Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La monarchie de droit divin

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2416838
    Le 25 mars à 12:08 par N.
    La monarchie de droit divin

    La France meurtrie, malade, emprisonnée, humiliée, trahie. Il est temps que la France se mette sous la protection du Christ. Vive le Christ Roy !

    Avec l’incendie de Notre Dame de Paris, les Satanistes croient qu’ils ont fait cesser de battre le cœur de la France. Et bien, ils se trompent et leur joie sera de courte durée.
    Courage, Peuple de France, les ennemis et les traitres essayent de confisquer ta patrie mais avec l’aide du Seigneur, la France se relèvera et elle va rayonner de nouveau comme avant, comme dans son passé glorieux.

     

    Répondre à ce message

    • #2416993
      Le 25 mars à 14:25 par Eléonore
      La monarchie de droit divin

      Et plus ils confineront cette patrie plus elle sera dangereuse pour eux, car Dieu est encore plus présent quand son peuple souffre.
      C’est bien un temps de grâce que nous vivons là, moi je le vis sereinement car c’est le temps de la délivrance qui peut-être nous annonce ce Roy Chrétien, sauveur de la France, qui nous a été prophétisé par tant de grands mystiques !
      Eric Zemmour parlait des français qui ont l’évangile dans le sang, il aurait du dire le "Christ dans le sang", car nous mangeons son corps et buvons son sang depuis des générations et générations !!!
      Vive le Roy.

       
    • #2417435
      Le 26 mars à 00:31 par domus
      La monarchie de droit divin

      Eléonore : Dieu et son peuple ? Lequel ? Car chaque peuple a son dieu ( les musulmans et les juifs pour ne parler que d’eux ). Donc, on peut supposer qu’ils sont plusieurs dieux, sinon s’il n’y en a qu’un, tous les autres sont aussi son peuple car il a créé l’humanité totale. Comme quoi ça n’est pas gagné, il y a forcément deux intrus et vu ce qu’ils proposent dans leur crédo et appliqué par leurs ouailles, on peut supposer que ça n’est peut être pas celui des chrétiens qui est l’usurpateur.

       
    • #2417600
      Le 26 mars à 10:29 par Eléonore
      La monarchie de droit divin

      @ Domus
      Il n’y a qu’un seul Dieu créateur de l’univers visible et invisible, c’est notre crédo et c’est le même Dieu à tous, seulement ce sont les hommes qui ont déformé la vérité

       
  • #2417074
    Le 25 mars à 15:51 par adile11
    La monarchie de droit divin

    A lire :
    "La royauté sacrée, du Pharaon au Roi Très Chrétien" de Jean Hani

     

    Répondre à ce message

  • #2417117
    Le 25 mars à 17:37 par Karim
    La monarchie de droit divin

    La democracie de droit Banquaire.

     

    Répondre à ce message

  • #2417129
    Le 25 mars à 17:48 par Atos, Portos et Aramis
    La monarchie de droit divin

    On pourra remarquer que l’auteur s’empresse de citer (voir d’insister) sur le communisme (russe) pour en faire un athéisme épris de sang et de barbarisme tout en omettant sciemment de nommer le nazisme (qui n’a pourtant rien à lui envier en terme de cruauté et de barbarisme athée si ce n’est plus).

    Au passage, la grâce accordée à des prisonniers par leurs tortionnaires (comme dans l’exemple cité de bonchamps) n’est pas l’apanage de monarchistes croyants…

    Ceci étant j’entends l’argument principal qui induirait qu’une conscience ayant la crainte de Dieu s’abstiendrait de faire le mal au profit du bien. C’est même une conception de la justice que je partage avec l’auteur.

    Mais deux choses viennent y intercaler des réserves quand à son retour en France. Pour la première l’auteur en parle bien lui-même : Nous avons commes exemple concret plus d’un millénaire de droit divin qui n’ont pas empêché ces dérives du pouvoir que la monarchie serait prétendument capable d’exclure de la vie publique. Nous n’avons qu’a ouvrir n’importe quel livre d’histoire pour en trouver les exemples. (village entièrement rasés, corruptions, décadences, soumission des faibles intra comme extra nationaux, esclavages/servage etc...).

    Deuxièmement pour qu’une monarchie de droit divin puisque remplir son office, il faut une France croyante avec un clergé (et une église) debout. Hors la France de 2020 n’a ni l’un ni l’autre et ne saurait les retrouver.

    Comme déjà dit, le devoir de mémoire et une obligation, nous devons nous souvenir du passé et exalter ses points positifs voir s’en inspirer pour ceux qui ne seraient pas anachroniques. Ceci dit un retour de la monarchie de droit divin comme appelé de leurs vœux par les monarchistes me semble être une perte de temps et d’énergie ce qui est dommage lorsqu’on voit le talent de certains.

    (talent qui pourrait être utilisé pour des choses plus concrètes et réalisables).

     

    Répondre à ce message

  • #2417420
    Le 25 mars à 23:53 par N.
    La monarchie de droit divin

    @Atos, Portos et Aramis
    "... pour qu’une monarchie de droit divin puisse remplir son office, il faut une France croyante et un clergé (et une église) debout. Hors la France de 2020 n’a ni l’un ni l’autre et NE SAURAIT LES RETROUVER."
    Vous savez, après la chute de l’Union Soviétique, la Russie des années 90 s’était retrouvée dans une situation pire que la France des années 2020. Les églises étaient laissées à l’abandon, après la Révolution de 1917 les bolcheviks avaient assassiné un très grand nombre de membres du clergés, les croyants chrétiens étaient persécutés et pourtant... Allez voir maintenant la renaissance de foi dans ce pays. Les églises sont pleines, les fidèles ont retrouvé les valeurs chrétiennes, la famille traditionnelle est à l’honneur. Quant au dernier tsar russe Nicolas II qui a été lâchement assassiné en même temps que toute sa famille, il a été sanctifié par l’Eglise Orthodoxe Russe et une enquête a été ouverte démontrant que ce crime était perpétré sur ordre des loges des francs-maçons, résidant à l’étranger.
    Quant à la France, c’est vrai que le pays vit des moments difficiles. C’est vrai qu’elle est en guerre et cette guerre, c’est une guerre visible et invisible. Les forces du Bien et du Mal s’affrontent et tous ceux qui placent leur foi en Dieu et en la Justice Divine œuvrent en même temps pour le salut du pays de leurs ancêtres.
    A mon sens, c’est ce que font les monarchistes et ça, c’est du concret.
    Impénétrables sont les voies du Seigneur, ne l’oubliez pas.
    Je voudrais finir avec une petite citation :
    "Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisi et institués pour que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure."
    Jean. Nouveau Testament.

     

    Répondre à ce message

    • #2417808
      Le 26 mars à 13:54 par Atos, Portos et Aramis
      La monarchie de droit divin

      La Russie n’a pas eu de Voltaire ni de Condorcet... Et surtout la Russie n’est pas la France. C’est un pays multiconfessionnel ou toutes les religions cohabitent (deuxième pays d’Europe avec le plus de musulmans et ou les Mosquées sont aussi respectées que les Églises). Bref la Russie n’est pas Charlie contrairement à notre pays qui en a inventé le concept... Ca fait 200 ans qu’une chape de plomb est tombée sur le religieux en France, en Russie cela ne faisait même pas 100 ans.

      D’un point vu religion la France est beaucoup trop Nietzschéenne pour espérer un retour du religieux dans les cœurs.

      Pare contre ce qu’il est encore possible de faire c’est de recréer un mythe rassembleur - pourquoi pas autour de la Nation, du patriotisme - pour fédérer tous les français croyants ou non autour d’un projet commun pour relever le pays. Chrétiens, Juifs, Musulmans, Bouddhiste ou autre pourraient marcher ensembles pour retrouver une unité nationale et donc la paix. C’est ce à quoi œuvre le Président Soral, son équipe d’E&R et c’est ce a quoi pourrait par exemple œuvrer les royalistes (aussi talentueux soient-ils).

