Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La guillotine sèche de la République française

Le 21 janvier 2011, 50 ans après la mort de Louis-Ferdinand Céline (1894-1961), Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, sur plainte de Serge Klarsfeld, avait décidé de faire retirer le nom de Céline du Livre des commémorations nationales de l’année 2011. Tout récemment, Antoine Gallimard a été contraint par nos belles âmes de renoncer à son projet de publier certains « pamphlets » de Céline, dont Bagatelles pour un massacre (1937). Rappelons que ledit « massacre » allait être celui de la boucherie de 1939-1945 contre la venue de laquelle il mettait en garde ses contemporains. En vain, comme on le sait !

 

Le 28 janvier 2018, 66 ans après la mort de Charles Maurras (1868-1952), Françoise Nyssen, ministre de la Culture, sur plainte de SOS Racisme, de la LICRA et de Frédéric Potier, responsable de la DILCRAH ou Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Lesbiens, Gays, Bisexuels et Transgenres), annonce à son tour qu’elle va faire retirer le nom de Maurras du Livre des commémorations nationales de l’année 2018.

Un « retrait » consiste à mettre au pilon tous les exemplaires de la première édition et à faire imprimer une nouvelle édition, expurgée.

Il serait intéressant de savoir combien coûte aux contribuables français l’activité d’une telle officine de censure.

La culture peut se définir comme « l’ensemble des connaissances acquises qui permettent de développer le sens critique, le goût, le jugement » (d’après Le Grand Robert de la langue française, 2ème édition).

On comprendra que, pour certains, la culture doit être surveillée de près. D’où le recours à la censure. Il ne suffit pas de censurer les vivants, de les épurer, de les gayssoter (du nom du communiste Jean-Claude Gayssot avec sa « loi Faurisson », parue au Journal Officiel de la République française du 14 juillet 1990). Il faut également censurer les morts, rétroactivement. Et récrire l’histoire. Vive Staline !

Peine perdue. De son vivant, Céline avait promis à ses persécuteurs qu’après sa mort son fantôme reviendrait les réveiller en pleine nuit. Promesse tenue. Aujourd’hui, plus on voit, d’une part, les charognards s’acharner sur lui et, d’autre part, certains célinistes patentés hésiter à prendre sa défense, plus son image grandit. Céline en devient « plus grand mort que vivant ». Sartre et Gide, « bien plus petits morts que vivants », n’émeuvent ni ne troublent plus personne.

 

Un exercice de réflexion

« Je veux pas faire la guerre pour Hitler, moi je le dis, mais je veux pas la faire contre lui, pour les Juifs … On a beau me salader à bloc, c’est bien les Juifs et eux seulement, qui nous poussent aux mitrailleuses … », Bagatelles pour un massacre, p. 317.

Que faire de cet extrait d’une œuvre parue deux ans avant septembre 1939 ?

1) Le livrer tel quel au lecteur de 2018 en lui laissant le soin de s’informer ou non sur la pertinence ou le manque de pertinence du propos ?

2) S’estimer en devoir de l’informer dans un sens ou dans l’autre en accompagnant le texte d’un apparat critique ad hoc ?

3) Interdire tout bonnement la lecture d’un tel propos tenu il y a plus de 80 ans et, du même coup, interdire que soit publié un ouvrage entier, d’environ 380 pages, où figurent ces quelques phrases ?

4) Dans ce dernier cas et dans un souci de logique ou d’équité, faudra-t-il nécessairement étendre une telle censure à combien d’ouvrages et en remontant jusqu’à quels temps dans la production culturelle française ou étrangère ? Quelle autorité ministérielle ou judiciaire se chargerait-elle de la besogne ? De quel droit ? Dans quelles limites ?

Robert Faurisson

Robert Faurisson et Louis-Ferdinand Céline, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1892084

    " Bagatelles " n’a pas besoin d’appareil critique pour être compris, Céline s’adressait au plus grand nombre dans un langage accessible à tous . Il voulait renforcer le courant pacifiste pour éviter la boucherie de 14-18 . Il y avait certainement des céliniens parmi les soldats français qui se sont rendus en masse en mai-juin 1940 : 2 000 000 - ce dont l’histoire officielle ne parle jamais .

     

    • #1892135

      C’est pas seulement l’histoire officielle. Même les céliniens sont pris à mal avec cela. Aujourd’hui 100 % de la population a honte de l’occupation...Et sur ce point les francais ont raison... Or pour ne pas être occupé il faut combattre quand on est attaqué ou se préparer quand on risque de l’être. ..
      L’appareil conceptuel de Céline était faux des le départ. Il n’y avait pas de paix possible avec hitler pour les francais. Avoir cru le contraire est preuve dune grande naivete et d’une incapacité à a seulement lire mein kampf. La politique étrangère de Hitler était de laver l’affront de la défaite allemande contre les francais, en détruisant et en humiliant la France. Le seul salut aurait été de s’armer jusqu’au dents face à hitler et là seulement une solution de paix pouvait être défendue...ce qui était la position de Pétain . ..Et peu de doute que hitler aurait quand même attaqué.

      Être à ce point aveuglé par son antisemitisme pour ne pas avoir compris cela est une erreur grave et pour cela Céline doit être critiqué raisonnablement par les patriotes. Dans sa gueguère avec Pétain qui transparaît dans bagatelle ou dans l’école des cadavres, c’est Pétain qui avait vu juste. Parfois on a plus d’un ennemi .


    • #1892200

      A Zuleya : après la guerre Céline reconnaitra : " Mon seul tort est d’avoir cru au pacifisme des Hitlériens ".


    • #1892221
      le 01/02/2018 par Pomme à l’huile
      La guillotine sèche de la République française

      Je vous rappelle quand même au sujet du pacifisme générateur de l’incroyable défaite de l’armée française en 1940.
      Cette armée de 5 millions d’hommes considérée à l’époque comme la plus puissante du monde cesse toute résistance en moins d’un mois.
      Le défaitisme et l’encouragement à la trahison fut propagé essentiellement par le parti communiste Français à l’exemple de son leader de l’époque le fameux Maurice Thorez qui déserta son régiment en temps de guerre sur ordre de Staline à l’époque allié des Nazis.


    • #1892408
      le 02/02/2018 par Georges 4bitbol
      La guillotine sèche de la République française

      La défaite désastreuse de juin 40 se situe sous le gouvernement de gauche du front populaire à forte proportion de franc-maçons.
      Tout s’explique mieux.
      Merci à Monsieur Faurisson de son courage inébranlable, un modèle pour tous.


    • #1892702

      Pacifisme ? Qui a declaré la guerre ? La france a l’allemagne ou le contraire ?


    • #1892783

      Folo, non. Justement. La france n’a pas déclaré la guerre à l’allemagne. C’est un mensonge qui est là pour diminuer les responsabilités anglaise et allemande.

      L’allemagne n’a pas respecté le traité de Versailles quil lengageait (et avait permis a lallemagne deviter une occupation militaire en 1918) a de nombreuses reprises, sachant parfaitement les conséquences encourues, et l’angleterre a déclaré la guerre. La france a constaté que de fait l’armistice de 1918 était caduque et que nous étions de fait en état de guerre active.

      La population française était à droite et à gauche opposée à toute guerre et le gouvernement français le savait. En consequence il n’a pas déclaré la guerre. Même si le gouvernement de l’époque était détestable et est responsable de la non préparation et du sous armement, il na pas fait ce quon lui reproche. On voit le niveau de la propagande dans notre propre pays pour propager sciemment ce type de mensonge à l’école ou dans les journaux.

      Techniquement la guerre à réellement duré 31 ans, de 1914 à 1945, et a commencé par la déclaration de guerre de l’allemagne contre la france en 1914.


    • #1892876

      Fofo. Ben justement le contraire. L’Angleterre a déclaré la guerre en 39 à l’Allemagne suite à ses aggressions..la France n’a pas déclaré la guerre à l’Allemagne. Le gouvernement français constaté que la guerre active etait de retour car l’armistice n’avait plus de sens . Je te mets au défi de trouver la déclaration de guerre de la france à l’allemagne. Et en 1914 c’est aussi l’allemagne qui avait déclaré la guerre à la france.
      Ce mensonge de la déclaration de guerre française permet de dédouaner l’allemagne et l’angleterre.
      Et fait justement oublier que la france ne voulait pas de cette guerre et y a été traînée par la tignasse des cheveux.


    • @ Pomme à l’huile

      Avant la reddition, Il y a quand même eu plus de 100 000 morts, en un mois. Donc cette thèse d’un défaitisme n’est pas tellement vraisemblable.

      L’explication principale de la défaite, alors ?

      Le haut-commandement était peuplé de nuls. C’est tout. La 3ème République n’y tolérait pas les hommes de talents. A mon avis, le souvenir du 6 Février 34 y était pour quelque chose.


  • #1892088

    Quand on veut effacer le passé des autres...
    c’est qu’on veut inventer le sien.

     

  • #1892129

    « Je veux pas faire la guerre pour Hitler, moi je le dis, mais je veux pas la faire contre lui, pour les Juifs … On a beau me salader à bloc, c’est bien les Juifs et eux seulement, qui nous poussent aux mitrailleuses … », Bagatelles pour un massacre, p. 317.

    Un appareil critique alors qu´un enfant de six ans peut comprendre. Céline qui remplace Martine au CP.
    C´est pour cela qu´il n´y a pas d´appareil critique, Céline est irrécupérable.

     

    • #1892404

      Rien compris à votre commentaire :
      "Un appareil critique alors qu´un enfant de six ans peut comprendre. Céline qui remplace Martine au CP."


    • #1892959

      Pardon. Trop d´ellipse tue le message.
      Martine c´est la série en bande dessinée pour gamins que l´on peut comprendre dés 6 ans. Donc le message de Céline étant très simple en expliquant qui sont les bons et qui sont les méchants, cela pourrait être compris par un enfant de 6 ans.


  • #1892131
    le 01/02/2018 par Roland Chastain
    La guillotine sèche de la République française

    C’est toujours un plaisir de lire ou d’entendre le professeur Faurisson. Il est non seulement un historien exemplaire, mais encore un modèle de courage, de justesse, de courtoisie et de mesure.

    Français, ne crois pas ce que tu as entendu dire sur le professeur Faurisson !

     

    • #1892214

      Il y a quelques temps je me souciais qu’E&R ne relaye plus des informations sur le Pr Faurisson dont les explications de textes et/ou d’auteurs sont remarquables. Bien que la période des vœux soit terminée, je les lui présente tout de même (Mes meilleurs voeux Professeur, portez-vous bien et restez parmi nous quelques années encore pour nous éclairer de votre immense connaissance).


  • #1892188
    le 01/02/2018 par lemoinevengeur
    La guillotine sèche de la République française

    S’il fallait "extirper" tous les commentaires de nos scientifiques,littéraires,politiques,etc..qui ont eu une petite idée sur la question(Dictionnaire des propos..)eh bien,il n’y aurait plus grand monde !
    Bref,on en finirait pas de cette méchante paranoïa.


  • #1892234

    Dans une série d’entretiens de 1960 avec Jacques d’Arribehaude et Jean Guénot, qu’on peut écouter sur Internet, Céline, entre deux bien inutiles jurons, observait que les petits Allemands se souvenaient surtout d’Hitler comme de quelqu’un qui avait construit des autoroutes et résorbé le chômage. Il s’étonnait aussi en filigrane que les Français, si oublieux de nature, continuassent de pleurnicher sur les malheurs d’une communauté envers laquelle ils n’avaient de torts que relatifs et peut-être discutables. Les journalistes le tiraient un peu vers la conclusion qui semblait s’imposer à l’époque : on serait bientôt au bout de la rancune, des règlements de comptes et des "Grands Pardons" en forme de lynchage haut et court. Tu parles ! Quoiqu’on ait rarement entendu un Céline aussi noir que dans ces entretiens, ses conclusions, il est vrai non formulées explicitement, semblent presque optimistes, comparées à la réalité à laquelle nous sommes aujourd’hui confrontés : pas de pardon, ni pour les Nazis, ni pour les descendants des descendants des Nazis, ni pour les descendants de résistants qui n’ont pas fait allégeance aux tenants de la nouvelle religion de l’holocauste et de la Shoah ! Jamais de pardon. Juste le contraire de ce christianisme auquel Céline ne comprenait rien à rien, n. d. D., comme il dit. Dommage pour lui.


  • #1892253

    Robert a raison, combien nous coûte cette grotesque répression ?


  • #1892255
    le 01/02/2018 par NouvelleFrance
    La guillotine sèche de la République française

    La vision des choses de Céline était pratiquement la même que tout le monde....


  • #1892267
    le 01/02/2018 par pleinouest35
    La guillotine sèche de la République française

    Je cite : "annonce à son tour qu’elle va faire retirer le nom de Maurras du Livre des commémorations nationales de l’année 2018". Au moins, de cette manière, l’auteur royaliste n’est pas sali par la république.


  • #1892284

    Céline est un miroir, certains plus que d’autres ont du mal à s’y voir.
    Et le miroir se révèle incassable au temps qui passe...


  • #1892302

    Pr Faurisson et Dr Destouches, deux belles incarnations de la grandeur de la France !


  • #1892393

    C’est un plaisir de vous voir sur la brèche Robert. Espérons vous relire bientôt.


  • #1892409

    Soljénitsyne ,Céline.

    Deux Scientifiques,deux Chroniqueurs,
    du niveau de Joinville,Commynes,...
    Deux exclus du système pour Anti-sémitisme !
    Tout un symbole,face au pouvoir dominant
    dans un Empire en déclin,prêt à l’apocalypse
    croyant ou faisant semblant de croire
    à l’appui divin !


  • #1892499

    J’espère que Kontre Kulture est sur le coup : Pour quand une belle édition desdits pamphets de Céline, sans appareil critique, et avec une belle couverture de Maria Comak ?


  • #1892842
    le 02/02/2018 par Le malicieux
    La guillotine sèche de la République française

    J’en profite pour exprimer toute mon admiration envers ce GRAND MONSIEUR, un vrai de vrai.

    Ce petit bout d’homme en à plus dans le pantalon que toute la classe merdiaco-politichienne...multipliée par mille.

    Respect


Commentaires suivants