Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Immigration : un mariage pour des papiers

Le documentaire date de 2008 et depuis quelques années, les médias n’en parlent plus : le mariage blanc est sorti de l’actualité. L’immigration clandestine massive aurait-elle changé la donne ? Les dizaines de milliers de clandestins qui entrent chaque année frauduleusement dans notre pays ont-ils encore besoin de Françaises crédules ou désargentées pour obtenir des papiers ?

 

Apparemment, oui, et plus que jamais ! Les filières de mariages truqués existent toujours, et se sont même adaptées depuis que l’administration française a augmenté sa vigilance.

 

 

L’article de Valeurs actuelles qui suit date de 2017.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Le nombre de mariages blancs et gris explose dans notre pays. Certains étrangers en situation irrégulière se révèlent prêts à tout pour obtenir la nationalité française ou un titre de séjour.

 

Elle est âgée de 43 ans, tunisienne, et suit son troisième master en France grâce à plusieurs visas d’étudiant. Il a 21 ans, de nationalité tunisienne lui aussi, mais sans papiers. Sana et Jalil (les prénoms ont été changés) seraient ensemble depuis deux ans et, éperdument amoureux, souhaiteraient se marier, « pas pour les papiers, on s’en fiche, ça ne changerait rien », assure le couple. L’officier de l’état civil les reçoit dans le cadre des auditions préalables aux unions. Il doit détecter les éventuels mariages frauduleux, contractés dans le but d’obtenir des avantages fiscaux, successoraux ou… un titre de séjour — situation la plus fréquente. Tel un détective, le fonctionnaire, muni de son questionnaire, interroge séparément les candidats au mariage pendant trente minutes.

 

Coût moyen de l’enquête pour l’État : 800 euros

Problème : selon que l’on s’adresse à Sana ou Jalil, le scénario de la soirée de la veille diverge, tout comme le récit du réveillon du Nouvel An. Concernant l’anniversaire de sa compagne, Jalil, dans un français approximatif, persiste et signe : ils l’ont fêté ensemble. Pourtant, Sana explique à l’officier qu’elle était en Italie à ce moment-là. Même difficulté quand il s’agit d’évoquer leur vie commune : l’un explique qu’ils ont chacun leur appartement, quand l’autre affirme qu’ils vivent ensemble depuis un an. Sana sort du bureau, désemparée par la précision des questions qui lui ont été posées. Jalil est plus optimiste :

« Il y a des choses que j’avais oubliées, j’ai menti parfois aussi, mais je pense que les petits mensonges, ça passera ! »

Échec : à la fin des entretiens, le couple apprend que l’officier s’oppose à l’union. Sana et Jalil peuvent encore faire marche arrière et revenir sur leur projet matrimonial. Dans le cas contraire, le dossier sera transmis au procureur qui a le pouvoir d’autoriser l’union ou, au contraire, d’ouvrir une enquête de police et de surseoir au mariage. Coût moyen de l’enquête pour l’État : 800 euros.

À Paris, à la mairie du XVe arrondissement, Jean-Manuel Hue, adjoint au maire, se charge de ces auditions depuis plus de dix ans avec, à son compteur, près de 1 000 effectuées. Son cheval de bataille : détecter le mariage blanc — entente illicite moyennant rémunération entre deux personnes en vue de se marier et de pouvoir séjourner légalement en France — ou le mariage gris — escroquerie sentimentale de la part de l’époux de nationalité étrangère pour se marier et obtenir là encore un titre de séjour français.

« Ces derniers mois, les demandes de mariage entre Français et personnes en situation irrégulière battent des records ; en trois mois, j’ai procédé à 39 convocations », confie-t-il.

Même son de cloche à Saint-Gratien (Val-d’Oise), commune de 22 000 habitants, où la maire, Jacqueline Eustache-Brinio, tire le signal d’alarme : elle a réalisé ces trois derniers mois plus d’auditions que sur une année entière.

À l’approche de la présidentielle, des candidats au titre de séjour craignent que les conditions d’obtention de celui ci se durcissent. Ils accélèrent donc l’organisation de l’union, idéalement avec un ou une Français(e). Les filières jouent les wedding planners (agences matrimoniales), avec des tarifs variant selon le pays d’origine : 8 000 euros lorsqu’on vient d’Afrique subsaharienne, autour de 15 000 euros pour un Algérien ou un Tunisien et près de 30 000 euros pour un Chinois. L’argent est ensuite réparti entre la filière et l’époux français.

[...]

En 2014, l’adjoint au maire a été agressé physiquement au cours d’une audition, alors qu’il relevait les incohérences dans les réponses d’un Français « en couple » avec une Tunisienne, de 40 ans sa cadette. Au cours de l’enquête, les policiers trouveront chez le couple plusieurs questionnaires types sur leur vie commune, des faux papiers ainsi qu’un chèque de 1 500 euros de madame pour monsieur. Depuis cette mésaventure, deux agents de sécurité, postés dans le couloir lors des auditions, dissuadent les couples coléreux de passer à l’acte.

Lire l’article entier sur valeursactuelles.com

Quand le mondialisme menace les fondements de notre civilisation,
lire sur Kontre Kulture

 

Il y a mariage et mariage, voir sur E&R :

 






Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2076033
    Le 5 novembre à 18:55 par pépé
    Immigration : un mariage pour des papiers

    Jadis on pouvait devenir Français "par le sang versé", par exemple quand on était blessé à la Légion Etrangère . Aujourd’hui on peut devenir Français "par le foutre versé", c’est moins héroïque mais tellement plus agréable .

     

    Répondre à ce message

    • #2076085
      Le 5 novembre à 20:19 par VIVACHAVEZ
      Immigration : un mariage pour des papiers

      Ah c’est donc cela !!! Je commençais aussi à remarquer que les éjaculateurs précoces avaient leurs papiers avant les autres. On vit vraiment dans le monde de la vitesse........

       
    • #2076374
      Le 6 novembre à 14:33 par redsniper06
      Immigration : un mariage pour des papiers

      La France étant devenu le chiotte du monde ... plus que jamais maintenant le mariage bidon fournit généreusement le papier toilette molletonné pour se torcher jovialement le cul sur le trône !!!....

       
  • #2076045
    Le 5 novembre à 19:18 par raphounet
    Immigration : un mariage pour des papiers

    Très bien ces mariages, ils/elles finiront dans les immeubles insalubres de la rue d’Aubagne qui s’écroulent... Et pas que la rue d’Aubagne d’ailleurs, la moitié de Marseille est totalement insalubre...

     

    Répondre à ce message

  • #2076084
    Le 5 novembre à 20:19 par Enki
    Immigration : un mariage pour des papiers

    Les non-dits du « mariage pour tous » ? :)

    Parce qu’un migrant marié avec une française blanche ou pas avec obtention de la nationalité de papier, c’est une voix en + pour les urnes ... voyez-vous où je veux en venir ?

    La dictature EnMarche a pour objectif de maintenir une république de façade, une vitrine quoi mélangée, du vivre-ensemble pour nourrir l’état profond de la communauté soudée, fraternelle, celle d’une république confisquée devenue une chasse-gardée privée, à laquelle doit faire allégeance les soumis d’où qu’ils viennent !

    En clair-obscur, une mafia en mille-feuilles .... selon le degré d’allégeance à laquelle vous serez soumis comme en taule ! Chacun sa communauté, chacun son protecteur. Voir la série tv Oz. Les différents personnages de la série se regroupent selon leurs croyances ou leurs origines ethniques en différents clans. https://fr.wikipedia.org/wiki/Oz_(s...)

    Parce que tous ces migrants va bien falloir un jour leur donner un statut définitif ? ou alors les expulser ? Les jours, semaines, mois et années passent et ils s’implantent.

    Ceux arrivés en 2015 par exemple, déjà 3 ans qu’ils sont là ! Où sont-ils ? Que font-ils ? Ce migrant, arrivé à 20 ans en 2015, aura vécu sur le sol français en 2035, vingt ans ! Quel sera sont statut juridique ? Encore migrant avec carte de séjour ???

    La macronie et suite des épisodes dans les années à venir post-2022, c’est probablement donner des voix à de nouveaux électeurs qui les remercieront par leurs votes. Ainsi, le tour (des élections) est joué !

    Le peuple & population n’est qu’une variable d’ajustement au « on-change-tout-mais on-change-rien » à savoir on reste en famille !

    La Providence mettra-t-elle son grain de sable dans leur calendrier satanique en inversant brusquement les ampoules du sablier ?

     

    Répondre à ce message

  • #2076165
    Le 6 novembre à 00:19 par Certainement
    Immigration : un mariage pour des papiers

    Des millions d’arrivants se torchent le cul avec cette paperasse. Au vu du tsunami qui se profile tout celà prête à rire.

     

    Répondre à ce message

  • #2076168
    Le 6 novembre à 00:43 par Onousprendpourdeslampions
    Immigration : un mariage pour des papiers

    Rien d étonnant car on veut faire du métissage industriel. Oui industriel. Je suis pas raciste et chacun est libre de faire ce qu il veut, mais la propagande etatique est pire que la dictature nord coréenne. Aujourd’hui tu ne peux pas voir à la tv une pub ou il y a pas un couple blackos blancos. Les arabes eux non. Ils sont exclus de la tv ou alors des caricatures ou des arabes gays. En fait on surexpose à croire que c est larealites. Ça en devient pathétique et absurde. Mais si ça peut aider le business des migrants c est bon comme un pantalon à une jambe. Je vais pas nommer toute les pubs. Matmut c est pas mal, la fille avec un brésilien métisse et le fiston avec une fille métisse. Le troisième enfant serait transgenre sûrement. La famille française selon Soros. Heureusement, malgré quelques moutons de panurge les gens normaux sont pas dupes. Salut j ai rendez vous sur un site avec une chèvre, désolé je suis avangardiste et en avance sur mon temps. Ou est mon pantalon à une jambe ?

     

    Répondre à ce message

  • #2076201
    Le 6 novembre à 07:34 par awrassi
    Immigration : un mariage pour des papiers

    Valeurs actuelles nous fait perdre notre tempe. L’ennemi, ce n’est ni le Noir ni l’Arabe ... Eux, au moins, ils peuvent avancer que leur grand-père s’est battu pour la France.

     

    Répondre à ce message

  • #2076209
    Le 6 novembre à 07:57 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Immigration : un mariage pour des papiers

    "près de 30 000 euros pour un Chinois."

    lol, y’a Chinois et Chinois.
    Y’a celui qui peut sortir 30 000 euros, et celui qui est sans papiers.

    Moi, j’étais incarcéré avec celui sans papiers.
    Qui n’a donc pas les 30 000 euros, pour arroser.

    Le mec est prisonnier parce qu’il n’a pas le droit de résider en France.
    Mais on l’y fait résider en tant que prisonnier.

    Admire le travail.
    Pureté, innocence de la connerie.

     

    Répondre à ce message

  • #2076289
    Le 6 novembre à 11:27 par HappyRomanov
    Immigration : un mariage pour des papiers

    Et dire qu’une personne de ma famille l’a fait pour 10000€ ...
    Il s’est "marié" avec une algérienne pour de l’argent.

    En dehors du fait qu’il soit comment dire , ... "une merde anthropologiquement parlant" (ça devrait vous parler comme référence) , il est aussi une merde culturellement.
    Pour lui la vie c’est : "no border" , "enculons-nous derrière l’église" , "réservons une chambre à la fistinière" , "il était pas mal ce plug géant en plein Paris non ?", "droguons-nous" , " Vivons sur les aides" ,etc ...
    Typiquement la clientèle de ce trafic de nationalité : Gauchiste , sans le sou , aucun respect des valeurs du pays , etc ...

    ’fait mal de voir un membre de sa famille faire de la merde

     

    Répondre à ce message

    • #2076611
      Le 6 novembre à 21:46 par Auri
      Immigration : un mariage pour des papiers

      Comme dirait l’autre c’est ce qu’on appelle de l’humanisme intéressé ou je ne sais plus quelle connerie du genre...

       
    • #2077059
      Le 7 novembre à 17:48 par K
      Immigration : un mariage pour des papiers

      Partez du principe qu’il n’est plus de votre famille, laissez le dans son cloaque. C’est baisé.

