Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La DILCRAH va financer des projets de "lutte contre les LGBTphobies"

Mais toujours rien pour la lutte contre les pédocriminels

Excellente initiative du défenseur des droits Jacques Toubon et du sous-ministre à l’Égalité entre hommes et féministes Marlène Schiappa. Grâce à ces deux humanistes que le monde nous envie, les gays, trans, bi et autres intersexes souffriront moins en France : il en coûtera aux LGBTphobes de s’en prendre à ces victimes du mâle blanc occidental !

 

Ceci étant dit, la générosité de la DILCRAH ne résout pas le problème de la pédocriminalité. Toublon et Schiappa n’en parlent pas beaucoup, et c’est dommage : avec l’affaire Jeremstar, ce chroniqueur gay d’Ardisson, des liens sombres se révèlent entre le monde des gentils LGBT et celui dégueulasse des pédocriminels. On espère bien sûr que tout rentrera dans l’ordre et que les personnalités incriminées seront blanchies car, on le rappelle, accusé n’est pas condamné.

Enfin, quand même, toutes ces passerelles entre le monde gay et le pédomonde dérangent. On sait depuis le milieu des années 70 que les gays, cette minorité montante, se sont très lentement désolidarisés de pédophiles. La défense des droits des homosexuels ne pouvait se développer que si la « communauté » mettait une frontière ferme avec les pédophiles, ceux que « soignait » le pasteur Doucé.

40 ans plus tard, on se rend compte qu’il n’en est rien : il n’y a pas de frontières, il y a un flou intégral dont beaucoup profitent pour sauter sur des mineurs. De très nombreux pédophiles sont homosexuels et cachent leur pédophilie derrière une homosexualité de bon aloi. On joue sur les âges, les apparences, la majorité sexuelle (que Schiappa veut abaisser à 13 ans), le consentement, mais au fond, il s’agit toujours d’attouchements, d’agressions sexuelles, de viols. Nos ministres et représentants n’ont jamais pris ce problème à bras-le-corps, malgré la pression de l’opinion publique, très inquiête pour la protection de ses enfants.

De très grands ministres de la Justice se sont succédé, on pense notammenent à Arpaillange, Badinter, Toubon, Guigou, Taubira (proche de l’homosexuel SM Pierre Bergé) dans le désordre, mais la cause des enfants n’a jamais avancé, contrairement à celle des pédocriminels qui voient d’un très bon œil la nouvelle « libération » des mœurs LGBT.

Mais ne jetons pas la pierre à nos responsables, ils savent ce qu’ils font – ils ont des diplômes – et l’initiative de la DILCRAH prouve qu’un petit lobby ultraminoritaire peut devenir grand, pourvu qu’un plus grand lobby (ultraminoritaire lui aussi) lui prête vie (et lui donne notre propre argent).

Au fait, pourquoi protéger les LGBT et pas, au hasard, les paysans ? Qui sont quand même très utiles, et qui souffrent vraiment ? Parce qu’il n’y a pas de discrimination envers les paysans, nous lance la petite voix de Marlène au fond de la classe. C’est vrai, les enfants paysans ne sont pas mis à l’écart à l’école. Il est vrai qu’ils n’y restent pas très longtemps : il y a les parents à aider, et la récolte n’attend pas.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

La DILCRAH a lancé, en présence de Marlène Schiappa et Jacques Toubon, un appel à projet pour les structures locales qui luttent contre les LGBTphobies. Culture, sport, Marche des fiertés… Il y a mille façons de participer !

[...]

Marlène Schiappa hôtesse

« J’ai coutume de dire que la DILCRAH est placée sous mon autorité en ce qui concerne le H », commence Marlène Schiappa devant ses invité.e.s ce 24 janvier au soir. Les bureaux de la Délégation interministérielle se situent juste au-dessus du secrétariat d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes. Marlène Schiappa avait mis les petits plats dans les grands pour lancer cet appel à projet et recevoir notamment SOS homophobie, qui avait elle aussi bénéficié de l’appel à projet 2017, et qui publie son Guide pratique contre les LGBTphobies 2018 :

« Tous les sujets y sont abordés, du Pacs au don du sang en passant par le travail et les couples binationaux », a complimenté la secrétaire d’État.

Cette nouvelle édition du guide a été soutenue et relue par Jacques Toubon, le défenseur des droits. Marlène Schiappa en a profité pour blaguer :

« Cher Monsieur Toubon, puisque Twitter se souvient de tout, vous vous rappelez qu’au moment de votre nomination, j’avais protesté. Parce que vous étiez blanc, parce que vous aviez l’air hétérosexuel, et parce que vous étiez un homme. Si je pouvais retourner dans le passé, je parlerais avec le moi d’il y a quelques années et qui s’apprêtait à tweeter, en lui disant quel travail vous faisiez. Je salue votre engagement formidable pour défendre tous les droits ».

[...]

Elle a profité de la présence d’un certain nombre d’associations dans ses salons pour réaffirmer son engagement sur les batailles politiques à venir :

« Les engagements du président de la République ont été clairs pendant la campagne présidentielle, aussi bien sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes que sur la reconnaissance à l’état civil de la filiation des enfants nés par GPA à l’étranger. J’en parlais encore ce matin avec la ministre de la Justice, Nicole Belloubet. Je crois que vous connaissez ma conviction sur ces sujets ».

Marlène Schiappa a en outre rappelé que 1 084 infractions LGBTphobes avaient été enregistrées par le ministère de l’Intérieur en 2016. « 1 084 infractions de trop, des injures, des discriminations, des menaces et parfois, trop souvent, des violences physiques ou sexuelles ».

 

JPEG - 203.7 ko
De gauche à droite : Frédéric Potier, Marlène Schiappa, Jacques Toubon et Joël Deumier

 

Comment recevoir une subvention ?

[...]

Pour postuler, il faut déposer un dossier directement à la préfecture du département dans lequel l’action est envisagée. « Attention, ce n’est pas seulement parce que l’asso est LGBT qu’on va la soutenir, prévient Frédéric Potier. Seuls les projets qui prévoient véritablement de lutter contre la haine anti-LGBT seront retenus. Nous sommes une politique publique neuve, il faut qu’on soit extrêmement vigilants sur l’utilisation des deniers publics. »

Lire l’article entier sur tetu.com

Un lobby qui cache des turpitudes, voir sur E&R :

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Purement démoniaque ...

    100% de matière grave !!!

     

    • Peut-être parce que le LGBT est inexorablement lié à la pédophilie.
      En général c’est pas majeur qu’on se découvre pédé ou gouine.
      Ni même d’attendre la majorité pour ses premières expériences (consenties)... avec adultes.
      Ayant en effet peu de chance de tomber sur un partenaire de son age à cet age si jeune.


    • C’est déjà assez grave comme ça leurs histoires de trans-connerie , mais avec la pédophilie en plus ... c’est la kata !!!


    • #1888937

      Où sont les trans ?
      Avec leurs gestes pleins de charme
      Dites-moi où sont les trans, folles, gouines, fiottes ou sont les trans
      Où sont les trans ?
      Qui ont des rires pleins de larmes
      Auraient-elles perdu leur flamme, flamme, flamme, flamme, flamme
      Où sont les trans ?
      Ils portent des strings noirs
      Ils fument le cigare
      Aiment parfois un enfant
      Par hasard
      Et dès que vient le soir
      Ils courent dans le néant
      Vers des plaisirs provisoires (et tarifés)



      https://www.youtube.com/watch?v=fuz...




      #Stop Virilité
      #Balance Ton Macho
      #Je suis Patrick Juvet-nile
      Tu m’étonnes que les migrants viennent en pays conquis


  • Ils luttent pour les droits des LGTB et dans le même temps encouragent une immigration africaine conservatrice.
    C’est vraiment la "politique de la tenaille" dont parle un précédent articule de E&R


  • Quant on sait un peu qui est Toubon, le retrouver à jouer cette comédie manipulatrice, est à mourir de rire. Enfin c’est un serviteur inusable de l’oligarchie, fidèle à ses maîtres.

     

  • Marlène, saches que l’homosexualité est une abomination. Merci, au revoir


  • "vous vous rappelez qu’au moment de votre nomination, j’avais protesté. Parce que vous étiez blanc, parce que vous aviez l’air hétérosexuel, et parce que vous étiez un homme"

    On croit rêver... Remplacez "blanc" par "noir". Ou mieux, bien sûr, par "juif", pour ceux qui estiment que c’est une race ( oui, certains juifs estiment qu’ils sont une race ). Puis "hétérosexuel" par "homosexuel". Puis "homme" par "femme".
    C’est fait ? Eh bien maintenant, vous osez dire ça et vous vous retrouvez face au juge de la 17ème chambre. Et vous êtes condamné pour propos racistes, incitation à la haine, antisémitisme, etc.
    Ces enc... se sont fabriqués leur petit monde où ils peuvent, eux, se permettre de dire ce qu’il est interdit aux autres d’exprimer... Quelle racaille ! Eux ont le doit de discriminer, eux ont le doit de "haïr" : noir ou juif plutôt que blanc, homosexuel plutôt qu’hétéro, femme plutôt qu’homme. Tant que c’est dans "le bon sens", tout ça est très bien !
    Comme dit Dieudonné, le jour où le vent aura tourné, schiappa, il n’y aura pas place pour toi dans ma cave.

     

    • La véritable petite fiote est celui qui se laisse dire : « Parce que vous étiez blanc, parce que vous aviez l’air hétérosexuel, et parce que vous étiez un homme », sans broncher :
      17ème chambre ou pas.
      Car bien sûr, il est plus judicieux de les coller la-haut et se porter partie civile, que de leur mettre des tartes (devant témoins).


  • Sur une radio associative récement, j’ai entendu un homo raconter que grace à une appli, il pouvait aller se faire fister même à deux rues de chez lui. Un jour il débarque chez un inconnu qui était déjà occupé à se déboîter la rondelle avec un gros objet. Le mec lui file directement une drogue de cheval avant de lui casser le c... Notre héro se drogue de plus en plus, devient prostitué et accroc. Puis trouve le chemin de la rédemfion dans des associations qui lui donnent des drogues de substitution. Heureusement, il y a toujours des fêtes dans le milieu gay et notre ami piccole de plus en plus tout en faisant enc.. contre quelque argent. Le fist c’est uniquement les jours de fête.

    Pourquoi pas financer des projets de lutte contre les dégénérés ? Plutôt que des aides à des gens qui font naitre la réprobation chez des personnes normales. Sans compter l’addition à la sécurité sociale quand il va falloir envisager la chirurgie reconstructrice du fondement.


  • La phobie LGBT est une question de salubrité publique.

    La phobie LGBT est une réaction prodigieusement saine, elle est le dernier réflex humain contre l’animalisation bestiale de l’Homme. Elle atteste le fait que tous ne sont pas encore contaminés par la putréfaction de la cervelle qui désigne les détraqués et pervers de toute sorte. Il faut résister de toutes nos forces contre cette politique abjecte et répugnante.


  • "Cher Monsieur Toubon, puisque Twitter se souvient de tout, vous vous rappelez qu’au moment de votre nomination, j’avais protesté. Parce que vous étiez blanc, parce que vous aviez l’air hétérosexuel, et parce que vous étiez un homme."

    A part blanc, il n’est rien de tout ça.


  • Si j’ai une machine a voyager dans le temps, je change d’époque.
    Qui m’accompagnera ? :)


  • Payons à Marlène un voyage en Europe avec un changement en gare de Cologne à la saint Sylvestre. Les clandos vont l’adorer..........

     

    • Elle ne prend pas de risques, ses enfants son tous dans une l’école catholique, loin, de la diversité sociale et ethnique.

      Leur grand père Jean-marc Schiappa est président de la Libre Pensée, l’associations qui fait des procès pour l’interdiction des crèches de Noêl et de la statue de Jean Paul II


  • Liberty, Guns, Beer and Tits.....


  • Patience ! Trump a fait le ménage aux USA, il y a plusieurs milliers de pédophiles en prison ou mis en examen suite à la révélation du PizzaGate. La Sainte-Purge commence en Europe avec des transferts sur Diego Garcia. Les médias sont muets mais plus pour longtemps... Schiappa sait-elle courir ...vite ?
    Vivement la fin du Nouvel Ordre Mondial et surtout la purge qui suivra

     

  • Depuis combien de temps Monsieur Toubon est-il à ce poste, et pourquoi ne part-il pas à la retraite ?

     

  • Quand il s’agit de financer de la merde ,l’argent coule à flots.
    encore un truc qui va permettre à certains de se faire du pognon facile,sans que cela n’apporte rien aux peuple français.
    On devrait pouvoir déposer plainte devant la cour européenne des droits de l’homme pour mauvais usage et gaspillage de l’argent publique.
    nous sommes vraiment des idiots.
    Il me semble que des lois existent pour punir les comportements racistes antisemites ou homophobe,à quoi cela sert il de créer tous ces projets assoc etc à part trouver une excuse pour nous piquer notre pognon ??
    Moi si je suis président de la LICRA ,bien sûr que je ferais en sorte qu’il existe du racisme,je payerais même des gens pour s’en prendre à des personnes de couleurs ,je vais pas m asseoir sur 200 millions d’euros quand même.


  • Seule une juive, pornographe de surcroît, peut avoir le culot de reprocher à un politicien d’être "blanc" (même si Toucon est maqué avec une israélite "sulfureuse") .


  • On notera que M. Toubon a tout faux : il est défenseur DES droits, et non pas DU droit. Or, c’est le droit qui fonde une société civilisée.


Commentaires suivants