Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Suède tourmentée par les questions d’identité… de genre

En Suède, le nombre d’adolescentes qui ont été diagnostiquées comme souffrant de dysphorie de genre a augmenté de près de 1500 % en dix ans. Un phénomène qui touche d’autres pays.

 

Dysphorie de genre, le nouveau mal du siècle ?

Un rapport récemment publié par le Conseil national suédois de la santé s’est penché sur la santé mentale et sur la dysphorie de genre, un phénomène en forte augmentation chez le jeunes Suédois. Par dysphorie de genre, il s’agit de désigner la détresse ressentie par une personne transgenre, c’est-à-dire ayant les attributs physiques d’une fille mais se sentant garçon, ou l’inverse. C’est le sentiment d’inadéquation entre son sexe assigné et son identité de genre qui crée des perturbations, notamment troubles psychiques.

De plus, il existe deux formes cliniques de dysphorie de genre en fonction de l’âge de l’individu, l’une apparaissant dès la petite enfance, l’autre à la période pubertaire ou plus tardivement.

Ainsi, en Suède, chez les filles âgées de 13 à 17 ans, le nombre de cas de dysphorie de genre recensés a augmenté de 1500 % entre 2008 et 2018. Chez les garçons, c’est cette fois une hausse de 400 % qui a été observée au cours de la même période pour des hommes âgés de 18 à 24 ans.

 

6000 cas diagnostiqués en Suède en 2018

Au total, ce sont près de 6000 personnes qui ont été diagnostiquées comme étant atteintes de dysphorie de genre en Suède en 2018. En outre, le rapport souligne que la dysphorie de genre peut également avoir d’autres conséquences comme l’autisme, l’automutilation et les tentatives de suicide, plus fréquentes que dans le reste de la population.

Face à cette hausse, le corps médical n’est pas capable de fournir la moindre explication. Peter Salmi, un membre du Conseil national suédois de la santé, a déclaré dans un communiqué de presse que les autorités étaient tout à fait conscientes de la hausse marquée des cas, mais qu’elles ne savaient pas « ce qui cause cette augmentation ».

Ce phénomène ne concerne toutefois pas que la Suède puisque d’autres pays nordiques tels la Norvège et la Finlande, mais aussi des contrées d’Europe de l’Ouest, sont aussi concernés. À l’instar du Royaume-Uni qui a vu le nombre de changement de sexe chez les jeunes filles progresser de 4415 % en 10 ans, le nombre de jeunes filles ayant opté pour un traitement sexospécifique, comme les injections d’hormones, étant passé de 40 en 2009/2010 à 1806 en 2017/2018.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

106 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Quand tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens".

    Ce monde tel que nous le connaissons n’a plus rien à nous apprendre et est condamné à disparaître. Il faut donc revenir à nos vraies racines et ce qui fait qu’une civilisation tient (à peu près) la route.


  • #2391238

    Le (((cauchemar))) continue.


  • Preuve donc que leur ignominie fonctionne.

    Il faut sérieusement commencer à penser la division de l’humanité en deux :
    - l’une qui sera féministe, pratiquant l’avortement, adepte de la théorie du genre, usant de PMA, de GPA, de parthénogenèse, d’utérus artificiel ;
    - l’autre rejetant tout ça et ayant choisi de ne faire appel à la médecine que pour guérir, et sans atteinte à l’intégrité physique ou psychique de personne.

    Il faut le faire dès maintenant car sinon la première humanité interdira à la seconde de vivre.

     

    • Je plussoie... d’où renforcer Solid E&R, et développer un pôle santé, nourriture et logement (les besoins primaires) basé sur une nouvelle logique commerciale plus "humaine" (retour au troc ?)


    • Faire appel à la médecine pour guérir, déjà là, vous propagez leurs croyances ... et refusez donc par la même cette séparation que vous prônez.

      Molière et d’autres avant le disaient déjà. Ĺa médecine ne guéri rien du tout, elle gère la maladie. Elle soigne. Elle entretient des fonctions, des fonctionnalités, avec des traitements ou prothèses, donc de manière a-normale si l’on prend la norme (donc la santé) pour l’état naturel des choses. De la médecine dans son ensemble nous devons nous éloigner pour ne pas rentrer dans le jeu.
      Maintenant, cela demande d’accepter, nos fragilités, nos douleurs, notre vieillissement et notre mortalité... mais si on regarde bien, sans l’accepter et en courant se faire soigner au premier bobo, les gens souffrent quand même, vieillissent quand même, et meurent quand même, donc...

      On ne combat pas l’obscurité, on allume la lumière... La médecine, elle, combat la maladie.

      Le corps est prévu pour se guérir tout seul, la médecine prenant sa place lui interdit de faire son boulot et le rend dépendant d’elle. N’est-ce pas ce qui se passe ?

      Ta Foi t’as guéri !
      Votre santé est dans votre assiète.
      Voilà les deux seuls vrai préceptes de santé. (avec une activité physique cohérente et raisonnable, 10 km de marche par jour minimum étant le plus simple et efficace)
      Et quand vous êtes malades ? Acceptation, repos, jeûne, méditation... guérison... ou mort !
      Mais comme de toute façon, ça viendra...


    • Je rajouterai a la première : transhumaniste et eugéniste


    • À Nobru

      Arrête de délirer.

      - Un de mes amis chirurgien à la Salpêtrière a reconstitué une mâchoire inférieure à un homme qui avait eu cette mâchoire totalement détruire par un cancer. Le cancer guéri, il a pris de l’os du tibia et avec cet os a reconstitué une mâchoire. Au bout du compte, cet homme pouvait de nouveau parler, mâcher, avait de nouveau figure humaine, et bien-sûr pouvait marcher, puisque les choses avaient été faites de sorte que l’os du tibia se reconstitué en même lieu et place.

      - Sais-tu qu’on rend la vue grâce aux cellules souches, et que certaines expériences annoncent que l’on pourra un jour rendre l’ouïe avec ces mêmes cellules souches ?

      - Etc., etc.

      > Le genre de thèse que tu défends part du principe que les médecins sont des cons. Crois-tu vraiment qu’un étudiant qui s’engage dans ces dures et longues études ne soit pas capable de recul et de réflexion autonome ? ...

      Bref, arrête de délirer.


    • Eugenisme Aryen en somme, a la place du Talmudisme quoi.


    • À Blue Mountain

      Exact. Merci pour cette précision.


    • #2391590

      Il faut sérieusement commencer à penser la division de l’humanité en deux



      C’est déjà fait.
      Les occidentaux décadents ne font plus de gosses.
      Les gens issus des sociétés "patriarcales" en font, eux.
      D’ici 2050 ou 2070, quand la poussière de la guerre démographique sera retombée au sol et que l’on distinguera qui aura eu descendance et qui ne l’aura pas eu ... on verra qui la divine loi de la sélection naturelle aura privilégié.
      Il suffit de regarder toutes ces greluches qui se font féministes / homosexualistes / progressistes, etc. ... et qui ne rêvent que du beau prince africain indompté, voir un peu musulman intégriste sur les bords, macho, footeux et peu intello, le genre de mec qui les font frissonner jusqu’au fond de la cha... pour se rendre compte que les femmes, quand elles sont libres de choisir, valideront toujours les pires hommes qui soient, devenant ainsi des agents de la décadence civilisationnelle.


  • Une certaine propagande, et martèlement médiatique partout dans les films, la télé, les séries NETFLIX, Twitter, à donc l’air de bien fonctionner. Certains doivent s’en frotter les mains


  • C’est l’individualisme poussé à sa logique extrême : ça mène à la folie pure et simple et à l’auto destruction ; car lorsqu’on est lié à d’autres individus, par la religion, le travail ou la famille, on se donne des limites, mais dans le culte exclusif de soi, la famille elle-même devient un obstacle à l’épanouissement personnel...


  • La dysphorie massive qui s’instille dans la population ne vient bien sûr que de l’influence que subissent les jeunes générations actuelles, c’est à dire que c’est un phénomène purement artificiel savamment provoqué et maintenu.

    Ca n’est que de l’ordre de la propagande : est instillé dans leur esprit le doute pour les déstabiliser, et à partir de ce doute y accoler, par la promotion ambiante de l’anormalité, des désirs d’anormalité. Promotion de l’anormalité contre la norme, de l’anormalité comme supérieure à la norme, de l’anormalité érigée en nouvelle norme.

    Résumé : Satan s’infiltre dans les esprits au-travers de ses agents, promoteurs du désir humain, Roi et Orgueilleux, contre la saine Loi Naturelle.

     

  • #2391262

    Avec tous ces nouveaux concepts sur la revendication de ses propres tares, névroses, handicapes ou autre déviances psychédéliques, ce sont les psy qui vont faire la tronche et voir leur chiffre d’affaire fondre comme un glaçon dans le fion . Ca sent la reconversion en chirurgie tout ca !


  • Mais qu’est ce que c’est que cette vague ? c’est un tsunami ma parole !!!

    La morale est le système immunitaire de l’esprit.

    Cette morale qui est vomie partout depuis 68.


  • Il s’agit de causes environnementales , soit biologiques ( ce serait étonnant car sinon l’augmentation aussi énorme ne serait pas si récente ) , soit "sociales" c’est à dire la propagande des médias, de la TV, des réseaux sociaux, des émissions, de l’éducation ect. Donc Poutine a raison lorsqu’il dit qu’il faut interdire la " propagande homosexualiste" pour protéger les enfants, je pense sincèrement que ces chiffres lui donnent raison, et je ne dis pas ça pour une raison politique, et non ce n’est pas une pensée homophobe, rétrograde, fachiste, haineuse, d’extrême droite ou je ne sais quoi, c’est une mesure de prévention et de bon sens.


  • " Dysphonie " ! toujours la même astuce : inventer un mot savant à la Diafoirus pour impressionner les cons et leur inoculer une hyperbolique connerie .


  • #2391298

    c’est ce qui va nous arriver en France , si on laisse ces connards s’occuper de nos enfants à l’école , dès la maternelle

     

  • Ce pays, la Suède, écoute avec un sérieux pas possible toutes les « détresses ». Ces « détresses » qui finissent sous la ceinture ! - ado sentimental pré dingo, des pointeurs venus d’Afghanistan et autres lieux " beaucoup souffrance, madame ! ", des Greta Thunberg " fonderie climatique "... Il faut se ressaisir mon général !


  • La dinguerie de l’époque mais peut-être pas seulement....

    Depuis 1945, le nombre de molécules de synthèse dans l’environnement a cru de manière exponentielle ; Certaines d’entre elles ont des effets délétères sur notre santé. Les cas de médicaments induisant des malformations chez les enfants en sont un exemple.

    Dans la Manche un tiers des soles (les poissons) sont parait-il hermaphrodites. Les ichtyologues ne savent pas si c’est un phénomène naturel. Mais ils se demandent sérieusement si cette inter sexualité ne serait pas due à la pollution par les hormones contenues dans les pilules contraceptives. Elles passent dans l’urine, et ne sont pas totalement détruites dans les stations d’épuration.

    Peut-être que la dysphorie de genre est aussi une conséquence inattendue de la pollution et pas seulement de l’idéologie.

    Dans ce cas, la psychiatrie moderne, a certainement les moyens de compenser ce qui est alors la conséquence d’une intoxication.

    En Californie, les cas d’autisme se multiplieraient chez les enfants exposés aux pesticides. Les insecticides modernes ont des effets neurologiques sur les abeilles qui deviennent folles. Je vous renvoie au scandale du Gaucho de chez Bayer :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gauch...)

     


    • Dans la Manche un tiers des soles (les poissons) sont parait-il hermaphrodites.



      Je ne sais pas d’où vous sortez cette info mais je peux affirmer que c’est totalement faux.

      Vous confondez visiblement avec les études sorties ces dernières années sur le changement de sexe des poissons de rivière qui serait provoqué par les perturbateurs endocriniens contenus dans les plastiques et les pilules contraceptives.


    • C’est toujours à l’étude. Mais les perturbateurs endocriniens sont partout ! Des composés organiques qui ont des effets perturbants sur ce qui est considéré comme biologiquement normal - donc attention ! - mais dès que que l’on tente de s’approcher des processus en lien avec la reproduction... alors là, on observe des regards en position de défense, d’attaque ! C’est nous qui posons les mots homo, bi, trans... nos interprétations simplistes, ainsi est l’homme. Mais de la vie, des anomalies multiples - Le Pen m’a secoué ! Voir vidéo sur E&R récemment ! Il n’a fait que peu de biologie mais son approche en 84 était juste et prudente - produisant des signaux qui perturbent tout l’ensemble... A cela s’ajoute l’encouragement ambiant venant de téméraires qui ont dépassé les limites : vas-y ! N’aie crainte ! C’est jouissif ! Et voilà que l’on observe au sein de l’ARN une sorte d’adaptation réussie ! Une catastrophe. Une face de gouine, de malade trans, de bi,... Cela se voit ! Minorité égressive ? Logique. Une volonté de puissance, même dans la négation de la vie, se débat et cherche par des moyens détournés les moyens à sa propre intensification de puissance. Un cancer se bat aussi pour sa survie, pour croitre, s’agrandir, s’affirmer, s’imposer...


  • Messieurs, non... ce sont des raisons hormonales compliquées... ne politico-psychologisez pas ce ne serait pas digne du niveau E&R. Les gens qui vivent ça sont troublés, souffrent, font comme ils peuvent.
    Les médicaments, l’insensibilité hormonale, les excès des hormones de la mère sont des pistes bien plus solides.

     

    • Il y a des causes matérielles et objectives, bien sûr, mais il y a évidemment un environnement ultra favorable !

      Quand, il y a 50 ans, un garçon disait vouloir être une petite fille ou inversement, on en rigolait et on lui disait que ça lui passerait, et ça lui passait.

      Aujourd’hui on s’interroge, on se demande si finalement ce ne serait pas sérieux voire, en dernière instance, on met en branle toute la thérapie de changement de sexe, car celle-ci doit être faite avant l’adolescence si possible pour être mieux réussie (ça reste horrible dans tous les cas).

      Et à 20 ans ou à 30, cette personne fait des tentatives de suicide. Voir le très bon reportage (étonnamment neutre) sur le sujet qu’avait fait une grande chaîne de télé il y a 1 ou 2 ans maxi, malheureusement je n’ai plus de lien sous la main ni même le titre en mémoire.


    • @Daniel
      Oui bien sûr,…
      …d’ailleurs chaque étape comporte son lot de "raisons compliquées" :

      - loi Naquet (27/07/1884) / rétablissement du divorce.
      - loi Neuwirth (19/12/1967) / pilule contraceptive.
      - loi Veil (17/01/1975) / dépénalisation de l’avortement.
      - loi Carbonnier (11/07/1975) / extension des cas de divorce.
      - loi Mélenchon, Badinter,… (15/11/1999) / PACS après CPC, CUC, CVS, CUS, PIC.
      - loi "Bite t’auras" (17/05/2013) / mariage homo.
      - loi Buzyn (xx/xx/2020) dite "loi bioéthique" / PMA sans père, traitement de l’embryon.

      Et à suivre, pour la masse non-élue, puisque les autres annexeront jusqu’à l’Olympe :
      - Maternité de substitution (GPA, puis… utérus incubateur artificiel).
      https://youtu.be/vp-nSARu7cY
      - Recommandation OMS, puis obligation de sélection des embryons, puis des gamètes.
      - Création d’enfants sans parents.
      - Création de gamètes artificiels.
      - Contrôle des naissances, puis interdiction de la procréation naturelle.
      - Abolition de la notion de parent, et création d’individus asexués et/ou bisexués.

      Bref, la promotion des lubies de genre sert à accompagner la merde en marche.

      A moins que votre commentaire soit à prendre au second degré ?


  • Moi je ne sais déjà plus si je suis un chien ou un poisson. Faut que je me décide. Mon voisin s’est déjà pris pour une voiture, ça roule pour lui !

     

  • Tout est une question d’ambiance et d’éducation. C’est pour ça que pour protéger nos enfants, il faut accélérer la réinformation.
    Tous ceux qui défendent le système ultra libéral libertaire sont démoniaques consciemment ou inconsciemment....


  • #2391326

    Donc on oblige la jeunesse à croire des inepties du style "Le genre est une construction sociale", "On peut se sentir simultanément homme et femme", "Il existe plus de 47 genres différents !", "Le patriarcat est responsable de tous les maux et misères du monde" et autres "La femme est l’avenir de l’homme" et on s’étonne qu’on ait cette catastrophe en sortie de chaîne ?
    J’ai bien des solutions radicales à proposer mais après on va encore me dire que je me prends au sérieux...


  • "Nous sommes une génération élevée par des femmes..." (Fight club) dirigée et sermonnée également en questionnement permanent devant le phénomène migrant !
    et j’vous cause pas du temps pourri au cercle arctique,de la restriction de l’aquavit et de notre futur roi Oscar... !!!

    Dans 30 ans,y’aura plus qu’Ikea pour se la jouer suédois !!!


  • La Suède est un asile psychiatrique à ciel ouvert ! C’est le Royaume des tarés là bas !

     

    • #2391511

      Exact. Pour avoir visité la Suède et la Norvège, je confirme. En ville une atmosphère étrange et malsaine d’un bonheur affiché dissimulant des traumatismes et des rancœurs qui feront mal quand ça pétera. Heureusement les paysages viennent atténuer cette horreur. Y’a qu’en Islande où il reste qqch de sain et où se sent bien.


    • #2391573
      le 18/02/2020 par Aiguiseur de guillotines
      La Suède tourmentée par les questions d’identité… de genre

      M’en parle pas... je suis resté 9 ans avec une Suédoise. À la fin je me suis tiré. Une bobo gauchiste , pro immigrants, féministe, soutenait les lgbt+mon cul et. ..
      Pfffff. ....


  • Et ils continueront dans leur idéologie, meme s’il y a des suicides et autres détraqués.
    Ils iront jusqu’au bout, ils ont droit a 7% de perte, à moins que quelque chose vienne les stopper


  • C’est quoi le souci ? De nos jours on peut tout être ! Eẗre femme avec une bite, homme avec une chatte, être homme et femme à la fois, être neutre, être caniche, poisson rouge...être noir quand on est blanc, être blanc quand est noir...enfin bref pas de limite ! C’est ça le progrès !


  • votre problème c’est que vous croyez qu’un père est forcement un homme (.E. Macron)

     

  • Satan règne bel et bien sur la Terre... même le Pape roule pour lui. La bonne nouvelle, chers amis, c’est que le Christ ne devrait plus tarder à revenir. Courage !

     

  • Prédiction politique précise : Après la Révolution, des tribunaux populaires jugeront les journalistes, les politiciens, les psychologues, les psychiatres, les assistantes sociales, les enseignants,... qui ont manipulé des millions d’enfants.

     

  • Malheureusement la quasi majorité des gens ici en commentaires n’ont rien compris.

    Pourquoi ça augmente ce type de phénomène ? Des dingues nous sortent des théories tirées par les cheveux, les hormones, les machins dans l’air. Alors qu’il y a tellement plus simple :

    les réseaux sociaux !!!!

    Il suffit d’aller surfer sur youtube et de voir les influenceurs. C’est bourré à craquer de types transgenres, des mecs qui expliquent leur problème. Vous avez des mecs qui se maquillent, qui vous parlent avec des boucles d’oreilles, rouge à lèvres, habillés façon femme mais avec une barbe et se plaignent que dans la rue on les regardent.

    Tout un tas de gens sur youtube et ailleurs font du prosélytisme pour les LGBT. Ils suggèrent aux jeunes de ne pas hésiter à faire leur coming out. Tu te poses des questions ? Essaie d’être une femme si tu es un mec, essaie d’être un mec si tu es une femme. Change d’habits. Maquille toi si tu es un homme. Couche avec un garçon si tu es un homme, embrasse quelqu’un du meme sexe.

    C’est rempli de dingues sur les réseaux sociaux, les gosses dès 8 - 10 ans regardent ça chaque jour et ça fait quoi à votre avis sur l’esprit d’un enfant, adolescent, de voir ce genre de connerie, ce prosélytisme constant ?

    Quand vous laissez vos mômes avec des smartphones qu’ils regardent au fond du lit jusqu’à 1h du matin, passent leur temps sur leur ordi dans la chambre sur internet à regarder les tutoriels maquillages ou les dingues qui se demandent s’ils sont un homme ou une femme et propagent de la merde dans la tête des gosses, ne vous étonnez pas que vos enfants finissent par devenir LGBT aux aussi et que ce phénomène explose.

    Si demain sur youtube des tonnes de jeunes influenceurs disaient qu’il faut essayer le fist anal, ça fait beaucoup de bien, vous constateriez une explosion des visites chez le généraliste pour déchirures anales et les gens se demanderaient "tient c’est bizarre, il y a une recrudescence d’anus déchirés, ça doit venir de l’air ou de ce qu’on mange". Non ça vient des réseaux sociaux et la merde qu’on fout dans la tête des mômes !!!

    Je vous assure, allez surfer sur youtube, les trucs de maquillage, des influenceurs à la mode, vous serez en mode panique au regard de ce qu’ils racontent comme conneries. Vous avez en résumé des petits cons qui racontent de la merde et les jeunes qui ont un pois chiche et ne réfléchissent à rien, écoutent, pense que c’est ça la vie et pétent un boulon.

     

    • #2391542

      C est l information mon cher ,youtube est une information de masse mondiale, les états unis appelle Facebook, youtube, Twitter, etcetc ," les maîtres de l univers "ils remplace tout simplement l information de masse qu’ était la télévision, la radio, les journaux. Avec des algorithmes qui ne mettrons jamais en place les véritables dissidents, pour appliquer indéfiniment le programme. Le tour est joué !?je le répète, l information à toujours été la première arme de guerre jamais créé dans l histoire de l humanité.


    • Le seul dingue ici c’est toi pour oser nier des faits scientifiques reconnus, à savoir la présence de perturbateurs endocriniens dans l’eau et la nourriture causés par les plastiques et la pilule contraceptive, ainsi que la sélection négative et la chute des hormones androgéniques causées par la tertiarisation intégrale de l’économie depuis la seconde partie du vingtième siècle.

      La testostérone, la dht etc... n’ont pas qu’une fonction dans la prise de muscle, elles ont aussi une influence sur le cerveau, la personnalité et les décisions que l’on prend. Le nier témoigne seulement de votre absence de connaissance en biologie.


    • @chercheur
      Parce que l’influence psychologique n’a jamais été prouvée scientifiquement peut-être ?
      La manipulation mentale ça n’existe pas, selon vous ?
      Il est probable que les perturbateurs endocriniens jouent un rôle dans cette affaire mais la dimension psychologique certainement aussi. Pourquoi opposer les deux ?


    • Merci Pierre ; les jeunes sont effectivement très influençables.


  • Les détraqués ,ça existe depuis la nuit des temps ,et il suffit de les exister pour qu’ils se réveillent .
    C’est une question d’éducation ,mais comme celle-ci a été abandonnée ,on ramasse les morceaux .Et puis ,il y a un effet de mode pour être dans la marge ou la barge (au choix) .Tout ce qui est beau ,bien ,exceptionnel dans le sens du bien ,n’est plus intéressant ,maintenant ,on fait l’inverse pour aller vers la facilité .
    Il est plus facile d’être con qu’ intelligent ou instruit ,ça demande moins d’efforts et en plus ils sont mis en avant .C’est tout un art de nos (pauvres) jours .


  • Sont loin les vikings. Encore un pays qui n’est pas près "de gagner la guerre"...

     

    • La Suède, qui n’a pas de pétrole mais des idées toutes pourries, aura été le premier pays à appliquer toutes les confusions socialo néolibérales : pas de race, pas de genre, résultat de ce féminisme délirant…. Et donc plus de culture sauf de la techno naturaliste bref comment faire du son avec des gouttes d’eau qui tombent, le craquement de la glace… bref avec du vent. Imposées par une véritable chape de plomb, il n’y a aucune liberté d’expression dans ce pays. A la fin des années 80, il y avait tant de jolies filles, de magnifiques femmes partout qui se faisaient chier en boîte de nuit, très éduquées au minimum trilingues (suédois, anglais, français,...), alors que les futurs vikings de la saison sur netflix, avec leur chemise de bucheron rouge, la casquette US vissée sur la tête, partaient, seuls, à vélo à la pêche au saumon,... sur d’interminables pistes cyclables pour finir avec un tomahawk sur la tête, complètement torchés à la bière blonde, à la pisse dès 20h : la consommation d’alcool fort y étant interdite au-delà. Voilà le résultat de cette dégénérescence humaine, nous y sommes, ces gens ne savent même plus s’ils sont femme/homme/saumon/pintes de bière...


  • Les masculinistes us (red pill) ont analyse tout cela.D’apres rollo tomassi,grosso merdo,on,le systeme,le "village",eduque les garcons comme des filles "defectueuses" et non plus comme des garcons, et met les valeurs et comportements feminins sur un piedestal. D’ou les transgenres qui sont de maniere predominante des hommes qui veulent devenir des femmes.
    AS l’avait remarque bien avant avec son bouquin "vers la feminisation".
    Beaucoup de femmes divorcees qui elevent leur enfant seules ont un probleme quand le gosse est un garcon et pas quand le gosse est une fille...


  • #2391406

    "Face à cette hausse, le corps médical est incapable de fournir la moindre explication"

    Ou ne le veut pas... car cette explosion coïncide bizarrement avec le début des pignolages collectifs sur l’identité de genre, justement, en prônant la "déconstruction" à tous les niveaux. De là à imaginer un lien de causalité, il n’y a qu’un pas que je franchis allégrement.

    Car les gens "pas dans le bon corps", c’est un peu comme les extraterrestres ou les allergiques au gluten, y’en a jamais autant eu que depuis que les médias en ont fait des quasi psychoses sociétales.



  • un membre du Conseil national suédois de la santé, a déclaré dans un communiqué de presse que les autorités étaient tout à fait conscientes de la hausse marquée des cas, mais qu’elles ne savaient pas « ce qui cause cette augmentation ».




    Le pauvre il n’est pas au courant que l’adolescence est une période de crise identitaire . Il n’a pas compris qu’en proposant le justificatif de disphorie de genre les ados allaient sautés dessus pour expliquer leur mal-être ... et surtout les filles.
    On leur a tellement bourré le mou avec l’idée que les hommes ont tous les avantages, que quand elles voient pousser les seins qui les encombrent et venir les régles , les risques de grossesses, la prise de contraceptif jusqu’à la ménopause, et les maternités et toutes ses conséquences , elles se disent qu’en toute logique leur malaise tient au fait qu’elles ne sont pas faites pour être femme .
    Les féministes comprendront peut être un jour, que leur combat est une guerre contre la féminité et que les hommes ne sont pas responsables du fait qu’elles sont des humains femelles .

     

    • @ petithous

      Vous avez tout à fait raison me semble-t-il, mais le pire, si je puis dire, est que tout en se détestant en tant que femmes, de plus en plus ces adolescentes mal dans leur peau renoncent à leurs attributs féminins, mais ayant intériorisé leur détestation de l’homme, ce violeur compulsif, elles ne vont pas jusqu’à chercher à "devenir" un homme mais optent pour un entre-deux asexué. J’ai récemment eu vent d’un tel cas (heureusement je n’ai pas eu à y être confronté de visu, mais il s’en est fallu de peu), et depuis je prie chaque jour pour qu’aucun(e) des adolescent(e)s de mon cercle familial ne tombe dans ce genre d’horreur. Car si c’est le cas, de plus en plus il va être assimilé à de la maltraitance de s’opposer à ces délires. On a déjà vu des cas en Angleterre où des parents se faisaient retirer la garde de leur enfant car ils osaient contester le diagnostic de dysphorie de genre émis par tel ou tel Docteur Maboul 2.0 infiltré dans l’établissement scolaire de leur enfant.


    • Vous avez absolument raison !

      En tant que femme, dès l’enfance, on m’a fait croire que c’était mieux d’être un homme, que les hommes étaient plus "libres", qu’ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient... Et que naitre femme était une sorte de malédiction, le calvaire de toute une vie.
      J’ai eu énormément de mal à me débarasser de cette conception là.
      De plus, on dit souvent que cette société laisse plus d’importance aux femmes qu’aux hommes, mais c’est faux, j’ai plutôt envie de dire à certaines femmes, celles qui sont utiles au système, mais surtout pas aux autres !
      Je peux vous dire que quand vous vous opposez aux délires des féministes, vous êtes bien seule...
      Mais je sais bien sûr qu’il en va de même pour les hommes ! Je veux dire, pour ceux qui ne sont pas utiles au système, et contre qui le système retourne ses groupes de déviants-serviteurs.

      De toutes façons, depuis qu’on a retiré toute l’initiative aux hommes (par un Etat qui décide presque dans les moindres détails le déroulement de votre vie... et qui contrôle tout !) et depuis qu’on a désacralisé la fonction de donner la vie, hommes et femmes sont complètement niés dans leur nature. Aux femmes, on leur dit de se comporter comme des hommes, et aux hommes, inversement.

      Et pour les gosses... C’est simple, un enfant se construit par mimétisme et prend très au sérieux, même si il ne le manifeste pas, ce que lui disent les adultes, il est donc évident qu’une propagande visant à dire qu’on peut ne pas être né dans le bon sexe générera des milliers de gamins qui penseront ne pas être nés dans le bon sexe. Je pense que les initiateurs de cette propagande savent cela, mais combien d’éducateurs, combien de profs et d’instits, en permanence confrontés à des enfants, n’arrivent même plus à voir qu’ils s’adressent justement à des enfants, et non à des adultes, et deviennent les relais de cette propagande, toujours, soit disant pour le bien des enfants.

      Vivement le réveil ! Car il est de plus en plus insupportable de voir chez des adultes des comportements aussi irresponsables...


  • Inquiétant.
    En effet, j’ai remarqué depuis ces 4 dernières années, l’arrivée de jeunes stagiaires /apprentis dans mon travail. Je fais un métier d’homme (industrie métallurgique).
    Les gamins sont bien souvent de petite taille, fin, imberbe, une petite voix, et un regard d’un oeil encore enfantin. C’est le cas essentiellement en ce qui concerne des "de souche ". Les quelques "wesch wesch " ne sont pas concernés.
    Le dernier qui est arrivé, je lui est dis : "ah tu est en stage de decouverte 3 ème ? "
    Il m’a répondu : "mais non, je suis en deuxième année de Bac, j’ai un stage de 4 semaines à faire chez vous."
    "Ah.." je lui donnais 11 ans.


  • Des symptômes de possession par des djinns de l’autre sexe. Rien de plus. Sans connaissance de la réalité du monde des djinns que seule l’Islam peut amener, l’Occident continuera sa chute accélérée en accusant le remède. C’est pourtant tellement simplifié aujourd’hui l’ accès à la connaissance pour tous , mais l’ être humain reste borné et préfére la détresse et la maladie à la joie et la bonne santé , libre à lui.

     

    • Je ne veux pas être agressif et amener mon eau au moulin de Zemmour & consorts... Ainsi, c’est avec bienveillance que je vous prie de garder votre Islam là où il est bien. Les Francais qui ne connaissent pas leur histoire ont oublié leurs saints pères, leurs guérisseurs, leurs guides spirituels et les milliers de clochers qui sont érigés à la gloire de Dieu et en leur mémoire. De Saint Martin de Tours à Saint Louis, en passant par Ste Geneviève de Paris et Jeanne d’Arc (pour les féministes qui pensent qu’aucune femme n’a été suivie par des hommes avant leur "émancipation"). Alors merci, mais l’Islam repassera, la chrétienté a toutes les armes qu’il lui faut pour lutter contre le Malin... Il suffit de s’y intéresser et d’y consacrer les efforts.


    • #2392489
      le 20/02/2020 par lefoutagedegueulepermanent
      La Suède tourmentée par les questions d’identité… de genre

      @eux errent, ceux qui sont les plus proches des chrétiens selon moi sont justement les musulmans... Chrétien français est un oxymore aujourd’hui... Les "vrais" chrétiens sont calmes et dépassionnés et sont plutôt présents dans les pays du Moyen Orient et ont des têtes...d’ARABES...


    • Un vrai chrétien ne peut admettre que la véracité se trouve dans une autre religion... Ca, c’est plutôt un chrétien mondialiste, compatible avec la religion universelle qu’on veut nous imposer.
      Et en France, l’Histoire est catholique, et nos ancêtres n’acceptaient pas les religions étrangères (et ça leur a permis de protéger leur pays....) pourquoi toujours vouloir changer ce pays ? Pourquoi toujours vouloir lui imposer ce qui lui est étranger ? Ne voyez-vous pas que cela nous détruit ?


  • #2391464

    Des amis ,médecins, reviennent d’un séjour en Suède, à Stockholm , ils ont beaucoup bourlingué à travers le monde , ils ne sont pas du tout complotiste , encore à la vieille école gauche/droite ,lui est conseiller général PS, ils en sont revenus horrifiés, ils m’ont dit :
    - la Suède est une dictature ils me l’ont dit texto et pourtant c’est pas le genre à employer les grands mots, ça m’a surpris de leur part .
    - une société totalement asceptisée , ils m’ont dit "comme dans un hôpital"
    - les gens sont tristes,apathique
    - il n’y a plus d’espèces, même les sdf ont un smartphone pour recevoir l’aumône
    - il faut se mettre à 5m d’une habitation pour fumer une clope, on te le rappelle fermement avec le sourire
    - aucun bar, aucun débit de boissons alcoolisées ; un seul géré par l’Etat avec des bouteilles hors de prix...etc...
    et le musée Abba !
    Donc ceci explique cela.

     

    • J’habite en Finlande, à côté et je peux dire que tout cela est vrai. Les gens sont très sympathiques et aimables mais, ayant voulu faire du business en Suède, je me suis heurté à un mur mou et même cotonneux.
      Pour les bars, ce n’est pas exact, on peut y consommer de l’alcool... mais c’est cher du centilitre !
      Par contre, en effet, la vente au détail est contrôlée par des magasins d’État "System Bolaget" (c’est bon à savoir quand on y va) et c’est "Alko" en Finlande.


  • Putain ils me déçoivent... Et dire qu’avant ils étaient des Vikings.

     

    • Ça c’était avant le "puritanisme" protestant


    • #2391757

      Ça s’etait du temps où ils étaient de fiers païens ! Ensuite des traine-savattes sont venu les évangéliser pour leur apprendre l’amour, le péché, la pénitence et la repentance !


    • @Parole d’Yvan Gilles

      Les vikings païen n’étaient pas plus puissant que les puissants royaumes chrétiens du nord.
      Après avoir appris la chevalerie, la façon de combattre à la française, et Unis sous le signe de la croix, les vikings normand ont envahi et conquis l’Angleterre, fondant ainsi le puissant royaume qui dominera les océans.
      Le royaume du Danemark restera longtemps une puissance militaire et commercial de la ligue hanséatique.
      Les polonais, russes, baltes ou encore prussiens se souviendront longtemps des guerres du légendaire Gustave II Adolf (le lion du nord).
      Alors non, ce n’est pas la chrétienté qui a affaibli les fiers guerriers du nord ;) !
      Souvent beaucoup de monde pense que la chrétienté a ramolli l’Europe. Il n’y a rien de plus faux. N’oubliez jamais la promesse faite à l’empereur de Rome Constantin : sous ce signe tu vaincra !


  • #2391485

    La parade des monstres n’a pas fini de déambuler pour les mises-en-scènes des marchands du temple. Et pas de pitié pour ces petits esclaves châtrés. Show must go on chantait Freddie Mercury. Jusqu’à ce que la réalité ait une gueule de fin du monde. Jusqu’à ce que l’humanité ait une gueule de cancer généralisé.
    Ce jour là, à l’heure du jugement, il vaudra mieux être un homme, un vrai, une femme, une vraie.

     

    • #2391629

      C’est justement en prévision de ce moment de collapse, que j’ai décidé de devenir bi-mâle.
      Je me pique à la T, comme il disent, ce qui triple ma concentration naturelle en testostérone et la semaine prochaine j’ai un rdv avec le chirurgien pour me faire greffer une deuxième bite.
      J’ai décidé qu’elle aura 5 cm de plus que la naturelle, ça m’en fera une de 25 et une de vingt.

      Chuis en train d’essayer de convaincre ma femme de se faire greffer un vagin sous chaque aisselle (puisqu’elle ne se rase plus depuis longtemps autant profiter de sites déjà propices).
      Elle n’est pas trop contre, tant que ça reste discret.
      Ce qu’elle refuse catégoriquement et où j’risque d’avoir du mal à lui imposer, c’est la deuxième paire de nibards dans le dos.
      Moi, j’y vois un avantage certain, en cas de levrette, mais elle reste septique sur ç’coup-là.


  • #2391570

    Le pire c’est qu’on fabrique ces pathologies, les progressistes pensent que c’est une libération alors qu’en fait ils participent à de nouvelles aliénations sociétales et de nouvelles niches de marché pour Big Pharma....tant qu’à faire un petit billet, autant mettre en avant les progressismes dont on a besoin pour le grand capital, on prend un bon franc maçon bien ouvert aux "nouveaux droits" et à "l’évolution de la société" copyright et après avoir bien malaxé le cerveau des gens via les médias/études bidon/branchouille Konbini-Vice, un petit film sortant sur le sujet genre Tomboy et ben voilà le résultat !


  • #2391586

    Le monde occidental va tres tres mal. Merci à l’ultra médiatisation d’un phénomène hyper rare à la base.


  • #2391617

    Où sont passés les fiers guerriers vikings qui semaient la terreur dans toute l’Europe ????


  • Ils font tout à l’envers : la disphorie de genre existe, mais au lieu de changer de sexe par le transsexualisme ils feraient mieux de créer des thérapies spéciales pour accepter son sexe physique. Il s’agit d’un problème avant tout psycho-spirituel accentué par des problèmes hormonaux.

     

    • Non, c’est étudié pour !
      La chirurgie rapporte beaucoup plus que le psy ! Il y a la préparation esthétique (raccourcir le nez, rogner le menton, pulper les lèvres et un coach pour modifier la voix) puis on s’attaque aux organes, avec la peau des cuisses on fabrique un pénis, on coud, on ajuste, on rajoute une pompe pour gonfler le membre, etc) Après il y a les complications qui permettent de revenir sur le billard, ensuite la prise d’hormones à vie, et bien sur on retrouve le psy pour le/charcuté(e) et son entourage traumatisé...Bref c’est sans fin jusqu’à ce que mort s’en suive !
      ...Et tout ça naturellement remboursé par la Sécurité Sociale.


  • "Face à cette hausse, le corps médical n’est pas capable de fournir la moindre explication. Peter Salmi, un membre du Conseil national suédois de la santé, a déclaré dans un communiqué de presse que les autorités étaient tout à fait conscientes de la hausse marquée des cas, mais qu’elles ne savaient pas « ce qui cause cette augmentation ».

    En lisant les bouquins plus dissidents ils auraient plus d’explications.


  • #2391680

    Ils connaissent très bien la cause, perturbateurs endocriniens par ci part la, c’est pas nouveau !

     

  • En moyenne, la Suédoise moderne a son premier enfant à l’age de 30 ans, or le pic de fertilité d’une femme se situe entre 18 et 25 ans. Je vous laisse imaginer le cocktail d’hormones pré natal auquel l’enfant est exposé, ou pas exposé justement.

    La biologie se fout des évolutions sociétales. Un enfant qui nait en dehors du pic de fertilité de la femme et qui ne reçoit pas le sein n’aura jamais un développement hormonal optimal.


  • Oui dans ces changements telluriques des sociétés occidentales qui auront lieu durant la décade en cours, la Suède est sans doute en tête de liste de l’expérimentation. Sa population autochtone sera mise en minorité dans les trois grandes villes, Göteborg, Malmö et Stockholm. Elle fera face à une sécession extra européenne, voir une prise des commandes au vu de leur incapacité totale a assurer le minimum d’ordre aujourd’hui. Il y aura peut être des mouvements du type Dieu Baal avec de jeunes suédoises jetés dans le feu pour assouvir la bête, bref si on veut connaître jusqu’où la folie peut nous conduire gardons un œil sur ce bout de terre.


  • #2391732
    le 18/02/2020 par Que toute chair fasse silence
    La Suède tourmentée par les questions d’identité… de genre

    C est une mode. Rien de plus. Comme l était l augmentation exorbitante de l anorexie il y a 15 ans ou comme l était celle de l automutilation il y a 20 ans. Vous n’avez pas idée du nombre de jeunes qui se disent autistes aujourd’hui sans en manifester les moindres symptômes... Mais ça fait cool, ça fait oppressé. Vous remarquerez qu il s agit toujours de jeunes ! Eh oui ! Aujourd’hui pour être "cool" Il faut être noir, handicapé et trans. Là c est la timbale !

     

    • Sauf que l’anorexie tu peux la corriger. Te faire refaire la teub, déjà, c’est plus problématique...


    • Non, ça n’est pas une mode, c’est une réelle anomalie de la Nature. Ce qui est la mode, c’est d’inculquer cette idée à des jeunes, qui veulent jouer à ça pour voir, pour provoquer, et qui se persuadent d’en être atteints, il est là le danger pas ailleurs. Mais comme si le fait d’être une fille et aimer jouer au cowboys ou à un garçon d’aimer faire la cuisine étaient les symptômes évidents de cette maladie !!! Certains s’y engouffrent que ce soit parent ou médecins complices de cette connerie d’affirmer qu’il y a réellement maladie.
      Il faudrait se diriger peut-être plus vers les poisons qu’on ingurgite depuis des décennies, qui polluent nos cellules et au moment de la conception et pendant l’évolution de l’enfant dans le ventre de sa mère, les cellules ne savent plus trop vers quoi tendre, au départ, le foetus est à la fois mâle et femelle, et c’est au fur et à mesure que ça se précise, mais parfois ça rate.


  • #2391734

    auto aliénation = grosse clientéle pour de nouveaux marchés ( greffage de couilles et de seins, changement de garde robe ou passage aux santiags) = remise à jour psychologique ( qui suis je en tant que parent 1 ou 2 ? ) = appartenance aux ingénieurs sociaux .

    pendant ce temps grand remplacement en marche , vue que les "souches" dégagent dans le virtuel plastico-siliconné et la "new pensée" = échange mon cul contre ta bite avec en prime une pair de sein si tu m’offre ton dernier iphone et ton gosse gender fluid élevé par ton transhumain de mari.


  • Eugene Michael Jones explique parfaitement le désordre occasionné par l’absence du Logos ( le Verbe ).
    La Création entière en est imprégnée fondamentalement.


  • le pire c’est que ceux qui revebdiquent leurs droits à devenir ce qu’ils ne sont pas , ont l’impression de choisir ...librement.
    putan mais qu’est ce qu’ils ramassent les pauvres .
    déglingués dés le départ pour finir en piéces détachées ou se calquer sur une image extérieur promut par les "chirurgiens de l’esthétique".
    ils se font doser d’une force , c’est malaise land ce pays , avec es oui oui crispés et déprimés.

    je plaisante , mais c’est terrible de traverser la vie en se faisant voler son mentale et se faire refourguer un mental en toc pour se rediriger dans le réel.


  • "les autorités étaient tout à fait conscientes de la hausse marquée des cas, mais qu’elles ne savaient pas « ce qui cause cette augmentation"

    La cause ?

    Au hasard je dirais "brainwashing progressiste" ?

    Attention je dis bien "au hasard" ! Padamalgam svp !

     

    • Tout à fait d’accord , les autorités font les innocentes alors qu’elles se frottent les mains de la réussite (si ce sondage n’est pas truqué , ce qui est rare) de leur propagande qui je suppose est aussi massive qu’ici.


  • #2391792
    le 18/02/2020 par Paysan qui veut aider les Suédoises
    La Suède tourmentée par les questions d’identité… de genre

    J’aime bien les Suédoises ,si elles veulent migrer , j’ai un champ libre ,avec une grange, elles sont les bienvenues pour un camp de migrantes suédoises
    Pas d’amalgame avec les Suédoises
    On va "vivre ensemble"

     

  • #2391801

    Est-ce qu’il y a un telle augmentation à cause de la propagande LGBT, ou est-ce simplement que les concernés se sentent plus libres d’en parler qu’autrefois grâce à cette même propagande ?

     

    • Les deux ! c’est une réelle maladie et ceux qui en étaient victimes n’en parlaient jamais évidemment, c’était une honte comme si c’était de sa faute d’être né avec ce handicap, et aussi le mouvement Lgbt qui récupère ceux qui ne sont pas dans ces cas là mais qui sont entrainés par ce mouvement qui leur fait croire qu’une identité ( mâle ou femelle ) ça se choisit. Non, on est ce que l’on ressent vraiment, mais quand c’est une réalité, pas juste pour s’amuser.


    • #2392416

      La diaspora des dysphories de genre aiguë


  • "Face à cette hausse, le corps médical n’est pas capable de fournir la moindre explication".
    Eh ben, le corps médical doit être sourd et aveugle !
    Ça fait bientôt 10 ans que tous les médias et les progressistes de mes deux colportent et diffusent assidument les fumeuses et funestes théories du genre ! Et on s’étonne que ça déstabilise les plus fragiles en manque de repère et de modèles, à savoir les enfants et les jeunes...

     

    • "Face à cette hausse, le corps médical n’est pas capable de fournir la moindre explication".
      Il faut juste compléter la fin de la phrase par : "explication médicale".
      Bien évidemment que la propagande médiatique est en partie responsable de cette subite hausse parmi des ados mal dans leur peau (surtout des filles) qui ont conscience qu’ils ne correspondent absolument pas aux canons de beauté propagées aux travers de tous les médias visuels (TV, ciné, magazines, pub...). Je suis une fille (qui se trouve) moche ? Autant devenir un garçon qui ne subit pas autant cette dictature et concurrence du beau à tout prix. (en plus ça coûte moins cher !). Pommés et mal dans sa peau.
      S’il s’agissait d’une libéralisation de la parole ou la disparition de tabous, nous devrions avoir tout autant ce phénomène chez des adultes.


  • La Suède est LE pays de l´Europe qui préfigure ce qui va se passer en France, et s’y passe déjà.
    Pays dans lequel les gens parlent tous anglais, avec un gouvernement composé de femmes uniquement, avec une immigration massive de plus en plus incontrôlable et une horde de gauchistes prête à les accueillir, pays dont le taux de viol a augmenté de manière spectaculaire.
    On est passé des bons vieux Vikings, ceux qui ont terrorisé l’Europe et découvert l’Amérique, aux cheveux bleus en tout genre, hallucinant


  • "Face à cette hausse, le corps médical n’est pas capable de fournir la moindre explication. "

    Sans dec’ !!! On bourre le crâne de ces enfants depuis des années, et "on" n’a pas d’explication sur ces psychopathologies ?!

    Pays de dégénérés....


  • On parle bien du peuple qui a comme ancêtre les vikings ? Du peuple qui a soutenu le 3ème Reich en appliquant les lois raciales de Nuremberg ?

    Comment un peuples traditionnellement aussi viril et guerrier a pu changé du tout au tout en devenant immigrationniste et LGBTiste....

    Peut-être que l’école de Francfort serait la cause du progressisme radical que le monde occidental subit depuis quelques décennies


  • #2392408

    Lorsqu on s’eloigne de la loi naturelle, notre système immunitaire psychique s affaiblit et le moindre virus détruit ce dernier. Personnellement je ne sais pas quand est ce que ce virus s arrête. J’avais Lu à ce propos un article faisant le plus sérieusement du monde état de 70 genres sexuels. Donc ces jeunes Suédois ont encore de la marge.


  • C’est sûr que lorsqu’on met dans la tête d’un ado, par définition mal dans sa peau, que ça peut être une explication, il ne va pas manquer de se trouver une dysphorie de genre. En plus se faire remarquer est toujours vécu positivement â cet âge.
    Par contre, la suite sera moins drôle : au lieu de dépasser sa crise d’adolescence, il va s’y enfermer..


  • Il n’y a rien de biologique ni même de sexuel dans ces pétages de plomb, il n’y a que du normatif, à savoir du Bien tel que le Christ l’a défini :

    Les nordiques sont extrêmement normatifs, il y a une pression sociale énorme du Bien sur les individus, qui ne peuvent que s’écraser intérieurement ou se suicider. Personne ne peut définir le Bien, ça semble trop dur pour l’espèce, une poignée de types (Jésus, Bouddha, Confucius, Marx...) s’y sont essayé et se sont tous plantés.

    Mais le besoin immense est là et au total le messie a emporté le morceau et le Bien c’est des derniers qui sont des premiers et le Mal c’est des premiers qui oppriment des derniers.

    Normalement la pression maximum vient du Mal, en France et partout sur la planète ont vit tous sous esclavage de la terreur messique d’être des premiers (mâle blanc productif et reproductif) en position de maltraiter des estampillés "derniers" : juifs, femmes, LGBTx, immigrés, migrants, handicapés, etc.

    Mais chez les nordiques la soumission au Bien étant beaucoup plus forte, ils y vont carrément et se transforment eux-mêmes en grands derniers, en "souffrants de genre" LGBTx pour être bien sûrs d’être du coté du Bien et obtenir ainsi une sensation d’existence normative dans un contexte où les normes naturelles ont été dévastées par l’inversion morale messique.

    C’est ça la vraie dynamique toxique sous-jacente et elle n’a rien de biologique, c’est de la pure soumission inconsciente au Bien pour avoir la certitude d’être quelque chose dans un contexte de fin des temps.

    Une question intéressante est de savoir pourquoi tout ça apparaît maintenant : ça vient du fait que la morale messique d’inversion des valeurs a déjà énormément ravagé, qu’on est au bout du rouleau : l’autorité dans les années 60, le peuple par l’immigration (immigrés=derniers), la pensée (censure, destruction sociale, dès qu’on critique des derniers et même prison s’il ça porte sur les ultra-derniers parce que génocidés par les ultra-premiers ariens) ce qui fait que maintenant elle s’attaque aux fondamentaux humains de la différenciation sexuelle.

    L’humain est tenu au niveau biologique par le troupeau et par le sexuel, mais le troupeau écrase le sexuel. Le troupeau c’est la connerie et le sexuel l’intelligence et à ces monstrueuses manifestations de connerie humaine on voit que la Pensée, l’intelligence humaine ont perdu et qu’on est à la fin des temps, à la fin de l’Humain.


  • Dysphorie de genre, le nouveau mal du siècle ? Non , en tant que tel , cela vient des informations venants de l’extérieur de l’enfant , qui viennent des médiats contenant des éléments pervers ou de pirateries , un exemple très connu c’est celui d’une émission dite éducative destinée aux enfants de quatre ans où vous avez quatre petits personnages mis en scène et dans l’une de ces scène voue avez un personnage en bleu qui porte un sac à main , l’idée tordu est de brouiller l’enfant pour mieux le pirater , au final vous avez un enfant paumé qui servira de proie . Ce type d’émission est diffusé et produit un chaine de télé publique anglaise .
    Dysphorie de genre , n’est qu’autre que de l’hystérie masculine pour les garçons et féminine pour les filles .
    Ainsi l’argument « né homosexuel » vient des prédateurs pour maintenir ses proies en bloquant tout ces raisonnements .
    Conclusion : les médiats soldent l’humanité pour la sauver , en gros ce sont des pompiers qui viennent éteindre des incendies avec des lance-flammes .


Commentaires suivants