       
    • #2077223
      Le 7 novembre à 22:32 par Happy romanov
      Immigration : un mariage pour des papiers

      Auri : Oui plus ou moins ça , avec une pointe de besoins matériels et pécunier. Ce n’est pas une excuse certes , mais ça peut aussi expliquer le "passage à l’acte" comme dirait les médias.

      K : C’est fait depuis un moment où il m’a traité de facho ... Le retour qu’il a subit était , en toute modestie , pas piqué des vers

       
  • #2076323
    Le 6 novembre à 13:13 par x
    Immigration : un mariage pour des papiers

    Je confirme les dragues très lourdes de certaines personnes dont il n’est plus difficile de voir maintenant au premier coup d’œil qu’elles viennent de très loin. Des dragues très lourdes dans des lieux publics où l’on se fait aborder de force. J’en suis venue à re mettre mon alliance pour ne plus me faire aborder de force c’est insupportable. Ce n’est pas sympa de balancer mais tant pis. La situation pour les françaises devient grave.

     

    Répondre à ce message

  • #2076332
    Le 6 novembre à 13:27 par x
    Immigration : un mariage pour des papiers

    J’ai rectifié la grosse faute d’orthographe. Je confirme les dragues très lourdes de certaines personnes dont il n’est plus difficile de voir maintenant au premier coup d’œil qu’elles viennent de très loin. Des dragues très lourdes dans des lieux publics où l’on se fait aborder de force. J’en suis venue à re mettre mon alliance pour ne plus me faire aborder de force c’est insupportable. Ce n’est pas sympa de balancer mais tant pis. La situation pour les Françaises devient grave.

     

    Répondre à ce message

    • #2076408
      Le 6 novembre à 16:04 par WILLIAM SHELLER prend l’air
      Immigration : un mariage pour des papiers

      Bien dis Madame X , vous etes dans le vrai : et pourtant je n’ai pas ce problème etant donné que je suis un homme,un homme qui voit ce dont ces pauv’ ch’ti migrant se balader presque la queue a la main(ou dans le pantalon) pardon d’etre vulgaire, mais j’essaye de relater une certaine réalité(minoritaire je l’espère) de ces clandestins qui regardent les francaises d’une manière animal,dégueulasse : oui nos cultures sont trop différente,notre civilisation ne peut s’harmoniser avec la leur:ils viennent ici pour avoir un peu de fric, qui sera beaucoup dans leurs pays : mais ils en ont rien a foutre de la France et encore moins de nos traditions de peuple structuré : quand je dis stucturé, c’est le fait que nous ne faisons pas coudre ou couper le clitoris de nos femmes,elles ne se voilent pas, alors oui !!!doublement oui !!!il y a un sérieux problème d’immigration a outrance et si nous continuons a nous mettre les doigts dans le fion ou la gueule dans le sable : lorsque nous allons retirer nos doigts et notre tete:il sera trop tard, nous serons en minorité, car beaucoup de Français ce seront tiré dans d’autres pays européen.
      PS/ et je couche ces lignes, sans etre un nationaliste acharné : je n’écarte pas qu’il y a un paquet de gros con Français : mais nous avons assez des notres, pour ce farcir ceux du sud ou de l’est.

       
    • #2077055
      Le 7 novembre à 17:45 par OuiMais
      Immigration : un mariage pour des papiers

      Madame X,
      Votre alliance comme protection anti-drague ? Ils s’en branlent... Enfin c’est vous qui voyez. Préférez la bombe au poivre ou achetez un rottweiller.
      Pour le commentaire de William :
      Oui, je vois. Mais vous omettez les connes qui recherchent « la bite » au cri de welcome Montaignes, et j’en passe.
      Mais, peu importe mon avis, je me cantonne, comme beaucoup d’autres (y compris issus d’ailleurs, mais normaux et d’accord avec moi, y’en a) a vivre dans ma communauté et à protéger les miens. Le vivre ensemble à la con, je laisse ça aux bobos. Chacun chez soi et chacun son Dieu, ce qui n’empêche pas la courtoisie envers les autres (du moment qu’ils ne m’emmerdent pas). Ceux et notamment celles qui sont pour le rapprochement, grand bien leur fasse.

       
Afficher les commentaires précédents