye en Syrie au Mali et ailleurs ! Venir en aide aux populations qui souffrent est un devoir international mais détruire des nations afin de contrôler le monde est un crime contre l’humanité !

     

    Répondre à ce message

  • Pourquoi sputniknews se focalisent sur les algériens, alors que le pacte est signé au Maroc. Par honnêteté, il faudrait exposer les griefs de tous les autres pays du monde.Cordialement.

     

    Répondre à ce message

  • "[...] que le dossier migratoire ne doit pas être instrumentalisé et constituer un moyen de pression ou d’ingérence, au nom du droit humanitaire"

    Venant d’un ministre algérien, ces paroles ne manquent pas de sel !

     

    Répondre à ce message

  • #2105561

    Ces “énarques” algériens répètent ce qu’on leur apprend en cours, sans réfléchir.
    C’est la mal-gouvernance ou plutôt la non-gouvernance qui est à incriminer.

     

    Répondre à ce message

  • #2105573

    Ce Pacte de Marrakech.. C’est inçroyable je constate une augmentation incroyable de personnes venant d’Afrique Noire en France.. même dans des toutes petites villes de Province, il y a quelques années voir une personne arrivant d’Afrique Noire représentait un peu « d’exotisme ».. Personne ne se doutait alors que c’était le début d’un déferlement sans fin..pour tout le Pays. Ils vont recharger la Barque, le Pneumatique ou l’Aquarius avec les accords de Marrakech.. Avant, je ne fesais absolument pas attention..mais là c’est criant de vérité.. La France est devenue méconnaissable en particulier avec l’arrivée intensive de personnes venant de cette région. Se résigner ?

     

    Répondre à ce message

    • Ce n’est pas fortuit, en parallèle, lorsque l’on allume la télé, prend le métro, fait ses courses, son chopping, va sur internet, on est inondé de publicités où est mis en valeur un noir avec très souvent une incitation au métissage avec une représentation où sa campagne est blanche , plus rarement l’inverse, et des enfants métisses.
      C’est comme ça qu’il faut comprendre la "hype" Omar Sy avec notamment le film "intouchable", dont le personnage réel est normalement Maghrébin.

       
    • Bien vu inuit, mais cela avait commencé il y a plus de 15 ans avec l’idylle fortement médiatisée de Mc solar et ophelie winter........

       
  • L’ONU on en parle à la télé mais la vérité c’est que tout le monde pisse dessus.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents