Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Il est minuit monsieur Schweitzer

Or donc, depuis lundi, la Sainte Halde, cette moderne Sainte Vehme qui rassemble et centralise les autres services de Police : La Gestapo féministe, le Guépéou gay, Le Grand Sanhédrin et la Securitate à Cran d’arrêt, est en attente d’un nouveau big boss, pour gérer les 11 millions d’euros de subvention que nous payons de nos deniers.

Monsieur Malek Boutih est pressenti afin de garder la Boutique. The right man in the right place. Il semblerait qu’on ne puisse en parler qu’en lui passant la pommade, aussi nous concentrerons le tir sur l’ancien chef implacable, dont on n’éternue le nom qu’avec crainte et respect, Louis Schweitzer !

Regard d’acier trempé, nez en bec d’aigle, menton volontaire, ce Grand Inquisiteur qui inlassablement veillait et surveillait, faisait paraître pâle Torquemada lui même.

Il est le fils de Pierre-Paul Schweitzer, directeur du FMI entre 1963 et 1973, petit-neveu d’Albert Schweitzer, et cousin de Jean-Paul Sartre. La grande bourgeoisie protestante.

Il ne faudrait pas croire que cet impitoyable affairiste qui possède à son actif, la liquidation de l’usine Renault de Vilvorde, et qui est impliqué dans l’affaire des écoutes de l’Elysée, ne haïsse que les prolos.

Par la discrimination positive à l’embauche, il s’est fait fort aussi de pourrir la vie des petits chefs d’entreprise honnêtes et travailleurs. Il exècre tout ce qui a encore un peu le goût de France. Il est ainsi lauréat du prix très disputé de la Carpette Anglaise de 1999, pour avoir imposé l’usage de l’anglo-américain dans les comptes rendus des réunions de direction de son entreprise. Mais ce que ce monsieur hait par dessus tout, c’est la Beauté.

Es-tu assis, "lecteur paisible et bucolique, sobre et naïf homme de bien" ? Si tu l’es, reste le, ô lecteur "mon semblable mon frère", parce que figure toi que RONSARD, « Le Prince des poètes et poète des princes », d’après la Sainte-Halde, doit être considéré comme un auteur à éradiquer d’urgence des manuels scolaires !

On lit dans le rapport annuel 2009 de la Halde : "Par exemple, en français, le poème de Ronsard "mignonne allons voir si la rose" véhicule une image somme toute très négative des séniors ." Il serait intéressant de pouvoir chercher d’autres textes présentant une image plus positive des seniors pour contrebalancer ces stéréotypes." Sénior Dieu, que voila un macho, voire un vieil Armagnac, amateur de nymphettes, ancêtre de tous les Humbert-Humbert !

Qu’un "vieux" poète, "libidineux," de 50 ans, réussit à séduire, par sa finesse et son talent, une mignonne de quinze printemps, voilà qui les fait crever de rage, rétrospectivement, tous ces bas-bleus féministes et ces barbons, ces vils sycophantes.

Eux qui seront pour toujours dépourvus de la moindre once de finesse et de l’ombre d’un talent, et qui n’accéderont jamais à l’ombre des jeunes filles en fleur, qu’en les payant ou en manipulant leur pauvre petit entendement.

Remplaçons donc l’ode à Cassandre par les textes de Doc Gynéco, et allons le voir faire des feuilles de rose aux chiottes du Fouquet’s. Depuis toujours la bourgeoisie, la classe la plus prosaïque et la plus pharisienne, déteste les poètes d’une haine éternelle, inexpiable, d’une haine de race.

J’avais déjà écrit sur cette sale Halde, je vous y renvoie :

(http://petitimmonde.blogspot.com/20...).