       
  • #2417589
    Le 26 mars à 10:10 par gerima
    La monarchie de droit divin

    Savez-vous comment les premiers rois de France étaient "payés" ?
    Il n’y avait pas, comme aujourd’hui, un pillage généralisé de la population pour lui voler une grande partie de son travail, le Roi disposait de plusieurs domaines cultivés pour se nourrir et nourrir son entourage, et il disposait également, dans chaque région, de certains droits auprès de la population, comme par exemple un droit d’hospitalité composé d’une nuit et d’un repas offert chez vous lors de ses déplacements...
    Imaginez deux secondes reproposez ce type de "rémunération" à nos "présidents de la République"... Celle-ci permettait, comme tant d’autres choses à cette époque, de faire le tri, entre les personnes réellement dévouées pour leur mission, et les autres...

     

    Répondre à ce message

    • #2417660
      Le 26 mars à 11:59 par abcd
      La monarchie de droit divin

      @germina

      La grande différence entre un Roi et un président de la République, un président reste avant tout un leader d’un parti politique avec une idéologie purement politique visant à être réélu.
      Ce n’est pas un père de la nation. Quoi qu’il fasse, l’objectif reste la place.
      Dans les privilèges royaux que vous avez citez, il y en a un que le fameux Giscard a utilisé avec son fameux "j’irais manger chez vous". Et il l’a fait.
      Ça ne la pas empêché d’autoriser le regroupement familial et autres traitrise...

       
  • #2418225
    Le 26 mars à 22:11 par Paul Rosen
    La monarchie de droit divin

    surtout que la France est le berceau de la Franc-Maçonnerie Baphométane
    avant même les Loges aux rites maçonniques écossais !

    la Franc-Maçonnerie qui est la religion masquée étatique est cela
    depuis 1792...avec comme point d’orgue la séparation de l’église
    et de l’état promulguée et instituée dès 1905 et ceci toujours par les
    mêmes qui sont à la basse manœuvre et pour ne pas les nommer :
    les Francs-Maçons ... ou plutôt les Lucifériens, puisqu’ils tirent
    et puisent leurs inspirations théosophiques et philosophiques
    de l’ange déchu et de Lumière Lucifer !

    et qui en réalité historiquement ces Francs-Maçons ont été les pompes-funèbres
    et les fossoyeurs tout à la fois de la Monarchie et du Catholicisme en France !

     

    Répondre à ce message

  • #2418864
    Le 27 mars à 14:03 par SOCRADE
    La monarchie de droit divin

    De droit raelien c’est mieux. Vous vous souvenez, Rael c’est le type qui a été emmené par les "élohims" sur leur planète et qui maintenant en a fait une religion. Pourquoi c’est mieux ? Parce que tout le monde sait depuis Newton que le surnaturel n’existe pas, tout le monde le sait parfaitement y compris ce roi qui saurait parfaitement qu’il ne doit son trône de rien du tout parce que comme tout le monde il saurait parfaitement que le divin, le surnaturel n’existe pas : il serait tout autant "nihiliste" que tout le monde.

    De même Rael, on sait tous qu’il n’y est pas allé, qu’il a monté son truc pour se faire du fric et des jeunes filles mais au moins son truc est possible, c’est possible qu’il y ait des extra-terrestres qui passent de temps en temps, tandis que le surnaturel, ça c’est éradiqué du réel depuis Newton, c’est que de l’imagination pré-scientifique et puérile.

    C’est pour ça que c’est plus convainquant, plus réaliste, plus réel que le roi de France soit sacré de droit raélien, pourquoi pas à Reims, faut juste demander à Rael.

     

    Répondre à ce message

  • #2418875
    Le 27 mars à 14:13 par Georgio
    La monarchie de droit divin

    Est ce que quelqu’un aurait les mots qui intéressent chacun pour expliquer la différence entre la monarchie absolue et la monarchie de droit divin ?

     

    Répondre à ce message

  • #2419616
    Le 28 mars à 08:32 par SOCRADE
    La monarchie de droit divin

    Comme tout le monde sait que le surnaturel n’existe pas, ces grandes déclarations d’affirmation du divin relèvent de la transgression piteuse, sont tout à fait assimilables à de la transgression sexuelle pornographique : on se branle en public, on fait de exhibitionnisme, on ouvre le pardessus pour montrer la pathétique nudité de pensée, nullité de pensée, avec le petit appendice divin en érection. Tout ça est grotesque et dingue.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents