Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Israël et le double assassinat des frères Kennedy – Conférence de Laurent Guyénot à Genève

E&R Haute-Savoie a reçu Laurent Guyénot le 16 juin 2018 à Genève pour une conférence intitulée « Israël et le double assassinat des frères Kennedy ».

 

La présentation de la conférence :

Il y a 50 ans Robert Kennedy était assassiné alors qu’il venait de gagner les primaires de Californie, ce qui faisait de lui le favori dans la course présidentielle. Une fois à la Maison-Blanche, il aurait été en mesure de rouvrir l’enquête sur la mort de son frère cinq ans plus tôt, et l’on sait, par de nombreux témoignages, qu’il en avait l’intention. Ni l’assassinat de John ni celui de Robert ne sont élucidés ; dans chaque cas, la thèse officielle est truffée de contradictions qui sont aujourd’hui bien documentées. Parce que ces deux affaires sont généralement traitées indépendamment, aucune n’a été résolue de manière définitive. C’est en les reliant dans une vision globale, en tenant compte du contexte géopolitique et du rôle profond de Lyndon Johnson, que se dégage le scénario le plus crédible.

 

La conférence :

 

 

À ne surtout pas manquer : le documentaire
Israël et le double assassinat des frères Kennedy

 

Découvrez ici la bande-annonce du documentaire :

 

Comment visionner le documentaire ?

 

Pour visionner le documentaire Israël et le double assassinat des frères Kennedy,
une possibilité s’offre à vous :

 

Rendez-vous sur la page de paiement direct (à partir de 3 €) !
(cliquez sur l’image)

Après votre achat, cliquez sur « Mon compte » en haut à droite du site Kontre Kulture puis sélectionnez l’onglet « Mes VOD ».

 

À ne surtout pas manquer, sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2482591
    le 12/06/2020 par Terence, mangeait souvent des haricots, en fait ! !
    Israël et le double assassinat des frères Kennedy – Conférence de Laurent (...)

    « Laurent Guyénaut : Est-ce que les ambitions politiques c’est mal ?
    En sois, le fait d’avoir un homme qui a une très grande ambition
    pour lui et sa famille n’est pas en sois, condamnable. »

    Déjà j’aimerais faire remarqué que la plus impérieuse qualité d’un
    chef est de percevoir pour les siens, les opportunités à portées,
    susceptibles de voir ces premiers gagnants. Le concept de chef
    atteint ses combles lorsqu’il rencontre le gain, le succès, car le chef
    au delà de tout, souhaite voir ses troupes surmonter survivre et gagner.
    Le chef se nourrit quotidiennement de voir ses troupes s’améliorer,
    s’aguerrir ainsi que voir les liens fraternels s’aiguiser sous le joug
    de la nécessité et de l’imprévu et surtout du chemin parcouru
    côte à côte. Car il s’agit en partie majoritaire d’une
    envie de Victoire et de Joie Partagée pour Tous les Siens !!!!

     

  • "Israël c’est plus qu’un état, c’est une communauté internationale". Non, c’est la communauté internationale dont les médias nous rebattent les oreilles matin, midi et soir. La famille Kennedy décimée, les tours parties en fumée, le Moyen-Orient dévasté, l’Europe submergée...Cela commence à faire beaucoup. Mais Dieu Merci, la parole se libère, la vérité se propage, les peuples s’éveillent. Je vois partout les prémices d’une intifada planétaire qui pointe à l’horizon.

     

  • merci , c’est vraiment passionnant


  • Bravo Laurent !

    Ce n’est plus une théorie, c’est maintenant une thèse ; une thèse bien présentée avec un bon déroulé ! [ c’est clair ]
    Merci de ton effort !
    Amen_


  • Depuis cinquante ans l’histoire s’écrit sous nos yeux à un rythme accéléré Les Kennedy, le 11 septembre, les attentats de Londres, Madrid, Paris, et tant d’autres événements majeurs. Partout l’ombre d’Israël, toujours des patsies, des bouc-émissaires, et la lancinante répétition des mensonges médiatiques.

    Celui qui veut voir n’a qu’à ouvrir les yeux, tant les éclairages intelligents se sont multipliés. Tant de nos compatriotes continuent pourtant à dire : "Nous ne savons pas". Devant l’évidence, ils diront : "Nous avons été trompés". Non, ils ont seulement détourné leurs regards de la vérité, pour mieux jouir d’une vie d’insouciance. Ils sont aujourd’hui nos geôliers, les soutiens profonds de la tyrannie qui déferle sur le monde.

    Le temps du mensonge est compté, la lumière s’étend. Laurent Guyénot y contribue largement par ses études rigoureuses et implacables.

     

  • Le livre de Monsieur Guyénot, Du Yahvisme au Sionisme est en rupture de stock chez Amazon. Comment puis-je me le procurer en Amérique ?

     

  • L autre soir, sur RTL, Pradel faisait une émission sur la mort de Jfk.
    Il avait invité un journaliste qui expliquait tranquillement que tout n était que coïncidence, que le film d Oliver Stone n était que de la merde... C était pitoyable


  • Merci Laurent Guyenot pour ce remarquable travail.

    Il n’y a qu’une seule et unique raison de l’assasinat de JFK , la bombe.
    En creusant le sujet très profondément pendant des mois je suis tombé sur les comptes rendu des rencontres et négociations JFK-Bengurion en anglais. Les débats étaient extrèmement houleux , tanjeant jusqu’à l’insulte mutuelle. Tantôt usant de mesquinerie pour esquiver l’inspection de Dimona , tantôt en haussant le ton pour intimider JFK , Bengourion dans une vaine tentative d’esquive démissionnera (fictivement) croyant éviter l’inspection qui malgré tout aura lieu (plusieurs ont eu lieu) concernant la capacité d’enrichissement de l’uranium à Dimona.
    Pendant la tentative d’ajournement de l’inspection le perfide Bengourion ordonna même ses ingénieurs de construire des murs pour cacher les installations critiques voire même construire un étage sous terrain supplémentaire afin d’y dissimuler des laboratoires et équipements incriminés dans le processus d’enrichissement de l’uranium.
    Les inspections auront lieu mais toutes fûrent miraculeusement complaisantes et disculpabilisantes envers Israël puisque effectuées avec leur rapports après l’assasinat de JFK .
    Donc l’assasinat de JFK , dans la perspective de Bengourion sera la meilleure chose qui soit arrivée à Israël de toute son histoire . Et il fallait par la suite faire taire son frère RFK en l’assasinant par un palestinien Sarhan Bischara Sarhan.


  • Comment imaginer reprendre le pouvoir à cette mafia, qui dirige la France comme les USA ?

    Même sous De Gaulle, il y avait eu les frégates de Cherbourg, et je crois aussi que Dassault aviation continuait de livrer des avions à Israël.

    Ils contrôlent quasiment tout ... en fait, il est plus rapide de se demander ce qu’ils ne contrôlent pas, et même là, on a du mal à trouver ...

    Comment imaginer une seconde, si on veut être un peu réaliste, qu’on puisse reprendre le pouvoir ?

    Ils ont même placé un Zemmour pour rabattre les patriotes ...

    Il faut regarder la réalité en face : on a tellement reculé, tellement concédé, que nous sommes cernés, et sans aucun pouvoir.

    Il n’y pas grand’chose à faire :
    - essayer d’avoir l’autonomie alimentaire, première condition de la liberté ;
    - s’éduquer, se cultiver ;
    - bien élever ses enfants ;
    - s’orienter professionnellement plutôt vers les sciences.

    La reprise en main de notre destin va prendre plusieurs générations ... on peut la voir comme une partie de go qu’on peut faire commencer avec la phrase de De Gaulle de 1967, et qui va s’étendre sur des siècles.

    Mais prenons bien conscience que encore aujourd’hui, nous continuons de reculer.

     

    • Si le discours de Zemmour est mauvais, dangereux, pas assez punk, pas assez de gauche, pas assez anar, reste que je ne cesse de penser qu’il reste malgré tout honnête et sincère. Beaucoup de mal à l’insérer dans une stratégie supérieure. L’intellectuel qu’il tente d’être m’est sympathique, ou plus exactement, sa tentative est à saluer. L’intelligence n’est pas rien, et malheureusement plutôt rare, voilà pourquoi je crois qu’elle mérite d’être respectée.


    • @rien, l’impression de lire un "pied-noir", donc pas objectif... Il n’y a qu’une vérité et c’est l’Islam, le reste c’est de la farce...


  • « En Démocratie, il n’est pas possible de dire la vérité. »

    Michel Vauzelle, porte-parole de la présidence de la République Laïque française du 2 juin 1981 au 22 avril 1986, France Inter, L’oreille en coin, Paris, 16 août 1987.

     

    • Rien d’extraordinaire. Il faudrait être sot pour penser le contraire. Même sous un régime démocratique piloté un président sincère, totalement au service de l’intérêt suprême de la nation, toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Ce n’est pas rendre service au peuple que de livrer des informations sur les enjeux économiques, diplomatiques ou militaires. En revanche c est dans le seul intérêt de la nation, du soucis d une justice sociale et du bien commun. C est là l’extrême fragilité de ce type de régime qu est la démocratie pour pérenniser le destin et la souveraineté d un pays. Mais il paraît qu on a pas fait mieux...


  • Bravo M. Guyénot pour ce travail très fouillé !

    Il fallait en effet mentionner David Talbot notamment et son travail sur Allen Dulles, personnage clé de l’affaire par son pouvoir car il dirigeait toujours une partie de la CIA après avoir quitté le poste de directeur

    Pour le rôle de Johnson, ses liens avec le complexe militaro-industriel sont très bien documentés (profits de Halliburton au Viêt-Nam notamment), mais autre fait probablement abordé par M. Guyénot dans son livre, JFK avait ordonné au FBI (contre-espionnage) de surveiller de près les agents israéliens en contact avec la technologie nucléaire sur le sol états-unien. Or une fois au pouvoir Johnson aurait rapidement annulé cet ordre pour que le FBI détourne le regard et permette à la technologie de la bombe de fuiter vers Israël via les sayanims infiltrés dans le Pentagone

     

    • autre pièce du puzzle que peu abordent JFK voulait relancer l’impression du greenback le "billet vert" par le trésor des USA et retirer cet avantage monstrueux à la conjuration bancaire qui tient la FED conjuration qui, un siècle avant avait fait procéder à l’assassinat de Lincoln pour les mêmes raisons. L’écrivain A.J. Weberman en 1994 écrivait :"la réponse à l’assassinat de Kennedy est à chercher à la banque fédérale. Ne sous estimez pas ceci. Il est faux de blâmer l’assassinat sur Angleton et la CIA seulement. Ils ne sont qu’un doigt de la même main. Les gens qui fournissent l’argent sont au dessus de la CIA." extrait tiré de l’ouvrage de Dean Henderson : "Oligarchie financière : les huit familles derrière le cartel banquier international."


  • Assurément le meilleur d’ER. Un authentique chercheur. Merci pour le taffe.


  • Lorsque vous regardez un documentaire à la tv sur la famille Kennedy, on remarque souvent que les journalistes ou pseudo historiens se gardent bien de relier les deux meurtres qui ont eu lieu à 4 ans d’intervalle. Robert Kennedy aurait très certainement gagné haut la main l’élection. J’ai regardé un reportage sur la chaîne du sénat il y a deux semaines et un pseudo universitaire a déclaré que le meurtrier de Robert Kennedy était... Sud américain. Un documentaire d’une heure et rien n’est dit sur les motivations du tueur (un migrant déséquilibré de l’époque sûrement). Mais je dois avoir le cerveau malade, comme direz Patrick liste noire Cohen.


  • MacNamara est le général qui a donné l’ordre aux pilotes de chasse américains de rebrousser chemin pendant l’affaire du USS Liberty....

     

    • Bonne remarque. Mais MacNamara n’était pas général, ni même militaire, mais Secrétaire à la Défense. Encore un Irlandais choisi par Kennedy mais qui, de l’avis de certains, s’est laissé totalement manipulé par Johnson. On a des enregistrements audio de dialogues entre Johnson et MacNamara très instructifs à ce sujet. Alors que MacNamara savait que Kennedy voulait se retirer du Vietnam, il s’est mis aux ordres de Johnson pour escalader la guerre à la place. Triste histoire que celle de MacNamara, qui a offert des demi-excuses vers la fins de sa vie (voir l’excellent docu d’Errol Morris The Fog of War). En tout cas, si MacNamara a ordonné aux avions qui se portaient au secours du USS Liberty de rebrousser chemin, c’est très certainement sur l’ordre de Johnson.


  • Bonjour Monsieur Guyénot, je voudrais vous demander : avez-vous l’intention de traiter la question de la mort du sénateur Mc Carthy comme vous l’avez fait pour Forrestal (les deux étant liés aux frères Kennedy) ou bien pensez-vous que ce n’est pas nécessaire ?
    ps : je suis fan de vos travaux

     

  • Cher Mr Guyenot,

    je suis un de vos plus grands fans et avides lecteurs. J’ai bcp apprécié vos articles sur JFK, RFK et votre documentaire-vidéo également sur l’assassinat des 2 frères planifié et executé par Israel.

    Mais il reste le 3ème, le plus jeune Teddy, et le fameux incident de Chappaquidick en Juillet 69 qui a torpillé sa réputation à long-terme et empêché son élection à la présidence en 1980. Il a perdu les primaires contre Jimmy Carter.

    Il semble bien que la tragédie du noyage de sa compagne Marie-Joe Kopechne fut bien un piège, et que Ted fut drogué, perdit conscience et le contrôle au volant de sa voiture. Il est fort à parier que c’était Israel et ses agents, avec la CIA, qui était de nouveau derrière cette histoire. Ils ne l’ont pas tué, peut être parce qu’avec 3 frères Kennedys assassinés, l’opinion publique américaine serait devenue très suspicieuse et aurait demandé haut et fort une enquête.

    Qu’en pensez-vous ? Je pense que l’incident de Chappaquidick mériterait une recherche approfondie.

     


    • Je pense que l’incident de Chappaquidick mériterait une recherche approfondie.




      Sans doute. J’ai une opinion plutôt négative sur Ted Kennedy, qui n’a rien fait, à ma connaissance, pour faire émerger la vérité sur ses frères, même à la fin de sa vie. Je pense en effet qu’on l’a éliminé de la course présidentielle, et qu’on lui a permis une carrière politique en échange de son silence. Un témoignage que j’ai lu, je ne sais plus où, raconte qu’il était en fait terrifié à l’idée d’être président et soulagé de ne plus pouvoir l’être. Vu son caractère, il n’est pas exclu qu’il ait été sous le coup de chantage relatifs à sa vie sexuelle mouvementée. Concernant l’accident de Chappaquiddick, je n’ai pas creusé, mais d’après mes souvenirs, le plus probable est qu’il n’était pas, en réalité au volant, mais qu’on l’a forcé d’assumer la responsabilité de la mort de Mary Jo Kopechne par un chantage quelconque. S’il était au volant, cela signifie qu’on a essayé de le tuer ,car comment s’assurer que, drogué, il puisse s’extraire de la voiture sous l’eau ? Mais s’il était drogué, comment être sûr qu’il perde connaissance précisément sur le pont ? Je penche donc pour la thèse qu’on a tué Kopechne, avec un message à son intention, message reçu cinq sur cinq : Ted a fait sa carrière pépère de Démocrate immigrationniste. Le personnage ne m’est pas très sympathique. D’ailleurs, à ma connaissance, ni John ni Robert n’ont jamais fait appel à lui. Je trouve son éloge funèbre pour Robert très faible et lâche. Mais vous avez raison, il y a matière à creuser. Quid aussi de son accident d’avion en 1964 ?


Commentaires suivants