Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – Godefroy de Bouillon, premier héros des croisades

Sans conteste, Godefroy de Bouillon est bien le héros emblématique de la première croisade. En 1096, ce descendant de Charlemagne n’hésitera pas à vendre presque tous ses biens pour partir en Terre Sainte, délivrer Jérusalem des Turcs musulmans. Il incarne à lui-seul, par son exemple, ce que furent avant tout les croisades, à savoir une quête spirituelle. Avec son armée, il parviendra en 1099 à libérer le tombeau du Christ, et ira même jusqu’à refuser le titre de roi de Jérusalem, afin de ne pas « porter une couronne d’or là où le Christ a porté une couronne d’épine ». Retour sur la vie et le parcours exemplaires de Godefroy de Bouillon, le premier des croisés.

 

La Petite Histoire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • j’aimerais savoir pourquoi il s’exprime ainsi : " la première chose qui le motive c’est vraiment d’aller libérer le tombeau du Christ " . C’est très bizarre . Il doit y avoir une explication mais je ne la connais pas .

     

  • Les portraits des chevaliers croisés sont passionnants. Car, à notre époque, la foi ardente de ces hommes est souvent occultée.
    Dommage d’avoir pollue ce récit avec une Diallo, on est obligé d’atterrir et de retourner à la médiocrité des faux débats mediatico-ideologiques dont on nous tabasse tous les jours que Dieu fait.


  • L’Histoire, ce sont "des histoires" et la vérité c’est le contraire de l’histoire officielle, comme la vérité de l’actualité c’est le contraire de ce que vous raconte les agents de propagande gouvernementaux, qualifiés mensongèrement de "journalistes" .

     

    • Ne confondez pas l’histoire de l’éducation nationale avec l’Histoire avec un grand H. Il y a des faits, des traces d’archives, archéologiques. Tout n’est pas faux...
      Si par exemple, je vous mets mon poing dans la figure et que vous revenez le nez cassé, je peux raconter aux autres : "le l’ai pulvérisé, il a détallé comme un lapin !".
      Alors qu’en vrai, vous vous êtes bien défendu et m’avez fait très mal avec un vilain coup au foie qui a bien failli me mettre hors combat. Mais dans les faits, c’est vous qui mouchez rouge, donc ça change pas grand chose.
      Voilà se que c’est le travail de l’historien, découvrir comment s’est réélement déroulée une action prouvée.
      Cordialement.


  • C’est beau les images d’Epinal...

     

    • Merci pour ce commentaire se croyant intelligent.

      Godefroy de Bouillon est le résumé de l’Histoire de France. Quand on passe d’aller libérer le tombeau du Christ à regarder Hanouna en attendant le vaccin, c’est peut-être que les carottes sont cuites.

      Un vrai exemple pour chaque français.
      Sur Netflix, les Croisades, c’est les gentils Templiers contre les tarés de chrétiens, le peuple un peu limité, la femme de Philippe le Bel se faisant joyeusement bourrriquer er engrosserpar le chef Templiers beau comme Brad Pitt.


    • @Clio

      Les hommes d’alors étaient d’une autre trempe qu’aujourd’hui !


    • "Godefroy de Bouillon est le résumé de l’Histoire de France.". Pas de bol, lui était "belge" et ses troupes étaient allemandes (germaniques) !


  • Et tout ça au nom de la religion d’Amour !

     

    • Bah oui, il y a aussi quelque chose de guerrier dans le christianisme. L’Amour, c’est pour son prochain.
      Les musulmans de l’époque était considérés comme hérétiques et infidèles. L’islam était très méconnue à l’époque, car encore relativement jeune. C’est aussi, et c’est contradictoire, les croisades qui rapprocheront l’occident de l’orient.
      Les croisés se rendront compte que la chevalerie était très développée en terre islamique. Les États latins d’orient feront plus volontiers alliance avec les sarrasins qu’avec les byzantins. Opportunistes et méfiants, ces derniers ne s’entenderont jamais efficacement avec les croisés.


  • quand on défend des vies on n’est pas islamophobe, on défend des vies un point c’est tout. Il a essayé de trouver un terrain d’entente avec eux preuve de sa bonne volonté.

     

    • #2657917

      T’as raison ! "sovédévi" c’est la priorité ! C’est pour ça que les croisés, à Jérusalem et ailleurs, on mis à sac, pillé et violé lors de leurs petites expéditions "spirituelles" au nom de l’amour !


    • @Gode froid de couillon
      Parlons de la salade égyptienne, le décapiteur esclavagiste érigé à la dignité saint par la oumma ! Parlons des milliers de prisonniers chrétiens massacrés en 1 jour par la Sainte Salade Egyptienne après la bataille de Hattin ! Ca change d’un Saint Louis ou d’une Sainte Jeanne d’Arc !
      Que dire des massacres commis par les Turcs avant les croisades, ou lors de leur colonisation de l’europe de l’est (jusqu’à Viennes) ?
      Vous êtes très mal placé pour parler de massacre.
      Pour info, un martyr musulman, c’est un combattant qui meure les armes à la main pour la défense de sa foi ou pour convertir les infidèles. Un martyr chrétien, c’est un fidèle pacifique qui meure exécuté pour la défense de sa foi.
      Qui sert Dieu, qui sert le Diable ?


    • Hahaha vous me faites rire calmez vous... on dirait des supporters du Real et du Barça qui s’engueulent...

      Pour ceux que l’Histoire intéresse vraiment je vous suggère les vidéos de Herodot’com sur les croisades... c’est sa spécialité mais faut pas être allergique aux vidéos de plus d’une heure par contre... La vérité est une nuance de gris mes amis.


  • Certes, il est difficile de comprendre la mentalité des gens de cette époque mais il me paraît plutôt inconcevable qu’il ait été jusque là rien que pour délivrer Jérusalem des Turcs musulmans. Comme tjs, et rien a changé depuis lors, il devait y avoir des motivations géostratégiques bien plus important derrière cette croisade. Et le fait que lors des attaques, il aurait bravé flèches et épées...Oui bon, tout ce que je sais c’est que ces gens là se trouvent tjs bien à l’abri de tout danger et surgissent tjs juste au moment - pour les images d’Épinal - quand la voie est libre ou que toute forme de danger est dérisoire. Là aussi y a pas grand chose qui a changé. Dans le cas contraire, je ne crois pas qu’il se serait appelé de Bouillon mais tout simplement Ducon. Tiens, n’est-ce pas aussi les belges qui le revendiquent ?

     

    • Analyse (ou plutôt élucubration) marxiste qui veut tout expliquer par la chrématistique. Si vous êtes incapable de vous mettre à la place d’hommes d’une autre époque vous ne pouvez pas comprendre la votre.


    • @anonyme,

      C’est le principe même de la chevalerie de braver flèches et épées. Le tout avec foi et honneur.
      Une autre époque.
      Ne doutez pas de l’aptitude guerrière de ces personnages. Ce sont des princes chrétiens, pieux et miséricordieux en temps de paix, terreurs en temps de guerre. C’est par les armes que l’on était qualifié de seigneur à l’époque.
      Enfin je vais pas vous faire un cours sur la chevalerie médiévale, le commentaire précédent à plutôt bien résumé votre situation.


  • peut on parler de héros ?

     

  • Encore des turcs ! Mais ils sont partout ceux là.


  • Il était pas belge Godefroy de Bouillon ?

     

  • A la réflexion, je me demande si les rois n’envoyaient pas leurs plus glorieux guerriers, mais aussi les plus dangereux pour lui et son trône, mais encore vassaux, au casse-pipe.
    Ainsi des générations de guerriers sont morts, pour quoi ? Quelle hérésie d’aller là-bas !
    L’Histoire n’a pas changée. On a fait autrement, pour éliminer des milliers, voire millions de Français, pendant les guerres royales, puis à la Révolution, Napoléon, 1870, 1914-1918 (là c’est un sommum), 40-45, et maintenant on change le fusil d’épaule : covide1984.
    La paix, c’est la guerre.
    La guerre, c’est la paix (au pays).


  • Godefroy De Bouillln, le hero qui inspira notre regretté Léon Degrelle.

     

  • #2658052
    le 03/02/2021 par Heureux qui, comme Ulysse...
    La Petite Histoire – Godefroy de Bouillon, premier héros des croisades

    Toujours plaisant de constater du fond antichrétien de ces sans-culottes bolchéviques qui se disent français et patriotes.
    La raie publique des FM leur va finalement très bien.
    Qu’ils disparaissent avec elle et sa pensée matérialiste pour le plus grand bonheur des justes et la résurrection de l’Homme !
    Si le véritable universalisme et la charité n’étaient pas chrétiens, on finirait presque par regretter que le NOM ne terminera pas son œuvre.

     

  • Attention car Tahar Ben Jelloun avait écrit ’’Les Croisades vues par les Arabes’’ livre intéressant, cependant il presente les chevaliers chrétiens comme de vrais soudards et la civilisation chrétienne comme pauvre, en comparaison des musulmans...
    Intox ! ... bien sùr qu’il y a eu des combats et des morts en Palestine,... comme combattaient depuis l’Antiquité les marins du Maghreb contre nos navires et villages littoraux en emmenant en esclavage tout chrétien prisonnier...
    Mais Il est admis maintenant et notamment par de plus jeunes historiens, notamment arabes...que c’est une ’’inversion accusatoire’’, une falsification !
    Au contraire c’est le rayonnement, la richesse, le raffinement de Byzance et de l’Empire chrétien qui seraient à l’origine des brutales razzias des tribus musulmanes plus pauvres et avides de butins.
    Idem pour l’Espagne conquise par les Mahométans !
    Idem pour nos temps modernes, Liban, Syrie, dont le très riche souk d’Alep qui a été razzié, ...et maintenant...l’Europe !

     

    • Un noble chevalier au service d’intérêts avant tout pécuniers au final, Jérusalem n’ayant tiré aucun effet positif sur la durée de cette courte reprise soit disant au nom du Christ.
      Le christiannisme en France est arrivé par le Baptême de Clovis, et le Vatican Romain ne régnait pas encore sur les chrétiens de l’époque.
      Et c’est donc très certainement pour les intérêts du Vatican que Godefroy de Bouillon est parti à la conquête de Jérusalem , avant ceux de la France.
      Le dernier chevalier chrétien qui s’est battu pour les intérêts de la France, avant voir contre ceux du Vatican était Bayard.
      Je simplifie car je ne suis pas historien mais simple chercheur de vérité né en France sous le rêgne de Satan.
      Donc avant de parler de mahometans amateurs de razzia en inverseur de Tradition, il serait bon de faire la différence entre les croisades pour le Vatican et intérêts de la France chrétienne.


    • C’est pas Tahar Ben Jelloun, c’est Amin Maalouf. J’ai le livre dans ma bibliothèque.

      A vrai dire de mémoire il montre le grand retard sur le plan médical des francs (j’ai en mémoire une anecdote assez hilarante) et surtout la terreur qu’ils ont inspiré aux musulmans au début des croisades par leur puissance militaire.

      Le personnage de Saladin est absolument attachant. Véritablement un très grand chevalier !

      C’est un livre intéressant surtout à cause des nombreuses retranscriptions de témoignages historiques. Évidemment la référence reste l’histoire des croisades de René Grousset.


  • #2658378

    Les Croisades par Laurent Guyenot.
    Est-ce que Godefroy de Bouillon avait
    les mêmes sponsors que Daesh ?

    https://www.egaliteetreconciliation...


  • Un super film sur les croisades " kingdom of heaven" de ridley scott je crois .Je ne sais pas a quel point c’est romancé ou historiquement exact,mais c’est un superbe divertissement,assez equilibre et avec un chouette souffle epique...

     

    • En terme de costume et d’ambiance c’est LE film le plus fidèle à ce à quoi a du ressembler cette époque. Y a très peu de fautes au niveau des armures et des costumes ce qui est rare pour une production américaine. Même les combats sont bons.

      En revanche il y a plusieurs erreurs historiques.

      Jerusalem a bien été défendue par un Balian d’Ibelin mais c’était ce qu’on appelait un "poulain", c’est à dire un européen né en Terre Sainte. Il était aussi plus vieux que dans le film au moment des faits.

      Saladin a bien accordé sauf conduit aux habitants de Jerusalem. A l’origine il demande une rançon mais finalement il a même fini par donner de l’argent à certains pour leur voyage.

      Sybille aimait sincèrement Guy de Lusignan et elle n’était pas très futée. Elle n’a jamais eu d’aventure avec Balian.

      Renaud de Chatillon était un beau gosse qui faisait tourner la tête aux femmes. C’est d’ailleurs ce qui lui a permis de réussir aussi longtemps par ses mariages.

      Les templiers n’étaient pas aussi bellicistes et fanatiques que ce que le film montre.


  • Réponse a chien dlaclasse...
    ...comme d’autres historiens et personnalités du Monde arabe, je maintiens et confirme mon post sur Tahar Ben Jelloun, ayant écrit dans ’’Les Croisades vues par les arabes’’... des choses fausses sur les chrétiens s’étant... d’après lui.... essentiellement mal conduits en Terre Sainte, alors que Byzance, la Civilisation chrétienne, étaient dans le collimateur des tribus arabes parce qu’elles convoitaient leurs richesses, du butin. Idem pour l’Espagne mahométane. Idem lorsqu’on accable el-Assad tandis que le Souk d’Alep ...réputé le plus beau d’Orient, et le Nord de la Syrie, ont été razziés, idem maintenant en Europe !
    Il y a toujours ce discours victimaire absurde et qui sonne faux du côté arabe.
    De dire cela n’enlève rien à certaines avancées, au mérite des arts, sciences arabes de l’époque.
    Désolé de l’avoir rappelé, mais l’Afrique du Nord depuis l’Antiquité, bien avant les Croisades, était l’agresseur, dans nos villages côtiers, sur la Méditerranée.
    Beaucoup de monuments algériens et marocains ont été construits par des captifs chrétiens. Capturer et rançonner les chrétiens était la principale activité des marins de ces pays.
    L’aventure des Croisades était avant tout religieuse, malgré de terribles et sanglants combats comme pour toute guerre, ce qui ne fait aucun doute.


Commentaires suivants