Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Éric Zemmour à Pascal Boniface : "Les Palestiniens, c’est un peuple qui n’existe pas !"

Le 24 janvier 2018, la présentatrice de Z&N sur Paris Première lance le débat brûlant (de 47’14 à 47’23) :

« Régulièrement mis en cause, notamment depuis la sortie de son livre “Est-il permis de critiquer Israël”, le géopolitologue Pascal Boniface publie “Antisémite” pour répondre à toutes les accusations dont il fait l’objet »

On apprend de la bouche de Naulleau que la préface du livre de Boniface a été confiée à Michel Wieworka (pas à Céline donc) et immédiatement, on a l’impression que le fondateur de l’IRIS est en défense. Or il ne faut pas se défendre de l’accusation d’antisémitisme, qui est dans 99% des cas mensongère, une fake news, une exagération, une imposture, une arnaque.

Profitons-en pour rappeler la définition de l’antisémite moderne dans la France de 2018 :

« L’antisémite n’est pas celui qui n’aime pas les juifs, mais celui que les juifs n’aiment pas. »

Définition que l’on devrait préciser de la manière suivante :

« L’antisémite n’est pas celui qui n’aime pas les membres de l’élite sioniste, mais celui que les membres de cette élite autoproclamée n’aiment pas pour des raisons de dénonciation de leur pouvoir à la fois exorbitant et indû. »

Ainsi l’accusation d’antisémitisme devient-elle la défense d’un pouvoir totalitaire, ce qu’elle est largement, quand on s’intéresse à la politique profonde. Une politique qui n’existe pas, selon le grand penseur Rudy IIIe Reichstadt. C’est mieux ainsi : sans pouvoir profond, pas de lobby sioniste totalitaire ! Il suffit de nier ce concept pourtant hautement explicatif. Comme quoi le négationnisme peut avoir du bon, parfois.

BHL, Encel, Valls et Haziza sont les détracteurs habituels de Boniface, ce porteur du bonifascisme d’après l’expression citée par Naulleau dans sa chronique.

Naulleau (à 56’13) : « Comment vous expliquez ce glissement par rapport à Israël ? Parce qu’il y a un juge de paix, quelque chose qui donne un peu le ton, c’est l’évolution du CRIF par exemple. Il y a quelque chose qui a changé. Entre Théo Klein et Roger Cukierman c’est plus du tout le même rapport à Israël. »
Boniface (jusqu’à 56’31) : « Mais c’est plus le même Israël non plus ! »

Boniface (de 56’57 à 57’30) :

« C’est plus difficile de soutenir Netanyahou ou le gouvernement israélien qui est quand même de droite et d’extrême droite, ce même gouvernement en Europe, on s’en écarterait, dans la composition politique. Les mêmes qui disent lutter contre l’extrême droite en France ne disent rien sur le fait que l’extrême droite ouvertement raciste est fortement présente dans le gouvernement israélien. Et comme c’est de plus en plus difficile de défendre ce gouvernement, eh bien la réplique c’est de dire que ceux qui l’attaquent ne font pas une critique politique ou stratégique mais sont antisémites. C’est une sorte d’argument massue, de rayon paralysant du débat critique pour faire taire les gens, et ça marche plutôt ! »

Négation des Palestiniens

Zemmour, qui se déclare « Français juif » et non « juif de France », et surtout « non sioniste », trouve un angle d’attaque ( de 59’05 à 1’00’12) :

« Là où je ne vous suis plus et même où vous m’agacez, c’est dans cette obsession du gouv, du sujet israélo-palestinien... Parce qu’en fait vous faites exactement comme les gens qui vous accusent d’antisémitisme. C’est-à-dire que vous mettez au centre de votre vie et de la vie du monde ce conflit qui est en fait de la petite bière. Qui en vérité ne concerne que trois départements français, Israël. Qui concerne des gens, des Palestiniens, un peuple qui n’existe pas, une nation qui n’existe pas. Ils auraient pu être jordaniens d’ailleurs ils l’ont été jadis, ils auraient pu être égyptiens ils l’ont été jadis, en fait ce sont des musulmans arabes, on s’en fout ! Ils n’ont pas de nationalité et vous le savez mieux que personne. Ça n’existe pas la nation palestienne, c’est une invention du KGB et des agents, et des gauchistes français dans les années 70 et des diplomates français depuis. Tout ça est un leurre ! Et vous voir vous, vous, un être rationnel, un géopolitologue, s’enflammer pour des chimères alors moi ça me laisse sur le cul. »

Exceptionnel paradoxe, pour un Français juif « non sioniste ».

Zemmour n’est pas non plus d’accord avec le qualificatif de « résiduel » pour l’antisémitisme en France, par rapport à celui de la fin du XIXe siècle et des années 1930 : pour le polémiste du Figaro, le simple fait qu’il n’y a plus un enfant juif dans les écoles du 93 prouve qu’il y a un antijudaïsme de la part des musulmans d’origine arabe. Et quand Boniface invoque l’importation du conflit du Proche-Orient, Zemmour le contre avec l’« antijudaïsme » héréditaire qui serait contenu dans le Coran.

Le mot de la fin à Boniface, qui se considère comme « l’homme à abattre » par la bande BHL-Haziza-Encel (de 1’10’35 à 1’10’54) :

« Ce qui me choque le plus, c’est ceux qui agissent par lâcheté. Qui s’écartent de moi parce qu’ils ont peur d’être pris dans la tourmente... La lâcheté m’écœure autant que l’activisme militant pro-israélien. »

Ce que Boniface n’a pas le courage de dire,
chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

Le vrai Éric Zemmour, sur E&R :

 






Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1888776
    Le 28 janvier à 10:59 par ProtégeonslaPalestine
    Éric Zemmour à Pascal Boniface : "Les Palestiniens, c’est un peuple qui (...)

    Zemmour a depuis longtemps quitté le terrain journalistique pour celui de la sophistique.
    Tous les sophistes travestissent les faits.
    Or, Zemmour est un sophiste.
    Donc, Zemmour est un menteur.
    Conclusion : La Palestine et son peuple existent bel et bien ! Ceux que les syllogismes incommodent peuvent, en ultime recours, se référer aux slogans scandés par les juifs orthodoxes du Canada : "Jews Reject Zionism" et "Palestine Belongs to the Palestinians". En voilà au moins qui craignent suffisamment Dieu pour savoir qu’il ne leur appartient pas d’exécuter Sa promesse sur un carré de terre.

     

    Répondre à ce message

  • Zemmour ne fait que confirmer ce que je pensais de lui, depuis des années...
    Zemmour aime la culture française, ce n’est pas un critère. Plein de monde en Russie, US, Canada, Afrique et Asie aiment aussi...
    Et alors ?
    Zemmour a ses parents enterrés en Afrique du Nord. Des parents pas arabes ni magrhebins. Il vient d’une tribu nomade explusée par les romains pour avoir organisé le terrorisme dans l’Empire (Exact...vérifiez !)
    Alors les palestiniens n’existent pas ? Tiens donc ? Ils sont la en Palestine (D’ou le nom palestiniens, ducon !) depuis des millénaires ! Et on les fout dehors en 1948, pour y mettre des étrangers occidentaux, qui font semblant de parler hébreu.(Langue morte écrite et religieuse depuis des millénaires. Comme le latin...) Changent leur prénom pour nous la jouer...
    Pas de peuple palestinien ? Ca veut dire quoi ça ?
    Pas de peuple français ? Nous allons devenir tous des Zemmour ?
    Certainement pas !
    Le patriotisme à la Zemmour ! Non mais, quelle horreur !

    Un type comme lui, en France, devrait faire une seule chose :
    Fermer sa grande gueule !

     

    Répondre à ce message

  • Je suis Boniface

     

    Répondre à ce message

  • Ah ! oui , j’ai déjà entendu Zemmour dire que la Palestine et
    les Palestiniens , ça n’exsistait pas , il ne manque pas de culot.... ?
    comme cela avec lui tout est clair , les Israélites sont chez eux ,
    les Palestiniens n’ont plus qu’à disparaître et faire place nette....
    et pourquoi pas les Irakiens , les Syriens aussi comme cela ,
    ils pourront s’agrandire et créer leur fameux grand Israël ?
    cela lui permet de cautionner les exactions de ses amis Juifs
    d’Israël..... ? ils sont tous des dominateurs ces gens-là.....

     

    Répondre à ce message

  • Peut-être que Zemmour a raison historiquement mais j’ai envie de lui répondre que ces gens sont en train de se construire une conscience nationale (et donc un peuple, ils leur manquent juste une terre) en résistant au colon israélien.

    Qui oserait dire que le peuple algérien n’existe pas ?

     

    Répondre à ce message

    • Même historiquement je doute qu’il ait raison, partant du principe où la palestine existe depuis des lustres. Les habitants de cette contrée s’appelaient et s’appellent toujours palestiniens, pays/nation ou pas.
      Si la palestine n’existe pas, qu’a-t-on donné aux sionistes ? Parce que c’est la palestine qu’ils réclamaient.

       
  • Alors si je comprends bien Zemmour, le peuple palestinien n’a jamais existé car il n’y a jamais eu d’état arabe palestinien dans l’histoire...
    Ok... mais alors, accepterait-il l’idée de rattacher ce peuple, et donc le territoire sur lequel ils vivent, aux turcs, aux égyptiens, aux syriens... tous ceux qui ont une légitimité historique et culturelle pour le revendiquer ? J’aimerai l’entendre répondre...

     

    Répondre à ce message

  • Zemmour commet ses premières bourdes .

    Comment expliquer qu’une personne cultivée
    puisse prononcer ces déclarations intempestives ?
    Boniface a vraiment "agacé" Zemmour !
    Notre "Français de confession juive", serait-Il
    un Juif de France ?

     

    Répondre à ce message

  • Difficile d’être crédible aux yeux des gens qui les gardent ouverts quand on fonde son discours sur l’escamotage de certaines époques de l’histoire aux profits d’autres. Faire croire dans l’existence du temple de Salomon à partir d’un artefact posé là et nier la légitimité de groupes humains sur une terre qui est la leur depuis des siècles nécessite des subterfuges bien pesés.
    Comme se défaire de la langue de bois sur bien des sujets pour ensuite vendre n’importe quelle soupe à peu de frais.

     

    Répondre à ce message

  • Zemmour oublie les leçons de l’histoire. Le peuple algérien n’existait pas avant que la France colonisatrice ne trace les frontières de l’Algérie. Et pourtant, ce peuple nouveau a su se dresser pour nous foutre dehors. On peu dire, par analogie, que c’est l’oppression israélienne qui renforce la notion de peuple palestinien en lui donnant des raison d’exister et de s’unir pour se soulever contre cette oppression.

     

    Répondre à ce message

  • Zemmour le contre avec l’« antijudaïsme » héréditaire qui serait contenu dans le Coran. Boniface aurait pu rétorquer en invoquant l’antigoyisme héréditaire contenu dans le Talmud. Là, les non-juifs y sont vus comme des non-hommes, des animaux qui ne seraient sur terre que pour servir le peuple élu. Le Coran étant ultérieur au Talmud, on peut considérer que son antijudaïsme serait en quelque sorte de l’autodéfense.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents