Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – Bir Hakeim : les Français libres face à Rommel

Bir Hakeim, c’est le premier succès de la France libre, et quel succès ! Pendant deux semaines, quelque 3700 légionnaires et autres troupes françaises libres vont faire face à plus de 30 000 germano-italiens sous les ordres de Rommel. Ils tiendront la position, coûte que coûte, faisant subir d’énormes pertes à l’Axe au cours d’une résistance acharnée. Ce succès spectaculaire permettra non seulement aux Britanniques de se replier pour aller ensuite remporter la bataille d’El-Alamein, mais, surtout, il permettra à la France libre de gagner sa place parmi les Alliés, ainsi que le respect de tous. Retour sur cet affrontement épique au cœur du désert libyen.

 

 

La Petite Histoire et la Seconde Guerre mondiale, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’avais lu que les anglais nous avaient mis en première ligne,comme ils le faisaient avec les néo-zélandais et les australiens...
    Bel épisode que celui de Bir-Hakeim d’une France qui s’est faite à l’épée.

     

  • Lorsqu’un peuple cherche dans son glorieux passé les raisons d’être fier de lui-même, c’est que son avenir ne présage rien de bon.

     

    • Ben non. Cest une remarque a la con. Cest la norme que davoir une image positive de son passé. De rappeler les faits glorieux.
      Par contre si tu regarde tout article de cesite qui parle positivement de l’histoire de france, ou qui decrit "comment la savate a influencé le karaté", tu as sur un site patriote un bon tiers de commentateurs que ca semble arracher la gueule. Fellicitation JL29, tu es le 1er commentareurs de cette trempe sur ce fil de commentaire. Enfin y a pas de quoi etre fier. Mais rends toi compte que cest toi qui a un probleme et qui te crois malin par dessus le marché. Lamour de ton pays et de son histoire ne te sont pas naturels. Dommage. Ce qui nest pas sain cest davoir des francais qui semeuvent que lon cultive une image positive de leur pays. Cest ca qui veut dire que rien ne va plus.


    • La déprime n’a pas sa place lorsque l’on parle de Bir Hakeim !
      À quoi pensaient donc ces soldats ? Comment allaient-ils faire pour déguerpir face à la puissante armée italo-germanique qui leur faisait face à 10 contre 1, chose qui aurait été naturelle pour le commun des mortels, ou alors ils pensaient à retrouvé l’honneur de l’armée française au nom des glorieux aînés ?!


    • @JL29. On a les héros qu’on peut ... entre deux branlée, on arrive toujours à trouver une victoire ou un acte héroïque ! Mais bon, depuis Nabot Léon 1er ça devient de plus en plus difficile ... Heureusement aujourd’hui pour récompenser les braves on a la légion d’honneur et le panthéon ! Quand même, merde !


  • C’est vrai que les Français , et les différents soldats issus de leur Empire de jadis , ça pouvait faire du dégat ...

    Et c’est tout aussi vrai que les Allemands ont toujours eu la classe de reconnaître quand les Français assuraient , ainsi qu’un respect pour les femmes des pays occupés ...

     

    • Tout à fait Pépé le Moko.
      D’autant plus que l’armée allemande a toujours eu du respect pour l’armée française. Au lancement de l’offensive de Mai 1940, l’état major allemand sera en angoisse tout le long de la campagne, du moins tant qu’ils n’entreront pas dans Paris.
      Ce ne sont pas eux qui ont parlé de "promenade de santé", leurs pertes étant plus importantes en quatre semaines de combats en France qu’en quatre autres en URSS.
      Cette légende qui entache encore la France de nos jours est suite à la propagande et au mépris de nos "alliés" anglo-US...


    • #2663954
      le 11/02/2021 par Cérémonie du Rembarquement
      La Petite Histoire – Bir Hakeim : les Français libres face à Rommel

      Et n’oublions pas qu’en 1940, à Dunkerque, L’Allemagne a laisser volontairement partir les prisonniers anglais et français (400.000 prisonniers !) vers L’Angleterre ... faire de la résistance et reprendre des forces ! Au grand dam de Guderian !


  • Salut ici à feu Joseph OTUS, caldoche métis de 17 ans, de brousse, qui s’est engagé "pour ne pas rester le seul de la bande de copains à ne pas y aller". Embarqué avec le bataillon du Pacifique sur le bateau venu de Papeete, débarqué à Beyrouth, où il connût sa première histoire d’amour à qui il avait promis de revenir la voir et l’emporter sur son Caillou, il rejoignit avec ses camarades Bir Hakeim, à pied, participa à la bataille, puis ensuite rejoignit Monte Cassino où il subit des jours de bombardements de mortier, jusqu’à la victoire. Démobilisé à Nouméa, il ne put jamais retourner à Beyrouth pour récupérer sa belle, qu’il n’oublia jamais jamais. Je fus son kiné 50 ans plus tard, il était la joie de vivre. Amen.

     

    • Je suis touché par cet hommage. Je me dois de rendre le même à Jacques Despuech, dont je fus l’infirmier durant plusieurs années et qui débarqua à J+1 en Normandie en tant qu’officier de liaison auprès des Rangers canadiens puis fit ensuite toute la campagne de France et la traversée du Rhin avec les tabors marocains. Il me décrivit un jour son combat au corps à corps aux côtés de son sergent contre trois parachutistes S.S. Il fut le seul survivant de ce combat en Forêt noire. Il mérite d’être mentionné aussi pour avoir eu le courage dans les années cinquante de dénoncer le trafic des piastres entre l’Indochine et la métropole, ce qui lui a coûté quarante ans d’exil au Mexique.


  • Superbe photo de frères d’armes, bravo et merci

     

    • Exactement ! C’est ça l’esprit E&R, comme on dit souvent, une image vaut mieux qu’un grand discours.
      C’est l’armée française sur cette photo, que ça plaise ou non. Que tout les mouvements indigèniste la regarde bien, et qu’ils arrêtes de comparer la France aux USA.
      L’armée française et la France en règle générale, n’a jamais pratiquée la ségrégation.
      Donc qu’ils ferment leurs bouches, et à tout jamais.


  • 1 mois avant le Veld’Hiv. C’est marrant on entend plus parler du deuxième que du premier

     

  • On honore une défaite.
    C’est vrai que pour l’autre côté, ce fut une victoire à la Pyrrhus.

    Topologie :

    Bir Hakeim signifie le puits du sage, en arabe.

    La station de métro Bir Hakeim s’appelait Grenelle, avant son changement de nom le 18 juin 1949.

    Le pont de Bir Hakeim à Paris s’appelait autrefois le pont de Passy, car il reliait Grenelle à Passy.
    L’étymologie de Grenelle est incertaine. L’étymologie de Passy est la propriété de Pacius.


  • le général juin, c’est sans moi :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Crime...

     

    • Je confirme, mon père était d’un village des environs de Frosinone, il était absent lors des faits car au front ou prisonnier (selon les dates).
      A son retour, on lui a confirmé ce qui est dit sur ces exactions, tout y passait : femmes, enfants, hommes et animaux. En France, c’est tu, les films "La Ciociara" ou "La Peau" ne passent plus depuis des décennies, je les avais vus dans ma jeunesse, et ils évoquent ces exactions.


  • Ouais... bémol :
    1/ Une 1ère victoire sur les redoutables guerrier italiens ...
    2/ la legion étrangère était composée comme son nom l’indique, d’étrangers (en grande majorité allemands à l’époque )
    3/ le soutien les anglais et des bombardements de la RAF ( les mêmes qui ont coulé notre flotte et nos marins à mers el kebir !)


  • comme d hab c est les tirailleurs les plus vaillants


  • Quelle gloire et fierté d’avoir utilisé nos troupes coloniales, en 14/18 et en 40/45 pour massacrer de l’allemand ! Nous payons aujourd’hui cette "victoire" et cette dette éternelle envers nos colonisés, devenus colonisateurs ! Cocorico !


Commentaires suivants