Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’affaire Epstein s’invite dans les problèmes d’image de Victoria’s Secret

La nouvelle vient de tomber : le traditionnel défilé ultra-bling des « Anges » de Victoria’s Secret ne se tiendra pas cette année. Une petite révolution pour la multinationale de la lingerie, qui avait fait de ce moment son événement phare.

 

Engluée dans des scandales à répétition, la firme n’a pas réussi à s’acheter une nouvelle image. L’annonce de l’arrivée, en août dernier, d’un premier mannequin transgenre, Valentina Sampaio, au sein du club prisé des visages de la marque, n’a pas suffit a endiguer le flot de critiques. Quant à ce projet de nouvelle campagne publicitaire, plus « body positive », dont l’existence avait été révélé par le Wall Steet Journal un mois plus tard, il a tout simplement été abandonné, suite aux accusions de « féminisme washing » parues dans presse et sur les réseaux sociaux après le papier du quotidien américain.

Rien ne semble endiguer le flot de polémiques qui pulvérise régulièrement l’image de la marque.

[…]

 

L’ombre de Jeffrey Epstein

L’inculpation et l’enquête visant l’homme d’affaires Jeffrey Epstein a révélé des liens plus qu’étroits entre ce dernier et Leslie Wexner, le patron de L Brands, le conglomérat dont fait partie Victoria’s Secret. Il aurait engagé Epstein dans les années 1990 pour gérer ses affaires financières. Surtout, selon le New York Times, Epstein se serait fait passer pour un chasseur de talents employé par Victoria’s Secret en 1997, dans le but d’abuser de la mannequin Alicia Arden, l’invitant dans sa chambre d’hôtel pour « passer une audition ».

Et si Wexner a assuré « avoir pris ses distances avec Epstein bien avant son inculpation », The Model Alliance et une centaine de mannequins – dont Christy Turlington, Milla Jovovitch et Douzten Kroes – ont signé une lettre ouverte destinée à John Mahas l’incitant à s’attaquer aux abus sexuels qui gangrènent l’entreprise.

« Des gros titres sur l’affaire Jeffrey Epstein, ami et associé de Leslie Wexner – PDG de L Brands –, aux plaintes de comportements sexuels abusifs contre les photographes Timur Emek, David Bellemere et Greg Kadel, il est profondément choquant que ces hommes semblent avoir exploité leurs relations de travail avec Victoria’s Secret pour attirer et harceler des jeunes filles vulnérables » peut-on lire dans la lettre.

En juillet dernier, le compte Instagram @diet_prada partageait par ailleurs des témoignages de mannequins, pour la plupart mineures, accusant le photographe Timur Emek d’agressions sexuelles, de harcèlement et de viol.

Épinglée par la presse, les mannequins et plus largement sur les réseaux sociaux, le fantasme Victoria’s Secret n’est plus. D’autant que la concurrence inquiète le chiffre d’affaires annuel de la marque.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur nouvelobs.com

 

Voir aussi, sur E&R :

À ne surtout pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2330173

    Les "Anges"... encore des bonnes âmes à souiller ?

    J’écoutais Sud Radio, et puis la vidéo suivante c’était LÉVY (la patronne de Sud Radio), donc je zappe sur BFMWC, et je tombe sur NEUMANN et ses analyses abracadabrantesques, donc je zappe sur C-NIOUZ, et je tombe sur... Jakubowicz !

    Merde ! S’il y a trop de quoi, il me faut me dire de quoi il n’y a pas assez !

     

    Répondre à ce message

  • C’est vrai, je trouvais leur lingerie assez chouette maintenant je ne pensais pas acheter, malgré moi, des culottes coton Petit Bateau ! Saperlipopette et Benchamoul à gaufres !

     

    Répondre à ce message

  • Je me demande si le secret de Victoria (la reine d’Angleterre) n’était pas, par hasard, la circoncision rituelle de ses descendants masculins ? Instaurée en tradition depuis son règne, seulement.
    L’un de ses fils passa pour Jack l’Éventreur (qu’il n’était pas), tant il prenait la vie à la rigolade.
    Ce petit secret pourrait expliquer une certaine frustration impossible à satisfaire, qui pousserait ses victimes à aller toujours plus loin dans la recherche d’un plaisir inaccessible ; d’où jalousies et rancœurs très dangereuses pour les autres, les gars entiers ; et les filles, qui n’ont pas ce problème.
    À part ça, encore un anglicisme. La mode était française, expliquée et titrée en français, quand elle était maîtrisée et conçue par des Français.

     

    Répondre à ce message

    • Le secret de victoria c’est surtout que tous les "models" qui paradent en petite culottes, et bien je suis désolé de le dire mais ce sont des mecs !

       
    • la reine VICTORIA ….c’est sans doute DIRAELI , son ame damnée qui lui avait soufflé l’astuce, comme il le faisait pour le reste ! Une israelite m’a confié un jour que c’est la circoncision qui les rendait dingues de la biroute, par le frottement continu qu’elle générait sur le prépuce et les sollcitations induites.C’est ainsi qu’elle expliquait les comportements inappropriés des DSK.. ET CONSORS

       
  • D’autres aimeraient s’inviter plus profondément dans Victoria pas si Secret. C’est bien qu’après les strings les masques tombent.
    La petite école de la pornographie puis la prostitution de luxe, commencent par les défilé de lingerie ou on enlève le haut à la fin pour exciter les vieux au Macoumba de Poitiers. Et quelques fois dans les miss régions avec de très jeunes filles. Ou avec les Claudette dénudées derrière un chanteur sosie. Aucune surprise à attendre de ce côté là. Epstein plutôt beau gosse a tout du proxénète de banlieue de Tel Aviv.

     

    Répondre à ce message

  • #2330332
    Le 27 novembre à 00:51 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’affaire Epstein s’invite dans les problèmes d’image de Victoria’s (...)

    « passer une audition »

    lol, si tu ne vois pas l’arnaque...
    y’a un problème de débilité

    moi, je vais te faire passer une débilition
    allez, mets-toi sur une patte,
    dis "ouille"
    tu vas gagner un truc

    pourquoi ils sont cons à ce point ?

     

    Répondre à ce message

    • « L’arnaque », vous la vérifiez tous les jours sur Instagram : à tout le moins le phénomène.
      Il est nombre de culs à se faire concurrence.
      Puis, il en est une qui dévoile un bout de sein pour supplanter ses concurrentes.
      Une autre, ensuite, les deux.
      Et ainsi de suite, jusqu’à se choper le photographe et/ou ensuite tout l’organigramme, en re« montant » les échelons... par les barreaux.
      Sont arrivées désormais les cams privées...
      Etc.
      On est dans la surenchère : sauf qu’à un moment, des trois zones érogènes principalement retenues, chacun a fait le tour. Et bien non, pas pour celles-là... qui ne savent plus quoi inventer. D’autant que tout a été pondu.

      La connerie, s’il en est, tient au nombrilisme, à la duplicité : à la facilité ; possiblement star avec un CAP de vendeuse en boulangerie..
      Plus loin, vous n’imaginez pas la puissance des_ob/jectifs, pour faire pousser les Narcisse.
      Il en est même quelques unes et grand bien fasse à tout le monde, qui collaborent, pour le fun, avec des photographes « inconnus » : parfois gratuitement.
      Et si tant est que vous ayez lu bel ami et que vous possédiez un peu de bagou, alors là...
      Même le smartphone et les selfies n’ont pas réussi à supplanter le photographe, son œil et son appareil, ses accessoires et le scénario qu’il propose.
      Ce dont on devrait s’étonner, c’est que des types en place fassent n’importe quoi, vu la manne qu’il y a, sans prendre de risque aucun : sauf éventuellement les gros phoques libidineux qui engendrent des metoo.

       
  • Les Anges de Victoria Secret sont les Anges déchus par Dieu : les démons.

     

    Répondre à ce message

  • Marque à Boycotter !

     

    Répondre à ce message

  • Déjà dit ici : les histoires de petites culottes et de pédophilie supposée (lorsqu’il s’agirait putôt de proxénétisme) sont autant de moyen POUR NE PAS PARLER de la vraie affaire Epstein : un immense kompromat au service d’un puissance régionale bien identifiée mais bien sûr jamais nommée.

     

    Répondre à ce message

  • Victoria Secret ? De vilains tissus rustres, pas doux à la peau. De la qualité de sex shop, de la grosse merde très marketing. Le beau matériel et la belle finition se perdent. Avant on avait des champions français, de l’imbattable, confortable à porter, délicat et très féminin sans tomber dans la vulgarité. Ces ateliers ont disparu de France, et si les marques demeurent, la délicatesse du produit a disparu. Consolation, même nos très riches dégénérés doivent se contenter de frippes bas de gamme même très chères.

     

    Répondre à ce message

  • La mode ou l’art de bien s’habiller...

    Pour le petite lingerie, c’est plutôt l’art de faire bander les mecs. Après on vient s’étonner...

     

    Répondre à ce message